Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Réflexion en altitude~ [PV]
#   Dim 17 Fév 2013 - 23:51
avatar
Invité

  • Il était tard dans la nuit quand Zillah poussa la porte qui le menait au toit. Il portait une veste très légère, choix qu'il regretta vite en sentant le vent de février qui agressait déjà sa peau. Aucune importance, il avait besoin d'oxygène.
    Voilà maintenant plusieurs semaines qu'il était arrivé à Terrae, et autant de nuit d'insomnie. Lorsqu'on lui avait proposé de venir, il avait pensé qu'être loin de sa terre natale lui ferait un peu oublier son passé, mais il s'était trompé.

    Il ne supportait plus d'être enfermé la journée dans les salles de classe, la nuit dans les dortoirs. Le jeune Anglais voulait seulement retrouver un peu de liberté, même si ici, ce n'était qu'une illusion apportée par l'absence de murs.

    Il s'approcha du rebord, et jeta un coup d'oeil en bas. Il n'avait jamais eu le vertige, mais la hauteur ne lui donnait pas envie de faire le fier pour autant... Il posa lentement sa guitare derrière lui, hors de question qu'il ne s'en sépare ne serais-ce que quelque secondes, et s'alluma une cigarette tout en s'asseyant sur le rebord, les jambes dans le vide.



    Il était là depuis bientôt une heure, immobile, enchaînant les cigarettes. Son esprit vagabondait, tandis qu'il regardait les étoiles dans un silence quasi religieux. Il ne sentait même plus le vent froid qui venait caresser son visage, quand soudain, un bruit derrière lui le fit se redresser rapidement.
    Visiblement, il n'était pas le seul à aimer cet endroit...
#   Lun 18 Fév 2013 - 19:09

Personnage ~
► Âge : Tout juste 20 ans ! Parait que c'est l'âge où on est le plus heureux...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

Sasuke se retint de lancer rageusement son téléphone contre le mur. Mais pourquoi refusait-elle de lui répondre ? Depuis la scène au restaurant, il n'arrivait plus à la joindre et elle s'enfuyait dès qu'il s'approchait. Il tentait de l'appeller depuis ce matin sans succès. Akari pouvait être une vraie tête de mule des fois et il n'arrivait même pas à la blâmer pour ça. Malheureusement pour lui, il était le seul responsable de ce soudain froid entre eux. Akari Ushiromiya lui en voulait à mort pour avoir refusé de passer des épreuves suicidaires pour des gens normaux, et lui avait sans aucun tact aggravé la situation en disant qu'il ne souhaitait pas non plus l'épouser si jeune. Mais que voulait-elle qu'il réponde à cet ultimatum ? Il frappa le mur près de lui, ne faisant pas particulièrement attention à la douleur qui suivit. De toute manière, dès qu'il touchait la terre tout allait mieux. Mais ce n'était pas ce dont il avait besoin. Il voulait la revoir, la toucher, lui dire quil était désolé... C'était impossible. Son chien de garde de frère en riait bien d'ailleurs, de cette situation...

Plein d'amertume, il se baissa pour poser sa main abimée contre la terre, puis prit la direction du toit de l'Institut. Il avait besoin d'air, de se sentir à l'abri des conséquences de ses actes. Parce qu'au fond, c'était ce qu'il avait toujours redouté : s'attacher aux gens n'apportait que des problèmes, et obligeait à se préoccuper de l'avenir. Et depuis qu'Akari était rentré dans sa vie, il en avait, des soucis ! Il soupira et alluma une cigarette dans la cage d'escalier avant d'ouvrir la porte pemettant d'accèder au toit. Il était tard, il n'y aurait sûrement personne d'autre pensait-il... jusqu'à ce qu'il aperçoive un Novice assis sur le rebors, qui le regardait d'un oeil blasé. Ces gamins sortent n'importe quand... Bah, discuter avec un insomniaque le ferait peut-être penser à autre chose qu'à ses problèmes de couple aussi s'approcha-t-il du... sûrement garçon vu la façon de se tenir. Il s'accouda sur le rebors, lâcha une bouffée de cigarette et posa la question rituelle d'un responsable à un élève réveillé en pleine nuit qui se balade dans l'établissement :

- Tu préfère dormir à la belle étoile ? En général les élèves préfèrent un bon lit avec du chauffage dans la chambre en plein hiver... Même si les dortoirs ne sont pas le meilleur endroit où avoir un sommeil réparateur.



Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
#   Lun 18 Fév 2013 - 22:26
avatar
Invité

  • Zillah observa rapidement la personne qui faisait irruption sur le toit. Un master, sans aucun doute. Il ne saurait dire comment il l'avait deviné, c'était le premier qu'il rencontrait, mais il s'échappait de lui quelque chose de différent, que les autres novices ou même les initiés n'avaient pas.
    Il espérait qu'il n'était pas de ceux qui pouvaient lire dans les esprits comme dans les livres, il n'avait encore jamais croisé de télépathe et priait pour que ce jour n'arrive que le plus tard possible.
    Non mais franchement, qui aurait envie de se faire sonder le cerveau par un inconnu ?


    Tu préfère dormir à la belle étoile ? En général les élèves préfèrent un bon lit avec du chauffage dans la chambre en plein hiver... Même si les dortoirs ne sont pas le meilleur endroit où avoir un sommeil réparateur.

    - Disons que je préfère le froid au concert de ronflements qui se joue chaque nuits dans les dortoirs... Je ne dois pas être fait pour la vie en communauté.

    L'homme avait l'air aussi préoccupé que lui. Quelque part, cela rassurait Zillah, de voir qu'il n'était pas le seul à ne pouvoir s'empêcher de brasser ses problèmes dès que la nuit tombait.

    - Et vous ? Insomnie, ou vous venez seulement me renvoyer au dortoirs avec un grand coup de pied ?

    Depuis son arrivée, il avait compris que la maltraitance des novices était plus un sport national qu'un interdit, ici.
#   Mar 19 Fév 2013 - 21:40

Personnage ~
► Âge : Tout juste 20 ans ! Parait que c'est l'âge où on est le plus heureux...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

La répartie du jeune homme fit sourire Sasuke, qui ne conservait pas que des bons souvenirs à propos des dortoirs. Il n'allait pas le blâmer pour vouloir y échappertant qu'il était encore Novice. Comme quoi, Hideko était quand même gentille de donner une chambre réduite dès que les Novices obtenaient leurs pouvoirs, trois autres gamins partageant sa chambre était moins ennuyant qu'une dizaine. Il avait béni le jour où il avait était étoilisé : enfin le retour à une chambre uniquement pour soi ! Il prit une nouvelle bouffée de cigarette, regardant avec amusement le nouveau. Il aurait pû lire dans ses pensées pour en apprendre un peu plus sur lui, mais curieusement ce soir, il n'avait pas envie de se servir des ses pouvoirs. Il se sentait... fatigué de tout connaître à l'avance. Normalement il ne réservait ce traitement de faveur qu'à ses proches, mais ce soir, il retournait à la normalité, à la surprise. Le nouveau ne se rendait pas compte de la chance qu'il avait.

- Et vous ? Insomnie, ou vous venez seulement me renvoyer au dortoirs avec un grand coup de pied ?
- En tant que Master et prof, je devrais sûrement prendre la seconde option. Mais là, je suis juste un jeune paumé qui vient prendre l'air, alors disons insomnie. Et je ne suis pas particulièrement violent...

Il s'imagina un instant en professeur tyrannique tapant sur ses élèves, et l'image le fit ricaner. Impossible qu'on le prenne au sérieux, il était un peu trop flemmard pour ça. Un regard fusillant la victime suffisait amplement la plupart du temps. Sinon, un petit rappel à l'ordre mental s'occupait de calmer le révolutionnaire. Il faut croire que ce petit truc leur faisait assez peur...

- Et toi ? Mauvais souvenirs ou simple envie de respirer loin des autres ? Je ne pense pas t'avoir déjà vu, tu ne dois pas être particulièrement ancien...



Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
#   Lun 4 Mar 2013 - 5:56
avatar
Invité

  • Zillah ferma distraitement la veste qui lui servait de maigre rempart contre le vent, et s'alluma difficilement une autre cigarette. Il supposait qu'il avait de la chance d'être tombé sur le seul master qui ne l'obligerait pas à retourner s'enfermer entre quatre murs.
    Si on lui avait demandé de décrire Tarrae en un seul mot, il aurait sans doute utilisé "prison", pensait-il en regardant les hauts murs qui entouraient l'établissement.


    En tant que Master et prof, je devrais sûrement prendre la seconde option. Mais là, je suis juste un jeune paumé qui vient prendre l'air, alors disons insomnie. Et je ne suis pas particulièrement violent...

    - Merci...

    Effectivement, maintenant qu'il pouvait l'observer de plus près, il ne ressemblait pas vraiment au cliché du professeur inflexible. Mais après tout, mieux valait se méfier ici, les gens n'étant pas toujours ce que l'on pourrait croire au premier abord... Zillah eut un léger sourire en pensant aux rencontres qu'il avait fait en si peu de temps. Aucune ne pouvait être qualifiée de "normale"...

    Et toi ? Mauvais souvenirs ou simple envie de respirer loin des autres ? Je ne pense pas t'avoir déjà vu, tu ne dois pas être particulièrement ancien...

    Le jeune Anglais replongea son regard émeraude dans l'horizon.

