Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Après un combat sanglant, direction l'hôpital ! Mais une minute... qui a gagné le pari ?!
Dim 24 Juin 2012 - 23:38
avatar
Féminin

Messages : 423
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : Me plonger dans ses yeux.
Humeur : Tout dépends de toi.

Je souris doucement, j'étais donc devenu une espèce de légende ici? Ma réputation me précédait manifestement. J'allais me vanter de mes exploits mais elle ne pu s'empêcher de se plaindre de sa faim. Elle avait pas tort ceci-dit... Après un tel combat, et surement quelques heures de sommeil, j'avais faim moi aussi...

- Laisse moi faire, j'ai un plan.

Je jetais un regard discret à l'infirmière qui se tenait toujours devant la porte. Trop facile... Vraiment. Allez, un peu de courage. Je me redressais doucement pour m'assoir, et je me laissais finalement doucement tomber sur le côté, de manière à dégringoler de mon lit. Comme prévu l'infirmière entra, folle de rage.


- Vous ne savez donc pas vous tenir?!


Je posais une main sur mes côtes, bordel quelle idée de merde au final, j'avais trop mal! Je fis un petit sourire forcé, inutile de monter à quel point j'avais mal. Ma fierté prendrait un trop gros coup.

- Si vous faisiez votre boulot correctement... J'aurais pas essayé de me lever... On a faim.


Elle me lança un des regards les plus sombres que j'avais pu voir de ma vie avant de s'approcher pour me remettre sur mon lit. Je me retins de grimacer de douleur. Elle me mit une belle claque avant de sortir en nous criant qu'elle allait nous ramener à manger. Je levais le pouce dans la direction de Nana, un grand sourire sur les lèvres.

- Trop facile! En même temps, après avoir mis une droite à la directrice, c'était pas ce genre d'épreuve qui allait me poser problème! Et après avoir bousillé toute l'électricité d'un bâtiment, accessoirement!

Je poussais un rire victorieux, me tordant en même temps de douleur.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mar 26 Juin 2012 - 1:17
avatar
Féminin

Messages : 642
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 19
Emploi/loisirs : Singer. Sleep. Be with him. What else ? Oh... Shatter you.
Humeur : Electrique !

- Laisse moi faire, j'ai un plan.

... Ah ? Levant un sourcil, je me demandais bien c'était quoi son fameux "plan" ? Il allait se mettre à gueuler "Ouais m'dame on a la dalle ramenez-vous !" Hm... Non. Ca c'est plutôt le genre de Max'. En tout cas, j'observais attentivement ce que Matthew était en train de préparer. Il jeta un petit regard discret en direction de l'infirmière qui faisait toujours la sentinelle devant la porte, puis il se redressa doucement afin de s'asseoir au bord de son lit. Mais qu'est-ce qu'il avait en tête ? Il se laissa tomber sur le côté pour se dégringoler royalement sur le sol. C'était ça son plan ? J'avais un air complètement blasé, c'était trop bizarre son plan. L'infirmière débarqua dans la pièce, entrant dans une colère rouge voir noire...

- Vous ne savez donc pas vous tenir?!

Posant sa main sur ses côtes, il fit un sourire... un peu cassé ? N'y prêtant pas trop attention, j'observais la tête de l'infirmière qui était devenue complètement rouge tellement ça l'énervait. Ca faisait plaisir à voir, elle était plus que énervée et prête à exploser à tout moment.

- Si vous faisiez votre boulot correctement... J'aurais pas essayé de me lever... On a faim.

Voilà ce qui s'appelle être direct, y a rien d'autre à dire dessus. L'infirmière explosa de colère, tellement que une fois Matthew de retour dans son lit, elle lui mit une belle claque avant de sortir en râlant et en nous hurlant qu'elle revient avec de la nourriture en main. Il leva son pouce dans ma direction, le sourire aux lèvres.

- Trop facile! En même temps, après avoir mis une droite à la directrice, c'était pas ce genre d'épreuve qui allait me poser problème! Et après avoir bousillé toute l'électricité d'un bâtiment, accessoirement!

