Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Oh mon dieu, tuez moi !
Mer 23 Jan 2013 - 0:54
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 05/01/2013

Réveil sept heure tapante ? Pourquoi si tôt simplement que si je voulais continuer mes escapades nocturnes il fallait que je me fasse bien voir le jour. Je sais que j’avais déjà fait forte impression auprès de certains de mes camarades, mais il fallait que les profs ne se doutent pas de ma double vie. Voilà pourquoi à huit heures, je devais être en salle de classe pour écouter un cours ennuyant donné par un prof ennuyant et avec des élèves stupides.

Je détestais l’école, je n’y avais pour ainsi dire, jamais été, mes parents m’avait fait suivre un enseignement à domicile car j’avais un caractère trop sociopathe pour mes camarades. Je doute que cela ait beaucoup changé mais bon, je supposais qu’ici, les élevés de mon rang n’avaient pas ce privilège. C’est pourquoi me voilà devant ma salle de classe, avec un visage plus froid que d’habitude armée de ma lance et disposant d’un sac avec comme unique contenu un ipad pour prendre notes. Me dirigeant vers le fond de la classe, je vis un jeune s’enfuir de son banc voyant que je me mettais à la place à côté de lui « froussard ».

- Veuillez accueillir une nouvelle élève, il s’agit de Myouki Sakugara.

Niveau discrétion, c’était raté visiblement. Me levant et faisant une petite révérence, je regardais toutes les personnes présente dans cette salle et au final il y en avait juste une qui attirait mon attention, qui semblait différente des autres, soit.

Réalisant que ce cours m’était inutile étant donné que j’avais déjà des connaissances sur la matière, je me mis à parler à des sous-fifres de l’entreprise de mon père, au final, mes sous-fifres. Ils s’inquiétaient tous pour moi, un peu, ne me voyant plus jamais à la réunion, mais étant donné que leurs payes tombaient toujours à la fin du mois, ils se doutaient que j’étais toujours en vie. Je discutais avec mon second principalement afin d’être tenue au courant des différentes affaires sur lesquelles nous travaillions et les nouvelles affaires que je devais accepter ou refuser. Je n’aimais pas cette partie du travail, c’était, selon moi, de la paperasse. C’était utile et nécessaire bien entendu mais je ne ressentais aucun plaisir à faire cela.

En vérité, converser avec mon associé était plaisant, un mini-rictus avait pris place sur mon visage, chose de très rare, mais possible à certains moments. Etant prise dans mon activité, je n’avais pas remarqué qu’une main s’était posée sur mon épaule et par pur réflexe, j’attrapais cette dernière et envoyais le corps attaché à celle-ci droit devant moi. Déformation professionnelle sans doute.

- Désolé.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mer 23 Jan 2013 - 20:54
avatar
Masculin

Messages : 255
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : ... Ben sur l'ordi, quoi...
Humeur : La forme !!

Sergueï s'ennuyait vraiment beaucoup. Pourquoi fallait-il qu'il suive ce cours de SVT ? C'était ennuyant à mourir. Il bailla sans vraiment essayer d'être discret, continuant néanmoins de prendre des notes. Ce cours ne lui servirait pas plus que ça mais bon... Engranger des connaissances pouvait toujours être utile. Et la prochaine fois, peut-être que le sujet se portera sur le corps humain, histoire qu'il puisse au moins s'améliorer dans son don de Guérisseur en sachant quelle veine traverse quel membre et ainsi de suite. Son voisin étant un passionné de science, il n'y avait rien à espère de ce côté là pour une discussion capable de lui changer les idées. S'apprêtant à dormir un coup une fois que le prof eut annoncer qu'il allait leur passer un film sur l'histoire passionnante de l'apparition des volcans, il failli sursauter lorsqu'il changea de ton pour prévenir d'une voix presque cérémonieuse de l'arrivé d'une nouvelle élève.

-Veuillez accueillir une nouvelle élève, il s’agit de Myouki Sakugara.

Il jeta un coup d'oeil interessé à la jeune fille qui venait d'entrer. Des cheveux rouges captaient premièrement l'attention, puis son visage. Ses yeux rouges sang plus particulièrement. Cela arracha un sourire à Sergueï : finalement, il n'était pas le seul avec la famille Ushiromiya a avoir les yeux de cette couleur si peu naturelle. Quelque part, ça lui fit plaisir. Il irait sûrement voir cette Myouki à la fin de l'heure. Il se cala contre le dossier de sa chaise, oubliant presque sa présence et s'efforça de suivre au minimum le film ô combien passionnant qui était diffusé. Tentative soldée d'un échec cuisant, car il finit par faire comme tout les autres : dormir.
Finalement, la sonnerie retentit et Sergueï retint de justesse un "yes" tonitruant en l'entendant. Rangeant ses affaires rapidement, il allait fuir de cette salle comme les autres élèves lorsqu'il se souvint de sa décision avant sa sieste : aller parler à la nouvelle. Il s'approcha donc de la jeune fille, n'ayant pas remarqué qu'elle était au téléphone et lui posa la main sur l'épaule. Mal lui en prit. Malgré son apparence frêle, elle l'envoya de l'autre côté de la table. Ebahi par la réaction de cette fille, il se contenta de la fixer stupidement la tête à l'envers pendant quelques secondes avant de penser à se relever et à lui répondre :


- Désolé.
- Je pense que c'est moi qui doit l'être, je n'aurais sûrement pas dû vous prendre par surprise en pleine conversation... Pardon. Sinon, eh bien... Bienvenue parmi nous, comme on dit...


hrp : Je me permets de répondre ^^
Voir le profil de l'utilisateur



Should I do something ?

