Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Un inconnu très mal en point... [FINISHED]
Dim 27 Jan 2013 - 20:43
avatar
Féminin

Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

- F*ck, il est où mon portable!?-s'exclama Celia en ouvrant son sac.

Elle soupira. Décidément, la chance n'était pas avec elle aujourd'hui. Elle essaya de retracer tout ce qu'elle avait fait ce jour là. Il fallait absolument qu'elle retrouve son cellullaire, avant que sa soeur ne l'apprenne et vienne l'engueuler.
Elle commença par la cafétéria, mais les gentilles cantinières l'assurèrent qu'elles n'avaient trouvé aucun portable. Déçue, la jeune Etoile se dirigea vers le parc, où un ami Terre vint l'aider dans ses recherches. Malheureusement, cela fut vain. La dernière option restait la forêt, et Celia n'en avait pas réellement envie puisqu'il commençait à se faire relativement tard. En soupirant, elle finit par y aller. A grande surprise, elle sentit une energie se déchaîner. Celle d'un ou d'une initié, qui frôlait l'étoilisation. Elle s'arrêta, aux aguets. Un odeur de fumée s'éleva dans les airs. Ca ne valait rien de bon.
L'energie se calma rapidement, et Celia se sentit un peu plus rassurée, et finit par commencer ses recherches. Elle fouillait dans les buissons, derrière les arbres, sous les bancs, bref, vraiment partout. Elle continua jusqu'à marcher vers cet endroit où l’énergie s'était déchaînée. Le spectacle qui s'offrait devant elle n'avait rien de beau: des traces de brûlé, un paysage qui avait été dévasté par du feu. Et elle aperçut également... quelqu'un. Elle s'approcha, sur ses gardes, de cet individu: il était gravement blessé. Elle eu la chance de le voir très mal en point... Elle hésita: devait-elle l'amener à l'hôpital ou tout simplement le laisser là? Etait-il conscient?
Elle regarda une dernière fois autour d'elle, pour voir si le ou la fautif/fautive était toujours là, et constatant qu'il n'y avait personne, elle prit la main du jeune homme avant de fermer les yeux et de penser à l'hôpital. Elle n'avait pas encore essayé, malgré son rang d'Etoile, une téléportation à deux. Mais c'était une urgence, et elle n'avait pas le droit à l'erreur. "Teleportation!" murmura-t-elle. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle avait atterrit dans la salle d'attente, entourée de médecins qui lui posaient d’innombrables questions.

- Mais on s'en fou! Soignez-le!-hurla-t-elle, furieuse du comportement de ces gens sensés sauver des vies.

Ils finirent par le soulever et l'emporter dans une salle, lui ordonnant d'attendre. Celia s'assit, et obéit. Qui pouvait bien avoir fait subir ça à ce garçon? Surement pas Akari, car l’énergie qu'elle avait ressenti était celle d'un Initié. Après deux bonnes heures, un médecin vint à sa rencontre:

- Mademoiselle Ushiromiya, c'est ça?
- Oui ,-acquiesça la concernée-; comment va-t-il?
- Il est très mal en point, mais nous avons réussi à le soigner. Néanmoins, il devra rester une bonne semaine à l'hôpital.

Celia soupira de soulagement.

- Vous pouvez aller le voir.
- Merci.-fit-elle poliment avant de se diriger vers la chambre qu'on lui indiquât.

Elle ouvrit doucement la porte, et pénétra doucement dans la salle. Elle s'approcha du lit pour voir le blessé: il dormait, et non, elle ne le connaissait pas.

