Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Dis, tu veux pas descendre de là, plutôt que de miauler à la mort ? [Noah]
Sam 13 Juil 2013 - 16:35
avatar
Masculin

Messages : 150
Date d'inscription : 09/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : *baille*
Humeur : Calme


J'avais hâte de manger ces fameuses crêpes. J'en raffolait et rien que l'idée me donnait l'eau à la bouche. Si j'avais bien conservé une chose en venant ici. C'était ma gourmandise. J'adorais manger, grignoter, engloutir des tonnes de sucreries. je ne grossissais pas, mon corps était un fidèle allié dans ma gourmandise.

Aoi s'est mit à rire et m'arrache un grand sourire par la même occasion. Le chat maladroit disparaît au loin. Je décide de me retourner, même si c'est une mauvaise idée. Je sentais le carnage arriver.

– Oh, il n'est pas le seul à être maladroit,

Je m'apprêtais à lui répondre mais mes pieds en décidèrent autrement. Je tombais et me retrouvais allongé sur le sol en quelques secondes. Ma position était plutôt gênante. J'avais le visage à quelques centimètres des pieds d'Aoi. Je fermais les yeux instinctivement, si elle s'apercevait que j'avais pu voir la couleur de ses sous-vêtements... J'étais un homme mort. J'optais donc pour le côté comique et me laissais emporter par le ridicule, riant à gorge déployée.

- Non en effet. Il n'est pas le seul. Tu m'aides ?

Je lui tendis ma main, souriant. J'étais vivant, c'était déjà une bonne chose. Je pourrais déguster nos merveilleuses crêpes dans quelques minutes. J'étais sauf.

Une fois sur mes deux jambes. Je la suivait sans trop m'agiter, je n'avais pas besoin de tomber une seconde fois. Je ne m'étais rien fait, une chance. Puis, je sentis l'odeur appétissante des crêpes et des petites étoiles vinrent se nicher dans mes iris. Oh oui cette odeur m'avait manqué. Elle était sublime, un hymne à la gourmandise.

- Enfin ! Dépêchons-nous avant qu'il n'y en ait plus. Allez viens !

Je lui attrapais le bras et l'entraînais dans la file avec moi, dépassant discrètement deux ou trois personnes inattentives. Un sourire immense s'était logé sur mon visage et je ne cessais de fixer la demoiselle préparant notre trésor. J'avais vraiment hâte d'en manger, tant pis si j'avais l'air d'un gamin. J'étais gourmand et curieux.

Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Dim 14 Juil 2013 - 0:02
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Je n'ai même pas le temps de l'imaginer se ratatiner au sol qu'il... atterrit effectivement par-terre, pas très élégamment en passant. Je serais devenue voyante ? Woah, le truc de fou ! Si ça se trouve, le chat, en fait, c'était un Morphe qui m'a refilé un pouvoir bizarre ? Hum, oubliez ça. Pour en revenir au fait qu'il se soit assez lamentablement écrasé par-terre, il faut préciser que sa tête est juste devant mes pieds. Par ailleurs, vu la position, je lui suis très reconnaissante d'avoir fermé les yeux, parce que j'avoue que la jupe, c'est... hum. Je crois que je vais finir par opter pour le short... Dommage que ça ne fasse pas partie de l'uniforme, tiens...
Je recule d'un pas, instinctivement, le rouge aux joues. Je dirais même le feu aux joues, vu la couleur qu'elles ont dû adopter.
- Non en effet. Il n'est pas le seul. Tu m'aides ?
– Ah, ou-oui oui.
Je lui tend la main pour l'aider, et le contact me fait frissonner et détourner les yeux. Sa main est douce et lisse, mais j'évite d'y penser pour ne pas fondre d'embarras. C'est super gênant comme situation...
– Je parlais de moi, à la base, mais bon, tu illustres aussi très bien mes propos, je ris doucement.
Nous continuons notre route et, bientôt, nous arrivons en vue de la crêperie. Oh. Ça sent super bon. J'ai faim, d'un coup.
J'ai à peine le temps de saliver que je me fais à demi enlever et tirer par le bras. Je regarde Noah en retenant un rire, suivant des yeux sa natte qui fait un léger mouvement de balancier dans son dos.
- Enfin ! Dépêchons-nous avant qu'il n'y en ait plus. Allez viens !
– C'est paaas bien de dépasser les autres, tu sais ? je ris à nouveau. Mais pour cette fois, on dira que c'était une question de vie ou de mort... Qu'en dis-tu ?
La queue se réduit au fur et à mesure que nous avançons, et je trépigne presque d'impatience. Je dois avoir mon porte-monnaie dans la poche de ma jupe. Bon, pas un truc énorme, juste de quoi pas perdre le peu d'argent que je garde sur moi, dans des occasions comme celles-ci.
Finalement, c'est à nous, et je demande au marchand :
– Deux crêpes s'il vous plaît. Une au chocolat, et une... Noah, tu prendras quoi ? je l'interroge tout de même.
Voir le profil de l'utilisateur