Spoiler:
 


Merci Michi pour le kit !
Revenir en haut Aller en bas

Mer 23 Jan 2013 - 22:06
avatar
Féminin

Messages : 70
Date d'inscription : 23/12/2011
Emploi/loisirs : Manger des nouuuuuuilles !
Humeur : Youpla ! :D

HRP : Aucun soucis :3

Une nouvelle journée s'annonçait sous mon regard rougeâtre. J'étais de bonne humeur aujourd'hui et j'étais prête à soulever le monde à moi toute seule ! La confiance régnait dans mon être intérieur et je sentais qu'une journée pleine d'actions allait se dérouler ! Oui bon... évidemment je devais aller en cours et cela ne me plaisait guerre. Mais voilà, je n'ai pas le choix. J’étais quand même un peu déçu car j’avais quelques problèmes de vue depuis un petit moment, j’ai failli me crever de l’œil alors je dois porter des lunettes pour bien voir, mais c’est temporaire alors là j’avais mes lunettes sur le nez et si on me les enlevait je ne verrais…. Pas très très bien. D'un pas lent après un bon petit déjeuner je me dirigeais en cours... J'avais froid... Terriblement froid. Je devais porter au moins 3 tee-shirts sur moi. Plus un sweat, plus un jean, plus des bottes, et plus un bonnet. Super... Je n'aimais mettre trop de vêtements à la fois, c'était pas super jolie je trouvais. Mais pour une fois ça allait. J'arrivais enfin devant la porte. Passant une main dans une partie de ma chevelure bleutée non couverte, je rentrais dans la salle avec quelques minutes d’avance ce qui me permettait de trouver une bonne place au fond de la salle. Je ne voulais pas être une nouille qui est au premier rang devant le prof et qui est forcée de travailler. Je préfère aller au fond et travailler un peu et dormir en même temps. Je m’assis alors sur l’avant dernier rang à côté de la fenêtre avant d’essuyer la petite bue que j’avais sur la lunette. Je sortis de quoi prendre des notes et mon carnet à dessin. Puis tout le monde arriva, et s’installa. Quand soudain le professeur prit enfin la parole après être resté pendant cinq minutes à nous observer.
- Veuillez accueillir une nouvelle élève, il s’agit de Myouki Sakugara.
Je jetais un regard sur la pièce en cherchant qui était la nouvelle élève. J’entendis le bruit d’une chaise derrière moi et me retournais doucement pour voir qui c’était. Une jeune fille, grande, les cheveux longs rouges attachés en queue de cheval haute, une frange bien droite et des yeux comme les miens : rouge sang. Elle devait avoir 16/17 ans ? Je ne sais pas trop. Mais en tout cas elle avait l’air d’être quelqu’un de spécial. Mais passons. Elle fit la révérence avant de se rasseoir. Haussant quelque peu les épaules, je commençais à dessiner. J’avais du mal à m’habituer avec ses lunettes. Je lâchais un long soupir, je n’avais pas du tout le courage de faire quoi que ce soit. J’eus un léger spasme ce qui fit valdinguer ma gomme un peu plus loin. Je me levais doucement en avançant petit à petit en voulant chopper ma gomme quand soudain quelqu’un me frôla de très très près ce qui fit tomber mes lunettes. Vision flou… Super. Je fus prise de panique quand des voix s’élevèrent :

- Désolé.

- Je pense que c'est moi qui doit l'être, je n'aurais sûrement pas dû vous prendre par surprise en pleine conversation... Pardon. Sinon, eh bien... Bienvenue parmi nous, comme on dit...


Des voix que je ne connaissais pas. N’y prêtant pas attention, je me mis à quatre pattes en cherchant mes lunettes. Je n’arrêtais pas de paniquer… Voir le monde flou m’effrayait et je sentais déjà les larmes me monter aux yeux. J’avançais doucement sans bruit. Evitant de me faire remarquer.

- M-Mes lunettes… Oh non… je vais faire comment sans mes lunettes ? Je vois plus rien ! Marmonnais-je sans cesse.
Voir le profil de l'utilisateur


Denied in this world.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 23 Jan 2013 - 23:35
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 05/01/2013

Un homme, j’avais renversé un homme qui avait trois étoiles. Bref, ça n’allait pas changer grand-chose, au pire il s’énervait et je le remettais vite à sa place. Puissant ou pas, je ne doutais pas de ma puissance même sans stupide étoile.

- Je pense que c'est moi qui dois l'être, je n'aurais sûrement pas dû vous prendre par surprise en pleine conversation... Pardon. Sinon, eh bien... Bienvenue parmi nous, comme on dit...

Avant que je ne puisse répondre quoi que ce soit, mes yeux furent attirés par une boule à terre, une boule aux cheveux bleus. Il fallait croire que les cheveux d’une couleur extravagante étaient courant ici, plus tôt dans la journée, j’avais vu des cheveux verts. Personnellement tout était naturel, autant mes cheveux que mes yeux.