HRP: J'espère que c'est bon si il y a un problème, dis le moi! ^^
Voir le profil de l'utilisateur



Watch out...:
 


Dernière édition par Celia Ushiromiya le Ven 1 Fév 2013 - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Dim 27 Jan 2013 - 21:30
avatar
Masculin

Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

Il me semblait entendre du bruit. Des pas, des voix, des machines... L'odeur me rappelais celle des hôpitaux, je détestais cette odeur. J'ouvris les yeux. J'étais dans un lit d'hôpital! Que c'était-il passé? Ah oui... J'avais rencontré cette fille, Tomoyo, qui m'avait dragué quand je travaillais au restaurant. Je l'avais invité dans la forêt, pour lui faire plaisir. On avait connaissance. Et puis elle s'était mise soudainement en colère. En tentant de la calmer mes vêtements et ma peau avaient en grande partie brûlés... Un type était arrivé et m'avait emprisonné d'une horrible illusion. Ils m'ont abandonné. J'avais du perdre conscience à cause de mes blessures.
Je me redressai en gémissant, mes brûlures me faisaient souffrir. J'inspectai mes bras et mon torse bandés. Ils avaient pris soin de m'habiller avec un tout nouveau pantalon d'hôpital. Ma chemise et mon pantalon devaient être en lambeaux... Une inconnue se tenait à côté de mon lit et me regardait.


- Qui es-tu?

Ma gorge était encore sèche, un arrière goût persistait. La fille avait des nattes rouges, des yeux rouges, la peau blanche... Une vampire?! Non, elle ne faisait pas assez peur pour ça. Elle me faisait penser à Asuna... Pas une autre feu quand même?!!!! Cette idée me fit légèrement frissonner – et j'avais aussi un peu froid dans mon unique pantalon.


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Dim 27 Jan 2013 - 21:48
avatar
Féminin

Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

Celia avait beau chercher, mais son visage ne lui rappelait rien. Bon, à part ça, qui aurait bien pu lui infliger de tels dégâts? Et puis, qu'avait-il fait pour rendre furieux son agresseur on va dire, au point qu'il déchaîne son énergie ainsi? Toutes ces questions indiscrètes trottaient dans la petite tête de l'Etoile. Les médecins avaient beau avoir dit qu'il allait bien, pour elle, ça ne semblait pas être le cas. Les bandages et les pansements qu'il avait ne la rassurait pas réellement...
L'inconnu finit par ouvrir ses yeux... vairons? La première chose qu'il dit fut:

- Qui es-tu?

Tiens... il ne demandait pas où il était? Généralement, c'est ce que les gens demandaient en premier. Peut-etre que son visage lui avait fait peur? Elle lui adressa un sourire plutôt rassurant, et répliqua:

- Bonjour! Je suis Celia!


Elle marqua une pause, avant de rajouter:

- Je t'ai trouvé dans la forêt, gravement blessé. Est-ce-que tu te sens mieux?


Elle ne lui demanda pas son nom. Pour l'instant, son état était important.

HRP: Changer de prez' à chaque fois? o.0 Tu veux dire d'avatar? Si c'est le cas, c'est parce-que je galère pour trouver des images de Teto ! T___T
Voir le profil de l'utilisateur



Watch out...:
 
Revenir en haut Aller en bas

Dim 27 Jan 2013 - 22:58
avatar
Masculin

Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

- Bonjour! Je suis Célia!

Le tout accompagné d'un sourire. Elle n'avait pas l'air méchante, énergique certes, mais pas méchante.

- Je t'ai trouvé dans la forêt, gravement blessé. Est-ce que tu te sens mieux?

Comment une fille de sa taille et sa corpulence avait-elle pu me porter jusqu'ici? Peut-être avait-elle simplement appelé les urgences? Me trouver n'avait pas dû être une partie de plaisir. Décidé à faire usage le moins possible de ma voix, je lui signifiai que ça pouvait aller. J'étais en vie, je n'allais pas me plaindre! Bien que la froideur des murs me mettait mal à l'aise et qu'il m'était difficile de rester assis. Je posai un pied à au sol, décidé à aller me chercher un jus de fruit dans un distributeur, mais un infirmier se précipita dans la chambre et me rallongea sur le lit.

- Vous ne devez pas quitter votre chambre et vous reposer. Nous avons soigné uniquement les brûlures les plus graves qui saignaient, nous soignerons les blessures secondaires dans la semaine, lorsque vous irez mieux. Si vous avez besoin de quoique ce soit, n'hésitez pas à nous appeler avec la commande à droite du lit.

