Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Les longs voyages, ça fatigue... [Kana :)]
#   Mar 29 Mai 2012 - 23:06

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 26/05/2012

Porter ne serait-ce qu'une seule valise c'est vraiment fatiguant à la longue. Qu'est-ce que j'avais hâte d'arriver dans le dortoir ! Je posai mes affaires sur l'un des lits vides qui restaient dans l'immense pièce, non sans remarquer qu'il y en avait déjà un nombre considérable de pris. Autrement dit, que j'étais loin d'être la seule fille de l"institut. À quoi ressemblaient-elles ? Je n'avais croisé qu'un garçon depuis mon arrivée, et je n'avais aperçu aucun autre élève depuis. Maintenant que j'y pensais d'ailleurs, vu l'heure, je ne risquais pas de tomber sur quelqu'un d'autre tout de suite : les autres devaient normalement être en cours. J'étais tombé sur un élève qui faisait l'école buissonnière.

Je rangeai mes vêtements dans l'armoire prévue à cet effet et me laissa tomber sur mon lit. Mon corps commençait à ressentir les effets du long voyage que j'avais dû entreprendre pour venir à TERRAE. Plusieures heures de train à supporter et un peu de marche. C'était surtout le train qui m'avait fatigué. Mon cerveau fonctionnait toujours à plein régime lorsque je marchais, et il criait au secours lorsque je n'avais rien à faire d'autre que de regarder un paysage défiler derrière une vitre. Bien sûr mon esprit trouvait toujours un sujet sur lequel s'égarer, mais il surchauffait bien plus vite dans ce genre de situation !

- Un peu de repos me fera du bien, murmurais-je à moi-même.

On m'avait conseillé de faire le tour des lieux pour pouvoir tout de suite prendre des points de repère, mais je ne m'en sentais pas capable pour le moment. Je fermai les yeux et savourai le calme ambiant. Combien de temps durera-t-il ? La fin des cours était-elle proche ? Etait-elle déjà arrivée pour certains ou certaines ? Peut-être que des élèves venaient déjà par ici...

Je sentis le sommeil poindre son nez et l'accueillit à bras ouvert. J'étais tellement lasse que je me fichais pas mal d'être encore affalée en travers du lit, les bras en croix. Ma respiration se fit plus silencieuse et tous les traits de mon visage se détendirent. Pas besoin de régler mon réveil afin de m'éviter un après-midi gâché. J'étais quasi-certaine de me réveiller une heure plus tard, tout au plus. Toutes mes siestes duraient rarement plus longtemps...

Je fis un drôle de rêve dans lequel j'entendis une voix inconnue s'adresser à moi. Je sentis même qu'on me secouait légèrement. Ce rêve était dôté d'un réalisme surprenant !

- Mmmh...

La voix se fit plus insistante et je fus parcourure d'un doute. Minute. Ca me paraissait vraiment trop réel pour être un rêve. J'ouvris lentement les yeux. Où me trouvais-je ? Ah oui, à TERRAE. j'avais une superbe vue sur le plafond du dortoir. Et sur le visage de la fille qui venait de me tirer des bras de Morphée par la même occasion.
#   Mer 30 Mai 2012 - 15:04
avatar
Invité

Je venais de terminer une belle matinée de cours et je sortis de le cafèt' pour me rendre au dortoir. Arrivée, je m'assis sur mon lit et ouvrit un manga que je relisais pour la millième fois au moins. Je relevais la tête pour voir entrer une fille à l'air épuisée dans la grande chambre. Elle se dirigea vers un lit vide et rangea ses vêtements. Je l'observais un moment puis me replongeais dans mon livre.
J'en étais au passage le plus inintéressant lorsque j'entendis le grincement du lit du fond. La fille s'était allongée (ou était tombée?!) sur son lit et ne bougeait plus. Je me dis que, fatiguée comme elle était, elle avait bien besoin d'un peu de repos et je souris, assise dans mon coin. Je me replongeais encore une fois dans le manga et suivis mon histoire sans problème.
En refermant le livre, je me dis que quelque chose n'allait pas. Je mis enfin le doigt dessus : je n'entendais plus la respiration de l'autre fille?! Immobile sur son lit, cette dernière avait les yeux fermés. Je me rapprochais du lit et, inquiète, je secouais la un peu. Pas de réaction. Je me décidais à la secouer un peu plus fort et dit en même temps :

Eh! Ça va? Tu m'entends?

