Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Baignons nous dans la fontaine, voulez vous? [PV Kyle]
#   Jeu 30 Aoû 2012 - 22:32

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 16/03/2012
Emploi/loisirs : Star connue dans le monde entier, chanteuse, actrice, mannequin... La totale quoi!
Humeur : En pleine forme !!!

Hum... ce matin je me levais du bon pied, j'avais juste une envie terrible de faire des conneries et j'étais carrément joyeuse! Mouahahaha, j'attendais avec impatience le moment ou Dream déposerais mes affaires devant la porte pour enfin le surprendre en train de m'amener un bouquet de fleur ( il disait toujours que ce n'était pas lui qui le déposais chaque matin devant ma porte mais je savais très bien que c'était le contraire héhé...). Je tendis l'oreille et j'entendis des bruit de pas dans le couloir, j'ouvrais la porte en grand pour découvrir Dream en train de déposer ce fameux bouquet de fleur: Griiillé!!!!!
Il ne parut pas gêné. Tiens, c'était des pivoines ce matin!

-Bonjour Lady, comment allez vous?
-Hum... merci pour les fleurs! Très bien, très bien...

Je regardais les vêtements que Dream avait prévu pour moi ce aujourd'hui... Une robe rouge dos nu et décolletée avec une grosse ceinture noire, une rose a mettre dans les cheveux, des talons noirs satinés très hauts... Encore une tenue magnifique, comme tous les jours... Je lui souris avant d'aller me préparer. Je pris d'abord une douche avant de m'habiller et de me maquiller, juste une touche de rouge a lèvre et de crayon, mes cils étaient bien assez long comme ça...
Je sortis enfin de la chambre, ma fleur dans les cheveux. Il m'attendait devant la porte et me donna le bras.
-Ou allons nous, Lady?
-Hum... j'aimerais me promener au parc, je prendrais mon déjeuné après, tu sais bien que je ne mange pas beaucoup...

Nous arrivâmes au parc quelques temps plus tard, discutant de mon passé.

-Je te trouve plus sage maintenant, tu as beaucoup changé!
Il passait facilement du tutoiement au vouvoiement.
-Comment ça plus sage?
-Hé bien avant tu avais au moins cinq copains en même temps, tu buvais énormément, tu faisais des conneries... Mais ça fait longtemps qu'on a pas entendu parler de toi dans un magasine people. (A part pour l'histoire avec Magellan bien sur).

L'histoire me revient en tête. Des paparazzis m'avait prise en phot en train de tier Magellan par la main a la nuit tombée. Le lendemain il était affiché partout qu'il était mon nouveau copain... C'était n'importe quoi...

-D'ailleurs ton nouveau mode de vie va nuire a ton succès Psychée. Il suffirait que tu fasse une connerie par moi pour que tes fans continuent a t'aimer...
-Pas faux... Mais quoi?
-Ça fais longtemps que tu ne t'es pas baignée dans une fontaine... lança il avec un clin d’œil.
-Nue?
-Pas forcément. En sous vêtements si tu y tiens. A moins que tu sois devenue pudique.
Je lui en collais une.
-Nan débile, c'est juste que je suis a Terrae pour me reconstruire alors niveau scandale, moins j'en fais mieux je me porte.
Je commençais déjà a me déshabiller, je garderais mes sous vêtements et il y avait une fontaine dans le parc. Les gens commençaient a me regarder avec curiosité et les hommes avec avidité. Je voyais bien que Néron faisait des effort pour rester le plus neutre possible mais je savais qu'il me trouvait canon...

J'entrais dans la fontaine, par chance l'eau était assez chaude... je ris, ça faisait longtemps que je n'avais pas fais ça! Je regardais aux alentours, des gens me prenaient en phot avec leurs portables. Hum... j'avais été reconnue et dès le lendemain on verrais ma photo dans tous les magasines people! Je savais que ma taille fine, mon ventre plat, mes jolie formes et ma poitrine très abondantes faisaient envie mais pas la peine de me regarder comme ça! Et arrêtez de baver!
Je regardais la foule quand je tombais sur un gars qui se distinguait. Hum... Il avait des cheveux blanc, une cicatrice a l’œil et des yeux rouges et semblait apprécier le fait que je sois a moitié nue dans une fontaine. A part ses vêtements chelous qui lui donnaient quand même un style, il était carrément canon. Je le montrais a Dream qui 'était mis a côté de la fontaine et souriait. Il ne fut pas très content.

-Ben quoi? t'es jaloux? Tu as peur pour moi? T'inquiète pas, je suis sure qu'il est adorable! Dis-je en m'appuyant sur Dream pour sortir de la fontaine, ruisselante. J'allais remettre ma robe mais Dream me donna sa veste, je ne la fermais même pas... Je me foutais d'aborder quelqu'un en sous vêtements... Je remerciais Dream d'un baisé sur le front avant de m'approcher du jeune homme.

-Salut! Je suis Psychée Chimerick et... ça te dirais de venir boire un coup avec moi?
Moi? Trop directe? Naaaan!!!



Double compte de Raven Mist et Prisca Lynky .
Merci beaucoup a Isis Swam pour cette signature et cet avatar !

Spoiler:
 
#   Ven 31 Aoû 2012 - 21:46

Personnage ~
► Âge : 25 balais... Déja...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 377
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Frapper tout ce qui bouge, les arbres y compris ! Ah, et me faire latter la tronche par ma soeur.
Humeur : *En train de monter un mauvais coup*
http://redfeather.unblog.fr

Ok ce matin, c'est pas vraiment mon matin... Premier cours, j'arrive à la bourre, je m'assoie et au milieu du cours un mec me provoque. Je réagis et il se lève et me frappe. Ok, normal, je réplique ! Chuis pas un agneau ! La prof me fout au fond de la classe. Je me met à marcher comme un lion dans une cage, tellement furieux que la prof finit par me jeter dehors. Je décide d'aller courir. Je passe par ma chambre et me change en vitesse. En me regardant dans un miroir, je vois une saloperie de bleu apparaître sur ma pommette. Troquons l'uniforme moulant pour mon bon vieux pantalon de toile large et un T-shirt sans manche gris !
Cette fois-ci, j'étais parti. Je me mis à courir en grommelant. Alors que j'arrivais près de la fontaine du parc, je stoppais net. Une nymphe... Pas d'autre mots pour sa beauté. Elle était en train de se baigner en sous-vêtements dans la fontaine. Elle parut me remarquer car elle me pointa du doigt en disant un truc à l'oreille d'un mec carrément beau gosse que je venais de voir. Amusé, je la regardais sortir de l'eau. Elle avait une taille de guêpe et des formes... Généreuses. Je souris, charmé. Elle s'approcha de moi, juste avec une veste trop grande pour elle. Charmante, la jeune fille, vraiment. Elle m'aborda :

Salut! Je suis Psychée Chimerick et... ça te dirais de venir boire un coup avec moi?

Si Mademoiselle Chimerick veut bien me suivre... dis-je galantement, en lui tendant un bras.

Merde, ma pommette me lance. Connard de mec. Je restais souriant mais ma colère bouillait à l'intérieur.



Spoiler:
 
#   Sam 1 Sep 2012 - 13:42

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 16/03/2012
Emploi/loisirs : Star connue dans le monde entier, chanteuse, actrice, mannequin... La totale quoi!
Humeur : En pleine forme !!!

