Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Pâtisseries, attendez-nous!
##   Ven 1 Fév 2013 - 20:09

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Celia Ushiromiya
Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance




- Pâtisseries européennes, ça me va.


Celia était aux anges ! Les pâtisseries et les bonbons, c’était tellement bon ! Et en plus, elle avait la chance de pouvoir manger autant qu’elle voulait parce qu’elle ne grossirait pas ! Les éclairs aux chocolats, les tartes, les crêpes, les sachertorte, les cookies et muffins, les bonbons surtout les dragibus… Rien que d’y penser, ça lui donnait l’eau à la bouche ! Elle se fit tirer de ses fantasmes par le jeune homme :

- Ça ne prendra que quelques secondes.

Elle se retourna de façon à ne pas le regarder se changer. Bah oui, elle n’était aaabsolument paaas perverse et curieuse à l’idée de voir des tablettes peut-être. Elle scrutait le beau ciel de Terrae. Elle voulait vite devenir Master pour pouvoir mettre les pieds en dehors de Terrae. Pour certains, Terrae était un foyer. Pour elle également, mais elle en avait d’autre de foyers…

- Je suis prêt. C'est quand tu veux.

Elle sursauta et se retourna. L’uniforme lui seyait parfaitement. Elle s’avança vers lui, attrapa avec douceur son bras de peur de lui faire mal, et ferma les yeux. Il fallait qu’elle se concentre et se fasse une image d’un endroit précis. Elle pensa à la devanture de la boulangerie qui avait offert à sa sœur des éclairs gratuitement (parce-que le vendeur était un vrai pervers que n’importe quelle fille mignonne réussirait à faire flancher). Elle sentit son énergie parcourir son corps et peut-être même traverser celui de Naoki. Lorsqu’elle rouvrit les yeux, ils étaient tous les deux devant la devanture de la boulangerie. Celia lâcha délicatement le bras de l’Air, et lui demanda, avec un énorme sourire, en pointant la boulangerie du doigt :

- Demande-moi n’importe quelles pâtisseries de cette boulangerie, je vais te les acheter gratuitement !

Puis, marquant une pause, elle rajouta sur un ton rassurant :

- On peut toujours aller ailleurs !



Watch out...:
 
##   Ven 1 Fév 2013 - 22:47

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Naoki Fujiyama
Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

Celia avait juste fermé les yeux, tenu mon bras et en quelques secondes nous étions dans une rue du village. Une sorte de ''mouvement'' m'avait parcouru lors de la téléportation. Téléportation. C'était un mot classe quand même. Enfin de l'air pur et frais qui pénétrait mes poumons souillés par l'air stagnant et fade de l'hôpital. Je m'attardai sur l'enseigne de la boulangerie qui se trouvait en face. Je connaissais cette boulangerie, j'y étais venu pour chercher un travail – je n'avais pas pris le job mais maintenant que je risquais d'être viré j'allais certainement rétablir mon offre. Déjà, l'odeur de la pâte de boulanger faisait rêver quant aux croissants se chevauchant dans présentoirs. J'en bavais!

- Demande-moi n'importe quelles pâtisseries de cette boulangerie, je vais te les acheter gratuitement!

Gratuitement? Célia connaissais peut-être le boulanger. Cet homme était une montagne et ses petits yeux comme incrustés dans les plis de son visage donnaient l'image d'un homme sévère. Je m'inquiétai de savoir si des pâtisseries auraient suffi à tenir mon corps debout. Ce n'est pas parce que je n'étais pas un grand sportif que je n'avais pas besoin de manger. Enfin, j'avais des aptitudes physiques appréciables mais elles n'étais en rien dues à mes efforts. Elle s'empressa d'ajouter:

- On peut toujours aller ailleurs!

- Non non, c'est parfait. J'ai bien envie de dorayaki et de pâtisseries françaises: un sachet de deux pains au chocolat, deux croissants et deux parts de mont blanc.

Je ne parlais pas des montres et des stylos mais de la tarte. Cette boulangerie était l'un des rares qui en vendait. J'avais découvert la tarte mont blanc dans le village de mes grand-parents où je passai mes vacances d'été. Il y avait beaucoup de crème à la vanille, des abricots, de la crème fraîche et du chocolat blanc. On en tombe amoureux dès la première bouchée!