- M-Mes lunettes… Oh non… je vais faire comment sans mes lunettes ? Je ne vois plus rien !

Voyant les dites lunettes un peu plus loin, je m’éloignais des deux nouveaux arrivants et allait récupérer les lunettes de la jeune fille, visiblement très peu de monde avait raté cet échange, ni le prof, ni les autres filles de mon dortoir qui me souriaient comme si nous étions de vieilles amies. Pointant ma hallebarde droit vers elle, mon regard meurtrier les firent déguerpir. Souriant doucement, je me rappelais de ce que Angelo, mon second, m’avait dit un jour. Apparemment, lorsque l’envie de tuer ou d’être tranquille apparaissait chez moi, mes yeux rouges avaient un éclat particulier, beau et effrayant à la fois. Me retournant gracieusement, je me dirigeais vers la jeune fille et lui tendit ses lunettes.

- Je pense que c’est cela que tu cherches, pleurer ne sert à rien. N’hésite pas à demander de l’aide.

Avais-je été aimable ? Sans doute, mais cette fille semblait différente des autres. Elle semblait fragile quelque part, ne demandant qu’à être appréciée et à ne pas trop être remarquée. Détournant mon regard sur le jeune homme, je tentais un sourire maladroit, qui devait réellement être pathétique vu que je n’avais plus réellement l’habitude de sourire.

- Myouki Sakugara, enchantée. J’espère que mon nom ne vous effrayera pas trop.

En même temps, comment ne pas être effrayé par ce que je représente. La légende dit que chaque personne qui s’approche de trop près devient lui aussi maudit donc après ceci, pas évident d’avoir une vie sociale.

- Je suis navrée de t’avoir bousculé, tu m’as prise par surprise et je n’aime pas vraiment ça. Ara, ça va ?

Le regardant, je me demandais pourquoi il venait au cours, il avait sans doute mieux à faire. En tout cas moi, si je pouvais me le permettre, je serai occupé à traquer une nouvelle proie ou en train d’éventrer un éventuel salaud trainant dans les rues de cet institut. En y pensant, je n’avais pas encore été démasqué, ce qui était plutôt bon signe sur mes capacités à être discrète. Détournant mon attention d’eux, je fronçais les sourcils en constatant qu’il y avait une tâche sur mon arme. Si ma vue était bonne, c’était une éclaboussure de sang, regardant le jeune homme en question, je priais pour qu’il ne l’a pas remarqué. Car après tout, s’il l’avait vu et qu’il allait, disons, faire sa commère, je serai dans l’obligation de le tuer.

- Ara, sinon votre nom c’est quoi ?
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Ven 25 Jan 2013 - 18:37
avatar
Masculin

Messages : 255
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : ... Ben sur l'ordi, quoi...
Humeur : La forme !!

Alors que Myouki allait lui répondre, ils virent une autre jeune fille à terre qui manifestement cherchait quelque chose. Sergueï retint un mouvement de recul en voyant la couleur des cheveux de la demoiselle : bleus. Comme ceux d'Akari. Mais ça ne peut pas être elle, hein ? Déjà elle ne s'abaisserai surement jamais à chercher désepérement quelque chose par terre. Et elle lui aurait déjà sauté dessus pour se foutre de lui. Les habitudes ont la vie dure. Rassuré, il se détendit et allait proposer son aide lorsque Myouki se déplaça vers une autre table, pointant son arme vers un groupe de filles qui déguerpirent aussitôt. Depuis quand les armes de ce calibre sont-elles admises en classe ?Enfin... Elle tendit quelque chose à la fille aux cheveux bleus qui n'est pas Akari. Des lunettes ? Il comprenait mieux maintenant.

- Je pense que c’est cela que tu cherches, pleurer ne sert à rien. N’hésite pas à demander de l’aide. - se retournant vers lui, elle se présenta de nouveau -Myouki Sakugara, enchantée. J’espère que mon nom ne vous effrayera pas trop.

Il sourit un peu, amusé de cette précision. Pourquoi aurait-il peur d'elle ? Si c'était encore de la superstition de grand-mère qui lui collait à la peau, il n'y avait aucun risque. Lui, le "vampire" ou "démon" ne pouvait sûrement qu'apprécier un autre "enfant maudit" comme les gens disent si bien. Des monceaux de bêtises. Il secoua négativement la tête, puis aida l'autre fille à se relever, en galant homme. Elle avait l'air bien plus timide qu'Akari, malgré le fait qu'elle lui ressemblait vraiment énormément. Et elle avait même des yeux rouges ! Décidement... Il aimait de plus en plus cet Institut. Il lui sourit gentiment puis porta de nouveau son attention sur Myouki.

