Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
faire la connaissence du toit de l'institut ^^
Lun 11 Mar 2013 - 19:54
avatar
Invité

J'avais passé la matinée à réviser le peu de cour que j'avais par ci par la, puis à me prélasser dans mon lit, m'étirant de temps en temps puis faisant un peu de sport, quand vint le midi. J'étais allé à la cafétéria pour prendre mon repas tranquillement sur une table prés des vitres :

en entré: une petite salade composée , en plat principale un steak avec du riz et des frites et en déssert il y avait le choix, mais bien évidement je pris la tarte au citron qui a mon regret, n'avais pas de meringue mais bon elle réstait pas moin délicieuse et je la dégustait lentement.

pendant mon repas l'heure tournait et je passais mon temps à révasser en regardant les gens défiler devant moi je regardais comment ils étaient en retenant leur façon de s'habiller et faisant quelque rapide croquis pour mes futur dessins même si je n'avais pas encore d'idée bien précise de ce que je pourais créer et comment. Puis me rendant compte qu'il était 13H00 je débarrassais mon plateaux, et partie me promener dans l'institut à la recherche de nouveau coin tranquille quand en passant des éscaliers je vis que l'on pouvait aller sur les toits.

Alors je m'y rendais doucement pas pressé par le temps puis arrivé en haut je découvrais la jolie vue sur tout le bâtiment avec les massifs de fleur, et la forêt qui s'étendait au loin ainsi que la superbe vue que l'on avait sur le lac à partir de ce lieux , et on entendait le chant mélodieux des oiseaux. je décidais de m'assoir sur un banc pour essayer de dessiner le paysage qui se présentait à moi, quand je vit une ombre me recouvrir je me retournais et vue que c'étais Kana la premiére a m'avoir acceuilli ici à Terrae.
Revenir en haut Aller en bas

Lun 11 Mar 2013 - 20:58
avatar
Invité

Il faisait beau aujourd'hui, le soleil chantait et les oiseaux brillaient. Hein ? c'est pas ça ? Oups, pardon je viens de me lever ! Je disais donc, le soleil brillait dans un beau ciel bleu pastel et les oiseaux chantaient. Je me levais tout de suite et m'habillais rapidement. Une chemise ocre et une jupe courte grise anthracite. Je chaussais mes bottines et partit explorer les environs. Dur dur, il faisait plutôt chaud et vers midi, n'ayant rien trouvé de particulier, je me dirigeais vers la cafèt' pour manger un bout. Au menu :

Salade, Steak trop cuit avec des frites cramées et du riz collant ! Et en dessert ? Tarte au citron ou éclair au... Café ! Hum à choisir je pris la tarte au citron.

Je finis mon repas en dix minutes montre en main, impatiente de bouger de là, le brouhaha m'agaçant considérablement et, comme je ne contrôlais pas encore totalement mes pouvoirs je décidais de me dépêcher. Je déposais mon plateau et m’enfuis lâchement de cet horrible endroit plein de bruits divers et variés tels que les rire des filles, les blagues salaces des mecs et leurs rots...

Je sortit et marchais tranquillement passant par plusieurs endroits et saluant plusieurs connaissances. Quand soudain, je vis une ombre bien connue disparaître par une porte dérobée jusque là à mon regard. Furtive, je m'approchais et lus l'écriteau qui nommait le direction prise par les escaliers derrière la porte : "toit". Tiens, tiens, intéressant ! Je montais à la suite de cette ombre que je regardais s'installer. Une fois qu'elle fut bien à son aise, je m'approchais et lorsqu'il se retourna et me découvrit je lui fit un signe :

- Hello Léon ! Alors, comment va la vie ici ? dis-je d'une voix enjouée.
Revenir en haut Aller en bas

Lun 11 Mar 2013 - 23:09
avatar
Invité

En voyant Kana aussi joyeuse, je ne pouvais m'empêché de lui sauter dans les bras pour la remercier de m'avoir si bien accueilli au début, quand je venais d'arriver à Terrae pour la première fois et que j'étais complètement perdu en me recevant au passage un coup d'électricité statique :

Aoutch a fait un peu bobo mais c'est pas désagréable soit dit en passant venant de toi! Passons je n'ai pas encore eût l'occasion de te remercier, mais... depuis que tu m'as un peu aidée pour l'orientation et aussi pour m'avoir décrit comment fonctionnait les pouvoirs que l'on pouvait avoir, je me sens mieux et plus serein ! Cet endroit est tellement magnifique! Malgré le bruit causé par les autres personnes, j'ai pu visiter le lac en faisant complètement par hasard la connaissance de Livy Vallens, et j'ai aussi fais un tour dans le parc avec Lou_A et Olivia Rosenberg. Ce sont des lieux tellement paisible et reposant avec une nature si vivante que je m'y rend souvent pour me laisser emporter par mes rêve, ou pour dessiner ce que je peu quand j'en ai le temps, ou tout simplement pour regarder comment la nature est faite !