Il prit l'objet en main et me montra le bouton rouge. ''Dans la semaine...'' Combien de temps comptaient-ils me garder ici? Je détestais vraiment les hôpitaux.

- De l'eau.

Ma gorge était en feu – façon de parler – alors je m'étais autorisé à oublier mes bonnes manières pour la journée.

- Tout de suite, fit l'infirmier en sortant de la chambre

Je reportai mon attention sur le fille. Elle m'avait certainement retrouvé dans un état pitoyable. Je l'interrogeai du regard, espérant lui signifier que je voulais en savoir plus sur ce qu'il s'était passé après ma perte de conscience.


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Lun 28 Jan 2013 - 7:05
avatar
Féminin

Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

Celia l'observa, attendant une réponse concrète. Bon, apparemment, le jeune homme ne pouvait pas ou ne voulait pas ouvrir sa bouche pour lui parler. Mais elle réussit a comprendre a travers son regard (du moins, elle pensait avoir compris). Alors qu'elle recommençait a se poser des questions intérieurement, elle fut surprise lorsque l'inconnu posa un pied au sol en se relevant. Elle alla réagir mais un infirmier débarqua au bon moment et le força a rester allongé:

- Vous ne devez pas quitter votre chambre et vous reposer. Nous avons soigné uniquement les brûlures les plus graves qui saignaient, nous soignerons les blessures secondaires dans la semaine, lorsque vous irez mieux. Si vous avez besoin de quoique ce soit, n'hésitez pas à nous appeler avec la commande à droite du lit.

L'infirmier lui montra le petit bouton rouge.

- De l'eau.

L'infirmier s'executa. Il sortit de la chambre.

- Tout de suite

Celia sentit soudain le regard du jeune homme sur elle. Elle le regarda également. Elle n'était pas très forte aux devinettes a travers les yeux, hein... Elle déclara au hasard, toujours avec un sourire:

- Je cherchais mon portable dans la forêt quand j'ai senti l'énergie d'un Initié se déchaîner. Une bonne demie heure plus tard, je suis allée chercher dans le périmètre ou j'avais senti cette énergie. Et je t' ai vu. Assez alarmée, je t'ai teleportée ici.

D'ailleurs son portable... elle devait surement aller le chercher plus tard. Puis, affichant un visage inquiet elle demanda:

- C'est toi qui a perdu le contrôle de ton pouvoir? Ou c'est quelqu'un d'autre?

Elle en était sûre: c'était forcément quelqu'un d'autre. L'énergie que ce garçon dégageait ne correspondait pas a celle qu'elle avait ressenti plus tôt.

HRP: Je n'ai pas édité la présentation de Celia depuis que je l'ai crée en fait (le 18/02, je suis allée vérifier) ! XD Donc je vois pas sur quoi tu te bases pour dire ça... O.o
Voir le profil de l'utilisateur



Watch out...:
 
Revenir en haut Aller en bas

Lun 28 Jan 2013 - 18:55
avatar
Masculin

Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

- Je cherchais mon portable dans la forêt quand j'ai senti l'énergie d'un Initié se déchaîner. Une bonne demi-heure plus tard, je suis allée chercher dans le périmètre ou j'avais senti cette énergie. Et je t'ai vu. Assez alarmée, je t'ai téléportée ici.

Téléportée?! J'avais presque oublié l'existence d'un tel pouvoir. Je me lançai dans la rechercher de toutes les fantaisies possibles avec la téléportation, comme pouvoir sortir de cet hôpital sans que l'on m'arrête. Pour un voleur de banque, ce pouvoir pouvait s'avérer pratique. Toutefois, il devait certainement présenter des risques auxquels je ne préférai pas y penser...

