Partagez | 
Une petite faim ? (On partage ? *musique kinder*)
##   Lun 9 Juil 2012 - 17:24

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 24

Mon estomac commençait à gargouiller. Faut dire aussi que les coups de midi venaient de sonner et que je n'avais pas manger ce matin.. C'est donc tout naturellement que je me suis en route pour rejoindre la cafétéria. Je n'ai jamais aimer manger là-bas.. Il y a trop de monde au point que cela me donne des petites crises de stress.. J'essaie au maximum de m'éloigner dans un recoin en emportant une table et une chaise au passage s'il le faut. Arrivé devant les portes de la cafet'.. Enfin devant la FILE de la cafét', je dut prendre mon mal en patience et attendre tout en essayant de garder mon calme de ne toucher personne. Après de longues minutes coincés entre plusieurs aisselles suintantes, je put enfin prendre un plateau et me placer devant le self où à la vue et à l'odeur que dégageait les aliments, mon estomac se remit à se tortiller bruyamment.

Le plateau remplit de denrées en tout genre et celui-ci payé, je me mit à me faufiler entre tout les jeunes, et les moins jeunes, qui bavardaient et bouchonnaient la salle. Parmi tout ce capharnaüm, je finit par trouver une table au milieu de plusieurs autres. Je déposa tout d'abord mon plateau dessus ainsi que mon sac et commença à la tirer de toute mes forces pour la mettre dans le recoin le plus vide et le moins accessible, ce qui eut pour effet de me fatigué encore plus au point qu'à peine arrivé, je m'affala sur une des chaises embarquées avec la table et me reposa quelques secondes. Tout en fixant mon repas, j'attrapa un petit bout de pain, le mâchouilla et me dit à voix basse :


"Bon app Alex'..."




Dernière édition par Alexander MacDowel le Mer 11 Juil 2012 - 11:54, édité 1 fois
##   Lun 9 Juil 2012 - 21:30

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 01/01/2012
Age : 25
Emploi/loisirs : Guitare, dessin, papoter.
Humeur : Joyeux ^^


June étais partie comme une fusé dans les locaux de l’institut, je l’avais suivie temps bien que mal en essayant de ne pas la perdre de vus. Si je la lâchais du regard je risquais de me retrouvé tout seul dans ces long couloire remplis de monde. Vus mon sens de l’orientation totalement lamentable je n’arriverais jamais a me retrouver dans ce grand couloire. Je suis un véritable boulet lorsqu’il s’agit de ce retrouvé quelque par. Je pourrais me perdre dans un couloir droit, ou du moins je ne serais pas foutut de savoir quel porte prendre. Je me repère très mal dans l’espace. Si tout ce ressemble je n’arrivais pas à savoir ou je suis. Si tout les étages d’un immeuble ce ressemble je ne serais pas foutut de me souvenir a quel étage je suis.

J’écoutais ce que me racontais June. Je lui adressais un grand sourie.

Au bout de quelque minute on arrivait enfin devant la cafeterias. Je rendais compte que je commençais a avoir vraiment super faim.

MANGERRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR !!!!!!!!!!!!!! Voila ce que me disais mon estomacs. Non, m’ordonnais mon estomac. A y penser cela faisais longtemps que je n’avais pas mangé. J’avais eu plus de 10h d’avions et je n’avais pas mangé le matin même. Si je ne mangeais pas bientôt j’allais finir par m’évanouir connement dans le couloir. Ca serait assez lamentable comme action.

On étais dans la fil d’attente et on choisissais ce que l’on allais mangé. Si je m’écoutais je serais partie avec tout ce qu’il y avait devant moi, mais ça aurais été pas raisonnable.

Avec June on zigzaguait entre les gens cherchant une table libre. Apres quelque instant de rechercher on tombait sur un table presque libre. Il y avait juste un petit jeune homme qui avait l’aire bien morose.

Je me baissais vers lui et avais un grand sourire m’adressais a lui.

_ Est-ce qu’on peut t’accompagner pour manger ?

Je ne lâchais pas mon grand sourire.





