Partagez
Un compte à régler... hm.
##   Sam 23 Fév 2013 - 16:51

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akari Ushiromiya
Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~



On était en hiver, et pourtant, il fait beau. Il ne neigeait pas, le ciel était bleu et le soleil commençait doucement à se lever, éclairant Terrae. Akari n’avait pas réellement envie d’aller en cours, et décida donc de sécher. Elle enfila un pull noir plutôt épais, avec une jupe de la même couleur. Et pour une fois, elle évita les talons, et préféra mettre des ballerines blanches histoire de ne pas paraître être en deuil. Elle s’attacha les cheveux en couettes, sans oublier de les peigner. Lorsqu’elle sortit, une brise glaciale vint caresser son visage, dansant avec ses cheveux bleus. Elle s’aventura dans le village de Terrae. Elle remarqua à son plus grand bonheur qu’elle n’était pas la seule à sécher : elle aurait moins de chances de se faire prendre. Elle papota avec quelques connaissances avant de continuer son chemin. Elle ne savait pas réellement ou elle allait, elle laissa son instict la guider. Aux yeux des passants, elle semblait être une fille sure d’elle, souriante, qui avançait à grande enjambée, en fredonnant doucement une petite mélodie.
Elle s’arrêta devant la grande et vaste forêt de Terrae. Elle était venue ici deux fois. La première fois, c’était pour le jeu du courage. La deuxième fois, elle avait rencontré une certaine Omoi Dakko qu’elle n’avait jamais revue après. Elle huma l’air pur de cet endroit, où il n’y avait personne, c’est-à-dire, un lieu profond dans la forêt. Akari s’assit contre un arbre, et ramena ses genoux contre elle. Elle avait le regard vide. Elle repensait à son combat contre Celia. Elles avaient eu le droit à un violent affrontement il y a plus d’un mois. Bien sûr, Akari en était sortie avec quelques égratignures, mais sa petite sœur avait prit cher. La raison ? Lorsque cette dernière n’avait pas voulu s’excuser pour son attitude et pour le ton qu’elle avait employé à son aînée, et bien… Akari fut prise d’une colère effroyable. Celia avait eu de grandes chances d’être tuée à cause de son obstination. Heureusement qu’Akari avait su prendre sur elle-même pour se calmer. Et aussi, Celia avait pu faire son étoilisation. En y repensant, Akari se considérait comme un monstre.
S’ajoutant à ce problème, il y avait Sasuke Sarutobi. Ce garçon dont elle était tombée complètement amoureuse… Ses journées sans lui étaient devenues totalement vides… Il l’appelait sans relâche, essayait de venir à sa rencontre mais… Akari n’avait plus le courage de le regarder dans les yeux ou d’entendre sa voix sans sentir des larmes venir la déranger. Pourquoi… ? Parce- qu’elle pensait à cette phrase qu’il lui avait dite : « Si ça se trouve, notre amour est juste une passade. ». Ca lui avait sur le coup déchiré le cœur. Elle avait fait en sorte que son frère ne soit pas au courant de cette histoire, et avait défendu à Celia de le dire à quelqu’un, même à Serguei. Alors qu’elle mit ses mains dans sa poche, pour réchauffer ses mains, elle trouva un petit papier qu’elle déplia, se souvenant alors de sa provenance :

FLASH BACK

- J’ai pensé que ces paroles te vont bien. En fait, j’ai utilisé des phrases que tu as toujours dites ! C’est une mélodie plutôt douce, et avec ma voix douce, je ne peux pas la chanter. Grande-sœur, ta voix est vraiment agréable à entendre, et douce qui plus est. A partir de maintenant, c’est ta chanson !
- Mais c’est en japonais !
- C’est pas grave, ça t’entraîneras à parler japonais !

FIN FLASH BACK

Un compte à régler... hm. 240560large

Itsumo hitori de aruiteta,
J’ai toujours marché seule,
Furikaeru to minna wa tooku,
Quand je me retourne, tout le monde est déjà si loin,
Sore demo atashi wa aruita,
Malgré cela, je continue de marcher,
Sore ga tsuyosa datta,
C’est ma force,
”Mou nanimo kowakunai,”
« Je n’ai plus peur de rien maintenant »,
Sou tsubuyaite miseru,
J’essayais de le chuchoter à moi-même,
Itsuka wa hitori ni natte,
Les gens finiront seuls un jour,
Omoide na naka ni ikiteru dake,
Vivant seulement dans leurs souvenirs,
Kono gu sae aishi waratterareru you ni,
Donc je peux aimer et rire de cette solitude,
Atashi wa tatakaunda,
Je me battrais,
Namida nante misenainda,
Je ne montrerais aucune larme…


Akari commença à la chanter. Sa voix était apaisante, et on pouvait sentir l’émotion qu’elle ressentait : solitude. A « Itsuka », des larmes commencèrent à tomber. Elle s’était promise de ne pas pleurer, pourtant, quoi qu’il arrive. Mais elle avait été forte trop longtemps. Il fallait qu’elle laisse éclater ces sentiments.