- C'est toi qui a perdu le contrôle de ton pouvoir? Ou c'est quelqu'un d'autre? s'inquiéta-t-elle

Je fis ''non'' de la tête. J'avais une très bonne maîtrise de moi-même alors le jour où mon pouvoir m'aurait échappé n'était pas près d'arriver... Quoique, je n'en étais pas si sûr. À cet instant je regrettai qu'elle ne soit pas télépathe, cela aurait permis à ma voix de se reposer et m'éviter ainsi de souffrir.

- Une feu s'est enflammée. Elle n'était plus consciente de ses actes. Si je ne l'avais arrêtée je serais mort.

Et je n'exagérais rien! J'avais pratiquement manqué la porte de l'enfer! Les guérisseurs de l'hôpital soignaient peut-être les cicatrices, avec un peu de chance. Célia me paraissait jeune, plus jeune que moi en tout cas. J'étais désolé qu'elle ait assistée à ce spectacle. Voir quelqu'un à l'agonie choquait, généralement.
L'infirmier revint avec une bouteille d'eau et un gobelet en plastique. Il me les posa sur la table, à portée de main et repartit aussitôt. J'en bus une gorgée et en renversa sur moi au passage. Ce n'était pas évident de boire allongé quand mes mouvements étaient restreints. L'eau avait un goût bizarre... L'idée d'un bon jus de fruit me mit l'eau à la bouche.



Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Lun 28 Jan 2013 - 20:15
avatar
Féminin

Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

A la question de l’Etoile tonnerre, l’inconnu se contenta de faire un signe négatif de la tête. C’était bien ce qu’elle pensait. La question était qui ? Ou plutôt, quelle affinité ? Celia n’avait que deux options : les plus réputés pour s’énerver rapidement étaient les Feus (expérience personnelle assez douloureuse) et les Tonnerres (elle se basait sur elle). Elle se demanda s’il allait ouvrir sa bouche, et peut-être parler, et apparemment, c’est ce qu’il fit :

- Une feu s'est enflammée. Elle n'était plus consciente de ses actes. Si je ne l'avais arrêtée je serais mort.


C’était donc bien UNE feu. Sûrement une des amies à penchant sadique de sa sœur. Qu’avait-il donc put bien faire pour susciter la colère d’une Feu ? Lui avait-il mal parlé ? Généralement, les Feu ont horreur de ça. Ou avait-il essayé de lui faire quoique ce soit de bizarre ? A première vue, il ne semblait pas être ce genre de personne. L’arrivée de l’infirmier la réveilla de ses pensées. Il posa une bouteille et un gobelet à côté du blessé. D’ailleurs, celui-ci en renversa sur lui : boire allongé n’était pas forcément très pratique. Et vu la grimace qu’il tirait, l’eau ne devait pas avoir un très bon goût. Elle s’approcha donc du fameux bouton et appuya dessus. En attendant l’arrivée d’un ou d’une infirmière, elle répliqua :

- Les Feus sont connus pour être très… sadiques quand ils s’énervent. Qu’as-tu donc fait pour mériter ça, si ce n'est pas trop indiscret ?

L’infirmier de tout alors revint aussitôt, visiblement agacé. Celia demanda, avec un petit sourire enjôleur qui sembla chasser son exaspération :

- Vous n’avez pas quelque chose de plus sucré, s’il-vous-plaît ?
- Effectivement, nous avons du jus d’orange en réserve. Voulez-vous que j’en apporte pour le jeune homme ?

La jeune fille hocha la tête, et l’infirmier partit en chercher. Elle se retourna ensuite vers l’inconnu et lui demanda :

- Au fait, tu t’appelles comment ?

HRP : Aaah, OK. Non, ne t’inquiètes pas, je ne change pas la présentation de Celia à chaque fois (ça ne servirait à rien, et serait trop chiant). J’utilise un code de la famille des Bbcode, qui permet à un utilisateur connecté d’afficher son pseudo automatiquement. Pour ceux qui ne sont pas inscrit, ça n’affichera que « […], Invité. ». Si tu veux essayer, déconnecte toi et regarde, ou sinon utilise un de tes DC.
Voir le profil de l'utilisateur



Watch out...:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 29 Jan 2013 - 6:40
avatar
Masculin

Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

J'utilisai le bouton rouge. Ennuyer le personnage ne faisait pas parti de mes objectifs. La soif m'irritais juste la gorge et l'eau me dégoûtais.

