Partagez
Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy]
##   Mar 24 Avr 2012 - 13:01

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Gaetano Bianchi
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

Un rayon de soleil filtra à travers les rideaux de ma chambre er vint éclairer mon visage. J'ouvris doucement les yeux encore dans le cirage, n'ayant aucune envie de me lever pour l'instant. Pas tout de suite. Je voulais juste parresser, même si je savais que je ne me rendormirais pas.
Je me sentais bien sous ma couette, comme si rien ne pouvait m'atteindre. Enfin presque...
J'étais rentré hier soir de mission. Missions qui avait plus ou moins foirée par ma faute. En réalité je ne comprenais pas moi même comment je pouvais supporter de fouler le sol de Terrae tout en sachant ce que j'avais fait. Tout en sachant que j'avais trahis Hideko.
Je soupirais. Et voila, le soupson de bonne humeur qui m'habitais à mon réveil venait de prendre la fuite, poursuivit par mes sombres pensées.
Je me levais alors, pris une douche et m'habillais sans vraiment faire attention aux vêtement que j'avais pris. Je mis également mon écharpe beige, pris ma guitare et m'installais sur le canapé.
Je passais la majeure partie de la journée à jouer de la musique et composer des morceaux, le tout entrecoupé de poses cigarettes régulières.
Malgré tout mes efforts, je ne parvenais pas à me vider la tête et je savais très bien où tout cela allais finir.
Je levais la tête vers l'horloge qui tronait sur le mur d'en face.
19h30
Oh et puis zut! D'un bon je me levais, attrapais mon manteau, mon casque mon paquet de cigarettes et sortis de mon appartement.
Je pris alors la direction du bar, laissant mes pieds me guider. Je connaissais ce chemin par coeur tellement je l'avais enprumter.
Lorsque j'arrivais devant l'établissement je poussais la porte et me dirigeais directement vers le comptoire. Je commendais une bière, regrettent qu'Emmy ne soit pas là pour la savourer avec moi.
A vrai dire, cela devait bien faire trois mois que je ne l'avais pas vue, après qu'elle soit partie en mission toute seule sur un cou de tête. Je me doutais bien de la raison de son départ. Elle s'était sûrement disputée avec Aaron et telle que je la connaissais elle avait préféré partir plutôt que de venir en parler.Elle me manquait.
Tiens il fallait que j'ajoute ce fait à la liste de mes malheurs.
il ne me restait plus qu'une chose à faire maintenant : me saouler jusqu'à ce que j'oublis mes malheurs, même si je savais que demain je risquais de me réveiller avec un mal de crâne pas possible et la facheuse sensation d'avoir oublié quelque chose.


Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy] 1477317971-white-cat-black-cat-by-pascalcampion-d8ewm5b


Spoiler:
 
##   Ven 27 Avr 2012 - 22:41

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Emmy Black
Messages : 453
Date d'inscription : 02/02/2012
Age : 25


Une pluie battante agressait toujours le bitume à l’extérieur. Les goûtes atterrissais dans un bruissement sourd et étouffé. Ce bruit m’apaisait. Pour des raisons que j’ignore, peut être des souvenir d’enfant ou d’autre choses de ce genre, j’avais toujours beaucoup aimé le bruissement de la pluie. Quelque soit mon humeur soit dit en passant, je n’aimais pas ça forcement que quand j’étais triste, comme à l’instant présent.

Je fis un pat en avant et passais sous la pluie. L’eau s’assenait sur mon visage comme si le ciel me tombait tout a coup sur la tête. Ce temps me donnait l’impression que le ciel était très bas. On ce sentais écraser par la pluie et les nuages lourd et cotonneux. Contrairement au bruit qu’elle produisait la cessation que me procurais cet élément m’oppressait. C’était très contradictoire. J’adore l’écouter au bord d’une fenêtre pendant des heures mais détestais déambuler dessous. Par contre j’aimais, lorsqu’elle était battante, lever mon visage vers le ciel et laisser l’eau ce déversais sur mon visage, mais j’évitais de le faire trop souvent perce que je finissais toujours tremper comme un soupe âpres.

Je me déplaçais rapidement, mais pour aller où ?
C’était une excellente question.

La discussion que j’vais eu avec Sasuke n’avais pas encore fait ces preuve en matière d’efficacité. Il fallait que je me laisse du temps. Le temps de digérer tout ça.
Touts ces événements me donnaient un pat lourd et une démarche trainante. Ca ne devait pas être très élégant à voir. J’étais fatigué physiquement et mentalement. Je n’arrivais plus à dormir car je réfléchissais trop, je réfléchissais trop car mon esprit étais embrouiller et cela car je ne dormais pas assez. Tout cela ce mordais irrésistiblement la queue. Je n’arrivais plus à me sortir de ce cercle vicieux.
J’avais annualisé la situation : Mon esprit n’irais pas mieux temps que je n’aurais pas put discuter avec Aaron, mais je ne pouvais pas avec une discussion sensé et logique avec lui temps que je serais dans cette état. Si je le croissais m’intendant je perdrais totalement le contrôle de moi-même et ça finirais dans un drame. Ce que je voulais a tout prit éviter.
Il fallait que je trouve une solution pour arriver à dormir.

La réponse vins à moi presque naturellement … Me bourrer la gueule !
Quoi ? C’est bien plus efficace que des somnifères. Même si c’est encore plus productif quand on peut le faire a deux ! Mais la je n’vais pas mon compagnon de comptoir. Je n’vais pas encore retrouver tout le monde a Terrae. Mon insertion allais ce refaire doucement.

Comment ça ca vous plait pas comme solution ? Et bah merde ! C’est encore moi qui décidé-je-vous signal ! Je suis majeur et vacciné ! Je vous ferais remarque que je n’ais pas dit responsable.

A force de réflexion j’arrivais devant le bar de Terrae. On pouvait presque dire que j’en étais une habituer. Pas que j’y passe ma vie, je suis alcoolique, j’ai bien assez de défaut comme ça. J’y allais souvent une fois par semaine et je ne finissais pas souvent bourrer. Après, tout dépendais avec qui j’y allais. Certaine personne était plis enclin que d’autre à finir bourrer et m’entrainer dans leur vice.

J’entrais dans le bar et je m’assis presque machinalement au bar. Je ne faisais pas vraiment attention aux autres clients.
Le barman s’approcha de moi et mit quelque instant avant de me reconnaitre.

-Alors la rumeur et vrais ! Tu es bien de retour parmi nous, je suis bien content de te revoir.

