Partagez
Quand on ne maîtrise pas ses nouveaux pouvoirs... [PV Gaetano Bianchi]
##   Ven 18 Jan 2013 - 21:23

Personnage ~
► Âge : 10 ans à mon arrivée
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Myu Climbson
Messages : 469
Date d'inscription : 13/10/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Regarder le ciel
Humeur : Mélancolique

C'était un jour, comme les autre dirait-on. Mais ce jour n'était pourtant pas comme les autres jours ! Enfin bref... C'était un jour, quoi ! C'était le mauvais jour, car il faut bien des mauvais jours pour apprécier les bons...
J'avais été initiée la veille et je me savais maintenant dotée de pouvoirs. Mais de là à les maîtriser...

J'étais allé faire un tour près du lac. Je détestais tellement être à l'intérieur que je ne pouvais y rester que pour dormir et manger. Et encore ! L'été approchait et je pourrais rester dehors continuellement. Ce soir là, après le repas, je faisais comme à peu près tous les soirs, une petite balade au bord du lac. Il faisait chaud ce jour là. Les grillons chantaient leur douce mélodie de l'été paisible. Il me prit soudain l'idée d'essayer mes pouvoirs. Chose que je n'avais encore pas imaginé. Je n'avais pas eu beaucoup le temps d'y penser, étant donné que je n'étais initiée que depuis hier. Quel moment magnifique j'avais passé ! C'était comme dans un rêve... Je fus tirée de ma rêverie car j’aperçus une personne, plutôt de grande taille. Ce n'était pas difficile d'être plus grand que moi : je mesurais 1m 10 ! Cette personne portait une écharpe. Cela me semblait étrange, étant donné que l'on était début juin et que la saison chaude approchait. Comme il faisait presque nuit, je ne distinguais pas bien ses trais. Je la contournais car je voulais être seule au cas où je me loupais... Mais je me ravisais. Que ferais-je si je me trouvais transformée en lapin au beau milieu de la forêt sans pouvoir me retransformer ? A peine avais-je dit cela que je me transformais en mi homme, mi lapin... Raté ! J’étais maintenant recouverte de poils sur le visage, les bras et les jambes et mon corps ne pouvais plus se mettre debout.
J'arrivais donc devant la jeune personne qui m'avais vu depuis longtemps et me regardais maintenant avec une drôle de tête... Normal !


##   Sam 9 Mar 2013 - 11:28

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Gaetano Bianchi
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

Je courrais, courrais encore, mon cœur bondissant dans ma poitrine. Vite, je devais faire vite…
Je poussais une porte, arrivais dans une petite coure intérieur, continuais ma course, montais un escalier, arrivais sur le palier, enfonçais le battant de bois se dressant devant moi et me précipitais dans le salon. Je me stoppais net devant le spectacle s’offrant à moi.
Elle gisait sans vie à mes pieds, les yeux éteints, un sourire triste figé sur son visage et un impact de balle entre les deux yeux.
Je tombais à genoux avant de la prendre dans mes bras pour la bercer, des larmes coulant le long de mes joues et venant s’écraser sur son visage pâle. Mon cœur hurlait, gémissait, agonisait.
Qu’avais-je fait ? Mais qu’avais-je fait ?
Pourquoi avais-je appuyé sur cette gâchette ? Pourquoi n’avais-je pas écouté ma raison et mon cœur ?

Tandis que les larmes continuaient de creuser de creuser de profonds sillons sur mes joues, je reposais son cœur et fermais ses beaux yeux couleur d’ambre.


-Je t’aime, murmurais-je.

*

Je me réveillais en sursaut, hagard, les yeux humides de larmes. Mes doigts se fermèrent convulsivement sur mes draps tandis que je la revoyais se tourner et me sourire tristement à travers la fenêtre à l’instant même où je pressais la détente.
Fébrilement je repoussais les draps qui couvraient mon corps et me levais. Je passais rapidement un jean prit au hasard, un tee-shirt, mon blouson et attrapais mon paquet de cigarettes avant de sortir de mon appartement en claquant la porte.

Je marchais durant cinq minutes avant de m’assoir sur un banc où je m’allumais une cigarette le regard perdu dans les étoiles.
Je ne comprenais pas pourquoi après deux ans je refaisais ce cauchemar. En devenant Master je m’étais affranchi de ces évènements, j’avais changé, laissé ce passé sombre derrière moi. Alors pourquoi maintenant ? Cela avait-il un rapport avec ma trahison ? Non, je n’en voyais aucun. Ceci dit, avais-je réellement changé, étais-je vraiment différent de celui que j’étais autrefois ?
En devenant Master, j’avais juré de protéger Terrae et laissé mon passé de tueur à gage derrière moi, mais aujourd’hui j’avais replongé, et même si je n’avais encore tué personne, ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils m’ordonnent de le faire, je ne le savais que trop bien. Et j’avais peur, pire j’étais effrayé parce que je savais que si les scientifiques m’ordonnaient un assassinat je tuerais à nouveau, me refermant une fois de plus sur moi-même.
Pour rien au monde je ne voulais redevenir cette personne froide renfermée et cynique.

