Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Das Parfum ein unschuldig.
##   Mer 3 Avr 2013 - 21:52

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

L'interlocuteur de l'Etoile était aussi gai et pétillant qu'elle. Ils parlaient de sujets qui les passionnaient tous les deux. Elle avait rencontré des garçons à Terrae, mais Gil était plus... ouvert? Elle l'écouta, le sourire aux lèvres:

-Et bien, cela dépend des gens. Chacun a ses préférences. Mais pour trouver un morceau bon, il faut sentir le rythme en toi, ton envie de prendre part à la musique, ta joie et ton envie de bouger lorsque tu entends le morceau, ainsi qu'une envie régulière de l'écouter. Pour moi, une bonne musique se trouve selon ses critères.

Le sourire de la jeune fille s'élargit de plus en plus. Il avait parfaitement raison, et c'était exactement ce qu'elle pensait. Elle était contente d'avoir trouvé quelqu'un avec qui partager ses passions et discuter. Non mais sérieusement, qui discuterait dans une bibliothèque? Les gens comme Celia, qui ne peuvent s'empêcher de parler et de bouger. Les piplettes hyperactives!

-Et toi? Qu'est ce que ta définition pour un bon morceau?

La gaieté et la joie de vivre de Celia était vraiment contagieuse, et on pouvait le voir sur son interlocuteur. Cette fille avait un don pour créer des liens et pour rendre le sourire.

- Un bon morceau te fait réagir: joie, tristesse, voire même envie de danser!

Elle avait résumé ce qu'avait dit Gil en un mot. Puis, hésitant un peu, elle lui demanda:

- Désolé si c'est indiscret, mais... tu sembles si content... pourquoi tu es... à Terrae?

Elle entendait par là: quel était son vide.



Watch out...:
 
##   Dim 7 Avr 2013 - 22:34

Personnage ~
► Âge : 17 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 13/01/2013
Emploi/loisirs : Rendez-vous amoureux avec ma couette <3
Humeur : Rêveur.

Celia continua de sourire avec une joie visible. Son visage illuminé paraissait être d'accord avec mes propos. Elle s'exprima à son tour:

-Un bon morceau te fait réagir: joie, tristesse, voir même envie de danser!

Je souriais, même pas étonné qu'elle soit de mon avis. J'avais l'impression de flotter sur un petir nuage. Elle comprenait mes propos, je partageais les siens. C'était vraiment agréable de pouvoir partager mes passions avec quelqu'un comme Celichou, pour moi qui n'avait pas pu le faire depuis des mois...


Soudain, l'adolescente parut gêné, comme ayant quelque chose sur le bout de la langue qu'elle n'arriverait pas à dire. Qui n'arriverait pas à sortir. Elle tenta enfin:

-Désolée si c'est indiscret mais...Tu sembles si content...Pourquoi tu es...à Terrae?

Je souriais avec affection: c'était gentil de sa part de s'excuser.

-Pas besoin de t'excuser, ça ne me dérange absolument pas d'en parler. En fait il faut remonter à des années et retourner en France pour le savoir...Je me raclais la gorge, et inspirant un grand coup, je pris une voix qu'utilisent les conteurs pour raconter une histoire.Lorsque je suis né, mon père a disparu de la circulation. Ma mère a donc du m'élever seule bien que ce fut dur pour elle d'encaisser le choc. Puis au fil des années elle a oublié la douleur et était de plus en plus heureuse. Nous avons vécu dans la joie de nombreuses années. Et même moi qui n'était pas un exemple de sociabilité extrême j'avais mon meilleur ami avev qui passer la plupart de mon temps et partager mes passions. Mais au début de l'année scolaire il est parti habiter en Chine pour le travail de ses parents. La séparation fut rude, mais je résistai. Seulement, il y a quelques semaines, un corps a été retrouvé dans les égoûts...Et il a été identifié comme étant celui de mon père. Et son autopsie a révélé qu'il s'était noyé il y a 17 ans. A cette nouvelle, ma mère est immédiatement tombée en dépression : elle pensait que mon père nous avait abandonné. Alors qu'il s'était simplement noyé. Puis elle a carrément sombré dans la folie,et n'est absolument plus lucide.

