Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Baignons nous dans la fontaine, voulez vous? [PV Kyle]
Sam 8 Sep 2012 - 18:24
avatar
Féminin

Messages : 378
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : Frapper tout ce qui bouge, les arbres y compris ! Ah, et me faire latter la tronche par ma soeur.
Humeur : *En train de monter un mauvais coup*

En entrant, je regardais autour de moi. Cette pièce était une Terre à elle toute seule. Des meubles de tous les coins du monde étaient disposés pourtant harmonieusement dans les différentes pièces de sa chambre. On pouvait y voir une belle table basse en ébène avec un bougeoir dessus, un fauteuil vert à pompons plutôt classe ou encore deux canapés. Je m'assis sur le canapé rouge et poussais un lonnnnnng soupir. Ce que j'étais fatigué... Psychée m'avait conduit dans sa chambre. Je remarquais un beau lit à baldaquin ancien rouge vif. Hum... Ou pas. Elle ferma la fenêtre car le froid commençais à entrer, puis elle dit :

Voila... C'est la que je vis! On t'amène a manger et des vêtements propres, tu es couverts de sang. Je vais prendre une douche, j'arrive...

Ouaaah quelle chance d'avoir tout ça comme ça, juste en demandant. Trop occupé à examiner la pièce, je ne fit que hocher la tête et ne la vit pas quitter la pièce. Curieux, je me levais et inspectais cette chambre si joliment décorée. Je flânais à travers la pièce lorsque la porte, après avoir retentit de deux coups discrets, laissa le passage à un repas plutôt consistant. Dès qu'il fut sur la table, je m'attaquais à la nourriture. Mon ventre cessa bientôt de m'agresser. Psychée revint dans la pièce affublée d'une nuisette violette et de ses talons noirs. Je déglutit et manquais de m'étouffer. Wow, wow, wow. Elle veut vraiment que je finisse par baver, ma parole. Elle alla devant la porte et revint avec un paquet qu'elle avait ouvert et qu'elle déposa à côté de moi. J'y jetais un coup d'œil, prêt à me remette à manger mais je stoppais net dans mon mouvement. Une chemise en soie noire et un pantalon (de toile haaaaallelujah !) ainsi que des chaussures en CUIR. Lorsqu'elle parla, je levais vers elle des yeux de gamin qui vient de découvrir un trésor.

C'est des vêtements propres. Je ne suis pas sure que tu es l'habitude de porter ça mais fais moi confiance, tu seras superbe!
Je ne peux même pas te rendre la pareille... Merci beaucoup. dis-je en balbutiant quelques peu.

Elle s'allongea sur le canapé d'en face et tira sur une cigarette que je devinais à la menthe par l'odeur. Je continuais à manger mais tout en gardant un œil attentif sur la jeune femme. Alors que je terminais mon repas, Psychée sembla me fixer avec plus d'insistance. Elle lança sans préambule :

Tu m'aime Kyle? Est ce que tu m'aime? Je marquais une pause, le temps de recracher la fumée, Parce que moi je t'aime. J'ai rarement aimé comme ça tu sais? J'avais juste un copain que j'aimais plus que tout... On le surnommais Machiavel... Il nous faisait bien rire.... Un Italien.
Mais... commençais-je en virant au rose soutenu, bien sûr que je t'aime... Comment peux-tu en douter une seconde ?! D'ailleurs si je n'étais pas complètement fou de toi, je t'aurais refoulée dès le départ ! Répliquais-je.

Brusquement ses yeux s'illuminèrent et elle passa à côté de moi. J'avais un mauvais pressentiment pour la suite... Et j'avais raison :

Je pense un truc...Tu n'es pas très entreprenant pour un mec! Je veux dire, si ça avait été n'importe qui d'autre, je ne serais pas en train de parler la... 'fin, tu as déjà eu une petite amie que tu n'as pas fais qu'embrasser j'imagine... Non?

Alors qu'elle parlait, mon regard s'assombrit et mon visage se fit plus sérieux, plus fermé. Elle n'aurait pas dû parler de ça...