Pâtisseries, attendez-nous!  677191signnaoki1
##   Ven 1 Fév 2013 - 23:31

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Celia Ushiromiya
Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

- Non non, c'est parfait. J'ai bien envie de dorayaki et de pâtisseries françaises: un sachet de deux pains au chocolat, deux croissants et deux parts de mont blanc.

Celia fut contente de savoir que son interlocuteur avait un palais plutôt raffiné, on va dire ! Par contre, elle ne savait pas ce qu’était des dorayaki. Elle avait une très grande connaissance des pâtisseries européennes, mais après… niet. Elle se contenta d’hocher la tête et de se diriger vers la boulangerie. Elle ne connaissait pas le boulanger, mais d’après les dires de sa sœur, il était un « homme facile »… La boulangerie était grande, on avait une partie vitrine avec la caisse et les mets, et une autre partie avec des tables et des chaises. Lorsqu’ils rentrèrent, une petite clochette sonna, avertissant le propriétaire de leur arrivée. Celui-ci sortit, habillé de son tablier. Il était plutôt corpulent et grand, et en plus, il avait des petits yeux qui reflétaient une certaine sévérité. Néanmoins, Celia n’abandonna pas. Elle lui offrit un joli sourire:

- Bonjour, monsieur !

Il la fixa un instant, avant de lui sourire également :

- Toi, tu ressembles à Akari-chan ! Serais-tu sa sœur ?

Celia était fière que sa sœur ait laissé une bonne impression à ce monsieur !

- Oui, monsieur !

- Je me disais bien qu’il y avait un air de ressemblance ! Que voulez-vous ?

Le regard qu’il lui adressait était tout sauf sans sous-entendus ! Celia continua son jeu :

- Deux pains au chocolats, deux croissants, deux parts de mont-blanc, et du dora…dorakayi ?

- Du Dorayaki tu veux dire ?
- Oui, excusez-moi je ne suis pas très familière avec les mets japonais. Et, aussi deux éclairs au chocolats, deux partes de tarte à la framboise, et surtout, 200 grammes de dragibus !

Le propriétaire alla préparer ce que l’Etoile avait demandé. Il arriva ensuite avec un sac avec le logo de la boulangerie et le lui tendit :

- Ca fera-
- Oh mince !-s’exclama Celia, visiblement inquiète.
- Que se passe-t-il ?
- C’est que… monsieur… j’ai oublié mon porte-monnaie !
- Votre ami a peut-être le sien.
- Non, il ne l’a pas ! Parce-que… c’est moi qui l’ai forcé à ne pas l’emmener.

Celia afficha une mine très triste, et rendit le paquet au monsieur. Elle rajouta sur un ton très mélancolique :

- Tenez… Nous reviendrons… Au revoir…

Elle se retourna mais le chef l’en empêcha :

- Attendez, miss ! Ce n’est pas grave ! Je peux bien faire une exception pour une si jolie demoiselle !

C’était dans la poche ! Elle le remercia vivement, en faisant réapparaître son sourire, et sortit rapidement de la boutique avec Naoki. Une fois dehors, elle lui tendit le paquet, et, avec un clin d’œil, déclara :

- Héhé ! J’ai réussi ! Quel pervers, sérieux ! Tiens, prends ce que tu veux.

Puis, après quelques secondes de réflexion, elle demanda :

- C’est fait à base de quoi, les dorakayi… euh non, les dorayaki… ?



Watch out...:
 
##   Sam 2 Fév 2013 - 13:01

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Naoki Fujiyama
Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

Celia entra dans la boulangerie, je la suivis en forçant mon corps à bouger normalement. Ignorer la douleur était plus dur qu'on peut le penser. La clochette annonça l'arrivée des deux nouveaux clients.La première fois que j'étais venu dans cette boulangerie, les couleurs chaudes de la pièce m'avait marqué. On se sentait immédiatement à l'aise de ce genre d'endroit et on s'imaginait venir tous les jours chercher son lot de pâtisserie ou même boire son thé aux tables installée un peu partout dans la salle. L'unique problème du tableau convivial était le boulanger-chef pâtissier. Mais Celia ne recula pas devant lui, au contraire.