Ses cheveux gris clairs, en parfait opposé des miens qui étaient noir de jais, était presque de la même couleur que la peau de l'étrangère. Elle devait avoir entre 17 et 18 ans et était très pâle. Elle finit par ouvrir les yeux en grognant. Ses yeux étaient d'une jolie couleur brun chaud. Je la regardais anxieusement et redemandais :

Est-ce que tout va bien? Tu ne te sens pas bien, tu es toute pâle!
#   Mer 30 Mai 2012 - 16:25

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 26/05/2012

Mon cerveau mit un certain temps à refonctionner correctement. Combien de temps avais-je dormis ? J'avais la sensation que mon sommeil fut profond mais bien court. Je fixai l'inconnue penchée sur moi. Elle avait des cheveux d'un noir sombre, très longs (j'avais l'impression qu'ils pleuvaent sur moi), et paraissait plus jeune. Inquiète aussi tiens.

- Est-ce que tout va bien? Tu ne te sens pas bien, tu es toute pâle!

Je clignai des yeux. Oui, elle était inquiète. Je me relevai avec lenteur et me frottai les paupières. Je devais encore avoir l'air fine !

- Euh non, non... Avais juste sommeil, baraguinais-je en baillant. Je vais... très bien. Peau très pâle de nature.

Bon. D'habitude j'expliquais mieux que ça, mais la lassitude de devoir rassurer les gens à tout va sur mon état de santé accentuée par le fait que je venais de me réveiller m'empêcha de faire une phrase plus longue. Je me donnai une claque mentale pour émerger.

- Désolé si je t'ai inquiété. Euh... Tu... Es là depuis longtemps ?

Encore une rencontre qui ne s'était pas déroulée comme je l'avais imaginé. J'aurais nettement préféré qu'elle me voie parfaitement éveillée et donc plus accueillante. En plus, j'avais la désagréable impression qu'elle était là depuis plus longtemps que je ne le pensais. Pitié, faites que non ! C'était à mon tour de la regarder avec inquiètude. Je priai pour qu'elle réponde un "non, je viens d'arriver et je t'ai vu allongée !" ou un truc dans le même genre... N'importe quoi qui pourra m'assurer que je ne l'avais pas ignorée sans le vouloir comme je l'avais fait un peu plus tôt avec Zacharia. Ce qui m'avait fait douter, c'était qu'elle tenait un manga dans une main. Si ça se trouve, elle le lisait tranquillement depuis longtemps ici sans que je la voie !
#   Ven 1 Juin 2012 - 13:22
avatar
Invité

Je regardais la fille se relever et frotter ses yeux. Oups, je l'avais réveillée... Je rougis un peu et, comme elle marmonna un "Euh non, non... Avais juste sommeil. Je vais... très bien. Peau très pâle de nature." Je souris, gênée. Elle me demanda si j'étais là depuis longtemps.

Oui, j'étais là lorsque tu es arrivée. Mia s c'est normal que tu ne m'aies pas remarquée : je suis dicrète et je sais me faire ignorer. Dis-je en me radoucissant.

Je m'assis sur son lit.

Tu viens d'arriver? Je peux t'aider, je n'ai plus cours de la journée, alors demande moi si besoin! Soufflais-je à la nouvelle avant de me lever et de me diriger vers mon propre lit.

J'ouvrit mon placard et posais mon manga sur une pile branlante faite d'une vingtaine de livres. Je me dirigeais ensuite vers la salle de main et y pris un gobelet propre. Je le remplissais d'eau et retournais dans le dortoir pour finalement revenir vers la nouvelle qui avait quand même l'air fatiguée. Je lui tendis le gobelet avec un sourire rassurant et lui dit d'une vois douce.

Si tu as besoin de moi, je suis sur mon lit, d'accord?

Sur ces bons mots, je retournais vers mon lit en pensant à ma propre arrivée à Terrae.
#   Lun 4 Juin 2012 - 13:50

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 26/05/2012

- Oui, j'étais là lorsque tu es arrivée. Mais c'est normal que tu ne m'aies pas remarquée : je suis dicrète et je sais me faire ignorer.

Ces paroles me rassurèrent un peu et me firent penser qu'elle avait deviné ma gêne à l'idée de ne pas l'avoir vue avant. N'empêche que j'avais quand même jeter un oeil aux alentours en arrivant et que je ne l'avais quand même pas aperçue ! Elle devait être douée pour se faire oublier. D'un sens, cela m'étonna. Cette jeune fille me paraissait bien sympatique et sociable, pas du genre à vouloir être invisible justement. La suite de notre discussion me le prouva aussi, lorsqu'elle s'asseya auprès de moi sur mon lit.

- Tu viens d'arriver? Je peux t'aider, je n'ai plus cours de la journée, alors demande moi si besoin!