Ouais, répondis-je brutalement, Et comme je ne contrôle pas mes instincts de tueur, j'ai failli la briser en deux comme une branche sèche.

Ma voix s'était brisée vers la fin. Néanmoins, Psychée insista :

Parce qu'il va bien falloir passer aux choses sérieuses a un moment ou un autre, n'est ce pas, Mr Strenght?

Ses lèvres étaient toutes proches des mienne et je finis par craquer après quelques mili-secondes de combat intérieur. Je l'embrassais tendrement, la prenant dans mes bras en même temps. Puis, je me rendis compte de ce que je faisais et je la lâchais en me levant du canapé, brisant notre étreinte. Je m'approchais à grands pas silencieux de la fenêtre et dit d'une voix brisée entre la peur et la colère :

Je ne peux pas. Je... J'ai trop peur. P-peur de te faire du mal... Peur de te perdre après, que tu disparaisses... Tu dois me comprendre, s'il te plais. J'avais laissé tomber mon masque de mauvais garçon pour révéler mon vrai moi. Aides-moi, Psychée, je e sais plus quoi faire...

Je ne demandais de l'aide que dans des cas extrêmes, et c'en était un pour moi. Silencieusement, une larme coula sur ma joue.
Voir le profil de l'utilisateur http://redfeather.unblog.fr



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sam 8 Sep 2012 - 20:09
avatar
Féminin

Messages : 183
Date d'inscription : 16/03/2012
Emploi/loisirs : Star connue dans le monde entier, chanteuse, actrice, mannequin... La totale quoi!
Humeur : En pleine forme !!!

Il finit par craquer, m'embrassant et me prenant dans ses bras, je crus un instant avoir gagné avant qu'il ne se relève et se mette a regarder la fenêtre, la voix brisée par la colère et la tristesse. Une larme coulait sur sa joue.

Je ne peux pas. Je... J'ai trop peur. P-peur de te faire du mal... Peur de te perdre après, que tu disparaisses... Tu dois me comprendre, s'il te plais. Aides-moi, Psychée, je ne sais plus quoi faire...


Je le regardais avec sérieux, puis, soudain, un petit sourire s'afficha sur mon visage, je me retins de rire, mais l'envie se fit de plus en plus forte, de plus en plus irrépressible. J'éclatais finalement de rire, mon grand rire retentit a travers la pièce, il était franc et mine de rien plutôt rassurant. Je n'y pouvais rien, il me faisait rire a me rejeter ainsi juste parce qu'il avait peur de me faire mal, je ne savais pas réellement pourquoi je riais mais je riais... Je m'essuyais les yeux avec la main en lui faisait un grand sourire. Je le regardais avec tendresse.

-... désole... Je fais pas exprès... C'est juste que tu me fais rire a dire ça... Il suffirait que tu t'écoute un tout petit peut pour que tu comprenne que tu ne me feras aucun mal Kyle... Tu es juste tendu comme un arc, c'est tout... Calme toi... Et puis si tu ne te le sens vraiment pas ce n'est pas grave, je ne vais pas en faire un plat... Mais je croyais que tu étais plus fort Kyle, mais tu as enfin tombé le masque... C'est bien.

J'avais dis ça en me rapprochant de lui et en posant mes mains sur son torse, a plat. Puis je me retournais avec souplesse pour m'asseoir sur le fauteuil a pompons.

-Je te conseille d'aller prendre une douche, ça te délasseras surement... Dis je minaudant peut être légèrement.

Il partit à la douche en emmenant ses vêtements propres. Je regardais mes ongles vernis de couleurs différentes. Il était sensible en fait... Mais ça je m'en doutais un peut... Il n'avait eu qu'une petite amie? Ça par contre c'était étonnant... Moi j'avais un peux plus d'expérience... Beaucoup même... Je souris. Il craquerait. C'était sur.
Il sortit de la douche, enfin, impeccable dans ses nouveaux vêtements, sa chemise de soie lui allant a ravir. Je lui adressais mon plus beau sourire.
Il s'assit en face de moi et une idée me vint en tête... Néron! Il allait le buter! Je regardais donc Kyle dans les yeux. Je pouvais voir a ses épaules qu'il était encore légèrement tendu. Je me concentrais une seconde fois... Allez, souviens toi du bain chaud... Je vis au bout de quelques instants ses épaules se détendre.