- Je suis navrée de t’avoir bousculé, tu m’as prise par surprise et je n’aime pas vraiment ça. Ara, ça va ?
- Oui, il n'y a pas de problèmes. Je suis désolé, je devrais réfléchir davantage avant d'a-

Il se tût soudainement. Il avait machinalement suivit le regard de la jeune fille et contemplait maintenant la petite tache de sang qui soullait sa hallebarde. Fronçant les sourcils, son regard devint soudainement froid. Les gens violents lui tapaient facilement sur les nerfs. Que dire de ceux qui se promènent avec une arme tachée ? La dévisageant, il la défia du regard de faire la moindre remarque sur sa réaction. Ce n'était pas son problème de savoir si elle était dangereuse ou pas, et encore moins de la stopper. Mais qu'elle tente une chose sur lui ou quelqu'un de proche, et il n'y aura plus d'hésitation. Enfin, il n'allait pas non plus déclarer la guerre dès son arrivé, il était plus gentil que ça. Répondant d'une voix presque chaleureuse, il se présenta :


- Ara, sinon votre nom c’est quoi ?
- Sergueï Von Beilschmidt. Un des deux albinos de l'école. Et toi ? -fit-il en s'adressant à l'autre petite, toujours proche d'eux.

Myouki n'osera sûrement rien tenter en présence d'autres personnes, même s'il ne risquait pas grand chose vu qu'elle n'était que Novice et lui Etoile.
Voir le profil de l'utilisateur



Should I do something ?

Spoiler:
 


Merci Michi pour le kit !
Revenir en haut Aller en bas

Sam 26 Jan 2013 - 23:05
avatar
Féminin

Messages : 70
Date d'inscription : 23/12/2011
Emploi/loisirs : Manger des nouuuuuuilles !
Humeur : Youpla ! :D

Tandis que ma panique et mon angoisse augmentait de plus en plus je cherchais mes lunettes avec désespérance... Quand soudain je vis quelque chose de difforme (un bras ?) qui me tendit mes lunettes je crois...

- Je pense que c’est cela que tu cherches, pleurer ne sert à rien. N’hésite pas à demander de l’aide.

Une voix féminine. Je pris mes lunettes avant de les remettre tout de suite sur mon nez. Oh mon dieu je voyais enfin clair ! Quel bonheur ! Je relevais la tête et je vis que c'était la nouvelle élève, Myouki, qui m'avait redonné mes lunettes. En fin de compte elle était gentille. Enfin après je pense. Elle aurait très bien put ne rien faire et me laisser chercher pendant des heures ! Donc voilà. Je me relevais donc, enlevant poussière et autre de sur moi.

- Myouki Sakugara, enchantée. J’espère que mon nom ne vous effrayera pas trop.


Devrions-nous être effrayés par son nom ? Personnellement je ne savais pas pourquoi nous devrions avoir peur. Peut-être qu'elle avait un long passé sur le dos. Je dis toujours que je n'ai jamais eu de chance mais si ça se trouve elle, c'est bien plus pire que moi. Ou pas. Tout dépend de tout on peut dire. Myouki s'adressa alors au garçon aux cheveux blancs et... oh tiens lui aussi avait les même yeux que moi. Je ne savais pas pourquoi mais j'étais fascinée par ses cheveux. Blanc comme neige ils étaient. C'était beau à voir.

- Je suis navrée de t’avoir bousculé, tu m’as prise par surprise et je n’aime pas vraiment ça. Ara, ça va ?

- Oui, il n'y a pas de problèmes. Je suis désolé, je devrais réfléchir davantage avant d'a-

Il se tut. Va savoir pourquoi. Ah donc c'était elle qui l'avait envoyé balader. Elle était forte dis donc. Et elle n'est que nouvelle dans cette école ? C'était impressionnant je trouvais. Même moi je n'aurais pas eu ce réflexe. Mais dans un sens je la comprends. Si dans son passé il s'est passé des choses pas super et qu'elle ne supporte pas forcément la surprise ou le contact humain c'est normal qu'elle réagisse comme ça.

- Ara, sinon votre nom c’est quoi ?

- Sergueï Von Beilschmidt. Un des deux albinos de l'école. Et toi ?
-fit-il en s'adressant à moi.

J’avais oublié que je les observais depuis que j’avais remit mes lunettes. Prenant une grande respiration et remettant quelque peu en place mon bonnet je me présentais enfin :

- Euh… Moi c’est Yuna. Yuna Fumiko… Ravie de vous rencontrez.


Honnêtement… A côté d’eux je me sentais comme minable. Comme une nouille pas cuite dans un tas de nouilles cuites dans un bol. Leurs auras étaient tellement imposantes… Et moi je me sentais tellement faible face à eux que ça me rendait mal à l’aise. Ne perdant pas un instant, je me tournais vers Myouki, m’inclinant légèrement en avant.

- Merci de m’avoir aidé Myouki !

Me relevant, je lui fis un léger sourire un peu gêné. Et c’est à cet instant précis qu’on entendit alors les élèves autour de nous qui parlait dans notre dos. Je pouvais très bien entendre ce qu’ils étaient en train de se dire. Du style « Oh mon dieu vous avez vu ça ? C’est Sergueï ! Han il est trop mignon ! Et elle ? C’est Yuna, c’est elle qui s’est fait viré d’un cours de maths car elle avait pété un câble. Oh et elle ! Cette Myouki à l’air trop chelou… » Ca me foutait les boules d’entendre ce genre de truc. Je lâchais un long soupir avant de lancer un regard noir au petit groupe qui disait ce genre d’âneries. Ils comprirent que je les observais avant de se taire et de reprendre leur cours comme si de rien n’était. Je lâchais un énième soupir avant de me frotter légèrement le bras, légèrement mal à l’aise car un blanc s’installa entre nous trois... Levant les yeux au ciel finalement je répliquais de nouveau.