Je poussais un soupir. Psychoter ainsi ne m’apportais rien d’autant plus que dans l’instant présent je ne pouvais rien faire à part me la fermer et attendre. Alors soit j’attendrais le bon moment…
Je jetais mon mégot par terrer avant de l’écraser du pied et de me lever. Je pris la direction du lac pour trouver un peu de tranquillité.
Arrivé à destination, je débarrassais de mon blouson, de mon tee-shirt ainsi que de mon écharpe que je posais soigneusement au sol, pour me tourner vers l’étendue d’eau qui se situait devant moi. Je fermais alors les yeux et laissais l’air pur de la nuit pénétrer dans mes poumons. Inspirer, expirer, inspirer, expirer jusqu’à faire le vide complet dans ma tête.
Je levais les bras devant moi, invitant l’eau clair du lac à venir s’y enrouler. Deux filaments du liquide rendu argenté par la clarté de la lune se détachèrent de la surface du lac pour se diriger vers moi. Ils s’enroulèrent autour de mes bras, véritables serpent d’eau, caressant ma peau sans pour autant la mouiller. J’entamais alors une gestuelle lente et contrôlée, respirant lentement au rythme de mes gestes, puis commençais à accélérer.
Ma gestuelle fluide et douce devint une danse harmonieuse et puissante telle le ruisseau qui s’écoule paisiblement avant de déborder de son lit. Je ne faisais plus qu’un avec mon élément. J’étais l’eau tout comme elle était moi.
Douce et vive.
Impétueuse et puissante.
Indomptable.

Un bruit de pas et une petite respiration attirèrent alors mon attention sans pour autant briser mon calme. L’eau entourant mon corps, regagna alors le lac aussi silencieusement qu’elle était venue à moi. J’attrapais mon Tee-shirt que je repassais ainsi que mon blouson avant de me tourner vers le nouvel arrivant.
Je fus légèrement surpris quand je me rendis compte qu’il s’agissait d’une petite fille d’environ dix ans. Elle avait des cheveux blancs et de beaux yeux bleus océan. Il me semblait la reconnaître pour l’avoir vue lors d’une récente initiation. J’eu un petit sourire quand je la vis se retrouver à moitié couverte de poils. Une morphe donc !
Je m’approchais d’elle et m’agenouillais devant cette petite fille.


-Eh bien, on dirait que tu viens tout juste d’être initié, je me trompe ?


[Hrp : Désolé pour le pavé j'avais de l'inspiration ><]


Quand on ne maîtrise pas ses nouveaux pouvoirs... [PV Gaetano Bianchi] 1477317971-white-cat-black-cat-by-pascalcampion-d8ewm5b


Spoiler:
 
##   Sam 13 Avr 2013 - 11:26

Personnage ~
► Âge : 10 ans à mon arrivée
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Myu Climbson
Messages : 469
Date d'inscription : 13/10/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Regarder le ciel
Humeur : Mélancolique

Heureusement que mon esprit demeurait humain, quoique j'aurais eu moins honte en tant que lièvre. Mes jambes tremblaient car je ne m’étais pas habitué à vivre dans cette position. Ce qui paraît tout à fait normal.
Si les lapins avaient des larmes, on aurait pu me voir pleurer. Avec le cerveau d’un rongeur, en tout cas pour les sens, j’étais dans l’incapacité de lui répondre. Dans l’immédiat, si j’avais été sur deux jambes, ma première réaction aurait été de courir en sens inverse. Mais, paralysée par la gène, la peur et la honte, mes pattes refusèrent de m’obéir. De toute façon, je savais que la transformation était temporelle : le master télépathe m’avait informée, lorsque j’allais être initiée. Aussitôt dit, aussitôt fait. A peine avais-je pensé cette phrase que je tombais sur le dos, les quatre fers en l’air, mon visage dégoulinant les larmes et mes joues en feu. J’avais retrouvé mon apparence normale d’humaine.
J’étais enfin disponible à parler :

- Ou... Ou... Ou-i... Je suis nouvellement initiée...

Je faisais tout les efforts possibles et imaginables (même inimaginables) pour me retenir de pleurer. Malgré tout, cela s’entendait clairement dans ma voix.