-Vous êtes très élégant ainsi Mr Strenght... Ha, je voulais te demander quelque chose... Est-ce que tu pourrais épargner Néron et ne parler de lui a personne s'il te plais? En vérité il a fait beaucoup de chose pour moi, mine de rien... C'était le frère de celui qui a osé me toucher et il a tué son propre frère en le poussant au suicide quand il l'a su. Il a fait de même avec les quinze autres hommes. Donc je lui dois beaucoup...

C'était vrai. Je n'en voulais pas a Néron, même après ce qu'il avait fait. Je ne voulais pas qu'on lui fasse du mal.

-Tu es très mignon quand tu pleures Kyle... Je ne connaissais pas ainsi, dis-je en caressant sa joue.

J'eus soudain une forte envie de l'embrasser. Je me retins. On allait jouer. J'allais m'amuser un peux. Je sortis un jeu d’échec d'une étagère pour ensuite disposer les pièces, j'avais les blancs donc je commençais. Je parlais en jouant, ponctuant mes coups de commentaires.

-Je trouve que c'est assez étrange de voir un homme comme toi pleurer mais je savais que tu étais sensible... que tu n'étais pas juste un tueur dur comme le roc...

Je diposais mes pièces avec la nonchalance de celle qui a l'habitude, je jouais souvent aux échecs avec mon manager avant, c'était même souvent ainsi que nous réglions nos querelles, autour d'une partie d'échec.

-En fait c'est surement ça qui m'a plu chez toi dès le début... Cette sensibilité cachée... Tu devrais faire attention a tes tours, Strenght, elles sont précieuses...

Je lui avais mangé une tour avec un cavalier.

-Et tout a l'heure tu as mentionné ta soeur, tu l'as revue?

Je lui mangeais un cavalier.

-Tu devrais avoir plus confiance en toi Kyle... moi je suis sure que tu peux te contrôler, en fait tu ne me fais pas peur... Echec.

Je me penchais vers lui, rapprochant de plus en plus mon visage du siens.

-A vrai dire je n'ai pas peur de beaucoup de chose... Je me contente de séduire, d'attrapper entre mes griffes et de m'amuser. Echec et mat.

Je l'embrassais.
Voir le profil de l'utilisateur



Double compte de Raven Mist et Prisca Lynky .
Merci beaucoup a Isis Swam pour cette signature et cet avatar !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 9 Sep 2012 - 18:16
avatar
Féminin

Messages : 378
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : Frapper tout ce qui bouge, les arbres y compris ! Ah, et me faire latter la tronche par ma soeur.
Humeur : *En train de monter un mauvais coup*

Lorsque Psychée se mit à rire, je me retournais, un peu blessé par son rire mais lorsqu'elle s'excusa, je me détendis.

... désole... Je fais pas exprès... C'est juste que tu me fais rire a dire ça... Il suffirait que tu t'écoute un tout petit peut pour que tu comprenne que tu ne me feras aucun mal Kyle... Tu es juste tendu comme un arc, c'est tout... Calme toi... Et puis si tu ne te le sens vraiment pas ce n'est pas grave, je ne vais pas en faire un plat... Mais je croyais que tu étais plus fort Kyle, mais tu as enfin tombé le masque... C'est bien.

Je m'approchais d'elle :

Mais je suis fort, Psychée. Fort pour me battre, je tue de sang-froid, je suis fort pour protéger ceux qui me tiennent à cœur et je serais fort pour te protéger. Mais je ne suis pas fort pour...ça. répondis-je sérieusement.

Elle avait posé ses mains à plat sur mon torse. Ensuite, elle alla s'asseoir, féline dans le vieux fauteuil vert.

Je te conseille d'aller prendre une douche, ça te délasseras sûrement...