-Si Mademoiselle Chimerick veut bien me suivre... Dit le mec hyper canon en me tendant le bras... je rêve la? En plus d'être incroyablement canon il est galant! Naaaan! C'est juste le rêve, ce n'est scientifiquement pas possible! Je lui prenais le bras avant de me diriger vers le bar le plus proche. Je vis du coin de l'oeil que Dream ramassait mes affaires en grommelant... Maiheu, laisse moi m'amuser Dream, en plus ce mec me plait et je pense pas que ce soit le genre à m'agresser... Je regardais mon interlocuteur, il était encore plus beau de près avec ses yeux rouge mais je vis au fond de ses yeux un incommensurable énervement. Je m'assis en face de lui tendit que j'entendais la clochette de la porte sonner derrière nous. Pas besoin de me retourner, je savais que c'était Néron... Il me fit le plaisir de ne pas nous coller et, comme il l'avait fait avec Kana, il s'assit derrière moi, sur l'autre banquette.
Je regardais le type canon avant de m’apercevoir qu'il avait un bleu sur la pommette... Hum... Il se battait alors? Ça me plaisais bien, je n'avais jamais aimé les mecs qui se laisse faire...
Je plongeais mes yeux dans les siens en le regardant par dessous mes longs cils, le laissant se perdre dans les méandres violets de mes yeux.

-Puis-je savoir à qui ai-je l'honneur?
Dis-je de cette voix si particulière que je prenais pour séduire. Ma voix avait éclatée en brisant le silence, comme à chaque fois que j'ouvrais la bouche, ce n'était pas pour rien qu'on m'avait surnommé "la briseuse de silence", c'était à cause de cette voix qui éclate, profonde et chaude actuellement.

Je lui souris de ce sourire de petite fille qui brisait des cœurs. Je me demandais pourquoi cet homme paraissait en colère... Vraiment.

-Je ne sais pas pourquoi mais tu parais énervé... C'est comme si tu bouillonnais intérieurement... Il t'es arrivé quelque chose?
Mais l'évidence s'imposa a moi bien vite et je passais pas main glacée et peut être légèrement tremblante sur le bleu qui était sur sa pommette. A peine une caresse, juste un effleuremet qui avait suffit a me faire trembler. Psychée! T'es pas un poulpe t'es un femme, arrête d'avoir peur, prends ton courage a deux mains, si il t'intéresse il ne faut pas que tu fasse demi-tour juste parce que tu as peur, allez!

-... C'est a cause de ça n'est ce pas? Tu sais que ça te rends encore plus craquant ?

J'avais dis la dernière phrase assez timidement, en rougissant quelque peut peut être et en enlevant ma main de sa pommette, toujours légèrement tremblante sans vouloir le laisser paraitre. Je frissonnais, je commençais à avoir froid moi!

-Je vais me rhabiller je commence a avoir froid... Dis-je avant de prendre mes vêtements que Dream avait posé sur la banquette pour les remettre.Ben quoi? Je peux bien me rhabiller au milieu d'un bar nan? C'est pas interdit!

Je me rassis une fois habillée, j'avais eu le temps de sécher donc mes vêtements n'étaient pas mouillés, je commandais un Bloody Mary que je bu à la paille, je mordillais la paille d'une canine tout en me penchant légèrement en avant pour laisser apparaitre le plis de mes seins, je laissais aussi ma jambe frôler la sienne par dessous la table comme si cela était parfaitement accidentel. La pause que j'avais était a la fois sensuelle, naturelle et... canon.
je plantais mes yeux dans les siens de manière presque provocante.

-Mais en fait, qui es tu?



Double compte de Raven Mist et Prisca Lynky .
Merci beaucoup a Isis Swam pour cette signature et cet avatar !

Spoiler:
 
#   Sam 1 Sep 2012 - 14:59

Personnage ~
► Âge : 25 balais... Déja...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 377
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Frapper tout ce qui bouge, les arbres y compris ! Ah, et me faire latter la tronche par ma soeur.
Humeur : *En train de monter un mauvais coup*
http://redfeather.unblog.fr

Alors que la demoiselle me prenait le bras, mon humeur s’allégea un petit peu. Je me dirigeais avec cette jeune beauté vers le bar le plus proche. Le gars qui était avec elle ramassa ses affaires et nous suivi en marmonnant dans sa barbe. Bien. J'aimais faire rager mes rivaux avant de leur asséner le coup de grâce. Je ne suis pas cruel, juste sauvage. Psychée me regardait et je sentais qu'elle me détaillait Je lui offrit un sourire en coin. Bah quoi ? Pour une fois que quelqu'un ose m'approcher et qu'en plus il s'avère que c'est une fille plus que canon.
Je m'assis en face de Psychée. Elle cacha son regard sous ses long cils et essaya de plonger ses yeux dans les miens. Repoussant mes instincts de combattant, je la laissais faire, plongeant mon regard troublant dans le sien. Alors sa voix éclata en brisant et le silence et le charme qui m'avait fait baisser ma garde. Je clignai des yeux et secouais la tête, comme un loup pris au piège.

Puis-je savoir à qui ai-je l'honneur? demanda-t-elle.

Kyle Strenght, pour vous servir... fis-je ironiquement en mimant une courbette.

Je ne laissait pas paraître que j'étais à présent sur la défensive. Elle eut un sourire de petite fille, brisant mon stoïcisme. Je laissais alors passer un expression qui me fit paraître vulnérable, comme toujours. Cette... fille... est... une ensorceleuse !

Je ne sais pas pourquoi mais tu parais énervé... C'est comme si tu bouillonnais intérieurement... Il t'es arrivé quelque chose? me demanda-t-elle encore.

Alors que j'allais répondre que ce n'était pas ses oignons, elle effleura ma pommette ou un beau bleu fleurissait désormais. Cette fois, la surprise se peignit sur mes traits d'habitude durs et inexpressifs. Cette fille me rendait complètement barge, merde ! Je devais ressembler à un enfant perdu. Je me ressaisis et écoutais la suite :

... C'est a cause de ça n'est ce pas? Tu sais que ça te rends encore plus craquant ?

Mes yeux s'assombrirent, virant au rouge sang sous le coup du souvenir de cet espèce de con lorsque... eh attend, elle a dit que ça me rendait craquant ?! Je finis par reprendre contenant et souris :

Eh oui, t'as tout juste, ma belle. Je me suis battu ce matin. Un con qui m'a attaqué en plein cours. Tu m'dirais de m'défendre ? Ben j'me suis pas gêné. J'lui ai renvoyé ascenseur. En plus fort comme d'hab ! dis-je, mon accent de roturier reprenant le dessus.

Je la défiais du regard. Elle frissonna et me dit qu'elle allait se rhabiller. Ok, mais par pitié, pas devant moi, je vais baver..! et ben si, finalement. Quand elle se rassit, j'avais retrouvé ma dureté et ma méfiance de bête sauvage. Elle décida apparemment de la jouer terriblement canon, ce qu'elle n'avait pas à faire avec moi. Provocante, elle planta ses yeux d'améthyste dans mes prunelles rouge sang et demanda, brisant encore le silence comme un voile de papier.

Mais en fait, qui es tu?

Qui suis-je, sinon moi-même ? énonçais-je d'une voix mélancolique, mon timbre vibrant dans l'air. Je ne suis qu'un modeste étudiant cherchant sa sœur et se battant à tout va...

Je commandais un café alongé que je sirotais en plongeant cette fois mon regard dans le sien, avant de demander, d'une voix coulant comme de l'or ou du miel :

Et vous, Mademoiselle, qui êtes vous ?



Spoiler:
 
#   Sam 1 Sep 2012 - 16:02

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 16/03/2012
Emploi/loisirs : Star connue dans le monde entier, chanteuse, actrice, mannequin... La totale quoi!
Humeur : En pleine forme !!!

Kyle Strenght? Joli nom, ça sonnait plutôt bien a l'oreille. J'avais vu son beau visage se décomposer sous mes incessantes provocations. Moi, une allumeuse? Naaaaan!
Il s'était donc battu le matin même avec un mec qui l'avait provoqué? D'accord, d’où sa colère! Il s'était défendu, normal. de toute façon il pouvait être violent, je m'en foutais, tant que ce n'était pas sur moi qu'il frappait, au moins j'aurais quelqu'un pour me défendre.

