Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Au bon souvenir
##   Sam 13 Avr 2013 - 3:52

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 234
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 25
Emploi/loisirs : Procrastiner, lambiner, être parfaitement improductif.
Humeur : lyrique, libertine et volage, telle est mon humeur

J'avais visé juste, elle ne pouvait souffrir le fait qu'elle que je suis un manipulateur et maintenant que je lui avait fait comprendre, elle s'était enfermé dans une forme de mutisme qui révélé un trouble encore plus profond, elle ne savait plus où elle en était. Dans le fond elle ne serait pas ici si ce n'était pas le cas.

Je voulais aire quelque chose pour revoir le sourire qu'elle avait eu jusque là, mais quoi....

Alors que je cherchais une astuce, elle m'enlaça ce qui me prenait complétement au dépourvu. Elle me murmura dans l'oreille, comme une confession, l'origine de ses maux. C'était des gens comme moi, des manipulateurs qui l'avaient fait souffrir. Est-ce que moi aussi j'avais fait du mal comme ça? Merde je suis donc potentiellement un salop en puissance.....

Par contre elle ne voulait pas que je m'en aille, que je la réconforte..... Paradoxale de demander ça à un manipulateur.

Elle calait sa tête sur mon épaule, je passais mes bras autour de sa taille avant d'essayer de lui changer un peu les idées.

" Si je résume bien, tu hais les manipulateurs mais tu te jettes dans les bras de l'un d'entre eux pour qu'il te réconforte. Tu fais quoi si je te dis que j'ai les mains baladeuses?"

Je laissais quelques secondes passer pour que ma boutade fasse effet et posais mon menton sur son épaule avant de reprendre en lui murmurant à mon tour à l'oreille:

" Tu sais je suis peut-être pas le plus grand des philanthropes, mais j'ai bon espoir que le monde comme il est, il ne peut que s'améliorer. En ce qui me concerne je ne pas pas demander au reste de s'améliorer sans que moi-même je n'aspire à devenir meilleur. Encore un fois je te laisse le choix tu peux prendre le risque inconsidéré de me faire confiance et d'accepté le fait que je puisse être, ou du moins tenter d'être, ton ami ou bien tu choisis la sécurité et tu me jettes comme un mal propre une fois que tu es consolé. Au vu de mes antécédents je mérite amplement le second choix."

Je la gardais encore dans mes bras, attendant son jugement.


##   Sam 13 Avr 2013 - 13:33

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 174
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : rêver de l'avenir
Humeur : Happiness

Jacques acceptais sans trop comprend mon câlin en passant lui-même ses bras autour de mes hanches, l’endroit était un peu bas à mon gout mais tant qu’il ne bougeait pas ça pouvait aller, cependant ses premières paroles ne me rassurait pas spécialement :

" Si je résume bien, tu hais les manipulateurs mais tu te jettes dans les bras de l'un d'entre eux pour qu'il te réconforte. Tu fais quoi si je te dis que j'ai les mains baladeuses?"


Il n’avait pas tort, mon comportement était totalement contradictoire, je lui dis que je déteste le genre d’homme qu’il représente mais je me jette dans ses bras. Comme d’habitude je fais n’importe quoi ! Ca me perdra une fois de plus …
Il posait à son tour son menton sur mon épaule pour pouvoir me parler à l’oreille avec plus de douceur :

" Tu sais je suis peut-être pas le plus grand des philanthropes, mais j'ai bon espoir que le monde comme il est, il ne peut que s'améliorer. En ce qui me concerne je ne peux pas demander au reste de s'améliorer sans que moi-même je n'aspire à devenir meilleur. Encore un fois je te laisse le choix tu peux prendre le risque inconsidéré de me faire confiance et d'accepté le fait que je puisse être, ou du moins tenter d'être, ton ami ou bien tu choisis la sécurité et tu me jettes comme un mal propre une fois que tu es consolé. Au vu de mes antécédents je mérite amplement le second choix."

Lui faire confiance et devenir son ami, ça me faisait bien rire, certes je n’allais pas le jeter comme un mal propre, de toute façon je n’en suis pas capable mais de là à lui faire confiance, il ne fallait pas abuser non plus !
Avant de lui répondre je lui remontais les mains un peu plus haut, sont commentaire au ton d’une blague ne m’inspirait tout de même pas confiance, je préférais un peu plus de distance entre le bas de mes hanches et ses mains « baladeuses ».