Il poussa un rire des plus victorieux. Je fis un léger sourire, soupirant intérieurement. Je le savais! Je savais que c'était lui ! Alors que moi, je me mordillais la lèvre, me retenant de rigoler légèrement. C'était amusant, tellement que je pouvais exploser de rire en fait. Secouant légèrement la tête, je croisais les bras sur ma poitrine, faisant un sourire amusé et moqueur.

- Je me disais bien aussi... N'en fais pas trop non plus hein. T'as fait des choses que personne n'avait encore fait, d'accord, mais n'exagère pas.

Il est pas le seul à avoir fait des choses... mal ? On peut dire ça non ? Bref. Ce mec était tout aussi prétentieux que moi on dirait ! Mais qu'il ne fasse pas trop le fier non plus, parce que oui, il a frappé la directrice ce qui est un peu surprenant mais c'est tout.

- Et puis t'es pas le seul à avoir fait des trucs dans le genre après. Par exemple moi j'en ai fait des conneries dans ma vie, tellement que je pourrais pas toutes les citées. Mais disons que l'une de mes pires conneries avant que j'arrive à Terrae était de... si je me souviens bien, j'ai réussi à démolir (je dirais plutôt qu'on l'a fait effondré d'un coup) la maison de mon voisin lors du nouvel an il y a peut-être un an de cela. Dis-je en riant.

Je m'en souviendrais toute ma vie cette nuit là... Les voisins étaient partis en vacances et on avait profité pour squatter leur maison. Sachant qu'il ne revenait que dans une semaine voir deux, on a fait une petite soirée entre potes. Planning : Poker, Alcool, Fumette et... Beuh ? Et puis vers quatre heures du mat' on était tous complètement bourrés, pétés, ce que vous voulez quoi ! Et après je me rappelle pas ce qui s'est passé mais je me souviens surtout qu'on a sauté par la fenêtre parce que la maison était en train de s'effondrer. On a réussi à faire croire que il y avait eu un tremblement de terre et que la maison était pas solide, si ils nous avaient pas cru, on serait tous mort en prison sûrement. Et d'après ce que m'a raconté Adrien, qui était la personne la moins bourrée ce soir là, je me serais battu avec un fille et je l'aurais balancé contre le mur et j'aurais frappé dans les murs, les poteaux et tout. Et Baptiste aurait fait pareil que moi en plus. Enfin bon, que voulez-vous ?

- Je suis pas mal connue à Terrae aussi. Récemment j'ai failli balancer un gars par la fenêtre pendant le cours de langues. Si les élèves de la classe ne m'avait pas retenu je l'aurais balancer. Surtout que j'étais sur le point de le faire ! Je suis capable de faire tout et n'importe quoi.

Je fis un sourire victorieux. J'étais fière de ce que je faisais, même si c'était grave. Je suis capable de faire le meilleur du pire si vous voulez tout savoir. Croyez moi ou pas, faites ce que vous voulez je vous emmerde de toute façon ! Soudain, l'infirmière arriva avec son chariot, transportant deux plateaux. Elle mit un espèce de truc en fer au dessus de moi, avant de poser un plateau dessus. Elle fit de même avec Matthew. Soulevant le couvercle de mon plateau, je vis un bol rempli de bouillie, une brique de jus et une boîte de Mikado ainsi qu'une cuillère. Puis elle souleva le couvercle du plateau de mon voisin, presque pareil que moi. Un bol de bouilli, une cuillère, une brique de jus et un petit sachet de bonbons. Bref y a que le dessert qui change !

- Voilà bande d'emmerdeurs !

Levant un sourcil et affichant un air des plus "fouteurs de gueules" je soupirais légèrement avant de dire d'un ton arrogant et "royal" :

- Ca n'a pas l'air bon votre truc de bouillie mais ça ira. Maintenant Oust. On a besoin d'être tranquille et pas d'avoir une enragée comme vous dans la pièce.