- Bonjour, monsieur, sourit-elle

La fille s'approcha du comptoir tandis que je restais en retrait, près de la porte. Marcher jusqu'au comptoir était inutile et je devais économiser mes mouvements le plus possible. Le boulanger-pâtissier pris le temps d'inspecter la salle et ses deux clients. En milieu d'après-midi, très peu de personnes venaient ici. Il s'attarda davantage sur la fille et jeta un rapide coup d’œil dans ma direction avant de minauder:

- Toi, tu ressembles à Akari-chan! Serais-tu sa sœur?

Il m'avait dit lors de mon entretien qu'il n'oubliait jamais le visage d'un client. Il semblait avoir oublié le mien pourtant.

- Oui, monsieur!

- Je me disais bien qu'il y avait un air de ressemblance! Que voulez-vous?

Sa grasse voix rauque grinçait dans les graves. Je me rendis compte que j'étais tendu, près à intervenir même si mes blessures ne le permettaient pas. Ce personnage ne m'inspirait pas confiance. Au moins, ils ne se connaissaient pas. Comment Celia allait-elle s'y prendre pour ne pas payer?

- Deux pains au chocolats, deux croissants, deux parts de mont blanc et du... dorakayi?

Apparemment la culture japonaise lui était plutôt inconnue. Le boulanger corrigea la faute. Elle s'excusa avec ses talents de comédienne:

- Oui, excusez-moi je ne suis pas très familière avec les mets japonais. Et, aussi deux éclairs au chocolats, deux parts de tarte à la framboise et surtout 200 grammes de dragibus!

La commande emballée et pesée était prête à être emportée. Le boulanger tendit sa grosse main.

- Ça fera...

- Oh mince! feinta-t-elle l'étonnement

- Que se passe-t-il?

- C'est que... monsieur... J'ai oublié mon porte-monnaie!

Le boulanger eu l'air gêné. Des gouttes de sueur perlaient sur son front.

- Votre ami a peut-être le sien.

Je fouillai automatiquement la poche arrière du pantalon dans laquelle je mettais mon porte-feuille. Je me souvins que mon pantalon n'était plus de ce monde et que mes affaires étaient à l'hôpital.

- Non, il ne l'a pas! Parce que... c'est moi qui l'ai forcé à ne pas l'emmener.

Sérieusement, je n'y aurait pas cru. Mais le patron était pris au dépourvu. Les japonais sont bons payeurs et il était rare qu'il rencontre ce genre de situation. Celia, prit par son rôle, jouait la victime innocente.

- Tenez, dit-elle avec une petite voix. Nous reviendrons... Au revoir...

Son "au revoir" sonnait plus comme un "adieu" de cinéma. Elle tourna lentement sur elle-même. Le boulanger essuya son visage humide avec son tablier blanc taché de farine, de chocolat et d'autres ingrédients que je n'arrivai pas à identifier. Au passage, il se mit de la farine sur la joue droite. Il craqua totalement en regardant la fille.

- Attendez, miss! Ce n'est pas grave! Je peux bien faire une exception pour une si jolie demoiselle!

Je vis la mine réjouie de Celia avant que celle-ci ne se retourne vers le boulanger, soulagé de faire preuve de charité. Et voilà comment elle aguicha ce bonhomme et obtint tant de pâtisseries gratuitement.

- Héhé! J'ai réussi! Quel pervers, sérieux! Tiens, prends ce que tu veux.

Je préférais ne pas me dire que c'était de la nourriture ''volée''. Je pris le paquet dans les mains. Dans la rue, les passants ne semblaient pas voir que j'étais blessé. Tant mieux, je faisais moins suspect. L'infirmier paniquait à cette heure d'avoir perdu un de ses patients. L'idée me plut.

- C'est fait à base de quoi, les dorakayi... euh non, les dorayaki...?

J'en sortis un du sachet blanc.

- Goûte, tu verras.