« Je ne vais certainement pas te faire confiance, rien que parce que tu es un homme. Je pense que si tu es ici c’est parce que tu dois te poser des questions sur toi-même et en profiter pour changer pour ne plus être un de ces beaux salopard qui font tant souffrir les femmes comme moi. Je ne vais pas te jeter parce que je ne suis pas comme ça mais ne t’attend pas à avoir ma confiance !
Tu as raison, mon comportement est un peu bizarre, je viens de te dire que je n’aimais pas les gens comme toi mais je suis tout de même dans tes bras, c’est bien ça mon problème, même quand je sais que certaines personnes ne sont pas fréquentables, risquent de me faire du mal, je n’arrive pas à m’en détacher, je fonce toujours dans le tas alors que je sais d’avance que je n’en ressortirais pas indemne, c’est un peu masochiste quand on y pense, mais je n’en fait pas vraiment exprès … »


Après cette petite parenthèse bien agréable, il faut le dire c’est toujours agréable d’être au contact de quelqu’un, même d’un pur salop…
Je me retirais de ses bras pour reprendre ma place et ma cigarette.
Je le regardais, la cigarette à la bouche, attendant qu’il me la rallume, J’avais retrouvé un léger sourire, ça m’amusait de faire l’assistée pour qu’il fasse tout à ma place.


Lou   Sleep2
Spoiler:
 
##   Lun 15 Avr 2013 - 16:31

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 234
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 25
Emploi/loisirs : Procrastiner, lambiner, être parfaitement improductif.
Humeur : lyrique, libertine et volage, telle est mon humeur

Très constructif comme progrès, je passé du stade de manipulateur à celui de "beau salopard"...... Avec un sourire et un clin d'oeil je lui lançais:

" Je retiendrai le "beau". Donc merci du compliment"

Elle mit fin à notre étreinte, récupéra sa cigarette et me regardais, attendant probablement que je la rallume..... Et on disait que j'étais un manipulateur.... Je m’exécutais en profitant de son agréable sourire qui était revenu. Sa vision des hommes était tout de même un peu trop universelle à mon goût, il y toujours des exceptions pour confirmer les règles, c'était d'ailleurs le seul divertissement que je trouvais au monde, celui d'être témoin de la singularité des choses.

Une curiosité, que je trouvais malsaine, naissait en moi. A quel point avait-elle dû souffrir pour arriver ici avec une haine aussi viscérale envers la gente masculine. Pourquoi malsaine? Parce que la seule solution pour avoir ma réponse dans l'immédiat était de la pousser dans ses derniers retranchement, me montrer sec et inquisiteur, mais cette demoiselle avait suffisamment souffert, je m'y refusais.

Par contre peut-être que je pouvais m'attaquer à sa haine "mâle-adive". Cela demanderait un peu de talent que je me sentais tout à fait disposé à déployer.

" Il est vrai que dans leurs genres les hommes sont de gentils scélérat, mais quand une femme se lance dans une carrière similaire, elle peut faire, au bas mots, cent fois plus de dégâts. Les hommes n'ont jamais eu le monopôle de la manipulation, bien au contraire les femmes en ont fait un de leurs domaines d'expertise. Plus d'une fois, j'ai repoussé des prétendantes qui en avaient après l'argent de mon père, et à peu près autant de fois, je succombé presque à la tentation. Le pire n'est pas le fait qu'elles en avaient après la fortune des Duroy mais plutôt le fait que même un fois révélées, elles poursuivaient leurs numéros de charmes. A croire que porte monnaie était la seul source d'attractivité chez moi. Mon égo en a bien souffert. Enfin j'ai presque toujours résisté...."

Qui l’eut cru, faire d'une douloureuse expérience de jeunesse, un argument pour tenter de construire un lien amical entre Lou et moi.


##   Mer 17 Avr 2013 - 21:49

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 174
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : rêver de l'avenir
Humeur : Happiness

Avec un grand sourire enjoué Jacques me disait qu’il ne préférait retenir que le « beau », plutôt que le salopard qui suivait cet adjectif.
Je préférais ça plutôt qu’il s’emporte contre moi à cause du salopard, mais bon …
Après m’avoir gentiment rallumé ma cigarette, geste très appréciable car je ne l’avais pas franchement demandé poliment, mon sourire avait dû y jouer tout de même, mais c’était la dernière chose que je lui demanderai car après ça serai moi qui passerai pour la profiteuse-manipulatrice, tout ce que je ne voulais pas.