- Les feus sont connus pour être très... sadiques quand ils s'énervent. Qu'as-tu donc fait pour mériter ça, si ce n'est pas trop indiscret?

La colle de la journée... L'infirmier, visiblement pressé, débarqua dans la chambre. Célia lui sourit. Quelle fille gentille! Et, comme si elle avait lu dans mes pensées, elle demanda d'une voix mielleuse:

- Vous n'avez pas quelque chose de plus sucré, s'il-vous-plaît?

- Effectivement, nous avons du jus d'orange en réserve. Voulez-vous que j'en apporte pour le jeune homme?

Elle opina. Il partit aussi vite qu'il était venu. Quelle attention charmante! Enfin une fille qui ne me mettait pas dans une situation dangereuse ici. Puis je me souvins qu'elle était tonnerre, donc je me méfiais toutefois de sa gentillesse – ma survie dans ce village semblait dépendre de mes rencontres. Prudence.
Je jetai le drap blanc à mes pieds, découvrant mon corps enroulé dans des bandages. Il n'y avait que très peu de peau visible. J'avais certes eu mal, très mal, au contact de Tomoyo, néanmoins jamais je n'aurais pensé à de tels dégâts.


- Au fait, tu t'appelles comment?

Je croisai le regard de la fille avant de regarder par le fenêtre de la chambre. On voyait l'institut en arrière plan. De là il paraissait moins impressionnant.

- Naoki... Fujiyama. J'aimerais savoir pourquoi elle était en colère... au point de...

Je m'épargnai la suite, car elle devait avoir compris ce que je voulais dire. Cette chambre me rendant malade, par l'odeur, par les couleurs mais aussi par son espace clos. Une petite superficie donnait l’impression d'être enfermé, presque piégé. Oui, j'étais un prisonnier. Quel était mon crime dans ce cas?

- Pourrais-tu ouvrir la fenêtre?

Sentir le vent frais, entendre la vie de l'extérieur, voir au-delà des murs... Une maigre consolation qui me laissa l'espoir de quitter ce lit, cette chambre, cet hôpital! Plus j'y pensais et plus je réalisais que je n'aurais pas tenu une semaine entière.

- Merci de t'occuper de moi alors que tu n'es pas responsable. Célia, j'ai un service à te demander: ne me laisse pas ici. Je ferais n'importe quoi, tant que je sors.

Je la suppliais presque.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mar 29 Jan 2013 - 18:44
avatar
Féminin

Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

Le blessé jeta le drap blanc a ses pieds, laissant découvrir son torse a au moins 95% bandé. Celia savait qu'une fois un Feu énervé, sa victime aurait "la chance" de goûter a son courroux a travers diverses flammes et brûlures douloureuses. A la question de la jeune fille, le concerné croisa son regard avant de regarder par la fenêtre.

- Naoki... Fujiyama. J'aimerais savoir pourquoi elle était en colère... au point de...

Celia conclût que c'était un japonais. Il y en avait beaucoup a l'institut, et cela lui paraissait assez drôle de se sentir un peu différente. Quant a la raison de son état de santé, il signifiait clairement que son agresseur, enfin, plutôt son agresseuse, lui avait fait cela sans raisons. Cela lui parut étrange, les Feu s'énervaient pas aussi facilement. Mais elle préféra ne rien dire.

- Pourrais-tu ouvrir la fenêtre?

L'Etoile s'exécuta, sans rien dire. Apparemment, l'idée de rester a l'hôpital ne plaisait pas au jeune garçon.

- Merci de t'occuper de moi alors que tu n'es pas responsable. Célia, j'ai un service à te demander: ne me laisse pas ici. Je ferais n'importe quoi, tant que je sors.

