Partagez
Mmh ... C'est moelleux, ça sent bon ... Oups, j'ai encore trop fait la folle ! [ PV Akio Kagusawa ]
##   Dim 21 Oct 2012 - 18:18

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

Je marchais aux alentours de Terrae depuis quelques heures, et commençais à me sentir fatiguée, quand j'arrivais dans cet endroit, qui se trouvait être magnifique. De douces senteurs se mélangeaient dans les airs, des milliers de teintes semblaient se trouver devant moi, des papillons de toutes les couleurs, des chants d'oiseaux, mélodieux, doux, agréables, aigues, graves ... Bref, un vrai lieu de conte de fée ! Je me trouvais dans un champ de fleur, mais pas n'importe lequel. Ça devait être un des plus beaux champ de fleur que je n'ai jamais vu. Soudain, je sentais mon âme d'enfant revenir, et, me mettant à rire, je courais dans les fleurs, pour finalement trébucher et me retrouver par terre, mes cheveux bleutés en batailles, ma robe de la même couleurs, que j'avais mis à la place de l'uniforme règlementaire, puisque j'étais en dehors de Terrae, froissée, mais mes yeux encore rieurs, et un grand sourire aux lèvres ... Que je perdais rapidement en voyant au loin un jeune garçon qui semblait brun, pas trop grand ni trop petit, et qui avançait dans ma direction sans même avoir l'air de s'en apercevoir. Il s'approcha un peu plus et je pus distinguer son teint pâle, et ses yeux d'un bleus pâle. Il semblait frêle et fragile. Je restais par terre, allongée sur le ventre, mes cheveux devant mes yeux aux prunelles violettes. Je l'observais en rougissant légèrement sur mon teint de porcelaine, de là où il était, il avait très bien pu me voir faire la folle, et devait bien se moquer de moi.
Je fermais les yeux, enfouissant mon visage dans les fleurs. Peut être que si je restais là, comme ça, il ne s'apercevrait même pas que j'étais encore là ? Je respirais à plein nez le parfum apaisant que dégageaient les végéteaux autour de moi. Je sentis un papillon se poser sur ma main, cela me faisait des chatouilles et je relevais d'un coup la tête pour le chasser avec douceur. Je me retrouvais alors presque nez à nez avec le garçon qui s'était penché, et je bégayais en rougissant :

- Bo ... Bonjour ...


Mmh ... C'est moelleux, ça sent bon ... Oups, j'ai encore trop fait la folle ! [ PV Akio Kagusawa ] 587988ailes3

##   Dim 21 Oct 2012 - 19:08
Anonymous
Invité

C'était une belle journée. Une belle journée comme celles qu'Akio n'avait pas vu depuis longtemps. Il se sentait heureux. Parfaitement bien. Apaisé de tout soucis, de tout regret. Sa peur herculéenne semblait l'avoir abandonnée. Comme si cet endroit, ce champ coloré était habité de fées et que celles ci emportaient avec elles les maux du monde.
Le vent s'enroulait dans le feuillages des arbres et entre les fleurs, remontant et tordant les cheveux bruns du garçon. L'air était bon, le ciel bleu. Akio avait ôté ses chaussures pour mieux sentir la douceur parfaite de l'herbe et la caresse des fleurs.
Des papillons virevoltaient. Ils n'étaient pas méfiants. Ils frôlaient le nez, la main et les oreilles d'Akio.
Le brun marchait depuis un moment déjà quand il aperçut quelqu'un dans le champ plus loin. Une partie de lui eu peur, l'autre fut attirée par cette personne. Comme si elle dégageait un aura d'enfance, de bonheur, d'insouciance. Cette aura agit comme un aimant et Akio continua de marcher jusqu'à elle, les yeux vides comme fixés sur un point inconnu.
Plus il s'approchait plus il distinguait la silhouette gracieuse d'une jeune fille. Ses cheveux, bleus, luisaient sous la lumière du soleil. Elle avait des prunelles violettes. Elle devait avoir à peu près son âge. Légèrement plus jeune. Une fille gracieuse et magnifique. Tel était l'impression qu'elle lui donnait.
D'un coup son visage disparut dans les fleurs. Akio était près d'elle maintenant. Il se pencha au-dessus d'elle. Un papillon, toujours aussi innocent, se posa sur la main de la demoiselle qui se releva brusquement. Les deux se retrouvèrent alors nez à nez. La jeune fille rougit légèrement et balbutia:
-Bon....Bonjour....

