Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Resto entre... entre quoi, en fait ?
#   Ven 3 Aoû 2012 - 12:12
avatar
Invité

Nous nous installâmes à un table près de la fenêtre et un serveur vint rapidement prendre notre commande. Je me décidais pour un plat léger et peu cher car la faim avait déserté mon ventre. Le serveur partit déposer notre commande en disant qu'elle sera prête rapidement. Une fois seuls, je me décidais à poser une des nombreuses question qui me tracassait depuis un petit bout de temps.

Raph ? Qu'est-ce que t'as dit le professeur pour te mettre dans un colère pareille ?

Les plats finirent par arriver et je mangeais en silence, déconcertée par le bruit aux alentours. Lorsque le repas fut terminé, les dernières notes du groupe de musiciens retentirent et les applaudissement les félicitèrent chaudement. Une fois ces derniers terminés, les musiciens se déplacèrent entre les tables pour faire essayer leurs instruments. Un violoncelliste aborda Raphaël tandis que sa compagne, violoniste, me proposait son instrument. Une fois le violon bien placé, je tentais quelques notes. La première et la deuxième furent correctes mais les deux suivantes furent des couac terribles ! Je ris de bon cœur avec le couple de musiciens qui finirent par nous dire au revoir et repartir.
Nous avons payé et somme finalement sortis. Une fois dehors, nous devions nous séparer pour entrer car les chambres étaient séparées.

Merci pour le repas, Raph, ça m'a fait du bien. Tu sais, je... Fis-je sans trop savoir ce que je voulais dire. N-non, rien laisse... Bonne nuit !

Et je tournais les talons pour cacher ma gêne. Cependant, après quelques pas, je rebroussais chemin et rattrapais Raphaël pour le serrer par derrière.

Attends... Reste encore un peu avec moi, s'il te plais... Je... J'ai pas envie de rentrer tout de suite

Je restais comme ça, attendant qu'il réagisse, anxieuse à l'idée de sa réaction.
#   Ven 3 Aoû 2012 - 13:37
avatar
Invité

Nous sommes installés tranquillement à table et nous primes commande puis nous mangeons calmement même si je savais que des tas de questions dans sa tête. Finalement toutes ses questions dans sa tête lui fit mal au crânes et elle me déballa l'une d'elle : " Raph ? Qu'est-ce que t'as dit le professeur pour te mettre dans un colère pareille ? "
La salle reste remplis de monde et il y a bonne ambiance, pourtant à notre table c'est moins festif !

- Heu... un truc sur mon frère que j'ai amèrement apprécié !

En disant ça je serra mon couteau dans ma main puis je me rend compte que je l'ai et le lâche. Finalement après cela nous nous amusons bien et nous passâmes une bonne soirée.
Au moment de rentrer nous nous dîmes " au revoir " et " merci ". Elle barbota quelques mots puis on se sépare, chacun dans ses chambre respectif mais quand je m'apprête à rentrer Kana me rattrape par derrière et me serre.

- Attends... Reste encore un peu avec moi, s'il te plais... Je... J'ai pas envie de rentrer tout de suite.

Je souris et me retourna vers elle pour y caresser ses cheveux.

- tu veux rester avec moi.... heum... dans ma chambre ? Si tu veux, pour pas s’ennuyer j'ai des jeux sur console si tu veux.

Je sourit de nouveau, je sais qu'elle ne va pas bien et en tend que... enfin... très amis il est en mon devoir de la consoler à ma manière ! J lui pris la main et l'emmena dans ma chambre... assez grande ! Avec une télé, l'ordi, la psp, la ps3 et la DSI. Je l'installa sur le lit et lui dit que l'on peux passé le reste de la nuit ensemble pour jouer ou discuter.

- Par contre, si tu es plus à l'aise en pyjama va si car l'été il fait chaud ! Je lui sourit. Moi je vais m'enfilé un pyj'

J'alla dans la salle de bain et lui déclare que ma chambre est libre et qu'elle fait comme chez elle si elle veut.
#   Ven 3 Aoû 2012 - 15:18
avatar
Invité

Lorsque Raphaël se retourna et me caressa les cheveux, je sus qu'il n'allait pas m'envoyer sur les roses. Je souris doucement. Il me proposa :

tu veux rester avec moi.... heum... dans ma chambre ? Si tu veux, pour pas s’ennuyer j'ai des jeux sur console si tu veux.