- Je... Je suis... Je suis vraiment désolée de vous avoir dérangé... Je..., repris-je à vois basse.

J’étais sur le point de m’en aller, quand je me dis qu’après tout, je n’avais rien à perdre à lui poser quelques questions. Ma curiosité pris le dessus sur mon appréhension. Je n’avais absolument aucune confiance en moi, mais le désir de découvrir était plus fort.
Je me retournais en séchant mes larmes et dit d’une voix mal assurée :

Avez-vous aussi le pouvoir de contrôler l’eau ? Je... Je ne sais pas très bien m’en servir... Hier soir, j’ai été appelée dans la salle... Heu... La salle des Masters, je crois... Je me suis évanouie, et quand je me suis réveillée, on m’a expliqué que lorsque je serais entrainée... Je pourrais contrôler l’eau... Mais je ne sais pas où me renseigner... Pourriez-vous m’aider ?

Je ne savais pas si j’avais bien prononcé ma phrase dans le bon ordre. J’étais déconcertée par l’attitude calme de la personne qui se trouvait en face de moi. D’ailleurs, je ne savais pas son prénom. Et je n’avais pas dit le miens !

-Je... je me nomme Myu... Myu Climbson.



Dernière édition par Myu Climbson le Mer 22 Mai 2013 - 13:55, édité 1 fois
##   Mer 24 Avr 2013 - 21:15

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Gaetano Bianchi
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

Je fus quelque peu décontenancé par le visage baigné de larmes de la petite fille. D'ailleurs quel âge avait-elle ? Dix ans ? Onze ans ? En tout cas elle était encore toute jeune et je me demandais ce qui avait pu conduire une petite fille à Terrae. Quelle tragédie avait-elle donc vécue…
Je passais me main sur son visage pour essuyer ses larmes.


-Calme-toi, fis-je d'une voix douce. Et tu ne me déranges pas du tout.

A vrai dire je ne savais pas trop comment réagir face à cette petite fille, aussi j'essayais de faire en sorte de ne pas l'effrayer d'avantage qu'elle ne l'était déjà. Elle paraissait si fragile, j'avais l'impression de pouvoir la briser entre mes mains.
Je l'aidais à se relever et voyais qu'elle s’apprêtait à partir lorsqu'elle fit volte face une petite lueur dans les yeux. Je l'écoutais alors patiemment me parler de son initiation qui avait eut lieu la veille et du fait qu'elle ne savait pas encore comment s'y prendre avec ses pouvoirs.
Effectivement, il me semblait l'avoir vue hier en salle des Masters et Hideko avait bien dit qu'elle était eau lunaire. Comme moi donc. Peut-être pouvais-je...
Non. Très mauvaise idée vu ma situation actuelle. Non mais je veux dire, prendre une élève alors que j'ai trahi Terrae et que je suis coincé entre le marteau et l'enclume c'est merdique comme idée non ? Mais en même temps elle est trop mignonne... Et elle demande si gentiment...
Je lui fit un sourire chaleureux. Et puis merde! Au diable ces put*** de scientifiques et le marteau et l'enclume. Pour une fois je ferais ce que j'ai envie !


- Enchanté de faire ta connaissance Myu ! Je suis Gaetano Bianchi et je suis un Master morphe donc oui je peu t'aider si tu veux.


Quand on ne maîtrise pas ses nouveaux pouvoirs... [PV Gaetano Bianchi] 1477317971-white-cat-black-cat-by-pascalcampion-d8ewm5b


Spoiler:
 
##   Dim 2 Juin 2013 - 13:13

Personnage ~
► Âge : 10 ans à mon arrivée
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Myu Climbson
Messages : 469
Date d'inscription : 13/10/2012
Age : 20
Emploi/loisirs : Regarder le ciel
Humeur : Mélancolique

La personne qui se trouvait en face de moi ne savait apparemment pas quoi dire. Peut-être était-ce la première fois qu'elle était confronté à cette situation ?

-Calme-toi, fis-elle d'une voix douce. Et tu ne me déranges pas du tout.

Je ne la dérangeais pas du tout. Je devais me calmer. Je séchai donc mes larmes en me promettant à moi-même de faire des progrès. Je devais absolument maîtriser mes émotions. Je devais devenir plus forte. Je devais me maîtriser !
La personne me souris. Un large sourire chaleureux. Je le lui rendis, en un peu moins large et vraiment forcé.

- Enchanté de faire ta connaissance Myu ! Je suis Gaetano Bianchi et je suis un Master morphe donc oui je peu t'aider si tu veux.