Spoiler:
 
##   Lun 9 Juil 2012 - 22:40

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Messages : 792
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Dessiner, jouer du piano, courir, toujours plus loin
Humeur : Tu veux savoir ? Ben cherche XP

Je laissais William passer devant moi à la file du self et le suivit tout en choisissant mes plats. Je n'avais pas très faim et je me contentais donc d'une petite assiette de curry et d'un jus de mangue (*µ*) que je posais sur mon plateau avant de payer et de suivre William vers les tables. Je regardais autour de moi mais il n'y avait aucune de mes connaissances dans mon champ de vision, aussi je suivis distraitement Will' avant qu'il s'arrête à une table vers le fond de la salle.
Je m'arrêtais juste à temps pour ne pas lui rentrer dedans et en regardant par dessus son épaule je vis que la table où il comptait s'assoir était occupé par un garçon d'environ mon âge qui avait l'air un peu morose. Je lui fit un grand sourire pour tenter de le mettre à l'aise.


_ Est-ce qu’on peut t’accompagner pour manger ?

J'appuyais la demande de William avec un petit sourire gentil. Il avait l'air sympa ce garçon mais c'est triste de voir quelqu'un manger tout seul dans un self.

-Promis c'est pas toi qu'on va manger, mon plat a l'air meilleur de toute façon.

[i]Je lui sourit franchement et m'assis avant de poser mon plateau sur la place à côté de lui. De toute façon j'ai faim et je compte pas attendre demain pour pouvoir manger, nah.




Treasure Box ♥:
 
##   Mar 10 Juil 2012 - 0:01

Personnage ~
► Âge : .............. vos gueules (29)
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2940
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Ah ! Ahahah ! Ahah... C'est la dèche.
Bon, d'accord. Je m'explique, avant qu'on ne me prenne de nouveau pour un taré. Mon frigo ne marche plus – on dirait bien qu'il ne supportait plus les coups de jus que je lui refilais aaaaccidentellement (cela va de soi, bien entendu) lorsqu'il me balançait la porte en plein dans la tronche. Oui, mon frigo est vivant, et même que parfois, et ben mes bouteilles de saké disparaissent ! Genre, direct vous pensez que c'est moi qui les bois, dans un moment d'absence ! Eh ben trop pas ! Ahah – et donc, qui dit « frigo qui ne marche plus » dit aussi « bouffe qui se périme sous deux jours ». Et vu que ça fait à peu près une semaine et demi que je dois le changer et que je commence sérieusement à en avoir raaaaaas le cul de manger des nouilles instantanées avec des... baguettes que je ne sais même pas utiliser, je me suis finalement décidé à affronter la cafétéria aux heures de pointes. Certes, j'aurais pu débarquer plus tard, mais... Mon ventre ne peut décidément PAS manger uniquement des pâtes à l'eau. Et vu que j'ai la flemme de remplacer l'appareil, bah... Voilà. Nan mais voilà, quoi, c'est comme quand vous avez envie d'aller au toilettes, au bout d'un moment c'est plus... Supportable... Bref, changeons de sujet.
Une file. Non mais voilà, une... Sacrée file. Pour ne pas être vulgaire – eh, je fais un effort pour une fois – hein. Bref. En plus, la cafet' est presque bondée, et je reconnais persoooonne. Enfin, vous me direz, si je sèche les propres cours que je suis censé dispenser, aussi... … Quoi ? Oui, je recommence l'école buissonnière, et chut ! J'ai beauuuucoup de travail, contrairement à ce qu'on peut croire. Sisi. Je vous jure. Vous voyez pas mes cernes de dix kilomètres de long ? .. Non ? AHAH c'est normal ! Je suis parfait je peux pas avoir de ce-...
Vu le regard traumatisé d'une des élèves, je crois qu'une petite télépathe a intercepté mon monologue intérieur. Bonjouuuur petite fiiiiille ! Ahah elle détourne le regard, je lui fais peur, ahah ! … Heurm.
J'attrapai mon plateau – plein de microoooobes, beeeerk – et choisis mon repas, avant d'aller le payer. … Bon. C'est vraiment navrant en fait, mais je me sens réellement tout seul. Oh ! Ohhhh des têtes que je reconnais !
Un immeeeeense sourire aux lèvres, je me dirigeais jusqu'à la table, où se trouvaient trois élèves – deux mecs pour une nana, si c'est pas la classe ça ! Bon, les pauvres, va falloir qu'ils se battent si ils veulent se la chopper – et dont deux venaient de s'installer. Et les deux, je les connaissais, pour sûr ! Ce dont j'étais moins sûr, néanmoins, c'était des circonstances de notre rencontre parce que... Je sais pas qui c'est, en vrai. Enfin si, le mec, il était v'nu une fois, pour poser des questions, mais elle... Mais bon leurs visages me disent quelque chose. Et j'ai envie de m'incruster, en fait. Les pauvres. Owi les pauvres. Mouhahahah... Non mon rire sadique n'est PAS DU TOUT dépassé par les années et les utilisations. La preuve, je l'utilise. Donc bon, il ne peut que rester parfait. Et je ne suis pas narcissique, d'abord. Je m'aime juste. ♥
Enfin arrivé en vue de ladite table, mon sourire s'agrandit largement.