Bon, d'accord, j'y vais. Je partit donc avec les nouveaux vêtements prendre la douche. Sous l'eau, je poussais un grand soupir et me détendais parfaitement. Lorsque j'éteignis l'eau, je mis le pantalon et observais la petite marque rosée qui était la cicatrice que la balle de Néron m'avais laissée. Elle semblait tirer la peau tout autour et semblait fragile. Je remis les bandages et enfilais la magnifique chemise noire par dessus. Je sortis de la salle de bain, sachant parfaitement que je n'avais pas pris plus de dix minutes. Je m'assis en face de la jeune femme et comme lorsque j'avais été touché par la balle de Néron, mes épaules se détendirent et je me sentis apaisé. Étais-ce elle qui me faisait cet effet ? Qui sait.

Vous êtes très élégant ainsi Mr Strenght... Ha, je voulais te demander quelque chose... Est-ce que tu pourrais épargner Néron et ne parler de lui a personne s'il te plais? En vérité il a fait beaucoup de chose pour moi, mine de rien... C'était le frère de celui qui a osé me toucher et il a tué son propre frère en le poussant au suicide quand il l'a su. Il a fait de même avec les quinze autres hommes. Donc je lui dois beaucoup... dit-elle soudain.

J'étais impressionné par ce qu'avait fait Néron pour Psychée mais le mot "épargner" me resta en travers du cerveau. J'eus un sourire cruel avant de répondre.

Bien sûr que je l'épargnerais. Tant qu'il n'essaie pas de me trouer la peau encore une fois ! plaisantais-je.

Elle caressa ma joue et je ne pus retenir un frisson. J'étais mignon quand je pleurais apparemment. Pfff... Elle sortis un jeu d'échec. Ah, au mois je connaissais les règles même si je n'étais pas très bon en la matière. Nous commençâmes à jouer. Psychée en profita pour parler un peu :

Je trouve que c'est assez étrange de voir un homme comme toi pleurer mais je savais que tu étais sensible... que tu n'étais pas juste un tueur dur comme le roc... En fait c'est surement ça qui m'a plu chez toi dès le début... Cette sensibilité cachée... Tu devrais faire attention a tes tours, Strenght, elles sont précieuses...

Elle me mangea une tour. Je ris. Avant d'avoir pus en placer une, elle repris :

Et tout a l'heure tu as mentionné ta soeur, tu l'as revue?
Non, malheureusement. Mais on m'a affirmé qu'elle était ici, alors je ne perd pas espoir. répondis-je.

Elle me mangea un cavalier. C'est qu'elle était forte, cette envoûteuse !

Tu devrais avoir plus confiance en toi Kyle... moi je suis sure que tu peux te contrôler, en fait tu ne me fais pas peur... Echec.

Elle se rapprochait de moi, lentement mais sûrement.

A vrai dire je n'ai pas peur de beaucoup de chose... Je me contente de séduire, d'attrapper entre mes griffes et de m'amuser. Echec et mat.

Et elle m'embrassa. Je résistais une demi-seconde puis abandonnais la partie. Tant pis, j'avais toujours été mauvais aux échecs. Soudain, ses paroles prirent du sens et je me reculais, peiné.

Alors, tu ne fais que t'amuser avec moi ? murmurais-je, déçu. Si c'est le cas, je m'en vais. Je te rendrais tes affaires demain après les avoir lavées. Tu me déçoit, Psychée. Je pensais que tes sentiments seraient plus forts.

Je m'étais levé, le regard farouche, de nouveau. Je me préparais à sortir de sa chambre, complètement abattu.
Voir le profil de l'utilisateur http://redfeather.unblog.fr



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 9 Sep 2012 - 21:39
avatar
Féminin

Messages : 183
Date d'inscription : 16/03/2012
Emploi/loisirs : Star connue dans le monde entier, chanteuse, actrice, mannequin... La totale quoi!
Humeur : En pleine forme !!!