- Et sinon…euh... Vous venez d’où ? Moi je suis du Japon.
Voir le profil de l'utilisateur


Denied in this world.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Lun 28 Jan 2013 - 23:33
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 05/01/2013

- Oui, il n'y a pas de problèmes. Je suis désolé, je devrais réfléchir davantage avant d'a-

Visiblement il avait vu le sang. Cela lui déplairait-il ? En fait, peu m’importait, il n’avait qu’à aller au service des réclamations mais mise à part un regard dénué d’émotion de ma part il n’allait pas en tirer grand-chose ... Cela était mon passe-temps. J’aimais voir le sang couler, ce n’était pas nouveau et ce n’était pas une lubie passagère, cela faisait partie de moi et j’aimais ça.

- Sergueï Von Beilschmidt. Un des deux albinos de l'école. Et toi ?

Détournant le regard du jeune homme, je posais mon attention sur la jeune fille au drôle de cheveux. En même temps, qui étais-je pour juger étant donné que les miens étaient rouge sang et que c’était naturel.

- Euh… Moi c’est Yuna. Yuna Fumiko… Ravie de vous rencontrer.

Timide, c’était un euphémisme, si on lui mettait une caisse à proximité elle allait se cacher dedans pour ne pas avoir l’attention sur elle.

- Merci de m’avoir aidé Myouki !

La regardant se pencher légèrement, je fis de même en signe de respect. J’avoue qu’à certains moments, je n’aimais pas avoir été élevé de la sorte, c’était vraiment faux-cul pour certaines personnes et juste ennuyant à faire. Regardant la jeune fille, je suivis son regard et aperçu quelques pimbêches en train de nous fixer. Je vous laisse bien entendu imaginer l’intelligence de leurs dires. Mon dieu, si les trois quart des élèves de cet institut étaient pareil, je sens que j’allais en égorger quelques-uns.

- Et sinon…euh... Vous venez d’où ? Moi je suis du Japon.
Continuant à regarder ces gourdes, je sentais l’énervement monter en moi et mes muscles se tendirent, il fallait que je fasse quelque chose absolument, ou alors il fallait que je prenne sur moi et lorsque cette discussion serait terminée j’irai me défouler sur un innocent trainant dans les sombres ruelles de Terrae.

- Je viens également du Japon.
Regardant le jeune homme, je me doutais qu’il était d’une nationalité différente en vue de son nom. Alors j’étais quelque peu impatiente de savoir jusqu’où le “vide” était ressenti par les dénommés master.

Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Lun 4 Fév 2013 - 21:43
avatar
Masculin

Messages : 255
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : ... Ben sur l'ordi, quoi...
Humeur : La forme !!

L'albinos observa curieusement la jeune japonaise s'incliner devant eux avant de se souvenir que c'était une manière habituelle et polie de se présenter chez eux. Il se demanda un instant s'il devait lui rendre son salut... puis décida que non. Il allait forcément faire une bêtise, alors autant éviter. Myouki ne répondit à rien à son regard peu amical et continua la discussion, pas perturbée pour deux sous. Ce n'était peut-être pas plus mal. Un bref moment de silence s'installa entre eux trois, où chacun put distinctement entendre les chuchotements des autres élèves qui suivaient ce cours. Bref moment de honte du quotidien : il sentit ses joues chauffer en comprenant la teneur de la discussion des filles. Qui décidemment, devaient le trouver vraiment attirant pour s'accrocher à lui ainsi alors qu'il ne cachait pas particulièrement son couple avec Alexander. Il faudrait qu'elles pensent à passer à autre chose désormais...
Il entendit également les rumeurs sur les deux autres filles : c'était assez typique. Avoir des pouvoirs ne signifiait pas forcément avoir plus d'imagination que les êtres humains normaux à ce qu'il semble... Une ombre passa sur le visage de Yuna, qui eut soudainement l'air dangereuse, tandis que Myouki conservait son apparence froide et hautaine. Leurs regards fusillèrent le petit groupe de filles, qui cessa de pépier soudainement avant de s'éloigner peu à peu. Sergueï était bien content de ne pas en être la cible. Il se raidit insensiblement lorsqu'elles le regardèrent à nouveau, mais toute leur animosité avait disparue. Yuna tenta en balbutiant de relancer la conversation :


- Et sinon…euh... Vous venez d’où ? Moi je suis du Japon.
- Je viens également du Japon.

Sentant le regard interrogateur de Yuna et celui plus scrutateur de Myouki peser sur lui, il se dépêcha de répondre en souriant :

- Ah, deux natives ! Vous avez bien de la chance de parler japonais, je n'y comprends absolument rien. Je suis russe. Enfin, russo-allemand, mais je vivais en Russie avant de venir ici. Personne ne parlant mes deux langues, je suis continuellement obligé de me balader avec le traducteur.

Sans lui, il se serait sûrement arrêté aux gens dont l'anglais ou l'allemand était une langue familière. Il ne demandait même pas un compatriote russe ! L'accent anglais des japonais étant difficile à comprendre, voir impossible, il aurait certainement rencontré beaucoup moins de monde. Ce que cette langue pouvait être difficile à maîtriser... Et on se plaignait du russe ! Les niveaux de ces langues se valaient bien.

