Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Des pieds... [Zach & Matheo]
Dim 23 Sep 2012 - 14:53
avatar
Masculin

Messages : 149
Date d'inscription : 09/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : *baille*
Humeur : Calme

Si je me fiais à ma montre, il était près de 2h30 au beau milieu de la nuit. Je n'arrivais toujours pas à dormir alors autant faire un tour à l'extérieur, le parc était bien éclairé donc je n'avais aucun problème pour me diriger. Je suivais l'allée centrale me dirigeant vers la fontaine qui se trouvait au milieu de ce grand espace vert. On entendait les cris de quelques petits animaux noctures et celui du vent qui sifflait entre les branches des nombreux arbres.
Quelques mètres plus loin, je trébuchai et tombai lourdement sur le sol. Je me relevai avec difficultés, ma cheville droite me faisant légèrement mal quand je prenais appuie dessus. Une fois debout, je me retournai vers la chose qui avait entravée mon chemin et tombait sur ... des pieds.
Franchement, vous le croyez ça ? Des pieds... qui pourrait être assez malin pour rester allongé sur le sol en laissant ses pieds au milieu de l'allée ? Enfin bon, autant m'avancer vers le propriétaire de cette paire de pieds.

- Salut. Tu sais, tu pourrais t'allonger dans un endroit plus confortable pour dormir, au lieu d'être à moitié dans l'herbe.

J'essayais de voir s'il m'avait entendu ou pas, mais son visage était couvert par l'ombre de l'arbre juste à côté. Tant pis, je me penchais et lui tendait la main, s'il m'avait entendu il la prendrait peut-être pour se relever, et puis avec toute cette lumière il ne pouvait simplement pas la louper. Je grimaçais quand même en appuyant sur ma cheville toujours sensible après ma récente chute.

- Tout va bien au fait ?

J'avais posé cette question sans vraiment y réfléchir, c'était venu tout seul. J'espèrais qu'elle ne le gènerais pas.


[HRP : Désolée pour ce début tout petit ><]
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mar 25 Sep 2012 - 1:44
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 26

Un harem ! J'étais au paradis en ce moment même, des tas de filles en bikini qui se prélassaient à mes pieds, me massant et me nourrissant. Il me suffisait juste de quelques mots et elles m’obéissaient.

- Bon les filles, *plop*

Une douleur dans les jambes me réveilla.

- A POIL MAINTENANT !!


Oups, j'avais crié tout haut ! Je regardais autour de moi pour vérifier qu'il n'y avait personne et avisais une forme qui se relevais, je plissais les yeux pour mieux la voir dans mon état d'endormissement. Elle s’avança alors et je pu mieux la distinguer.
Le "elle" se trouva être un homme en fait, plutôt maigrichon et... et bah c'est tout ce que j'arrivais à voir pour le moment

- Salut. Tu sais, tu pourrais t'allonger dans un endroit plus confortable pour dormir, au lieu d'être à moitié dans l'herbe.


J'attrapais la main qu'il me tendit, tout en choisissant une réponse un peu cinglante.

- Tout va bien au fait ?

Je me campais sur mes pieds et posais mes poings sur mes hanches.

- Non tout ne va pas bien ! Tu comprends pas ? je faisais un rêve magnifique là, avec des filles et les bikinis allaient disparaître. SAUF QUE !! Tu m'as sauvagement piétiné, en t'acharnant sur mes jambes je suis sûr, me faisant quitter mon rêve au meilleur moment !
Comment comptes-tu rattraper ça hein ?!


A la fin de ma tirade je me rendis compte que j'agitais les mains dans tous les sens comme un forcené, je les croisais alors sur mon torse et le fixais un air meurtrier.