Je la lachais lui tendis mon carnet de croquis avec des gens et des décors griffonnais ainsi que Livy se tenant au bord du lac gelée ou Olivia et Lou se battant avec des boulles de neige, et aussi des oiseaux et leur nid que j'avais pus observer, ainsi que l'arc-en-ciel qui passait au dessus de l'institut la drnière fois qu'il avait plu. Puis je lui dit un peu plus calmement:

C'est pas du grand art mais je fais comme je peu armée de mon petit crayon et de ma gomme qui d'ailleurs commence a s'épuiser malgré mon envie qu'il reste toujours comme ça car il sont parfais pour mes dessins hihi ! Et toi comment vas-tu donc en cette belle journée ensoleillé pour que l'on se retrouve comme ça sur se toit à papoter ?
Revenir en haut Aller en bas

Mer 24 Avr 2013 - 19:29
avatar
Invité

Lorsqu'il me raconta ce qu'il avait fait dans Terrae je ris et observais ses dessins puis, l'œil expert lui donnait quelques conseils pour s’améliorer :

Regarde, là, c'est un rouge-gorge, son bec est donc censé être court et droit ! Et sur celui-là c'est une grue elle a donc un bec plus fin... (je traçais un trait léger au crayon à papier) ...comme ça ! Ici tu pourrais faire quelques branches dépassant du nid par exemple ! Sinon tu respecte bien les proportions et tes dessins sont plein de détails, j'adore !

Je lui sourit amicalement. Il répondit humblement :

C'est pas du grand art mais je fais comme je peu armée de mon petit crayon et de ma gomme qui d'ailleurs commence a s'épuiser malgré mon envie qu'il reste toujours comme ça car il sont parfais pour mes dessins hihi ! Et toi comment vas-tu donc en cette belle journée ensoleillé pour que l'on se retrouve comme ça sur se toit à papoter ?

Je ris joyeusement et lui rendit son carnet.

Eh bien moi j'ai finit mes cours pour aujourd'hui, je suis donc en quête d'inspiration pour dessiner ! Puis en sortant du réfectoire, je t'ai vu et je me suis dit que peut-être papoter avec quelqu'un ne me ferait pas de mal !

Eh bien oui, je suis sociable, malgré ma timidité quasi-maladive !
Revenir en haut Aller en bas

Dim 28 Avr 2013 - 13:10
avatar
Invité

Elle rigolait à mes petites histoires tout en observant mes dessins plus ou moin bien fait , puis elle me conseilla sur certains que j'avais pas bien términé ce qui était assez dommage , mais je sentais qu'elle allait y remédier et je l'observais faire attentivement:

Regarde, là, c'est un rouge-gorge, son bec est donc censé être court et droit ! Et sur celui-là c'est une grue elle a donc un bec plus fin...(je la vis prendre mon crayon ,puis elle avait traçée un trait léger au crayon à papier)... comme ça ! Ici tu pourrais faire quelques branches dépassant du nid par exemple ! Sinon tu respecte bien les proportions et tes dessins sont plein de détails, j'adore !

C'est vrais que j'avais l'oeil pour respecter les proportions et il était assez rare que mes dessins même sous forme de croquis soient diformes , pour ce qui était des détails je me servais de mon imagination comme je pouvais. Aprés que je lui ai répondu et demandé ce qu'elle faisait en ce lieux elle me dit en rigolant et en me rendant mon carnet :
Eh bien moi j'ai finit mes cours pour aujourd'hui, je suis donc en quête d'inspiration pour dessiner ! Puis en sortant du réfectoire, je t'ai vu et je me suis dit que peut-être papoter avec quelqu'un ne me ferait pas de mal !

Effectivement j'aurais du y penser qu'elle avait eu cour en voyant son sac posait à côté de moi. Et quand j'y repense effectivement elle était plus timide que moi encore puis je lui dit en souriant et me posant sur les barrières au bord du toit :

Hihi! je me doutais même pas que tu viendrais me parler par toi même et ça fait plaisir , car moi j'ose pas spécialement venir te voir car je sais jamais si tu est avec des amis ou non et comment ils prendraient le fais que je t'aborde comme ça alors que eux je ne les connaient pas. Et pour ce qui est des dessins aujourd'hui vu qu'il fait super beaux tu devrais pouvoir être inspiré facilement je pense!
Revenir en haut Aller en bas

Ven 10 Mai 2013 - 14:30
avatar
Invité

Hihi! je me doutais même pas que tu viendrais me parler par toi même et ça fait plaisir , car moi j'ose pas spécialement venir te voir car je sais jamais si tu est avec des amis ou non et comment ils prendraient le fais que je t'aborde comme ça alors que eux je ne les connaient pas. Et pour ce qui est des dessins aujourd'hui vu qu'il fait super beaux tu devrais pouvoir être inspiré facilement je pense!

