Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Le toit, endroit de rêveries autorisée... [Fini]
Sam 23 Fév 2013 - 18:19
avatar
Féminin

Messages : 174
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : rêver de l'avenir
Humeur : Happiness

Cela fait maintenant une semaine que je suis arrivée à Terrae, ma famille ne me manque pas, les rencontres que j’ai faites jusqu’ici me permettent de penser à autre chose que mon malheur…
Cela fait aussi une semaine que je suis dans ce dortoir, certes plus accueillant que celui des garçons mais tout de même... Une chambre serait la bienvenue.
Il est 5h du matin, il fait encore nuit, et je suis déjà réveillé, je n’aime pas être seule dans le noir alors je ferme les yeux pour penser à autre chose…
J’ai un peu dormis, il est maintenant 6h du matin, le soleil va bientôt se lever, je décide donc d’en profiter et de monter sur le toit, le Dimanche il ne devra n’y avoir personne…
J’ouvre la porte, le vent froid de février me fouette le visage mais ce n’est pas ma préoccupation pour l’instant, je m’approche du bord, regarde le sol et je décide de m’asseoir là, dans un coin, les jambes dans le vide.
Les reflets du soleil levant dans le ciel sont magnifique, c’est rose-orangé, le bleu du ciel s'éclairci petit à petit avec un léger dégradé…
C’est bon le soleil c’est lever, le ciel est pur, aucun nuage à l’horizon, cette journée commence mieux que prévu, je me sens bien la tête vers le ciel, je bascule mes pieds dans le vide, je me sens légère, je pose ma tête sur le sol pour ne voir plus que ce beau ciel bleu, j’ai l’impression d’être libre, j’adore cette sensation.

Voir le profil de l'utilisateur


Lou   Sleep2
Spoiler:
 


Dernière édition par Lou_A le Dim 3 Mar 2013 - 20:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Sam 23 Fév 2013 - 18:38
avatar
Féminin

Messages : 174
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : rêver de l'avenir
Humeur : Happiness

Le temps passa ainsi, je regardais le ciel et je jouais avec les reflets de mes cheveux roux.
Je ne sais pas combien de temps exactement je resta ainsi, à ne rien faire, à ne rien penser, comme ça fait du bien d’arrêter de penser…
Tout d’un coup j’entendis un bruit qui me fit me relever avec surprise, mais j’étais restée trop longtemps couchée et j’avais la tête qui tourne, les yeux troubles.
« Qui est là? » Ai-je voulu dire, mais je ne réussis pas à sortir un son de ma bouche, alors je regardais cette personne debout au milieu du toit.
Quand ma vue revins je vis quelqu’un de dos, les cheveux court noir, surement un homme, il ne me regardait pas ! Tant mieux, je n’avais pas envie de discuter, je suis donc retournée à mes rêveries, peut-être au bout de 20 minutes l’homme parti en claquant la porte du toit.
« C’est malin ça ! Y’a des gens qui viennent chercher le calme ici ! » Ai-je marmonnée.
Lorsqu’enfin le calme et la solitude étaient revenus près de moi pour me faire quitter ce monde encore quelques instants, quelqu’un d’autre monta sur le toit, non ils étaient plusieurs !
Ah, c’est l’heure du déjeuner, je sens l’odeur du riz encore chaud sortant de leur panier.
T’façon j’ai pas faim, je suis bien ici, je bougerais pas, je suis arrivée en première en plus !
Je regardai ma montre, il était 11h, cela fait déjà 6h que je suis sur le toit, la coucher comme un légume brulant au soleil en attendant que quelqu’un viennent le chercher pour le manger.
« Hey mais attend je suis pas un légume moi !! » Criai-je en me relevant.
J’entendis les autres rigoler, je crois que j’ai parlé un peu fort, bon tant pis, pour la peine je me recouche tiens !
Et je me recoucha pour contempler les quelques nuages qui avaient faits leur apparition en attendant que les autres finissent leur repas pour retourner à ma solitude.
Voir le profil de l'utilisateur


Lou   Sleep2
Spoiler:
 


Dernière édition par Lou_A le Mer 27 Fév 2013 - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Dim 24 Fév 2013 - 16:09
avatar
Féminin

Messages : 174
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : rêver de l'avenir
Humeur : Happiness