-Qui suis-je, sinon moi-même ? Je ne suis qu'un modeste étudiant cherchant sa sœur et se battant à tout va...

Sa voix était intense et magnifique a entendre, a la fois charmeuse et coulante comme du miel, mais niveau voix, je pouvais surenchérir...


-Et vous, Mademoiselle, qui êtes vous ?

Ha, il voulait se la jouer mystérieux hein? Et dur? Mais j'avais bien vu son expression glaciale fondre comme au soleil devant mon sourire de petite fille et la caresse que j'avais si bien placée sur sa joue. Je sentais les mains de Néron dans mon dos... Ha oui, c'est vrai, il renouait le lacé de mon dos nu! Je me retournais pour le regarder avant de reporter mon attention sur Kyle.

-Es-tu sur de vouloir te perdre dans le labyrinthe de mon passé? Je ne suis autre que Psychée Chimerick. Je suis une star mondiale, je suis chanteuse, mannequin et actrice.Et cet homme n'est autre que mon meilleur amis et conseillé personnel, Dream Néron Butterfly... Mais le passé n'est pas une chose très importante, surtout le mien. Je n'ai pas envie de passer pour une martyre aux yeux d'un homme comme vous, Kyle Strenght...

-Hum... Peut être faudrait il le prévenir Mlle Chimerick que vous n'êtes pas une sainte... L'épisode de la prostitution finira bien par lui être révélé. Prononça Néron a voix haute.

Naaaan, je rêve? Il a pas fait ça? C'est pas possible.

-Tais-toi Néron.
Dis je sans me retourner. Dans mes yeux s'était allumée la flamme de la colère. Une colère immense. Ma voix était devenue glaciale. Je me foutais de ce a quoi je pouvais ressembler mais on m'avait dis que j'étais encore plus belle une fois en colère.

-Tu n'as rien a dire sur mon passé Néron, tu ne sais rien de ce que j'ai vécu. Rien. Tu ne me connais que depuis un mois, qui es tu pour t'adresser a moi ainsi. Je parlais toujours en tournant le dos a Néron, mes yeux plantés dans ceux de Kyle.

Je regardais sa cicatrice a présent. Comment avait il eu ceci? Pendant que plusieurs hypothèses se présentaient a moi, l'évidence s'imposa. Néron était amoureux de moi! Nan, ce n'était pas possible! J'allais follement m'amuser moi!
Je regardais Kyle attentivement, j'aimais bien sa façon de se tenir sur la défensive...

-Tu me semble tendus Kyle... Que se passe-t-il? Tu es comme... comme un animal en cage... est-ce moi qui te met dans cet état?
J'avais dis cela innocemment, en baissant légèrement les yeux, ma voix était de plus en plus ample et chaude, je brisais les silences, encore et encore, tout en papillonnant légèrement des cils. Je me souvins de ce que Néron avait dit... c'était cela qui l'avait mis dans cet état? Je fus légèrement gênée. Ma jambe frôla la sienne par dessous la table.

-En effet, durant des mois sombres de ma vie je me suis prostituée... Je suis loin d'être une sainte et mon passé est très sombre... mais je peux te le raconter si tu n'as pas peur de te perdre dans le noir...

J'avais dis cette dernière phrase avec plus de franchise dans la voix et du défi dans les yeux.





Double compte de Raven Mist et Prisca Lynky .
Merci beaucoup a Isis Swam pour cette signature et cet avatar !

Spoiler:
 
#   Sam 1 Sep 2012 - 16:51

Personnage ~
► Âge : 25 balais... Déja...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 377
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Frapper tout ce qui bouge, les arbres y compris ! Ah, et me faire latter la tronche par ma soeur.
Humeur : *En train de monter un mauvais coup*
http://redfeather.unblog.fr

J'avais utiliser le vouvoiement pour laisser planer un petit mystère et elle fit très bien rebondir la balle.

-Es-tu sur de vouloir te perdre dans le labyrinthe de mon passé? Je ne suis autre que Psychée Chimerick. Je suis une star mondiale, je suis chanteuse, mannequin et actrice.Et cet homme n'est autre que mon meilleur amis et conseillé personnel, Dream Néron Butterfly... Mais le passé n'est pas une chose très importante, surtout le mien. Je n'ai pas envie de passer pour une martyre aux yeux d'un homme comme vous, Kyle Strenght...

Je fus flatté qu'elle me prenne pour quelqu'un de bien. Je laissais échapper un de mes sourire en coin dont les fille sont toutes complètement gagas. C'est alors que le mec qui suivait cette fille, Dream Néron Butterfly, parla pour la première fois. Sa voix fit monter le colère que je gardais enfermée dans mon cœur depuis tant de temps. Cet homme était vicieux. Et je ne pouvais déja plus le supporter. Si il n'avait pas été le meilleur ami de cette jeune et charmante fille, je l'aurais tué dans la seconde. La colère gronda de plus belle et je me mis à trembler. Je fis un effort considérable pour me ressaisir et je ne fit qu'une chose, celle que je ne faisais jamais, au grand jamais. Je plantais mes yeux pleins de haines dans ceux, verts, de cet homme. Il y eut comme un éclair entre nous et il lâcha :

Hum... Peut être faudrait il le prévenir Mlle Chimerick que vous n'êtes pas une sainte... L'épisode de la prostitution finira bien par lui être révélé.

Je ne put retenir un grondement sourd de bête en cage. Alors, la magnifique voix de Psychée, rendue glaciale par une colère sourde, brisa le silence comme une pointe de glace :

-Tais-toi Néron. Tu n'as rien a dire sur mon passé Néron, tu ne sais rien de ce que j'ai vécu. Rien. Tu ne me connais que depuis un mois, qui es tu pour t'adresser a moi ainsi. Dit-elle, ses yeux d'améthyste plantés dans les miens.

Je remarquais qu'elle fixais ma cicatrice. Je soufflais et réussi à évacuer un peu de colère contenue dans mon être. Mes épaules se détendirent mais je tremblait toujours. J'eus un sourire carnassier.

Tu veux savoir d'où vient cette cicatrice ? Soit. Je me suis retrouvé coincé dans une émeute et les policiers qui l'ont réprimés m'ont laissé pour mort. avec cette affreuse balafre sur l'œil. dis-je brutalement.

Elle me regarda attentivement avant de demander :

-Tu me semble tendus Kyle... Que se passe-t-il? Tu es comme... comme un animal en cage... est-ce moi qui te met dans cet état?

Je suis comme ça depuis que je suis tout petit. Tout est trop petit pour contenir ma rage. Tu ne fais qu'empirer les choses. souris-je. Oui, je l'avoue, c'est un compliment.

Je m’efforçais de parler calmement et d'émousser le tranchant de ma voix mais je ne parvenais pas à garder ma colère cachée. La jambe de Psychée effleura le tissu de mon long pantalon.

-En effet, durant des mois sombres de ma vie je me suis prostituée... Je suis loin d'être une sainte et mon passé est très sombre... mais je peux te le raconter si tu n'as pas peur de te perdre dans le noir...

Elle avait du défi dans les yeux. Ça me plaisait. Ok, j'accepte le défi.

Je ne craint rien ni personne, pas même le noir de suie du plus profond des gouffres-souvenirs. Raconte-moi... Et je te raconterais peut-être... Répondis-je.

Ma voix s'était parée de couleurs vibrantes et de sensualité dans la dernière phrase. J'avais prononcé le "raconte-moi" avec un délice tout particulier.



Spoiler:
 
#   Sam 1 Sep 2012 - 23:09

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 16/03/2012
Emploi/loisirs : Star connue dans le monde entier, chanteuse, actrice, mannequin... La totale quoi!
Humeur : En pleine forme !!!

