Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Un p'tit tour la ou il ne faut pas ...
#   Lun 23 Avr 2012 - 18:35

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 15/04/2012
Emploi/loisirs : Lire, rire, devenir...
Humeur : Wacances !!!!!!!!!!!!!!

Je me baladais dans les couloirs de Terrae ... C'était la nuit et je réfléchissais .
J'étais mieux ici , ça c'était sur , et étrangement , quitter mes proches ne me dérangeait pas ... Vraiment pas !
Mes pires souvenirs hantaient encore les rues dégueulasses et moche de Los Angeles , comme des ombres ... ou des fantômes ...
Oui , des fantômes prêts a bondir sur moi pour me dévorer et me rendre fou.
Étrangement , j'arrivais a me passer de coke beaucoup plus facilement que d'autres personnes même si je faisais parfois des "crises " , il y avait des moment ou j'avais l"impression qu'il n'y avait plus que cela qui comptait , et que tout le reste n'était rien .
J'avais parfois aussi des idées suicidaires , rien de vraiment grave par apport a des amis qui eux , s'étaient suicidés a cause du manque ...
Je tremblais beaucoup mais ces tremblements passeraient avec le temps .
Mais je ne parvenais a dormir qu'au maximum cinq heures par nuit , entrecoupées de longue heures d'errance nocturne comme maintenant.
depuis le peut de temps que j'étais la, j'avais déjà fais plusieurs fois le tour de l'établissement de nuit , une clope au bec et la chemise presque entièrement ouverte , les cheveux en pétard , comme maintenant .

J'allais monter a l'étage avant d’apercevoir qu'il y avait un autre escalier .
Un escalier qui , lui , descendait ...
Mais il n'y avait rien en dessous ! Rien dont j'ai entendu parlé ...
Je décidais de descendre , j'avais encore de l'exploration a faire apparemment !
Je poussais la porte de bois , le couloir était sombre mais je m'éclairais au briquet jusqu’à trouver un interrupteur qui le baigna d'une lumière jaune et tamisée...
Je marchais , oubliant ou j'étais , tournant et retournant , perdu dans mes pensées.
Je marchais et , quand je voulu faire demi tour , je m'aperçus que j'étais perdu .
Vraiment perdu.
J'ouvris mon paquet de clope.
Il ne m'en restais que deux .

-Mes dernières cigarettes avant de mourir dans ce labyrinthe ... Dis je en riant .

Après tout, j'étais seul mais plutôt bien ici ... Peut être qu'on maquait un peut de chaleur , de nourriture , d'eau, d'alcool et de confort mais j'aimais l'endroit ...





Rp:
Bob et Kyle
Olivia et June
Mitsuki
Road et Megido
Kaori et Alexander
#   Ven 17 Aoû 2012 - 19:27

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 16/03/2012
Emploi/loisirs : Star connue dans le monde entier, chanteuse, actrice, mannequin... La totale quoi!
Humeur : En pleine forme !!!

Depuis que nous avions étés présentés lors de la séance photo faite avec Chibana et Henry, Dream, le conseillé personnel que mon manager m'avait envoyé me collait... Il me vouvoyait, s'inclinait, me lorgnait de son regard si agaçant, et j'étais forcée a le voir toute la journée puisqu'il refusait de me lâcher! Il m’amenait mes vêtements tous les matins très tôt, car oui, c'était lui qui choisissait mes fringues! ( Il les choisissait fort bien d'ailleurs! ) . Il me dictait mes faits et gestes, me donnait un emplois du temps, me suivait partout, de près ou de loin, toquait a ma porte a n'importe quelle heure de la journée ou de la nuit... Bref, il était insupportable et sa seule excuse était qu'il "faisait son travail"... pffff...
J'avais donc profité de la nuit pour sortir seule, limite étonnée qu'il ne dorme pas devant ma porte, et, pour être plus sure qu'il ne me trouverait pas, j'étais allée m'engouffrer dans les sous-sols de l'école, malgré l'interdiction...
Il faisait nuit, il faisait froid, j'étais en robe légère et je sentais le vent s'engouffrer sous ma robe et dans mon décolleté, mes cheveux aussi volaient aux vents, mais plus maintenant, maintenant que j'étais dans les sous sol, haletante d'avoir courut (j'avais crus l’apercevoir au détour d'un couloir...) , il faisait juste frais et humide. En fait, j’avais courut sans regarder ou j'allais et j'étais.... ben.... perdue?
Mes hauts talons claquaient sur la pierre des couloirs, s'enfonçant parfois entre deux dalles... J'avais toujours aussi froid et j'étais légèrement... déboussolée. Je me retournais souvent de peur de voir Dream surgir d'un couloir.... En vérité j'avais peur de lui, j'avais peur des hommes en général, sauf de Magellan, et Dream m'effrayait au plus haut point. J'étais dans un état de frayeur avancée (Parano, moi? Jamais! ) quand une voix manqua de me faire sauter au plafond...

-Mes dernières cigarettes avant de mourir dans ce labyrinthe ...