L'infirmière se mit à râler et ne pouvant rien faire, elle reprit sa place de sentinelle dehors, devant la porte. Je regardais d'un air dépité la bouillie qui était devant mes yeux. Mais c'est quoi ce truc ?!
Voir le profil de l'utilisateur


You decided to take my hand, you have no right to let go, because I would lose my way.
Revenir en haut Aller en bas

Mar 26 Juin 2012 - 1:36
avatar
Féminin

Messages : 423
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : Me plonger dans ses yeux.
Humeur : Tout dépends de toi.

Elle me faisait quoi là? Le concours de celui qui avait fait les plus grosses conneries?! Je l'aurais bien suivie, vraiment, mais je devais bien avoué que j'étais assez impressionné par ce qu'elle avait fait. Démolir la maison de son voisin, c'était pas donné à tout le monde non plus mine de rien! Bon, je pourrais trouver pire, ou faire pire, mais si on rentrait dans ce genre de jeux aucun de nous deux ne pourrais s'arrêter et ça finirait... En catastrophe totale. Pourtant c'était pas l'envie qui m'en manquait, mais à un moment on devrait faire de nouvelles conneries pour pouvoir faire 'mieux' que l'autre, et j'avais pas vraiment envie de me faire virer. J'avais nul part ou aller, et puis j'avais Mitsuki ici. Je me sentis rougir un peu en pensant à elle comme ça, et je tournais vite la tête pour que l'emmerdeuse à coté de moi ne remarque rien.

- Ouais, pas de quoi se la jouer non plus!

J'esquissais un léger sourire moqueur, parce qu'en réalité elle avait de quoi se la jouer, avec un tel exploit. Mais l'avouer... Ouvertement, ainsi, ce serait impossible. Tout simplement impossible. De mauvaise fois? Moi? Jamais! Ou allez vous donc chercher de telles idées?! Bon, d'accord, un peu. Mais juste un tout petit peu, pas grand chose. Enfin, tout cela pour dire que... Que quoi? Ah oui! L'infirmière revenu, toujours autant en rage. J'étais heureux à l'idée de pouvoir manger, incroyablement heureux, jusqu'à ce qu'elle me montre la bouffe. Vraiment... C'était... Comment dire? Ignoble, vraiment ignoble. Est-ce que c'était au moins mangeable? Les chiens avaient des pattées plus appétissantes. J'avais presque l'impression que son espèce de bouillie allait m'attaquer au visage. Et manifestement j'étais pas le seul à penser cela, au vu de la réaction de ma voisine de chambre.


- Tu crois que... Ça se mange?


Je plongeais mon doigt dans la bouillie, l'air sceptique. J'hésitais à me laisser mourir de faim, vraiment. Je pris doucement la cuillère, hésitant. Je la plongeais dans ce truc immonde, et l'emmenait doucement à ma bouche avant de goûter. Comme prévu... Immonde. Dégeu... Même pas digne d'être appelé de la nourriture. Je ne pu m'empêcher de grimacer en reposant la cuillère.

- Comme on pourrait s'y attendre... C'est... C'est dégueulasse ! Franchement, ils ont mit quoi la dedans pour que ça ait un tel goût?! Les poubelles?!

Je repoussais le bol, répugné. Pourtant... J'avais faim, horriblement faim. Mais j'étais pas sur d'avoir la force de manger ce truc. Quand soudain, la solution m’apparus! Il y avait bien un moyen pour me forcer à manger! Un moyen simple, et surtout un moyen efficace! Je posais mon regard sur Nana, un grand sourire sur les lèvres.

- Celui qui arrive pas à le manger entièrement aura un gage, ça te va?
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mar 26 Juin 2012 - 4:50
avatar
Féminin

Messages : 642
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 19
Emploi/loisirs : Singer. Sleep. Be with him. What else ? Oh... Shatter you.
Humeur : Electrique !

- Tu crois que... Ça se mange?

- Euh... J'ai pas l'impression.