C’est bon ils sont partis, enfin au calme, ah que ça fait du bien de temps en temps de pouvoir réfléchir seule avec soi-même.
Je commence donc à divaguer entre les nuages, tel un oiseau cherchant un arbre pour faire son prochain nid.
Je repensais à ce jeune homme, celui qui a claqué la porte du toit ce matin, contre qui je me suis énervée toute seule…
Je ne l’ai vu que de dos mais il avait l’air beau, il faisait vieux mais j’ai le sentiment qu’il est tout de même plus jeune que moi, ses beaux cheveux noir et son style vestimentaire bien remarquable le remplissait de charme.
Et c’est ainsi que je commençai à rêver de ce beau jeune homme inconnu, j’essayais de deviner son visage ; de beaux yeux clair, mais un regard sombre et ténébreux, sa voix ; grave mais rassurante, sa manière d’être, son tempérament que j’imaginais plutôt explosif en vue de son emportement de ce matin.
J’ai dû rêver de ce jeune homme pendant longtemps car lorsque je me suis relevée, le soleil était passé derrière moi, il devait être 17h, le soleil allait commencer sa révérence d’ici quelque temps.
Je décidai donc de bouger un peu pour me dégourdir les jambes, je marchai quelques minutes sur les toits, je faisais des dessins dans les airs avec mes mains ; des cœurs, des étoiles, quelques mots qui s’envolaient avec le vent frai.
Puis je finis par m’asseoir de l’autre côté du toit pour pouvoir admirer le proche coucher de soleil.
C'est à cet instant que la porte du toit ce rouvrit, je tourne la tête et je vis arriver vers moi un jeune homme, je le reconnu tout de suite, c'était le claqueur de porte de ce matin !!
Je le fixais un peu bêtement, il s'approcha de moi, s'assit à mes côté puis alluma sa clope, pris sa guitare et commença a jouer.
Je n'ai pas chercher plus loin, je l'ai écouté en continuant de regarder le ciel.
Voir le profil de l'utilisateur


Lou   Sleep2
Spoiler:
 


Dernière édition par Lou_A le Lun 25 Fév 2013 - 0:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Dim 24 Fév 2013 - 23:20
avatar
Invité

Après une longue marche, je réussis à trouver comment monter.
Arrivé en haut, je me suis mis à chercher cette silhouette que j'avais vu de si loin. Après 5 pas, je vis ce personnage dont je ne connaissais absolument rien. Une fille que je ne connaissais pas, j'aurais pu m'approcher mais j'allais l'interrompre dans son...Son quoi? Que faisait-elle ici?
J'ai fais semblant de ne pas la voir...enfin pendant un moment. Une vingtaine de minutes environs. Je regardais le paysage, admirant ma nouvelle "demeure". Je me sentais obligé de revenir plus tard pour lui parler à cette fille, je ne sais pas pourquoi mais cela me semblait logique alors pour attiré son attention en partant, j'ai claqué la porte.
Le soir enfin, vers 17 heures je suis revenus après avoir marché pratiquement tout l'après midi sans n'être rentré dans aucun bâtiment, m'être posé à certain endroit pour jouer de la guitare...
Puis poussé par mon instinct j'y suis retourné et elle était toujours là...Pour bien démarré une relation, il y a nombreuses manières de faire.
Alors pour commencer, je me suis rapproché puis, ne sachant pas quoi faire pour paraitre naturel, je me suis mis à côté d'elle sans faire un bruit. Un coup de vent bouscula mes cheveux et fit tomber mon sac.
"-Merde!"
Et là, j’eus une grande frayeur. Je ne voulais absolument pas déranger, je voulais juste me reposer et être au calme sans avoir d'ennui.
En fait, en réfléchissant, je compris que j'étais nerveux et que je m'étais monté la tête pour rien.
J'ai ouvert mon sac et sortit ma bouteille de whisky, je pris une gorgée et je sortis un cigarette. Ma guitare hors de son étui, je me mis à jouer.
La première chose qui me vint à l'esprit fut une chanson d'amour qui finissait mal. Et là je repensait à toute ma vie qui ne fût que débâcle, et projet foiré. Je pleurais pour ma famille, pour cette fille que j'avais perdu et pour mes amis que j'avais laissé.
Je buvais tranquillement, fumant et jouant. J'étais insouciant. J'étais moi dans le début de soirée, perdu de tout et observé par un ciel magnifique qui devenait rose et qui était dans un grand repos.J'étais souriant et pourtant tellement triste. J'étais un escroc sur mes émotions.
Au bout de deux chansons, j'avais finis ma cigarette et je ne voulais pas partir, ne connaissant rien de cet endroit nouveau pour moi.
J'ai tourné là tête. Une goutte de sueur tomba dans mon dos. Elle me regardait d'une façon qui me troubla...J'ai rencontré quelqu'un a Terrae et ce fut bizarre.
"-Je m'appelle Reiji. Et toi?"
Revenir en haut Aller en bas