Le ton suppliant de Naoki émut la jeune fille. Il avait l'air tellement désespéré. Il devait vraiment détester les hôpitaux, voire peut-être même Terrae. Celia inspira un grand coup avant de dire, avec un sourire doux:

- Je comprends parfaitement que tu veuilles quitter cet endroit. Néanmoins, tu n'es pas entièrement guéri...

L'infirmier la coupa dans son élan en posant un verre de jus d'orange près du patient, avant de repartir. Celia prit le verre et le tendit a Naoki:

- Je t'emmènes où tu veux dehors, mais des que le soleil se couche, tu rentre a l'hôpital! Les blessures des Feu n'en ont pas l'air, mais sont internes. Alors si tu ne veux pas de complications plus tard, il va falloir t'y faire.
Qu'en penses-tu?
Voir le profil de l'utilisateur



Watch out...:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 29 Jan 2013 - 20:22
avatar
Masculin

Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

Celia avait l'air gêné par ma demande. Une réaction prévisible cela dit.

- Je comprends parfaitement que tu veuilles quitter cet endroit. Néanmoins, tu n'es pas entièrement guéri...

Elle s'interrompit quand l'infirmier apporta le verre de jus d'orange. Celia me donna le verre. Le goût sucré et doux du jus me soulagea, l'acide attisa un peu l'irritation. Un mal pour un bien.

- Je t'emmène où tu veux dehors, mais des que le soleil se couche, tu rentres à l'hôpital! Les blessures des Feu n'en ont pas l'air, mais sont intenses. Alors si tu ne veux pas de complications plus tard, il va falloir t'y faire. Qu'en penses-tu?

Elle n'avait pas tort, j'en avais conscience. Sortir comprenais des risques. Je venais de me réveiller, il était tout à fait possible que je m'évanouisse sans prévenir. À l'inverse si je restais plus longtemps ma santé mentale s'ébranlerait. Mon corps ou mon esprit? La question n'en était pas une pour moi!

- Je me fiche de l'endroit tant que je ne suis pas enfermé.

Je n'allait pas revenir sur ma décision. Je jetai encore un coup d’œil à mon corps avant d'ajouter avec un sourire amusé:

- Si tu pouvais aussi me trouver des vêtements... Je t'en serais reconnaissant. Que diraient les gens en me voyant dans cet état...?

Ensuite, je me rendis compte qu'elle me voyait dans cet état justement. Signe que je commençais à me réveiller et à avoir mes idées plus claires. Pour le coup, ma dépendance envers Celia était totale. Je l'aurais remerciée dès ma guérison terminée.


Spoiler:
 
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Mer 30 Jan 2013 - 20:37
avatar
Féminin

Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

- Je me fiche de l'endroit tant que je ne suis pas enfermé.

Celia pouvait le comprendre. Les hôpitaux n'étaient pas ce qu'elle aimait le plus. D'ailleurs, elle y avait séjourné deux semaines, elle! Heureusement d'ailleurs qu'elle avait presque tout le temps de la compagnie, ou elle se serait enfuit comme Naoki. Elle restait toute la journée dans le jardin de l'hôpital. Son interlocuteur lui adressa un sourire amusé:

- Si tu pouvais aussi me trouver des vêtements... Je t'en serais reconnaissant. Que diraient les gens en me voyant dans cet état...?

Ah oui. Détail important. Celia rit légèrement:

- Ouep, j'avais oublié ce petit détail. On va faire chier ce pauvre infirmier une fois de plus!

Elle lui adressa un clin d'oeil complice, avant d'appuyer sur THE bouton rouge! L'infirmier parût quelques secondes plus tard, plus qu'agacé cette fois. Mais Celia était une pro dans le domaine de "calmer-les-mecs-avec-un-super-sourire ". Donc, elle fit un énorme sourire rayonnant à l'infirmier, et lui demanda:

- Pardonnez moi pour le dérangement. Mais il se trouve que le patient se sente mal à l'aise avec ces vêtements. Pourriez-vous nous en apporter des décents? C'est-à-dire des normaux, voire même l'uniforme de Terrae, ça ferait l'affaire, je pense.
- Des vêtements? Pourquoi donc?-demanda-t-il suspicieux, mais calme à cause de l'effet du sourire.
- Mais... monsieur, je suis une fille. Pour une question de pudeur, il est très embarrassé devant moi avec son torse à l'air...