Il parut bien content de me revoir enfin. J’adressais un petit sourire fatigué.

_ Je suis moi aussi bien contente de te revoir.

Mon sourire était toujours là, ma phrase mais mon ton était plutôt las.

-Qu’est ce que je te sers ?

Sans réflexion je répondis :

_ Un grand verre de Whisky, sec.

Le barman, qui au passage ce nommais Adrien, me regardas d’un air surprit.

-Tu es sur ?

_ Oui, oui. Il faut que je pense à autre choses, ou plutôt a plus rien …

Sans en rajouté Adrien me servie mon verre. D’un coté j’étais majeur et j’avais bien assez souvent prouvé que j’étais largement responsable de moi-même.

Je prit mon verre dans les mains et regarda lividement a l’intérieur. Je n’y voyais que mon reflet. Mon visage triste et fatigué étais encore plus lugubre vis dans du Whisky … Cette vision me fit pensé a une chanson du groupe Kyo, nommé Sara …

Mon esprit divaguait de plus en plus.
Pour tenté de remercier a cette situation je bus l’intégralité de mon verre d’un seul traite. Le liquide sirupeux et du mal a passé et me brulas légèrement la gorge. Je fis un grimasse peut élégante et tendit de nouveau mon verre a Adrien.
Sans réagir il me le remplit de nouveau.

Je me remis à fixe d’une manière très légumesque le contenu de mon verre.



Hs : Le chois du nom du barman c’est fait en amphi, et Adrien tien a préciser qu’il n’était pas d’accord.







Spoiler:
 

Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy] Emmy_s10 By my Aaron <3
On dit que le regard est le miroire de l’Âme, regarder moi bien peut être qu'un jour vous me comprendrez
##   Dim 29 Avr 2012 - 18:14

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Gaetano Bianchi
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

Je fixais toujours mon verre d’un air absent, ne prêtant aucune attention à ce qui m’entourait. C’est vraiment très instructif de fixer un verre. Si, si, je vous jure. Surtout quand ce verre en question est vide. Une idée lumineuse me traversa alors l’esprit. Si je voulais boire et me bourrer la gueule il fallait que mon verre soit plein et là il ne l’était pas. Je fis alors un signe à Adrien, le barman.

-Sers-moi du gin s’il te plait, lui demandais-je d’un air absent.

Ce dernier me regarda d’un air suspicieux avant d’ajouter.

-T’es vraiment sûre de vouloir te bourrer la gueule ?
-Ne t’inquiète pas c’est mon problème. Et puis se serais pas la première fois de toute façon, rétorquais-je.

Adrien poussa un soupir et me servit.
Oui, je ne comptais même plus le nombre de fois où j’avais fini bourré, accoudé à ce bar en compagnie d’Emmy. D’ailleurs je regrettais beaucoup qu’elle ne soit pas là ce soir. Elle aurait peut-être réussie à me remonter le moral ou nous nous serions mutuellement consolés.
Je poussais un grand soupir et but mon verre d’une seule traite. Je toussotais légèrement ayant un peu avalé de travers.
Je devais offrir un spectacle pitoyable mais je m’en moquais éperdument. La seule chose qui me préoccupait pour le moment était d’oublier, aussi je me reconcentrais sur mon verre que le barman avait rempli une nouvelle fois.
Une personne entra dans le bar, je l’entendis s’accouder au bar et parler avec le barman pendant quelques instants avant de commander un whisky. A cause de l’alcool qui commençait déjà à faire son effet, je mis un certain temps avant de reconnaitre la vois de la personne à côté. Je relevais alors la tête et la première chose que je vis fut une touffe de cheveux blancs.
Surpris, j’ouvris de grands yeux ronds. L’alcool devait m’être monté à la tête ou alors j’étais en train de rêver. De puis combien de temps n’avais-je pas contemplé ce visage ?


-Emmy, c’est toi ?

Une bouffée de joie envahie mon cœur durant un instant, légèrement ternie par un peu de colère. Oui, je lui en voulais d’être partie sur un coup de tête sans rien dire. Qui plus est elle n’avait donné aucunes nouvelles durant ce laps de temps et je m’étais inquiété comme pas possible.

-Trois mois, murmurais-je avec amertume, trois mois sans aucune nouvelles…

Un grand sourire étira mes lèvres.

-T’es vraiment une idiote !

[Hrp: je comprends tout à fait qu'Adrien n'ait pas été d'accord xD]


Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy] 1477317971-white-cat-black-cat-by-pascalcampion-d8ewm5b


Spoiler:
 
##   Mar 8 Mai 2012 - 21:33

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Emmy Black
Messages : 453
Date d'inscription : 02/02/2012
Age : 25

Malgré le faite que je n’avais pas encore beaucoup but, ce qui en vus de mon état n’allait pas tarder, mon esprit commençai déjà a être légèrement embrumé. Le mal être, voir même la détresse, dans lequel je me trouvais aidait beaucoup a dégradé mon état. La douleur et l’alcool sont des mélanges particulièrement explosifs. Les rare fois que j’avais but dans cette état j’vais prit les plus belle cuite de tout ma vie. Et c’étais bien la première fois que je me sentais si mal, que la douleur étais aussi forte et encre profondément au fin fond de mon être. Je redoutais ce qui allait ce passé par la suite de cette soirée ? Au fond je craignais que ça finisse mal, mais je préférais occulter cette crainte et me laisser aller stupidement dans l’ivrognerie. C’étais bien plus simple pour mon esprit a la dérive.

-Emmy, c’est toi ?

Connexions des neurones ON. Chargement des données. Erreur. Extinction du système. Redémarrage en cours. Connexions des neurones ON. Chargement des données. Ca charge … Ca charge … Ca charge encore … Ca charge toujours …

Vous avez ci-dessus une bonne représentation de mon activité cérébrale actuelle. Le visage et la voie du jeune homme me disais quelque choses, mais quoi …

GLIG !

-Trois mois, murmurais-je avec amertume, trois mois sans aucune nouvelles…

GAETANO ! Mes neurones venais enfin de faire des connexions entre eux et mes yeux venaient de s’écarquillé. Qu’est ce qu’il faisait là ? Pas dans le bar ! Parce que ça à la rigueur c’étais plutôt normal venant de Gaetano. A mon avis il devait prendre a abonnement a l’année tellement il vient souvent ici. Quand on cherche Gaetano il faut mieux commencé par ici. Je dis ça mais assez souvent je l’accompagne.
De tout évidant il était de retour, mais pas forcement dans un bien meilleur état que moi. C’était la période des missions catastrophique ou quoi ?