- Je suis désolée, Celia… Qui peut m’aimer, franchement ? Je suis un monstre! Je ne mérite même pas de vivre…


Un compte à régler... hm. 206939Sanstitre23




Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)


Dernière édition par Akari Ushiromiya le Sam 30 Mar 2013 - 20:37, édité 2 fois
##   Sam 23 Fév 2013 - 17:06

Personnage ~
► Âge : Tout juste 20 ans ! Parait que c'est l'âge où on est le plus heureux...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Sasuke Sarutobi
Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

Sasuke réfléchissait. Le génie avait finit par tomber sur un problème insoluble. Depuis sa rencontre avec une certaine jeune fille, sa vie calme et tranquille s'était faite totalement chamboulée. Elle l'avait réveillé en quelques sorte, et il avait finit pas beaucoup l'apprécier. Pourquoi? Elle l'amusait, et l'avait touché. Elle qui voulait à tout prix prouver à tout le monde qu'elle était puissante, qu"il fallait la craindre et la respecter... elle cachait bien son jeu la petite. Et puis, il y a peu de temps, à cause d'un malentendu, elle l'avait quitté. Elle avait compris qu'il ne l'aimait pas alors qu'il avait seulement dit qu'il ne tenait pas à passer des épreuves toutes plus dangereuses les unes que les autres pour être obligé de se fiancer et de l'épouser. Mais voilà, le mal était fait, et Sasuke pressentait que la reconquérir n'allait pa être de tout repose. Machinalement, il alluma une cigarette et de dirigea vers la foret. Un lieu qui l'apaisait. En se promenant à travers les arbres, perdu dans ses pensées, il entendit soudain une voix qu'il aurait reconnu entre mille: celle d'Akari. Elle chantait, sa voix était mélodieuse. Les paroles de la chanson, en japonais, intriguèrent Sasuke. On aurait presque dit une description de sa personnalité. Il la localisa grace à son don, et s'approcha peu à peu d'elle. Il l'aperçut alors, assise contre un arbre, les joues pleines de larmes. Un pincement au coeur le poussa à avancer sa pain vers elle, mais il se retint: elle n'apprécierait pas qu'il la prenne en pitié. Il s'assit donc de l'autre côté de l'arbre, et attendit qu'elle remarque sa présence. Elle pleurait à chaudes larmes, et les phrases qui s'échappaient de les lèvres inquiétèrent Sasuke:

- Je suis désolée, Celia… Qui peut m’aimer, franchement ? Je suis un monstre! Je ne mérite même pas de vivre…

Malgré lui, il changea de côté d’arbre, et enveloppa Akari dans ses bras, le chuchotant à l'oreille:

- Dis pas ça... si tu ne vivais pas, le monde serait vide pour beaucoup de personnes... ,-puis encore, plus doucement, desserrant la prise de ses bras, il dit-, dont moi. Surtout moi.

Gêné par ce brusque accès de franchise, il se redressa et croisa les bras, ne sachant pas quoi dire ou faire de plus. Elle devait lui en vouloir énormément, et ce n'était pas agréable de vous faire consoler durant l'un de vos moments les plus misérables, par votre ex. Donc, il attendait, la regardant anxieusement, on masque ironique ayant disparut de son visage.



Un compte à régler... hm. Signature.sarutob....1355252-42a3688
Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
##   Sam 23 Fév 2013 - 17:24

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akari Ushiromiya
Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

Akari avait sentit une présence pendant qu'elle chantait et parlait. Elle espérait que ce soit n'importe qui, sauf lui... Elle ne voulait pas le voir. A sa grande surprise, c'était bien lui, et apparemment bouleversé par ce qu'elle venait de dire, vint vers elle, et la prit dans ses bras, lui chuchotant à l'oreille:

- Dis pas ça... si tu ne vivais pas, le monde serait vide pour beaucoup de personnes... ,-puis encore, plus doucement, desserrant la prise de ses bras, il dit-, dont moi. Surtout moi.


Akari ne dit rien, a au début. Trop surprise par le geste de Sasuke Sarutobi, qui fut son petit-ami il y a au moins un bon mois. Il s'était redressé, et croisait les bras, avec un regard anxieux. Akari était trop perplexe, confuse. Il y a quelques semaines, il lui avait brisé le cœur, disant qu'il ne l'aimait pas. Et voilà que maintenant, il sous-entendait le contraire. La jeune fille resta immobile, le regard rivé sur l'arbre en face. Aurait-elle la force d'affronter les yeux émeraudes de Sasuke? Elle tentait de calmer sa colère, et de garder son sang-froid. En effet, quand mademoiselle Ushiromiya était énervée, on faisait évacuer les gens trop près d'elle. Elle sécha ses larmes d'un revers de main, et ses joues rouges rougies par les pleurs et le climat commencèrent à perdre leurs couleurs. Elle finit par planter son regard menaçant dans celui de Sasuke. Le rouge de ses yeux envoyait une étrange lueur, signifiant qu'elle était en train de concentrer son énergie. Elle se releva, toujours avec ce même regard. Elle toucha l'arbre sur lequel elle s'était assise contre, et il s'envola en cendres vers Sasuke Sarutobi qui avait baissé sa garde. Elle profita de ce moment pour enflammer son épée, la sorti, et faire une entaille sur le torse de son ex-petit-ami. Son haut avaient étés tous réduits en cendres instantanément. Il était actuellement torse nui, avec une entaille profonde lui barrant joliment le torse. Akari était entourée de flammes, son regard en disait long sur ses pensées, et on pouvait sentir son énergie bouillonner. Elle finit enfin par dire:

- Tu te fous de moi, là? Tu dis non, tu considère notre amour comme une passade, et maintenant tu sous-entend m'aimer!?