Observant de plus près la bouillie, je dirais que non. C'est pas du tout mangeable ce truc, mais c'est pire que de manger de la bouffe périmée ! Au pire je mangerais les Mikado tout de suite mais ça ne me remplirais pas le ventre, faudrait que je me force à tout avaler et ça... si je faisais ça, je serais écœurée à vie ! Pourtant j'ai pas le choix. Je vis que Matthew venait de goûter la chose et vu sa tête c'était loin d'être bon ce machin !

- Comme on pourrait s'y attendre... C'est... C'est dégueulasse ! Franchement, ils ont mit quoi la dedans pour que ça ait un tel goût?! Les poubelles?!

Qui sait ! Les infirmières sont capables de mettre tout et n'importe quoi dans leur bouillie pour nous la faire bouffer ! Je pris un peu de bouillie sur ma cuillère avant de la porter à mes lèvres. A peine s'était mit dans ma bouche, à peine je recrachais ça d'un coup, comme les gens quand ils sont en train de boire et quelqu'un leur annonce une nouvelle tellement choquante qu'il recrache ce qu'il boive. Je m'essuyais la bouche, il était hors de question que je mange ça ! Mais j'avais si faim que je pourrais la manger pour pas crever la dalle. Mon ventre qui continuait de grogner encore et encore sans arrêt, j'en avais marre. Soudain, Matthew se retourna vers moi, un large sourire sur ses lèvres. Je sens qu'il va dire une connerie celui-là !

- Celui qui arrive pas à le manger entièrement aura un gage, ça te va?

Quoi ?! Tu te fous de moi là ?! Manger cette chose non-identifiée ?! Tu t'es crue à Super U ou quoi ? J'écarquillais les yeux avant de regarder la bouillie puis Matthew puis de nouveau la bouillie et de nouveau Matthew. Non mais t'es sérieux ? Quoi que... si ça me force à tout manger, ça pourrait le faire. Mais si j'arrive pas à finir, je vais tout gerber par terre, soyez-en sûr les gars ! Et puis, je ne veux pas avoir de gage...

- Cette chose non-identifiée est le truc le plus dégueulasse que j'ai jamais goûté de ma vie ! Mais si ça me permet de pas crever de faim, je veux bien. J'accepte le défi ! On verra après pour le gage à la fin. En tout cas ce truc me répugne.

Tendant mon bras gauche pour rapprocher la poubelle de mon lit, sachant que j'étais sûre que j'allais gerber comme une malade à la fin, je respirais profondément. "Aller Nana, te laisse pas faire par ce blondinet ni par cette bouillie mystère !" pensais-je aussi fort que je le pouvais. J'eus un air de dégoût, observant encore ce truc qui allait se finir dans mon ventre.

- J'arrive pas à croire que je vais bouffer ce truc, soufflais légèrement.

Je choppais la cuillère, mettant de nouveau de la bouillie dessus, je soulevais légèrement ma cuillère avant de laisser tomber ce que j'avais prit dans le bol. Je pris une grande respiration avant de jeter mon regard doré sur mon voisin.

- Je te laisse donner le signal de départ.


Honneur au perdant comme on dit ! Sauf que, là j'étais sûre que j'allais perdre, vous verrez bien ! Tant pis pour le gage si je perds hein... J'ai pas envie de m’intoxiquer pour ça ! J'affichais un air amusé, calme et dégoûté. Et puis, j'ai encore un peu la tête dans le brouillard donc voilà ! Cuillère en main, j'attends que Matthew nous donne le départ pour que l'on ingurgite... ça.
Voir le profil de l'utilisateur


You decided to take my hand, you have no right to let go, because I would lose my way.
Revenir en haut Aller en bas

Mar 26 Juin 2012 - 17:03
avatar
Féminin

Messages : 423
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : Me plonger dans ses yeux.
Humeur : Tout dépends de toi.