-Salut, répondit Akio en souriant. Je te dérange?


"Qu'elle est mignonne en rougissant... se dit-il"
Il se décala légèrement et attendit la réponse de la jeune fille. Toujours en souriant. Il n'avait pas peur. Pour une fois. Il se sentait bien. Cette enfant lui rappelait quelqu'un qu'il avait aimée. Et qu'il aimait toujours. Il ne souhaitait pas l'effrayer.
Au fond de lui il avait peur. Peur de faire peur. Étrangeté de sa part.
##   Dim 21 Oct 2012 - 19:21

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

Je distinguais chacun des traits du garçon, et ne pouvait m'empêcher de sucruter son visage qui était, il faut l'avouer, d'une grande beauté. Il sourit, et me répondit :

-Salut. Je te dérange?

Je faisais lentement " non " de la tête, et me redressais vivemenbt, mais grâcieusement, en postition assise, les genoux légèrement pliés sur le côté, et les mains posées à côtés pour ne pas me déquilibrer. Il s'était légèrement décalé, et je me sentis un peu moins gênée. Je lui fis un sourire timide, et lui dit d'une voix douce :

- Moi c'est Oksa, Oksa Skilly, et toi ?

Je n'avais plus cet air d'enfant, je ne voulais pas qu'il me croit immature. Mes joues étaient toujours légèrement rosies par la gêne, mes yeux toujours pétillants de bonheur, mais mon ton sérieux et mâture. Tout ça était un contraste surprenant et ce jeune garçon devait me trouver étrange ! Je mempêchais de vivement détourner le regard et me mordillais discrètement la lèvre inférieur. J'étais obligée de froncer légèrement les yeux, car, le lycéen brun étant dos au soleil, moi, je l'avais en plein dans les yeux. J'observais soudain quelque chose qui me surprit, le garçon aux yeux bleus était pied nu, et n'avait pas l'air de s'en soucier le moins du monde ! Cela me fit sourire, je ne savais pas pourquoi, mais, assis au milieu de ces herbes, fleurs et papillons en tout genre, le jeune garçon avait un air un peu sauvage, mais frêle, qui faisait que je le trouvais plein de douceur. Je me rendis soudain compte qu'il ressemblait à mon frère, et eut un air un peu surpris.


Mmh ... C'est moelleux, ça sent bon ... Oups, j'ai encore trop fait la folle ! [ PV Akio Kagusawa ] 587988ailes3

##   Dim 21 Oct 2012 - 20:07
Anonymous
Invité

"Je ne la dérange pas. Tant mieux, se dit Akio soulagé"

La demoiselle se redressa et s'assit délicatement dans les herbes. Ses cheveux bleus avaient des mouvements gracieux et étincelaient de manière féérique. On aurait dit des fils d'eau pure voletant dans l'air. Cette comparaison plut à Akio. L'eau était son élément.

- Moi c'est Oksa, Oksa Skilly, et toi?

Elle souriait timidement. Un joli sourire sur un visage qui était d'un coup redevenu mâture. Ses yeux pourtant brûlaient du même feu. Akio remarqua qu'elle fronçait les sourcils et se rendit compte de sa position. Il se déplaça de manière à être face à son interlocutrice mais à l'opposé du soleil avant de répondre:

- Akio Kagusawa. Mais tu peux m’appeler Aki. Tu es française? Tu as un très joli prénom.

Akio se surprit lui-même à faire des compliments. Surtout de façon aussi naturelle et assurée. Il remarqua alors que la demoiselle observait ses pieds. Il sourit encore plus en regardant Oksa.

- J'aime le contact de l'herbe sur mes pieds. C'est comme les papillons ça chatouille. En plus ça leur donne une chouette odeur.