C'était le cas de le dire. Akari était furieuse.


Un compte à régler... hm. 206939Sanstitre23




Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
##   Sam 23 Fév 2013 - 17:38

Personnage ~
► Âge : Tout juste 20 ans ! Parait que c'est l'âge où on est le plus heureux...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Sasuke Sarutobi
Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

Ca y est, elle était en colère. « Le moment où me choix se fait : je reste et je me fais démonter, ou je m’en vais et je la perds… difficile de choisir. ». Mais sa décision était déjà toute prise. Il resterait l’affronter. Et il lui prouverait finalement qu’il était plus puissant qu’elle, donc capable de le protéger. Son regard avait changé, on sentait qu’il se préparait aux événements qui allaient suivre. Akari se releva, avec son regarde meurtrier qui ne parvint pas intimider Sasuke. Il ne cilla pas, et soutint son regard. Il lui laissait l’initiative du premier geste. Sa mère lui avait toujours dit qu’un homme n’a pas le droit d’engager les hostilités contre une femme. Et elle le fit si rapidement qu’elle prit Sasuke au dépourvu : elle brula un arbre dont les cendres l’aveuglèrent, et l’empêchèrent de réagir suffisamment vite pour éviter sa lame qui lui lacéra le torse, et incendia ses vêtements. Sous la violence du coup, il tomba au sol, et il reprit rapidement ses esprits. D’abord enlever les vêtements brulés. Sa plaie le faisait souffrir, mais il se garda de toucher le sol avec sa peau jusqu’à ce qu’il soit torse nu, et sans chaussures et chaussettes. Il redressa fièrement la tête, et adressa à Akari un sourire dédaigneux, et méprisant. Il posa délibérément ses deux mains au sol, et laissa la greffe faire son travail. Il réprima un grognement de douleur, tandis que la plaie se refermait peur à peu, mais assez rapidement. Son tatouage brillait d’une lueur sombre et inquiétante tandis qu’il s’étendait de son nombril pour englober la plaie, qui n’était qu’une fine ligne rose ? Il se leva, arborant un visage ironique et la plaie disparut totalement. Il sourit, encore à Akari, et fit un geste avec sa main droite. Le geste fit apparaitre plusieurs racines, semblables à des serpents attendant les ordres de leur maître.

- Allons, Akari ? Tu souhaite toujours me défier, malgré ce que tu viens de voir ?-la nargua t-il, avant de refermer son poing, ce qui fit s’enrouler autour d’Akari les racines vivantes dans une poigne de fer.

Il s’approcha d’elle, et lui lança une dernière pique :

- Une Etoile devrait savoir rester à sa place. Devrais-je t’apprendre le respect ?


Un compte à régler... hm. Signature.sarutob....1355252-42a3688
Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 


Dernière édition par Sasuke Sarutobi le Sam 23 Fév 2013 - 17:54, édité 1 fois
##   Sam 23 Fév 2013 - 17:51

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akari Ushiromiya
Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

Sasuke tomba au sol, sous la douleur du coup d'Akari. Mais il reprit immédiatement ses esprits, et à la grande surprise de la sadique, il enleva ses chaussures et des chaussettes. "Il veut s'exhiber ou quoi?" pensa la demoiselle, à qui l'idée lui plaisait. Sasuke redressa fièrement la tête, avant de lui adressa un sourire des plus méprisants. Akari le lui rendit? Il posa ses deux main au sol, avant de grogner de douleur. Akari lâcha son épée de surprise, lorsqu'elle vit la plaie se cicatriser, entourée d'un tatouage. C'était la première fois qu'elle la voyait en action: une greffe. Apparemment, celle-ci était spéciale: régénération, ou plutôt auto-régénération. Elle n'eut pas le temps de réagir car Sasuke avait fait apparaître des racines qui l'avait fait sursauter. Elle se redressa (oui, car pour observer la greffe, il fallait s'agenouiller), pour affronter le regard de Sasuke.

- Allons, Akari ? Tu souhaite toujours me défier, malgré ce que tu viens de voir ?

Il referma son poing, ce qui eut pour effet d'immobiliser Akari avec ses racines. Sasuke s'approcha assez près de la prisonnière pour lui dire:

- Une Etoile devrait savoir rester à sa place. Devrais-je t’apprendre le respect ?