Celia aimait bien voir les torses musclés, bien évidemment! Ça ne la dérangerait pas que Naoki lui montre ses tablettes! Mais il ne fallait pas éveiller les soupçons de cet infirmier. Il finit par y aller. Celia se retourna vers Naoki et mit son pouce en l'air avec un sourire colgate blancheur:

- Opération vêtements terminée! Maintenant, as-tu un endroit particulier que tu veux aller voir?

Puis, après un moment de réflexion pour lui choisir un surnom, elle s'exclama, tel un enfant qui venait de comprendre quelque chose:

- Na'-kun, c'est mignon~ Je peux t’appeler comme ça?

HRP: Rooh, merci! :3
Je les ai toutes sur mon ordi, mais je trouve qu'elles ne correspondent pas au caractère jovial de Celia! TwT
Mais merci, vraiment! :D

Voir le profil de l'utilisateur



Watch out...:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 30 Jan 2013 - 23:46
avatar
Masculin

Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

Celia fut surprise par ce détail pratique et s'en amusa également. La vue d'un corps blessé ne la dérangeait donc pas. Seulement elle ne repésentait q'une minorité.

- Ouep, j'avais oublié ce petit détail. On va faire chier ce pauvre infirmier une fois de plus!

Elle me fit un clin d’œil avant de d'appeler à nouveau l'infirmier. C'était le genre de personne qui ne se prenait pas la tête. Bien qu'un hôpital soit toujours plein à craqué et que le personnel est débordé, elle prenait à malin plaisir jouer le rôle du minuscule caillou qui rendait l'engrenage défectueux. Je la soupçonnait d'avoir un penchant sadique à l'occasion. Mais elle avait un talent, celui d'embobiner la gente masculine par des sourires suggestifs. Son préféré était le sourire qui aurait pu animé un bal, plus efficace qu'une boule à facettes. Elle avait sans doute le dentiste le plus heureux au monde.

- Pardonnez-moi pour le dérangement. Mais il se trouve que le patient se sent mal à l'aise avec ces vêtements. Pourriez-vous nous en apporter des décents? C'est-à-dire des normaux, voire même l'uniforme de Terrae, ça ferait l'affaire, je pense.

Je me rappelai vaguement avoir jeté un coup à mes vêtements à moitié consumés par les flammes de Tomoyo. Mon uniforme devait être parmi les ordures du village à cette heure-ci – et mon sac avec ma flute? Il rencontrerait quelques difficultés à en trouver un autre, à ma taille avec l'étoile du rang initié. Ce ne fut pas sa première inquiétude.

- Des vêtements? Pourquoi donc?

Dans un hôpital si vous vouliez un livre pour occuper vous journée il fallait que le médecin en charge soit au courant. Alors si je voulais l'habiller il était logique que j'aurais du lui fournir une raison valable. Foutu hôpital! Et si je demandais pour passer aux toilettes je devrais aussi leur dire les raisons?! J'admis néanmoins que ses soupçons étaient fondés, mais Celia les fit disparaître d'un coup de baguette magique.

- Mais... monsieur, je suis une fille. Pour une question de pudeur, il est très embarrassé devant moi avec son torse à l'air...

Motif accepté! Elle n'avait pas vraiment menti. Je n'était pas tellement pudique, mais mes blessures changeaient la donne. Celia m'adressa un sourire triomphal accompagné d'un pouce levé.

- Opération vêtements terminée! Maintenant, as-tu un endroit particulier que tu veux aller voir?

Alors que je lui avais répété plusieurs fois que l'endroit m'importait peu... Après un temps, la fille lança:

- Na'-kun, c'est mignon. Je peux t'appeler comme ça?

Ce diminutif faisait enfantin, sans compter que le suffixe ''kun'' suggérait que nous étions plutôt proches, alors que je venais de la rencontrer.