- Heyyy, comment vous allez, vous ? Vous laisserez bien un pauvre prof' s'incruster le temps du repas, nah ?

Puis, sans attendre leur réponse, je m'installai à l'une des chaises libres, et renchérit :

- Quoi que, de toute manière, vous avez pas le choix, et...

Je lorgnai sur le plateau d'un type à la table voisine.

- Ohhhh mais j'avais pas vu qu'y avait des tartelettes au citron ! C'est super bon, les tartelettes au citron, sérieux, continuai-je, attrapant ma fourchette et l'agitant dans tous les sens, tout en adoptant un air ultra sérieux. Je suis sûr que vous avez jamais rien mangé d'aussi bon. Je vous jure. Quoi que, les kinder bueno, c'est cool aussi. Enfin après, je dis pas non à de bonnes lasagnes, de temps à autres. Mais ça, c'est un plat, c'est pas pareil. Mais bon, je m'en fous, j'aime que les miennes, de lasagnes, les autres, y mettent trop de sauce tomate, et au bout d'un moment, bof bof, quoi. Bref, j'ai la dalle. Bon app' !



HRP : Ou comment s'incruster, par Aaron Williams ♥



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Mar 10 Juil 2012 - 0:35

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 24

La bouche encore entrouverte du fait de ma fourchette dirigée vers ma bouche, je ne put qu'observer cet arrivage massif de personnes plus que spéciales. Tout d'abord un homme... Qu'il fait dire, pas désagréable à l'oeil vint me lâcher un de ces sourire qui vous laisse sur le *biiiip* cul... (Aurais-je mal placé le bip ?) suivit d'une jeune fille ayant toute aussi allumée que lui et, comme si cela n'était pas suffisant, je doit me taper en plus un prof totalement barge qui a les pensées en hall de gare...

Sans réagir, je les regarde tour à tour avec un léger air de "C'est une blague... ?" et décide enfin de leur répondre.

- "Et bien vu que vous êtes déjà tous installés et que certains ont commencés leurs repas... dis-je en lançant un regard presque désagréable à Aaron.. Je crois bien que je suis dans l'obligation de vous accepter à ma table.. Même si je mettais mit à part pour éviter de me sentir encerclé.. M'enfin.. Bon appétit..."

Avec ma fourchette, je commençai à trifouiller dans mon bol de nukiman avant d'en prendre une et de la mettre totalement dans la bouche, ce qui eut pour effet de ressembler ... Vous savez les poissons qui grossissent d'un coup... Après quelques secondes de galère, mon visage reprit une forme potable et je me mit à regarder les personnes assises.
En me concentrant, je réussit à écouter leurs pensées et put en déduire leurs noms.. D'ailleurs, je réussit une IMMENSE prouesse.. Et oui ! J'ai réussit à isoler les pensées complètement jetées de Aaron.

- "Je ne vais pas vous demander vos noms vu que je les connais .. Donc j'avoue ne pas savoir meubler la conversation... Donc soit on parle ensemble.. Soit vous me laisser me morfondre tout en étant bassiné par les pensées incontrôlables de quelqu'un...."


##   Jeu 12 Juil 2012 - 13:38

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 01/01/2012
Age : 25
Emploi/loisirs : Guitare, dessin, papoter.
Humeur : Joyeux ^^


C’était quoi ce cirque ?! Non mais on est dans une école de fou ici ?!
Je n’ai même pas eu le temps t’attendre la réponse du jeune homme déjà assis qu’une espèce d’hurluberlu est venus s’imposé sans aucune gène, non mais il y en a qui manque pas d’air tout de même. Bon nous aussi on s’est imposer, mais au moins on a eu la politesse de demander, gentiment ! L’autre dégénéré il s’est tout bonne m’en installer sans rien demander a personne.