Akari étouffa un gémissement de douleur en sentait l'écorce des racines lui pénétrer la peau. Elle regarda son ex dans les yeux, et afficha un sourire prétentieux en essayant de ne pas laisser apparaître la douleur sur son visage :

- Je ne suis pas comme les autres Etoiles… ! Le respect ? Ce nom ne figure pas dans mon vocabulaire !

Akari, pendant qu’elle parlait, avait concentré un huitième de son énergie pour ensuite le relâcher violemment en une seule fois. Sous la force de l’explosion soudaine, elle avait été éjectée contre un arbre. Elle se releva. Son pull à manches longues s’était vu réduit en débardeur qui laissait son ventre à découvert. Sa jupe avait légèrement rétrécie. Les racines avaient été instantanément brûlées. Mais Akari savait que refaire cette explosion l’achèverais : ses blessures au niveau des jambes s’étaient approfondies à cause de cette explosion. Elle ramassa son épée, et l’enflamma de nouveau. Elle eut soudain une idée : devenir invisible. C’est ce qu’elle fit. Son épée aussi. Elle avait l’avantage, non ?
Elle ne faisait aucun bruit et se faisait effrayamment discrète. On entendait même plus les crépitements de la lame de son épée. Elle attaqua Sasuke par derrière, mais celui-ci semblait avoir anticipé son attaque :

- Qu… !?



Un compte à régler... hm. 206939Sanstitre23




Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
##   Sam 23 Fév 2013 - 18:07

Personnage ~
► Âge : Tout juste 20 ans ! Parait que c'est l'âge où on est le plus heureux...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Sasuke Sarutobi
Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

Alors qu'Akari lui répondait avec mordant, tentant de dissimuler sa douleur à Sasuke, il sentit soudainement une vague d’énergie se concentrer sur le ventre de son ex. Il eut juste le temps de protéger son visage avant qu'une explosion les projettent à l'opposé l'un de l'autre. Il se releva rapidement, le chose l'ayant envoyé par terre, il enleva les quelques débris de racines qui le couvrait. Ses griffures infligées disparaissaient déjà. Inquiet pour Akari, il constata avec soulagement qu'elle aussi se relevait. Mais elle était dans un plus mauvais état que lui: des égratignures lui criblaient les jambes. Et, détail intéressant, ses vêtements avaient…rétrécis. Chouette. Il relâcha son attention pour admirer cette vue qu’il avait sur Akari, mais celle-ci disparût alors qu’il allait ouvrir la bouche pour parler. Il ne pouvait plus la voir, mais si elle pensait qu’elle aurait l’avantage grâce à son donc… Elle se trompait lourdement. Avec un petit sourire, il ferma les yeux et se concentra. Grace à son contrôle de la Terre, il pouvait sentir le poids des personnes et savoir où elles se trouvaient précisément. Un peu comme les serpents, qui sentent les ondes émises par leurs proies, ou leurs prédateurs quand ils s’approchent d’eux. C’était une des techniques les plus longues à maitriser, et Sasuke s’en servait assez bien pour localiser quelqu’un. Capacité très utile face à des Feux solaires… Il sentait le corps d’Akari faire le tour du sien, et profitant de sa télépathie, il para sans aucune difficulté l’attaque d’Akari, qui en fut très surprise :

- Qu… !?
- Surprise, chérie ? A croire que je suis ton ennemi naturel !-fit-il en la forçant à lâcher son épée avant de l’envoyer voler de nouveau contre un arbre.

Satisfait de lui, ses brulures dues à l’épée qui flambait encore se résorbant, il esquissa quelques mouvements avec avant de la lancer à Akari. Finalement, il décida d’arrêter de lui faire mal… si elle voulait avoir une chance contre lui, elle devait attendre de devenir Master. Les mains dans les poches, absolument pas gêné par le froid, il lui dit :

- Akari, arrêtes-toi là. T’es pas en mesure de me battre. Attends ta masterisation, et reviens me voir. Là tu aurais une chance. Mais aujourd’hui, c’est fini. En plus on est en plein milieu d’une forêt, alors… avec ma greffe, tu ne pourras rien faire. J’ai pas envie de te faire souffrir encore une fois.



Un compte à régler... hm. Signature.sarutob....1355252-42a3688
Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
##   Sam 23 Fév 2013 - 22:12

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akari Ushiromiya
Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

- Surprise, chérie ? A croire que je suis ton ennemi naturel !-fit-il en la forçant à lâcher son épée avant de l’envoyer voler de nouveau contre un arbre.

Akari avait beau résister, Sasuke lui arracga de force son épée, juste avant de l’envoyer une fois de plus contre un arbre. Il la lui renvoya ensuite, et Akari la rattrapa tant bien que mal.

- Akari, arrêtes-toi là. T’es pas en mesure de me battre. Attends ta masterisation, et reviens me voir. Là tu aurais une chance. Mais aujourd’hui, c’est fini. En plus on est en plein milieu d’une forêt, alors… avec ma greffe, tu ne pourrais rien faire. J’ai pas envie de te faire souffrir encore une fois.