Le jeune garçon rigola de sa propre bêtise. Il était heureux et se sentait bien là. Il s'assit doucement dans l'herbe près de la demoiselle mais pas trop près. Il voulait être sûr qu'elle tolérait sa présence. Oksa semblait un peu surprise. Akio ne savait pas pourquoi. Il pensait avoir mal agit. Pourtant il misa tout sur la chance et continua à sourire. Ce ne fut qu'à ce moment là qu'il comprit d'où lui venait ce courage soudain. Il avait rencontré quelqu'un qui lui ressemblait. De quelle manière? Il ne saurait le dire. Mais il le savait. De plus Oksa était comme Elle... Elles se ressemblaient. Aussi gracieuses. Aussi magiques.
##   Lun 22 Oct 2012 - 18:26

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

Le jeune garçon se décala légèrement et je pus cesser de froncer les sourcils, l'observant alors avec plus d'aisance. Je me disais que je devais parfois perturber les gens, à les fixer comme ça, avec mes yeux étrangement violet. Je détournais alors rapidement le regard, mais le reposais aussitôt sur son joli visage quand il me répondit :

- Akio Kagusawa. Mais tu peux m’appeler Aki. Tu es française? Tu as un très joli prénom.

Je souris, Akio ... Aki, j'aimais bien ce prénom, il sonnait bien dans mes oreilles, et lui allait comme un gant. Je lui répondais :

- D'accord, j'aime beaucoup ton prénom ! Si tu veux, tu m'appeler Oks'y. Oui je suis française, mais ma mère est d'origine Russe, mon prénom aussi. Merci ..


Je ne sais pas pourquoi, mais être aussi à l'aise avec Aki me paraissait surprenant, je n'avais pas pour habitude d'aller vers les autres personnes, et le fait de pouvoir discuter si naturellement avec un garçon encore inconnnu il y a moins d'une minute était une sensation étrange. Voyant sans doute mon regard peu discret, Akio sourit et me dit :

- J'aime le contact de l'herbe sur mes pieds. C'est comme les papillons ça chatouille. En plus ça leur donne une chouette odeur.


Il rit, je l'imitais. La sensation me brûla la gorge. Combien de temps cela faisait il que je n'avais pas ris de façon si naturelle ? Sans me forcer ? Je ne le savais plus, et ne voulais pas le savoir. Je me sentais bien avec Akio, comme avec mon frère. Il s'assit, un peu près de moi, mais pas trop. Il semblait tout faire pour ne pas me gêner, il était adorable. Comme mon frère .. Un soupçon de tristesse passa dans mes yeux, je l'effaçais immédiatement. J'étais heureuse. Soudain, une envie me prit, je souris à Akio et, d'un geste gracieux, mais un peu surprenant, j'enlevais mes chaussures et posais délicattement mes pied dans l'herbe fraîche et douce. Aki avait aison, c'était tout simplement merveilleux. Je le regardais et me remettais à rire.


Mmh ... C'est moelleux, ça sent bon ... Oups, j'ai encore trop fait la folle ! [ PV Akio Kagusawa ] 587988ailes3

##   Sam 27 Oct 2012 - 23:10
Anonymous
Invité

Oks'y riait. Elle riait joyeusement et sans complexe. Cela la rendait encore plus belle. Ce n'était pas le rire forcé auquel il s'attendait. C'était un vrai rire.
Les pieds d'Oksa frôlaient ceux d'Akio. Ils frottaient et jouaient avec l'herbe. Le garçon se mit à les taquiner gentiment tout en riant. Ce ne fut que l'action entamée qu'il se demanda si ça ne gênerait pas Oksa. Il ramena ses pieds à lui d'un seul coup et rougit légèrement.

-D... Désolé, dit-il.

Il n'osait pas regarder Oksa en face, préférant fixer un point invisible de l'horizon.

##   Lun 29 Oct 2012 - 13:39

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

[ Hrp : Essaie de faire des posts plus longs, ils sont censés faire au moins 10 lignes, sinon c'est dur d'arriver à faire de bon posts ^-^' ]

L'herbe était très douce, sa fraîcheur faisait un bien fou. Je fermais les yeux, écoutant les oiseaux chanter dans les arbes, mais un chatouillement sur mon nez me gêna, j'ouvrais les yeux et regardais un papillon aux ailes argentées qui s'était posé sur mon nez. Je secouais la tête en souriant, et il s'envola. Je sursautais quand Aki se mis à taquiner mes pieds en riant. Je fus tout d'abord surprise, puis je me mis à rire. Akio retira soudain ses pieds en rougissant légèrement. Il eut l'air gêné quand il prit la parole :

-D... Désolé.