Encore une fois c'était grâce à mes grand-parents que j'aimais les dorayaki. Dès que j'allais en vacances chez eux, ils m'en donnaient un sachet complet avec lequel je devais tenir les vacances.


Pâtisseries, attendez-nous!  677191signnaoki1
##   Sam 2 Fév 2013 - 17:09

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Celia Ushiromiya
Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

- Goûte, tu verras.

Naoki en sortit un du sachet. Celia le fixa un instant, avant de le prendre. Elle le remercia. Peut-être que c'était absolument dégueulasse? A première vue, il lui paraissait être un beignet. Mais un beignet à quoi? L’Étoile hésita avant d'enfin en prendre une bouchée. Elle en fut agréablement surprise. Le moelleux et la pâte sucrée à l'intérieur s’harmonisaient parfaitement.

- C'est trop bon~

Les joues rosées par la joie d'avoir goûté à un truc aussi bon, elle regarda l'intérieur, curieuse: c'était rouge. Elle releva la tête, et demanda:

- Na-kun, j'ai beau essayer de chercher, je ne vois pas ce que pourrais être la pâte rouge! C'est quoi?


Ce n'était surement pas de la confiture, ni de la compote. C'était trop visqueux pour l'être. Puis, elle enchaîna:

- A part les dora..dora...

Décidément, elle n'y arrivait pas! Pour elle, la prononciation de ce mot était très compliqué! Et pas seulement! Elle s'était mise au japonais il n'y a pas longtemps, et elle a galéré. Elle aurait préféré apprendre du russe à la place. Même "sachertorte" était plus facile à prononcer que le nom de ce beignet, selon elle.

- Bref, à part ça, -déclara-t-elle en pointant du doigt le beignet-, qu'est-ce-que tu aimes manger?


HRP: Désolé, c'est court! ><



Watch out...:
 
##   Sam 2 Fév 2013 - 23:20

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Naoki Fujiyama
Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

Celia prit le dorayaki avec sa petite main. Elle le tourna dans tous les sens possibles et imaginables. Comme si elle possédait le plus grand mystère du monde, son air paraissait intrigué par cette petite chose. Elle finit par mordre dedans. Habituellement, les européens ne raffolaient pas des pâtisseries japonaises. Celia semblait adorer, au contraire. Je souris intérieurement.

- C'est trop bon ~

Curieuse, elle regarda à l'intérieur et parut surprise par ce qu'elle voyait. Elle n'avait vu d'azuki visiblement.

- Na-kun, j'ai beau essayer de chercher, je ne vois ps ce que pourrais être la pâte rouge! C'est quoi?

Je luttais pour ne pas l'imaginer en petite sœur tout le temps accrochée à son frère ou sa sœur, de celles qui sont capricieuses et pleurnichardes. J'entendais presque le "Ni-san" à la fin de chaque phrase.

- À part les dora... dora... Bref, à part ça, (elle désigna la pâtisserie) qu'est-ce que tu aimes manger?

- Dorayaki. C'est fourré à la pâte de haricot rouge.

Ce que j'aimais manger? Et bien je ne le savais pas moi-même. La question ne m'avait jamais traversée l'esprit.

- Et bien, j'aime bien le mont blanc, je suppose. Certains plats étrangers peut-être... La cuisine que me faisaient mes grand-parents... Je ne sais pas trop. Si je mange c'est parce que j'ai faim et que mon corps demande telle ou telle sorte de nourriture.

J'enfournai un dorayaki dans ma bouche. J'évitai de peu une femme pressée qui manqua de me basculer. Elle m'avait réveillé de cette bulle confortable qui s'était formée autour de Celia et moi. Voilà pourquoi je remarquai seulement une blouse blanche plus loin dans la rue, mêlée à la foule. Mince!


Pâtisseries, attendez-nous!  677191signnaoki1
##   Dim 3 Fév 2013 - 0:14

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Celia Ushiromiya
Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

- Dorayaki. C'est fourré à la pâte de haricot rouge.