Après, il me pris par la main et m'emmena dans sa chambre, un chambre vachement spacieuse. Il m’installa sur le lit en me disant qu'on pouvais passer le reste de la nuit à discuter ou à jouer à la console. Il était vraiment très gentil... Je le remerciais avec gratitude et il me proposa de me mettre en pyjama.

Par contre, si tu es plus à l'aise en pyjama va si car l'été il fait chaud ! Je lui sourit. Moi je vais m'enfilé un pyj'

D'accord, je vais en chercher un je reviens ! Merci beaucoup, Raph... Répondis-je avant de filer.

Je me changeais en vitesse dans ma chambre et dut me résigner à mon pauvre pyjama trop grand...

Spoiler:
 

Je retournais vers la chambre de Raphaël et toquais timidement. Je ne cessais de devoir remonter les manches de mon pyjama qui tombait sur mon dos comme un espèce de sac de pomme de terre... Je réfléchit un peu à toute cette journée. J'avais découvert que mes pouvoirs étaient encore pas très contrôlé mais aussi que je ressentais quelque chose de fort pour Raphaël... Quoi ? Aucune idée, mais je comptais bien le découvrir, curieuse de tout comme j'étais.
#   Dim 5 Aoû 2012 - 15:31
avatar
Invité

- D'accord, je vais en chercher un je reviens ! Merci beaucoup, Raph... Répondit-elle avant de filer.

- De rien voyons...

Je fis un sourire quand elle pris son pyjama, j'en profita pour me mettre aussi en pyj'... hum... habituellement je dort en calbut ! ( caleçon ) mais je doit bien avoir une chemise et un shirt quelque part dans mon armoire... Bingo ! J'enfila mon shirt noir mais sans le vouloir je renversa mon verre de jus de fruit par terre, verre qui était là depuis environ trois heures... j'alla alors prendre les bout de verre à la main mais je me coupa le doigt.

- Arg ! Qu'es-ce qui m'arrive au juste ?!

Pourquoi je suis si empoté tout d'un coup ! On dirai... Kana... POURQUOI JE PENSE A ELLE MOI ?!
Je vais alors mettre un pansement sur mon doigt et mètre les bouts de verre à la poubelles puis nettoya le jus d'orange collant ! Après avoir bien frotté par terre comme un malade j'essuya avec du sopalin pour faire genre j'ai rien fait ! Kana va bientôt revenir et je suis encore torse nu ! Il faut me dépêcher car j'ai oublié de nettoyer ma plaie ! Je vais donc retirer le pansement puis chercher de l'hexomédine pour nettoyer ma plaie ouverte et en sang, ENCORE ! Je remet mon pansement après avoirs tout nettoyer avec la main droite que je n'est pas trop l'habitude d’utilisé ! Voilà ! Je lui prêt... je suis... ( Kana ouvrit la porte car elle est prête, en chemise de nuit bleu foncé et Raph vois Kana toute rouge ) Elle...

- Kana... Dis-je, tout rouge.

Je cacha vite mon torse avec ma chemise blanche et bien repasser mais je me doute bien qu'elle est vu... mon torse et mes cicatrices...
#   Dim 5 Aoû 2012 - 16:15
avatar
Invité

Comme je n'avais pas de réponse, je rentrais pour me retrouver nez à nez avec Raph. Il était torse nu. Je piquais un fard bien comme il faut tandis qu'il se couvrait. Il me regarda, tout rouge. J'avais eu le temps d'apercevoir les cicatrices inquiétantes qui lui barraient le torse avant de me détourner.

Kana...

Sa voix eu l'effet d'un coup de fouet et je pâlit d'un coup. Je vacillais et entrais dans la pièce pour m'asseoir sur le lit. Comment avait-il put survivre avec de pareilles blessures ? Complètement sonnée, je remarquais le pansement à moitié défait autour de son doigt. Je lâchais d'une petite voix faiblarde.