- J'attends.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mar 25 Sep 2012 - 18:47
avatar
Masculin

Messages : 588
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

Ca y est, la nuit était arrivée. On aurait dit qu'elle avait pris tout son temps pour venir, comme pour me narguer. Légèrement impatient, j'étais resté cloîtré à l'intérieur comme d'habitude, mais cette fois-ci le temps passa vraiment lentement. Mes dernière rencontres m'avaient réellement enthousiasmé et puis, il y avait eu un nouveau changement dans ma vie. J'étais initié. Et je sentais ce pouvoir palpiter ne moi telle la chaleur du... soleil. Lorsque la directrice me l'avait annoncé, je peinais à le croire. Je tirai mon pouvoir du soleil. Moi qui croyais qu'il ne m'aimait pas... Cela m'avait donné un long sujet à réflexion, occupant toute ma journée en me demandant si un jour, lorsque mon pouvoir serait suffisamment grand, je pourrai me guérir. Hideko me l'avait bien précisé, je ne pouvais soigné que les autres... et je l'accepté. Mais je savais aussi que mes pouvoirs allaient grandir et que, peut-être, quelqu'un pourrait un jour me guérir. Toutefois, ne voulant pas voir mes espoirs déçus, je me gardai de me focaliser sur ça.

L'appel de la nuit se fit plus pressant. Prenant un bon manteau, des gants, un pantalon long en jean et des chaussures fermées, je me dirigea vers la porte et sorti. Le vent de la nuit me fouetta légèrement le visage, surpris de la fraîcheur nocturne. Bien que j'étais habitué à plus froid, surtout en hiver, nous n'avions pas encore quitté l'été et un tel froid, même de nuit, me surprenait un peu. Resserrant mon manteau, je contempla la voûte céleste avec un regard brillant puis pris une décision. Quitte à marcher, je décida de parcourir une bonne distance en retournant dans le parc où j'avais rencontré Aoi. Peut-être la rencontrerais-je à nouveau...

J'arriva vite, connaissant le chemin de mémoire. Voulant m'asseoir sur un banc, je capta une conversation de loin. Enfin conversation... cela ressembler davantage à une personne apostrophant une autre personne. Mû par la curiosité, je m'avança prudemment vers le bruit et vit deux garçons, donc un faisait de grands gestes en reprochant à l'autre une histoire de bikinis ou je ne sais trop quoi. Peut-être que j'entendis mal. En m'avançant, je marcha sur une branche qui craqua. Regardant bêtement mes pieds, je releva la tête pour constater qu'ils avaient remarqués ma présence...

-Euh... bonsoir... désolé je en voulais pas déranger..., bégayais-je avec timidité.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Mer 26 Sep 2012 - 19:23
avatar
Masculin

Messages : 149
Date d'inscription : 09/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : *baille*
Humeur : Calme

Il avait immédiatement attrapé ma main pour se relever et avait posé ses poings sur ses hanches, me rappellant la position que prennait ma mère quand elle me grondait. Sauf que lui avait des cheveux blancs bien perchés sur sa tête, était vraisemblablement ennuyé, beaucoup plus grand que moi et avait des yeux d'un gris qui me plaisait peu.

- Non tout ne va pas bien ! Tu comprends pas ? je faisais un rêve magnifique là, avec des filles et les bikinis allaient disparaître. SAUF QUE !! Tu m'as sauvagement piétiné, en t'acharnant sur mes jambes je suis sûr, me faisant quitter mon rêve au meilleur moment !
Comment comptes-tu rattraper ça hein ?!


Je n'eûs même pas le temps d'ouvrir la bouche qu'il se pressait d'avoir ma réponse. Puis, j'entendis une branche craquer et tournait instinctivement la tête sur le côté pour regarder d'où venait le bruit.

C'était un autre garçon, mais lui avait de magnifiques cheveux blonds agréablement éclairés par les lampadaires du parc, de loin je décelais une couleur claire dans ses iris, mais n'arrivait pas à l'identifier, du bleu peut-être, ou bien du vert.

J'allais répondre à mon agresseur de la nuit, qui n'avait pas pensé une seconde que ce pourrait être de sa faute, mais je me retins et dirigeai plutôt ma voix à l'encontre de cet autre garçon lorsqu'il s'excusa de nous déranger.

-Non non, ne t'inquiètes pas, tu ne nous déranges pas du tout. Ce charmant dormeur m'a juste fait trébuché et s'en est pris à moi car j'ai interrompu son rêve. Viens, ne reste pas tout seul là-bas.