Celia le fixa, surprise. A sa connaissance, les haricots rouges n'étaient pas sucrés. Le fait que les japonais puissent leur donner un tel goût l'impressionnait réellement. Elle continua de le dévorer, très contente. C'était impressionnant comment une simple pâtisserie pouvait la rendre heureuse. Sûrement parce-qu'elle était consciente que certains n'avaient pas la chance de manger des sucreries dans les pays plutôt pauvres et qu'elle, si! Naoki répliqua a sa question:

- Et bien, j'aime bien le mont blanc, je suppose. Certains plats étrangers peut-être... La cuisine que me faisaient mes grand-parents... Je ne sais pas trop. Si je mange c'est parce que j'ai faim et que mon corps demande telle ou telle sorte de nourriture.

Celia le trouvait assez distant mais plutôt sincère on dira. La façon dont il justifiait pourquoi il mangeait la fit sourire. Assez étrange, mais tellement adorable. Elle espérait pouvoir en apprendre un peu plus sur lui, et peut être même réussir a le faire sourire! Il mangea son beignet et manqua de se faire bousculer par une femme pressée qui ne s'excusa même pas. Celui ci sembla fixer quelque chose ou plutôt quelqu'un. Elle suivit son regard et vit... une blouse blanche!?

- Oups! Peut-être qu'ils ont déjà dû remarquer ton absence... Aucun problème! Viens!

Elle attrapa son bras et l'entraîna a travers la foule de Terrae. Ils arrivèrent devant une crêperie. Elle s'arrêta et demanda a son interlocuteur un énorme sourire :

- Ça te dit des crêpes?




Watch out...:
 
##   Dim 3 Fév 2013 - 11:29

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Naoki Fujiyama
Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

L'homme en blouse blanche ne nous avaient pas encore aperçus, par chance. On leur avait donné les informations nécessaires pour nous reconnaître. Un étudiant initié, plutôt grand, cheveux foncés, yeux vairons et ayant de graves blessures. Je n'avais rencontré personne d'autre qui correspondait à cette description à part moi. Celia s'arrêta un temps, après avoir deviné mon inquiétude.

- Oups! Peut-être qu'ils ont déjà dû remarquer ton absence... Aucun problème! Viens!

Elle prit aussitôt mon bras et s'enfonça au milieu des gens dans la rue. Personne ne fit attention à nous. Cependant, le pas de Celia était rapide et mes efforts pour marcher plus ou moins normalement n'étaient pas concluant à cette allure. Je me fatiguai en plus, ma respiration devenait de plus en plus saccadée. Je n'avais pas les talents de comédien de Celia. La foule qui nous entourait m'empêchait d'inspirer convenablement, elle m'oppressait et l'air me manquait. C'est comme si j'étais pris de vertige, tout ondulait, les bruits étaient assourdis. Et mes brûlures...

- Ça te dit des crêpes?

- Comme tu veux, soufflai-je

Tant que je ne retournais pas à l'hôpital, le lieu m'importait peu. Cette fois, nous n'étions pas seuls. La crêperie était blindée! Un enfant tira sur la manche de sa mère.

- Hé maman regarde le monsieur là-haut, il est bizarre.

Parlait-il de mes yeux ou de mon état?

- On ne parle pas des gens comme ça! Allez, laisse-le tranquille!

Le regard de l'enfant était hésitant, puis se colla davantage à sa mère qui lui passa une main dans les cheveux. Celia n'avait pas remarqué cette scène qui me faisait tant penser à ma propre mère. Je me reposai en m'appuyant un panneau de pub à l'entrée. Mon vertige ne s'arrangeait pas avec le temps. Celia allait certainement vouloir me téléporter dans ma chambre d'hôpital. Je lui dis d'un ton naïf:

- Je n'ai jamais mangé de crêpes.

Piètre ruse.


Pâtisseries, attendez-nous!  677191signnaoki1
##   Lun 4 Fév 2013 - 18:45

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Celia Ushiromiya
Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

- Comme tu veux.