Lun 25 Fév 2013 - 13:26
avatar
Féminin

Messages : 174
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : rêver de l'avenir
Humeur : Happiness

Ce jeune homme sur lequel je fantasmais quelques heures plus tôt était assis là, à côté de moi en train de jouer de la guitare, la cigarette à la bouche.
Il était comme je l'avais imaginé.
Il avait tout de même l'air plus joyeux que je pensais mais ses chansons transcrivaient beaucoup de souffrance et d'amertume, j'avais envie d'en connaitre plus sur ce personnage si intriguant.
Il s’arrêtait quelque fois en plein mileu du morceau pour reprendre une gorgée de son alcool.
Je n'avais pas encore entendu sa voix, je voulais l'entendre chanter mais je n'osais pas lui demander, son timbre de voix resta donc un mystère jusqu'à ce que celui-ci finisse sa chanson et se tourna vers moi.
Je sentie son regard clair me transpercer, je ne savais plus où j'étais, perdue dans son regard profond et puissant.
Tout d'un coup un frisson parcouru tout mon corps, j'avais la chair de poule, Il m'avait parler!
Je mis quelques secondes à me remettre de mes émotions.
D'une voix douce mais abimée par l'abus d'alcool et de cigarette, il m'avait dit :
Je m'appelle Reiji. Et toi ?
Je sentais mes joues rosirent alors que je m’apprêtai à lui répondre :
Moi? Euh... Je.. Je m'appelle Lou!
Et finalement son regard m'apaisa et je pu commencer une conversation à peut près correcte :
Tu viens d'arriver ici non? Je t'aurais remarqué sinon.. Moi ça fait une semaine que je suis arrivée.
Je suis venue admirer le coucher de soleil, et toi qu'est-ce que tu fais ici?

Voir le profil de l'utilisateur


Lou   Sleep2
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 27 Fév 2013 - 13:04
avatar
Invité

Moi? Euh... Je.. Je m'appelle Lou!
Tu viens d'arriver ici non? Je t'aurais remarqué sinon.. Moi ça fait une semaine que je suis arrivée.
Je suis venue admirer le coucher de soleil, et toi qu'est-ce que tu fais ici?


Je ne pensais pas qu'elle allait me questionner comme cela, c'était drôle de voir ça

Enchanté Lou. Oui, je viens d'arriver ce matin.
En fait je suis venue ce matin et tu était déjà là, n'ayant pas pu te reparler je suis revenu ce soir


Sur ces mots, ses joues devinrent roses tout mignon. Je laissais place à un grand sourire sur mon visage afin qu'elle ne se sente pas mal à l'aise.
Alors, j'ai continuer à jouer en la regardant.
Elle était plutôt mignonne et avait l'air d'une gentille fille...
Le coucher de soleil allait se montrer d'une magnifique façon, et nous furent deux enfants à le regarder tomber. Sur le coup, je trouvais vraiment que cela faisait film américain, mais bon, j'appréciais beaucoup le moment. Ce fût une belle rencontre pour un premier jour assez morne. Je sortis de mon sac une longue feuille à rouler, et même moi j'avais pitié. Une fois mon bédo roulé, je l'ai allumé, j'ai repris une gorgée et j'ai continué de jouer. J'aimais bien cette situation , c’était enfantin malgré toutes ces saloperies qui me détruisaient de l'intérieur. Je me suis retourné vers Lou en attendant ça réponse. Ces yeux me regardaient d'une façon assez expressive comme si je lui rappelais des souvenirs ou que je l'inspirais.