Je lui adressais un petit sourire pour le mettre en confiance et ne pas l'effrayer, puis tendais la main pour qu'il vienne nous rejoindre et me sauve partiellement de cet incongru de la nuit. J'en profitais pour replacer convenablement ma tresse sur mon épaule puisqu'elle était retombée dans mon dos le temps que je me retourne vers lui pour l'apostropher.

- J'oublais. Je m'appelle Noah Emerite. Enchanté.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Jeu 27 Sep 2012 - 1:50
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 26

Un craquement derrière moi me fit faire volte-face, j'étais prêt à sauter sur la chose qui se trouvais là... les réflexes ont la vie dure apparemment !
Mais il n'y vait aucun danger, c'était juste un blondinet qui m'avais tout l'air d'être un grand timide.

-Euh... bonsoir... désolé je en voulais pas déranger...

La Némésis de mes bikinis préféra le saluer plutôt que répondre de ses actes face à moi, tout en se recoiffant.

-Non non, ne t'inquiètes pas, tu ne nous déranges pas du tout. Ce charmant dormeur m'a juste fait trébuché et s'en est pris à moi car j'ai interrompu son rêve. Viens, ne reste pas tout seul là-bas.
J'oublais. Je m'appelle Noah Emerite. Enchanté.


Je grognais et décidais de passer outre ma frustration. J'aurais tout le loisir de râler plus tard sur ce Noah.
J'affichais mon habituel sourire nonchalant et les saluais tout deux.

- Zacharia ! Enfin Zach plutôt, c'est plus court, moins chiant et surtout ça sonne mieux !
Je vous avoue que j'aurais préféré rencontré deux jolies filles au clair de lune plutôt que vous... Mais on ne choisis pas le destin n'est-ce pas ?


Je m'assis dans l'herbe et levais la tête au ciel.

- Tant que vous êtes là, je suppose que vous n'arriviez pas à dormir et comme je viens de finir ma sieste...
Envie d'un peu de compagnie ? J'évite de préciser bonne ou non, puisque je ne plais pas à tout le monde !
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Jeu 27 Sep 2012 - 19:18
avatar
Masculin

Messages : 588
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

Au moment où j'esquissais un geste pour repartir, un des garçon m'adressa la parole, me forçant à rester. Me forçant non... A vrai dire, j'étais ravi qu'il m'est adressé la parole. Le détaillant rapidement, je remarqua qu'il avait des cheveux longs, surement sombres puisque je les distinguais mal dans la pénombre. Son visage, éclairé par un quartier de lune, me révéla un visage fin, aux yeux... inqualifiable. Du moins dur a qualifier. Cela attira ma curiosité et fit naître un petit sourire sur mon visage.

J'allais lui répondre poliment quand le second garçon se tourna vers moi également. Au début, je cru qu'il allait s'en prendre à moi mais en réalité, il se présenta normalement. Il me paru être d'un naturel un peu... fou. Mais cela me fit légèrement rigoler.

-Enchanté de vous rencontrer. Moi je m'appelle Matheo, répondis-je simplement

A vrai dire, je n'osais pas en dire trop du premier coup. J'aimais faire des rencontres, surtout la nuit puisque c'était le seul moment de la journée où je pouvais m'aventurer dehors, mais je ne pouvais pas lutter contre ma timidité naturel comme ça. Rougissant un peu, je suivis le conseil de Noah et m'approcha lentement vers eux, entrant dans leur cercle éclairé par la lune.
Lorsque Zach aborda le sujet du sommeil, je ne pus m'empêcher de sourire. De plus, il s'exprimait avec un ton un peu dément qui me faisait rigoler. Noah, lui, était d'un naturel plus calme, plus apaisant semblait-il... Enfin, ce n'est qu'une première impression. Me tournant vers Zach, je lui répondis donc en premier.

-Pas vraiment, moi j'ai fini de dormir il y a un bon moment, dis-je en souriant doucement.

Regardant l'endroit d'où il émergeait, je fis le rapprochement avec ce que m'avais dit Noah, comme quoi il l'avait fait trébuché. Je me représenta la scène assez bien. Je retourna donc la question à mes deux interlocuteurs, non sans une pointe de curiosité.