Je marquais une pause, la gorge légèrement serrée, la blessure étant récente, et la culpabilité d'avoir laissé ma mère dans cet hopital, toute seule, me faisant mal. Les yeux quelques peu vitreux, revoyant les scènes, je revins à la réalité petit à petit. Souriant de nouveau à Celia, je lui demandais:

-Et toi? Puis je te retourner la question?




Il faut avancer, toujours. Ne pas se retourner. Même si c'est dur.
##   Mar 9 Avr 2013 - 19:43

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

-Pas besoin de t'excuser, ça ne me dérange absolument pas d'en parler. En fait il faut remonter à des années et retourner en France pour le savoir...

L'interlocuteur de la jeune fille se racla la gorge, en inspirant un grand coup. Sa voix devint aussi mystérieuse que celle qu'ont ces conteurs... Celia était néanmoins soulagée de voir qu'il ne l'avait pas pris mal. D'autres l'auraient peut-être engueulé... Elle attendit, attentive et curieuse.

-Lorsque je suis né, mon père a disparu de la circulation. Ma mère a donc du m'élever seule bien que ce fut dur pour elle d'encaisser le choc. Puis au fil des années elle a oublié la douleur et était de plus en plus heureuse. Nous avons vécu dans la joie de nombreuses années. Et même moi qui n'était pas un exemple de sociabilité extrême j'avais mon meilleur ami avec qui passer la plupart de mon temps et partager mes passions.

Son père avait disparut? Au moins, il avait vécu une enfance heureuse, et c'était le principal, n'est-ce-pas? Et sa mère aussi. Cette femme, aux yeux de Celia, devait surement être quelqu'un de très courageuse. Car toute "veuve" (mari mort ou pas) doit affronter bon nombre d'obstacles pour élever son enfant, seule qui plus est.

- Mais au début de l'année scolaire il est parti habiter en Chine pour le travail de ses parents. La séparation fut rude, mais je résistai. Seulement, il y a quelques semaines, un corps a été retrouvé dans les égoûts...Et il a été identifié comme étant celui de mon père. Et son autopsie a révélé qu'il s'était noyé il y a 17 ans. A cette nouvelle, ma mère est immédiatement tombée en dépression : elle pensait que mon père nous avait abandonné. Alors qu'il s'était simplement noyé. Puis elle a carrément sombré dans la folie,et n'est absolument plus lucide.

Celia le fixait, surprise. Non, elle ne s'y attendait pas du tout. Elle pensait que le père les avait abandonner, et que ce n'était qu'un homme horrible! Elle se sentit tout d'un coup coupable. Elle, qui était une personne extérieure à la famille de Gilchou pouvait ressentir toute cette culpabilité d'avoir pensé ainsi, elle n'imaginait même pas ce qu'avait pu ressentir sa femme. Elle baissa légérement la tête, très attristée. Celia était très sensible.


-Et toi? Puis je te retourner la question?

Il la tira de ses pensées en posant cette question.

- Désolé... de t'avoir fait raviver ces souvenirs... je n'aurais pas dû...

Elle soupira elle aussi. Elle était vraiment gaffeuse. Elle leva ensuite la tête vers son ami, et dis:

- Je... suis... amnésique? J'ai encore quelques souvenirs, mais très flous. Je ne sais pas si c'est comme ça que je dois le dire... J'ai été adoptée par la famille Ushiromiya, chose que personne ne sait à part mes amis de Terrae. Et... mon vide s'est agrandi au fur et à mesure que je grandissais, sans connaître mes origines. Car je suis toujours à la recherche de mon identité. Je suis Celia Ushiromiya, bien sûr. Mais... je sais je n'explique pas très bien mais... j'aimerais connaître... mes parents biologiques. Ca se trouve, j'ai même des frères et sœurs encore en vie!

Elle commença à rire légèrement, un peu triste. Mais elle sourit tout de même, et dit:

- Vraiment... je me plains alors que d'autres gens ont souffert bien plus que moi...



Watch out...:
 
##   Ven 12 Avr 2013 - 23:01

Personnage ~
► Âge : 17 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 97
Date d'inscription : 13/01/2013
Emploi/loisirs : Rendez-vous amoureux avec ma couette <3
Humeur : Rêveur.