- Vous êtes toujours novices à ce que je vois. L'Institut vous plait pour le moment ? Vous avez déjà vu des Initiés à l'oeuvre ?
Voir le profil de l'utilisateur



Should I do something ?

Spoiler:
 


Merci Michi pour le kit !
Revenir en haut Aller en bas

Mer 6 Fév 2013 - 22:04
avatar
Féminin

Messages : 70
Date d'inscription : 23/12/2011
Emploi/loisirs : Manger des nouuuuuuilles !
Humeur : Youpla ! :D

- Je viens également du Japon.

Ah, voici quelqu'un qui venait du même pays que moi. Ça faisait plaisir car il y a tant de gens ici qui viennent du monde entier. Posant mon regard sur Sergueï, je me demandais bien d'où il venait car il n'avait pas l'air d'être japonais vu son prénom et son nom. Il nous souriait avant de répondre :

- Ah, deux natives ! Vous avez bien de la chance de parler japonais, je n'y comprends absolument rien. Je suis russe. Enfin, russo-allemand, mais je vivais en Russie avant de venir ici. Personne ne parlant mes deux langues, je suis continuellement obligé de me balader avec le traducteur.


Russo-allemand ? Je trouvais que c'était la classe ! Et la chose la plus amusante devait être le fait que j'avais fait des stages pour apprendre des langues étrangères et ma mère m'avait forcé à en choisir une. Alors j'avais prit le Russe qui me paraissait intéressant mais cela fait un moment que je ne l'ai pas parlé donc bon. Oui je sais, on se demande bien pourquoi ma mère y tenait tant que ça. Peut-être qu'un jour je lui poserais la question si je la revois.

- Vous êtes toujours novices à ce que je vois. L’institut vous plait pour le moment ? Vous avez déjà vu des Initiés à l’œuvre ?

D'ailleurs cela fait bien longtemps que je suis à Terrae et je suis encore novice. Cela doit faire... un an que je suis ici. Je soupirais car je trouvais ça triste d'être encore novice après tout ce temps et puis je n'ai jamais vu d'Initié à l’œuvre mais on m'a dit que c'était impressionnant à voir ! Moins qu'une Etoile ou qu'un Master mais quand même ! Rien que d'avoir des pouvoirs c'est génial quoi ! Un léger sourire en coin je répondis :

- J'adore cet endroit ! Je suis vraiment contente d'être ici. Ca fait au moins un an que je suis à Terrae et je n'ai pas vu un seul Initié à l’œuvre. C'est dommage on m'a dit que c'était super à voir !

Vous vous imaginez devant quelqu'un qui va peut-être créer des boules de feu ou alors qui va faire exploser quelque chose sous vos yeux ? Oui bon peut-être que j'exagère mais non d'une nouille sautée ça doit être tellement bien voyons ! Bon après on va pas devenir aussi fort que Superman ou Wonderwoman mais c'est quand même classieux, avouez le !

- C'est vrai que sans traducteur nous aurions bien du mal. C'est amusant de croiser quelqu'un comme toi qui vient de la Russie je trouve. J'avais appris le Russe il y a longtemps mais je ne sais pas ce que ça devient maintenant vu que j'ai arrêté de le parler.

Passant une main dans sur ma nuque l'air gêné et remettant bien mes lunettes, je me demandais bien pourquoi j'avais dit ça. Les mots étaient sortis tout seul de ma bouche et j'avais l'habitude de parler aux gens comme si je les connaissais déjà. Peut-être était-ce une mauvaise habitude... Mais je ne le pense pas car on m'a toujours dit que j'étais très sociable. En fait, j'ai l'impression d'être comme Harry Potter qui parle le fourche-langue sans s'en rendre compte. J'exagère ? Pas du tout.
Voir le profil de l'utilisateur


Denied in this world.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 21 Fév 2013 - 10:40
avatar
Messages : 27
Date d'inscription : 05/01/2013

- Ah, deux natives ! Vous avez bien de la chance de parler japonais, je n'y comprends absolument rien. Je suis russe. Enfin, russo-allemand, mais je vivais en Russie avant de venir ici. Personne ne parlant mes deux langues, je suis continuellement obligé de me balader avec le traducteur.

Comme les trois quarts des élèves ici, pourquoi se croyait-il aussi unique ? Il ne croyait quand même pas que j’allais me mettre à chanter “Kumbaya my lord” ? Pour tout dire, même si la majorité des élèves parlaient japonais, je gardais toujours le traducteur, question de facilité.

- Vous êtes toujours novices à ce que je vois. L’institut vous plait pour le moment ? Vous avez déjà vu des Initiés à l’œuvre ?

Plaire était un grand mot, je ne pouvais pas faire ce que je veux, gérer mon business était bien compliqué depuis l’intérieur de ses murs et l’envie de tuer et de torturer me démangeait furieusement. Je savais que je n’avais pas à me plaindre, qu’on m’avait offert la possibilité de démarrer une nouvelle vie et que je l’avais accepté. Mais cela ne voulait pas dire, que moi-même, je voulais totalement changer !

- J'adore cet endroit ! Je suis vraiment contente d'être ici. Ca fait au moins un an que je suis à Terrae et je n'ai pas vu un seul Initié à l’œuvre. C'est dommage on m'a dit que c'était super à voir !