T'es sur que ça va Lou?
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 28 Fév 2013 - 13:40
avatar
Féminin

Messages : 174
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : rêver de l'avenir
Humeur : Happiness

Il me regarda, surpris que je parle tant, c’est vrai qu’une fois que je suis lancée moi je parle, je parle, un vrai moulin à paroles, plus personne ne peut m’arrête jusqu’à ce que je me calme de moi-même.

Il me répondit avec un léger sourire : Enchanté Lou. Oui, je viens d'arriver ce matin.
En fait je suis venue ce matin et tu étais déjà là, n'ayant pas pu te parler je suis revenu ce soir.


Il reprit sa guitare en me regardant avec un grand sourire, je ne sais s’il était gêné, s’il voulait me mettre à l’aise ou s’il était simplement content de pouvoir me parler.

Tout écoutant sa musique, couper par ses préoccupations de fumeurs, je me retournai vers le ciel pour admirer le coucher de soleil, les quelques nuages encore présents avaient pris une couleur indescriptible, un sentiment de légèreté m'envahie alors, j’aurais voulu que ce moment dure une éternité pour pouvoir profité de la musique douce et de cette si belle image que me donnai la nature pendant de nombreuses heures.
Je regardais Reiji quelques secondes, juste au moment où celui-ci tournait également la tête vers moi.
Il me dit alors : T’es sûr que ça va Lou ?

Hein ? Ah…Oui je vais bien ne t’inquiète pas, je me demandais juste pourquoi est-ce que tu étais venue me voir ce matin et que tu étais finalement reparti sans rien faire …
Voir le profil de l'utilisateur


Lou   Sleep2
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 28 Fév 2013 - 16:32
avatar
Invité

Hein ? Ah…Oui je vais bien ne t’inquiète pas, je me demandais juste pourquoi est-ce que tu étais venue me voir ce matin et que tu étais finalement reparti sans rien faire

Je l'avais peut être perturbé dans ses pensées. Elle avait l'air paisible en regardant le paysage. Et finalement je trouvais bien ma place entre tout cela, la guitare à la main et dans un environnement plutôt calme et structuré sans aucun souci.

Je suis venu...en réalité je ne pourrais te répondre car je n'ai aucune idée de pourquoi j'ai fait cela. Je t'ai aperçu et ne sachant pas quoi faire, je suis venu. Je pensais pouvoir te parler mais le problème c'est qu'étant nouveau, je ne voulais pas déranger plus que ça...

Je me demandais bien pourquoi ce fut la seule qui m’aperçut ici pour le moment. Je pensais à m'en aller au bout d'un moment. Après tout je devrai trouver ou dormir et dans quel bâtiment pourrais-je rester. Alors je me suis lever en posant ma guitare et j'ai regardé aux alentours, je ne savais pas trop quoi dire ou faire car ce n'était que mon premier jour à Terrae. Mais c'était tellement paisible.

Lou tu pourras m'indiquer ou je dois aller pour dormir quand nous partirons?

C'est bon, je pense que je vais m'adapter ici et trouver refuge à tout ce que je ne pouvais résoudre ailleurs. Je vais me sentir chez moi.
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 28 Fév 2013 - 18:36
avatar
Féminin

Messages : 174
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : rêver de l'avenir
Humeur : Happiness

Je suis venu...en réalité je ne pourrais te répondre car je n'ai aucune idée de pourquoi j'ai fait cela. Je t'ai aperçu et ne sachant pas quoi faire, je suis venu. Je pensais pouvoir te parler mais le problème c'est qu'étant nouveau, je ne voulais pas déranger plus que ça...

C’est vrai que lorsqu’il est monté sur le toit ce matin je ne devais pas avoir une tête très accueillante en vue de mon endormissement sur le sol du toit.
Après m’avoir dit cela il se leva, posa sa guitare, fit quelque pas et regarda aux alentours, je ne savais pas ce qu’il faisait, maintenant que j’avais trouvé une compagnie je n’avais pas envie de partir avant la nuit tombée et retournée dans ce dortoir si peu accueillant.

Lou tu pourras m'indiquer ou je dois aller pour dormir quand nous partirons?

Oui bien sûr, le dortoir pour hommes n’est pas très loin de celui des filles, je t’y accompagnerai tout à l’heure.

C’est bon, il a parlé au futur je ne suis pas obligé de bouger tout de suite, tant mieux j'avais pas envie.
Je me suis dit que s’il ne connaissait pas la localisation des dortoirs c’est qu’il ne devait pas avoir visité l’institut vu que c’est le premier endroit qu’on montre aux novices.