Il ruminât quelque chose dans ça barbe. Enfin façon de parler car notre cher gentleman Italien était rasé de près. Quoi que gentleman n’étais pas un qualificatif qui lui allait toujours très bien, surtout quand il faisait pilier de comptoir totalement imbibé ? J’avais beau avoir tendus l’oreille je n’avais pas réussi à comprendre ce qu’il avait dit.

Un grand sourire s’étira sur son beau visage.

-T’es vraiment une idiote !

Pourquoi je me fais encore engueuler moi !! D’un coté il fallait que je m’attende à me faire engueuler par toute les personne que j’allais revoir depuis mon retour.

Je lui répondais par un large sourire, remplit de tristesse et de douleur, mais présent.

_ Mon cher Gaetano, je suis très heureuse de te voir ici !

Mon ton étais très sincère et mon sourire franc. Mais aussi la et plains de fatigue, et toujours et encore cette tristesse.
Je tendais mon verre vers lui pour qu’il trinque avec moi.

_ Alors quel malheur ta mené ici ?

Le regard de Gaetano n’étais pas beaucoup plus serin que le miens, je devinais que lui aussi étais venus noyer quelque choses ce soir dans ce lieux.





Spoiler:
 

Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy] Emmy_s10 By my Aaron <3
On dit que le regard est le miroire de l’Âme, regarder moi bien peut être qu'un jour vous me comprendrez
##   Sam 12 Mai 2012 - 18:25

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Gaetano Bianchi
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

Je la vis me sourire, bien que ce sourire fut emplit de tristesse et de douleur. Alors elle aussi était venue pour la même raison que moi : se bourrer la gueule.

_ Mon cher Gaetano, je suis très heureuse de te voir ici ! Alors quel malheur ta mené ici ?

Je baissais les yeux sur mon verre. Quel malheur ? Ah, j'aurais vraiment souhaité lui en parler seulement je ne pouvais tout simplement pas le faire sinon je prenais le risque de voir mon frère mourir. Je vrillais mon regard dans le sien et j'y vis la même tristesse et la lacitude qui nous habirait tous les deux. A vrai dire je me doutais en partie de la raison de sa douleur. Cette raison était un homme. Mais bref la n'est pa la question.
Certains auraient pu penser que fixer ainsi une personne dans les yeux n'était pas très poli mais ce n'était pas le cas d'Emmy. Et puis, c'est fou tout ce qu'un simple regard peut dire.


-J'ai foiré une mission, lui répondis-je. A cause de mon incompétence un gamin innocent se retrouve entre les mains de ces putains de scientifiques.

Pas vraiment à cause de mon incompétence mais plutôt, parce que je suis un faible et que j'ai trahi Terrae à vrai dire, mais ça mieux vaut le passer sous silence pour le moment...
Elle me tandis son verre pour que nous trinquions. J'eus à mon tour un sourire las et fis tinter mon verre contre le siens.


-A nos déboirs et nos retrouvailles!

En accomplissant ce geste je venais de signer pour une gueule de bois atroce demain matin, mais tant pis. Que mon esprit raisonnable aille se faire voir!
Je bus le contenu de mon verre d'un seul trait, me brûlant légèrement la gorge au passage. La soirée ne faisait que commencer!


Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy] 1477317971-white-cat-black-cat-by-pascalcampion-d8ewm5b


Spoiler:
 
##   Mer 27 Juin 2012 - 23:51

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Emmy Black
Messages : 453
Date d'inscription : 02/02/2012
Age : 25

Le regarde de Gaetano étais plongé dans le mien. J’aimais me perdre dans ces yeux, il était à l’origine vert, mais c’étais sans compté sur ses capacités morphe. Ces yeux avaient la fâcheuse tendant à change selon ces humeurs. Cette manie fessais que lorsque l’on connaissait assez bien Gaetano on pouvait bien souvent lire dans son regard comme dans un livre ouvert, ce n’étais cependant pas tout le temps, lorsqu’il voulait cacher ses sentiment il savait parfaitement contrôler son pouvoir.
J’aurais aimé pouvoir la couleur de ces yeux, mais le bar n’étais pas assez lumineux pour que je puisse distinguer la couleur de son iris. Il fallait dire aussi je j’étais loin, je ne m’étais pas assise juste à coté de lui, sinon je l’aurais vus tout de même. Je suis dans un état lamentable mais tout de même j’arrive a reconnaitre les gens qui son juste a coté de moi.

Je descendais alors de mon tabouret, il était encore tôt et mon état me permettais encore de me déplacé correctement. Mon pat restait mou et mes docs martines raclaient le sol sous mes pats démotivés.

-J'ai foiré une mission, lui répondis-je. A cause de mon incompétence un gamin innocent se retrouve entre les mains de ces putains de scientifiques.

Quand je fus assise il trinqua avec moi. Le tintement du verre qui s’entrechoque résonnas dans mon esprit, ce n’étais pas la première fois que j’entendais ce bruit. A chaque fois il avait une signification différente.
C’était bien la première fois ou ce son était autan replis de tristesse. Il résonnait avec comme le son froid du verre qui ce brise en mille éclat. Cella représentais bien l’état de mon âme et en particulier de mon cœur. Froid et dur, comme le verre, il est resté figé. Il s’était arrêter a ce jour, a cette dispute, comme un disque rayé qui ne peut plus allez de l’avant, qui a besoin d’aide pour repartir, qui a besoin qu’on le repart ou qu’on passe la a chanson suivante, mais tout sur le même disque.
Je vous perds avec mes métaphores ? Imaginer la vie comme une bibliothèque de vinil. Nos chois sont tous des disque, a chaque chois on insère un disque différent sous la pointe de cristal qui fait jouer la musique. Si le disque ce raye, une dispute, une erreur apparait, il faut aider ce disque a continuer. Soit continu avec la même histoire mais plus loin, soit change de disque.
Si je décide de quitté Aaron je change de disque. Je me refuse a quitter Aaron, je l’aime trop, on a temps de choses a faire encore tout les deux. Je veux lui apprendre a s’aimer, au moins un peut, je veux qu’il puisse vivre avec son passé sans ce détester a chaque seconde.
Si je reste avec lui il va falloir qu’il m’aid e a passer cette erreur, cette rayure. Dans ce cas la il va falloir que je le convainque. Ca risque d’être dur, mais je veux y arrivé, alors j’y arriverais.
D’ici là, temps qu’il ne sera pas la, je resterais malheureusement bloque sur cette erreur, sur cette rayure et mon cœur continueras à souffrir.