Celia remarqua qu'il n'était pas au top de sa forme. Bon, c'était normal après tout, n'est-ce-pas? Bah oui, elle l'avait sorti de l'hôpital alors qu'il était en piètre état. Elle commençait d'ailleurs à se demander si elle n'aurait pas mieux fait de le laisser se reposer. Elle rentra dans la crêperie, et attendit dans la queue, pensive. Elle était en train de planifier une prochaine crêpe party. Elle et le nutella étaient fusionnels, elle adorait cette pâte aux noisette absolument délicieuse!
Après au moins une dizaine de minutes d'attente, leur tour arriva enfin. Elle commanda dix crêpes au nutella. Elle n'utilisa pas son petit sourire cette fois, il fallait qu'elle soit honnête au moins une fois dans la journée! Le propriétaire lui donna le tout , et Celia paya.

- Je n'ai jamais mangé de crêpes.

Elle ne répliqua pas immédiatement. Elle avait remarqué qu'il était légèrement affaiblit par rapport au début. Elle lui fit signe de la suivre, et ils sortirent du magasin. A leur plus grand bonheur, il y avait un banc inoccupé. Celia s'y assit, en posant les crêpes, et l'invita à s'asseoir, avant de dire:

- Pour quelqu'un qui a déjà mangé du mont blanc, ça m'étonne.

Elle lui adressa un sourire. Son sourire sous entendait qu'elle avait comprit qu'il mentait. Elle lui tendit une crêpe, cette fois avec un sourire sincère:

- Tiens, ça pourra peut-être te redonner la forme.



Watch out...:
 
##   Lun 4 Fév 2013 - 21:41

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Naoki Fujiyama
Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

Évidemment elle remarqua que j'étais mal en point. Elle me demanda de la suivre, ce que je fis sans discuter. Dehors il y avait ce banc où nous nous assîmes. Le froid endormait légèrement ma douleur. Celia avait eu là une bonne idée en nous emmenant ici. Elle me fit remarquer:

- Pour quelqu'un qui a déjà mangé du mont blanc, ça m'étonne.

Elle n'avait pas tort. J'étais démasqué. Son sourire était moquer, puis il s'adoucit. Tout en me donnant une crêpe elle me dit:

- Tiens, ça pourra peut-être te redonner la forme.

Du chocolat débordait du rouleau de crêpe. De la vapeur chocolatée s'en échappait. Mon estomac s'en régalait déjà. Je n'en fis qu'une bouchée.

- Hum! C'est bon!

Tandis que je me servis une deuxième crêpe chaude, je pensai à Noah. J'aurais aimé manger toutes ces bonnes choses avec lui. Quand je le retrouverais un jour... Si seulement je savais déjà où il se trouvait, juste un indice. Je soupirai et levai la tête vers le ciel. Le monde était si grand et petit à la fois que je ne pouvais pas prendre le risque de m'y aventurer à l'aveugle. Je fermai les yeux, pensif.

- Celia?

J'attendis quelques secondes, pour m'éclaircir les idées.

- Es-tu capable de te téléporter à côté de quelqu'un? Je veux dire, si tu as le nom de quelqu'un, est-ce que tu peux la retrouver avec ton pouvoir?

D'où me venait cette question? Je ne le savais pas. Elle m'avait juste traversé l'esprit.


Pâtisseries, attendez-nous!  677191signnaoki1
##   Mar 5 Fév 2013 - 7:38

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Celia Ushiromiya
Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

- Hum! C'est bon!

Celia sourit en le regardant se régaler. C'était la première fois depuis qu'ils s'étaient rencontrés que Naoki s'excitait ainsi. Il avait été depuis le début assez distant voire un peu froid. Le voir se radoucir un peu la rendait quelque par heureuse. Elle remarqua que soudain il ferma les yeux, peut être nostalgique et pensif:

- Celia?

La concernée le fixa, attendant ce qu'il allait lui demander. Deuxième remarque: il venait de l'appeler par son prénom. Peut être réussirait-elle a devenir amie avec lui? Elle mordit dans sa crêpe et apprécia le nutella qui fondait sur sa langue.

- Es-tu capable de te téléporter à côté de quelqu'un? Je veux dire, si tu as le nom de quelqu'un, est-ce que tu peux la retrouver avec ton pouvoir?