Comme prévu elle avait accepté. Elle savait aussi bien que moi que ça nous arrangeaient, aussi bien l'un que l'autre. Il fallait que l'on mange, sinon nous n'allions pas tenir la journée. Et plus on serait faible, moins on aurait de chance de sortir d'ici rapidement... Je fermais les yeux doucement, prenant une grande inspiration. Allez Matthew, tu peux le faire! Après toutes tes journées en hopital, la bouffe comme ça, j'y étais pas si étranger. Mais là quand même... Ils avaient fait fort. Je me demandais presque si ils avaient pas confondu notre repas avec autre chose, genre des prélèvement ou quoi. Rien qu'à cette idée j'eus envie de vômir.

J'ouvrais doucement les yeux, respirant une nouvelle fois. Je pris la cuillère en main, doucement. J'avais l'impression de saisir la katana avec lequel on allait me couper la tête. Mais j'en venais vite encore à la même conclusion, j'avais pas vraiment le choix.


- Trois... Deux... Un... Bon appétit!

Je pinçais mon nez avec ma main libre et me penchais autant que je le pouvais avec mes côtes cassées vers le bol. Je pris des grosses cuillères et les avalaient le plus rapidement possible, faisant mon maximum pour ne pas lâcher mon nez. Le gout était basé sur l'odorat, ce serait forcément moins immonde ainsi. Mais si il n'y avait eut que le gout... La texture était elle aussi immonde. Vraiment, j'arrivais même pas à comprendre ce qu'ils avaient mit la dedans. Aucune des 'saveurs' ne m'était familière. Enfin... Les cuillères se succédèrent, comme un japonais qui mange son riz dans les manga. A la vitesse de la lumière, pour que le massacre se termine le plus tôt possible. Et franchement... La cuillère la plus dure, ce fut la dernière. Je m'empressais, une fois la bouillie terminée, d'ouvrir la brique de jus et de la boire pour faire passer le gout qui restait dans ma bouche.

Je repoussais le bol, poussant un long, très très long soupire.


- Je l'ai fais... Bordel, après ça je pourrais survivre à tout...


Je me sentais mal, vachement mal. J'avais envie de vomir, mais il était hors de question que je me sois forcé à manger cette chose pour ne rien en garder dans l'estomac! Je tournais la tête vers Nana, un petit sourire victorieux sur les lèvres, avec un air de dégout aussi.

- Alors, t'en est ou, miss casse pieds?
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mar 26 Juin 2012 - 17:39
avatar
Féminin

Messages : 642
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 19
Emploi/loisirs : Singer. Sleep. Be with him. What else ? Oh... Shatter you.
Humeur : Electrique !

- Trois... Deux... Un... Bon appétit!

Je pris une grande respiration avant de ne plus respirer et d'essayer de manger le plus possible. C'était vraiment immonde ce truc ! Je penchais le bol vers moi, essayant d'enfiler les cuillères les unes après les autres, sans respirer. J'avais l'impression de manger... du vomi, et encore, le vomi c'est moins pire que ce machin ! Je me forçais à manger, encore et encore, sans m'arrêter. J'essayais tant bien que mal d'avaler les cuillères que je m'enfilais en me disant que c'était de la glace fondue ou quelque chose dans le genre. Ou alors de la purée ! Soudain j'entendis un très long soupir, il avait déjà fini ?! Je pris encore une fois une énorme cuillère avant de l'avaler d'un coup.

- Je l'ai fais... Bordel, après ça je pourrais survivre à tout...

Oui bon ça va hein ! Mais... ça veut dire qu'il a fini. Donc j'aurais perdu ? J'y crois pas...
Continuant de manger la chose non-identifiée, je sentais que mon organisme n'acceptait pas ce que j'étais en train d'avaler, pourtant il le fallait vraiment.

- Alors, t'en est ou, miss casse pieds?


Levant un sourcil d'agacement, je pris la dernière cuillère que je devais avaler afin de finir ce supplice. L'approchant de mes lèvres, j'hésitais un instant, puis je m'enfilais la dernière cuillère, jetant la cuillère dans le bol. Je l'avais fini, mais soudain, je sentis que tout cela commençait à remonter. Je posais mes deux mains devant ma bouche, me retenant comme je le pouvais pour ne pas vomir ce qui était censé me nourrir. Je choppais la brique de jus que je bus en entier ce qui me ramena sur le bon chemin, ne me conduisant pas à la poubelle pour tout vomir. Mais j'étais dégoutée à vie. A VIE ! Je lâchais un long soupir.