-A nos déboirs et nos retrouvailles!


Je lui répondis avec un sourire triste et limitas en descendant l’intégralité de mon verre.
A pêne j’eu fini de demandais a Adrien de nous donné une bouteille entière directement, ça irais plus vite.
De toute façon nous étions bien partie pour finir notre nuit ici.

Je le fixais.

_ Alors vas y raconte, que c’est t’il passé exactement ? Ce n’est pas la première fois que les scientifiques nous chercher des noises. Jusqu'ici ça ne t’avais pas mit dans cette état. Qu’est ce que tu a fait comme connerie ?

Je pausais les vraies questions avant de ne plus pouvoir réfléchir clairement à tout ça.
Il ne fallait pas être voyant pour comprendre que Gaetano s’en voulais et une mission raté ne l’aurais pas mené ici, mais dans le bureau d’Hideko pour résoudre le problème au plus vite. Il y a quelque choses qu’il cache, sinon il ne la noierais pas dans l’alcool.

Pour soutenir le jeune homme je lui servais un nouveau verre, a moi aussi d’ailleur. Dans un bar il n’y a rien de plus triste qu’un verre vide.



Spoiler:
 

Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy] Emmy_s10 By my Aaron <3
On dit que le regard est le miroire de l’Âme, regarder moi bien peut être qu'un jour vous me comprendrez
##   Dim 8 Juil 2012 - 21:14

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Gaetano Bianchi
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

Je la vis se lever légèrement et se rapprocher de moi en faisant racler son tabouret et ses doc's par terre d'un air las. Elle vrilla son regard bleu électrique dans le miens et je savais qu'en cet instant précis elle tentait de déterminer à quoi je pensais grâce à la couleur de mes iris car parfois ceux-ci viraient au vert lorsque je me sentais mal, mais là, en cet instant précis ils avaient une couleur vert clairs. Je n'était pas encore assez bourré pour laisser transparaître mes remors et mes doutes. Elle pouvait regarder aussi longtemps qu'elle voulait elle ne verrait rien. Juste son propre reflet et un mur infranchissable.
Je détournais le regard. Non pas que j'avais peur d'elle et de se qu'elle pouvait découvrir -quoi que connaissant Emmy je devais m'attendre à tout - mais plus que la peur je craignais son jugement et sa percepicacité. Non, en fait j'était mort de trouille.
Gaetano tu n'es qu'un lâche! ai-je pensé.
Emmy finit son verre d'un seul trait et demanda une bouteille entière à Adrien. Je lui adressais un petit sourire désolé l'air de dire "il faut ce qu'il faut" et tandai mon verre à Emmy pour qu'elle le remplisse.
Elle reporta son regard sur moi et je me sentis vraiment mal à l'aise bien que je gardai un visage impassible. Elle venait de rentrer de trois mois de missions après s'être disputée avec Aaron et se trouvait dans un état lamentable et en plus de ça elle se faisait du soucis pour moi.


_ Alors vas y raconte, que c’est t’il passé exactement ? Ce n’est pas la première fois que les scientifiques nous chercher des noises. Jusqu'ici ça ne t’avais pas mit dans cette état. Qu’est ce que tu as fait comme connerie ?

Ma main se crispa autour de mon verre et le liquide dans mon verre gela légèrement. Si je painais à controler mes pouvoirs c'est que l'alcool commençait à me faire de l'effet. La question que je redoutais le plus. Je savais qu'elle n'était pas encore assez saoule pour ne rien remarquer.
Je vidais mon verre d'une seule traite et attendis qu'elle le remplisse à nouveau pour lui répondre.
Je lui fis un petit sourire l'air de dire que tout allais bien même si je savais pertinnement que cela ne la convaincrait pas le moins du monde.


-Tout s'est passé comme je t'ai dis. Juste que je m'en veux parce qu'à cause de mon incompétence un pauvre gosse qui n'avait rien demandé se retrouve surement cloué dans une salle d'opération en train de subir des expérience horribles... Tu sais bien que si j'avais un problème je t'en parlerais!

Ou pas... pensais-je. Gaetano tu es le plus mauvais menteur de cette planète! Continue de lui mentir et tu va droit dans le mur. Vraiment !
Raaaaahhhhhh, merda!! Je ne sais pas ce que je suis supposé faire. Putain de scientifiques, je me retrouve face à des choix impossibles à faire !! Je jure qu'un jour je ferais payer à cette Organisation!
D'un air contrarié je vidais à nouveau mon verre et le re-remplissait dans la foulée. je sentais ma tête tourner légèrement et déjà l'alcool me montais un peu à la tête. attendez j'en suis à combien de verres? Quatres? Cinq? Je sais plus...


-Et toi alors ? Je suis sûr que si t'es en train de te bourrer la gueule avec moi c'est à cause d'Aaron! Je te jure, è veramente un imbecille!!!

Oula, je me met à parler d'Aaron et à le traiter de crétin? J'ai vraiment dis ça ? Oh et puis zut!


Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy] 1477317971-white-cat-black-cat-by-pascalcampion-d8ewm5b


Spoiler:
 
##   Jeu 12 Juil 2012 - 0:09

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Emmy Black
Messages : 453
Date d'inscription : 02/02/2012
Age : 25

Les yeux du jeune homme avaient une couleur neutre, dans les verts claire. C’étais signe qu’il contrôlait encore ses émotion et qu’il c’étais rendu compte que je cherchais la lire sur son visage. Cette méfiance prouvait clairement que quelque chose n’allais pas, qu’il voulait me cacher une chose importante. Sans vraiment sens rendre compte le faite de vouloir faire comme si tout allais bien ne faisais qu’aggravé son cas. Si ce qui le tourmentais n’étais pas grave, ou avouable, il m’aurait laissé le regarder, il n’aurait pas détourné les yeux, il m’aurait tout expliqué. Son silence était la preuve que quelque chose n’allais pas. Ce qui renforçait mon envi d’en savoir plus, de bien vouloir lui faire dire la vérité.
De plus je le connaissais trop bien, si il me fermait l’axer a son esprit via ces yeux, il me restait encore beaucoup d’autre signe. Le plus flagrant étais celui qu’il venait d’arriver a son verre. Son contenus venais de geler, il perdait le contrôle de ces pouvoirs, c’étais soit dut a son trouble soit a l’alcool, voir même les deux.

-Tout s'est passé comme je t'ai dis. Juste que je m'en veux parce qu'à cause de mon incompétence un pauvre gosse qui n'avait rien demandé se retrouve surement cloué dans une salle d'opération en train de subir des expériences horribles... Tu sais bien que si j'avais un problème je t'en parlerais!