Ça venait du couloir situé a ma droite, c'était une voix d'homme suivie d'un rire plutôt sympathique.Il parlait seul car personne ne répondit. j'avais peur mais je décidais quand même d'aller dans ce couloir, pas de m'y engager mais juste de passer ma tête pour regarder...
Je me penchais donc pour juste laisser dépasser mes yeux de l'angle du mur, et j'aperçus l'homme en question. Il était grand, finement musclé, il avait des cheveux noirs aux reflets vert a la lumière des torches du couloir, il avait une cicatrice qui lui barrait le visage et des yeux vairons, son oeil droit était rouge et le gauche bleu très clair. Il était plutôt canon avec sa chemise entrouverte blanche et sa grande veste noire! Il fumait négligemment ce qui était apparemment son avant dernière cigarette. Il me vit rapidement car j'avais oublié que si ma tête était penchée ben.... mes cheveux avaient suivis le mouvements et dépassaient donc de l'angle du mur...
Je n'allais pas rester la comme une cruche.... je m'approchais donc de lui frissonnante a la fois de froid et de peur... Pour le regarder avec ce que n'importe qui aurait pu identifier comme une lueur de crainte dans les yeux... Ma position était prostrée, je me tenais l'avant bras droit avec la main gauche, j'avais la tête légèrement baissée et l'attitude d'un animal craintif, bref, je flippais.

-Heu... Salut, je suis Psychée. Dis-je avant de me mordre nerveusement la lèvre inférieure tandis qu'une larme perlait sur ma joue.
Cette rencontre avait éveillée d'affreux souvenirs, ceux des mois que j'avais passé dans les rues sombres de Paris, ces mois que j'avais tout fait pour oublier mais qui resurgissaient dans mes plus atroces cauchemars, ces mois ou ma crainte des hommes s'était ancrée en moi. C'était depuis ces mois la que rester seule dans un couloir perdu avec un jeune homme tel que celui ci était devenu au dessus de mes forces...



Double compte de Raven Mist et Prisca Lynky .
Merci beaucoup a Isis Swam pour cette signature et cet avatar !

Spoiler:
 
#   Sam 18 Aoû 2012 - 1:36

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 15/04/2012
Emploi/loisirs : Lire, rire, devenir...
Humeur : Wacances !!!!!!!!!!!!!!

Je fumais tranquillement lorsque j'entendis dans les couloirs parallèles des pas. Une femme, car c'était des talons, des talons hauts. Les pas continuèrent puis s'arrêtèrent et, au coin du couloir ou j'étais, le bout d'un visage apparut ainsi que des yeux. Voyant que je l'avais vue, la jeune femme sortit de sa cachette pour se diriger vers moi. la première chose que je remarquais fut son incroyable beauté et sa grande sensualité, tout en formes courbes, elle avait des hanches magnifiques, des jambes de reine, une poitrine vraiment abondante et une taille extrêmement fine, ce corps sublime était mit en valeur par une robe blanche fine et courte. Son minois était magnifique aussi, un nez fin, une bouche en bouton de rose, petite et rouge. Mais le plus impressionnant était ses yeux, violets nuancés et rehaussé de maquillage, encadré de cils vertigineux et hypnotiques, ils étaient troublants. Ses long cheveux descendaient presque jusque dans le plis de ses genoux et étaient d'un violet plus foncé que celui de ses yeux. Elle était superbe. Je n'avais pas envie de la draguer car c'était June que je voulais mais je savais apprécier la beauté a sa juste valeur et l'exprimer.
Mais la belle était tremblante et avait l'air incroyablement apeurée.... C'était phénoménal, j'avais l'impression qu'elle avait peur de moi, une peur viscérale! Une larme coulait sur sa joue. Elle tremblait.

-Heu... Salut, je suis Psychée. Sa vois éclata dans l’atmosphère des couloirs, rompit le silence. Une voix profonde et pleine de caractère. Si la jeune fille avait a peine dix-neuf ans, la voix semblait remonter a très longtemps... D'ailleurs le prénom de cette femme me disait quelque chose, tout comme ça voix... Psychée...
Que faire pour qu'elle cesse d'avoir peur de moi? Hum... Réfléchissons... Je pouvais simplement rassurer cette fille en espérant ne pas trop lui faire peur...

-Moi c'est Raven Mist, dis je en m'approchant prudemment d'elle, tu semble avoir froid... tiens, prends ma veste... Je lui tendis ma veste, elle l’attrapa en tentant de calmer sa respiration. Tu as l'air d'avoir peur de moi.... Tu sais j'ai peut être l'air méchant mais je ne te ferais aucun mal hein... j'suis pas un assassin... enfin, presque... oublis ça...

Puis, je tiltais. Cette femme n'avait pas peur que je la tue, non, sa peur était beaucoup plus grande et venait d'un moment de sa vie assez traumatique, elle s'allumait dans ses yeux comme un lanterne de frayeur. J'arrêtais de m'approcher.

-Mais ce n'est pas moi qui te fais peur hein? Enfin, pas en particulier... Ce sont les hommes n'est ce pas? Que t'ont ils fait ces salauds? Des choses atroces j'imagine... Je ne suis pas de ceux la... Vois tu, moi, je suis des pauvres désespérés qui ont tout fais pour les leurs et pas assez pour eux... Je suis une de ces âmes damnées qui n'ont plus rien a perdre, ces gens dangereux qui vivent au jour le jour sans penser a rien... Je ne suis pas un prédateur vois tu... Je ne suis pas un chasseur mais plutôt un nomade, de ces hommes qui ne tuent que pour manger... Et toi? Tu es plutôt l'homme, l'ours ou... la lune qui les observe?

En disant cela, je lui tendis une cigarette.




Rp:
Bob et Kyle
Olivia et June
Mitsuki
Road et Megido
Kaori et Alexander
 

Un p'tit tour la ou il ne faut pas ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Sous-sol de l'école.