- J'arrive pas à croire que j'ai put tout manger... Ignoble. C'est le pire truc que j'ai mangé de toute ma vie ! Même les poubelles doivent avoir meilleur goût que ça.

Bon, pour changer le goût qui était resté dans ma bouche, il fallait que je mange les Mikado de suite. Je suppose que ça devrait mieux passer et que ça ira mieux après, mais je dois avouer que ça me fait chier grave là. J'ouvris la boîte avant de manger un Mikado, puis je sortis un deuxième que je plaçais au bord de lèvres, comme si je tenais une cigarette avec mes lèvres. En tout cas, j'ai encore du mal à croire que j'ai perdu face à... ce gars ! C'était très dur à avouer. J'ai perdu contre lui, c'est vrai... chiant. Emmerdant même... Et merde hein ! Je lâchais encore une fois un soupir.

- Hm... mouais bon t'a gagné.
Grommelais-je avec toujours le Mikado entre les dents.

Je fronçais légèrement les sourcils. Qu'est-ce qu'il allait me donner comme gage celui-là ? Ca va être... amusant ? Terrifiant ? Non, faut pas exagérer non plus ! C'est pas comme si il allait me donner comme gage de courir en sous-vêtement dans la rue non plus ! Putain, j'en dis trop là, je donne des bonnes idées aux futures gagnants. Ca craint. Bon, je dis plus rien là-dessus !

- Alors ? Ca va être quoi mon gage, l'emmerdeur ?
Voir le profil de l'utilisateur


You decided to take my hand, you have no right to let go, because I would lose my way.
Revenir en haut Aller en bas

Mar 31 Juil 2012 - 20:39
avatar
Féminin

Messages : 423
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 25
Emploi/loisirs : Me plonger dans ses yeux.
Humeur : Tout dépends de toi.

Je tendais doucement la main vers elle, un léger sourire sur les lèvres.

- Passe moi un de tes mikado. J'en ais pas eu, moi.

Je ris un peu, gentiment par rapport à mon habitude.


- Après le mal que tu t'es donné, ça devrait suffire comme gage.

Pourquoi une telle sympathie de ma part? Je n'avais pas envie de chercher après un gage, et puis elle ne m'avait pas vraiment compris. Je pensais lui en donner un seulement si elle n'arrivait pas à finir son plat. Bon, d'accord, c'était quand même pas mon genre de pas en profiter, mais après le combat qu'elle m'avait offert je pouvais bien être un minimum gentil. Un strict minimum. Je n'allais pas non plus être tendre tout le temps avec elle, encore moins avec tout le monde. Je m'en fichais pas mal d'eux. Une seule personne m'intéressait, et ce n'était pas elle. Bien que... Je ne m'intéressais pas à elle pour sa valeur en tant que femme, pour sortir avec elle, pour ses formes, mais parce que le combat que nous avions partagé avait été... Le meilleur que j'avais jamais eus. C'était étrange de se battre contre un miroir, mais tellement agréable à la fois.


- Mais ne crois pas que je serais aussi gentil à chaque fois, miss.


Je lui offrais un sourire moqueur, un peu provocateur. Je voulais qu'elle se batte contre moi, encore et encore, sans jamais qu'il n'y ait de vainqueur. Pour que l'on puisse toujours se battre au même niveau, sans qu'aucun de nous ne se pense supérieur à l'autre. Et puis si l'un de nous devait gagner de manière écrasante, ce sera que les combats n'auront plus d'intérêt. Notre niveau était presque le même, c'était ça qui était aussi motivant.

- Et je ne tolère pas qu'une emmerdeuse dans ton genre me traite d'emmerdeur!
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mar 31 Juil 2012 - 22:41
avatar
Féminin

Messages : 642
Date d'inscription : 03/11/2011
Age : 19
Emploi/loisirs : Singer. Sleep. Be with him. What else ? Oh... Shatter you.
Humeur : Electrique !

