Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Comme quoi les cours peuvent aussi aider aux rencontres...
Dim 6 Jan 2013 - 23:24
avatar
Féminin

Messages : 206
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 19
Emploi/loisirs : ~ Life Guard à la Piscine ./. Danser sur le lit !
Humeur : Ça ira mieux quand tu m'aura acheté la dernière paire de chaussures à la mode, mon coeur.

Il y a de ces personnes qui arrivent à se lever, prendre une douche, boire un café pour ensuite se rendre d'un pas tranquille en cours. Et bien, je peux aussi faire ça. Mais en quelques minutes. À vrai dire, j'avais réussi toutes ces étapes, j'y avais juste accordé un peu trop de temps. C'est donc en courant comme une possédée que je me rendis en cours ce matin-là. Crinière au vent, je passais en trombe dans les couloirs où seuls quelques élèves traînaient. Je dérapais maladroitement en dépassant de peu la porte du cours d'anglais et me ramassais par terre dans un fracas de tous les diables. Une fois moins étourdie, je me levais et respirais profondément avant de poser ma main sur la poignée de la porte, hésitant à entrer... Oh, et puis, quand on doit y aller...

C'est donc les joues rougies par ma course et les yeux brillants que je fis mon entrée. J'essayais de me glisser discrètement dans la salle en passant sous une table, lorsque soudain, une imbécile que j'avais bousculé sans le faire exprès, crie mon nom. La professeure, visiblement aigrie, tourna la tête vers moi et fronça les sourcils, confuse. Je la fixais à mon tour, mal à l'aise, avant de m'excuser dans un souffle.

- Mademoiselle Adamovitch, en plus d'avoir vingt minutes de retard, vous déranger l'étude. Asseyez-vous maintenant !
finit-elle par crier sèchement.

Agacée, je lui offris une grimace moqueuse alors qu'elle se retournait et cherchais ma place, tout au fond... alors que celle-ci était déjà prise. Définitivement énervée par ce "vol de place honteux", je posais mon royal postérieur sur la première chaise libre vers le centre de la pièce. J'étais donc désormais voisine avec un charmant élève que je n'avais remarqué. Comme quoi il y avait du bon à se faire enguirlander par un enseignant... Posant mes affaires sur l'espace libre, je me penchais un peu en avant pour lui parler.

- Je ne suis tout de même pas si en retard que ça... non ?
chuchotais-je, à la fois révoltée par le comportement de la vieille femme et gênée par la situation.

Non pas que je sois mal à l'aise d'un quelconque façon avec le sexe opposé, seulement, j'avais plus l'habitude que mes camarades de classe soient des filles. Restait à voir si je l'importunais, ou s'il apprécierait le commentaire.
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-kiss-happy-girl.overblog.com


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Lun 7 Jan 2013 - 0:27
avatar
Invité

Aujourd'hui était mon premier jour de cours et j'allais le commencé en langue...Alors que j'arrivais un peu en avance j'eu le choix de ma place. La professeur avait visiblement le même âge que l'époque hippie. Je pris une feuille et m'amusa a dessiner pendant le court vue mon talent pour les langues. Au bout d'une 20aine de minutes de retard une jolie fille vint s'asseoir près de moi avant de me dire :

- Je ne suis tout de même pas si en retard que ça... non ?
j'eu un petit rire avant de lui répondre tout en continuant de gribouiller
-Ouais mais c'est pas grave plus une fille est jolie plus elle peut se permettre de se faire attendre.