Je vole en #F54759
Revenir en haut Aller en bas

Lun 15 Juil 2013 - 11:55
avatar
Masculin

Messages : 150
Date d'inscription : 09/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : *baille*
Humeur : Calme


J'avais fermé les yeux, ne voulant pas risquer ma vie pour des sous-vêtements, et Aoi avait reculé, j'avais entendu ses pas. Je souriais et rouvrit les yeux lorsqu'elle m'aida à me relever. J'étais légèrement ennuyé par la situation, mais elle semblait gênée, alors je ne fis pas de commentaire supplémentaire.

– Je parlais de moi, à la base, mais bon, tu illustres aussi très bien mes propos.

Elle avait rit et je l'avais suivis dans cette petite euphorie. Lorsque je l’entraînai vers le crêperie et que je nous faisais dépasser un petit nombre de personne inattentive, j'entendis sa petite remarque et je ne pus m'empêcher de sourire.

- Une question de vie ou de mort hein ? Ça me paraît pas mal.

La queue devant nous se réduisait petit à petit, assez rapidement même. J'avais hâte de déguster ces délicieuses crêpes... Ah oui mais... Je n'avais aucun ronds sur moi, que dalle, nada, niet, nothing. Oh mince... Je jetais un rapide coup d’œil vers Aoi, elle semblait chercher quelque chose dans ses poches. Un peu d'argent sûrement.

– Deux crêpes s'il vous plaît. Une au chocolat, et une... Noah, tu prendras quoi ?

Je sursaute légèrement en me rendant compte que c'était déjà notre tour. Zut. J'étais trop concentré sur mon manque d'argent. Aoi allait tout payer, ça m'ennuyait mais je trouverais bien un moyen de la rembourser tôt ou tard. Enfin, j'aimerais bien.

- Une crêpe chantilly/framboise s'il vous plait !

Je l'observais attentivement préparer nos crêpes. D'abord celle d'Aoi, à l'intérieur de laquelle il tapissait une bonne pâte à tartiner au chocolat que tout le monde connaît. Il la posait sur la comptoir, de manière à ce qu'elle puisse la récupérer et s'attela à la mienne. Je me léchais les lèvres d'impatience, je voyais le coulis de framboise recouvrir l'intérieur de ma crêpe. Une fois pliée, il la recouvrit encore de chantilly et de quelques framboises fraîches. Oh oui, j'avais hâte. Lorsqu'il déposa la petite assiette en plastique sur le comptoir je m'en saisis rapidement. Je devais avoir l'air d'un gamin de 5 ans qui vient de recevoir sa récompense pour avoir été sage.

- Elle sent trop bon. Tu veut rester debout ou tu préfères t'asseoir ?

Je souriais, impatient de goûter ma crêpe encore toute chaude.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mer 24 Juil 2013 - 18:37
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Je lance un petit regard à Noah lorsque celui-ci commande, presque dégoûtée de ne pas avoir pensé à une chantilly/framboises avant. Han. Je suis trop bête. J'adore ça en plus. J'ai jamais goûté... mais ça doit être super bon. De toute manière, s'il y a des framboises dedans, ça ne peut qu'être bon, hein ! Mon dieu j'en rêve, ça y est. Rahh. Bon, tant pis, j'aime le chocolat aussi et je me goinfrerai avec.