Si tu veux demain je n’ai pas encore de cours, je pourrais venir te chercher au dortoir pour te faire visiter l’institut, tu verras le lundi il y a un peu plus de monde et d’activité dehors, c’est plus joyeux et agité que le dimanche.

Je le regardais avec un grand sourire, il me sourit à son tour puis revint s’asseoir à côté de moi.
Il reprit encore sa guitare mais ne joua pas, il avait l’air pensif
Je me remis à regarder le ciel, et le soleil presque disparu, il rendait son dernier rayon de lumière avant de disparaitre de l'horizon.
Voir le profil de l'utilisateur


Lou   Sleep2
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 28 Fév 2013 - 19:54
avatar
Invité

Oui bien sûr, le dortoir pour hommes n’est pas très loin de celui des filles, je t’y accompagnerai tout à l’heure.

Merci, c'est vraiment cool.

Génial, elle voulait bien m'y accompagner. Je suppose que cela m'évitera des problème de repérage inutile. J'étais content de pouvoir compter sur quelqu'un, elle était gentille et douce dans ses actes et ses paroles. Quelque chose me choqua quand même...Des dortoirs faisait référence à une vie de groupe.

Si tu veux demain je n’ai pas encore de cours, je pourrais venir te chercher au dortoir pour te faire visiter l’institut, tu verras le lundi il y a un peu plus de monde et d’activité dehors, c’est plus joyeux et agité que le dimanche.

Me faire visiter l'institut. Moi qui ne savait pas trop où j'avais atterrit, je fus rapidement au courant. Un institut, j'en déduis facilement que les autres étaient tous comme moi. Lou aussi. Elle me souriait alors je fis de même. Mais en allant me rasseoir je repensais à ma vie. Devrais-je encore être proche des gens. Je risque de leur faire du mal et peut être pire... Puis la vie en groupe ne me plait plus trop...Peut être ferais-je mieux d'être seul. Mais que dis-je! Je vais être assidu, recommencer tout et sur une base stable. Je ferais comme les règles l'exige et je ne me perdrais pas.

Oui, je veux bien que tu me fasse visiter l'établissement...Enfin si cela ne te dérange pas et que tu ne te sens pas obligée de le faire!

Je me demandais jusqu'à quel point elle pourrait être gentille avec moi. Elle qui se perdait dans les nuages si facilement. Elle avait l'air si faible et sans protection. Pendant un moment je revus cette fille de mon passé. Puis j'ai rallumé mon joint et j'ai regardé le ciel avec elle. Je regardais les formes des nuages qui devenaient de plus en plus sombre. J'attendais avec impatience ma première nuit.

Je m'appelle Reiji, j'ai 17 ans, je suis comédien, guitariste et chanteur ainsi que danseur, buveur de la petite semaine et fumeur chronique, bagarreur d'expérience et combattant fin stratège. Je suis nouveau à Terrae et ce monde m'ouvrait les bras.

Et toi, je suppose que tu es comme moi...alors c'est quoi ton histoire Lou?
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 28 Fév 2013 - 21:25
avatar
Féminin

Messages : 174
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : rêver de l'avenir
Humeur : Happiness

Oui, je veux bien que tu me fasses visiter l’établissement... Enfin si cela ne te dérange pas et que tu ne te sens pas obligée de le faire !

Oh non ne t’inquiète pas, ça me fait plaisir d’aider un nouveau, moi aussi j’étais pommer quand je suis arrivée, on m’a bien accueilli, je fais simplement la même chose !

Je lui fis un clin d’œil comme pour lui dire qu’il était le bienvenue ici, je me remis à regarder dans un nouveau silence, on entendait que nos respirations et le vent qui c’était affaibli.
Je me suis alors mise à repenser à mon histoire, pourquoi avais-je débarqué à Terrae, la souffrance que ces hommes m’avait fait vivre, alors même si je restais simple devant Reiji j’avais peur d’être de nouveau proche d’un homme, surtout que celui-là avait plutôt une tête de petit démon que d’ange protecteur…
C’est la première fois depuis que je suis arrivée que je repense à mon histoire et à ce vide que j’ai dans le cœur et que j’espère pouvoir un jour soigner grâce à mon nouveau départ dans cette nouvelle école loin de tout.
Et de ce mystérieux pouvoir dont celle qui m’a tout expliqué sur l’institut m’a si peu parlé, elle m’a seulement dit que je pourrais peut-être réussir à soigner les gens grâce à cette force qui sommeille en moi mais elle ne m’en a pas expliqué plus, j’ai hâte de passer « initié » pour enfin comprendre tout cela.
Alors que je me demandais pourquoi est-ce que Reiji était ici, et quel était son objectif ici, le mien étant de soigner, c’est lui qui me devança en me demandant :

Et toi, je suppose que tu es comme moi...alors c'est quoi ton histoire Lou ?