" Il est vrai que dans leurs genres les hommes sont de gentils scélérat, mais quand une femme se lance dans une carrière similaire, elle peut faire, au bas mots, cent fois plus de dégâts. Les hommes n'ont jamais eu le monopôle de la manipulation, bien au contraire les femmes en ont fait un de leurs domaines d'expertise. Plus d'une fois, j'ai repoussé des prétendantes qui en avaient après l'argent de mon père, et à peu près autant de fois, je succombé presque à la tentation. Le pire n'est pas le fait qu'elles en avaient après la fortune des Duroy mais plutôt le fait que même une fois révélées, elles poursuivaient leurs numéros de charmes. A croire que porte-monnaie était la seul source d'attractivité chez moi. Mon égo en a bien souffert. Enfin j'ai presque toujours résisté...."

Ce qu’il venait de dire me laissait à réfléchir… C’est vrai que les hommes m’avaient fait souffrir, mais dans cette tromperie il y avait bien des femmes aussi, celles qui n’en n’ont rien à faire de draguer ton mec devant tes yeux et qui après te rejette la faute sur toi et te fait culpabiliser, j’avais la haine contre les hommes mais ces femmes la étaient elles aussi tout aussi dégueulassent qu’eux.
Jacques n’avait pas souffert de la même manière mais ça en revenait au même, il n’avait plus aucune confiance en la gente féminine, pensant qu’elles étaient toutes des lionnes à la recherche d’argent et de célébrité.

« Je ne suis pas de ce genre, trop soumise pour essayer de profiter des gens de toute manière, mais je vois très bien de qu’elle genre de femme tu parles, je pense qu’en disant cela tu veux me montrer que tout le monde n’est pas un beau salop, qu’il y en a des pires, des plus gentils, des innocents mais c’est ceux-là qui se font avoir.
C’est bien pour ça que nous sommes ici, enfin moi en tout cas.
Mais bon, je n’ai toujours pas la preuve de l’exception qui confirme la règle comme quoi tous les hommes sont des cons. »



Lou   Sleep2
Spoiler:
 
##   Jeu 18 Avr 2013 - 4:37

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 234
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 25
Emploi/loisirs : Procrastiner, lambiner, être parfaitement improductif.
Humeur : lyrique, libertine et volage, telle est mon humeur

La première phase de la négociation venait de prendre fin dans un sens qui me semblait tout à fait favorable. Pourtant son discours disait le contraire, elle restait profondément ancrée dans ses idées, noirs malheureusement. Le tracement de ses maux ne se ferait pas en une entrevue et encore moins celle de notre rencontre. Je commençais par répondre tranquillement, elle voulait que je lui prouve qu'il y a encore des gens à sauver dans ce monde, rien de plus facil.

" Donc maintenant tu me demandes une preuve....." je faisais mine de réfléchir alors que mon argument était déjà tout prêt, c'etait juste pour l'effet." Nous sommes donc d'accord sur le fait que tout les hommes sont des salauds finis, hors la croyance populaire veut que tout les hommes soient différents, nous voilà face à un problème de taille. Notre jugement de jeunes adultes face à l'opinion d'un forte majorité. Je sais bien que cela ne constitu pas la preuve que tu souhaites mais je propose une démarche plus mesurée. Et si les deux points de vues étaient à la correctes et erronés, et si les hommes étaient en même temps semblables en tout et absolument différents, on pourrait alors aisément imaginer que les hommes sont tous potentiellement des enflures mais que ce qu'ils sont n'est déterminé par rien d'autre qu'eux même. Il devient évident que tous ne feront pas le choix d'être mauvais sans quoi la marginalisation serait inexistante alors que tu as toi même admis que tu étais une marginale. Donc si tout les hommes sont des salauds, tu n'existes pas et je parle tout seul.....ce qui soulèverait d'autres questions."

Mon raisonnement, bien qu'un peu capilotracté, ne semblait pas trop boiteux. La seconde partie de mon intervention devait être tout aussi convaincante mais pour se faire j'avais besoin d'un peu de préparation.

Je sortis mon carnet qui ne me quittais jamais et y arracha trois pages. Je griffonnais quelques notes dessus avant de les lui tendre avec mon plus beau sourire.