L'eau à la bouche, j'observe le marchand nous faire nos crêpes, avant de les déposer sur le comptoir ; je paie les deux crêpes en offrant un petit sourire à Noah, qui semble tout heureux face à la sienne.

– Pour fêter ton arrivée.

Je me doute qu'il doit pas avoir le moindre sous en poche... Perso, j'avais déjà ramené ce que je pouvais, et maman m'avait un peu aidée au départ ; mais j'ai déjà travaillé pendant un petit mois, de temps à autres, pour renflouer ça. Ce serait triste de se passer de glaces !

- Elle sent trop bon. Tu veut rester debout ou tu préfères t'asseoir ?

Je ris doucement.

– C'est vrai. Elle a l'air super bonne.

Je marque une pause, regarde autour de moi.

– Un banc, ce serait mieux je pense... je vais encore m'en mettre partout autrement, je rougis un peu de honte en cherchant où nous pouvons nous asseoir. Ah, là ! Viens, il y a un banc.

Je lui attrape doucement la main en tenant mon assiette en équilibre quelque peu précaire et, cette fois, c'est à moi de le tirer joyeusement vers notre destination. Un banc à l'ombre, en plus, c'est trop bien !

Je m'assied avec un sourire gourmand, avant de lui lancer un clin d’œil.

– Bon appétit~

Puis je commence à la déguster avec un petit sourire heureux.
Voir le profil de l'utilisateur



Je vole en #F54759
Revenir en haut Aller en bas

Dim 4 Aoû 2013 - 13:32
avatar
Masculin

Messages : 150
Date d'inscription : 09/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : *baille*
Humeur : Calme


Je regardais Aoi régler le montant des crêpes et m'avançais pour récupérer avec gourmandise la mienne. Oh comme ces framboises semblaient m'inviter à les avaler, c'était horriblement tentant, mais je patientais.

– Pour fêter ton arrivée.

Je souriais et hochais la tête en emportant ma crêpe loin des regards gourmands et jaloux qui se posaient sur ma crêpe, il ne manquait plus qu'on vienne me la piquer et la manger sous mon nez, vous savez, de cette manière si sadique. Rah, quelle pensée négative. Il faudrait tout de même que je me trouve un petit boulot ou un truc du genre, histoire de ne pas toujours laisser l'autre payer, ou pouvoir me faire plaisir de temps en temps. Ce serait pas mal, donc il faudrait que je me renseigne, il doit bien y avoir un panneau d'affichage quelque part dans l'institut.

Je proposais à Aoi de s’installer et de se poser dans un coin pour manger nos crêpes, histoire de les déguster confortablement. Aoi me répondit en rougissant, visiblement gênée de son aveux, c'est vrai que se tâcher en mangeant n'était pas la chose la plus louable qu'il puisse exister. Je retins un rire et hochais la tête en souriant. Elle trouva rapidement un endroit, à l'ombre, où nous pourrions manger nos crêpes.

- Allons nous asseoir avant que tu ne tâches tes vêtements alors.

Elle empoigna ma main et m'entraîna vers le fameux banc, je tentais de faire tenir mon assiette en équilibre, surpris par le geste et la précipitation de nos pas, raison pour laquelle mes yeux faisaient d'incessants aller-retours entre mon assiette et mes pieds. Une fois arrivé devant le banc, Aoi s'y posa avec un sourire gourmand et me lança un clin d’œil, avant de commencer à déguster sa crêpe au chocolat.

– Bon appétit~

Je m’asseyais à côté d'elle et lui retournai gentiment la formule. Puis je tournais mes yeux face à ma crêpe, une petite framboise roulait sur le dessus et je la pris entre mes doigts, prêt à n'en faire qu'une bouchée... Je me ravisais et la posai sur l'assiette d'Aoi en souriant.