- Si tu veux. (À quoi bon la contrarier pour un simple surnom?) Quand au lieu...

Je regardai par la fenêtre. Mon estomac était complètement vide. Je n'avais pas mangé depuis la veille et la journée avait été plus qu'éprouvante. De quoi avais-je envie? De manger, non?

- Tu connais un endroit autre que le restaurant où je pourrais manger?
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

Jeu 31 Jan 2013 - 16:50
avatar
Féminin

Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

- Si tu veux. Quand au lieu...

Il regarda par la fenêtre. Celia suivit son regard. Elle-même réfléchissait à un endroit bien à Terrae: il y en avait tellement! Mais peut-être avait-il une préférence? Elle fut néanmoins soulagée qu'il accepta son surnom. Elle n'était pas très forte en suffixe japonais étant anglaise, et n'en connaissait pas réellement les significations. Mais elle trouvait ça tellement classe!

- Tu connais un endroit autre que le restaurant où je pourrais manger?


Elle se mit à réfléchir: il y avait le bar, mais pour manger c'était pas le meilleur endroit. De plus, elle ne buvait pas. Il y avait la cafétéria et les différents crêperie, boulangeries, etc... de Terrae Village! Elle adorait ça, les baguettes et les crêpes! Elle pourrait en manger toute sa vie, surement! Elle proposa donc:

- Alors, il y a la cafétéria, et les boutiques du village de Terrae! Quand je dis boutiques, il y a les crêperies, les boulangeries,... enfin pleins de trucs trop bons!-s'exclama-t-elle avec des étoiles dans les yeux.

L'infirmier revint avec un uniforme de Terrae qu'il tendit à Celia. Elle le prit et remarqua deux étoiles grises, conclusion: un Initié Air. Elle le remercia gentiment, et donna les vêtement à Naoki:

- Tiens, Na-kun! J'espère que c'est à ta taille! Alors, tu veux aller où?


Voir le profil de l'utilisateur



Watch out...:
 
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 31 Jan 2013 - 21:24
avatar
Masculin

Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 22
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

Hors de question que je retourne au restaurant où je travaillais, surtout que le patron me pensait en compagnie de Tomoyo, et j'avais quelques différents avec le barman du village après la bagarre déclenchée par Asuna. Je réalisai combien les filles feux ne m'avaient apporté que des problèmes. Celia réfléchit.

- Alors, il y a la cafétéria, les boutiques du village de Terrae! Quand je dis boutiques, il y a les crêperies, les boulangeries,... Enfin plains de trucs trop bons!

Les viennoises et autres pâtisseries en tout genre était visiblement son domaine. Je n'étais pas contre du sucré, mon estomac pensait pour moi. L'uniforme arriva. Celia le prit pour ensuite me le donner. Les étoiles étaient là et la taille semblait bonne. J'aurais une apparence ordinaire, en revanche mon maintien maladroit me trahissait. Je pouvais toujours essayer de marcher normalement, juste le temps d'une après-midi.

- … Alors, tu veux aller où?

- Pâtisseries européennes, ça me va.

Personne ne vint m'empêcher de me lever cette fois. Face à la fenêtre et dos à Celia, j'enfilai soigneusement la chemise blanche. Par-dessus mon épaule, je lançai à l'égard de la fille:

- Ça ne prendra que quelques secondes.

Au moins, je l'avais prévenues. Je troquai le large pantalon de l'hôpital contre celui de l'institut. Je me sentais déjà plus à l'aise. Chaque mouvement réveillait ma chair à vif à cause du frottement des vêtements. La veste m'allait mieux que l'ancienne en fait. J'eus le réflexe de tendre le bras pour prendre mes gants qui ne se trouvaient pas là. Une sortie sans gants: incroyable mais vrai!

- Je suis prêt. C'est quand tu veux.

J'attendis qu'elle nous téléporte.
Voir le profil de l'utilisateur


Revenir en haut Aller en bas

 

Un inconnu très mal en point... [FINISHED]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Hôpital.