" Sur la première feuille tu trouveras mon numéro, sur la seconde une de mes phrases fétiche " always look on the bright side of life" et enfin la dernière complète la première: un bon pour une journée parfaite à Terrae gracieusement offert par le C.H.D.S.L., le conseil des hommes désolés des souffrances de Lou. À cause des récentes coupes budgétaire, ton serviteur est le seul encadrant disponible. Utilisable 24 heures sur 24 7 jours sur 7."


##   Sam 20 Avr 2013 - 19:33

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 174
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : rêver de l'avenir
Humeur : Happiness

" Donc maintenant tu me demandes une preuve..... Nous sommes donc d'accord sur le fait que tous les hommes sont des salauds finis, hors la croyance populaire veut que tous les hommes soient différents, nous voilà face à un problème de taille. Notre jugement de jeunes adultes face à l'opinion d’une forte majorité. Je sais bien que cela ne constitue pas la preuve que tu souhaites mais je propose une démarche plus mesurée. Et si les deux points de vue étaient à la fois corrects et erronés, et si les hommes étaient en même temps semblables en tout et absolument différents, on pourrait alors aisément imaginer que les hommes sont tous potentiellement des enflures mais que ce qu'ils sont n'est déterminé par rien d'autre qu'eux même. Il devient évident que tous ne feront pas le choix d'être mauvais sans quoi la marginalisation serait inexistante alors que tu as toi-même admis que tu étais une marginale. Donc si tous les hommes sont des salauds, tu n'existes pas et je parle tout seul.....ce qui soulèverait d'autres questions."

Cette grande réflexion que je ne qualifierai tout de même pas de philosophique sur la nature humaine était une hypothèse que Jacques avait essayé de me transformer en preuve, mais je n’étais pas vraiment convaincu non plus, je l’écoutais gentiment sirotant le verre que le barman avait bien voulu me resservir, désespéré du faite que j’ai tout de même réussi à avoir de l’alcool il m’avait redonné une autre bière !
A la fin de sa petite explication sur la nature humaine, Jacques sorti un carnet de sa poche, je le regardais, interloquée par cet objet, non que je n’ai jamais vu un carnet de ma vie mais je n’en voyais pas l’utilité dans l’instant, je comprendrai ça bien assez vite lorsque Jacques déchira trois feuilles et me les tendit en disant ceci :

" Sur la première feuille tu trouveras mon numéro, sur la seconde une de mes phrases fétiche " always look on the bright side of life" et enfin la dernière complète la première: un bon pour une journée parfaite à Terrae gracieusement offert par le C.H.D.S.L., le conseil des hommes désolés des souffrances de Lou. À cause des récentes coupes budgétaires, ton serviteur est le seul encadrant disponible. Utilisable 24 heures sur 24 7 jours sur 7."

Je n’arrivais même pas à attraper les feuilles tellement je rigolais, la C.H.D.S.L, non mais qu’est-ce que c’était que ce truc encore !!
Bon au moins je savais que je pouvais « compter sur lui » même si ce n’ai pas pour ça que je lui ferais confiance, maintenant reste plus qu’à traduire cette phrase, parce que moi et l’anglais c’est pas l’amour fou !
« Always look on » Ca c’est bon, “Of life” Ca c’est bon aussi, mais le reste … Bon tant pis je vais lui demander quand même, il va surement se foutre de moi….

« C’est très gentil à toi Jacques de te mettre à mon « service » je suppose que ça veut dire que si j’ai envie de te voir ou de parler je peux t’appeler … Et par hasard ça te dérangerait de me traduire ta phrase fétiche parce que moi l’anglais je suis pas trop fan ! »



Lou   Sleep2
Spoiler:
 
##   Mar 23 Avr 2013 - 18:00

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 234
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 25
Emploi/loisirs : Procrastiner, lambiner, être parfaitement improductif.
Humeur : lyrique, libertine et volage, telle est mon humeur

Mission accomplie, je l'avais fait rire et elle me prenait au sérieux. Je ne connais pas grand chose qui peut mettre une femme plus en valeur qu'un rire sincère. Cela tient peut être de la grâce naturelle de la gente féminine, ou du fait que je ne peux tout simplement pas résister à un charmant sourire.... Allez savoir.

Mais ma petite facétie avait, apparemment, besoin d'être expliqué. Aussi entamais-je l'explication après avoir remplit mon godet tristement vide de sa substance.

" Pour la traduction c'est assez simple, ces mots signifie qu'il faut toujours regarder le coté radieux de la vie, bonne philosophie non?"