Je fronçais les sourcils. Ca n’allais pas du tout, si ça s’étais un mensonge qu’est ce qui me cachais alors ? Ce qu’il venait de me dire étais très grave. Si les scientifique avais encore mit la main sur un Terraein on était dans une situation très difficile. Plus le temps avançais plus les scientifiques avaient des informations sur nous, plus ils pouvaient développer des armes contre nous. Plus les jours, les moins les années avançaient, depuis l’époque de ma mère ils avaient évolué. Il était de plus en plus dur pour nous de luter contre eux, et encore plus de s’infiltrer chez eux pour récupère les élèves enlevé et retenus prisonnier.
Je sentais le pire arrivé. Dans quel merde il avait bien put être entrainé, ces connard étais prés a tout, a sacrifié toute les vies qu’ils croisaient, si ça pouvais les aidée dans leur quête stupide, il les détruisait sans aucun scrupule.

Gaetano ce réservais encore un verre.

-Et toi alors ? Je suis sûr que si t'es en train de te bourrer la gueule avec moi c'est à cause d'Aaron! Je te jure, è veramente un imbecille!!!

J’attrapais sa main et le forçais à pauser son verre sur la table.

_ Ne change pas de sujet. Tu me connais, je te lâcherais pas, donc soit tu me raconte maintenant et on passe la soirée à finir de ce bourrée la gueule, soit on reste comme deux con a ce regarder devant deux verre plain. Dans les deux cas ce n’est pas toi qui gagne, je te l’assure.

Mon regard et mon ton était froid et tranchant.
Il n’y avait pas de discutions possible. Je ne céderais pas, mes problèmes con de séparation fictive n’étais rien par rapport a ce qu’étais entrain de me raconter Gaetano. S’il veut qu’on s’étale sur ma dispute avec Aaron, il devait d’abord me parler de lui.


Spoiler:
 

Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy] Emmy_s10 By my Aaron <3
On dit que le regard est le miroire de l’Âme, regarder moi bien peut être qu'un jour vous me comprendrez
##   Sam 14 Juil 2012 - 21:24

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Gaetano Bianchi
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

Je me sentais vraiment mal. Pas du point de vue physique non ça allait -quoique je me sentais tenguer légèrement à cause de l'alcool- mais plutôt du point de vue moral. A la base j'étais venu dans ce bar pour me bourer et oublier mes soucis, et voila que je me retrouvais face à Emmy qui ferais tout pour que je crache le morceau. De plus je ne supportais pas de mentir, surtout à mes proches. Surtout à Emmy, d'autant plus qu'elle avait deviner tout de suite que je lui cachais quelque chose de grave et maintenant elle me tenait la main et me parlais d'un ton glacial qui ne laissait aucun doutes sur ses intentions.

_ Ne change pas de sujet. Tu me connais, je te lâcherais pas, donc soit tu me raconte maintenant et on passe la soirée à finir de ce bourrée la gueule, soit on reste comme deux con a ce regarder devant deux verre plain. Dans les deux cas ce n’est pas toi qui gagne, je te l’assure.

Merda! Gaetano tu es le pire menteur de cette planète! Je l'ai déjà dit ? Bah tant pis!
Rien qu'à son regard froid et dur, je sentais peser une épée de Damoclès au dessus de ma tête. Que devais-je faire ? Lui dire la vérité au risque de mettre mon frère en danger ? Ou bien me taire et m'enfoncer encore plus dans la trahison et le mensonge ?
Je poussais un long soupir et tentais de réguler la panique qui montait en moi. Non vraiment, elle ne m'aidait pas avec sa maudite manie de fourer son nez partout. Elle pouvait être la mailleur amie et soeur du monde, je pouvais lui porter un amour fratrnel extrêmement fort que cela ne changeait absolument rien à la situation et je savais rien qu'en la voyant qu'elle ne lacherait pas le morceau avant que je lui ai tout dit.
Sauf qu'il y avait un couac. Il y a toujours un couac. J'aimais mon petit frère plus que tout. Certes je ne l'avais plus revu depuis mes quinze ans mais je l'aimais. Autant que j'aimais Terrae. Peut-être même plus.
Un petit rire sabs joie m'échappa. Je ne me contentais pas de mettre un pieds dans la merde, ah ça non! J'y plongeais la tête la première!
Je serrais le poing.


-Emmy, ne cherche pas à comprendre s'il te plait. Cela vaudra mieux pour toi, comme pour moi. Je ne veux pas que tu t'attires plus d'ennuis que tu n'en a déjà.

En même temps que je prononçais ces paroles mon coeur se serrait et cette fois-ci je ne parvins pas à contrôler mon pouvoir et mes iris virèrent au noir d'encre, signe que ça n'allait vraiment pas bien.
Je voulais lui en parler, lui dire tout ce que j'avais sur le coeur. Lui dire à quel point je me sentais terrorisé et honteux. Lui dire à quel point j'avais besoin de réconfort, de son réconfort. Même si elle aussi se trouvait dans un état lamentable et avait d'autres chats à fouetter. Mais je me taisais. Parce que j'aimais mon petit frère et que je ne voulais pas le perdre.
Je suis désolé Emmy.


Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy] 1477317971-white-cat-black-cat-by-pascalcampion-d8ewm5b


Spoiler:
 
##   Dim 5 Aoû 2012 - 20:08

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Emmy Black
Messages : 453
Date d'inscription : 02/02/2012
Age : 25

-Emmy, ne cherche pas à comprendre s'il te plait. Cela vaudra mieux pour toi, comme pour moi. Je ne veux pas que tu t'attires plus d'ennuis que tu n'en a déjà.

Je lâchais les mains de Gaetano pour reprend mon verre. Je levais celui-ci a mes lèvre et ingurgitais sont contenus. Sans attendre je saisissais la bouteille pausé à coter de Gaetano et répliquais a nouveau mon verre. Sans pausé la bouteille je vidais de nouveau mon verre d’une traite, pour une fois de plus le remplir.

Je me stoppais mon rythme effréné, ma tête commençais a tournée sérieusement.

J’étais énervé. La réaction stupide de blocage dans la quel Gaetano s’enfonçais m’exaspérais. Mais merde, il s’était trainé dans les emmerde jusqu’au coup, il savait bien qu’il ne pourrait pas s’en sortir seul. Il avait indéniablement besoin d’aide. Face au scientifique seul on est rien. Si on a pas de soutien on a vas directement au casse pipe, c’est évidant.