-Alors, tu ne fais que t'amuser avec moi ? Si c'est le cas, je m'en vais. Je te rendrais tes affaires demain après les avoir lavées. Tu me déçoit, Psychée. Je pensais que tes sentiments seraient plus forts.

Je ne fus même pas choquée par sa réaction. J'avais vite compris que c'était un homme qui réagissait au quart de tour et la plupart du temps de façon... irréfléchie. Je souris avant de me lever pour l’attraper par le bras et le regarder droit dans les yeux.

-Tu crois vraiment que si je ne faisais que t'utiliser ou m'amuser j'aurais dis t'aimer? Tu crois vraiment que j'aurais accordé autant d'importance à ton passé, tes sentiments, tes peurs? Tu crois que je serais allé jusqu’à repousser Dream si je ne t'aimais pas? Sache que j'ai atrocement peur des hommes et des contacts physique alors pense tu vraiment que je t'aurais embrassé, caressé si je ne t'avais pas dans la peau? Kyle... Tu ne me fais pas assez confiance! Tu es trop méfiant envers tout le monde... Mais ne le sois pas envers moi, cesse de douter, j'ai été une croqueuse d'homme, oui, il fut un temps ou je séduisais, je prenais entre mes griffes pour ensuite m'amuser mais ce temps la est révolu, j'ai changé, pas complètement car j'aime toujours séduire mais ça ne va pas plus loin. Arrête de douter et d'être toujours a l’affût d'une parole de travers, je ne te veux aucun mal. Je t'aime...

J'avais murmuré ces deux derniers mots avec tendresse avant de l'embrasser. A la fin de notre baisé je frissonnais, le regardant dans les yeux, sous mes cils, encore incroyablement proche de lui. J'étais troublée par ses prunelles d'un rouge foncé et profond. Soudain, une idée germa dans ma tête. Il manquait quelque chose pour compléter sa tenue dans laquelle il était d'ailleurs incroyablement séduisant, une chose a laquelle je tenais énormément... Deux choses en fait...
Je partis en hâte fouiller dans mon armoire pour en ressortir avec la veste de Machiavel. L'Italien m'avait laissé sa veste et je ne l'avais jamais revu, ils faisaient la même carrure et je tenais incroyablement à cette veste alors autant la lui donner...
Elle était blanche et très grande, elle arrivait peut près au genoux et avait des boutons de manchette en argent gravés et un col droit. Elle était légèrement cintrée, en velours et cachemire doublée de soie et maintenue sur le devant par trois gros boutons en ébène gravés. Je sortis aussi l'écharpe de ma soeur, une écharpe d'homme en soie noire.

-Voila. Ces vêtements ont une incroyable valeur sentimentale pour moi. Prends en biens soin. Je ne suis pas sure que tu aime le blanc mais en tout cas cette veste t'ira a merveille. Et l'écharpe aussi. La veste était a mon ancien copain, je ne sais même pas si il est encore en vie et l'écharpe à ma soeur...

L'écharpe embaumait l'encens et le jasmin, elle sentait mon parfum en fait. Je lui souris en essuyant les larmes qui m'étaient montées aux yeux. Puis je m'approchais de lui, une lueur dans le regard.

-C'est vrai que tu es très bien avec tes nouveaux vêtements mais il serait peut être temps de les enlever, tu ne pense pas? Murmurais-je en déboutonnant sa chemise avec l'adresse propre a l'habitude.
Voir le profil de l'utilisateur



Double compte de Raven Mist et Prisca Lynky .
Merci beaucoup a Isis Swam pour cette signature et cet avatar !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Lun 10 Sep 2012 - 20:11
avatar
Féminin

Messages : 378
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : Frapper tout ce qui bouge, les arbres y compris ! Ah, et me faire latter la tronche par ma soeur.
Humeur : *En train de monter un mauvais coup*