- C'est peu, mais je n'ai que ça pour le moment. Je te remercierai de cette formidable après-midi comme il se doit plus tard si tu veux bien.

Je n'attendis pas plus et entamai a crêpe avec avidité et gourmandise, elle était exquise, je ne la vis pas rétrécir jusqu'à disparaître sous mes mâchoires. Je l'avais déjà terminé, j'étais rassasié et heureux d'avoir pu me remplir l'estomac.

- J'espère que ta crêpe au chocolat aura été aussi délicieuse que la mienne, ce fut un réel plaisir de la manger. Ah tiens, regarde, tu as une tâche là.

Je souriais et indiquais avec mon index la fameuse tâche, par chance elle n'était pas sur ses vêtements, juste au coin des lèvres, ce qui avait le don de lui donner un côté enfantin plutôt agréable.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Dim 8 Sep 2013 - 17:45
avatar
Féminin

Messages : 1132
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Je l'attrape par la main pour le traîner jusqu'à un banc, ne faisant pas trop attention à Noah qui galère avec sa crêpe. Même si j'avoue que j'ai aussi un peu de mal à tenir mon assiette droite, je suis trop pressée de manger pour réellement me focaliser là dessus. Je l'observe discrètement alors que je commence à manger, et retiens un léger rougissement quand il me donne une de ses framboises. Un immense sourire naît sur mes lèvres, et je m'apprête à le remercier lorsqu'il prend la parole, me stoppant net.

– Ohh, t'es trop gentil ! Ça me fait vraiment plaisir. Je suis contente que tu passes un bon moment, je finis par lui répondre d'un ton sincère, touchée.

En y repensant bien, ça fait un petit moment que j'ai pas pu faire une sortie pareille avec un ami. Avec qui que ce soit, en fait... Je me suis un peu éloignée de Mitsuki dans le même temps, puisqu'elle est souvent avec Allen. Du coup, les sorties sont limitées, et je suis assez souvent seule... Mais bon, c'est pas grave. Je peux rencontrer plein d'autres gens comme ça. Hum... C'est bien l'auto-persuasion, hein ?
Finalement, nous continuons à manger en silence, savourant notre crêpe bien méritée. La prochaine fois, j'en prendrais une au sucre, ça fait longtemps... Ou alors la même que Noah ?

- J'espère que ta crêpe au chocolat aura été aussi délicieuse que la mienne, ce fut un réel plaisir de la manger. Ah tiens, regarde, tu as une tâche là.

Je louche un peu en suivant la trajectoire de son doigt, avant de faire une petite moue boudeuse, m'essuyant doucement le coin des lèvres.

– Tu n'as rien vu, hein... je bougonne pour la forme.

Finalement, je reprends mon sourire et finit par manger ma framboise pour clore notre petit goûter, retenant un soupir de ravissement.

– Oui, elle était vraiment délicieuse. Ça faisait longtemps que j'en avais pas mangé.

Pour tout dire, j'avais l'impression d'être retombée en enfance, lorsque j'en mangeais avec maman. Avec son doux sourire, elle m'essuyait le coin des lèvres avec tendresse. Cette douceur et cette candeur, qui parfois me donnait l'air d'être plus mature qu'elle, me manquent terriblement.
Je souris à Noah. J'avais oublié un détail...

– Ça m'a fait plaisir de passer un peu de temps en ta compagnie. En revanche... Je vais devoir te laisser bientôt. J'ai laissé ma chambre dans un état pitoyable tout à l'heure...

Mon expression se fait plus gênée, alors que je me lève.

– J'espère qu'on aura l'occasion de se revoir d'ici peu de temps.

Je lui fais un petit signe de la main, avant de m'éloigner en direction de l'institut. Mince, maintenant que j'y pense... Je sais pas de quelle affinité il sera... Ça va juste être impossible de retrouver sa chambre !
Voir le profil de l'utilisateur



Je vole en #F54759
Revenir en haut Aller en bas

 

Dis, tu veux pas descendre de là, plutôt que de miauler à la mort ? [Noah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Cour.
Aller à la page : Précédent  1, 2