Je sentis la colère se réveiller en lui au fur et a mesure que Néron parlait. Je pense que si je n'avais pas présenté Néron comme mon meilleur amis, il l'aurait tué. Vraiment. Il avait eu cette cicatrice au cours d'une émeute donc? J'aurais peut être plus tard des éclaircissements sur son passé mais en attendant je devrais me contenter de cela. J'aimais ce qu'il avait dit sur sa rage, il avait prononcé cela comme si il était né avec toute cette colère en lui et ça me plaisait... Je m'approchais encore plus de lui en me penchant en avant.

-Je ne craint rien ni personne, pas même le noir de suie du plus profond des gouffres-souvenirs. Raconte-moi... Et je te raconterais peut-être... Dit il avec délectation.

Je regardais vers le bas en prenant un vague air mélancolique avant de brusquement le regarder dans les yeux. Etrangement, mon regard fut tendre. C'était exactement la réponse que j'attendais de lui.

-Je suis née il y a bientôt 19 ans, en France. Ma mère était championne du monde de gymnastique et mon père avocat. Il ne m'ont jamais laissés faire ce que je voulais et jusqu’à mes quinzes ans je ne connaissais personne à part ma prof de gym, le curé de l'église d'a côté, mon professeur a domicile et ma soeur, Ellie qui vivait en Inde. Mon père me forçait apprendre des textes de lois, ma mère a faire de la gym et je devais aller a l'église tous les jours. C'est la bas que je me suis mise à chanter pour la première fois. J'avais toujours nourris une passion secrète pour le théâtre et le chant. Puis j'ai participé a l'insu de mes parents un un casting pour devenue mannequin et je suis devenue l'égérie de Yves Saint Laurent. J'ai quitté la maison a mes quinze ans je crois pour enfin vivre seule, mes parents m'on coup" les vivres, j'ai monté un groupe et une compagnie et je suis devenue célèbre. Un ans plus tard ma soeur mourrait d'un accident de voiture en Inde et ma vie s’effondrait avec. Mon manager a profité de cet faille pour me manipuler et je suis devenue ce que les hommes voulaient avoir et ce que les femmes voulaient être. Je couchais avec n'importe qui, je buvais, je me droguais et je suis devenue la principale cible de la presse à scandale. J'ai subis quinze tentative de viol. UN homme a réussis, il m'a droguée, pas la drogue du violeur, bien pire, avec ce qu'il m'avait donné, j'étais trop faible pour me défendre mais je me souviens de tout. Je suis tombée enceinte, honteuse, j'ai disparu de la scène et j'ai tout raconté a mes parents qui ont tout raconté à la presse. J'ai avorté et je me suis réfugiée dans des petits quartiers de Paris. La suite, tu la connais, Néron l'a dites... C'est quelques mois plus tard qu'on est venu me chercher pour m'amener ici. Je porte toujours le deuil de ma soeur et de nombreux autres amis.

Je n'avais pas capté que, en parlant j'avais saisis sa main droite entre les miennes pour la tenir fermement et faire des petits ronds avec mon pouce sur le dos de sa main. Mes yeux étaient toujours fixés dans les siens mais je regardais beaucoup, beaucoup plus loin que ça... dans un passé trop sombre pour être rappelé...

Je reportais mon attention sur sa cicatrice, mon visage désormais très prêt du sien, mes lèvres se posèrent sur sa cicatrice, au dessus de son oeil, je l’effleurais a peine, posant ensuite mon doigt sur la cicatrice qui descendait de son oeil pour la caresser.

-Sache que j'aime les hommes ayant des cicatrices, dis, mes yeux plantés dans les siens et mon visage incroyablement proche du sien, ce sont ceux qui ont survécus.



Double compte de Raven Mist et Prisca Lynky .
Merci beaucoup a Isis Swam pour cette signature et cet avatar !

Spoiler:
 
#   Lun 3 Sep 2012 - 16:21

Personnage ~
► Âge : 25 balais... Déja...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 377
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Frapper tout ce qui bouge, les arbres y compris ! Ah, et me faire latter la tronche par ma soeur.
Humeur : *En train de monter un mauvais coup*
http://redfeather.unblog.fr

Les yeux d'améthyste rencontrèrent mes prunelles d'animal en cage et étrangement, son regard m'apaisa un peu. Mes épaules se détendirent parfaitement et mes yeux redevinrent de ce noisette rouge particulier. Elle commença son histoire.

Je suis née il y a bientôt 19 ans, en France. Ma mère était championne du monde de gymnastique et mon père avocat. Il ne m'ont jamais laissés faire ce que je voulais et jusqu’à mes quinzes ans je ne connaissais personne à part ma prof de gym, le curé de l'église d'a côté, mon professeur a domicile et ma soeur, Ellie qui vivait en Inde. Mon père me forçait apprendre des textes de lois, ma mère a faire de la gym et je devais aller a l'église tous les jours. C'est la bas que je me suis mise à chanter pour la première fois. J'avais toujours nourris une passion secrète pour le théâtre et le chant. Puis j'ai participé a l'insu de mes parents un un casting pour devenue mannequin et je suis devenue l'égérie de Yves Saint Laurent. J'ai quitté la maison a mes quinze ans je crois pour enfin vivre seule, mes parents m'on coup" les vivres, j'ai monté un groupe et une compagnie et je suis devenue célèbre. Un ans plus tard ma soeur mourrait d'un accident de voiture en Inde et ma vie s’effondrait avec. Mon manager a profité de cet faille pour me manipuler et je suis devenue ce que les hommes voulaient avoir et ce que les femmes voulaient être. Je couchais avec n'importe qui, je buvais, je me droguais et je suis devenue la principale cible de la presse à scandale. J'ai subis quinze tentative de viol. UN homme a réussis, il m'a droguée, pas la drogue du violeur, bien pire, avec ce qu'il m'avait donné, j'étais trop faible pour me défendre mais je me souviens de tout. Je suis tombée enceinte, honteuse, j'ai disparu de la scène et j'ai tout raconté a mes parents qui ont tout raconté à la presse. J'ai avorté et je me suis réfugiée dans des petits quartiers de Paris. La suite, tu la connais, Néron l'a dites... C'est quelques mois plus tard qu'on est venu me chercher pour m'amener ici. Je porte toujours le deuil de ma soeur et de nombreux autres amis.

Le sourire que j'avais gardé poli durant tout ce temps se ternit petit à petit au fur et à mesure de l'histoire de cette fille. Comment pouvait-elle encore marcher droit avec ce passé si sombre. Je la regardais désormais calmement, avec un respect neuf.
Et soudain, je me rendis compte que son visage était près du mien. Trop près. Je reculais vivement la tête alors que ses lèvres allaient se poser sur le haut de ma cicatrice. Elles ne firent que m'effleurer mais Psychée posa un doigt froid sur la seconde partie qui descendait de mon œil. Elle aimait les hommes avec des cicatrices car ils avaient survécu ? Je fermais les yeux et soupirais. Elle ne croyais pas si bien dire. Croisant mes mains devant mon visage, je m'appuyais sur mes coudes et commençais mon récit :

À mon tour, ce me semble. Ma petite sœur, je l’ai élevée seul après que nos parents ne nous aient abandonnés… J’avais 11 ans. Je me décidais à mentir à mes amis sur mon âge, ainsi qu’à ma sœur pour pouvoir être entraîné plus tôt et pouvoir ainsi la défendre Nous avons donc été entrainés et aidés par un groupe d’amis à moi. C’était moi qui restais toujours à côté de ma sœur, moi qui lui racontais des histoires et moi encore qui lui chantais de berceuses…
Nous étions très pauvre, mais je faisais en sorte que ma sœur ait toujours de quoi manger, je travaillais lorsqu’elle était malade pour payer ses médicaments et allait au marché lorsque c’était mon tour, accompagné de ma sœur. Nous ne ramenions que peu de choses et nous avons appris à survivre comme ça. Nous avons vécu 14 ans comme ça. Jusqu’au jour où tout a mal tourné.
C’était un jour maussade, je partais au marché. Seulement, voilà, il y a eu une émeute, et j'ai été pris dedans, je n'ai rien pus faire à part essayer de me défendre. Je n’avais pas mangé depuis hier midi, j’étais faible et ce que j’avais appris ne me servit en rien. Je fus jeté à terre, piétiné et battu par la police qui réprima l’émeute. Je restais allongé, le visage ensanglanté, à bout de force. Je m’étais sûrement évanoui car lorsque je sentis quelqu’un me soulever. Il faisait noir. La nuit était tombée. Un ami me transporta jusqu’à la « maison » et Blade s’occupa de moi. J’étais de plus en plus faible.