Elle continua de le fixer, un peu surprise. Cet air nostalgique et cette question avait un lien n'est-ce-pas? Oui, Celia était particulièrement perspicace. Elle réfléchit un instant, puis répliqua:

- Uhm... Je ne peux pas le faire avec le nom. Mais peut-être qu'avec sa photo je pourrais....

Elle hésita un peu avant de demander:

- Cette personne est à Terrae? Elle est importante pour toi, je suppose.... ?




Watch out...:
 
##   Mar 5 Fév 2013 - 12:47

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Naoki Fujiyama
Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

Elle répliqua après un instant de réflexion:

- Uhm... Je ne peux pas le faire avec le nom. Mais peut-être qu'avec sa photo je pourrais... (Un temps) Cette personne est à Terrae? Elle est importante pour toi, je suppose...?

Une photo...? Je n'avais aucune photo de Noah. Et puis nous étions jeune, il avait certainement grandi aujourd'hui, peut-être que je ne le reconnaîtrais pas si je le croisais un jour. Je gardai les yeux fermés et appuyai un coude contre le dossier du banc afin de me mettre à l'aise. Je songeais à mon meilleur ami. À quoi pouvait-il ressembler? Je n'avais jamais parlé de Noah à personne. Ce jour-là, j'en parlais à Celia, que je ne connaissais pas. Pourquoi elle? Pourquoi maintenant?Elle était gentille, douce et souriante. Quelque part elle inspirait confiance.

- Oui, il est très important pour moi... Je ne sais pas où il se trouve actuellement, je ne sais même pas à quoi il ressemble aujourd'hui.

Peut-être que je possédais bien une photo de lui. Ma mère aimait répéter à quel point il était mignon. Elle avait cette manie de me prendre en photo dès que j'avais une nouvelle robe ou bien lors d'événement quelconque. Si Noah était venu un jour à la maison, sans doute avait-elle immortalisé le moment.

- S'il s'agit d'une photo de lui plus jeune, ça marcherait?

J'ouvris mes paupières et attendis sans espoir une réponse. Depuis qu'il était parti je le cherchais. Et que penserait-il en me voyant? Est-ce qu'il m'aurait reconnu? M'avait-il simplement oublié? J'admis un instant que cela puisse fonctionner, je devais déposer une demander pour rendre visite à ma famille, et j'aurais été accompagné d'un Master. Noël était déjà passé...
Je pris une troisième crêpe au chocolat, par pure gourmandise. C'était bon mais vous en vous mettiez plein les mains. Je léchai le chocolat sur mes doigts. J'avais juste un faible pour tout ce qui est à base de cacao.



Pâtisseries, attendez-nous!  677191signnaoki1
##   Mar 5 Fév 2013 - 20:02

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Celia Ushiromiya
Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

Son interlocuteur garda les yeux fermés, avec cet air nostalgique sur le visage. Celia se demandait vraiment ,curieuse comme elle l'était, qui était cette fameuse personne. Un membre de sa famille? Un ami? Voire, même sa petite-amie ça se trouve? Peut-être même UN petit-ami s'il avait des orientations différentes, comme celle du meilleur ami de l'étoile, Serguei. Il finit par dire:

- Oui, il est très important pour moi... Je ne sais pas où il se trouve actuellement, je ne sais même pas à quoi il ressemble aujourd'hui.

Alors il était comme Serguei? Il aimait les hommes. Quel triste histoire d'amour pour la jeune fille, qui trouvait son "histoire" très triste, digne des films! Naoki partageait un lien puissant avec ce garçon, mais qui a été brisé à cause d'une séparation certainement douloureuse! Et le voilà qui cherchait son amant. Quelle magnifique histoire pour Celia, qui était friande de récits à l'eau de rose...

- S'il s'agit d'une photo de lui plus jeune, ça marcherait?

Il finit par ouvrir les paupières. Celia était très émue par ce lien qu'il semblait partager avec son ex-amant! Celia posa une main sur l'épaule du jeune homme, et avec un regard déterminé et ému à la fois elle déclara:

- Je ferais de mon mieux, Na-kun! L'amour que tu as pour lui me motive à t'aider de mon mieux! Est-ce-que tu as une photo de lui?

Elle prit un ton dramatique:

- Je forcerais le destin à te faire rencontrer ton amoureux, je te promets!