Elle serra son épée contre elle, assise, fatiguée contre l’arbre. Elle écoutait patiemment les propos de Sasuke, sans l’interrompre ou le contredire. Il y eut un grand silence. L’image de son grand-frère lui revint soudainement en tête. « Si tu n’abandonnes pas, si tu persévères, alors un jour surement t’y arriveras ! Après tout, tu es ma sœur, non ? ». Elle esquissa un léger sourire narquois, et regarda son ex bien droit dans les yeux. Elle se releva et s’étira rapidement les bras :

- Un personne formidable m’a dit de ne jamais abandonner. Et puis… après tou, « arrêter » et « abandonner » ne font pas partie de mon vocabulaire non plus.

Elle reprit son épée, qui recommença violemment à flamboyer. Zlle tendit la main vers le ciel pour faire apparaître plusieurs boules de feu chargées à 100%, extremement rapides et brulantes. On se demandait vraiment d’où elle tirait cette puissance : de sa volonté. De sa main restante, elle fit apparaître un fouet de feu. Elle le fit claquer une fois sur un arbre, et cela suffit à l’enflammer. Le feu gagna petit à petit les autres végétaux qui étaient du côté de Sasuke. Elle savait qu’attaquer Sasuke avec la magie ne servirait pas à grand-chose, puisqu’il était bien plus puissant et avantagé qu’elle. Elle laissa les boules en lévitation, et s’avança en courant vers Sasuke. Elle était considérée comme une surdouée en arts martiaux, mais chacun de ses mouvements étaient contrés par le Master. Petit détail : sa jupe se soulevait tout le temps, quelle idée d’en avoir mis une ! Elle enchaina mouvements et prises, elle arrivait parfois à la blesser mais il s’auto-régénérait. Elle le mit soudain à terre en le prenant de dos, par le cou, et dit :

- You can go, my darlings…

Tandis qu’elle cloitrait Sasuke au sol en se mettant à califourchon sur lui, tout en l’étranglant légèrement, les boules de feu se dirigeaient vers eux à grand vitesse. Au tout dernier moment, Akari s’éloigna de Sasuke et le laissa se carboniser. Ses vêtements rétrécissaient de plus en plus, menaçant de faire apparaître ses sous-vêtements. Elle attendit patiemment que la fumée se dissipe pour voir l’état de son ex-amoureux après une telle attaque.


Un compte à régler... hm. 206939Sanstitre23




Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
##   Sam 23 Fév 2013 - 22:13

Personnage ~
► Âge : Tout juste 20 ans ! Parait que c'est l'âge où on est le plus heureux...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Sasuke Sarutobi
Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

Sasuke sourit malgré lui. Oui, il aimait vraiment ce côté de sa personnalité… Ne jamais abandonner, même dans les pires situations. Il enviait presque cette force qu’elle possédait. Le combat ne s’arrêterait donc pas là. Elle repartit à l’attaque, et essaya une autre technique : elle brula tout les végétaux qui les encerclaient, coupant ainsi toute possibilité de retraite. Sasuke grinça entre ses dents : « Et qui va devoir se taper de tout faire repousser ? Moi, évidemment ! ». Soudainement, elle se précipita sur lui, et enchaina des mouvements qu’il ne devait de contrer qu’à son don de télépathe. Etr encore, ce n’était pas des pensées à proprement parler qui traversait la tête d’Akari, mais des ordres muets et rapides, difficiles à décrypter, ce qui faisait qu’il ne réussissait pas à parer tout ses coups.
Tout à coup, elle le prit par surprise, et réussit à le faire tomber par terre sur le ventre, et pour l’immobiliser, elle se mit à califourchon sur lui, l’étranglant à moitié dans le même temps : « Espèce de folle ! J’étais sûr qu’elle aimait les rapports musclés de toute façon…. »
Il tentait de la repousser en se débattant, mais rien à faire, elle l’avait quasiment cloué à terre. Enfin, comme ça, ses blessures se résorbaient à toute vitesse… Il parvint néanmoins à tourner suffisamment la tête pour voir la suite des événement se profiler. Et ils n’étaient pas réjouissants. Des boules de feu fonçaient sur lui, et alors que Sasuke ne s’inquiétait de ne pas voir Akari se lever, il se sentit soudain délivré de son poids, tandis qu’une chaleur intense devenait de plus en plus brulante. Ni une, ni deux, il disparut, avalé par le sol, qui s’était renfermé sur lui, comme un cercueil. Sasuke distingua nettement le bruit de l’impact des boules de feu sur son bouclier, et choisit d’attendre le moment propice pour sortir de son cocon. Il ferma les yeux, et se concentra sur les pensées de son ex, ainsi que sur son poids sur le sol. Il la sentit bouger pour s’approcher de l’endroit où s’étaient écrasées les boules.
Après un décompte mental, il se déplaça sous terre pour se retrouver derrière elle et sortit tel un diable de sous terre, encerclant de ses bras dans une etreinte de fer sa tendre et douce Akari, profitant de leur position pour lui chuchoter à l’oreille :

- J’espère que tu sais qu’un autre que moi en serait mort ! Tu es vraiment dangereuse ! –puis, avec un sourire taquin se dessinant sur ses lèvres, il rajouta- au fait, j’adore te voir combattre : tes vêtements disparaissent si facilement ! Joli soutien-gorge !


