Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
Je serais votre serveur ce soir (suite)
##   Ven 25 Jan 2013 - 0:10

Personnage ~
► Âge : 24 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Tomoyo Marguerite Asama
Messages : 526
Date d'inscription : 01/07/2011
Age : 26
Emploi/loisirs : Etudiante de Terrae ! ✩
Humeur : T'as qu'à le découvrir ... :D

- Aïe!

Pourquoi ce sombre crétin avait-il touché mon cou ? Etait-il cinglé ? Il n’était qu’un petit nouveau avec pratiquement aucune expérience et ce dernier passait mon bouclier de feu sans soucis ? Voulait-il goûter à plus de puissance ? Car j’étais définitivement capable de lui en donner !

Il avait voulu se la jouer comme ça, parfait, il allait rencontré l’enfer. Me tournant assez rapidement, je lui envoyais un coup de pied dans le ventre. Créant une boule de feu, je la divisais en cinq boules explosives et les envoyais d’une part vers lui et d’autre part autour de lui. Il allait être piégé !

- Tu veux jouer avec moi, très bien seulement tu ne sais pas à quelle puissance tu t’attaques. Es-tu sûr de vouloir aller en enfer ?

Faisant rentrer les flammes en moi, je me mise à dégager une aura rouge avec quelques petites braises qui s’échappaient de moi. Je n’avais pas souvent utilisé cette technique mais cela risquait de faire mal. Me concentrant totalement, je retirais le contrôle que j’avais sur moi-même pour laisser mon feu me contrôler, j’avais peur de ça, je ne savais rien contrôler pour un certain moment avec ceci.

Je me souviens de la première fois que c’était arrivé, je parlais de Marina à ma colocataire et j’avais perdu le contrôle, je n’étais plus qu’un réceptacle, qu’un pantin et mon seul désir était de tout détruire. Autant dire qu’elle m’avait fui depuis ce jour. Apparemment, je faisais peur à voir, mes cheveux flottaient à cause de la chaleur dégagée, et l’air ambiant devenait irrespirable à cause de la fumée qui sortait de moi. Mettant mes doigts en revolver, je lui envoyais “une balle” de feu droit dans l’épaule, est-ce que cette attaque l’avait transpercé ?

Reprenant mes esprits, je tombais sur les genoux pour reprendre totalement le contrôle. Ce phénomène arrivait de plus souvent, cette envie de puissance était toujours là et pourtant elle me faisait peur car je n’étais plus moi. Relevant ma tête lentement, j’observais les dégâts et la tête de Naoki, qui sait il était peut-être traumatisé par ce qu’il avait vu.


Je serais votre serveur ce soir (suite) - Page 2 CAzpEsrvQAr_tomosign
##   Sam 26 Jan 2013 - 15:00

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Naoki Fujiyama
Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

Je me pliai en deux suite à la douleur provoquée par le talon rotatif de Tomoyo. Ça n'avait pas loupé! À nouveau des boules de feu me piégèrent. Certaines avaient explosées à côté de moi, me précipitant dans la gueule du loup. Je toussai sèchement.

- Tu veux jouer avec moi, très bien seulement tu ne sais pas à quelle puissance tu t'attaques. Es-tu sûr de vouloir aller en enfer?

À vrai dire, je ne croyais ni à l'enfer, ni au paradis. En dieu...? Après ce que j'avais vécu ici, je n'étais plus aussi sûr. Et si un dieu créateur – ou destructeur – existait alors ce que j'allais voir serait son œuvre. Le corps de Tomoyo absorba son propre feu, il s'en nourrissait comme source d'énergie. Bientôt, il devint rougeoyant, et son énergie était encore plus impressionnante lorsque j'utilisais mon pouvoir. Son parfum coloré se propagea aussi vite que de la fumée. La neige fondait à vu d’œil. C'était ce qui s'appelait s'enflammer, son feu crépitant tel un feu d'artifice. C'était la première fois que je voyais un corps se ''transformer'' de cette façon. Je doutais qu'un tel pouvoir soit sans risque. Qu'avais-je fais de si grave pour qu'elle se mette en danger?!