-Et vous ? Pourquoi êtes-vous dehors en pleine nuit ?
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 27 Sep 2012 - 19:45
avatar
Masculin

Messages : 149
Date d'inscription : 09/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : *baille*
Humeur : Calme

Juste après m'être présenté, j'entendis mon agresseur grogner. Ah, ça ne devait pas être très plaisant de se faire ignorer de la sorte. Mais je sentais que si je commençais à lui dire que c'était lui qui m'avait fait trébucher, je n'en finirais pas de la nuit.

Puis, il se présenta, Zacharia apparement, enfin, plutôt Zach. J'eu envie de lui répondre, un beau sourire aux lèvres, que le destin faisait bien mal les choses, mais je me retins, autant éviter de rentrer dans son jeu. J'entendis l'autre garçon se rapprocher et se présenter à son tour, un peu amusé par la situation si j'en croyais son petit rire.

- Enchanté de vous rencontrer. Moi je m'appelle Matheo.

Zach repris immédiatement la parole, sur un sujet plutôt sensible. Parce que oui, le sommeil, c'était plutôt personnel, j'avais le choix entre leur dire évasivement, ou détailler la situation. Ce fut Matheo qui me mit sur la voie.

-Pas vraiment, moi j'ai fini de dormir il y a un bon moment.

Il avait dit ça en souriant, comme si c'était quelque chose d'anodin. J'eûs tout de suite envie d'en savoir plus, mais je me retins de lui poser des questions, ça serait surement mal vu de ma part alors qu'on se rencontrait à peine.

- Et vous ? Pourquoi êtes-vous dehors en pleine nuit ?

Ah, finalement lui aussi me posait la question.

- Disons simplement que je ne dors pas souvent la nuit.

Je lui adressais un petit sourire mais ne pouvais m'empecher de prendre ma tresse en main et de jouer avec. Même quand j'essaye d'être discret, je n'arrive pas à cacher les sujets sensibles et le stress. Espérons que dans la pénombre ces deux là ne remarquent rien.

Je me tournais donc vers Zach et lui posais la question à mon tour.

- Et toi ? Pourquoi tu dors au milieu d'un parc au lieu d'être dans ton lit ?

Je laissai un petit rire m'échapper après lui avoir posé cette question et m'excusai rapidement en m'inclinant comme j'avais pris l'habitude de le faire.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Ven 28 Sep 2012 - 9:40
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 26

Je voyais le blondinet rigoler en nous détaillant. Non mais il nous prenait pour quoi là, un duo comique ? Il se présenta ensuite, alors ce sera Mathéo au lieu de blondinet. Je remarquais un petit détail plutôt marrant... N'y a-t-il personne ici qui possède un prénom normal ou commun !?
Ils me ramenèrent à la réalité en répondant à ma question.

-Pas vraiment, moi j'ai fini de dormir il y a un bon moment. Et vous ? Pourquoi êtes-vous dehors en pleine nuit ?

Je haussais les épaules tandis que Noah parlais en premier.

- Disons simplement que je ne dors pas souvent la nuit.

Il sourit et joua avec ses cheveux une nouvelle fois. Décidément je lui trouvais de plus en plus un air.... Efféminé à ce type. Il se tourna vers moi et boucla la chaîne en me posant la même question.

- Et toi ? Pourquoi tu dors au milieu d'un parc au lieu d'être dans ton lit ?

Mon sourire s'élargit et je pris le temps de m'étirer longuement avant de répondre, faisant craquer chacun de mes os.

- Eh bien moi je finissais tout simplement ma sieste de cet après-midi, et si on ne m'avait pas interrompu je ne me serais réveillé qu'au petit matin. Mais vous êtes marrants tous les deux !

Je pointais Mathéo du doigt et enchainais.

-Toi ! Tu réponds sans répondre ! T'es une chauve-souris pour dormir en journée plutôt que la nuit ? Franchement quand quelqu'un vous pose un question, il faudrait faire l'effort de répondre complètement, sinon on va jamais en finir ! Puis toi ! Comment on ne pas dormir souvent la nuit... Raaaah c'est du grand n'importe quoi ! Il n'y a donc personne de normal dans cet endroit ?