C’est d’une voie las, emplit a la foi de colère et de triste que je crachais mes mots.

_ Tu me déçois beaucoup Gaetano.

Je tournais un regard toujours aussi froid vers lui.

_ Je pensais que tu avais un peut plus confiance en moi.

Je tournais de nouveau mon regard vers mon verre.

_ Tu le sais bien pourtant que sans aide tu n’arriveras a rien, surtout face au scientifique. Je ne sais pas juste ou tu tes enliser dans les emmerde mais là tu dois y entre bien profond.

Je tournais mon regard une nouvelle fois vers le jeune homme. Cette fois il était beaucoup plus doux, emplit de conviction et de sincérité.
Malgré la fatiguer il le wiski qui commençais sérieusement a ma monter au cerveau j’arrivais encore un peut a aligner quelque idée sensé les une dernière les autres. Mais c’étais avec beaucoup de difficulté tout de même. Si je descendais encore un verre ou deux je sentais que j’allais perdre tout conscience du temps qui passe et des paroles que je prononce.

_ Laisse moi t’aidée, laisse nous être a tes cotés. Quelque soit tes erreur tu sais bien qu’il y auras toujours quelqu'un pour t’épaulé.

Mon esprit ce brouillais. Je sentais que tout tournais au tour de moi.
Pour résoudre le problème je vidais une nouvelle fois mon verre.
Quoi ?? Ce n’est pas comme ça qu’il faut faire ? Dommage ! Non parce quitte a être bourrer quitte a que ça soit bien fait.


Spoiler:
 

Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy] Emmy_s10 By my Aaron <3
On dit que le regard est le miroire de l’Âme, regarder moi bien peut être qu'un jour vous me comprendrez
##   Mar 21 Aoû 2012 - 12:31

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Gaetano Bianchi
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

_ Tu me déçois beaucoup Gaetano. Je pensais que tu avais un peut plus confiance en moi. Tu le sais bien pourtant que sans aide tu n’arriveras a rien, surtout face au scientifique. Je ne sais pas juste ou tu tes enliser dans les emmerde mais là tu dois y entre bien profond.

Emmy attrapa la bouteille se versa le liquide dans son verre et le but cul sec. Elle renouvela l'opération encore deux fois de suite. Je savais qu'elle avait déjà bu minimum deux verre avant et je savais qu'à ce point là elle ne devait plus avoir les idées très claires.
Mais je ne me trouvait pas non plus dans un état meilleur.
Elle me lança un regard lourd de reproches. Je détournais la tête. Ces yeux bleus électrique ne me rappellaient que trop ma trahison et le poid de mon choix, ce poids bien trop lourd pour être porté.
Je pris la bouteille des mains d'Emmy et versais le liquide dans mon verre que je vidais d'un seul trait avant de renouveler l'opération encore trois fois de suite. A combien de verres en étais-je ? Cinq? Six? Je ne savais plus. Ma tête commençais à tourner dangereusement et je sentais ma chaise tanguer sous moi.
Je me trouvait dans une impasse. Et le pire c'est que je m'y était mis tout seul. On ne m'avait pas aider pour ça ou presque.
J'éclatais de rire. Un rire jaune et amère. Avant que de grosses larmes viennent rouler sur mes joues.


-Merde Emmy! Dis-moi pourquoi j'ai fais ça ? me lamentais-je. Et pourquoi est-ce que je l'ai pas surveillé. Pourquoi y a toujours quelque chose qui foire ?

Je me trouvait maintenant agité de sanglots. Emmy devait sûrement me trouver bien pathétique. Et dire qu'à la base j'étais venu au bar pour oublier mes malheurs et voilà que je me retrouver à me lamenter dessus.
Devais-je tout lui dire ? Je ne supporterais pas qu'elle me fasse la gueule parce que je la tenais à l'écart. Mais je prenais le risque que mon frère... Je secouais la tête je ne voulais même pas y songer. Cependant au point où j'en était, un peu plus un peu moins ça ne changerait pas grand chose.


-Peux-tu seulement imaginer ce que cela fait de trahir ses proches Emmy. De se retrouver coincer entre le marteau et l'enclume. De ne pouvoir rien dire sous peine de voir mon petit frère mourir parce que j'aurais jouer au con. Merda!

Ca y est. Je l'avais dit. Et il était trop tard maintenant pour reculer pour faire demi tour. Et je sentais pointer l'orage à l'horizon. Un orage provoqué par ma connerie.
Je regrettais déjà mon relachement. Acablé je posais la tête sur le comptoir et pleurais de tout mon soul. Saoul. Plutôt bien choisi comme mot je crois...


Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy] 1477317971-white-cat-black-cat-by-pascalcampion-d8ewm5b


Spoiler:
 
##   Lun 10 Sep 2012 - 9:32

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Emmy Black
Messages : 453
Date d'inscription : 02/02/2012
Age : 25

Gaetano détourneras lâchement le regard.
Vous me trouver excessive ?! Vos avez surement raison. J’ai tendance à être absolument exécrable que je bois trop, ou excessivement joyeuse. Je crois que l’alcool exacerbe mes sentiments. J’étais frustré qu’il s’obstine a me cacher aussi des problèmes si grave. J’avais su être quelqu’un de confiance pourtant. Il devrait le savoir que quelque soit la merde dans la quel il c’étais fourrer, même si ça remet en compte mon statut de master, je serais toujours là pour l’épauler. Quelque soit son erreur aussi gros soit t’elle je ne fuirais pas. Car il en ferait autant pour moi. Alors pourquoi dieu il fuyait comme cette aide. Il en avait besoin c’étais évidant. Alors qu’il arrête avec ces lamentations et qu’il s’explique clairement !

Il attrapa une nouvelle fois la bouteille et en descendit un bonne dose. On allais être vraiment beau a voir demain. Ca allait être une véritable catastrophe ! je tient pas trop mal l’alcool en longueur, je peut tenir une bonne demi bouteille de wiski et savoir rentré chez moi, dans un temps plus ou moins long je l’admet. Par contre ces les lendemains qui son particulièrement dur. Je décuve particulièrement lentement. Je vais donc passé la journée de demain, la tête sous haute pression et encore bien assez d’alcool dans le sang pour être tout à fait net. Je vais décuver sec tout en restant bourré, c’est une expérience lamentable que je me promets a chaque fois de ne plus jamais réitère. Mais comme le proverbe dit « ne jamais dire jamais » je recommence toujours. Et oui quand on est con on est con !