Je laissais passer un silence. Les images revenaient dans mon esprit. Je pris mon courage à deux mains et rouvrit les yeux. Il était temps d'affronter mon passé. Je repris.

Quelques jours plus tard, un voile noir s'est abattu sur mes paupière et j'ai sombré dans l'inconscience. J'ai pensé à ma sœur que j'avais envoyé dormir. On m'a appellé mais je suis tombé dans les pommes... Pas très glorieux hein ? Bref. Je me souviens de rien jusqu'à ce que je me réveille dans un endroit que je connaissait pas. Un médecin m'avait sauvé de la mort. Plus tard, je suis revenu dans le cabanon pour voir ma sœur mais comme elle me croyais mort elle était partie. Je l'ai cherchée sur les routes et c'est comme ça que j'ai terminé à Terrae. Terminais-je.

Je pris une des mèches soyeuses de Psychée dans mes mains. Tout en tournicotant sa mèche je lui dit :

Tu dis que tu aimes ceux qui ont survécu. Si tu veux, je peux survivre pour toi. J'aime les jolies filles qui se sont endurcies à force de dominer le passé.

Ma voix avait retrouvé son timbre assuré et séduisant. La porte du bar s'ouvrit et une rafale ébouriffa mes cheveux. Je souris. Je voulait cette jeune femme, elle me plaisait.



Spoiler:
 
#   Lun 3 Sep 2012 - 17:07

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 16/03/2012
Emploi/loisirs : Star connue dans le monde entier, chanteuse, actrice, mannequin... La totale quoi!
Humeur : En pleine forme !!!

Il avait reculé, surement par instinct quand j'avais posé mes lèvres sur sa cicatrice. Alors qu'habituellement j'aurais été vexée, je ne le fut pas. Cet homme était comme un animal, il me fallait juste l'apprivoiser, lui et sa rage.

-À mon tour, ce me semble. Ma petite sœur, je l’ai élevée seul après que nos parents ne nous aient abandonnés… J’avais 11 ans. Je me décidais à mentir à mes amis sur mon âge, ainsi qu’à ma sœur pour pouvoir être entraîné plus tôt et pouvoir ainsi la défendre Nous avons donc été entrainés et aidés par un groupe d’amis à moi. C’était moi qui restais toujours à côté de ma sœur, moi qui lui racontais des histoires et moi encore qui lui chantais de berceuses…
Nous étions très pauvre, mais je faisais en sorte que ma sœur ait toujours de quoi manger, je travaillais lorsqu’elle était malade pour payer ses médicaments et allait au marché lorsque c’était mon tour, accompagné de ma sœur. Nous ne ramenions que peu de choses et nous avons appris à survivre comme ça. Nous avons vécu 14 ans comme ça. Jusqu’au jour où tout a mal tourné.
C’était un jour maussade, je partais au marché. Seulement, voilà, il y a eu une émeute, et j'ai été pris dedans, je n'ai rien pus faire à part essayer de me défendre. Je n’avais pas mangé depuis hier midi, j’étais faible et ce que j’avais appris ne me servit en rien. Je fus jeté à terre, piétiné et battu par la police qui réprima l’émeute. Je restais allongé, le visage ensanglanté, à bout de force. Je m’étais sûrement évanoui car lorsque je sentis quelqu’un me soulever. Il faisait noir. La nuit était tombée. Un ami me transporta jusqu’à la « maison » et Blade s’occupa de moi. J’étais de plus en plus faible.


Il racontait son histoire! J'avais bien vu l'effet qu'avait eu la mienne sur lui, il avait perdu son sourire assuré et son visage avait brusquement laissé place a une expression de respect. Son histoire était incroyablement tragique et je me surpris a me mordre la lèvre inférieure pour retenir mes larmes.


-Quelques jours plus tard, un voile noir s'est abattu sur mes paupière et j'ai sombré dans l'inconscience. J'ai pensé à ma sœur que j'avais envoyé dormir. On m'a appellé mais je suis tombé dans les pommes... Pas très glorieux hein ? Bref. Je me souviens de rien jusqu'à ce que je me réveille dans un endroit que je connaissait pas. Un médecin m'avait sauvé de la mort. Plus tard, je suis revenu dans le cabanon pour voir ma sœur mais comme elle me croyais mort elle était partie. Je l'ai cherchée sur les routes et c'est comme ça que j'ai terminé à Terrae.

La tristesse avait laissée place a l'admiration dans mes yeux, c'était quelqu'un de fort, de très fort... IL se saisit d'une mèche de mes cheveux et la tourna autour de son doigt en me regardant dans les yeux, sa voix avait repris son timbre assuré et séducteur.

-Tu dis que tu aimes ceux qui ont survécu. Si tu veux, je peux survivre pour toi. J'aime les jolies filles qui se sont endurcies à force de dominer le passé.

Je penchais la tête sur le côté, mon regard fut à la fois espiègle et enjôleur, mes cils papillonnèrent. Je lui plaisais... Il me plaisait aussi, incroyablement. J'aimais bien son tempérament sauvage et orageux, son passé mais aussi son physique. Il me voulait. M'aurait-il?
Je plantais mes yeux dans les siens.

-Survivre pour moi? L'idée me plait énormément M.Strenght... Énormément..

Une idée me vint en tête, une chanson de mon répertoire blues. Je m'assis a côté de lui pour me rapprocher de son cou et mettre mes lèvres juste a côté de son oreille. Je commençais a chanter, d'abord doucement, puis ma voix s"éleva au travers du bar. Il n'y avait quasiment que nous. La chanson que je chantais était une de mes préféré, je l'adorais et j'aimais la façon dont Beyoncé l’interprétait, bien que ce ne fut pas son répertoire habituel. Moi c'était une des premières chanson que j'avais chanté mais je ne l'avais encore jamais chantée pour quelqu'un en particulier. J'y mis toutes mes émotions tous mes sentiments si bien qu'a la fin j'en pleurais. Je regardais droit dans les yeux, encore légèrement tremblante.

-Je ne sais pas si tu a compris les paroles de cette chanson... "Je ne veux plus être libre maintenant, je veux juste t'appartenir". Dis je en me penchant pour l'embrasser.

-Tu la touche je te... Dis Néron, derrière moi. Il n'eu pas le temps de finir sa phrase, il était par terre, mon pied était sur son rose et je lui enfonçais mon talon dans les côtes.

-Mais mon cher Néron, c'est moi qui le touche, la! Dis je avec délectation avant d'embrasser Kyle avec un mélange de rage et de sauvagerie.







Double compte de Raven Mist et Prisca Lynky .
Merci beaucoup a Isis Swam pour cette signature et cet avatar !