Tu es blessé ? (j'avalais ma salive, un peu refroidie par mon manque de tact.) Je... Je suis vraiment désolée... J'aurais du attendre. Mais ces cicatrices... comment as-tu pu survivre avec de pareilles blessures

J'étais trop curieuse, je le savais. Je savais aussi que j'avais dépassé les limites mais je voulais savoir. Je tremblais mais je m'en rendais à peine compte. J'entrepris de prendre un coton et nettoyais la plaie au doigt de Raphaël avant de lui mettre un pansement propre et lui aussi désinfecté. Une phobique des infirmeries comme moi avait, à la longue, appris à se soigner toute seule ! Je remontais encore une fois mes manches. Je remarquais des débris de verre encore par terre et poussais Raphaël qui allais marcher dedans.

Attention au verre !

Mais qu'est-ce qu'il s'était passé ici ? Je palis encore plus (si c'était possible) et vacillais un peu plus. J'avais l'impression d'être complètement vidée de mes forces.
#   Dim 5 Aoû 2012 - 16:51
avatar
Invité

Au lieu de partir en courant, Kana resta dans ma chambre, sur mon lit. Je suis perplexe mais tout de suite elle me questionna cherchant à soigner mon doigt.

- Tu es blessé ? Je... Je suis vraiment désolée... J'aurais du attendre. Mais ces cicatrices... comment as-tu pu survivre avec de pareilles blessures ?

- Hum... avec de la chance...

Je ne voulu pas en dire plus, je ne vais pas lui dire qu'une fille ma planter ! Se serai la honte total ! Je mis ma chemise blanche et vu qu'elle monopolise ma main gauche j'essaya de faire mes boutons mais l'un tomba par-terre, l'alla la ramasser prêt des bout de verres mais...

- Attention au verre !

Je pris le bouton sans me faire encore une plaie et soupira.

- Qu'elle empoté... J'ai fait tomber un verre et me je suis coupé légèrement le doigt en ramassant les bout de verres... je vais passer le balaie.

Je soupira encore, j'étais vraiment pas doué sur ce coup ! En plus elle a vu mes cicatrices ! Quel galère !

- Navré... je ne suis pas doué là !

J'ai toujours le torse à l'air et Kana rouge écarlate en s'occupant de mon doigt, la soirée commence bien !
#   Dim 5 Aoû 2012 - 19:04
avatar
Invité

Alors qu'il ramassais son bouton, je terminais de faire son pansement. Je lâchais son doigt et commençais par me tourner vers un coin de la pièce où reposais un balais. Je le pris et balayais rapidement les débris dans un coin où on ne marcherait pas dessus. Puis je tournais le dos à Raphaël le temps qu'il reboutonne sa chemise. "Avec de la chance..." Ses paroles me faisaient un drôle d'effet, comme si il ne me disait pas tout. D'un autre côté, je m'en voulais de lui avoir posé la question. Au bout d'un moment, je m'assis sur son lit et il me dit :

Navré... je ne suis pas doué là !

N-non, c'est moi, j'aurais pas dû rentrer comme ça... et puis j'aurais pas dû te poser cette question non plus, je suis désolée, vraiment... Répliquais-je rapidement, devenant toute rouge et confuse.

Les larmes me montaient aux yeux et je me sentais vraiment gourde... La soirée promettais dites donc ! Je regardais en direction de la fenêtre. Et puis je décidais de me confier à lui.

Tu sais... J'ai l'impression d'être vraiment faible comparée à toi. Pour deux malheureuse coupures aux avants-bras, j'ai failli perdre la vie, alors que toi... Enfin, je veux dire, c'est pas joli ni bien, je sais mais j'ai l'impression de ne rien savoir faire. Tu me ... Je réfléchit au mots que je pouvais employer sans le vexer. perturbe... J'ai l'impression de devenir encore plus maladroite quand tu es là... Je ne veux pas te vexer, je m'embrouille toute seule en plus !