Je marquais une pause sirotant allègrement mon verre en regardant la populace présente dans le bar.

" Tu vois tout ces gens, ont-ils l'air mauvais? Mal intentionnés? Non ils boivent juste un coup entre amis après une journée laborieuse. Un plaisir simple et innocent la plupart du temps. Voila pourquoi je n'ai pas mis fin à mes jours de manière spectaculaire, ostentatoire et probablement très salissante. Il y a des endroits où le monde s'arrête de mal tourner, où le temps suspend son vol. Tu n'aurais pas étais là ce soir je me serai assis à une table avec une inconnue sans autres but que de sympathiser. Ce que je viens de dire me parait très familier comme une impression de déjà vu..... Tu ne trouves pas? Oh avant de répondre il faut que je te dise un petit quelque chose. Le bon que je t'ai offert, tu m'appelles quand tu souhaites l'utiliser et le lendemain, de ton levé à ton couché, je suis à ton entière disposition avec pour seul but de te faire passer une agréable journée cela exclut, bien sur, d'aller en cours ."


##   Jeu 25 Avr 2013 - 16:25

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 174
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : rêver de l'avenir
Humeur : Happiness

" Pour la traduction c'est assez simple, ces mots signifie qu'il faut toujours regarder le coté radieux de la vie, bonne philosophie non?"

J’aimais bien cette phrase, maintenant que je l’a comprenais, c’est ce que je m’efforçais de faire tous les jours, c’est vrai qu’aujourd’hui c’est pas ce que je montrais, j’étais dans ma petite période sombre, Jacques était arrivé au mauvais moment et en même temps au meilleur pour me remonter le moral.

" Tu vois tous ces gens, ont-ils l'air mauvais? Mal intentionnés? Non ils boivent juste un coup entre amis après une journée laborieuse. Un plaisir simple et innocent la plupart du temps. Voilà pourquoi je n'ai pas mis fin à mes jours de manière spectaculaire, ostentatoire et probablement très salissante. Il y a des endroits où le monde s'arrête de mal tourner, où le temps suspend son vol. Tu n'aurais pas étais là ce soir je me serai assis à une table avec une inconnue sans autres but que de sympathiser. Ce que je viens de dire me parait très familier comme une impression de déjà-vu..... Tu ne trouves pas? Oh avant de répondre il faut que je te dise un petit quelque chose. Le bon que je t'ai offert, tu m'appelles quand tu souhaites l'utiliser et le lendemain, de ton levé à ton couché, je suis à ton entière disposition avec pour seul but de te faire passer une agréable journée cela exclut, bien sûr, d'aller en cours."


Bien sûr que cette situation me disait quelque chose c’était exactement ce qu’il c’était passé entre nous, m’enfin …

« Les gens qui boivent tranquillement ici, sont simple et innocent, mais lorsqu’ils boivent trop ils deviennent mauvais et méchant, je ne dirais pas que cela révèle forcement leur vrai personnalité, quoi que j’ai toujours eu des expériences me montrant que quelqu’un de bourré montre ces réelles intentions et sa vrai nature.
Pour le bon ne t’inquiète pas j’y penserai un jour ou je n’aurais pas envie de m’ennuyer ou que j’aurais envie de te retrouver, tu sais l’institut est grand, il est donc possible que sans ce numéro nous ne nous recroisions jamais…
Je trouverais, personnellement, ça triste mais c’est le destin qui choisira la destination final de notre relation naissante ! »


Je finissais mon verre et écrasais ma dernière cigarette avant de reprendre, déjà debout :

« Ça te dirais de bouger un peu d’ici ? j’ai envie de changer d’endroit un peu, tu n’es pas obligé de m’accompagner, si tu préfères rester ici je comprendrais, de toute façon maintenant que j’ai ton numéro je pourrais te recontacter des que l’envie m’en prend ! »


Lou   Sleep2
Spoiler:
 
##   Lun 29 Avr 2013 - 17:09

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 234
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 25
Emploi/loisirs : Procrastiner, lambiner, être parfaitement improductif.
Humeur : lyrique, libertine et volage, telle est mon humeur

Je souriais devant l'ironie... L'alcool montrait la vrai personnalité des gens mais exacerbée par la même occasion. On ne pouvais plus parlait de "vrai".