Un compte à régler... hm. Signature.sarutob....1355252-42a3688
Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
##   Sam 23 Fév 2013 - 22:16

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akari Ushiromiya
Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

Celui qu’Akari aimait plus que tout venait de se faire avaler par la terre. Elle n’avait pas remarqué que le pull qui cachait jusqu’à maintenant son soutien-gorge venait de se désintégrer sous l’impact et la chaleur des boules. Elle s’approcha, sur ses gardes, de l’endroit où avait disparut son très cher Sasuke. Elle fut prise par surprise. Sasuke sortit brutalement de sous terre, et l’encercla de derrière d’une étreinte inébranlable. Akari avait beau essayé de s’en défaire, elle n’y arrivait pas. Il ne fallait pas oublier que l’élu de son cœur fut un militaire avec sa carrure d’athlète. Il la fit frissonner lorsqu’il s’approcha de son oreille pour chuchoter :

- J’espère que tu sais qu’un autre que moi en serait mort ! Tu es vraiment dangereuse ! Au fait, j’adore te voir combattre : tes vêtements disparaissent si facilement ! Joli soutien-gorge !

Akari rougit violemment. Elle remarqua enfin qu’elle était en sous vêtements, devant la personne qui avait beaucoup d’effets sur elle. Elle eût soudainement peur. Elle se rendait compte que Sasuke, malgré son apparence calme, était plutôt puissant qu’elle à l’heure actuelle. Alors qu’elle ouvrait la bouche pour répondre, un homme qui devait avoir au moins l’âge de Sasuke débarqua, et voyant Akari dans un tel accoutrement, rougit, avant de dire en s’excusant :

- Pardon ! Je vous ai dérangé pendant votre tentative de reproduction !
- Qu-Quoi !?-s’exclama Akari, rouge et embarrassée.
- Pour être plus clair, je tenais à m’excuser pour vous avoir interrompus pendant vos prélimi-

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase. Akari venait de lui envoyer, avec toute la douceur du monde, des boules de feu de taille importante. Le garçon s’enfuit en courant, sous le regard meurtrier, gêné, choqué, confus de la miss.

- Je suis vierge, bloody fool !-cria-t-elle au garçon qui disparaissait au fin fond de la forêt.

Akari tenta de reprendre son souffle, et s’adressa à Sasuke, encore plus rouge que ses yeux :

- Sasu-chou, aurais-tu des habits de rechange ou je dois rentrer à Terrae en soutif-culotte ? Quoique… en fait, c’est de ta faute si je suis dans cet état !

Akari, comme la dernière fois, concentra son énergie pour que monsieur la lâche une seconde fois éjectée, elle se releva en parfait état, et toujours en sous-vêtements. Un corps de mannequin aussi généreux, avec de telles formes était rare de nos jours. Bien sur, la demoiselle tenta de cacher son haut en mettant ses bras en croix, rouge. Puis, elle le regarda dans les yeux, avant de dire :

- Comment veux-tu que je me batte si je suis aussi dénudée, hein ? File moi des vêtements avant que la directrice alias la vieille peau ne débarque et s’imagine des choses, et pas qu’elle d’ailleurs !

Elle s’avança ensuite vers lui, se rapprochant de son visage, le défiant du regard.


Un compte à régler... hm. 206939Sanstitre23




Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
##   Sam 23 Fév 2013 - 22:18

Personnage ~
► Âge : Tout juste 20 ans ! Parait que c'est l'âge où on est le plus heureux...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Sasuke Sarutobi
Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

Sasuke était heureux de la réaction d’Akari face à cette étreinte : si elle rougissait autant, c’était qu’elle lui faisait le même effet qu’avant leur « rupture ». Et donc, au fond, qu’elle l’aimait encore. Il enfouit sa tête dans les cheveux de sa douce, respirant son parfum, sans la lâcher pour autant. Il fut soudainement dérangé par une voix masculine, qui montrait un grand sens de l’interprétation. Il sourit malgré lui, en entendant Akari s’écrier contre lui et tandis que le voyeur s’enfonçait un peu plus, lui envoyer des boules de feu. Ce qui eut pour effet de faire fuir ce pauvre garçon, pendant que Sasuke riait doucement. Il aimait bien sentir le corps d’Akari contre le sien, et ne souhaitait pas être dérangé. Finalement Akari s’adressa lui, piquant un fard monstrueux, qui la rendait très mignonne.