J'espérais que je ne le vexerais pas. Je devins encore plus rouge que je l'étais et je tournais la tête pour cacher mon embarras. Je ne savais plus vraiment où j'en étais.
#   Mar 7 Aoû 2012 - 11:57
avatar
Invité

Je mis alors ma chemise, l'écoutant blablater et s'excuser de tout et de n'importe quoi ! Puis elle remet l'histoire des cicatrices sur le tapis ! A moi aussi elle me perturbe ! Et puis nos blessures sont incomparable ! Elle un accident et moi... un accident mais c'est tout de même pas pareil et puis je me porte assez bien avec !

- Tu sais... J'ai l'impression d'être vraiment faible comparée à toi. Pour deux malheureuse coupures aux avants-bras, j'ai failli perdre la vie, alors que toi... Enfin, je veux dire, c'est pas joli ni bien, je sais mais j'ai l'impression de ne rien savoir faire. Tu me ... Elle réfléchit aux mots qu'elle pouvait employer sans me vexer. perturbe... J'ai l'impression de devenir encore plus maladroite quand tu es là... Je ne veux pas te vexer, je m'embrouille toute seule en plus !

- Ne t'en fais pas Kana... soupirai-je ! Tu ne me vexe pas, et puis ce n'est pas deux malheureuses coupures que tu as là, ça fait parti de ton passé qui est comme nous tous... pas très joyeux ! Donc tu t'inquiète pour rien, oui j'ai eu mal, tout comme toi et j'ai eu beaucoup de chance de m'en être sorti ! Toi aussi tu me perturbe... assez Kana... mais... passons plutôt une bonne soirée hein ?

Je lui sourit, allumant la tété et lui montrant tous les film que j'ai, des films d'actions, humour, fantaisie... et même un peu d'horreur !

- Choisie ce que tu veux ! Cela nous fera quitté un peu notre monde de tragédies et autres...

Je lui dit alors aussi qu'il y a des film à la télé ce soir, mais elle regarde plutôt mes DVD.

- Essayons de passez une bonne soirée, on se racontera nos mésaventures demain...
#   Lun 20 Aoû 2012 - 17:20
avatar
Invité

Je fixais mes pieds pendant que Raph me répondait et, de plus en plus mal à l'aise devant lui, je me tordais les mains. Puis il me sourit. 'passons une bonne soirée hein ?" Je souris et hochais la tête.

D'accord ! Désolée de t'avoir embêté. Répliquais-je.

Il alluma la télé et me montra les films qu'il avait. J'étais bien tentée par un film d'horreur. Il avait deux bons films : Sleepy Hollow et un autre film... Wherewolf je crois. Je me décidais pour Sleepy Hollow. Je le montrais à Raph et lui demandais :

Ca te va, celui-là ?

Comme il ne disait pas non, je pris l'initiative de Mettre le lecteur en route et d'y insérer le DVD. Il me sourit et dit :

Essayons de passez une bonne soirée, on se racontera nos mésaventures demain...

Oui ! Profitons un peu de cette soirée... Fis-je.

Je m'instalais sur le canapé en face de la téle et le film démarra.
#   Jeu 23 Aoû 2012 - 15:49
avatar
Invité

- ce n'est rien.

Quand je lui présenta les DVD elle choisie alors " sleepy hollow " Ah ? Ça ? Un truc qui ne fait pas peur du tout ! Il est gentillet se film avec la légende du cavalier sans-tête ! En même temps tend mieux que ceci ne fasse pas peur, j'ai pas envi qu'elle pleur et qu'elle soie effrayer toute la nuit !

- D'accord...

Je mis alors le DVD dans mon lecteur et alluma, ensuite de lança le DVD puis le film commença. Je m'installa alors sur le canapé à côtés d'elle et le film commença. Les prises de vu, l'atmosphère sinistre et inquiétant, les bruitage stressant... oui, c'est un film d'horreur ! Kana n'a pas à avoir peur de cela, en plus si on se met en tête une fois pour toute que ce n'est qu'un film, après on n'a plus peur ! Je trouve que Kana est jolie aussi en pyj'... pff' bon passons, je vais regarder le film plutôt qu'elle, je la regarde déjà assez suffisamment non ?