Je ne connais pas non plus ton histoire mais tu as surement raison, je suis comme toi, et tout le monde ici a une histoire bien à lui et un vide dans le cœur qui l’a amené à Terrae.
J’ai... C’est pas évident d’en parler …
J’ai eu des problèmes avec des hommes, je suis quelqu’un d’assez fragile, enfin comme toutes les jeunes femmes je pense, ils m’ont fait énormément souffrir et sont partis en me laissant toute seule, mes parents ne savaient plus quoi faire quand un Master est venu me chercher et m’a parlé de Terrae, ils ont tout de suite accepté, pensant que c’était la meilleure solution pour moi.
J’espère que je vais pouvoir me reconstruire et après soigner les autres.
Et toi ? Pourquoi as-tu débarqué ici ?

Je sanglotais, mais je retenais mes larmes pour ne pas faire de peine à Reiji, le pauvre, voilà qu’il essaye de faire connaissance et que je me mets à pleurer, je ne veux pas qu’il se sente mal.
Je ne sais pas s’il m’avait vu mais il commença à son tour à me raconter son histoire.
Voir le profil de l'utilisateur


Lou   Sleep2
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Ven 1 Mar 2013 - 0:49
avatar
Invité

Et toi ? Pourquoi as-tu débarqué ici ?

Et là dans ma tête tout est allé très vite...mon frère, ma mère, mon père...Ma vie qui partait dans tout les sens, la drogue l'alcool, ma délinquance...mes grand-parents qui ont suivi...Et cette fille.

En fait, on va dire que je n'ai jamais eu de chance...les gens autour de moi ont la mauvaise habitude de mourir.

J'avais mon faux sourire comme étendard afin de la tromper. Et la j'ai calculé tous mes gestes afin de ne pas montrer mes émotions. Je l'ai regardé tendrement, me suis approché de son visage et j'ai embrassé sa joue tendrement. Normalement tout était sous contrôle, je me suis retourné et j'ai regardé le ciel avec une envie de pouvoir m'y évader en salissant tout. Cette fille avait volé mon cœur. Ma famille avait volé mon bonheur.
J'ai relevé les manches de mon sweat et quelques entaillent apparurent. J'ignorais qu'elles étaient toujours là et qu'elle n'avaient pas cicatrisées.
Une larme coula de mon œil droit et je fus moi même surpris de cela.
Un jour je pourrais la retrouver et lui dire ce que j'éprouvais. Un jour je montrerais au monde entier que je ne suis pas maudit. Que j'ai juste fait une connerie et que l’effet boule de neige est pire que prévu.
Au final, je veux juste être accepté.
Revenir en haut Aller en bas

Ven 1 Mar 2013 - 20:38
avatar
Féminin

Messages : 174
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : rêver de l'avenir
Humeur : Happiness

En fait, on va dire que je n'ai jamais eu de chance...les gens autour de moi ont la mauvaise habitude de mourir.

Ce n’est effectivement pas très joyeux tout ça, tu à l’air blazer en disant ça…

Il me regarda avec un grand sourire mais je voyais bien qu’il avait les yeux humides, il se pencha sur moi pour m’embrasser la joues, comme pour me dire « Stop, ne me pose plus de questions ou je ne vais pas pouvoir me retenir. » Du coup je me suis dit qu’il fallait que j’essaye de le rassurer, maintenant qu’il est à Terrae il va pouvoir reprendre un nouveau départ, une nouvelle vie et panser ses blessures du passé.
Au moment où je voulu lui sortir un petit mot gentil pour le rassurer sur sa nouvelle vie ici, je le vis relever les manches de son sweat, mon regard fut attiré par des marques qu’il avait sur les deux bras, des entaillent, nombreuses, certaines encore rouge, pas très naturelles en tout cas.
Je posai alors délicatement mes mains autour de son bras gauche, pour les cacher, et je le regardai avec de la tristesse mais aussi de l’espoir.