" Ma foi, démons et merveilles se cachent dans nos cœurs, dévient l'adversité en fervent défenseurs. Rien n'est plus surprenant qu'un homme ivre mort..... Peut-être moi. Puis le premier cadeau, c'est un moyen détourné de rester en contact. Oui, je suis un peu machiavélique sur les bords....Et au milieu franchement. "

Je disais machiavélique pour ne pas dire manipulateur, parce que oui cela relevais de la manipulation selon moi. Elle ne le prendrais pas mal je pense, après tout rien n'est jamais tout noir, un mauvais penchant pouvait donc servir à des fins plus.... élevées.

Je souriais à sa proposition, c'était tentant mais cela tenait peut-être aussi d'une simple question de politesse. Après tout la voici de nouveau souriante et d'humeur à peu près bonne, je n'avais plus que ma compagnie fort divertissante à offrir. Comment je sais que je suis amusant? J'ai passais de longues heures seul avec moi-même...... Je suis sans doute un peu dérangé, mais ça fait mon charme non?

"Pourquoi pas, l'idée est assez attirante, et tu m'intrigues au plus au point. Mais en ce qui me concerne, pourras-tu souffrir ma présence plus longtemps?"

Je ne savais pas trop ce que je cherchais avec cette question, mais elle s'était imposée sans que je ne puisse protester. Pour le plus grand bonheur de certaines, je n'ai jamais su tenir ma langue.

Quand je disais que j'étais drôle!!!


##   Ven 3 Mai 2013 - 20:29

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 174
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : rêver de l'avenir
Humeur : Happiness

" Ma foi, démons et merveilles se cachent dans nos cœurs, dévient l'adversité en fervent défenseurs. Rien n'est plus surprenant qu'un homme ivre mort..... Peut-être moi. Puis le premier cadeau, c'est un moyen détourné de rester en contact. Oui, je suis un peu machiavélique sur les bords....Et au milieu franchement. "

J'étais pourtant bien clair mais je n'avais pas compris grand chose de ce qu'il avait raconté, il ne devait pas être bourré non plus pourtant, enfin bon...
Il repris :

"Pourquoi pas, l'idée est assez attirante, et tu m'intrigues au plus au point. Mais en ce qui me concerne, pourras-tu souffrir ma présence plus longtemps?"


Je l'intrigue, je suis si intéressante que ça ?!

"Hm.... Je pense que je pourrais encore te supporter quelques minutes, ou une petite heure, alors on bouge?
J'ai envie de faire un tour dans les hauteurs, le toit peut-être? ..."


Il fallait que nous nous décidions à bouger maintenant, mais où?


[Hrp : On arrête au départ des personnages ou on déplace le rp quelque part? c'est comme tu le souhaite ;)]


Lou   Sleep2
Spoiler:
 
##   Ven 28 Juin 2013 - 5:50

Personnage ~
► Âge : 20
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 234
Date d'inscription : 24/02/2013
Age : 25
Emploi/loisirs : Procrastiner, lambiner, être parfaitement improductif.
Humeur : lyrique, libertine et volage, telle est mon humeur

Je souriais à sa proposition, c'était un intéressant et très agréable retournement de situation et je devais avouer que c'était tentant de changer de lieux, enté autres parce que le patron me fusillait du regard parce que je l'avais mené en bateau.

" Je pose une seule condition à cela, je ne veux plus te voir perdre ton sourire ce soir. C'est criminel selon moi qu'une personne telle que toi d'humeur à broyer du noir et en plus de te faire perdre quelque chose qui te va si bien pour le troquer contre quelques larmes emplies de peine et de remords."

Je pris quelques instants pour songer au lieu qui conviendrait le mieux aux attentes de la demoiselle et qui pourrait être une éventuelle source de dialogues. Le choix fut rapide.

" Le toit me semble être une excellente idée, on pourra fumer, prendre de la hauteur et je pourrais regarder les éventuelles passants de haut. Je me se grand quand j'ai l'occasion de faire ça. "

Je me rapprochais d'elle e lui offrait mon bras en bon gentleman, je ne perd jamais le nord céleste une de mes grandes spécialités.

" Mademoiselle, puis-je vous guider jusqu'au prochain lieu de notre rendez-vous improvisé?"


##   Lun 1 Juil 2013 - 12:20

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 174
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 23
Emploi/loisirs : rêver de l'avenir
Humeur : Happiness

[HRP : j'ai bougé le RP sur le toit ;) ]


Lou   Sleep2
Spoiler:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Au bon souvenir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bar.
Aller à la page : Précédent  1, 2