Il tendit doucement la main dans ma direction, un léger sourire aux lèvres. Attends... il est... sympathique envers moi ? J'aurais jamais crû voir ça de ma vie !

- Passe moi un de tes mikado. J'en ais pas eu, moi.


Hm... C'est... tout ? Ou alors j'hallucine complètement, peut-être que je suis en plein rêve ! Parce que voir Matthew aussi gentil ça me parait étrange. Super chelou ouais ! Il rigola un peu avant de continuer :

- Après le mal que tu t'es donné, ça devrait suffire comme gage.

Finalement... je ne rêvais pas. J'affichais un air blasé avant de manger le Mikado qui était restée au bord de mes lèvres depuis tout ce temps. Disons que les Mikado m'aidaient pour le moment... Pourquoi je dis ça ? Parce que la seule chose dont j'avais envie était de fumer. Et sachant que là je ne pouvais pas... ça m'énervait encore plus que je ne l'était. Déjà que ne pas vraiment me saoule... alors là c'est le ponpon ! Bref. Je pouvais pas dire "Ah bah finalement il est sympa ce gars !", parce que, je sais que c'est pas vraiment vrai. Et puis c'est pas parce que je dis ça que c'est mon pote quoi ! C'est juste... un adversaire. Je l'apprécie pas forcément si vous voyez ce que je veux dire. La seule chez lui qui comptait pour moi était sa façon de combattre. Pas plus. J'ai autre chose à penser qu'à me faire des amies ou des... connaissances ?

- Mais ne crois pas que je serais aussi gentil à chaque fois, miss.

Qu'est-ce que je vous disais ! Il me fit un sourire moqueur et légèrement provocateur. Eh ! Je te permets pas de m'appeler "miss" ! Ca fait trop fille et j'aime pas ça. Toi t'aimerais pas qu'on t'appelle euh... euh... mister ? Vous avez compris ! Je devais me l'avouer quand même mais, il y avait des similitudes entre lui et moi. Pas mal d'ailleurs.

- Et je ne tolère pas qu'une emmerdeuse dans ton genre me traite d'emmerdeur!

Pourtant t'en es un mon poulet ! Et puis, moi, j'ai pas honte de le dire que j'en suis une. J'emmerde le monde donc je m'en fous de ce que tu penses. J'eus un sourire narquois, rigolant un peu je lui répondis d'une voix de miel (complètement faux-cul quoi) :

- Pauvre chou'. Pourtant c'est ce que tu es.

Mon sourire s'agrandit. Je n'avais pas peur de dire la vérité devant les gens, même si je me prends une droite. J'ai pas à mentir pour que les gens se sentent heureux alors qu'ils devraient pas. J'aime bien détruire les rêves des gens, c'est amusant.

- Gentil ou pas fais comme tu veux. De toute façon, ne t'attends pas à ce que je sois sympa tout le temps.

Pourquoi je m'amuserais à être gentille envers quelqu'un ? Il n'y a qu'une ou deux personnes qui recoivent de ma gentillesse et... comme c'est dommage, Matthew ne fait pas parti de ces rares personnes. Sortant un Mikado du paquet, je la tendais au blondinet avant de prendre un autre pour moi que je replaçais aux bords de mes lèvres.

- Bon... et maintenant ? Qu'est-ce qu'on fait ?

Tant qu'on ne restait pas ici comme des vieux... Moi ça m'allait. De toute façon, nous avions quelque chose à faire tous les deux, se cosplayer dont moi en Neko-Girl et lui en fille. Mais pour le moment... je n'étais pas sûr que l'on puisse faire ça. Avec ce qu'on venait de vivre, et pourtant j'ai l'impression d'être pleine d'énergie.
Voir le profil de l'utilisateur


You decided to take my hand, you have no right to let go, because I would lose my way.
Revenir en haut Aller en bas

 

Après un combat sanglant, direction l'hôpital ! Mais une minute... qui a gagné le pari ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Hôpital.
Aller à la page : Précédent  1, 2