L'air était autant irrespirable que lors d'une canicule, tellement que la chaleur portait dans les airs les cheveux de la jeune fille. Je me protégeais à partir d'une bulle d'air, comme je l'avais fait plus tôt avec mon poing. Tomoyo était immobile, plus pour longtemps... Elle leva un bras et me pointa du doigt. Une traînée de flamme se mit à me poursuivre, brûlant le sol sur son passage. Elle voulait ma mort. Si j'utilisais mon affinité, étant donné la puissance que Tomoyo produisait, cela ne ferait qu’agrandir les flammes. Je n'aimais vraiment vraiment vraiment pas le battre, de plus cette situation empêchait le corps à corps; elle ne m'aurait pas laissé l'approcher et si j'y serais parvenu je ne tenais pas non plus à finir à l'hôpital. Le serpent de feu qui me pourchassait me poussa dans l'intérieur plus sauvage de la forêt. Finalement, être grand avait ses avantages, comme pouvoir courir vite. J'évitais les branches sur mon passage, elles me ralentissaient. J'aperçus la rivière, pas loin, un endroit où le flux du ruisseau avait évité qu'elle gèle complètement. Sans réfléchir, je fonçai dans sa direction et sauta dedans. Ma bulle d'air disparut à l'instant où mes pieds avaient touché l'eau glacée. Le serpent se dissipa immédiatement. Ouf! Je sortis de l'eau, grelottant, mes vêtements qui me collaient à peau. Un rhume m'attendait à coup sûr! Une braise flottait devant moi... Je sentis un choc dans mon dos et ma veste prendre feu. Tomoyo se tenait parmi les arbres eux aussi en feu. Elle était beaucoup trop loin. Me débarrassant de ma veste à moitié rongée par le feu, je me propulsai une seconde fois dans les airs. Les grands arbres me masquèrent le temps de ma chute contrôlée. La jeune fille ne me vit que lorsque j'étais à sa hauteur. Sa puissance avait certes augmentée mais ses réflexes étaient restés les mêmes. Je la bloquais avec mes bras. Sa peau incandescente chauffait de plus en plus. Serrer les dents, serrer les dents... Mes vêtements étaient définitivement bon à jeter. Ma peau et ma chair m'étaient douloureuses. Le température augmentait toujours. Tomoyo se débattait afin de se dégager de mon emprise. Je ne l'aurais pas lâchée! Je ne voyais rien à cause des flammes. Après m'être vidé l'esprit et recrée une image mentale de l'espace, je découvris que la forêt était en feu. Nous avions fait de terrible dégâts sur notre passage.

Concentré sur la forêt, j'avais perdu ma vigilance. Tomoyo – non consciente de ses actes – avait profité de cette ouverture et me balança contre le tronc d'un arbre. Mes omoplates puis ma tête percutèrent le tronc. Autant vous dire que j'étais réellement sonné. Je n'avais pas remarqué que Tomoyo me visait avec sa main grande ouverte dans laquelle se concentrait une sphère. Mon instinct de survie se déclencha aussitôt. Ma gorge me brûlait à cause de la fumée mais je parvins à murmurer tout de même un ''Arrête'' pour que sa sphère s’éteigne. Le sceau se désagrégea. Je n'avais le droit qu'à un seul mot avec celui-ci.

Mon corps faible refusait de m'obéir et ne bougea pas. Je maudis la folie irresponsable des feux. Tomoyo, redevenue normale, tomba à genoux sur la terre séchée. Elle n'avait rien, pas de blessure – heureusement. Ce qui n'était pas mon cas. Elle regarda autour d'elle et s'attarda un peu plus sur moi. Je lui fis un faible sourire. Ma voix ne voulait plus sortir, je laissai tomber ma tentative de lui dire que j'allais bien, en plus elle aurait vu que ce serait un mensonge inutile. Je devais être en piteux état. Se frotter au feu comportait quelques risques. Dire que j'ignorais pourquoi elle m'avait attaqué de la sorte. J'étais tout simplement pitoyable. Cependant, voir Tomoyo de nouveau elle-même me rassurait
.