Je levais les bras au ciel comme pour le prendre à témoin dans ma détresse imaginaire. Voyant qu'il ne répondrait pas à mes suppliques cette nuit, je fixais mes interlocuteurs tour à tour en essayant de ne pas trop rigoler.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Ven 28 Sep 2012 - 17:49
avatar
Masculin

Messages : 588
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

A la réponse de Noah, je compris que je n'étais pas le seul à garder des secrets. Je me tourna vers lui, avec un petit sourire complice. Je ne savais pas d'où lui venait son apparent manque de sommeil et à vrai dire cela ne me regardait pas... Et puis, peut-être qu'il n'était tout simplement pas du genre à dormir tôt ou à dormir beaucoup. La réponse de Zach, en revanche, me fit ouvrir mes yeux d'étonnement et me fit clairement pouffer. Sa sieste... il continuait sa sieste. A ce stade je me demandais toujours si on pouvait parler de sieste.

-Vu l'heure, je pense que tu as largement dépassé le temps de la sieste, dis-je en souriant clairement.

Rougissant légèrement pour avoir pris la parole aussi vite, je garda pour moi mes remarques éventuelles. Laissant mon regard glisser vers une plante verte, je sursauta soudain quand il pointa son doigt vers moi en m'apostrophant. D'abord inquiet, je compris rapidement qu'il ne jouait que les imbéciles. Toutefois, même ne sachant qu'il plaisantait, sa question me troubla. Je ne cachais pas mon problème depuis longtemps mais j'hésitais encore à le clamer haut et fort. Et puis je ne savais pas comment ils allaient réagir. Noah semblait quelqu'un de discret, Zach le semblait déjà beaucoup moins... Prenant le parti de jouer les imbéciles aussi, je formula une demi-réponse à nouveau.

-Les secrets sont faits pour être gardés. Et si je te le disais, tu serai obligé de me donner quelque chose en échange, dis-je avec un clin d'oeil.

Cette fois, je fis un effort pour ne pas rougir. Heureusement qu'il faisait nuit. Mais avec la pâleur de ma peau, ça se remarquerait de suite de toute façon...
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Ven 28 Sep 2012 - 18:21
avatar
Masculin

Messages : 149
Date d'inscription : 09/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : *baille*
Humeur : Calme

Je remarquai Matheo me lancer un petit sourire lorsque j'eûs répondu à sa question. Puis Zach se remis immédiatement à parler, enfin, on ne pouvait plus appeler cela parler. Si on se fiait aux stéréotypes, ce gars devait être italien ! Il ne faisait que de bouger quand il parlait. Ce qui m'amusait légèrement je dois l'avouer.

D'ailleurs nous apprîmes qu'il faisait une sieste. Pour être une sieste s'en était une, j'aurais plutôt dit qu'il faisait sa nuit mais bon, ne le contredisons pas ce serait mal venu. Pourtant Matheo lui répondis immédiatement, ce qui m'étonna parce qu'en le regardant comme ça, on avait plutôt l'impression qu'il était du genre à parler quand on lui posait des questions et pas autrement.

- Vu l'heure, je pense que tu as largement dépassé le temps de la sieste.

Je laissais un petit rire m'échapper, en plus de couper Zach pendant son monologue, il lui lançait une pique. Je sentais que je n'allais pas m'ennuyer avec eux. Pourtant je remarquais Matheo rougir un peu, surement était-il géné d'avoir parlé aussi vite. Puis Zach me surpris à reprendre la parole d'un coup, tout en pointant Matheo du doigt.

- Toi ! Tu réponds sans répondre ! T'es une chauve-souris pour dormir en journée plutôt que la nuit ? Franchement quand quelqu'un vous pose un question, il faudrait faire l'effort de répondre complètement, sinon on va jamais en finir ! Puis toi ! Comment on ne pas dormir souvent la nuit... Raaaah c'est du grand n'importe quoi ! Il n'y a donc personne de normal dans cet endroit ?