-MONSIEUR CHAMBERS ! ES-CE QUE VOUS SERIEZ EN TRAIN DE DESSINER PLUTÔT QUE PRENDRE DES NOTES ET ÉCOUTER MON COURS !?
Accusation qui ne méritait même pas que je lève la tête avant de lui répondre
-Tout à fait mais faut pas m'en vouloir ! Le corps de la fille à côté de moi est tellement beau !
je glissa la feuille légèrement afin que la fille puisse voir a quel point le dessin était ressemblant. Je l'avais dessiné baissé comme elle avait pris la peine de le faire pour me chuchoter avec son magnifique décolleté et son visage un peu gamin qui semblait figé dans le temps et ne jamais vieillir. J'avais aussi ajouté une phrase à côté d'elle qui disait " Quand la beauté fait son apparition, elle ne peut que se faire remarqué"

-CE COMMENTAIRE M'APPARAIS DES PLUS INUTILE MONSIEUR CHAMBERS !
-tout comme le fait de...crier sur une élève en retard pour lui reprocher le fait qu'elle dérange la classe ou encore tout comme ce court...

-Monsieur Chambers je vous prierais de resté polit envers votre professeur,l'année ne fait que commencé
-et avec vous elle est loin d'être fini
chuchotais-je
Revenir en haut Aller en bas

Mer 9 Jan 2013 - 0:45
avatar
Féminin

Messages : 206
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 19
Emploi/loisirs : ~ Life Guard à la Piscine ./. Danser sur le lit !
Humeur : Ça ira mieux quand tu m'aura acheté la dernière paire de chaussures à la mode, mon coeur.

Wah. Jour de chance, finalement ? Certes, je m'étais limite faite agressée par une professeur en rage, mais je recevais tout d'un coup pleins de compliments adoraaables d'un garçon... tout aussi adoraaable. Alors bon, ça valait le coup d'arriver en retard plus souvent. En parlant de compliment, j'eus un sourire satisfait lors du premier qu'il me donna... jusqu'à ce qu'une sorte de furie directement sortie de mes pires cauchemars se précipite sur nous.

- MONSIEUR CHAMBERS ! ES-CE QUE VOUS SERIEZ EN TRAIN DE DESSINER PLUTÔT QUE PRENDRE DES NOTES ET ÉCOUTER MON COURS !?

- Tout à fait mais faut pas m'en vouloir ! Le corps de la fille à côté de moi est tellement beau !

J'étais carrément obnubilée par le fait qu'elle me postillonnait presque dessus (mais surtout par le fait, une fois de plus, de recevoir un compliment totalement justifié. C'est vrai, avouons-le tous : Je suis magnifique !), et je me décalais légèrement pour éviter une nouvelle giclée de salive. Je me retournais lorsqu'une feuille effleura mon coude. Je découvris un... juste superbe dessin de... attendez... de moi ! On me dessine moi ! Moi, quoi... Et vraiment bien, en plus... J'admirais - totalement aux anges - pendant un instant, les traits délicats tracés au crayon à papier. J'étais totalement en extase : Il faut savoir que je ne sais pas dessiner. Enfin, si : j’excelle dans l'art du bonhomme bâton, c'est tout. J'étais donc réellement impressionnée par la qualité du dessin et la poésie de la citation à côté. C'est vrai : Comment peut-on faire quelque chose d'aussi beau avec un morceau de charbon au bout d'un tige de bois (un crayon quoi.) ? Je détournais la tête de la feuille au moment où la professeur criait une fois de plus. Maintenant, c'était toute la classe qui nous fixait. Mal à l'aise, j'assistais, impuissante, à un nouvel échange de vannes entre mon charmant camarade et la néophyte baba-cool post-années 80. Lui, au moment de lui répondre, chuchota. Mais pas assez doucement, visiblement, vu qu'elle s'énerva encore. J'avais presque de la peine pour lui.

- Oh, ça va, vous n'allez pas continuer à vous mette en colère pour si peu ? Retournez à votre cours. finis-je par dire.

Apparemment ce fut le mot de trop. Fixant le garçon à côté de moi d'un air désolé, j'articulais silencieusement un "Pardon" et sursautais lorsqu'elle donna un grand coup sur la table. Hm... Elle va nous tabasser ou nous mettre en colle ?
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-kiss-happy-girl.overblog.com


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 9 Jan 2013 - 2:39
avatar
Invité

BON ÇA VA ! VOUS DEUX SORTEZ DE MON COUR ! J'AI ASSEZ FAIT PREUVE DE PATIENCE MAINTENANT DEHORS ! SURTOUT NE REVENEZ PAS AVANT LA PROCHAINE HEURE VOUS 2 AUSSI IMPERTINENT QUE VOUS ÊTES.