Ce fut un rire jaune, amère et baigné de larme qui s’échappa de la gorge du jeune homme. Cela ne prévoyais rien de bon ; l’instant étais visiblement plus garce que ce que j’osais l’imaginé.

-Merde Emmy! Dis-moi pourquoi j'ai fais ça ? me lamentais-je. Et pourquoi est-ce que je l'ai pas surveillé. Pourquoi y a toujours quelque chose qui foire ?

Je ne petais rien a ce qu’il racontait.
Gaetano ce mit a pleurer de plus belle. Non mais là ca allais pas le faire. Si ce mettais a pleuré et a parler par énigme je n’allais pas m’en sortir.

-Peux-tu seulement imaginer ce que cela fait de trahir ses proches Emmy. De se retrouver coincer entre le marteau et l'enclume. De ne pouvoir rien dire sous peine de voir mon petit frère mourir parce que j'aurais jouer au con. Merda!

Trahi qui ? Quand ou ? Il n’était pas partie chercher une élève ? Il y avait une histoire de scientifique et la il me parle de son frère !
Je n’y comprends plus rien. J’étais peut être sensé comprendre mais la c’étais pas le cas. J’en étais au moins a mon dixième verres, sans vraiment conter la gorger que j’avais but directement au goulot de la bouteille pendant que Gaetano tentait desserrement de m’expliqué son cas. Je n’vais vraiment pas l’esprit assez net.

_ Gae’ vas falloir que tu parle avec des mots plus simples et des phrases moins longues. Parce que je suis à la limite de mes capacités de réflexion là.

Je posais la bouteille, maintenant vide, sur le comptoir.

_ Qu’elle est le rapport entre, ton frère, notre élève et ces connard de scientifiques ?

Je sentais mon esprit vaciller légèrement, je commençais doucement a partir dans les douces limbes de pays des bourré. Il fallait que je tienne encore une peut, je comprenne de quoi cette abrutie voulait me parler.



Spoiler:
 

Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy] Emmy_s10 By my Aaron <3
On dit que le regard est le miroire de l’Âme, regarder moi bien peut être qu'un jour vous me comprendrez
##   Jeu 20 Sep 2012 - 20:13

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Gaetano Bianchi
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

Les larmes continuent de couler à flots sur mes joues, trempant le comptoir du bar. Je n'arrive pas à m'arrêter, déversant le trop plein d'émotions que j'ai accumulé depuis que je suis rentré de cette foutue mission. J'avise la bouteille entre les mains d'Emmy et vois qu'elle est vise. Mais heuuuuu... Moi aussi je veux boire. Je fais signe à Adrien un peu plus loin de nous ressortir une autre bouteille de Wisky. Celui s'éxécute non sans un très grand soupir et un "Je ne serais pas responsable si vous finissez à l'état de loque sur le trotoir..." Mouais mouais...
J'attrape donc la dite bouteille et bois directement au goulot vidant au moins un quart du liquide. Comment ça c'est pas poli de boire au goulot ?! Hein ? Moi Bourré? N'importe quoi! Enfin...
Je ne compte pas les litres d'alcool présents dans mon sang. Non vraiment je ne veux pas savoir.


Je sentais ma tête me tourner et le sol tanguer méchemment sous mes pieds. Les paroles d'Emmy me paraissaient comme déformées à travers le brouillard de mon cerveau.
Quoi? Quest-ce qu'elle dit ? Comment ça je suis pas assez clair ? Je poussais un long soupir entrecoupé de sanglots.


-Merde Emmy. Comment veus-tu que je sois plus clair? L'Organisation me fait chanter avec mon petit frère pour que je leur refile des infrmation. Voila pourquoi ce pauvre gosse qu'avait rien demandé s'est retrouvé entre leurs mains. Je leur ai laissé parce que je suis un lâche, pleurais-je. Et maintenan que tu sais tout, mon petit frère a encore plus de chances de mourrir. Tout ça à cause de mon putain de^passé de tueur à gage et de toutes les conneries que j'ai faites ! je suis le mec le plus con et le plus honteux de la création.

Et je retombais dans mes pleurs.
Je me trouvais vraiment dans la merde entre d'un côté "Ne meurs pas petit frère !" et de l'autre "Comment j'ai pu trahir Terrae ?"


Je relevais la tête le regard vitreux et baigné de larmes. Tiens c'est bizarre... La couleur des cheveux d'Emmy me semble inhabituelle... Bah elle a dut se faire une coloration.

-Emmy pourquoi t'a les cheveux roses ?

Nan, mais je vous jure! Y sont roses fluos et... Ohhhhh Y a Adrien qui me regarde avec une lueur bizarre dans le regard. En fait je suis sûr que c'est parce qu'il m'aime!

-Adrien je t'aime ! Tu veux pas m'épouser ??

Adrien poussa un trèèèèèèèssssss grand soupir, l'air désespéré par mon comportement.

-Alors tu veux pas de moi c'es ça ? je gémi. Emmy tu veux pas le raisonner ? Lui dire que je suis celui qui lui faut ? Que je suis l'homme de sa vie ?


Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy] 1477317971-white-cat-black-cat-by-pascalcampion-d8ewm5b


Spoiler:
 
##   Lun 3 Déc 2012 - 20:55

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Emmy Black
Messages : 453
Date d'inscription : 02/02/2012
Age : 25

Gaetano pleurais comme une madeleine. Est-ce qu’il est possible de faire plus lamentable comme situation ?! On était deux espèces de loque à ce lamenté sur leur sort. Pour couronner le tout on commençait à être passablement imbiber. Ce qui ajoutait encore plus de pathétisme a cette scène. Cependant croyez moi ou non mais j’ai fait bien pire, ou plutôt nous avons fait bien pires. Quoi que, les autre fois on ne chialait pas en cœurs.
En faite, pourquoi il pleure lui déjà ? Je sais plus ou j’en suis moi. On rassemble les idées, oulala elles sont toutes éparpiller de partout ! Alors dans le tiroir Gaetano … Pfff … c’est le bizarre je comprends rien ! Une histoire de mission foiré un truc dans le genre ! Non mais c’est bon ! On en a fourrer d’autre des missions c’est pas la fini du monde ! Pas la penne dans faire un fromage pas frais !

Il prit une nouvelle bouteille et bus directement au goulot. Je lui arrachais des mains ?

_ Et ! On partage ! Spèce d’égoïste !