Une personne de plus qui voulait m'aider. Je devais sûrement rêver de mon entrée à Terrae. J'étais sûrement encore dans ma geôle sombre, froide et peu accueillante. Quoique... Peut-être avais-je aussi rêver cette histoire. Peu être que je me réveillerais d'un moment à l'autre. Non. Je ne voulais pas me réveiller. Je ne devais pas me réveiller. Que ce passerai-t-il si je me réveillait ?

-Je veux bien. Je veux bien que vous heu... Tu... m'aide.


Je ne savais plus très bien où j'en étais.

-Mais à quoi bon ressasser le passé ?

J'avais murmurer cette phrase sans m'en rendre compte. J’espérais que Gaetano ne m'avais pas entendu. Enfin, pourquoi-espérais-je cela ? Si ça se trouve, elle était dans le même cas que moi et repensait sans cesse à son passé.

-Il faut toujours aller de l'avant...

J'avais dis quelque chose ? Je ne me souvenais plus. J'avais penser quelque chose, ça oui. Je pensais à Gaetano. Je me disais qu'il fallait aller de l'avant. Qu'il fallait que j'aille de l'avant. D'ailleurs, tout le monde devrai aller de l'avant. Oublier son passé, vivre l'instant présent, aller de l'avant et vivre. Se faire plaisir, profiter de la vie, la seule vie que l'on a, oublier la bêtise du monde d'aujourd'hui... Tout le monde devrai penser comme ça... Plus de guerres, plus de batailles, plus de querelles... Le bonheur. Toujours chercher le bonheur, toujours être optimiste. J'ai toujours été optimiste. C'est ce qui m'a sauver. J'aurais très bien pu me suicider. Mais je ne l'ai pas fait, car je le savait. Je l'ai toujours su. J'ai toujours su que j'allais finir par m'en sortir. J'avais garder la volonté de vivre. Je tourna enfin la tête vers Gaetano :

-Est-ce que tu a garder, toi, la volonté de vivre ?
##   Ven 14 Juin 2013 - 12:51

Personnage ~
► Âge : 24 balais
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Gaetano Bianchi
Messages : 514
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Hum... Je me demande...
Humeur : Calme

Je voyais bien qu'elle était hésitante, mais en même temps cela lui donnait un air vraiment très mignon. Je m’apprêtais d'ailleurs à lui répondre lorsque je me stoppais en entendant sa petite voix cristalline.

-Mais à quoi bon ressasser le passé ? Il faut toujours aller de l'avant...

Les paroles de Myu me firent l'effet d'un coup de poing. Aller de l'avant... Ces mots prononcés par une petite fille étaient tellement criant de vérité qu'ils me faisaient mal. En quelques mots elle avait pointé un de mes plus grand problème : aller de l'avant. Quelque chose que je me sentais dans l'incapacité de faire depuis quelques mois. Depuis l'enlèvement d'Adriano en vérité. En ce moment j'avais plutôt l'impression d'aller à reculons. Je faisais un pas en avant pour ensuite en faire trois en arrière. Je me trouvais bien dans une impasse avec en prime, l'impossibilité d'avancer, et le pire dans l'histoire c'est que je m'y étais engagé moi-même. Voilà ce que j'étais : un parfait imbécile !

-Tu sais aller de l'avant est parfois bien plus difficile que l'on croit, lui répondis-je avec un regard triste.

Peut-être que lui enseigner n'était pas une si bonne idée tout compte fait...

-Est-ce que tu a garder, toi, la volonté de vivre ?

Mon regard se durcit au son de sa voix et je lui en voulu d'avoir pauser cette question. Cette petite fille avait décidément un don pour pauser des questions gênantes, voire personnelles. Mais d'un autre côté, je savais qu'elle avait raison, même si elle me semblait un peu trop naïve pour son propre bien.
Je poussais un soupir et mesurait alors mes paroles pour ne pas me montrer trop dur avec Myu, après tout elle ne cherchait pas à me blesser.


- Tu sais, tu devrais peut-être éviter de poser des questions aussi indiscrètes. 

Avais-je encore la volonté de vivre ? 
Je repensais alors à tout ce qui c'était passé ces derniers mois, à Adriano, ma famille, mes amis et alors, la réponse me vint clairement. Oui. Oui j'avais encore la volonté de vivre, pour protéger Terrae et mon frère. Même si cela impliquait que je trahisse ceux que j'aimais.

Même si pour le moment je me trouvais un peu dans la m**** jusqu'au cou...


Quand on ne maîtrise pas ses nouveaux pouvoirs... [PV Gaetano Bianchi] 1477317971-white-cat-black-cat-by-pascalcampion-d8ewm5b


Spoiler:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Quand on ne maîtrise pas ses nouveaux pouvoirs... [PV Gaetano Bianchi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Lac.