    - Un peu des deux. Je suis arrivé ici il y a quelque semaines, et c'est la première fois que je prends le temps de "faire le point"...
    Quand j'ai accepté de venir ici, on m'a promis que ça comblerait le vide que je ressens depuis ma naissance. Et au final... J'en suis au même point, sauf que des murs se dressent entre moi et le monde.


    Zillah parlait doucement, comme pour lui même. Il n'avait pas l'habitude de s'ouvrir, et les mots étaient sortis de sa bouche sans qu'il n'y pense. Après tout, depuis la mort de la femme qu'il aimait quelque mois avant, il n'avait rien confier à personne de ses sentiments.

    Il se tût, laissant le bruit du vent envahir à nouveau l'atmosphère.





  • [Désoléééé pour le retard, mais c'était pour la bonne cause, j'ai eu mon code haha]
#   Mar 5 Mar 2013 - 21:09

Personnage ~
► Âge : Tout juste 20 ans ! Parait que c'est l'âge où on est le plus heureux...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

Un regard qui le jugeait se posa un instant sur lui comme pour vérifier ses dires, puis se reporta vers l'horizon. Curieusement, le jeune homme ne lui semblait pas très compliqué à comprendre : il recherchait simplement la tranquilité, comme tout le monde. Eviter de se lier trop profondément aux autres était une façon de la trouver, que Sasuke aurait totalement approuvé quelques mois auparavant. Mais bon, depuis l'apparition d'une naine aux cheveux bleus, il avait changé d'avis. Et puis Tomoe avait finalement pu être soulagée d'un poids de taille. Elle qui s'inquiètait souvent pour lui à cause de sa tendance à fuir les autres, elle pouvait désormais dormir tranquille. Pas qu'il était devenu plus gentil, mais il ne jetait plus un regard dédaigneux à tout ceux qui osaient lui parler. Et il allait de temps en temps discuter avec des élèves, comme ce soir (bien que ce soit un coup du hasard). La voix du garçon le sortit de l'inventaire de ses récents progrès :

- Un peu des deux. Je suis arrivé ici il y a quelque semaines, et c'est la première fois que je prends le temps de "faire le point"...
Quand j'ai accepté de venir ici, on m'a promis que ça comblerait le vide que je ressens depuis ma naissance. Et au final... J'en suis au même point, sauf que des murs se dressent entre moi et le monde.


Un bref moment de silence accueuillit cet aveu, durant lequel Sasuke réfléchit à la meilleure façon de répondre aux questions indirectes de ce jeune Novice. Ce n'était jamais facile d'arriver ici, quittant tout ce qui nous a été familier et il savait que certains Novices ne parvenaient toujours pas à se dire qu'ils avaient prit le bon choix. Lui avait été heureux ici, mais seulement lorsqu'il avait reçu ses propres pouvoirs. Sa cigarette finit, il l'écrasa par terre et prit la parole :

- Si tu t'attendais à un changement radical et immédiat dans ta vie, tu dois bien déchanter... Plus les vides sont profonds, plus il est difficile de les combler. Poser un pied dans l'enceinte de l'Institut ne va pas forcément te transformer en quelqu'un de meilleur, c'est juste une occasion de "guérir" ton esprit. En général, dès qu'on obtient ses pouvoirs, on se sent de mieux en mieux. On teste votre motivation quelques temps avant de vous les révéler...

Le plus dur est de tenir en tant qu'individu normal et commun parmi des êtres dotés de pouvoirs surnaturels. Mais une fois qu'on leur ressemble, les choses s'améliorent... On découvre de nouvelles facettes de soi. Il se sentait mal pour ce jeune homme, mais ne pouvait rien faire d'autre pour l'aider à ce moment. A moins que... Bof, raconter son expérience lui paraissait surtout arrogant. Et il ne le connaissait absolument pas. On verrait plus tard. En soupirant, il ajouta :

- Les murs peuvent paraître étouffants, mais c'est une protection nécessaire. Pourquoi crois-tu que la plupart des Masters restent ici ? On est censé protéger la nouvelle génération... Et si elle ne se révèle pas apte à maîtriser ses dons, ce qu'on fait ne sert à rien. Patiente encore, et dès que tu seras Initié, reviens me voir. Je verrais ce que je peux faire pour ton vide si tu veux. Master Terre Thélépathe, pour te servir, cher ?

Il lui tendit la main, guettant sa réaction. S'il voulait quitter l'Institut pour retourner à sa vie d'avant, il n'avait qu'à refuser ce contact. Sasuke s'assurerait personnellement que tout se passe bien pour lui plus tard.


Hrp : Pas grave, c'est cool pour toi ! Profites en bien !



Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
 

Réflexion en altitude~ [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Toit de l'institut