Elle me proposa son aide si naturellement que je mis un certain temps à prononçer un petit "oui" timide tandis qu'elle se relevait. Je la suivis des yeux avec curiosité lorsqu'elle rangea son manga dans son placard et qu'elle partit dans la salle de bain. J'eus du mal à cacher ma surprise lorsqu'elle en ressortit avec un gobelet d'eau, un sourire rassurant sur le visage.

- Si tu as besoin de moi, je suis sur mon lit, d'accord?

Je pris le gobelet en hochant la tête une nouvelle fois sans trouver quoi dire tout de suite. Ouah, je la trouvais vraiment classe tout d'un coup ! Si prompt à aider sans la moindre hésitation ! Dis-lui quelque chose bon sang et arrête de faire cette tête de merlan frit !

- A... Attends ! Comment tu t'appelles ? Moi, c'est Natsu Inoue. Merci pour le gobelet, tu es très sympa. Tu es ici depuis longtemps ?

Pour la deuxième fois depuis mon arrivée à TERRAE, je souriais. Deux fois en un seul jour, c'était déjà un record pour moi. Même si mon premier sourire était un peu forcé... Cela présageait un avenir enrichissant et me fit songer que j'avais vraiment bien fait d'accepter de venir dans cet institut.

#   Mer 6 Juin 2012 - 11:06
avatar
Invité

Je pilais à l'écoute de sa voix : "A... Attends ! Comment tu t'appelles ? Moi, c'est Natsu Inoue. Merci pour le gobelet, tu es très sympa. Tu es ici depuis longtemps ?" Je souris doucement et me retournais. Je n'étais qu'à quelques pas d'elle alors, je revisn m'assoire à côté d'elle. Elle souriais, ça me fit chaud au cœur.

De rien, Natsu. Moi, c'est Kana Whitewolf. Je suis effectivement là depuis un bout de temps... depuis décembre, je crois! Lui dis-je en souriant.

J'attrapais une mèche de mes cheveux de jais pour les tournicotter dans tous les sens. Je faisait souvent ça quand j'étais stressée. Pour détendre l'atmosphère, je demandais soudain.

Tu as l'air plus âgée que moi... Quel âge as-tu..? moi, j'ai 16 ans.

Pfff... bravo, c'est la question énormément utile... je me faisait pitié moi-même... Une sonnerie stridente retentis, m'arrachant de mes sombres pensées. Je sautais sur mes pieds.

Cette sonnerie sonne la fin des cours de la matinée! On peut donc aller manger! Tu dois surement mourir de faim! Si tu veux on peut y aller ensemble? Proposais-je, affamée.
#   Mer 6 Juin 2012 - 15:48

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 26/05/2012

À ma voix, elle se retourna pour me sourire et retourner à mes côtés sur le lit. Son sourire me donnait beaucoup de confiance en moi et j'avais presque l'impression d'avoir déjà passé quelques jours avec elle, de la connaître, ce qui allait m'aider à lui parler encore plus à l'aise.

- De rien, Natsu. Moi, c'est Kana Whitewolf. Je suis effectivement là depuis un bout de temps... depuis décembre, je crois!

Kana Whitewolf. Très joli prénom. Depuis décembre ? Effectivement, elle ne faisait pas partie des nouvelles arrivantes. Cela me fit un peu bizarre d'arriver après une personne plus jeune que moi. Quel âge avait-elle d'ailleurs ? Cela se voyait que j'étais plus âgée mais je n'avais en revanche aucune idée du nombre d'année que j'avais en plus. Je la regardai prendre une mèche de ses cheveux pour la tortiller. Elle paraissait soudain gênée, elle pourtant si à l'aise tout à l'heure. Peut-être m'étais-je tromper, peut-être n'était-ce pas si facile pour elle de faire connaissance avec moi. Je m'aprêtais à la rassurer lorsqu'elle me demanda comme si de rien n'était :

- Tu as l'air plus âgée que moi... Quel âge as-tu..? moi, j'ai 16 ans.

Ah, apperement elle aussi se questionnait sur notre différence d'âge. Cela me fit sourire encore plus. décidement,

- J'ai 19 printemps comme dirais mes parents. Surtout, ne te sens pas inférieure parce que je suis plus âgée, hein ! Tu es vraiment très sympa. Soyons amies comme si même pas la moindre petite heure séparait nos naissances ! Cela me fera plaisir, Kana.

Voilà que je sortais des phrases limite pjilosophiques. Kana me donnait vraiment confiance en moi par sa gentillesse ! Je me sentais si bien ! Une sonnerie stridente me fit sursauter et fit réagir ma camarade. Kana se releva et me lanca une proposition qui me fit une nouelle fois chaud au coeur :

- Cette sonnerie sonne la fin des cours de la matinée! On peut donc aller manger! Tu dois surement mourir de faim! Si tu veux on peut y aller ensemble?