Je serais votre serveur ce soir (suite) - Page 2 677191signnaoki1


Dernière édition par Naoki Fujiyama le Dim 27 Jan 2013 - 20:01, édité 1 fois
##   Sam 26 Jan 2013 - 22:54

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Alexander MacDowel
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 25

[Hrp : En accord avec Tomoyo et pour ta propre survie, j'interviens dans le rp]

Je mettais mis à courir. La fumée au loin ne me présageait rien de bon.. Je l'avais aperçut alors que je marchais dehors sous l'éclairage de la lune. La fumée s'était mise à couvrir celle-ci et je mettais mis à courir vers la zone sinistrée en quête de vérité et aussi pour épancher un éventuel incendie. Tout en courant, je me forçait à projeter mon esprit plus loin afin de capter si des personnes se trouvaient là-bas. A moitié surpris, j'y découvris Tomoyo accompagné d'un inconnu, néanmoins, à peine eu-je le temps d'entendre la voix de Tomoyo que celle-ci se transformant en complainte embrasée, je dut même cesser toute connexion pour ne pas en souffrir. Redoublant d'effort, j’accélérais la cadence.. Si je n'intervenais pas, l'un des deux allait sévèrement en baver... Et l'autre ne serait pas dans un meilleur état, quoique.. Lorsque j'arrivais enfin sur les lieux de l'affrontement, seuls subsistait quelques braises que j’éteignis en les recouvrant de terre. Je retentais alors de contacter Tomoyo et perçut sa voix affaiblie mais entendit ses pensées assez sombres quand au destin qu'elle réservait au jeune homme mal en point. Je me hâtais de les rejoindre et découvris les deux adversaires assez amochés, surtout le jeune homme d'ailleurs.. Doucement, je pris Tomoyo dans mes bras, comme dans les comtes de disney ( *-* ) et lui chuchota de m'expliquer ce qu'il s'était passer. Surement trop épuisée pour répondre, elle se contenta de penser et me déversa son flot d'images dans l'esprit.. Froidement, je me retournas vers Noaki et le fixa droit dans les yeux avec un visage n'exprimant rien à part de la dureté et de la froideur.

- Comment as-tu osé... *Lui demandais-je en le fixant de plus en plus fort, comme si je le transperçant de part en part*

Tout aussi doux que lorsque je l'avais prise dans mes bras, je déposais Tomoyo sur un buisson moelleux que j'avais pris le temps de confectionner au préalable. Me retournant vers lui, je tendis la main, des plante vinrent le saisir par les bras et les jambes et l'emmenèrent s'élever dans le ciel comme un écartelé. Avec d'autres geste précis, j’envoyais vers lui plusieurs salves de rochers de la taille d'une tête se fracasser sur son sort, occasionnant des craquements d'os des plus déplaisants. Néanmoins, je n'avais pas fini, je referma ma main tendue, aussitôt, les branches tirèrent encore un peu plus sur les membres écartelés de Noaki, lui faisant lâcher un hurlement de douleur évidement raccordé aux autres hurlements dut au coups de rochers. De ma main libre, je fis un geste vifs et aérien, aussitôt, une liane vint lui lacérer le dos avant de venir se placer autour de sa gorge, celle-ci ne l'étranglant pas, mais rendant la respiration difficile. Avec un petit sourire sadique, j'envoyais un autre rocher se fracasser contre le bassin de Noaki, occasionnant en plus d'une fracture du bassin, un castrage gratuit ainsi qu'une ribambelle de hurlement étouffés produits par la victime. Agitant mon bras avec froideur, une branche vint fouiller quelque chose dans mon gilet et en ressortit, armée d'une dague. La branche grimpa doucement le long de la jambe de Noaki, comme voulant faire prolonger le suspens. Arrivé au niveau de sa gorge, je lâcha un "Adieu" et la plante vint porter le coup de grâce à Noaki.


- Comment as-tu osé... *Lui demandais-je en le fixant de plus en plus fort, comme si je le transperçant de part en part*

Le jeune homme étendu papillona des yeux comme s'il s'était réveillé d'un mauvais rêve et je lui lâcha froidement :

- Si tu ne veux pas que cela t'arrive réellement, ne t'avise plus jamais de ne serait-ce que parler mal à Tomoyo.. Dorénavant, tu l'appellera Madame Asama.. Me suis-je bien fait comprendre ?!

Lui relançant un regard au combien effroyable, je repartit vers Terrae, Tomoyo dans les bras et ne daigna même pas aider Noaki qui semblait bien plus mal-en-point que mon amie. Après tout, il l'avait bien mérité..

[Hrp : Si tu n'a pas compris, en italique, c'est l'illusion que tu as subit. Si tu souhaite répondre, fais le sinon, on peut clore le rp. Navré de te laisser dans cet état :p ]


Je serais votre serveur ce soir (suite) - Page 2 Aalex11
##   
Contenu sponsorisé

 

Je serais votre serveur ce soir (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.
Aller à la page : Précédent  1, 2