- Sasu-chou, aurais-tu des habits de rechange ou je dois rentrer à Terrae en soutif-culotte ? Quoique… en fait, c’est de ta faute si je suis dans cet état !
- Moi, personnellement, j’aime bien…


Il voulut resserrer son étreinte, mais comme la dernière fois, elle le repoussa, en concentrant son énergie. Il tomba dans l’herbe, miraculeusement intact, et se redressa doucement, un peu fatigué. Ces explosions n’étaient pas vraiment très douces… Il regarda Akari, qui s’asseyait en tentant de masquer ses atouts un maximum, et lui tira gaminement la langue avant de répondre :

- Désolé, mais vu que tu m'a brûlé ce qui me restait de chemise, et de blouson, je n’ai rien à te donner. Je préfère garder mon pantalon, pour conserver un peu mon ego de prof.

Il lui fit un sourire narquois tandis qu’elle se rapprochait de lui, et la tira par les bras pour qu’elle tombe sur lui. Elle semblait calmée, et ne plus trop lui en vouloir.
Il fourra à nouveau sa tête dans ses cheveux, et lui chuchota :

- Mais tu sais Aka-chan, tu es bien plus jolie comme ça. Je crois qu’au fond, tu serais très contente que je leur fasse imaginer des choses.

Et il l’embrassa doucement dans le cou, avant de lui murmurer :

- Je sais que tu m’aimes encore… et moi aussi.


Spoiler:
 


Un compte à régler... hm. Signature.sarutob....1355252-42a3688
Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 


Dernière édition par Sasuke Sarutobi le Lun 1 Avr 2013 - 19:36, édité 1 fois
##   Dim 31 Mar 2013 - 19:56

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akari Ushiromiya
Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

Elle fut prise par surprise lorsque son interlocuteur l’attira vers lui. Etant beaucoup plis petite que l’ex-militaire, elle se prit les pectoraux (bien bâti et ce n’était pas pour lui déplaire, hein…) du jeune homme. Elle rougit légèrement lorsqu’il fourra de nouveau sa tête dans ses cheveux bleus.

- Mais tu sais Aka-chan, tu es bien plus jolie comme ça. Je crois qu’au fond, tu serais très contente que je leur fasse imaginer des choses.

C’était connu de tous ses proches, qu’Akari était une nonne de première… Lorsque la conversation prenait une tournure plus… mature, elle ne pouvait s’empêcher de rougir. Et là, elle se sentit vraiment gênée. Surtout venant de Sasuke. Heureusement que ses amies n’assistaient pas à cette scène, parce qu’elles se seraient écroulées de rire par terre… Non, parce-que voir Akari aussi rouge, c’était rare ! On la voit souvent avec un air confiant, donc ce genre de moment était tellement inédit !

- Je sais que tu m’aimes encore… et moi aussi.

Son cœur battait à cent à l’heure. Elle était effrayée à l’idée qu’il l’entende (car elle aime garder sa dignité). Bien sûr qu’elle l’aimait, qui a dit le contraire ? Elle n’était pas amoureuse, mais folle amoureuse, ce qui est totalement différent pour une fille. Elle a été amoureuse par le passé, mais pas autant qu’aujourd’hui. Elle resta dans les bras du jeune homme, et après un soupir résigné, elle finit par dire :

- … Tu as raison. Je t’aime toujours. Un peu beaucoup, je crois. Pour être franche, j’ai peur… Tu as eu de nombreuses conquêtes, dont la principale était… Tomoe. Parfois, je me demande si tu ne la préfères pas à moi… Donc, est-ce-que je dois m’en inquiéter ?


C’était peut-être égoïste de sa part de vouloir Sasuke rien que pour elle. Mais elle l’aimait vraiment, or une fille amoureuse est une fille égoïste. A vrai dire, cette Tomoe l’inquiétait vraiment, car c’était toujours sa meilleure amie, ils ont passés des années et des années ensemble (alors qu’Akari ne le connaissait que depuis moins d’un an), et pour couronner le tout… ils ont fait des choses pas très catholiques ensemble… Akari, repoussant ses inquiétudes, releva la tête, avec un petit sourire taquin et sûre d’elle. Elle plongea dans les yeux émeraude de son petit-ami et dit :

- En fait, je serais bien contente si « ces choses » comme tu dis se passaient réellement….

Ses yeux brillaient d’une lueur perverse… Etait-ce une invitation ? Elle posa ses mains sur les larges épaules du garçons, et l’embrasse tendrement de sa propre initiative pour la première fois.


Un compte à régler... hm. 206939Sanstitre23




Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
##   Mer 10 Avr 2013 - 21:10

Personnage ~
► Âge : Tout juste 20 ans ! Parait que c'est l'âge où on est le plus heureux...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Sasuke Sarutobi
Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

- … Tu as raison. Je t’aime toujours. Un peu beaucoup, je crois. Pour être franche, j’ai peur… Tu as eu de nombreuses conquêtes, dont la principale était… Tomoe. Parfois, je me demande si tu ne la préfères pas à moi… Donc, est-ce-que je dois m’en inquiéter ?