J’adressais un regard d’excuse au jeune homme qui étais assis initialement seul a notre table. En m’asseyant je me rendais compte que finalement on avait vraiment l’aire de le dérangeais. Ca me gênais un peut de nous imposer comme ça. Mais on allait tout de même pas le laisser seul avec l’autre fou.
En y réfléchissant je le reconnaissais, c’étais le prof que j’étais allé voir lorsque j’avais eu des questions. Il avait l’aire sein d’esprit pourtant. Je m’étais surement tromper.

- "Et bien vu que vous êtes déjà tous installés et que certains ont commencés leurs repas... Je crois bien que je suis dans l'obligation de vous accepter à ma table.. Même si je mettais mit à part pour éviter de me sentir encerclé.. M'enfin.. Bon appétit..."

Je me tournais vers le jeune homme :

_ Désoler de nous imposer ainsi, âpres si tu préfère on te laisse seul avec l’autre dégénéré.

Je lui adressais un nouveau sourire ironique, j’espérais détendre un peut l’atmosphère, qui étais pour l’instant particulièrement tendu. Je ne voulais pas qu’il nous veuille, je détestais me fâché avec les gens, ça serais encore plus dommage quand on ne les connaît presque pas.

- "Je ne vais pas vous demander vos noms vu que je les connais .. Donc j'avoue ne pas savoir meubler la conversation... Donc soit on parle ensemble.. Soit vous me laisser me morfondre tout en étant bassiné par les pensées incontrôlables de quelqu'un...."

Bon … et ba pour la bonne ambiance c’étais pas gagné ! D’un cotée il ne fit pas beaucoup d’effort lui aussi, je ne suis pas aidée, être l’autre abrutie et le dépressif fit quoi moi !?

Je tournais un regard désespérer à June, du genre « Aide moi !!!! ». Puis dans la fouler j’envoyais un regard outré au truc qui étais sensé nous servir de prof, et bas on va aller loin avec ça !

Je tournais de nouveau le regard vers le jeune homme.

_ Et ba, papotons alors ! Je suis très doué pour ça !


Je lui adressais un grand sourire, un peut stupide sur les bords, mais au moins il était en adéquation avec la situation actuelle.

_ Du coup peut être que tu sais des choses sur nous, mais nous on ne sait rien. Comment t’appelles-tu ?

Faudrait peut être pas qu’il commence à fouiller dans nos esprit, je n’ai pas grand choses à cacher, est juste un sacré bordel !
En attendant une réponse, je le regardais un peut plus en détaille, c’étais une mauvaise habitude dont je n’arrivais pas a me détaché. Je scrutais souvent les gens, comme quand je commence un dessin, cherchant tout le petit détail a gravée dans ma mémoire. Je créais ainsi pour chaque personne une sorte de carte d’identité, je me souvenais deux grâce a ces détails futile mais bien présent. Je faisais sans discernement de sexe, fille comme garçon pour ça je n’étais pas sectaire, et pour autre choses aussi d’ailleurs, mais ce n’est pas vraiment le moment d’y pensé.



Spoiler:
 
##   Mar 21 Aoû 2012 - 10:54

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Messages : 792
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 24
Emploi/loisirs : Dessiner, jouer du piano, courir, toujours plus loin
Humeur : Tu veux savoir ? Ben cherche XP

Et ben quel accueil ! Bon j’avoue qu’à sa place, si je voulais manger tranquille et que je m’étais fait aborder par trois énergumènes dont un prof de maths complètement à côté de la plaque j’aurais surement pas été tellement plus agréable mais bon… On va faire avec hein.
Tiens, il parle de pensées incontrôlables, donc apparemment il doit être un télépathe. Je le plain le pauvre, être obligé d’entendre tout ce que pense les gens… Attend, il m’entend là ? Oups, la gaffe. Mais comment on fait pour empêcher un télépathe de lire nos pensées ? On arrête de penser ? Ah je crois me souvenir que Maman parlait d’un truc semblable dans son carnet, elle disait qu’elle ne pouvait pas s’empêcher de lire les pensées des personnes autour d’elle parce qu’elle ne contrôlait pas bien son don. Ca doit être bien chiant ça.
Je regardais Aaron pendant que Will’ engageait la conversation avec le télépathe. Je me souvenais très bien de lui alors que visiblement lui ne se rappelait pas bien de moi. A sa décharge, la fois où nous nous sommes rencontrés il était passablement bourré ce qui explique qu’il doit avoir du mal à me resituer.
Je m’assis à côté de William et entamais mon curry en me demandant si ce prof allait finir par me reconnaitre. Les souvenirs de la soirée que j’avais passée avec lui au bord du lac me revenaient et un sourire en coin étira mes lèvres. Je me souvenais très bien de son comportement complètement hilarant cette fois-là.
Il avait couru après des papillons et des lucioles plus ou moins imaginaires en déblatérant des inepties du genre « ho des lucioooles ». Je dois avouer que c’était assez drôle mais du coup j’avais beaucoup de mal à le prendre au sérieux en tant que prof, surtout avec ce qu’il m’avait raconté.