La jeune fille me fixait, ses grands yeux rouges écarquillés. Je ne voyais pas vraiment en quoi mon histoire était choquante, mais peut être était elle sensible? Pourtant, masse d'autres histoires sont plus tragiques que les miennes! Je suis sans doute un des plus chanceux de Terrae, je n'ai pas une histoire qui finisse dans un bain de sang. Et c'est tant mieux. Je retournais la question à Celia, qui avait baissé la tête, je ne voyais donc pas ses expressions.

-Désolée...De t'avoir fait raviver ces souvenirs...Je n'aurais pas dû.

Je lui souriais immédiatement, mon visage éclairé par ma bonne humeur:

-Mais non! Ne t'en fais pas. Cela ne me fait plus autant mal qu'avant d'avpir du laisser ma mère seule. Et puis, j'ai décidé de tracer un trait sur le passé et de l'accepter, de vivre avec, même si c'est dur.

Elle soupira, et relevant la tête, elle commença son récit:

-Je...Suis...Amnésique? J'ai encore quelques souvenirs, mais très flous. Je ne sais pas si c'est comme ça que je dois te le dire...J'ai été adoptée par la famille Ushiromiya, chose que personne ne sait à part mes amis de Terrae. Et...mon vide s'est agrandi à mesure que je grandissais, sans connaître mes origines. Car je suis toujours à la recherche de mon identité. Je suis Celia Ushiromiya, bien sûr. Mais...Je sais je n'explique pas très bien mais...j'aimerais connaître mes parents biologiques. Ça se trouve, j'ai même des frères et soeurs encore en vie!


Pensif, je réfléchissais à la déclaration de Celichou. J'aimerais pouvoir faire quelque chose pour elle.

-Désolé également de te rendre triste...Je manque peut être de tact. Mais en tout cas, si tu as besoin d'aide pour quoi que ce soit, n'hésite pas! Je peux essayer de t'aider à retrouver ton.identité. Et je te comprends tout à fait. Je suis quelqu'un de très curieux, et à ta place, je ferais tout pour retrouver les traces de ma famille.

J'esquissais un sourire sincère visant à la réconforter. A vrai dire, je songeais au "encore en vie". Sa vraie famille était elle dont morte? En avait elle la preuve?

Elle rit doucement, avant de reprendre:

-Vraiment...Je me plains alors que d'autres gens ont souffert bien plus que moi.

Je ne savais pas vraiment opérer pour la réconforter. Je n'étais pas très doué pour ce genre chose. Je me contentais de lui glisser un "ne t'en veux pas, ta douleur est compréhensible".
Je la regardais avec compation. En tout cas, j'étais prêt à la soutenir. Après tout, c'est mon amie non?


[HRP:Désolée du retard, je rep au rp avec Ali demain ^^ ]




Il faut avancer, toujours. Ne pas se retourner. Même si c'est dur.
##   Dim 14 Juil 2013 - 20:37

Personnage ~
► Âge : 16 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 320
Date d'inscription : 18/02/2011
Emploi/loisirs : Danser &&' chanter! :)
Humeur : #Electric #Happy #Dance

Elle sourit en voyant à quel point il voulait l'aider. C'était un regard plein de compassion qu'elle appréciait. Gil était un vrai ami, et grâce à ce regard, elle savait qu'elle pouvait compter sur lui. Savoir qu'une personne de confiance était maintenant à ses côtés la rendit heureuse. Avoir des amis, pleins d'amis, c'est bien. Mais parmi tous ces gens, qui sont les vrais? Elle était persuadée qu'il en serait un.
Elle resta pensive. Elle avait tout ce qu'elle voulait: une famille aimante, de l'argent, du succès... Elle n'avait pas le droit de se plaindre. Mais on est jamais satisfaits, n'est-ce-pas? C'était la vérité. Elle plongea ensuite son regard dans celui de son interlocuteur. Il n'était peut être pas aussi bavard qu'elle, aussi souriant qu'elle, mais elle pouvait clairement voir dans ses yeux la détermination et la force de vaincre tous les démons du passé. Cette force, d'où la tirait-il? Comment pouvait-il oublier des incidents aussi graves? Comment arrivait-il à ne plus regarder derrière lui, et à regarder loin devant lui? C'était admirable.

- J'admire ton courage, Gilchou... Tu as été capable de tirer un trait sur le passé, et c'est quelque chose de très dur. Tu es... fort.



Watch out...:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Das Parfum ein unschuldig.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bibliothèque.
Aller à la page : Précédent  1, 2