Il sourit, heureux de la tournure qu’avait pris les événements. Dire qu’il y a un instant, elle avait essayé de le faire flamber, et maintenant, elle lui avouait qu’elle l’aimait toujours !
Son esprit ironique ne trouvait rien de vraiment malin à répondre à ça, il se contenta donc de souffler un « non » dans l’oreille de sa douce. Tomoe et lui, c’était fini. Elle était plutôt comme sa sœur maintenant, et il souhaitait de tour cœur qu’elle trouve un homme bien avec qui elle serait heureuse.
Il sortit de ses pensées lorsqu’Akari leva les yeux vers les siens, et lui dit sans rougir :

- En fait, je serais bien contente si « ces choses » comme tu dis se passaient réellement….
- Que… Et c’est ma nonne préférée qui ose dire ça sans rougir ? Eh bien... je t’ai perverti…-répondit-il avant de constater qu’elle était sérieuse.

« Houlà, houlà… la température chauffe un peu trop, là ! Y’a un instant elle me haïssait quand même…. » Soudainement, elle fit un geste qui étonna grandement Sasuke : elle l’embrassa d’elle-même. Là, pour le coup, lui et son génial cerveau n’avaient rien vu venir. Son corps réagit aussitôt. Il répondit à son baiser en prenant le dessus, le rendant plus passionné que tendre, et ce n’est que lorsqu’il se rendit compte qu’il était en train d’essayer d’allonger Akari qu’il se reprit. Il s’éloigna violemment, en essayant de calmer un peu ses hormones, qui s’embrasaient un peu trop à son goût. « Pense à un souvenir désagréable… le jour où j’ai failli me farcir un camion alors que j’étais tranquille sur un trottoir ! »
Un peur bleue, et ce souvenir fut efficace. Il reprit le contrôle de son corps (et de ses hormones) et s’adressa à Akari, un peu honteux :

- Désolé… c’est juste que… je suis une homme, quoi… et là, avec la fille que j’aime qui m’embrasse en sous-vêtements… c’est un peu dur à gérer.

Il se rapprocha d’elle, et reprit la parole :

- Ce que je te propose, c’est de peut-être en rester là tant que tu ne seras pas décemment vêtue, ok ? Viens chez moi, je te filerais des vêtements, et tu pourras rentrer dans ta chambre tranquillement. Ah, par contre, je n’ai que des affaires d’homme quoi…



Un compte à régler... hm. Signature.sarutob....1355252-42a3688
Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
##   Jeu 11 Avr 2013 - 18:54

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akari Ushiromiya
Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

Akari commença à se sentir mal à l’aise et à devenir un peu plus rouge lorsque Sasuke prit soudain le dessus. Elle venait apparemment de réveiller le… « l’homme » qui était en lui. A vrai dire, -enfin surtout venant de Sasuke-, elle n’aurait jamais cru cette perte de sang froid possible. Il était toujours si calme, et si réfléchi (et n’hésitait pas à s’en vanter, parfois) : jamais il ne rougissait ! Et le voilà qu’il perdait le contrôle de ses hormones. En fait, elle découvrit que même l’homme le plus timide de la terre pouvait se transformer en lion une fois qu’on le chauffe un peu. Lorsqu’elle sentit que Sasuke essayait de l’allonger, elle essaya de le calmer un peu. Celui-ci s’arrêta soudain brusquement, en s’éloignant violemment. Elle restait assise, à le regarder, un peu surprise et amusée à la fois :

- Désolé… c’est juste que… je suis une homme, quoi… et là, avec la fille que j’aime qui m’embrasse en sous-vêtements… c’est un peu dur à gérer.

Elle finit par sourire. Sasuke était bien un homme, et non pas un « frigidaire ». Cette conclusion, quelque part, la rassurait. Il se rapprocha d’elle, avant de reprendre la parole :

- Ce que je te propose, c’est de peut-être en rester là tant que tu ne seras pas décemment vêtue, ok ? Viens chez moi, je te filerais des vêtements, et tu pourras rentrer dans ta chambre tranquillement. Ah, par contre, je n’ai que des affaires d’homme quoi…

La petite princesse ne répondit pas immédiatement. Elle était partagée entre deux sentiments : la surprise et l’amusement. En fait, les hommes violaient les femmes parce qu’ils ne peuvent contrôler leurs hormones. Et bien… elle avait de la chance d’être tombée sur quelqu’un qui savait le faire, hein… Elle esquissa un petit sourire ironique (tous les droits vont à Sasuke), et dit :

- Il faut dire que tu m’as surprise. Je viens de voir l’« homme dominant » qui est en toi…

Elle lui tira la langue avant de se lever, d’aller derrière le jeune homme, et de s’accrocher à son dos. Elle aimait ce contact avec la peau du Master musclé et sexy. Elle aurait pu rester ainsi pendant des heures, des jours mêmes… mais elle n’avait pas tellement le temps. Elle lui caressa doucement les cheveux, avant de reprendre :

- OK. Pas de problème. Par contre, comme on doit traverser le village de Terrae, si je me ramène en soutif, ça ne le fera pas tellement…. Alors utilise ton don de télépathie pour créer des vêtements… illusoires ? Tu es le seul qui a le droit de me voir en soutif !


FIN - suite logements master



Un compte à régler... hm. 206939Sanstitre23




Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
##   
Contenu sponsorisé

 

Un compte à régler... hm.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.