Un jour je serais capable de soigner les gens, les blessures du corps, comme ces cicatrices, et j’espère les blessures du cœur, comme celles que tu portes si lourdement en toi.
Je te promets que si j’en suis capable, je m’occuperai de toi tout particulièrement !


Il se tourna alors vers moi, je vis une larme couler sur son visage, c’est la première fois que je voyais un homme pleurer, j’étais surprise, je suis restée comme ça, je n’ai pas bouger, j’ai simplement baisser les yeux.
Voir le profil de l'utilisateur


Lou   Sleep2
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sam 2 Mar 2013 - 2:26
avatar
Invité

Sa main sur mon bras, me serra le cœur et me fis particulièrement mal. Ce fut pire que lorsque je fis ces entailles et je sentis des picotements et des brulures le long de ces marques.

Un jour je serais capable de soigner les gens, les blessures du corps, comme ces cicatrices, et j’espère les blessures du cœur, comme celles que tu portes si lourdement en toi.
Je te promets que si j’en suis capable, je m’occuperai de toi tout particulièrement !


Elle me fit verser une larme. Un être si pur voulant me sauver, c'est si beau.Elle baissa les yeux et je pus contempler son visage troublé. Alors je remarquais tous les détails nous entourant, la légère brise dans ses cheveux, le plissement sur le coin des yeux, la forme des lèvres...L'ombre que projetaient les derniers rayons lumineux. Puis je me suis levé péniblement, j'ai rangé ma guitare dans son étui avec mon accordeur et mon médiator. Je pris une dernière gorgée de whisky et je l'ai fermé avant de roulé une dernière cigarette. Je l'ai allumé puis j'ai regardé Lou.

Il va falloir que j'y aille, j'ai besoin de repos puis il va bientôt faire nuit...Tu veux bien m'accompagner jusqu'à mon dortoir dès maintenant ou veux-tu encore attendre?

Un frisson me parcouru lorsqu'un coup de vent me frappa le visage et ébouriffa mes cheveux.

Je pense que je vais re-faire rouge...ou violet. On y va Lou?


Mon sourire fut naturel et ce fut un plaisir de le laisser sortir. Elle releva la tête et je me suis plongé dans ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas

Sam 2 Mar 2013 - 17:27
avatar
Féminin

Messages : 174
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : rêver de l'avenir
Humeur : Happiness

Alors que j’avais toujours mes mains sur son bras, il commença à se relever péniblement et rangea ses affaires ; sa guitare, sa bouteille, pris une dernière cigarette et me dit :

Il va falloir que j’y aille, j’ai besoin de repos puis il va bientôt faire nuit… Tu veux bien m’accompagner jusqu’à mon dortoir dès maintenant ou veux-tu encore attendre ?

Je le regardai, surprise qu’il souhaite déjà partir, mais il a du faire une longue route pour venir jusqu’ici, je ne sais pas d’où il arrive, c’est vrai que moi après 12h d’avion j’ai passé la journée à visiter l’institut, le soir j’étais exténuée !

Je pense que je vais refaire rouge…Ou violet. On y va Lou ?

Oui, si tu veux je t’accompagne, finis d’abord ta cigarette tout de même.

Dis-je tout en me relevant, il me souriait, il était si mignon comme ça.
Il me suivait du regard, les yeux dans les yeux, comme s’il était en train de chercher à voir à travers, c’était étrange, je me sentis bizarre, pour arrêter ça je me suis rapprochée de lui et finis par l’éteindre.
Nous étions tous les deux surpris de mon geste plutôt inattendus, il ne bougea pas et je me recula assez brusquement, gênée je baissa la tête pour ne pas croiser son regard.

Je suis désolé, je ne sais pas ce qu’il m’a pris, viens on y va…

Nous commençons donc à avancer vers la porte, avant qu'il puisse me dire quelque chose je lui demanda :

De quoi parlais tu en disant que tu va le refaire rouge ou Violet ?
Voir le profil de l'utilisateur


Lou   Sleep2
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

 

Le toit, endroit de rêveries autorisée... [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Toit de l'institut
Aller à la page : 1, 2  Suivant