( dsl pour le post hyper court )
#   Jeu 23 Aoû 2012 - 19:56
avatar
Invité

Le film débuta et je regrettais mon choix. Non que je sois peureuse, loin de là mais les bruitages étaient stressants et l'image, très noire. Je me retins de justesse de sursauter quand Raphaël s'assit à côté de moi, silencieux. Le film continua et, comme la fenêtre de la chambre était ouverte, une porte claqua. Je sursautais violemment et m'agrippais au premier truc venu. Le bras de Raph. Encore tremblante de peur, je ne pus m'en décrocher. Je restais donc accrochée à Raph et remontais mes genoux pour poser ma tête dessus. Lorsque le film se finit, je restais accrochée à lui avant de m'en rendre compte. Je le lâchais et balbutiais un excuse, rouge de honte.

Désolée, réflexe... idiot. Pas toi, le réflexe hein?

Okay, ma belle on se caaalme on respire. Je soufflais pour le calmer. Je le regardais et, prise d'une inspiration soudaine, je dis :

À toi de choisir le DVD... Je te fais confiance.

Alors un souffle d'air agita le rideau et je criais, cette fois, morte de peur. Mais qui a eu l'idée de choisir ce film ?! pensais-je avec force avant de me souvenir que c'était moi.
Tremblante, je me rapprochais de Raphaël et, ayant besoin d'être rassurée, je me blottis contre lui.

Excuse-moi... je peux rester comme ça quelques temps ? murmurais-je.

(Pas grave ! Voilà la suite !!)
#   Ven 24 Aoû 2012 - 21:18
avatar
Invité

Je vois qu'elle avais vite regretté son choie ! Elle sursauta dès que la fenêtre claqua ! J'alla pour la refermer mais elle s'agrippa à moi et je ne pouvais me dégager ! Je resta alors, le bras pris par cette peureuse sur le canapé.
Après le film elle se sent compte qu'elle ne m'a pas lâché d'un pouce du film et commença à rougir comme une tomate et à s'excuser.

- Désolée, réflexe... idiot. Pas toi, le réflexe hein?

Réflexe ? Ah oui... je connais ça...! Elle me lâcha.

- À toi de choisir le DVD... Je te fais confiance.

- Ok.. heum...

Alors, voyons voir... le DVD ... je ne sais pas quoi mettre... Soudain elle se blotti à moi.

- Excuse-moi... je peux rester comme ça quelques temps ?

- Oui, si tu veux.

Bizarrement cela ne me dérangeai pas qu'elle me colle... c'est plutôt bizarre même ! Je choisis alors un DVD, un autre qui ne fait pas peur mais qui est triste ... " le roi des ronces " un film manga mystérieux ! Je le mis en route et le film commença.



#   Sam 25 Aoû 2012 - 15:54
avatar
Invité

Je ne pus m'empêcher de l'observer. Il était vraiment beau. Son visage avait des traits fins sans pour autant que ce soit trop féminin. Ses yeux étaient toujours aussi attirant et donnaient envie de plonger dedans comme si on pouvait s'y noyer. Ses cheveux, même à la faible lueur de la pièces, brillaient. Ils avaient l'air doux... Stop, Kana, ça suffit ! Me réprimandais-je.

"Oui, si tu veux."

Je le remerciais d'un regard et le film commença. Le roi des ronces. Un film inconnu pour moi. Les dessins de mangas étaient très beaux et l'histoire, je finis par le deviner, triste. Je commençais à me calmer et déserrais progressivement mes bras d'autour de Raph. Lors d'une partie du film particulièrement triste, je pleurais à chaude larmes. Je fis ce que je pouvais pour ne pas mouiller la chemise du garçon. Je finis par le lâcher et m'asseoir à côté de lui, les genoux repliés contre moi. Je posais la tête sur son épaule. Je sentais que le sentiment étrange qui me tracassais était lié à Raphaël. Je commençais à le comprendre. Enfin, je crois... Pensais-je. Le sommeil commençait à me rattraper mais je forçais mes paupières à rester ouverte. Je ne pus cependant pas retenir un grand bâillement. Finalement, je finis par céder et ma tête dodelina un instant avant de tomber sur l'épaule de Raphaël. Ma respiration se fit plus profonde tandis que je me mettais à rêver.