Je posa un oeil sur ma jolie voisine et lui fit un clin d'oeil avant de me lever et de sortir de la classe. Bien sure je ne me priva pas de jeter un oeil dans son décolleté vue qu'elle était assise et moi debout je voyais très bien et c'était plus que plaisant. Bien sure il n'y avait pas que son décolleté que je regardais. Chaque partie de son corps m'apparaissait plaisante a regarder. Simplement j’espérais de tout mon être qu'il n'y ait pas que l'extérieur qui soit jolie. Après tout une fille pleine de personnalité était ce qu'il y avait de plus rare mais de plus jolie. Le corps n'était pas ce qu'il y avait de plus attirant chez une femme. Une fois rendu a l'extérieur je trouva un coin dans le corridor qui n'étais pas passant afin d'avoir la paix et le silence pour pouvoir dessiner seul dans mon coin. Je continuais d'observer la jolie fille avec qui je m'étais fait sortir. De loin comme de proche elle avait des traits féminin tout a fait admirable. Je repensais a son air désolé et a son "Pardon" silencieux mais même silencieux il restait sexy tout comme la jolie fille qui l'avait chuchoter. Je me posais qu'une seul question lorsque je la voyais : Quel était son nom et surtout était-il aussi beau que la fille qui le portait ?
Revenir en haut Aller en bas

Dim 24 Fév 2013 - 5:12
avatar
Féminin

Messages : 206
Date d'inscription : 21/11/2011
Age : 19
Emploi/loisirs : ~ Life Guard à la Piscine ./. Danser sur le lit !
Humeur : Ça ira mieux quand tu m'aura acheté la dernière paire de chaussures à la mode, mon coeur.

...

Bon. D'accord. Je venais tout juste de me faire renvoyer de cours. Et j'avais la furieuse envie d'appeler mon frère pour lui dire. Mais s'il le répétait à mon autre grand frère qui irait probablement le répéter à mon père qui ne se priverait pas de le dire à ma grand-mère et du coup... OMAGAD. J'allais disjoncter. Il fallait que je respire : Maintenant. Me forçant à me détendre en me laissant glisser le long d'un mur. Prise d'une fièvre technologique, je dégainais mon tout nouveau truc-muche-Touch-IV Generation. Vous apprendrez que j'ai tendance à casser très vite mes portables, et que je ne retiens jamais le nom de ceux que j'achète. Équation simple : Plus c'est cher, plus j'oublie facilement. Passons. Jetant des coups d’œils furtifs à mon compagnon d'infortune, je tapais un texto à mon Nana pour lui exposer la situation... Puis un à Maxime, ma laitue préférée, pour l'inviter à nous rejoindre après les cours.

Après un long moment très silencieux, je finis par me tourner vers lui pour engager la conversation.

- Alors, ça t’arrive souvent de provoquer les professeurs ? dis-je en rigolant. Moi c'était seulement la centième fois, ajoutais-je avec ironie.

Je le fixais un instant, détaillant son visage et ses yeux. Il m'avait l'air de quelqu'un de plutôt énergique. Ce serait bien d'avoir un deuxième Maxime... Enfin, ce n'est pas que je suis en manque d'amis ou d'amours, mais je le répète pour la quarantième fois : J'aime bien découvrir de nouvelles personnes ! Excitée par la possibilité de me faire un nouvel ami avec qui sécher les cours, je me présentais. J'avais peut-être l'air d'une pile électrique hyperactive pour lui, mais tant pis.

- Je suis Moka ! Enchantée de te rencontrer, même si c'était dans des conditions plutôt... bizarres. Comment tu t'appelles ?
Voir le profil de l'utilisateur http://kiss-kiss-happy-girl.overblog.com


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

 

Comme quoi les cours peuvent aussi aider aux rencontres...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Salles de cours. :: Salle de Langues.