"Tu crois vraiment que si je ne faisais que t'utiliser ou m'amuser j'aurais dis t'aimer? Tu crois vraiment que j'aurais accordé autant d'importance à ton passé, tes sentiments, tes peurs? Tu crois que je serais allé jusqu’à repousser Dream si je ne t'aimais pas? Sache que j'ai atrocement peur des hommes et des contacts physique alors pense tu vraiment que je t'aurais embrassé, caressé si je ne t'avais pas dans la peau? Kyle... Tu ne me fais pas assez confiance! Tu es trop méfiant envers tout le monde... Mais ne le sois pas envers moi, cesse de douter, j'ai été une croqueuse d'homme, oui, il fut un temps ou je séduisais, je prenais entre mes griffes pour ensuite m'amuser mais ce temps la est révolu, j'ai changé, pas complètement car j'aime toujours séduire mais ça ne va pas plus loin. Arrête de douter et d'être toujours a l’affût d'une parole de travers, je ne te veux aucun mal. Je t'aime... "
Sa tirade me fit stopper net dans mon avancement vers la porte. Elle avait attrapé mon bras et je m'étais retourné pour lui faire face. Lorsqu'elle murmura les deux derniers mots, je sentis ma colère fondre comme les ailes d'Icare au Soleil. Psychée m'embrassa et, convaincu, je ne résistais pas. Lorsqu'elle mit fin au baiser, elle frissonnait et je m'étais mis à trembler. Elle me contempla quelques secondes jusqu'à ce que son regard s'illumine et qu'elle parte fouiller dans un de ses placards. Lorsqu'elle revint, elle tenait une belle écharpe noire et une magnifique veste que je devinais d'une grande valeur. J'écarquillais les yeux lorsqu'elle me les donna et dit :

Voila. Ces vêtements ont une incroyable valeur sentimentale pour moi. Prends en biens soin. Je ne suis pas sure que tu aime le blanc mais en tout cas cette veste t'ira a merveille. Et l'écharpe aussi. La veste était a mon ancien copain, je ne sais même pas si il est encore en vie et l'écharpe à ma soeur...
N-non, attends, je ne peux pas accepter ! Tu me donne toutes ces choses belles et qui ont de la valeur à tes yeux ! Je suis pauvre, je ne pourrais jamais faire pareil... C'est trop ! Dis-je, posant la veste et l'écharpe sur le fauteuil à côté de moi.

Mais elle ne sembla pas m'avoir écouté car elle sourit et essuya des larmes qui perlaient à ses cils. Elle s'approcha de moi, un lueur étrange dans le regard. Effrayé, je perdit peu à peu contenance tandis qu'elle dit, tout en déboutonnant ma nouvelle chemise :

C'est vrai que tu es très bien avec tes nouveaux vêtements mais il serait peut être temps de les enlever, tu ne pense pas?

Alors, au fond de moi, je dus accepter une vérité : elle était plus forte que moi, elle avait réussi à m'amadouer. Je décidais d'abandonner la partie. Le reste se passa comme dans un brouillard et je dus m'endormir à un moment car je finis par me réveiller alors qu'un rayon de soleil effleurait ma joue. Psychée était à côté de moi, je voyais seulement son dos à la peau parfaite et ses cheveux de soie. J'eus tout à coup envie de la serrer dans mes bras.
Voir le profil de l'utilisateur http://redfeather.unblog.fr



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sam 15 Sep 2012 - 18:54
avatar
Féminin

Messages : 183
Date d'inscription : 16/03/2012
Emploi/loisirs : Star connue dans le monde entier, chanteuse, actrice, mannequin... La totale quoi!
Humeur : En pleine forme !!!