Je descendais deux grosse gorgé de Whisky. C’était définitif, j’étais torché ! Mais correctement ! Je ne m’en rendais pas compte, mais demain j’allais sérieusement m’en vouloir. Je vais encore passer ma journée dans un semi coma éthylique, avec la gueule de bois et a la limite de l’overdose de doliprane. Je vais être une loque plus que pathétique !!!

-Merde Emmy. Comment veus-tu que je sois plus clair? L'Organisation me fait chanter avec mon petit frère pour que je leur refile des infrmation. Voila pourquoi ce pauvre gosse qu'avait rien demandé s'est retrouvé entre leurs mains. Je leur ai laissé parce que je suis un lâche, pleurais-je. Et maintenant que tu sais tout, mon petit frère a encore plus de chances de mourrir. Tout ça à cause de mon putain de^passé de tueur à gage et de toutes les conneries que j'ai faites ! je suis le mec le plus con et le plus honteux de la création.

J’écarquillais des yeux et laissais tomber ma tête sur le bar, ça aussi j’allais le regretter demain. Je levais la main en l’agitant stérilement pour appuyer mes propos.

_ Mon chère Gaetano ! Tu es un abruti ! Un abruti dans la merde !

Je levais vers lui un regard profondément désespérer.

_ On va en chier pour sortir de ce pétrin. Cette fois on va vraiment en chier !!!

Malgré qu’il ne tourne pas très rond mon esprit restait le même. Pour moi, quelque soit le problème des qu’il touchait l’un d’entre nous c’est tous ensemble qu’on le résous.
Ce qui arrive a Gaetano aurais put arriver a n’importe qui. Les scientifiques était pervers, manipulation, sournois et bien plus puissant que l’on peut le croire.

Gaetano tournas vers moi un regard vide de toute intelligence. Je dois avouer que cette vision était plutôt flippante.

-Emmy pourquoi t'a les cheveux roses ?

Je le regardais avec un regard surprit et désappointer.

_ Qu-quoi ?!

Je tirais frénétiquement sur plusieurs de mes mèches de cheveux pour en voir la couleur. Je restais étonner devant le couleur particulièrement normal de mes cheveux.

_ Qu’est ce que tu baratine comme conn ….

Je nu pas le temps de finir ma phrase que je restais bouche bais devant la vision qui soufrais a moi. Gaetano regardais avec un regard presque libidineux ce pauvre Adrien.
Avec une voie presque flippante il déclara :

-Adrien je t'aime ! Tu ne veux pas m'épouser ??

On nage en plain délire la non ??

-Alors tu ne veux pas de moi c'es ça ? je gémi. Emmy tu ne veux pas le raisonner ? Lui dire que je suis celui qui lui faut ? Que je suis l'homme de sa vie ?

Oui on nage en plain délire !!

Je tournais le regard vers Adrien et commençais à me lever de ma chaise. Pas sans difficulté a vrais dire. Le sol tanguait dangereusement sous mes pieds.

_ On va rentrer, je crois qu’il est temps. Je passerais te payer demain.

Me stoppant dans mon mouvement, je me reprenais :

_ Ou plutôt après demain, parce que je ne suis pas sur d’en être capable demain.

Mon élocution étais embrouiller est peu assurer, je cherchais constamment mes mots sans être sur que c’étais bien les bon qui sortais de ma bouche.
Je tendais une mais amicale vers mon compère de beuveries.

_ Aller, il est l’heure de rentrer a la maison, on verra tout ça une autre fois.


Spoiler:
 

Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy] Emmy_s10 By my Aaron <3
On dit que le regard est le miroire de l’Âme, regarder moi bien peut être qu'un jour vous me comprendrez
##   Dim 16 Déc 2012 - 16:16

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Gaetano Bianchi
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

Je ne me sentais pas bien. Mais vraiment pas bien. Ma tête me tournait, le sol tanguait dangereusement et je sentais un goût amer de bille dans ma bouche, sans compter le flot continue de larmes qui roulaient sur mes joues.
Emmy devais sûrement me parler puisque je voyais ses lèvres bouger cependant, le son ne semblait pas vouloir parvenir jusqu’à mes oreilles, stoppé par la brume cotonneuse de mon cerveau qui, manifestement, essayait de me transmettre un message urgent comme quoi j’aurais fait une grosse connerie… Hein ? Une connerie ? Quelle connerie ? Même pas vrai d’abord ! Je fais jamais de conneries !
Emmy semblant alors s’adresser à Adrien.


_ On va rentrer, je crois qu’il est temps. Je passerais te payer demain. Ou plutôt après demain, parce que je ne suis pas sûre d’en être capable demain.

Partir ? Mais de quoi elle parle ? Je suis bien moi ici ! Et puis il est confortable ce truc en bois…
Adrien poussa un long soupir et répondit à Emmy qu’il n’y avait pas de problème et que nous étions priés de débarrasser le plancher avant de le dégueulasser. Me compagne de beuverie, me tendit alors une main amicale me disant qu’il était l’heure de rentrer à la maison.
Pendant une bonne minute je fixais la main d’Emmy comme s’il eut s’agit d’un objet non identifié. Je dû m’y reprendre à trois fois avant de parvenir enfin à la saisir, puis je m’accrochais à mon amie comme s’il elle était une bouée de sauvetage. Ma bouée de sauvetage.
Elle fit un petit signe à Adrien e nous sortîmes du bar, bras dessus bras dessous, nous soutenant mutuellement. A peine sortit de l’établissement, je me précipitais sur le bord du trottoir avant de vomir tout ce que j’avais avalé dans la soirée, dans le caniveau.
Je tentais de rassembler le semblant de raison qu’il me restait et me tournais vers Emmy.


-Excuses-moi, murmurais-je.

Je sombrais alors dans le sommeil et m’effondrais par terre.

***


J’ouvrais lentement les yeux, la langue pâteuse et l’impression que des éléphants faisaient la fête dans mon crâne, manière imagée de dire que j’avais un mal de crâne épouvantable.
Je connaissais très bien cette sensation pour l’avoir ressentie à maintes reprises, j’avais ans doute bu. D’ailleurs je me souvenais avoir croisée Emmy au bar et après… Le trou noir.
Un sentiment de malaise m’envahit. J’avais peur. Peur de ce que j’avais pu lui dire, peur de ce que j’avais pu faire.
Oui, qu’avais-je fais ?


[Hrp : Voilà, ce sujet est fini sauf si tu veux rajouter quelque chose. Je compte commencer la mission, je te mp]


Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy] 1477317971-white-cat-black-cat-by-pascalcampion-d8ewm5b


Spoiler:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Le bar... Quoi de mieux pour se bourrer la gueule. [Pov Emmy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bar.