J'acquiécai avec un petit rire et commençai à marcher avec elle en direction de la caféteria. Tout en marchant, je l'interpellai et lui tendit mon petit doigt :

- Alors, on fait comme ça, Kana ? Amies ?

C'était la première fois que j'agissais ainsi avec quelqu'un. Même les filles avec lesquelles je m'entendais bien dans mon ancienne école n'avaient jamais eu droit à autant de chaleur de ma part. Avec Kana, je ne sentais même pas le besoin de me taire ou de me montrer distanter. Sans doute était-ce parce quelle faisait partie de ceux à qui on peut tout confier. Finalement, cette première journée ne s'annonçait pas si terrible que ça...
#   Mer 6 Juin 2012 - 18:08
avatar
Invité

19 printemps? 19 ans, dans ce cas. Une nouvelle plus âgée? j'étais un peu étonnée lorsqu'elle me dit : "Surtout, ne te sens pas inférieure parce que je suis plus âgée, hein ! Tu es vraiment très sympa. Soyons amies comme si même pas la moindre petite heure séparait nos naissances ! Cela me fera plaisir, Kana." heureuse, je souris. puis j'acquiessais. Nous partîmes donc vers la cafètéria pour nous régaler. À l'odeur, ce serais jardinière de légumes et côte de porc. J'en bavais à l'avance. C'est alors que Natsu fit un geste que je n'avais plus fait depuis la dernière fois que j'avais vu mon ami. Elle me tendis son petit doigt. Surprise, je la regardais. Puis, les larmes aux yeux, la gorge trop nouée pour parler, je crochetais sont doigt avec le mien, scellant notre amitié.

Amies. dis-je d'une voix rendue rauque par l'émotion.

Je la regardais droit dans les yeux et je souris. Les larmes que j'avais refoulées se mirent à couler. Zut! J'étais vraiment trop sensible. L'estomac serré de colère, je reniflais et essuyais mes larmes avec mes manches. Mon pull argenté devra passer par la case machine à laver, mais tant pis. Ma sensibilité au moments solennels comme celui-ci était trop encombrante. Je finis par sècher mes larmes et souris à Natsu avant d'entrer dans la cafètéria pour prendre un plateau et me servir un assiète du repas dont j'avais comme d'habitude deviné le contenu à l'avance.
#   Sam 9 Juin 2012 - 11:35

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 26/05/2012

Kana, d'abord surprise par mon initiative, mit un petit temps à répondre. lorsque nos deux petits doigts s'entrelacèrent enfin, elle lâcha d'une voix un peu enrouée :

- Amies.

Avec incompréhension, je la vis soudain pleurer en me regardant. Des larmes apperemment retenues s'étaient mises à dévaler ses joues. Je dis "retenues" parce que c'était évident qu'elle n'avait pas voulu me dévoiler ainsi sa sensibilité. Elle s'était empressée de les essuyer d'un revers de manche. J'avais envie de m'excuser. Je ressentais un peu de culpabilité. Peut-être que je lui avais rappelé sans le vouloir quelqu'un ou quelque chose de particulier pour elle, et qu'elle n'avait plus depuis longtemps. L'homme qui était venu me chercher m'avait expliqué que la plupart des jeunes gens accueillis à TERRAE avaient vécu des chocs importants.

Je ne me permis pas de vouloir en savoir plus. Je ne questionnais jamais les gens sur leur vie parce que j'estimais que chacun devait décider par lui-même de dévoiler son jardin secret. Et puis, de toute façon, nous nous connaissions à peine. Se serait totalement indiscret de chercher des réponses sur Kana maintenant. Je me contenta donc de lui poser une main compatissante sur l'épaule lorsqu'elle retrouva le sourire, puis la suivit dans la cafétéria. Je l'imita et me servit au self. La nourriture avait l'air drôlement bonne ici. Je me sentais moins à l'aise parce que nous n'étions pas les seuls à venirs déjeuner, et que donc pleins de regards curieux étaient tournés dans ma direction. C'était normal, pour eux j'étais "une nouvelle", j'entendais presque le mot sortir de leur bouche. N'y faisons pas attention Natsu ! Mange tranquillement avec Kana, tu auras tout le temps de faire face à leur curiosité après.


[ - END - ]


#   
Contenu sponsorisé

 

Les longs voyages, ça fatigue... [Kana :)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Dortoirs Novices. :: Dortoirs des filles.