Il ne parvint pas a résister et se laissa emporter dans le torrent de mes baisés passionnés. Ses mains, ses yeux, la douceur de sa peau, chaque contact laissa sur la mienne un souvenir brûlant et glacé, une cicatrice douce amère.
Je me réveillais le lendemain matin en sentant un rayon de soleil sur mon dos et je mis quelque temps a rassembler mes pensées, a me remémorer notre nuit. Un bref sourire éclaira mon visage. J'avais gagné. J'avais couché avec Kyle, il avait craqué. J'étais la plus forte. J'avais réussis a amadouer un animal sauvage... Je sentais derrière moi sa présence rassurante, ses yeux vissés sur mon dos. J'ouvris les yeux pour apercevoir les franges de mon magnifique tapis, clignant des yeux pour me réveiller. J'avais juste besoin d'une bonne douche, je n'étais pas en état de faire quoi que ce soit. Je m'assis sur le lit pour enfiler ma nuisette avant d'aller ouvrir la porte sans un regard a Kyle pour récupérer le paquet qui contenait mes vêtements du jour? Je n'étais pas en mesure de parler a Kyle ni même de le regarder...
Je pris une longue douche avant d'enfiler la robe émeraude plissée que m'avait préparé Dream et les escarpins argentés. Il avait associé a cela une magnifique bague en argent et jade qui me disait quelque chose et un collier en argent et malachite. La tenue était vraiment magnifique mais ma joie s'estompa net quand j'ouvris la petite enveloppe cachée sous la pile de vêtements.

"Psychée, j'ai dédié ma vie a toi, j'ai rêvé a tes lèvres, je t'ai veillée la nuit lorsque tu allais mal, je t'es remonté le moral et j'ai pleuré pour toi. Je ne puis que comprendre que ton coeur soit a quelqu'un d'autre mais laisse moi le bout qu'il n'a pas dévoré. Je t'aime."

C'était signé de sa belle écriture et je ne pu retenir la vague de culpabilité qui menaçait de m'envahir. J'avais laissé Dream avec son poignet cassé comme on laisse un chien au bord de la route. Je ne pouvais que m'en vouloir. Il allait passer vers 11h pour m'amener le petit déjeuné, j'allais pouvoir lui parler. Je sortis de la salle de bain en adressant un grand sourire à Kyle, il s'était levé et je me mis sur la pointe des pieds pour l'embrasser.

-Tu as vu, tu ne m'as fais aucun mal! Murmurais-je a son oreille. Dream va passer amener le petit déjeuné dans environ 10 minutes, je te conseille d'aller prendre ta douche parce que j'ai a lui parler... personnellement...

Je lui souris. Il alla prendre sa douce et quelques minutes plus tard, on toquait a la porte. J'ouvris pour découvrir Dream, dans toute sa sublime beautée. Il avait fait encore plus d'effort vestimentaires que d'habitude et gardait son élégance décontractée et son sourire presque hautain tant il était moqueur. Il portait un plateau. En entrant dans la pièce, il ne me salua même pas et posa directement le plateau sur la table avant de s'asseoir, jambe croisées dans la posture de celui qui est bien la ou il est. Il rejeta savamment ses cheveux en arrière en m'adressant un sourire incroyablement sensuel.

-Alors Psychée, ou est passé votre chevalier servant? Il a déserté?

Le ton était radicalement différent de celui de la lettre.

-Non, il prend sa douche.
Je vis l'expression assurée de Dream se décomposer pour laisser place a un masque d'incrédulité et de haine.
-Ne me dis pas qu'il... que vous... que tu t'es donnée a ce type!?
-Si. Je l'aime Dream. Je pensais que tu étais venu pour autre chose que pour me faire la morale et m’énerver... Je suis déçue!
-Non, je suis venu parce que je t'aime Psychée. Parce que je suis infiniment amoureux de toi. Parce que tu es celle que j'ai toujours rêvé de prendre dans mes bras, parce que je vis pour toi, parce que je j'agis pour toi et surtout, parce que je mourrais pour toi. Tu m'as dejà a demi tué en disant ne pas m'aimer mais je sais que tu mens. Tu ne peux pas t'empêcher de m'aimer et pour une raison simple: je te rappel William.
Mon cœur avait cessé de battre tout le long de son discours pour tressaillir vers la fin. William... C'était donc lui mon bourreau. Son frère. Le discours avait été crue et les paroles tranchantes mais je ne pouvais lui donner tort. J'étais bel et bien amoureuse de Dream, et de Kyle en même temps. Mais je ne voulais pas Dream.
-Je... je ne veux pas t'aimer Dream. Pars.
Il avait sourit avant de se lever, de s'incliner sagement et de partir. Avant la porte il se retourna pour me montrer sa main droite ou il manquait une bague. Celle qui était verte. Je regardais mon doigt pour me rendre compte que c'était celle trouvée dans le paquet.