Il nous avait tour à tour demander d'approfondir nos réponses, parce que monsieur n'était pas satisfait de celles qu'on lui avait donné. Et puis franchement, quelqu'un de normal ? Dans Terrae ? On est censé avoir des pouvoirs, donc, par rapport à la normalité prévue par la société, nous ne le sommes déjà pas.

Mais Matheo, au lieu de lui expliquer pourquoi il ne dormait pas la nuit mais le jour, lui répondit que les secrets étaient faits pour être gardés et que s'il nous le disait, nous devrions à notre tour lui dévoiler quelque chose. Et cette fois-ci, je ne le vis pas rougir. Je réfléchissais donc à ce que je pourrais leur dire et m'asseyais sur le banc tout près pour être plus à l'aise.

- Déjà, rien qu'avec des pouvoirs, nous ne sommes pas concidérés comme des gens normaux. Et puis, il y a des raisons qui font que je ne dors pas la nuit, ou très peu, qui sont aussi celles qui m'ont amenées à Terrae. Donc, libre à toi de lancer le sujet sur les raisons de ta venue.

Je repris rapidement la parole, remettant quelques meches de ma tresse en place.

- Vous ne préféreriez pas plutôt marcher un peu au lieu de vous enraciner au milieu de l'allée ? Et puis, j'ai soif moi.

Je les avais regardé en souriant, optant pour un ton plus enjoué qu'auparavant et commençai à marcher vers la fontaine que l'on entendait plus loin.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mer 17 Oct 2012 - 15:26
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 26

Mes paroles avaient apparemment fait leur petit effet et Matheo fut le premier à me répondre.

-Les secrets sont faits pour être gardés. Et si je te le disais, tu serai obligé de me donner quelque chose en échange.

Son petit clin d’œil manqua de me faire partir au quart de tour. Si il veut jouer je serais son homme ! Je réfléchissais à comment je pourrais le forcer à tout me dire mais Noah me coupa dans mes réflexions.

- Déjà, rien qu'avec des pouvoirs, nous ne sommes pas considérés comme des gens normaux. Et puis, il y a des raisons qui font que je ne dors pas la nuit, ou très peu, qui sont aussi celles qui m'ont amenées à Terrae. Donc, libre à toi de lancer le sujet sur les raisons de ta venue.

Puis il commença à avancer dans l'allée, prétendant avoir soif. Je lui emboitais le pas en même temps que Matheo.

-Peuh pouvoirs ou non, je reste normal ! Regardez moi, qu'est ce qui me différencie des autres hein ?

Je haussais les épaules et continuais l'air un peu pensif.

-Un échange équivalent hein... Faut pas avoir honte de parler de son passé, il fait partie intégrale de nous et nous a façonné tel qu'on est au jour d'aujourd'hui.
Alors répondez à ma question et... Je vous raconte comment j'ai eu cette cicatrice !!

Je pointais fièrement mon index en l'air pour leur laisser admirer ma blessure de guerre en forme de spirale sur mon doigt.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Sam 20 Oct 2012 - 19:32
avatar
Masculin

Messages : 588
Date d'inscription : 27/12/2011
Emploi/loisirs : Chanter pour la nuit et dormir sous le jour
Humeur : Résignée mais parfaite tout de même^^

Toujours souriant, j'écoutai la réponse de Noah avec intérêt. Il m'avait intrigué à vrai dire mais je n'osais montré mon envie de savoir et en même temps, je m'en voulu de la penser. Je cachais moi-même ma maladie et ne souhaitait pas que l'on me questionne dessus, je n'avais pas le droit de pousser ma curiosité à savoir quelque chose que je n'avais pas le droit de savoir. Chacun avait ses secrets, il convenait de les respecter. Mais ce Zacharia ne semblait pas très familier avec ce genre de considération. Ca ne m'agaçait pas, au contraire, ça m'amusait. Mais au fond, j'hésitais à leur en parler ou pas. Après tout, j'en avais parlé à tout mes rencontres sans retenue. Même si la réaction de Serguei m'avait donné envie de ne plus m'étendre là-dessus, je trouvais normal d'assumer ce qui faisait partie de soi.

