Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Cours de musique au bord du lac
#   Dim 23 Déc 2012 - 0:02
avatar
Invité

-Enfin tranquille ...

Je marche vers l'ombre d'un arbre, éloigné des quelques personnes qui passent. Je remet ma capuche en place ainsi que mon bandeau. Je l'allonge dans l'herbe, adossé contre l'arbre, et je regarde les gens passer au loin. Tout ces gens, rien que de pensez qu'il y a autant de monde ici, je commence à m'empourprer. Je ferme les yeux deux minutes pour me calmer. Quand je les ouvre, j'aperçoit au loin une jeune fille à la chevelure blonde faisant approximativement ma taille, peut être un peu moins. Pourtant elle parait plus jeune, environ 14 ans à vu d'oeil. Elle est habillé avec des vêtements de ville, c'est à dire jean, sweat et des chaussures larges. Je remarque qu'elle tient une boite ressemblant à celle pour y mettre un instrument dans ses mains, mais je n'arrive pas a le distinguer. Intriguer, je me lève et je me rapproche doucement d'elle afin qu'elle ne me remarque pas. La jeune fille s'assoit sur le bord du lac et ouvrit la boite. Il y avait un violon à l'intérieur ! "Un instrument que j'adore et que je sait jouer. Elle à de la change d'en avoir un." me dit-je. "Avec un peu de chance, elle me laissera peut-être en jouer ..." A cette idée, je me mit à rougir aussitôt. Je me calme un peu et je me rapproche encore un peu plus. La jeune fille se mit en position pour jouer. Je m’arrête aussitôt. Elle commence à jouer, mais ce fut un échec. Elle n'arrive pas à aligner deux notes correctes. Alors qu'elle retente, je me rapproche d'elle. Alors qu'elle renonce avec un léger soupir et qu'elle s'apprête à ranger l'instrument, je l'interpelle :

-Heu ... Pardon ... Excuse moi ... Je peut ? dis-je en montrant du doigt le violon

Elle se retourne vers moi, et je sens mon visage devenir rouge aussitôt. Maintenant que je regarde son visage, je voit qu'elle à des yeux d'un bleu magnifique et un joli visage de jeune fille. Elle me tend le violon avec un léger sourire. Je prend l'instrument, m'assoit et me met à jouer

Spoiler:
 

Après avoir fini de jouer, je me rend compte tout à coup que j'ai surement dérangé la demoiselle en venant lui emprunter le violon. Je m'empourpre très violemment et je tend l'instrument.

-Pardon ... Je ne voulais pas te déranger ... Je ... Je suis Arsax Drakiel ... et toi ? dis-je de manière confuse à la jeune fille
#   Dim 23 Déc 2012 - 11:41

Personnage ~
► Âge : 15 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Messages : 502
Date d'inscription : 24/10/2012
Emploi/loisirs : Délire de psycho-dalleuse ?
Humeur : Assoiffée de sang.

Depuis que j'avais découvert la salle de musique, je m'y rendais touts les jours. Ce matin, en ouvrant le placard, je découvris une boîte que je conaissais bien: celle d'un violon. Mon frère en jouait, et il était très doué. Je décidais d'emporter l'étui avec moi au bord du lac que j'avais découvert un peu plutôt, pour m'adonner à mes souvenirs.
Je cheminais lentement, tout en faisant attention à tenir précautioneusement l'étui, et des flots de souvenirs me revinrent en mémoire... Mon frère à une audition, puis au bord d'un lac, nous montrant le morceau qu'il venait d'apprendre...

Une fois arrivée je m'assis sur la rive, à quelques pas de l'eau, ouvris la boîte, et saisis le violon comme une relique. Je le plaçais sous mon menton comme j'avais vu le faire mon frère. Mais contrairement à lui, je ne sortis que quelques grincements. Je l'enlevais précipitamment, ne voulant pas ternir les si belles mélodies dont je me rappellais. Je m'apprêtais à le ranger, et c'est alors qu'un jeune assez grand, il devait avoir 16 ans, il était habillé de noir, il avait de cheveux bleus-gris mi-longs, et le plus étonnant, un bandeau noir sur les yeux. Il me demanda:

-Eu... Pardon...Excuse moi, je peux?

J'acquieçais d'un sourire, et lui tendis l'instrument ainsi que l'archet.
Il entama alors une magnifique mélodie, qui me semblait familière. Il jouait vraiment bien, et je l'écoutais jouer jusqu'au bout, me déléctant de chaque note. Le morceau fini, je me retins d'applaudir, mais le sourire qui recouvrait mon visage devait exprimer toute ma joie. Mais il s'empourpre d'un coup en me rendant l'instrument et s'exclame:

-Padon... Je ne voulais pas te déranger...Je...Je suis Arsax Drakiel, et toi?

Je lui réponds d'une voix joyeuse:

-Mais non tu joue super bien! C'était un vrai plaisir de t'écouter jouer! Moi, je suis Alicia Foxer! T'es depuis combien de temps ici?

Je range tranquillement l'instrument en attendant sa réponse...
#   Dim 23 Déc 2012 - 13:43
avatar
Invité

La jeune fille reprends le violon en souriant et me réponds joyeusement :

-Mais non tu joue super bien! C'était un vrai plaisir de t'écouter jouer! Moi, je suis Alicia Foxer! T'es depuis combien de temps ici?

Elle range le violon dans son étui tout en me disant ca.
Je m'empourpre aussitôt :

-Hein ... Quoi ... Heu ... Mais non ... Je ne joue pas si bien ... Heu non ... Je viens juste d'arrivé, et toi ?

Je m'assoit à côté d'elle, enfin pas trop près non plus, je n'ose pas. J'attends sa réponse tranquillement, mais je pense tout à coup à quelques choses. Est-ce que le violon lui appartient, car elle n'as pas l'air de savoir en jouer. Après sa réponse je me décide à lui demandé, même si rien que le faite d'y penser de fait rougir :

-Heu ... excuse moi ... Ce violon est à toi ? Parce que ... comment dire ... Tu n'avait pas l'air de savoir en jouer ... Je ne dit pas ça méchamment hein ...

Je baisse la tête, confus. J'ai peur de l'avoir offusqué. On ne dit pas ça à une personne que l'on vient de rencontrer. Y'a vraiment pas à dire, je ne suis pas douer avec les gens. J'attends donc sa réponse, la tête baissé.

HRP : désolé si c'est court j'ai pas eu de bonnes idées pour continuer ><
#   Dim 23 Déc 2012 - 18:44

Personnage ~
► Âge : 15 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Messages : 502
Date d'inscription : 24/10/2012
Emploi/loisirs : Délire de psycho-dalleuse ?
Humeur : Assoiffée de sang.

Après ma question, Arsax reprit sa couleur tomate et me répondit:

-Hein…Quoi…Mais non…Je ne joue pas si bien… Mais non… Je viens d'arriver et toi?

Mon visage s'éclaira et je répliqua:

-Mais si c'était super! Moi je suis là depuis presque deux mois!

Après ça, il s'assit près de moi, mais pas trop quand même. Il eut l'air pensif et me questionna, avant de baisser la tête:

-Heu…Excuse moi…Ce violon est à toi? Parce que…comment dire…Tu n'avait pas l'air de savoir en jouer… Je ne dit pas ça méchamment hein…

Je penchais la tête sur le côté, tout en regardant l'horizon, et lui expliquai:

-Nan, il est pas à moi. Je l'ai trouvé dans la salle de musique. Mon frère en jouait avant, et je voulais essayer. Ne t'excuse pas, c'est bien vrai. En tout cas, t'es honnête.

Je fis une pose, puis enchaînait:

-Tu sais, tu peux en emprunter un et en jouer dans la salle de musique.

Je me tournai vers lui et lui sourit:

-En tout cas, ça te dit que je te fasse visiter l'Institut? T'es nouveau ce serai l'occasion!

J'étais enthousiaste à cette idée, car le garçon était vraiment sympa. J'épèrais que l'on deviendrait amis, car l'opération "trouver des amis" était lancée!

HRP: désolée moi non plus j'avais pas trop d'idées… Ca va la fin où tu veux que je la change? :3
#   Dim 23 Déc 2012 - 21:27
avatar
Invité

Alicia me répondit avec une voix dans laquelle on pouvait ressentir une touche de nostalgie que le violon ne lui appartenait pas, qu'elle l'avait emprunté à la salle de musique pour essayer d'en jouer, comme le faisait son frère. Elle me dit de ne pas m'excuser d'avoir dit ce que j'ai dit, et que j'étais honnête. Je rougissait aussitôt. Un petit silence s'en suivi, ce qui me permit de me calmer un peu. Elle me signala aussi que si je le voulais je pouvait moi aussi emprunter un violon dans cette salle de musique. Je trouve qu'elle est vraiment gentille, cette fille nommé Alice. Elle est douce et chaleureuse. Finalement, j'ai eu de la chance de rencontrer quelqu'un aujourd'hui, et cette personne deviendra peut-etre quelqu'un de confiance. Après un petit moment passer assis, elle se tourne vers moi en souriant :

-En tout cas, ça te dit que je te fasse visiter l'Institut? T'es nouveau ce serai l'occasion!

-Heu ... Oui, bien sur ...

Pour ne pas me montrer impassible, et parce que Alicia est gentille, je lui fit un léger sourire. C'est tout ce dont je suis capable, pour le moment. Finalement, ma nouvelle vie peut bien ce trouver dans cette institut. Je me lève et tend ma main vers elle, qu'elle prend pour ce relever. Je devient rouge aussitôt que sa main se pose sur la mienne, mais je ne la retire pas pour autant. Je lui montre le chemin pour lui faire signe d'avancer. Et oui, la galanterie existe.

Nous débutons donc notre marche sur le bord du lac en direction de l'institut lorsqu'une douleur dans le dos me foudroie. Je sens mes jambes qui ne me tienne plus debout et avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, je tombe dans le lac. La douleur s’arrête aussitôt, elle n'était apparemment que passagère. Je ressort donc du lac et je voit Alicia qui se trouve sur le bord et qui me regarde, l'air soulagée. Je suis mouiller de la tête au pied. Ce n'est pas grave, enfin si un peu, car mon bandeau est lui aussi mouiller.

-Pardon ... Excuse moi ... Juste une vieille douleur qui se réveille ...

Je retire donc mon bandeau en faisant attention que mon oeil gauche reste fermer, je n'ai pas envie qu'elle sache à propos de ça.
#   Lun 24 Déc 2012 - 12:29

Personnage ~
► Âge : 15 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Messages : 502
Date d'inscription : 24/10/2012
Emploi/loisirs : Délire de psycho-dalleuse ?
Humeur : Assoiffée de sang.

Depuis que nous avons parlé, je sais que nous avalons quelques points en commun. Et puis, s'il et à Terrae, c'est qu'il y a une raison.
J'attends sa réponse, ayant peur qu'il n'accepte pas ma proposition:

-Heu…Oui bien sûr…

Décidément, ce garçon est vraiment timide (tout le contraire de moi) mais il est vraiment gentil!
Il esquissa un sourire, et je devinais que c'était pour lui un grand effort, et que ce n'était pas dans ces habitudes.
Il se leva et me tendis la main, que j'acceptais en souriant pour me relever, sans pour autant trop m'appuyer dessus. Il devient aussitôt rouge (il aime vraiment cette couleur!) mais il la laisse jusqu'au bout. Il me montre le chemin vers l'Institut, et je le suis sans hésiter. Il a l'air motivé, et j'espère qu'on passera un bon moment.
Nous commençons à marcher, et c'est alors qu'il commence à sa tordre de douleur. Paniquée je me précipite vers lui, mais c'est trop tard, il a déjà atterri dans le lac. Je me mord la lèvre pour ne pas rire de cette dernière action comique et je reprends mon sérieux, soulagée:

-Ca va? Qu'est ce qui s'est passé?
Il me répond prestement:

-Pardon…Excuse moi… Juste une vieille douleur qui se réveille…

Je me sens déjà un soulagée par ces propos, mais je réplique:

-Mais non, t'as pas à t'excuser! Tu veux qu'on abandonne et que tu passes te changer et voir l'infirmière? Tu veux qu'on parle de ta douleur? Si ça peux te faire du bien…

Tant pis si nous n'allons pas voir l'Institut, on en aria bien le temps une prochaine fois. L'important, c'est qu'il aille mieux.

Il enlève son bandeau, tout en fermant son oeil gauche, et je ne m'attarde pas sur ce détail.
Je me dirige vers lui, prête à l'aider à marcher si le besoin s'en ressent.
#   Lun 24 Déc 2012 - 14:56
avatar
Invité

Tandis que je quitte mon bandeau, Alicia me dit :

-Mais non, t'as pas à t'excuser! Tu veux qu'on abandonne et que tu passes te changer et voir l'infirmière? Tu veux qu'on parle de ta douleur? Si ça peux te faire du bien…

Elle se rapproche de moi, visiblement un peu inquiète pour moi. "Je l'ai inquiéter inutilement" me dis-je, c'est vraiment stupide de ma part. Je baissa la tête à cause de la honte et répondit :

-Heu, non sa ira ... Sa ne devrait pas recommencer. Je me changerai plus tard ... Ne t'en fait pas.

Je ne veut pas priver Alicia de cette balade, elle avait vraiment l'air de vouloir me faire visiter l'institut. Et puis elle est vraiment gentille, j'ai bien envie d'apprendre à la connaitre un peu plus. Je rougit à cette idée mais je continue :

-Et pour en parler ... Je ne sais pas ... Il est, comment dire, effrayant ... Si tu veux vraiment le savoir, je pourrait t'en parler mais ... Je mit la main sur mon oeil gauche. Et toi ? Pourquoi tu es venue ici ? Sans vouloir être indiscret ...

Je fit signe à Alicia que l'on peut continuer la ballade
#   Lun 24 Déc 2012 - 15:29

Personnage ~
► Âge : 15 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Messages : 502
Date d'inscription : 24/10/2012
Emploi/loisirs : Délire de psycho-dalleuse ?
Humeur : Assoiffée de sang.

Arsax à l'air gêné d'avoir provoqué mon inquiétude si bien qu'il baisse la tête en me répondant:

-Heu non ca ira... Ca ne devrait pas recommencer. Je me changerais plus tard...Ne t'en fais pas.

Je suis encore un peu sceptique, mais je n'insiste pas.
Il rougit encore une fois et reprend:

-Et pour en parler... Je ne sais pas... Il est effrayant...Si tu veux vraiment le savoir, je pourrai en parler...

Mais il s'interrompt, le temps de poser sa main sur son oeil gauche, comme s'il reflétait son passé.
Je m'excuse, lui disant que je n'aurais pas fu lui demander. Il me questionne:

-Et toi? Pourquoi es-tu venue ici? Sans vouloir être indiscret...

Je souris tristement, le regard dans le vide, avant d'annoncer, avec une voix mélancolique:

-Mes deux parents sont morts, et mon frère a disparu...

Je me tourne vers lui alors que mon passé ressurgi dans ma mémoire. Je lui annonce d'une voix redevenue heureuse:

-En tout cas, je suis contente d'être venue ici!

Je lui souris, pendant que nous continuons de marcher.
Je n'ai pas oublié qu'il est mouillé, et j'espère que cela ne le gêne pas trop.

Nous arrivons bientôt aux bâtiments, et je lui propose de faire un détour par son dortoir, avant de visiter le reste.
#   Lun 24 Déc 2012 - 16:42
avatar
Invité

Après avoir poser ma question, Alicia sourit tristement et me répond d'une voix mélancolique :

-Mes deux parents sont morts, et mon frère a disparu...

-Oh ... Je ne savais pas ...

Elle se tourna vers moi, et la lueur dans ces yeux montra qu'elle penser à son passé. Quel abruti je fait ! J'ai le chic pour parler des choses qui fâche. Elle me parle pourtant d'un voix redevenue heureuse :

-En tout cas, je suis contente d'être venue ici!

Elle me sourit tout en continuant à marcher, et je me force à essayer d'en faire autant, c'est le moins que je puisse faire.

Nous arrivons aux batiments, et Alicia me propose de faire un détour aux dortoirs avant de continuer la sortie. Etant encore trempé, j'accepte et nous nous dirigeons à l'intérieur du batiment.

HRP : La suite du RP dans la salle de musique !
#   
Contenu sponsorisé

 

Cours de musique au bord du lac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Lac.