Spoiler:
 
#   Lun 3 Sep 2012 - 17:56

Personnage ~
► Âge : 25 balais... Déja...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 377
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Frapper tout ce qui bouge, les arbres y compris ! Ah, et me faire latter la tronche par ma soeur.
Humeur : *En train de monter un mauvais coup*
http://redfeather.unblog.fr

J'avais vu son visage tout d'abord triste puis plein de respect. J'eus ce sourire en coin qui me caractérisait. Elle eut une réaction surprenante à mes propos. Elle pencha la tête de côté, à la manière d'un chat ayant aperçut une nouvelle proie. Son regard devint presque hypnotisant.

Survivre pour moi? L'idée me plait énormément M.Strenght... Énormément.. dit-elle.

Stop, stop ! Arrête tout, je vais vraiment finir par baver... Je sursautais quand elle s'assit à côté de moi et commença à chanter d'une voix de plus en plus forte, brisant le silence envoûtant. Je commençais à avoir envie de prendre les baguettes de bois qui étaient dans ma poches arrière et de jouer une impro' sur ce morceau. Sa voix était comme une rose : à la fois belle et piquante. Je fermais les yeux pour l'écouter. Elle mit tout ses sentiments dans cette belle mélodie. Même après la fin de la chanson, je gardais les yeux fermés pour garder sur ma langue le goût acidulé des notes.

Tu sera toujours libre, papillon fragile aux ailes d'améthyste. Répondis-je à sa traduction.

Tout à coup je sentis un souffle sur mes lèvres et j'ouvrais les yeux. Affolé de la voir si près, je dus me débattre intérieurement pour ne pas bouger. Néron, qui s'était fait oublié pendant un temps, lâcha un début de menace.

Tu la touche je te...

Il se retrouva soudain sur le dos, un talon dans les côtes. En le voyant grimacer, je souris, cruel. Psychée répliqua :

Mais mon cher Néron, c'est moi qui le touche, la!

Je lançais un regard empli de pitié au conseiller de cette jeune femme si belle. Pauvre mec tombé amoureux d'une femme inaccessible. J'allais la lui ravir. Je ne pus m'empêcher de tressaillir lorsque Psychée m'embrassa. Ma main avait jailli, prête à couper son fil de vie mais je me contrôlais et finis par la poser doucement sur sa nuque. Je dus faire un effort pour m'arracher à cette sensation. Mais elle veut me tuer ou quoi ? Elle veut se tuer ou quoi ? Si je ne me contrôlais pas, elle serait déjà la nuque cassée au fond d'un lac. Mais je ne voulais pas lui faire de mal. Je me reculais un peu et respirais à fond avant de lancer les premières notes d'une chanson triste et dure. Ma voix grave allait parfaitement avec l'ambiance de la mélodie. Je sortis mes baguettes et donnais le rythme avec les paroles. À la fin de la chanson, je stoppais le rythme et regardais Psychée, gravement.

Je vais te poser une question. Réponds-y sérieusement. J'inspirais. Voudra-tu d'un assassin et d'une bête sauvage qui pourrait te briser comme une brindille ? Je ferais des efforts, mais il te faudra prendre le risque.

Je la regardais durement. C'était souvent là que mes rencarts coinçaient.




Spoiler:
 
#   Lun 3 Sep 2012 - 18:50

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 16/03/2012
Emploi/loisirs : Star connue dans le monde entier, chanteuse, actrice, mannequin... La totale quoi!
Humeur : En pleine forme !!!

-Tu sera toujours libre, papillon fragile aux ailes d'améthyste. Je fus émue. Il était surement le seul a ne pas vouloir que je lui appartienne corps et âme.

Notre baisé dura quelques temps, je remarquais sa surprise et s a réaction violente et tendue sur le coup mais il se calma et se fit plus tendre. Sa main se posa sur ma nuque, douce et tendue à la fois. Après ce baisé, il souffla, respira profondément sous mon regard interrogatif. Il se mit a son tour a chanter, il avait une belle voix grave et improvisait un air de batterie avec ses baguettes. Mais la chanson était dure et glaçante. A la fin de sa chanson il me regarda gravement.

-Je vais te poser une question. Réponds-y sérieusement. Voudra-tu d'un assassin et d'une bête sauvage qui pourrait te briser comme une brindille ? Je ferais des efforts, mais il te faudra prendre le risque.

Je le regardais, un air amusé peint sur le visage. Je posais un caresse douce sur sa joue, du bout des doigts. Il était peut être un assassin, il avait peut être du mal a contrôler ses vieux réflexes, il avait peut être brisé des vies mais rien de tous cela ne m"importais. Sincèrement.

-Je me fou de ce que tu as pu faire et de ce que tu pourrais me faire car je sais que tu arrivera a te contrôler. Que tu sois un assassin, ça m'importe peut, tu n'es qu'un messager de la mort parmi d'autre. Et je n'ai rien contre la mort. J'exècre juste les hommes qui frappent alors si tu lève la main sur moi tu ne me reverras pas. C'est tout.

J'entendis soudain le grognement sourd de Néron derrière moi. je me retournais pour lui faire face.

-Ne fais pas ça Psychée, tu n'as pas vu ce qu'il a failli faire, moi j'ai tout vu!
-Et qu'as tu vu?
-Il a failli te briser la nuque d'une main, comme on casse une brindille, cet homme est dangereux!
-Hum... Peut être a t-il failli faire ça mais il ne l'a pas fait. J'ai confiance en lui et je sais qu'il se retiendra.
-Psychée, choisis moi. Tu ne sais même pas ce que j'ai fais pour toi! je serais cent fois plus tendre que lui, tu ne vois donc pas qu'il ne s’intéresse a toi que pour ton physique!

Mon sang ne fit qu'un tour, je bondis sur Néron pour le saisir au col.

-Va t'en Néron. Pars. Je ne sais pas ce que tu as pu faire pour moi a part me rappeler de mauvais souvenirs. Je parlerais de ça demain avec toi mais en attendant je ne veux pas te voir.

J'avais sifflé ça entre mes dents. Néron me regarda droit dans les yeux et je pu y distinguer énormément d'agacement mais aussi de la tristesse. Il sortit vite du bar, sans dire un mot, je le suivis des yeux avant de reporter mon attention sur Kyle.

-Sortons. Murmurais-je les dents serrées par la rage en posant un gros billet sur la table.

Dehors, le vent était frais et je frissonnais. Je tentais de calmer ma rage en respirant profondément, dos a Kyle, ma robe claquait au vent. Je me retournais finalement vers lui, les larmes aux yeux.

-Tu peux m'expliquer pourquoi je déchaîne ainsi les passions? Pourquoi je dois être méchante comme ça? Pourquoi des gens que je n'aime pas sont amoureux de moi? Et pourquoi je rends les hommes fous? Hein?

Des larmes coulaient désormais sur mes joues. Je me retournais pour regarder Kyle. Je lui souris avant de m'approcher de lui, je me mis sur la pointe des pieds pour l'embrasser sur le front avant de poser un petit baisé sur ses lèvres. C'est alors que Néron apparut dans mon chant de vison, il était armé. Son arme était dirigée dans le dos de Kyle.
Je murmurais a l'oreille de Kyle.

-Néron est a dix pas derrière toi, il est armé.





Double compte de Raven Mist et Prisca Lynky .
Merci beaucoup a Isis Swam pour cette signature et cet avatar !