-Tu es ici depuis longtemps ? Je ne t’avais pas déjà vu il me semble.

Je m’étais tournée vers le garçon, essayant d’engager moi aussi la conversation pour que Will’ ne se sente pas trop seul.




Treasure Box ♥:
 
##   Mar 21 Aoû 2012 - 22:04

Personnage ~
► Âge : .............. vos gueules (29)
► Doubles-comptes ? : Aoi, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2940
Date d'inscription : 28/02/2011
Emploi/loisirs : Prof de maths et papaaaaa ♥
Humeur : Aha ! ... Attendez, c'était une vraie question ?

Après avoir pris un peu d'avance sur mon plat – qui était, soit dit en passant, suuuuuper bon – je consentis enfin à accorder un peu d'attention à ce qu'il se passait autour de moi. Vu le regard désagréable et l'aura malveillante que m'a lancé le p'tit brun, je devais déranger. Bon, d'accord, il m'arrivait souvent de m'incruster, juste pour le fun, et voir les têtes traumatisées de mes pauvres petits élèves sans défense... Mais j'avoue que vous faire comprendre aussi clairement qu'on vous emmerde, j'avais rarement vu ça ! Ce mec, ou il était complètement asocial, ou il détestait la compagnie humaine, ou... Ouais, il était asocial, quoi, donc. C'était la définition même, en fait... Ou alors il était « in an extremely bad mood » ? Bon, après, je peux comprendre qu'en étant télépathe – surtout à côté d'un specimen aussi effrayant que moi, ahaha ! – il pouvait détester la présence d'autant de gens, mais quand même, y a une limite... Même moi, avec mon pouvoir de sensitif, j'étais pas aussi désespéré en présence de gens ! Enfin... Juste un petit peu, mais voilà. Je veux dire, moi, j'étais même pas capable de reconnaître quelle émotion était quelle émotion, quoi... C'est encore plus flippant que d'être assailli par les pensées des autres, chuis sûr ! Bon, peut-être pas à ce point, mais eh, y a des moments où c'était galèèèère ! C'est vrai que novice, pour les Tonnerres et Terres solaires, c'était pas la meilleure période... Migraines, et toussa. D'ailleurs, Anthony-chou, comment il va ? Il me semblait qu'il s'était amélioré, récemment, nah ? Il arrivait même à ne plus m'entendre penser pendant nos beuveries, je crois ! Enfin j'espère qu'il passera pas bientôt Etoile, parce que l'entendre s'immiscer dans ma tête pour me sortir des : « Aaron, maintenant, ferme ta gueule ou je t'assomme », c'est pas le must. Tiens ? Ca fait un moment qu'il est pas venu avec son pack de bière – bah ouais, vous croyez que c'est moi qui vais le retrouver à chaque fois ?! AHAHAHAHAHAH ! Eh bah NON ! Bon, c'est juste quand il est véritablement désespéré et au bord du suicide sentimental qu'il rapplique, je vous rassure, il ne s'est pas changé en extra-terrestre entre-temps... – vous croyez qu'il s'est trouvé une copine ? Ou un copain ? Bah oui, sa dernière copine, c'était sa sœur ! Non j'déconne. Mais presque. Il a jamais eu le temps de se trouver une nana, et puis, à l'entendre, les filles c'est des démons, alors franchement, y a de quoi douter ! Et puis la dernière fois que je lui ai parlé de ça, j'ai failli me prendre une tarte – au sens propre du terme – dans la tronche. Doooonc... Bref ! Sortez de ma têêêêêêêêête !