Suivant le groupe jusqu'à la fontaine, j'adhérai à la proposition de Noah. M'installant au bord de la fontaine, je trempa le bout de mes doigts dans l'eau, contemplant mon reflet, sujet à différentes réflexion. L'intervention de Zacharia me tira de mes rêveries. Le regardant, je compris qu'il avait raison. Mais mon hésitation perdurait.

-Très bien, cesse d'insister je vais te le dire, acceptais-je finalement.

Après tout, il le saura bien assez tôt. Et puis, lorsque le jour commencera à se lever, et que je devrais partir en courant, il se rendra compte de tout. Jetant un bref regard à Noah, je leur raconta, baissant les yeux sur mon reflet.

-Je suis atteint d'une maladie appelé xeroderma pigmentosum. C'est une maladie génétique assez rare qui m'empêche de m'exposer au soleil, car ma peau n'a aucune protection contre les UV. De ce fait, je ne sors que la nuit.

Je tourna mon visage vers eux un sourire en sur le visage. En parler m'avait soulagé, je me sentais étrangement mieux.

-Mais ce n'est pas la peine de ma raconter ta... blessure de guerre... je choisirai quoi te prendre quand j'aurai trouver, ajoutais-je en rigolant légèrement.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Dim 21 Oct 2012 - 18:44
avatar
Masculin

Messages : 149
Date d'inscription : 09/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : *baille*
Humeur : Calme

Arrivé à la fontaine, Zach repris la parole, nous incitant à raconter notre histoire en nous promettant de nous expliquer le pourquoi du comment de sa cicatrice... à l'index. Je me penchais pour boire l'eau de la fontaine et écoutait Matheo lui répondre calmement en nous observant tour à tour, comme pour guetter nos réactions.

-Je suis atteint d'une maladie appelé xeroderma pigmentosum. C'est une maladie génétique assez rare qui m'empêche de m'exposer au soleil, car ma peau n'a aucune protection contre les UV. De ce fait, je ne sors que la nuit.

Après nous l'avoir dit, il nous fit un magnifique sourire. Je le lui rendis et m’apprêtais à parler lorsqu'il rajouta en rigolant qu'il choisirait lui-même qu'elles informations soutirer à Zach sur son passé.

Je continuais de boire, tout en pensant à ce que nous avais dit Matheo. Xeroderma pygmentosum, j'avais déjà entendu ça quelque part, sûrement en cours de sciences. J'étais un peu peiné de savoir qu'il ne pouvait pas admirer le soleil et sentir sa chaleur réchauffer son corps en été. C'était pourtant très agréable.
Puis, je me rendis compte que je n'avais pas parlé ni levé la tête depuis au moins cinq bonnes minutes.
Je me relevais donc d'un bon et prenais rapidement la parole :

- Excusez-moi, j'étais ailleurs. A mon tour je présume...

J'hésitais un peu, repenser à ma mère qui perdait la tête me faisait beaucoup de peine et je n'avais pas envie de casser notre ambiance avec tout ça.

- Un peu avant que j'arrive, mon père disparu du domicile, du jour au lendemain, sans nouvelles. De là, étant déjà un peu tourmenter avec de récentes nouvelles, j'avais tendance à faire des insomnies.

je m’arrêtais un instant, c'était peut-être assez non ? Puis, je repensais à Matheo qui nous avait tout dit lui, et je me trouvais un peu malhonnête de n'en dire qu'une partie.

- Puis, quelques jours avant que le master n'arrivent, ma mère qui commençait à perdre les pédales, commença a perdre la mémoire, ne retenant que ce qu'elle aimait le plus, m'oubliant moi, au passage.

Je penchais un peu la tête sur le côté et leur offris un agréable sourire de remerciement. Aucun de m'avais interrompu et ils m'avaient écouté. Je n'avais plus qu'a attendre leurs réactions et écouter l'histoire de Zach. Finalement, en parler rien qu'un peu, m'avais soulagé.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

 

Des pieds... [Zach & Matheo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Parc.