[désolée, petit post...]
#   Ven 7 Sep 2012 - 21:19
avatar
Invité

Elle me remercia alors et on regarda le film. Peux après, Kana mis sa tête sur mon épaule, j'essaya alors de ne pas regarder c'est beaux yeux violet, sa chevelure soyeuse et son jolie pyjama ! Raph' on ne regarde pas les jolies demoiselles ! Je ne regarde pas les demoiselles... je regarde Kana... je n'avais pas vraiment remarqué avant mais... elle est belle...!
Bon, je repris mes esprits et vis qu'elle c'était endormi. Je sourit alors, éteignant la télé mais pas si vite... elle s'endort, interdiction de rentrer dans les chambres des filles sans y être invité ! Règle de tout bon garçon ! Cela veut dire qu'une seul chose : " Raphy, elle va dans ton lit ! " Et oui, sa m'apprendra à invité une fille ! Bon, ça va ! Ce n'est que Kana ! Mais tout de même...
J'enleva ma couverture, mon lit 2 places, et oui ! Quel chance ! J'emporte Kana dans un coin de mon lit et moi, me lavant les dents tout de même, je me glisse dans mon lit. Raph', tu as une fille dans ton lit... j'ai... Kana... et ... Oh Et puis zut ! Je mis la couverture sur elle, me penchant un peu au dessus d'elle, la regardant un peu dormir. FINIS DE MATER ! Je me mis alors dans l'autre coins du lit avec l'autre bout de la couverture et me retourna pour évité de la regarder.

- Bonne nuit Kana...

Même si je sais qu'elle ne m'a pas écouté ! Bref'... je me replis alors sur moi-même et m'endormis aussitôt, fatigué...
#   Sam 8 Sep 2012 - 19:03
avatar
Invité

Je rêvais. Et je le savais. J'étais dans une voiture bleue argentée qu'une personne conduisait. Je ne voyais pas son visage car il n'y avait pas de rétroviseur. Il y avait aussi un passager à l'avant. Ou plutôt une passagère car les longs cheveux châtains ne laissaient aucun doute. Je regardais le paysage qui défilait à la vitesse de la voiture. Ici un sapin tordu, là un aigle tournoyant dans le ciel. J'ouvrais la fenêtre de la voiture et un air frais fit s'envoler mes longs cheveux de jais. Je caressais lentement le cuir du siège d'à côté et commençais à détailler les deux adultes de devant. Le conducteur avait un stetson gris terre et des cheveux argentés au niveau de la nuque et noirs ébène partout ailleurs. Le femme, elle, se tenait droite et avait une belle chemise de flanelle blanche. Dans ses cheveux était éparpillés des feuilles mortes et de la terre. Soudain, le vent tourna et se fit violent. Il puait la charogne. Je voulut fermer la fenêtre mais j'étais comme paralysée. Alors une voix rauque murmura :

Kana... Ma chérie... Nous sommes presque arrivés... à destination..!

La jeune femme se retourna. Je voulus pousser un hurlement d'horreur car il se trouvait que son visage était en train de se décomposer. Le conducteur se retourna et eut un sourire...de squelette. Horrifiée, je compris qui il étaient. Mes parents. Mes parents morts. Et je connaissais ce rêve pour le faire presque toutes les nuits. Je savais ce qu'il allait arriver. À ce moment là, la voiture fit une embardée et cassa la barrière de sécurité. Un hurlement transperça mes tympans. Un hurlement qui venait du plus profond de mes entrailles. Et qui finit par me réveiller.
Désorientée par l'endroit dans lequel je me trouvais, je me redressais sur le lit et, comprenant où j'étais et ce qui était arrivé, je fondis en larmes, complètement perdue. La morsure cruelle du souvenir des mes parents morts était revenue me prendre au cœur et à la gorge. Je me recroquevillais sur le lit, les genoux contre la poitrine et continuais à sangloter en me balançant légèrement d'avant en arrière, de peur, de tristesse et de douleur car j'avais l'impression qu'un milliers d'aiguilles s'étaient logées dans ma tête.
 

Resto entre... entre quoi, en fait ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Restaurant.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant