Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
♪♫ Allez, viens boire un p'tit coup au bar du coin ! ♫♪ (pv Naoki)
##   Ven 4 Jan 2013 - 17:09

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 98
Date d'inscription : 25/03/2012

C'est le week-end, le soir est tombé, le vent est glacé à souhait, la neige tombe en silence. Emmitouflée sous une énorme écharpe avec un bonnet assortie, je me dirige en hâte en direction du bar, de l'autre côté de la rue. Lorsque j'ouvre la porte, l'air chaud de la pièce me frappe de plein fouet. Je me dépêche donc de retirer mes nombreuses couches pour en profiter pleinement. Les gens rient à gorge déployée, certains jouent aux fléchettes, d'autres au billard. Je ne fais pas plus attention que ça aux clients et m'approche du comptoir.

-Bonsoir ! Dis-je d'un ton enjouée.
-B'soir... Répond le barman d'un ton bourru tout en essuyant un verre.

Sa voix ne correspond pas à son physique : il est grand, des bras musclés, une peau hâlée, de magnifiques yeux noirs. Le ton qu'il a employé conviendrait plutôt pour un homme de petite taille avec une énorme bedaine ! Je garde néanmoins le sourire.

-J'aimerais savoir si vous recherchez une barmaid ? Parce que c'est le travail que je faisais avant d'atterrir ici et que...
-Non désolé on ne recrute personne !

Il se détourne aussitôt de moi et va servir un autre client, tout sourire. Je hausse les sourcils, tentant de cacher ma légère colère contre lui. Il ne m'a même pas laissé finir ! Et puis, pourquoi moi il me parle comme une moins que rien, alors que pour les messieurs il est tout aimable ?! Injustice ! Scandale ! JE ferme les yeux et respire un bon coup. Bon, je ne vais pas insister... Si il change d'avis, je ne suis pas sûre d'être heureuse de bosser avec un pauvre type comme lui. Une fois que mon sourire revient sur mon visage, je le rappelle de nouveau.

-Est-ce que je pourrais avoir une bière ? Demandais-je poliment.
-Faites voir votre carte d'identité.

Je fouille dans mon sac et lui montre.

-Vous n'avez pas 21 ans, vous n'y avez pas droit.
-Quoi ?! M'exclamais-je, furieuse. Je les ai dans quelques jours !
-Je m'en moque.
-Vous n'êtes qu'un imbécile, vous mériteriez de perdre votre boulot et de vous geler le cul dehors en mendiant !!!

Les clients rient derrière moi, tandis que j'affronte du regard l'homme misogyne. Durant mon excès de colère, la flamme d'une bougie près de moi a doublé de volume, avant de revenir normal quand je suis redevenue calme. D'une voix cassante, je lui dis :

-Alors, donnez-moi un jus d'orange.

Sans dire un mot, il s’exécute et me sert un verre. Je le prends et pars m'asseoir à une table libre, près d'une fenêtre. Une chose est sûre, je ne remettrais jamais les pieds ici...



Deuxième compte de Tanya ;3
##   Ven 4 Jan 2013 - 18:53

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 23
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

J'aimais la fraîcheur de la nuit, c'était le temps idéal pour se changer les idées. J'étais encore troublé par mon initiation. Les questions se bousculaient dans ma tête et posséder un pouvoir me rendait nerveux. Cependant j'étais heureux, l'air tournait, vibrait, chantait autour de moi depuis mon éveil. Les différents parfums du village se mélangeaient, parfois désagréable, d'autres fois apaisant. La rue principale était bondée pour une nuit d'hiver. Un parfum attira mon attention: chocolat blanc chaud, mon parfum préféré. Je ne pouvais décidément pas résister et je suivis la douce odeur sucrée. Elle me mena devant un bar. Mon père ne m'avait jamais emmené dans un endroit comme celui-ci et ma mère m'interdisait d'aller dans des endroits qu'elle qualifiait de ''peu fréquentable''. Mais depuis je vivais ici mes parents n'avaient plus aucun droit sur moi et je comptais faire de nouvelles expériences. Et j'avais décidé que je commencerais par ce bar, rien de bien méchant en soi.
Une clochette prévint mon entrée. Il y avait toutes sortes de gens, la plupart était des hommes grisonnants et bedonnants qui riaient bruyamment et buvaient dans des verres plus gros que leurs mains. Bien sûr, je ne me fondais pas dans le tableau. Ma bonne étoile m'avait tout de même doté du don de l'invisibilité. Non je ne parle du pouvoir d’invisibilité mais de ma capacité à me faire oublier. Je me glissais sur une banquette dans un coin caché par une bande d'ivrognes. Au moins, le bar était propre.
Une voix s'éleva dans le bar et les rires se transformèrent en chuchotements.


- Quoi?! Je les ai dans quelques jours!

Une fille aux cheveux rouges avait l'air assez contrarié au bar. Le barman ne lui prêtait pas une grande attention.

- Je m'en moque, lui répondit-il d'une voix neutre.

La fille bouillonnait de rage.

- Vous n'êtes qu'un imbécile, vous mériteriez de perdre votre boulot et de vous geler le cul dehors en mendiant!!!

Je l'imaginais grogner, sur le point de mordre le barman, comme un petit chien qui a le sang chaud. Cette image me fit sourire. Il ne fallait pas l'avoir comme ennemi si on tenait à sa tranquillité. À côté de la fille, la flemme d'une bougie s'intensifia. Cela ne dura qu'une seconde et personne ne l'avait remarqué. Elle passa sa commende d'un ton sec:

- Alors, donnez moi un jus d'orange.

Elle traversa le bar et s'assit à une table près d'une fenêtre avec son verre. Je comprenais que le barman n'accepte pas de lui servir de l'alcool, c'était la loi et il risquait une amende. Mais quelque chose me disait que ce n'était pas la véritable raison pour laquelle il avait refusé de la servir... Vous me trouverez sans doute vieux jeu, seulement je n'appréciais pas qu'on ne traite pas les filles correctement, c'était peut-être du à mon enfance... Je n'étais pas violent par nature et parler à ce genre de personne ne changerait pas les choses. Je ne pouvais donc pas changer la façon de penser du barman, par contre je devais pouvoir rendre service à la fille. Je me dirigeais vers le bar, tant que personne ne faisait attention à moi – les ivrognes étaient trop occupés à reluquer la fille, dégoûtant. Je m'appuyais contre le bar et demanda au barman:

- Une bière et un chocolat blanc chaud, s'il vous plaît.

Il leva un sourcil et me regarda de haut en bas. Je ne portais mon uniforme, donc il ne pouvait pas savoir que j'étais étudiant. De plus, on m'avait toujours dit que je faisais plus vieux. Dans le doute il demanda à voir ma carte d'identité.

- Je fais si jeune que ça? Je suis fatigué après avoir travaillé toute la journée (ce n'était pas faux, surtout que l'initiation m'avait vidé de mes forces) et je veux juste une bière pour me détendre avant de rentrer chez moi.

- Et pour qui est le chocolat blanc chaud? dit-il toujours suspicieux

Il était trop curieux pour ce métier.

- Pour le jeune fille là-haut. La voir en colère gâche l'ambiance du bar, ce serait dommage que vos clients la prenne en pitié et vous voient comme un macho. Et puis avouez qu'une jeune fille qui sourit c'est toujours plus plaisant...

Je n'arrivais pas à croire que je racontais des salades pareil! J'avais envie de me pendre sur place! Le pire était que mon dernier argument avait fait son effet.

- Très bien, comme vous voulez, monsieur.

Il me tendit une bière pression et un chocolat que je portai à la table de la fille. Elle avait gardé son air renfrogné. Je posai la bière devant elle et pris place en face.

- Si tu continues à faire cette tête mon mensonge serait inutile. Et pas question que tu paies la bière.

Je bus une gorgée de mon chocolat et soupirai. Je m'embarquais toujours avec des gens dans des situations étranges ces derniers temps. C'était la première fois que j'avais affaire à une feu et j'étais un peu curieux.


##   Sam 5 Jan 2013 - 20:46

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 98
Date d'inscription : 25/03/2012

Les pensées qui traversent mon esprit sont tous plus sordides, voir diaboliques, les uns que les autres. Le barman y est omniprésent et je lui fais subir les pires tortures qui existe dans ce monde de brutes. Par exemple, je lui arrache chaque poil de son corps à l'aide de cire chaude. Même le maillot. J'ai tellement la tête ailleurs que je ne remarque pas la conversation entre un jeune homme et le barman. Du moins, jusqu'à ce qu'il vienne s'asseoir face à moi et pose une bière à côté du verre de jus de fruits.

-Si tu continues à faire cette tête mon mensonge serait inutile. Et pas question que tu paies la bière.

Je pose mon regard alternativement sur la boisson, puis lui. Ceci plusieurs fois de suite. Puis, j'affiche un grand sourire.

-Merci, tu es un amour !!!

Je dois admettre que parler de cette manière à une personne qu'on ne connaît pas du tout, c'est un peu fort. J'espère que je ne lui ai pas trop fait peur... Je bois une gorgée, tandis que lui avale un peu de son chocolat chaud. Mes yeux l'observent dans le moindre détail. Plutôt grand, un teint qui ferait rêver n'importe quelle fille, des yeux différents : l'un rouge, l'autre bleu. Certes, c'est étrange, mais n'ai-je pas, moi aussi, quelque chose qui peut choquer certaines personnes ? Son visage ne m'est pas entièrement inconnu.

-Tu ne serais pas à l'institut par hasard ? Moi c'est Asuna.

Je continue à le fixer. Il est plutôt pas mal dis donc... Oui, bon, hein, on se calme là ! Je finis par le lâcher du regard et bois une petite goulée de ma bière. Heureusement que le barman ne peut me voir, il en ferait tout un scandale je suis sûre ! Imaginer cette scène fait largement agrandir mon sourire.

-Et pourquoi as-tu mentit pour me donner une bière ? Tu avais peur que je fasse cramer toute la baraque ?

Je ris à ma propre blague. Mais qui c'est, peut-être que si j'aurai eu un tempérament plus colérique, ça se serait fort probablement passer. Mais bon, ce n'est pas le cas alors que tout le monde soit rassuré ! Je le regarde avec amusement, attendant des réponses à mes questions.



Deuxième compte de Tanya ;3
##   Sam 5 Jan 2013 - 22:14

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 23
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

Elle me scruta, puis passa au verre de bière, répétant cette mécanique plusieurs fois avant de balancer:

- Merci, tu es un amour!!!

C'était la première fois qu'on me parlait comme ça. Je ne savais pas vraiment comment réagir. Peut-être aurais-je du être gêné ou indifférent. Elle saisit le verre et but une bonne gorgée, elle avait totalement oublié son jus d'orange. Je l'imitai. Il était simple de deviner que la bière était l'une de ses boissons favorites. Bien qu'elle ressemblait à une petite fille on devinait qu'elle était plus âgée que ne laissait penser son apparence en observant son comportement. Elle avait des manières... qui s'approchaient d'un garçon manqué. Elle restait tout de même une fille, ses yeux m'examinaient méthodiquement. Puis ce fut comme un éclair qui passa sur son visage.

- Tu ne serais pas à l'institut par hasard? Moi c'est Asuna.

Elle était probablement une élève elle aussi. Il était plus que propable qu'elle m'aie croisé à l'institut. Son regard se fit plus insistant. J'ignorais pourquoi les gens me fixaient et pour finir détournaient les yeux. En tout cas, elle ne fut pas l'exception. Elle but à nouveau dans son verre. Un large sourire se dessine sur ses lèvres.

- Et pourquoi as-tu menti pour me donner une bière? Tu avais peur que je fasse cramer toute le baraque?

Elle rit toute seule. Asuna avait un côté effrayant, plutôt sympathique, mais effrayant. Avant de lui donner une réponse, j'enlevai mes gants pour tremper un spéculoos que je venais de déballer dans ma tasse de chocolat chaud.

- J'ai fait croire que la bière était pour moi, c'était simple de le persuader que j'ai la majorité. Je lui ai dis qu'une fille attire les clients dans un bar et que si celle-ci boudait ça lui donnerait mauvaise réputation.

Je désignai du menton les tables des vieux derrière elle qui bavaient comme des chiens. L'un d'eux rougit quand elle se retourna.

- Et je déteste les mecs qui ne font pas la différence entre une fille et un chiffon.

Je parlais en connaissance de cause. Quand j'étais enfant, une ''fille'', les garçons de ma classe me disaient de retourner jouer avec mes poupées, ce genre de choses qui peuvent insulter une fille. Je comprenais la colère d'Asuna. La bière n'était pas réservée aux hommes.

- C'est gentil de ta part, commenta-t-elle

- Je m'appelle Naoki, et je suis initié à l'institut. Je suppose que tu es feu. Je suis air.

Je fis passer un courant d'air sur la flamme de la bougie posée au bord de la fenêtre, elle s'éteignit. Asuna avait été silencieuse, ce qui m'étonna. Après avoir but une troisième gorgée, elle s'exclama:






Dernière édition par Naoki Fujiyama le Dim 6 Jan 2013 - 14:30, édité 3 fois
##   Dim 6 Jan 2013 - 12:59

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 98
Date d'inscription : 25/03/2012

Face à ma blague, sa réaction était plutôt étrange. Il avait presque l'air effrayé.

-J'ai fait croire que la bière était pour moi, c'était simple de le persuader que j'ai la majorité. Je lui ai dis qu'une fille attire les clients dans un bar et que si celle-ci boudait ça lui donnerait mauvaise réputation.

Sur ces paroles, il désigne quelque chose derrière moi. Lorsque je me retourne, j'aperçois deux vieux bonhommes en train de me mater. L'un d'eux rougit quand mon regard croise le sien.

-Et je déteste les mecs qui ne font pas la différence entre une fille et un chiffon.

Je lui refais face, tout sourire.

-C'est gentil de ta part.
-Je m'appelle Naoki, et je suis initié à l'institut. Je suppose que tu es feu. Je suis air.
-C'est exact ! Dis-je en regardant la flamme d'une bougie qui s'est éteinte subitement.

Je n'ai pas eu trop l'occasion de m'entraîner, mais bon. Je plisse légèrement les yeux sous la concentration, et parviens à rallumer la bougie. Je souris, toute fière. Mes yeux croisent les siens. Je les observe.

-Tu as de sacrés yeux, fis-je remarquer. On doit te le dire souvent je pense. Je les aime bien !

Un air... Je n'en connais pas beaucoup des airs. Mis à part ceux que je croise parfois, je ne les connais pas personnellement. Ça me rend un peu curieuse.

-C'est quoi ta spécialité ? Je connais quelques trucs chez les autres éléments comme la téléportation par exemple, mais les airs je ne les connais pas. Moi je suis marionnettiste.

Un jour, il va falloir que je m'entraîne, je ne veux certainement pas rester toute ma vie sans savoir contrôler mes dons ! Bonjour la honte sinon !



Deuxième compte de Tanya ;3
##   Dim 6 Jan 2013 - 14:53

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 23
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

- C'est exact!

La flamme resurgit pour confirmer mes suppositions. Connaissant de caractère chaud des feus, je ne m'étonnai pas qu'elle se prenne si bien au jeu. Peut-être qu'Asuna était une fille avec laquelle je me serais bien entendu. Je la croise du regard alors qu'elle examine mes yeux. J'avais presque oublié mon défaut... Elle fit, à ma grande surprise:

- Tu as de sacrés yeux! On doit te le dire souvent je pense. Je les aime bien!

Pas si souvent que ça, pensai-je. En fait, on évitait de croiser mon regard car ils mettaient mal à l'aise. Depuis que j'étais à Terrae, cette différence ne gênait personne. Ça me faisait plaisir de ne plus être comparé à l'enfant du diable.

- C'est quoi ta spécialité, embraya-t-elle immédiatement. Je connais quelques trucs chez les autres éléments comme la téléportation par exemple, mais les airs je ne les connais pas. Moi je suis marionnettiste.

Elle non plus ne portais pas l'uniforme de l'institut. En tout cas elle n'était pas une novice.

- Je viens juste de finir mon initiation, en réalité. Je suis un sonore... Je craint ce pouvoir, je ne crois pas être capable de manipuler les gens avec ma voix... Pardon, je te parle de ça alors qu'on ne se connaît pas. Tu es à Terrae depuis combien de temps?

Je lui avait déballé mes doutes à propos de mes pouvoirs, qu'est-ce qu'il m'avait pris? Je ne parlais pas facilement normalement, surtout aux filles – pour oublier mon passé je ne prolongeais pas le contact. Je mangeais un autre morceau ramolli de mon spéculoos.





Dernière édition par Naoki Fujiyama le Mer 9 Jan 2013 - 18:52, édité 1 fois
##   Mer 9 Jan 2013 - 16:26

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 98
Date d'inscription : 25/03/2012

-Je viens juste de finir mon initiation, en réalité. Je suis un sonore... Je craint ce pouvoir, je ne crois pas être capable de manipuler les gens avec ma voix... Pardon, je te parle de ça alors qu'on ne se connaît pas. Tu es à Terrae depuis combien de temps ?

Je lui adresse un sourire bienveillant. Il n'a pas l'air très à l'aise. Après tout, nous avons tous eu un passé difficile, ce qui nous a amené là.

-Ne t'en fais pas, je suis persuadée que tu vas réussir à le contrôler. Moi-même je ne sais pas trop encore comment faire. J'ai jamais essayé en même temps...

Je reste silencieuse, le temps de calculer dans ma tête combien de temps est passé depuis mon arrivée en ces lieux.

-... et ça fait presque un an que je suis ici, il me semble, dis-je d'un ton rêveur.

Je termine mon verre, et regarde le vide à l'intérieur du récipient avec tristesse. J'hausse les épaules et enchaîne sur mon jus de fruits entamé. Mon regard se porte sur la fenêtre, et... Oh doux Jésus ! Mais quelle magnifique paire de fesses ! Je ne sais pas quelle tête j'affiche mais je m'en fout pour le moment. Je préfère admirer à sa juste valeur le jeune homme qui passe devant le bar.



Deuxième compte de Tanya ;3
##   Mer 9 Jan 2013 - 21:18

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 23
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

- Ne t'en fais pas, je suis persuadée que tu vas réussir à le contrôler. Moi-même je ne sais pas trop comment faire. J'ai jamais essayé en même temps, déclara-t-elle pensive, et ça fait presque un an que je suis ici, il me semble.

Elle était assurément mon aînée. Donner l'exemple ne l'intéressait pas, ce rôle ne lui convenait pas. Elle vida son verre d'une traite et examina le fond. Il n'en restait pas une goutte à sa grande déception. Comme une enfant! Ses joues avaient rosi depuis mon arrivée, je n'allais pas risquer de lui offrir une seconde bière, je me serais senti responsable s'il arrivait quoi que ce soit.

- En fait je sais que je suis capable de contrôler mon pouvoir, qui me dérange...

Elle ne m'écoutait plus. Ses yeux étaient écarquillés et brillaient de mille feux. Une enfant je vous dis! Quelque chose dans la rue avait attiré son attention. Mais ce qui m'intrigua fut l'agitation à la table derrière, celle des ivrognes. L'un se leva. Il portait un pantalon kaki troué et un vieux pull gris. Des miasmes alcoolisés embaumaient tout sur son passage. Ses petits yeux étaient cachés par des sourcils broussailleux et ses dents dévoilés par à soulever n'importe quel cœur. Si je ne l'avais pas eu devant moi je n'aurais jamais cru qu'un type pareil se trouvait à Terrae. Même ses ''amis'' faisaient meilleure impression.

- Hey toi, grogna-t-il à Asuna, laisse tomber ce petit merdeux et je m'occuperais bien de toi.

Qu'il emploie merdeux me fit marrer étant donné son haleine... Je plaignais la mouche qui passait dans le coin! J'étais sur le point de serrer son bras qui avançait discrètement – c'est de l'ironie bien sûr – vers la jeune fille, quand Asuna réagit plus vite que moi.


##   Jeu 10 Jan 2013 - 13:39

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 98
Date d'inscription : 25/03/2012

-Hey toi.

Je me retourne pour regarder l'homme hideux qui s'est approché de moi. Je grimace tellement qu'il pue l'alcool. Malheureusement, le beau jeune homme est loin désormais, et je n'ai pas pu le voir jusqu'au bout, et ça, ça me mets en rogne.

-Laisse tomber ce petit merdeux et je m'occuperais bien de toi.

Du coin de l'oeil, j'aperçois Naoki esquisser un geste vers le bras du gars qui s'avance vers moi... Mais c'est trop tard. Je me suis levée d'un bond, et le repousse brutalement pour l'éloigner.

-Ose seulement me toucher, et je te jure que tu vas manger cher... Marmonnais-je entre mes dents serrés.

Mon poing, également serré, se met à brûler doucement. Tout le monde nous regarde, mais je m'en moque complètement. Je suis surtout concentrée pour me calmer et ne pas lui sauter à la gorge. Et puis, si ça tourne mal je pourrais peut-être brûler tout le bâtiment sans m'en rendre compte. Le sourire du bonhomme est dédaigneux et il scrute ma poitrine sans aucun complexe. Je sens la colère monter de plus en plus. Il s'en fout complet de mes menaces. Le fait qu'il soit plus grand que moi d'une tête et demi lui fait croire qu'il possède une plus grande puissance. Il recommence à s'avancer vers moi pour me tripoter. J'attrape donc mon verre à bière vide, et le fracasse sur sa tête.



Deuxième compte de Tanya ;3
##   Jeu 10 Jan 2013 - 22:20

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 23
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

Je m'étais fait éjecté à quelques pas de la table.

- Ose seulement me toucher, et je te jure que tu vas manger cher... le menaça-t-elle

La vision de sa main s'embraser aurait fait fuir n'importe qui capable d'être rationnel. Or l'état du gars ne lui permettait pas un tel exploit. Le bar entier assistait à la scène. Les bras de d'Asuna tremblaient, ses jambes étaient prêtes pour bondir à tout moment. Le type fit un geste, le geste de trop. Asuna attrapa son verre vida qui s'écrasa et se brisa sur le crâne de l'ivrogne. Les éclats de verre volèrent à travers le bar. Elle était folle! Son regard était fou. Je devais faire quelque chose, et vite! L'ivrogne chancela un peu, son sang dégoulinait sur son visage froissé. Il était encore en vie et debout.

- Tu veux me tuer, mon poussin. Je vais t'apprendre une chose: il n'y a que dans les films que ça marche. Il faudra plus qu'un verre de bière et tes petites flammes ridicules pour m'achever.

La limite de la jeune fille n'allait pas tarder à céder. J'entendais le barman s'affoler: « Pas de bagarre dans mon bar! Allez régler vous comptes ailleurs! ». J'étais le seul à pouvoir aider Asuna dans de telles circonstances. Très bien, puisque la situation l'exigeait... Je me précipitai derrière le gars pour lui donner un coup de pied dans le creux du genou, afin de le faire plier, suivi d'un coup de poing sous le menton et je lui assénai le coup de grâce: les mains jointes je le frappai avec toute ma force dans le dos où est situé un centre d'équilibre. Il tomba au sol.
Je profitai de l'agitation générale du bar et du temps de réaction du barman pour entraîner Asuna avec moi en dehors du bar. Je courrais le plus vite possible. Ma gorge et mes poumons me brûlaient et mes jambes avançaient toutes seules. Il nous fallait un endroit où se planquer! J’entraperçus à peine une petite ruelle entre deux bâtiments que je nous y glissai. Je repris difficilement mon souffle et Asuna avait l'air aussi fatigué que moi.




Dernière édition par Naoki Fujiyama le Jeu 24 Jan 2013 - 21:11, édité 1 fois
##   Jeu 24 Jan 2013 - 10:11

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 98
Date d'inscription : 25/03/2012

- Tu veux me tuer, mon poussin. Je vais t'apprendre une chose: il n'y a que dans les films que ça marche. Il faudra plus qu'un verre de bière et tes petites flammes ridicules pour m'achever.

Alors que je m'apprêtais à lui bondir dessus, ignorant les paroles de cet idiot de barman, Naoki intervient. Celui-ci enchaîne plusieurs coups contre l'homme bourré pour le mettre à terre, avant de m'attraper et m'entraîner hors du bar à vive allure. Il court sacrément vite... J'ai beaucoup de mal à le suivre. Finalement, il tourne dans une ruelle pas très accueillante et s'y enfonce assez pour que personne ne nous remarque. On entend désormais que nos deux souffles rapides. Ma respiration un peu plus calme, je me mets à rire.

-C'était génial ! M'exclamais-je le regard brillant. Où est-ce que tu as appris tout ça ?!

Je m'affale contre le mur et me laisse glisser jusqu'au sol, malgré la neige glacée. J'aurais le derrière mouillé en me relevant, mais bon. Ce n'est pas bien grave pour le moment. La chaleur de la course s'estompe rapidement, aussi je remets en hâte bonnet et écharpe, que j'ai réussi à prendre avant notre fuite. Je soupire, l'air expulsé se transformant en buée. Levant le regard vers le ciel, j'observe les gros flocons de neige tomber en silence, rendant presque assourdissant le silence autour de nous. Puis, je regarde de nouveau Naoki.

-N'empêche, j'aurais réussi à me débrouiller toute seule !

Je me met alors à ramper furtivement en direction de la grande rue d'où nous venons, et observe. Personne. Tout le monde est resté au chaud dans le bar on dirait... Et c'est tant mieux ! Je me redresse, pars chercher Naoki et, agrippant son bras comme deux vieux copains, je l'emmène avec moi.

-Alors... Que veux-tu faire pour terminer la soirée en beauté ?

Je marque une pause, laissant une pensée me traverser l'esprit, et le regarde avec un air grave.

-Si tu me propose de faire goulougoulou dans ta chambre, je me verrais dans l'obligation de te couper ta virilité...



Deuxième compte de Tanya ;3
##   Jeu 24 Jan 2013 - 22:16

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 23
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

Asuna éclata de rire, de ces rires qui suivent une poussée d’adrénaline. Des nuages de buées sortaient de sa bouche grande ouverte. Elle s'arrêta, de nouveau essoufflée. Pas étonnant, un si petit corps devait dépenser beaucoup d'énergie pour sortie un tel rire digne d'une personne atteinte par la folie. Au moins, toute colère l'avait quittée, les événements passés étaient comme oubliés, momentanément.

- C'était génial! Où est-ce que tu as appris tout ça?!

Et bien je suis pas devenu un mec du jour au lendemain. Quand j'ai cessé de m'habiller en fille les autres pensaient toujours que j'étais une fille... J'ai du apprendre à me défendre. Et au lycée on m'a demandé d'intégré plusieurs club de sports, mais j'ai pas l'âme d'un sportif alors j'ai rapidement arrêté. Néanmoins j'ai appris quelques trucs.
Heureusement sa question n'en était pas une. C'était plutôt l'expression de son admiration. Je n'avais fait qu'utiliser les bases pour renverser son adversaire. Bon, ok, ça pouvait paraître impressionnant lorsque tout s'enchaîne aussi vite, mais je jure que c'est très facile à maîtriser. Asuna se laissa tomber contre le mur et glisser jusqu'au sol. La neige avait réussie à pénétrer dans la ruelle et s'entassait autour d'elle. Mes mains rougissait au contact du froid. Je réalisai que mes gants étaient dans ma veste qui n'était nulle part ailleurs quand dans le bar. Je l'avais oubliée dans le feu de l'action. Je bénissais – non je n'étais pas croyant – intérieurement ma haute résistance au froid.


- N'empêche, j'aurais réussi à me débrouiller toute seule!

Oui, elle n'avait pas tort. Le fait était que je ne supportais de voir quelqu'un que je connais se battre inutilement, encore moins lorsqu'il avait bu, ne serait-ce une bière. Le voir blessé...
Elle rampa dans la neige et jeta un brève coup d’œil dans la rue principale. Après avoir vérifié que les ivrognes ne nous avaient pas suivi, la jeune fille m'agrippa par le bras et nous entraîna hors de la ruelle.


- Alors... Que veux-tu faire pour terminer la soirée en beauté?

Les gens nous regardaient. Un soir le week-end signifiait la fin d'une journée shopping. Puis, je compris la nature de ces regards... Ils pensaient que nous formions un couple, un drôle de couple. Quoi de plus gênant? En plus c'était un véritable garçon manqué, certes jolie mais qui n'avait pas du tout une attitude mignonne. Asuna me dit, suspicieuse:

- Si tu me proposes de faire goulougoulou dans ta chambre, je me verrais dans l'obligation de te couper ta virilité...

Pourquoi tout le monde en voulait tant à ma virilité?! J'avais fait tant d'effort pour devenir un homme, quelle cruauté! Et que voulait-elle dire pas ''goulougoulou''? … Ah la draguer pour le mettre dans mon lit? Elle? Impossible. Je venais juste de la rencontrer et elle n'était pas mon genre de fille, si j'en avais un.

- Ne t'inquiète pas, tu ne risques rien avec moi.

Moi, un modèle de vertu? Non, honnête avec moi-même. De plus violer une fille ne m'intéressait pas. Il était tard et je voulais rentrer à l'institut, après ma dure j'avais grand besoin de sommeil. Comment la faire tomber de sommeil elle aussi...?

- Que dirais-tu de boire jusqu'à ne plus tenir debout?

Inciter une fille à boire faisait mal attentionné, je l'accorde. Il n'était pas dans mes plans de profiter d'elle, juste de la faire dormir le plus rapidement possible. Et quoi de tel qu'une beuverie pure et dure?! Une méthode barbare et qui a déjà fait ses preuves. Vous n'avez jamais entendu parler des parents qui mettent de la goutte dans le biberon des bébés difficiles? Le principe était le même. Sauf que cette quantité n'allait pas être suffisante.


##   Sam 26 Jan 2013 - 19:55

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 98
Date d'inscription : 25/03/2012

-Que dirais-tu de boire jusqu'à ne plus tenir debout ?

Je tourne brusquement la tête vers lui, le regard brillant.

-OH OUI !!! UNE CUITE !!! Très bonne idée mon cher !

Bon, le prochain bar est à une sacré trotte. Aussi, j'avance à grands pas, la neige crissant à chacun de nos pas. Cette simple idée de sortir de mon train-train quotidien m'excite ! (Non, pas ce genre d'excitation voyons... Bande de pervers !) Pendant que nous marchons, je lui parle de tout et de rien. Très vite, nous arrivons au lieu choisit. J'entre, Naoki à ma suite.

-Bonsoir ! Saluais-je avec chaleur le barman. Je voudrais deux whisky s'il vous plaît !
-Bien ma p'tite dame !

Je ris et va m'asseoir dans un coin en compagnie du jeune homme. Je me mets à l'aise en me dévêtant et patiente. Il ne nous faut pas attendre longtemps avant que les gros pichets d'alcool arrivent à notre table... Et le must, c'est qu'il ne nous a pas demandé nos cartes d'identités !!! Je me sers donc un bon verre, et en fais de même avec Naoki. Puis, on trinque.

-A la raclée de ce pauvre demeuré !

Je bois une bonne gorgée, et plisse les yeux. Fort comme je l'aime ! Mon verre se vide peu à peu et mes joues se colorent de plus en plus. Je ris joyeusement pour... rien du tout à vrai dire, mais je ris ! Le monde commence à devenir flou tout autour de moi, mais on s'en fout ! C'est le week-end après tout ! Je me lève, précisant à Naoki que je vais aux toilettes, et reviens peu après. Je m’assois à côté d'un charmant jeune homme, presque sur ses genoux à vrai dire.

-Oh, bonsoir jeune homme ! Je ne crois pas qu'on se connaisse... On vous déjà dit que vous êtes vachement mignon ?

Et sur ces belles paroles, je l'embrasse d'un baiser bien alcoolisé. Puis, je plisse les yeux. C'est seulement à ce moment-là que je comprends qu'il s'agit de Naoki. Je hoquète à cause du whisky.

-Oh ! Excuse-moi Naoki, je t'ai pris pour... pour... pour je ne sais pas qui à vrai dire !

Je ris à ma propre bêtise et retourne m'asseoir en titubant face à lui pour me resservir un verre.



Deuxième compte de Tanya ;3
##   Dim 27 Jan 2013 - 10:49

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 23
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

Emportée par ma proposition, elle s'écria:

- OH OUI!!! UNE CUITE!!! Très bonne idée mon cher!

Facile à berner. Asuna se mit en route, déterminée à faire le tour des bars. Cette fille était un moulin à parole! Elle me parla de sa vie, son indiscrétion était indéniable. Je me contentai de réagir plus ou moins à ce qu'elle me disait lorsqu'elle se souvenait de ma présence, trop occupée à rêvasser devant le projet d'une soirée à boire. Ce qui me parut des heures s'écoulèrent et Asuna entra dans le premier bar qu'elle trouva. Je lui emboîtai le pas.

- Bonsoir! fit-elle au barman. Je voudrais deux whisky s'il-vous-plaît!

- Bien ma p'tite dame!

J'avais eu le choix... Si seulement elle était venue directement ici, où le barman se moquait bien de l'âge de sa clientèle, rien de tout ça ne serait arrivé. Nous nous installâmes à une table. La fille enleva son manteau, je gardai ma chemise – je n'avais rien d'autre sur le dos. Par chance j'avais pris l'habitude de mettre mon porte-feuille dans la poche arrière de mon pantalon. Avait-on payé pour nos boissons dans l'autre bar? Un serveur nous apporta les deux whisky.

- À la raclée de ce pauvre demeuré! trinqua-t-elle

Asuna eut l'air de se délecter de sa première gorgée. J'en fis de même. Je n'étais pas un adepte du whisky, j'admis qu'il était bon. Asuna la pipelette était de retour, l'alcool en plus. Sa bouche ne cessait de jacasser, des paroles absurdes en sortaient parfois. Son verre se vida vite, elle en commanda un autre. L'alcool faisait déjà effet, ses yeux devenaient peu à peu vitreux et ses joues roses. Ses gestes lorsqu'elle parlait étaient amples. La jeune fille avait officiellement un coup dans le nez. Mon plan marcha plus vite que prévu.
Elle s'interrompit soudainement. Se levant, elle me dit qu'elle allait aux toilettes. Le whisky l'avait-elle rendu malade? J'avais arrêté de compter les verres, pensant que le moment opportun ne tarderait pas. L'étape des toilettes était le signal. Il était tard et je n'allais pas tarder à la ramener à l'institut, une fois son retour. Mais au lieu de se diriger vers la porte au fond du bar avec l'inscription "TOILETTES" en gros caractères et se laissa tomber sur mes genoux, ses mains autour de ma nuque. Son regard somnolant en disait long sur son état de conscience.


- Oh, bonsoir jeune homme! Je ne crois pas qu'on se connaisse... On vous a déjà dit que vous êtes vachement mignon?

Après avoir eu le droit à son haleine goût whisky, j'eus le privilège au baiser goût whisky! Une fille ne m'avait pas embrassé depuis ma dernière petite-amie, depuis plus d'un an! Je devais faire un cauchemar. En fait, je devais encore me trouver dans la salle de Masters, endormi au centre du cercle tracé au sol, je... À quoi bon me voiler la face? J'étais dans un bar, me faisant embrasser par une fille qui avait trop bu et que je venais de rencontrer. Voilà la réalité. J'en étais totalement responsable.
Je la repoussai, pas trop pour ne pas qu'elle perde l'équilibre. Elle me dévisagea minutieusement avant de s'exclamer:


- Oh! Excuse-moi Naoki, je t'ai pris pour... pour... pour je ne sais pas qui à vrai dire!

Elle explosa de rire. Au moins la situation la faisait rire, elle. Elle rejoignit sa place difficilement comme si rien ne s'était passé. Sur le point de se resservir, j'arrêtai son geste.

- Tu ne crois pas que tu as assez bu?

Le barman nous regardait. Oui, nous devions partir.

- Reste ici, je vais payer. Ne bouge pas, compris?

Lorsque je tendis les billets au barman il me glissa quelques mots dans l'oreille: "Sois gentil avec ta copine." Encore un qui sautait trop vite aux conclusions. Comme si j'étais capable de faire boire une fille, surtout ma petite-amie, pour après abuser d'elle! Asuna était toujours à sa place quand je retournai à notre table. Je l'aidai à mettre son manteau pendant qu'elle débitait des absurdités.

- Maintenant je te ramène à l'institut.

Je passai son bras autour de ma taille – j'étais trop grand pour le mettre autour de mes épaules, ne vous imaginez pas des choses – et la soutenais. Je réfléchissais en quittant le bar, s'il fallait mieux que je prenne un taxi ou non...


##   Dim 3 Fév 2013 - 16:25

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 98
Date d'inscription : 25/03/2012

Naoki me parle, mais je ne l'écoute plus. Je suis totalement plongée dans mes pensées que je me mets à parler toute seule, lui racontant tous mes points de vue sur les hommes de l'institut et en particulier leur musculature. Je ne sais pas si il m'écoute, mais bon. On s'en fout ! Il m'aide tout de même à enfiler mes vêtements chauds, puis nous sortons. Je le sens glisser un de mes bras au niveau de sa taille pour me guider dans la rue enneigée. Je regarde avec un émerveillement un peu exagéré les flocons tomber du ciel noir. Sous mes pas, la neige crisse. Je retire mon bras de la taille de Naoki et titube légèrement sur quelques mètres... avant de m'étaler d'une excellente façon sur un tas de neige fraîche. Je ris à n'en plus pouvoir et tente par la suite de me relever pour reprendre la route. En vain. J'ai l'impression d'être une tortue tombée sur sa carapace ! Je remue des bras et des jambes, la panique grimpant rapidement dans mon esprit.

-AU... AU SECOURS !!!! JE VAIS ME NOYER !!!

Se noyer dans de la neige ? Pourquoi pas, c'est de l'eau après tout.



Deuxième compte de Tanya ;3
##   
Contenu sponsorisé

 

♪♫ Allez, viens boire un p'tit coup au bar du coin ! ♫♪ (pv Naoki)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bar.
Aller à la page : 1, 2  Suivant