Il détourna le regard, je fronçais les sourcils et lui disais d'une voix douce :

- Pourquoi t'excuses tu ? Tu n'as rien fait de mal.

Je lui souriais, bien qu'il ne me regarde pas. J'espérais qu'il sentirait que je ne lui en voulais pas et qu'il se tournerait à nouveau vers moi. Le papillon aux ailes argentées de tout à l'heure vint se poser sur la tête de Aki, je me mis à rire légèrement.


Mmh ... C'est moelleux, ça sent bon ... Oups, j'ai encore trop fait la folle ! [ PV Akio Kagusawa ] 587988ailes3

##   Lun 31 Déc 2012 - 16:51
Anonymous
Invité

-Je... Je.. hm...

Akio rougissait de manière presque exagérée. Son gêne était visible et il en voulut presque au papillon d'attirer encore plus l'attention sur son visage. Ses magnifiques ailes bougeaient légèrement comme si il bougeait ses "bras" pour garder son équilibre sur le visage du brun. Oksy rigola. Un rire doux comme le vent, cristallin. Mélangeant l’insouciance enfantine et la pudeur mâture. Il tourna légèrement le regard vers elle et sourit à son tour. Il prit le papillon sur son doigt et tout doucement l'approcha du visage d'Oksy.

-Tu as vu? Il dit "Coucou Oksy"!


Akio le ramena à lui et le fit s'envoler. Il le regarda battre des ailes dans le champ puis il s'allongea dans l'herbe. Il faisait beau, il faisait bon. Le petit brun ferma lentement les yeux. Un sourire se dessina sur son visage, paisible et léger.


-Dis Oksy, fit-il sans rouvrir les yeux, tu n'as jamais rêvée de pouvoir voler? Sans ailes, sans attaches sans rien. Juste voler...


Il se redressa à l'aide de ses mains et fixa la jeune fille, attendant sa réponse.


[hrp:muhahahahaha]
##   Sam 5 Jan 2013 - 14:59

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Oksa Skily
Messages : 324
Date d'inscription : 19/09/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Etre ermite.
Humeur : Mieux quand tu m'auras lâchée.

J'eus tout d'abord un geste de recul lorsque Aki' approcha le papillon de mon visage, mais je laissais rapidement ma méfiance de côté, et me détendais.

-Tu as vu? Il dit "Coucou Oksy"! me dit il en souriant.

Je lui rendais son souire, et murmurais d'une voix douce :

- Coucou joli papillon !

Je suivis des yeux le papillon, puis posais mon regard sur le garçon lorsqu'il prit la parole :

-Dis Oksy, fit-il sans rouvrir les yeux, tu n'as jamais rêvée de pouvoir voler? Sans ailes, sans attaches sans rien. Juste voler...


Mon sourire s'affaissa légèrement, et un masque dur remplaça mon air heureux. Akio se redressa et me fixa attendant une réponse. Elle ne tarda pas, tranchante, et froide :

- Non. Pourquoi aurais je voulu m'envoler ?

Ma réponse, mon comportement, mon regard ... Tout ça était le contraire de ce que je ressentais. Si j'avais voulu voler ? Toujours. A chaque instant de ma vie. Pour échapper aux regards des gens, à leurs remarques perfides et méchantes. J'aurais voulu partir, vivre libre dans les airs. Sans que je n'y prête attention, mon air changea, brisant la glace que j'avais dressé entre Aki' et moi. J'eus certainement l'air très fragile en cet instant. M'en rendant compte, je me levais, et tournais le dos au jeune garçon, regardant le ciel. J'espérais peut être qu'il ne verrait rien. C'était naïf de ma part, je le sais, mais bon, j'espérais ...

[ Hrp : Pourquoi tu es en invité ? ]


Mmh ... C'est moelleux, ça sent bon ... Oups, j'ai encore trop fait la folle ! [ PV Akio Kagusawa ] 587988ailes3

##   
Contenu sponsorisé

 

Mmh ... C'est moelleux, ça sent bon ... Oups, j'ai encore trop fait la folle ! [ PV Akio Kagusawa ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Champ de fleur.