Spoiler:
 
#   Lun 3 Sep 2012 - 19:39

Personnage ~
► Âge : 25 balais... Déja...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 377
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Frapper tout ce qui bouge, les arbres y compris ! Ah, et me faire latter la tronche par ma soeur.
Humeur : *En train de monter un mauvais coup*
http://redfeather.unblog.fr

"Je me fou de ce que tu as pu faire et de ce que tu pourrais me faire car je sais que tu arrivera a te contrôler. Que tu sois un assassin, ça m'importe peut, tu n'es qu'un messager de la mort parmi d'autre. Et je n'ai rien contre la mort. J'exècre juste les hommes qui frappent alors si tu lève la main sur moi tu ne me reverras pas. C'est tout."
Je relâchais ma respiration. J'en reviens pas, elle accepte un mec comme moi ! Alors là... Je me pinçais discrètement pour vérifier que ce n'était pas un rêve. Aïe ! Apparemment non. Bon. Il restait à se débarrasser de... Un grognement sourd retentit derrière moi. Je fis face avec Psychée pour affronter cet homme qui menaçait de casser mon rêve. S'ensuivit une série de phrases :

Ne fais pas ça Psychée, tu n'as pas vu ce qu'il a failli faire, moi j'ai tout vu!
Et qu'as tu vu?
Il a failli te briser la nuque d'une main, comme on casse une brindille, cet homme est dangereux!
Je me raidit légèrement à ses paroles.
Hum... Peut être a t-il failli faire ça mais il ne l'a pas fait. J'ai confiance en lui et je sais qu'il se retiendra.
Je jetais un regard éperdu de reconnaissance à Psychée. Cette fille...
Psychée, choisis moi. Tu ne sais même pas ce que j'ai fais pour toi! je serais cent fois plus tendre que lui, tu ne vois donc pas qu'il ne s’intéresse a toi que pour ton physique!
Je réagit au quart de tour et protestais :
Bien sûr que non, je ne suis pas comme ça, idiot ! Qui es-tu pour croire me connaître ?

Psychée bondit, saisit Néron au col et lui siffla quelque chose. Son conseiller sortit en hâte de bar. Psychée m’entraîna dehors. Elle me tourna le dos un moment avant de me faire face, les larmes aux yeux. En voyant ça, je ne pus m'empêcher de la prendre dans mes bras de la serrer en écoutant sa magnifique voix.

Tu peux m'expliquer pourquoi je déchaîne ainsi les passions? Pourquoi je dois être méchante comme ça? Pourquoi des gens que je n'aime pas sont amoureux de moi? Et pourquoi je rends les hommes fous? Hein?
Non je ne peux pas... répondis-je dans un souffle. Mais si c'est une malédiction, je veux la porter avec toi.

Elle me sourit à travers ses larmes et se mit sur la pointe des pieds pour déposer un baiser léger sur mon front, puis sur mes lèvres. Je ne bougeais pas lorsqu'elle dit :

Néron est a dix pas derrière toi, il est armé.

Je restais encore un peu immobile puis, rapide et véloce comme une panthère, je fit demi-tour et fonçais sur Néron. Alors que je levais la main pour le désarmer sans trop de mal, il releva le canon de son arme et tira. Une douleur fulgurante traversa mon épaule et je hurlais de douleur. Le tranchant de ma main s'abattit plus fort que prévu sur son poignet et brisa ses os. Néron tomba à genoux alors que je titubais vers le révolver pour le pousser du pied hors de portée de ce malade. Cela fait, je tombais à mon tour à genoux avant de m'effondrer sur le côté. La balla avait traversé mon T-shirt et pénétré dans ma chair. Une tache rouge s'étendait au niveau de mon épaule droite, comme une fleur. Je grognais en tentant de me relever. Merde, mais quel con... C'est pas vrai... Je réussi à me tourner sur le dos mais lâchais un gémissement quand je tentais de me mettre assis. "Merde..." pensais-je.

Psychée, tu vas bien ? demandais-je en tournant ma tête vers elle.



Spoiler:
 
#   Lun 3 Sep 2012 - 21:10

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 16/03/2012
Emploi/loisirs : Star connue dans le monde entier, chanteuse, actrice, mannequin... La totale quoi!
Humeur : En pleine forme !!!

Non je ne peux pas... Mais si c'est une malédiction, je veux la porter avec toi.

J'avais souris en entendant cette phrase. Il était pris au piège. J'avais gagné. J'eus un sourire triomphant quand il se jeta sur Néron. Il n'avait qu'a le désarmer et...
Le coup de feu retentit dans la nuit. Je me précipitais vers les deux hommes,Néron était a terre, le poignet cassé et Kyle avait reçut une balle dans l'épaule, dans le trapèze. Il me demandait si ça allait bien.

-Moi je vais bien mais pas toi. Dis-je sans oser le toucher de peur de lui faire mal. Il perdait beaucoup de sang, j’étais paniquée mais je réussis a reprendre mes esprit, bon, il fallait le calmer lui, qu'il se détende. Je me concentrais, mon pouvoir de sensitive me permettait de lui faire ressentir ce que je voulais et je me mis a penser a un bain chaud. Un bon bain qui détend. Je me concentrais de toutes mes forces sur Kyle et quand je vis sa respiration s'apaiser je devinais que j'avais réussis. Je l'aidais a se relever, les infirmières allaient réussir a guérir ses blessures puisqu'elles étaient master guérisseuse. Encore fallait-il 'emmener a l’infirmerie.
J'embarquais Néron au passage, je n'avais pas besoin de lui mais il fallait quand même que je lui parle, j'avais des comptes a régler avec ce type.
Nous finîmes par arriver a l'infirmerie au bout de quelques temps et je laissais les infirmières s'occuper de Kyle. Je déposais un baisé sur ses lèvres en lui disant que j'avais de comptes a régler avec Néron.

Néron m'attendait sur les escaliers, il tenait son poignet entre sa main, ce dernier formait un angle très peu naturel.
La première chose que je fis fut lui en mettre une, il se prit une grosse baffe. Il me regarda ensuite avec énormément de culpabilité dans le regard si bien que je m'assis a côté de lui.

-Pourquoi as tu fais ça? Hein? Tu m'explique?! T'es con ou tu le fais exprès? T'es jaloux c'est ça?! Connard!!
-J'ai fais ça parce que je veux juste que tu sois heureuse et que je ne suis pas sur que sortir avec un tueur te rende heureuse. J'ai passé ma vie a essayer de te venger, ce n'est pas pour que tu empire les choses.
-Comment ça?
-... celui qui t'as fait du mal était mon frère. Il s'est vanté, je l'ai engueulé, il m'a fait ça, dit il en montrant plusieurs cicatrices qui labouraient son torse, je l'ai poussé au suicide et j'ai fais de même avec les quinze autres. Ils sont morts. Tous. Ils se sont suicidés.

J'étais étonnée et décontenancée a la fois. Pourquoi? Il était donc le frère de cet homme, d'ou la ressemblance. Il avait tué son frère par amour... Je ne savais plus quoi penser, plus quoi dire... Je lui en voulais toujours mais...
Il m'embrassa d'un coup. Comme ça. Je ne m'y attendais tellement pas que je ne réagis pas sur le coup. C'est moi qui rompis notre baisé.

-Non Dream. Je ne veux pas. C'est lui que je veux. Pas toi. Désolé. Ajoutais-je en me dirigeant vers Kyle qui venait de sortir de l'infirmerie, un air épuisé peint sur le visage.

Je l'enlaçais très fort en nichant ma tête dans son cou. J'avais eu peur, très peur.

-Si tu savais comme j'ai eu peur... Murmurais-je. Tu as l'air épuisé, viens, j'ai des trucs a grignoter, de l'alcool et éventuellement un grand lit dans ma chambre...

Je l’entraînais vers ma chambre en jetant un dernier regarda Dream.

-A demain... Lui murmurais-je.



Double compte de Raven Mist et Prisca Lynky .
Merci beaucoup a Isis Swam pour cette signature et cet avatar !