Mais elle foutait quoi elle ? Etait-elle déjà sortie de sa chambre, en trois jours présents dans cette académie j’avais déjà combattu contre un jeune initié et deux initiés plus puissants on va dire, puissant et sensiblement dérangé ce que j’adore. Il était devenu mes mentors.

- C'est vrai que sans traducteur nous aurions bien du mal. C'est amusant de croiser quelqu'un comme toi qui vient de la Russie je trouve. J'avais appris le Russe il y a longtemps mais je ne sais pas ce que ça devient maintenant vu que j'ai arrêté de le parler.

J’allais me décider à répondre, sauf que cette fille me prit au dépourvu. C’était étrange comme phrase et la sortir maintenant était dépourvu de sens, enfin à mon sens. Bref, elle ne devait pas avoir l’habitude du contact social vu qu’en un an, elle ne savait rien de ce qui se déroulait dans cet institut.

- Il y a des qualités comme des défauts dans cet institut mais il reste acceptable. Pour ma part, j’ai participé à un combat contre un jeune initié trop imbu de sa personne, suite à cela deux initiés plus puissants sont venu nous “entraîner”, un certain Alexander et une Tomoyo. C’était instructif et réellement grisant de voir autant de pouvoir. J’ai hâte de moi-même pouvoir combattre comme eux.

Je savais que j’étais trop enthousiaste en parlant de ça, mais qui ne le serait pas ? Devenir cent fois plus puissante, avoir un sentiment de contrôle et éveillé des sentiments de peur chez tes victimes, c’était simplement génial. Je savais que lorsque j’aurais mes pouvoirs, j’allais foutrement m’amuser.


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Jeu 21 Fév 2013 - 16:44
avatar
Masculin

Messages : 255
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : ... Ben sur l'ordi, quoi...
Humeur : La forme !!

Sergueï sourit face à la réaction enthousiaste de Yuna, tandis que Myouki se renfrognait. Ok, deux jeunes filles aux caractères assez opposés à gérer en même temps... Ca va être facile, tiens... Si dès qu'il disait quelque chose il avait droit à ce genre de réaction différentes, ça allait être difficile de trouver un point d'entente pour le reste de la discussion.

- J'adore cet endroit ! Je suis vraiment contente d'être ici. Ca fait au moins un an que je suis à Terrae et je n'ai pas vu un seul Initié à l’œuvre. C'est dommage on m'a dit que c'était super à voir !

Un an, déjà ? Et toujours novice ? Que se passait-il ? Il se demanda un instant s'il était possible d'avoir des difficultés à activer les pouvoirs d'un élève... Après tout, ça pouvait bien se produire. Il faisait parti des chanceux, il avait rapidement reçu ses pouvoirs, et son étoilisation était aussi venue assez vite. Sa puissance grandissait chaque jours, il ne désespérait pas de devenir Master en même temps que son amie Célia. Et qu'Alexander, qui s'améliorait de plus en plus ! L'albinos lança un regard assez amusé à Myouki, qui ne semblait pas en revenir. Si celle-là met autant de temps à obtenir ses pouvoirs, il va y avoir du meurtre dans l'air...

- C'est vrai que sans traducteur nous aurions bien du mal. C'est amusant de croiser quelqu'un comme toi qui vient de la Russie je trouve. J'avais appris le Russe il y a longtemps mais je ne sais pas ce que ça devient maintenant vu que j'ai arrêté de le parler.
- Ah, c'est bien dommage. Si tu veux t'y remettre un peu, ce serait avec plaisir ! Demande donc à des Initiés de te montrer, ou va voir dans la salle d'entraînement, il y a toujours quelqu'un pour frimer avec. Surtout les feux !

Et l'autre qui la regarde comme si elle était un cas spécial. C'était tordant. En revanche son envie de rire lui passa immédiatement en entendant sa réponse, dite sur une voix des plus enjouées, comme si elle se régalait d'avance à l'idée de ce qui l'attendait. Ca, il pouvait parfaitement comprendre.


- Il y a des qualités comme des défauts dans cet institut mais il reste acceptable. Pour ma part, j’ai participé à un combat contre un jeune initié trop imbu de sa personne, suite à cela deux initiés plus puissants sont venu nous “entraîner”, un certain Alexander et une Tomoyo. C’était instructif et réellement grisant de voir autant de pouvoir. J’ai hâte de moi-même pouvoir combattre comme eux.
- Tu t'es battu avec Alex' ? Quand ? C'était bien un Terre Thélépathe hein ?

Sa voix avait sans le vouloir pris un léger accent inquiet, il n'avait pas pu se contrôler. Il ne connaissait pas beaucoup d'autres Alexander, mais avec le monde qu'il y avait dans cet Institut, rien n'empêchait qu'il y en ait un deuxième. Mais si c'était le sien... Depuis quand était-il devenu un "entraineur" de Novices en mal de sensations fortes ? Ce n'était pas le genre de rôle qu'appréciaient Akari la folle dangereuse et son frère ? Il s'inquiéta un court instant pour son petit ami, avant de se rappeller que s'il avait été blessé, il aurait été impossible pour lui de le lui cacher. Donc tout allait bien... pour le moment. Parce que dès qu'il le retrouvait, il lui arracherait sa chemise pour vérifier tout ça. Non mais, ça va pas de jouer à des jeux dangereux comme ça ! Bon, à trois contre un Novice, ça devait quand même aller mais.. il était un peu possessif, le jeune homme...
En soupirant, il ajouta :


- C'était quel genre d'entraînement ? Pas un truc du genre " le dernier debout remporte la partie" j'espère... -puis d'une voix quasiment inaudible, davantage pour lui-même que pour les deux filles -Celui-là, dès que je l'attrape, je l'ausculte immédiatement...