- Donc soit on parle ensemble.. Soit vous me laisser me morfondre tout en étant bassiné par les pensées incontrôlables de quelqu'un....

J'avalai la bouchée que j'avais porté à mes lèvres en manquant de m'étouffer, et lançai d'une voix basse et outrée :

- Eh ! Mes pensées sont pas incontrôlables, d'abord !

Je pense, donc je suis ! Voilà ! Et si vous êtes pas d'accord, bahhh... Allez vous faire foutre dans les latrines ! Oui, l'image est pas très subtile, mais tant pis, hein, on fait comme on peut.
Je repris mon repas, boudeur, tout en écoutant d'une oreille peu attentive les propos qui se tenaient autour de moi.

_ Du coup peut être que tu sais des choses sur nous, mais nous on ne sait rien. Comment t’appelles-tu ?

-Tu es ici depuis longtemps ? Je ne t’avais pas déjà vu il me semble, renchérit la nana, dont je ne parvenais touuujours pas à me remémorer le nom.

Bah... J'dirais au moins plusieurs semaines vu qu'il a déjà ses pouvoirs, mais, comme d'autres qui mettent du temps à les contrôler, ça peut faire bien plus. Comme ce pauvre petit britannico-italien qui a mis quasiment un an à pouvoir se débarrasser de ses migraines. Je lui avais dit ! Soigner le mal par le mal. Beaucoup d'alcool, quelques cuites, et ça passait tout seul, il oubliait tout le monde ! C'qui était plus chiant, c'est qu'il déprimait tout le temps, après. Ouaip. Dépressif ? Jamais, non non... Juste un peu.
Bref. Non, je ne dérive pas du tout.
Devant l'atmosphère pesante, j'avais juste envie de lever la main et de dire « Et moi, vous voulez pas me poser de questions ? » mais j'ai comme l'impression que ça risquerait juste de jeter un froid encore plus glacial... Boarf, laissons les jeunes faire, eux ils savent se démerder entre eux !
(Hey, je viens pas de m'auto traiter de vieux, là, par pur hasard ?!)



Je vis en #FEA347.


Un peu d'amour ♥:
 
##   Mar 8 Jan 2013 - 14:20

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 24

Observant tour à tour les personnes présentes autour de la table, en oubliant Aaron, donc en fait en regardant tour à tour June et William, je me mit à réfléchir. Vous me demanderiez à quoi ? Et bien je n'en ai aucune idée, tout ce que je sais c'est que je me suis mit à réfléchir. Détaillant physiquement et psychiquement les personnes alentours.

- Du coup peut être que tu sais des choses sur nous, mais nous on ne sait rien. Comment t’appelles-tu ?


Comme je m'y attendais, c'est le jeune homme qui s'est attelé à la dure tâche de communiquer avec moi en premier. Sa voix mentale était légèrement plus timide que celle réelle, ce qui prouvait sa sincère envie de communiquer. Avant de répondre, j’affichais un sourire encourageant. Lorsque j'ouvris la bouche pour répondre, la jeune fille qui semblait avoir "entendu" l'appel à l'aide de William se dépêcha de reprendre.

- Tu es ici depuis longtemps ? Je ne t’avais pas déjà vu il me semble.


J'étais tellement occupé à sonder William que je n'avais pas eu le temps d'entendre sa volonté de parler. Après mon sursaut imperceptible, je pris une grande inspiration et déclara sur un ton calme et posé.

- Désolé de l'accueil.. C'est juste que je ne suis pas trop fait pour les contacts humains.. Bref.. Je me nomme Alexander. Je suis ici depuis un petit bout mais je suis assez peu le style de personne qui reste visible. Je préfère le calme et la solitude.. Même si des amis ne me ferait pas de mal... Bref..
Ah, et tant que j'y suis... Monsieur Aaron .. Si si... Elles sont incontrôlables.. Et je ne suis pas tellement le genre de personne à poser des questions.. Et de tout manière, je n'en aurais aucune à vous poser. Et sachez que si j'ai entendu cette phrase, j'ai aussi entendu toutes les autres... Avec la tartes, les bières et les extra-terrestres....


C'est dingue comment mon visage à put changé autant de fois en une seule phrase... La peine, la honte, la joie, le consternement et enfin le consternement complet et total devant Aaron.


##   
Contenu sponsorisé

 

Une petite faim ? (On partage ? *musique kinder*)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cafétéria.