Spoiler:
 
#   Mar 4 Sep 2012 - 14:56

Personnage ~
► Âge : 25 balais... Déja...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 377
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Frapper tout ce qui bouge, les arbres y compris ! Ah, et me faire latter la tronche par ma soeur.
Humeur : *En train de monter un mauvais coup*
http://redfeather.unblog.fr

Je commençais à rager intérieurement lorsque d'un coup, tous mes muscles se détendirent. Euuuuh... ok ? Je sentis ma respiration s'apaiser et je sombrais dans un espèce de demi-sommeil. Psychée entrepris de me transporter à l'infirmerie et je l'aidais comme je pus. Une fois allongé, l'effet du demi-sommeil se dissipa et je lâchais un gémissement. Putain, ça tue, cette connerie ! Promis, je suis guéri je vais défoncer la tronche à Néron.
Psychée coupa court à mes envies de meurtre en déposant un baiser sur mes lèvres et en m'annonçant qu'elle avait des compte à régler avec Néron. Je priais pour qu'il ne lui arrive rien et dit simplement :

Si tu es trop longue, je viendrais te chercher par la peau du cou, hein !

Je laissais les infirmières refermer ma blessure et poser un bandage sur mon épaule pour éviter les "fuites" si elle se rouvrait. Une infirmière m'administra un calmant tout en me couvant des yeux. Agacé, je me redressais avec difficulté et quittais l'infirmerie en marmonnant. Dehors, je retrouvais Psychée qui s’approchait de moi, l'air aussi fatigué que moi. Elle m'enlaça et nicha sa tête dans mon cou. Elle murmura :

Si tu savais comme j'ai eu peur... Tu as l'air épuisé, viens, j'ai des trucs a grignoter, de l'alcool et éventuellement un grand lit dans ma chambre...

Mon ventre gargouilla comme pour approuver. Je ris faiblement.

À manger, ça m'intéresse ! De même que le grand lit... Commençais-je avant de constater la tournure de la phrase et d'ajouter très rapidement : Pour dormir, hein, on est d'accord !

Je passais mes bras autour d'elle et la serrais contre moi. Relevant la tête, je vis le regard haineux de Néron dont le poignet pendait lamentablement. Je posais un baiser sur le sommet du crâne de Psychée et narguant Néron du regard avant de me laisser entraîner par la jeune femme. Je fixais avec pitié la marque rouge sur la joue de son conseiller.

Va te faire soigner ! crachais-je avec mépris en désignant d'un coup de tête son poignet.

Puis je partis avec Psychée. Alors que nous arrivions dans le couloir, hors de vue de Néron, je m'effondrais, épuisé. Je glissais le long du mur et terminais assis, le dos au mur. Je fis un sourire rassurant à Psychée qui s'était arrêtée.

Petit coup de pompe, on y va ? fis-je en me relevant tant bien que mal.

Je passais un bras autour de ses épaules et posais un baiser sur sa tête puis nous continuâmes notre chemin jusqu'à sa chambre.



Spoiler:
 
#   Sam 8 Sep 2012 - 14:44

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 16/03/2012
Emploi/loisirs : Star connue dans le monde entier, chanteuse, actrice, mannequin... La totale quoi!
Humeur : En pleine forme !!!

-À manger, ça m'intéresse ! De même que le grand lit... : Pour dormir, hein, on est d'accord !

Je ris.

-Dormir? Hum.... je n'y avais pas pensé mais c'est une options!

Je l'emmenais jusqu'a ma chambre, il jeta au passage quelques mots haineux a Néron qui continuait a nous regarder avec une infinie culpabilité dans le regard. Une fois hors de vue, il se laissa choir contre le mur avant de me regarder avec un air fatigué incroyablement craquant... IL se releva et je me dirigeais jusqu'a ma chambre pour l'ouvrir. J'avais fais emmener pleins de meubles divers et variés qui faisaient de ma chambre un coin assez spécial et qui rendait cet endroit a l'origine spacieux désormais plutôt petit. Un épais tapis perse était au sol, au milieu de la chambre il y avait une petite table basse en ébène avec un bougeoir éteint dessus. Il y avait un canapé en cuir usé recouvert d'une tenture colorée d'un côté de la table basse et un autre canapé rouge plus petit et un fauteuil vert a pompon de l'autre. Un lustre auquel il manquait des pendant était au plafond, il ya avait des tentures et des tapis au mur et dans un coin, un bureau en vieux bois, une bibliothèque remplie a ras bord et une grande armoire aux motifs japonais. des photos connues ( des originales) tapissaient les murs et dans un coin, une grande plante verte prospérait. Il y avait un grand lit de l'autre côté de la pièce avec des baldaquins assez usés, défaits et un dessus de lit rouge vif. Sur le petit balcon on pouvait apercevoir des plantes et une table et des chaises et les rideaux ouverts dépareillés volaient aux vent. Une porte au fond de la chambre donnait sur une salle de bain.
Je fermais la fenêtre car il commençais a faire un peut froid, Kyle s'assit sur le petit canapé. Une odeur d'encens et de lilas embaumait la pièce surchargée mais très confortable et personnelle. J'envoyais un sms a Néron.

-Voila... C'est la que je vis! On t'amène a manger et des vêtements propres, tu es couverts de sang. Je vais prendre une douche, j'arrive...

Je pris une nuisette violette dans mon armoire. Je ne mettais que des nuisettes, même en hiver.
La douche me fit du bien, j'étais peut être légèrement alcoolisée mais ça me rendait encore plus jolie... "Quand tu as bu, tu as les yeux qui pétillent." m'avait dit un homme... C'était exactement ça!
Après ma douche, j'enfilais ma nuisette en gardant mes talons noirs ,ça me donnait un côté sexy, avec mes cheveux détachés légèrement emmêlés, j'étais encore plus canon. Il allait craquer. C'était obligé. Il allait craquer.
J'entrais dans la pièce principale en remarquant qu'on lui avait emmené a manger. J'ouvrais la porte: un paquet trônait sur le paillasson, je l'ouvris: Il contenait une chemise de soie noire très classe et un pantalon noir avec des chaussures de cuir claires. Le tout devait coûter les yeux de la tête mais c'était moi qui avait commandé ça... pour lui.
J'entrais avec le paquet que je lui tendis.

-C'est des vêtements propres. Je ne suis pas sure que tu es l'habitude de porter ça mais fais moi confiance, tu seras superbe!

Je m'allongeais sur le dos, sur le canapé en face de lui, les jambes croisées en l'air, la tête sur l'accoudoir légèrement penchée en arrière et les cheveux touchants le sol. Je laissais mon bras gauche pendre souplement et toucher le tapis perse, de l'autre main je fumais négligemment une cigarette à la menthe assez longue et fine rejetant la fumée en l'air et en le regardant de façon assez malicieuse.
Il mangeait, la en face de moi, mais il devait avoir pas mal de mal a se concentrer...
Je le regardais avec plus d'insistance.

-Tu m'aime Kyle? Est ce que tu m'aime? Je marquais une pause, le temps de recracher la fumée, Parce que moi je t'aime. J'ai rarement aimé comme ça tu sais? J'avais juste un copain que j'aimais plus que tout... On le surnommais Machiavel... Il nous faisait bien rire.... Un Italien.

Une idée me vint en tête, je m'assis a côté de lui.

-Je pense un truc...Tu n'es pas très entreprenant pour un mec! Je veux dire, si ça avait été n'importe qui d'autre, je ne serais pas en train de parler la... 'fin, tu as déjà eu une petite amie que tu n'as pas fais qu'embrasser j'imagine... Non?

Je l'avait fixé dans les yeux, la tête penchée sur le côté comme un petit animal espiègle. Mes lèvres rougeoyantes bougeaient au rythme de mes mots.

-Parce qu'il va bien falloir passer aux choses sérieuses a un moment ou un autre, n'est ce pas, Mr Strenght? Murmurais-je sensuellement, mes lèvres soudains très proches des siennes.



Double compte de Raven Mist et Prisca Lynky .
Merci beaucoup a Isis Swam pour cette signature et cet avatar !

Spoiler:
 
 

Baignons nous dans la fontaine, voulez vous? [PV Kyle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Parc.
Aller à la page : 1, 2  Suivant