Celia était très hâtive dans ses conclusions... Et généralement, elle se faisait des films!



Watch out...:
 
##   Mar 5 Fév 2013 - 20:34

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Naoki Fujiyama
Messages : 193
Date d'inscription : 01/11/2012
Age : 24
Emploi/loisirs : Serveur au restaurant du village - sinon j'aime faire la sieste quand le vent souffle
Humeur : Les nuits sont longues et j'aime ça!!!

Je sentis sa petit main se poser sur mon épaule. Mais je fus encore plus surpris lorsque sa voix pleine d'émotions promit:

- Je ferais de mon mieux, Na-kun! L'amour que tu as pour lui ma motive à t'aider de mon mieux! Est-ce que tu as une photo de lui?

Celia avait un ton presque larmoyant et ses yeux brillaient sous la lumière des lampadaires qui éclairaient la rue. Je poursuivis avec davantage de vigueur:

- Je forcerai le destin à te faire rencontrer ton amoureux, je te promets!

Elle m'avait littéralement tué sur le coup! Mon amoureux? avait-elle dit? Elle croyait que j'étais amoureux de Noah et que c'était pour cette raison précise que je le cherchais? S'il y avait amour alors on l'aurait appelé amour d'amitié. Même si au début je ne savais pas encore que j'étais un garçon. Qu'elle en arriva à de telles conclusions m'étonna.
Je sentais malgré tout le sang me monter aux joues.


- Il n'est pas... Nous ne sommes pas... C'est mon... mon ami d'enfance. C'est tout.

Je repris mon sérieux.

- J'ai peut-être une photo chez mes parents. Quand je retournerai à Hokkaido je chercherai une photo et je te l'amènerai. Ça te va?


Spoiler:
 


Pâtisseries, attendez-nous!  677191signnaoki1
##   Mar 5 Fév 2013 - 22:16

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Celia Ushiromiya
Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

Celia écarquilla les yeux lorsqu'elle vit son interlocuteur rougir légèrement. Ce garçon distant rougissait? Décidément, c'était l'amour fou entre ces deux garçons! Elle était très curieuse de savoir qui c'était: après tout, c'était peut-être quelqu'un qu'elle connaissait, non? Elle le fixa, attendant sa réponse, impatiente et surexcitée:

- Il n'est pas... Nous ne sommes pas... C'est mon... mon ami d'enfance. C'est tout.

"Oops!" se dit Celia. Encore une fois elle était partit sur la mauvaise voie! Pourtant, elle aurait juré qu'il était amoureux de son ami d'enfance! Peut-être était-ce un amour dont il ne s'en rendait pas compte? Comme dans les films et les romans à l'eau de rose! En tout cas, qu'ils soient amants ou pas, Celia ferait de son mieux pour l'aider. Peut-être était-elle trop gentille? Mais c'était dans sa nature d'aider les autres. Naoki reprit son sérieux:

- J'ai peut-être une photo chez mes parents. Quand je retournerai à Hokkaido je chercherai une photo et je te l'amènerai. Ça te va?

Celia hocha la tête, avant de finir sa crêpe. Le Naoki qu'elle avait vu il y a quelques minutes était très différent de celui qui venait de s'exprimer là. Un peu moins de... distance dans les dires, on va dire. Après avoir dévoré sa crêpe, elle déclara avec un sourire gêné:

- Pardon, je me suis trompée! Ton ami d’enfance… il est à Terrae ?

Elle attrapa les joues de Naoki, ni trop grosses ni trop maigres, et se mit à les tirer, avant de dire avec un léger rire :

- Je ne savais pas que Na-kun pouvait rougir et bégayer! C’est vraiment trop mignon~

Elle trouva ça encore plus mignon de lui déformer le visage en lui tirant doucement les joues(histoire que ça ne lui fasse pas mal, parce-que tirer les joues fort ça tue !!). Elle trouvait ça intéressant et drôle de voir plusieurs facettes de Naoki, et elle espérait en voir plus.





Watch out...:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Pâtisseries, attendez-nous!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Boutiques.
Aller à la page : 1, 2  Suivant