Hrp : Pas de soucis, je comprends parfaitement ^^
Voir le profil de l'utilisateur



Should I do something ?

Spoiler:
 


Merci Michi pour le kit !
Revenir en haut Aller en bas

Mar 12 Mar 2013 - 23:16
avatar
Féminin

Messages : 70
Date d'inscription : 23/12/2011
Emploi/loisirs : Manger des nouuuuuuilles !
Humeur : Youpla ! :D

- Ah, c'est bien dommage. Si tu veux t'y remettre un peu, ce serait avec plaisir ! Demande donc à des Initiés de te montrer, ou va voir dans la salle d'entraînement, il y a toujours quelqu'un pour frimer avec. Surtout les feux !

J'y penserais ! En un an... je n'étais pas vraiment sortie de ma chambre. Disons que quand je voyais les gens qui étaient à l'extérieur... Ca me donnait pas envie de sortir. Ils étaient toujours en train de critiquer ou quoi que ce soit. Ca m'épuisait. Au début je m'étais fait des amies comme Blade ou Crow et des connaissances comme Allen ou Mitsuki mais... je me demandais bien ce que je faisais ici en fin de compte. Je ne sortais quasi pas. Les gens me gonflaient, m'épuisaient ou.... bref. J'évitais un peu les gens dernièrement. Je préférais passer du temps sur mes bouquins. Je suis désespérante. J'avais décidé de ne plus vraiment fréquenté la population humaine et voilà que comme par hasard, nom d'un plat de nouille sauté, quand je sors enfin voilà ce qui m'arrive. Je tombe nez à nez avec une fille qui à l'air de me prendre pour une triso (c'est ce qu'on avait l'impression de lire dans son regard) et un gars qui... à l'air sympa par contre.

- Il y a des qualités comme des défauts dans cet institut mais il reste acceptable. Pour ma part, j’ai participé à un combat contre un jeune initié trop imbu de sa personne, suite à cela deux initiés plus puissants sont venu nous “entraîner”, un certain Alexander et une Tomoyo. C’était instructif et réellement grisant de voir autant de pouvoir. J’ai hâte de moi-même pouvoir combattre comme eux.

- Tu t'es battu avec Alex' ? Quand ? C'était bien un Terre Thélépathe hein ?

Soupirant intérieurement, je me demandais bien ce que je faisais ici. Il faudrait que je trouve Mitsuki ou Allen pour leur demander si l'un ou l'autre voudrait me faire une petite prestation... Ca serait intéressant de voir ! Mais il y a tellement de monde. Tandis qu'il continuait de papoter tous les deux, je sentis mon téléphone vibrer. Le sortant de ma poche, je vis que je venais de recevoir un message. J'espérais que c'était une bonne nouvelle ou quoi que soit :

De : Myllie
A : Yuna-chan

Yuyu-chan~ ! Toi et moi ce soir on va se faire une Pudding Party ! Et t'as intérêt à sortir de ta grotte un peu nan mais oh ! èwé
A plush ma peluche !


Souriant face à ce message chaleureux, je rangeais mon téléphone, m'asseyant sur le bord d'une table, je croisais les bras. Ne savant quoi faire je les regardais papoter, comme ci de rien n'était. Mais je n'écoutais pas... J'étais perdue dans mes pensées, me demandant si je n'irais pas faire un peu de boxe avant d'aller me préparer pour aller chez Myllie. Histoire de se dépenser un bon coup ! Je crois que... j'ai prit un peu de poids d'ailleurs... Pourquoi ? Parce que je suis une feignasse et que je fous rien du tout du tout du tout ! Et puis la boxe ça fait tellement du bien mon dieu !
Non ! Je ne dois pas m'absenter comme ça ! Ca se fait pas voyons ! Ressaisis-toi Yuna !
Secouant quelque peu la tête je ne pus entendre qu'un bout de fin de phrase.

- ...dès que je l'attrape, je l'ausculte immédiatement...

Ha...Ha... Euh... Nan ? Etait-il assistant de l'infirmière ? J'en sais rien. Peut-être qu'il veut devenir médecin plus tard ! Oh oui tiens ! Je le vois bien en médecin avec la blouse et tout ! En plus ça va trop aller avec ces cheveux ! Hum. Ouais je sors. Je continuais à observer ces deux là de haut en bas qui discutaient tranquillement.


HRP : Je suis désolée de mon immense retard T____T Disons que le dieu du RP et de l'envie n'est pas avec moi en ce moment T__T Et puis en plus j'avance pas le Rp... Pardon T_T !
Voir le profil de l'utilisateur


Denied in this world.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

 

Oh mon dieu, tuez moi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Salles de cours. :: Salle de classe ordinaire.