-Elle appartenait a mon frère. Mais je te la laisse, je n'ai plus besoin de savoir contre qui je me bat maintenant que tu n'as plus besoin de moi.

Je ne pu m'empêcher de courir vers lui pour lui sauter au cou et l'embrasser juste au moment ou Kyle ouvrait la porte.
Voir le profil de l'utilisateur



Double compte de Raven Mist et Prisca Lynky .
Merci beaucoup a Isis Swam pour cette signature et cet avatar !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 16 Sep 2012 - 21:26
avatar
Féminin

Messages : 378
Date d'inscription : 13/07/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : Frapper tout ce qui bouge, les arbres y compris ! Ah, et me faire latter la tronche par ma soeur.
Humeur : *En train de monter un mauvais coup*

Psychée de leva et je détournais le regard pendant qu'elle s'habillait. Comme elle se levait, j'ouvris vraiment les yeux et les frottais comme un gamin qui vient de faire un rêve qui lui colle aux paupières. Elle ouvrit la porte et prit un paquet avant de s'enfermer dans la salle de bain. Je me redressais et enfilais un pantalon, frottant mes cheveux blancs déjà bien en bataille. Je me levais et allais regarder par la fenêtre, me remémorant la nuit que je venais de passer. Qui était cette jeune femme capable de m’apprivoiser en une nuit ? Quel était son secret ? Le souvenir de la nuit me laissait sur le corps des traces brûlantes. Ce matin, contrairement à chaque matin, je n'avait aucune trace de colère dans mon âme. Elle se taisait, au fin fond de mon cœur, attendant un instant de faiblesse pour sortir et répandre son satané feu. Mais je ne la laisserais pas gâcher ma matinée, ni le souvenir de cette nuit. Lorsque, dix minutes plus tard, Psychée ressortit de la salle de bain, mon regard accrocha la couleur émeraude de sa robe qui la rendait encore plus belle. Je lui fit un sourire en coin, celui que je m'étais décidé à lui réserver. Elle se mit sur la pointe des pieds et m'embrassa. Je lui rendis son baiser. Je souris ensuite et dit :

Si il y a une chose pour quoi j'aime beaucoup Néron, c'est son goût vestimentaire. Tu es particulièrement en beauté comme ça.

Elle murmura à mon oreille, me laissant un frisson glacé dans le dos :

Tu as vu, tu ne m'as fais aucun mal! Dream va passer amener le petit déjeuné dans environ 10 minutes, je te conseille d'aller prendre ta douche parce que j'ai a lui parler... personnellement...

Je me raidis puis, faisant une belle courbette à ma douce, je souris, amusé :

Si c'est ce que veut Ma Douce...

Et je partis me doucher L'eau délassa mes muscles pendant que je cogitais un peu sur ce que Psychée pouvait bien avoir à dire à cet espèce d'enfoiré. Pourtant, peu à peu, je refoulais ma colère au fond de mon âme. Stop, pas la peine de faire ton jaloux. Et pourtant, j'avais un mauvais pressentiment. Je me dépêchais de me rhabiller correctement, c'est à dire mon pantalon et la chemise déboutonnée, avant de sortir de la salle de bain...
... Pour découvrir Psychée dans les bras d'un blond que je connaissais malheureusement. Je séparais Néron de Psychée et le plaquais contre un mur, brutalement. Mes yeux brûlaient de haine et avaient viré à un rouge de sang effrayant. La rage au ventre, je hurlais :

Mais tu vas la laisser tranquille, maintenant ?! Oublie là !

J'avais réagit si brutalement que j'avais senti ma blessure se rouvrir et je sentais le sang qui coulait sur mon épaule mais je m'en fichais complètement.
Voir le profil de l'utilisateur http://redfeather.unblog.fr



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

 

Baignons nous dans la fontaine, voulez vous? [PV Kyle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Parc.
Aller à la page : Précédent  1, 2