Tiens tiens ? On ose pas venir me voir quand je suis avec des amis ? Bah... C'est bête il pourrait faire des nouvelles rencontres ! Je souris joyeusement et m'assit sortant mon carnet. J'eus tout à coup envie de le dessiner. Je dis donc :

Effectivement ! Je viens de trouver ! Ne bouge plus je vais faire ton portrait ! comme ça tu auras un dessin de ma part !

Je ris joyeusement, de bonne humeur et fière de mon idée tandis que je me mettais à dessiner. Je souris .

Tu sais tu peux venir me voir même si je suis avec des amis, ça ne me dérange absolument pas et puis comme ça tu ferais de nouvelles rencontres, non ?

J'espérais le convaincre car j'étais sincère en disant ça. J'aimais sa compagnie et parler avec lui était plutôt agréable. Une question me traversa alors l'esprit.

Alors ? Tu te plais ici ?

J'avais déjà tracé les premiers traits et les contours du visages commençaient à apparaître.
Revenir en haut Aller en bas

Ven 10 Mai 2013 - 21:03
avatar
Invité

Assis sur les barrières, je regardais toute l'institut. Quand j'y repensais, la vue était tellement magnifique, je me disais qu'un jour je devrais faire une sieste sur ce toit surtout que les beaux jours étaient là. La brise qui me chatoyais me faisais penser à l'époque, quand je vivais dehors même si on avait un habitat. Il était quand même très délabré malgré moi qui essayais de le retaper un peu histoire d'avoir un peu d'isolation pour l'hiver alors que souvent je prêtais mes affaires à ma sœur pour la tenir au chaud. Perdu dans mes pensées j'entendis quand même Kana me parler sur un ton joyeux:

-Effectivement ! Je viens de trouver ! Ne bouge plus je vais faire ton portrait ! comme ça tu auras un dessin de ma part !

Ses mots sortants de sa bouche avaient sonnés en moi comme une sorte de petite blague que l'on pouvait faire à un enfant. Je me retournais vivement vers la jolie demoiselle me disant que c'était pas possible, qu'elle rigolait, qu'elle ne le ferait pas sérieusement. A mon grand étonnement elle avait déjà sortit ses affaires de son sac pour ME dessiner. J'en devenais rouge comme une tomate, cela devait faire un bon moment que quelqu'un m'avait dit quelque chose d'aussi surprenant que ça et j'en restais complètement bouche bais. En me ressaisissant je lui dit quand même une phrase arrachait à ma bouche complètement au hasard:

-Mais...Mais...Mais tu es sur que tu as vraiment rien d'autre à dessiner que moi car je suis pas spécialement cool ou top tu sais!

Cela dit c'était vrais qu'avoir un dessin d'elle serait bien mais j’espérais que cela ne la dérangerait pas de me le donner vu que ce serait quand même son dessin à elle mais bon, elle avait l'aire tellement fière de son idée que je décidais de ne plus bouger pour qu'elle n'ait pas top de difficulté à le faire.
Puis en y pensant je devais arborais une telle pose, sûrement digne de celle d'un mannequin, et en plus de sa le vent qui soufflait soulevé mes longs cheveux noirs les faisant voleter, et la lueur du soleil les faisaient briller faisant apparaître quelques reflets blancs. Me les laver prenait souvent du temps mais le résultat était toujours satisfaisant, bien évidement comme tout le monde pouvait le constater je m'en occupais comme si j'étais une fille mais le regard des autres je m'en contrefichais royalement.
Quand à mes yeux leurs couleurs rouge incandescent devais tellement ressortir que si quelqu'un les voyait il fuirait en détalent comme un lapin je suppose * Soupir *, puis moi sans bouger et elle en dessinant avec concentration, elle me dit en sur un ton convaincant, quand même avec un sourire et un petit rire discret:


-Tu sais tu peux venir me voir même si je suis avec des amis, ça ne me dérange absolument pas et puis comme ça tu ferais de nouvelles rencontres, non ?

Elle avait totalement raison sur ce point là car en général je me promenais souvent seul par timidité et par peur de déranger les personnes, même si c'était des amis que je m'étais fais. Je tenais à eux plus que ma propre personne mais cela je savais pas si c'était un sentiment réciproque enfin bon je pensais quand même que ça devrais l'être puisque l'on se parlait bien mutuellement comme en ce moment même avec kana. Et je lui répondit alors très joyeusement :

-Si tu m'en donne l'autorisation je n'en serais que plus ravis tant que ça dérange personne que tu connais et que tu veux bien de ma compagnie !

À peine j'eus le temps de finir, elle me posa une deuxième question dans la foulé :

-Alors ? Tu te plais ici ?

C'était une question très pertinente avec une infinité de réponse possible à formuler, en général cela dépendais si la personne qui devait y répondre avait réussi a connaître du monde ou si au contraire cette personne n'était pas arrivé à se faire le moindre ami, rien qu'un seul pour l'écouter mais moi par chance j'en ai eu dés mon arrivé. Donc ma réponse à sa question fus dite sur un ton enjoué et positif:

-Hihi comme tu viens de le dire toi même ce lieux est un changement de vie total pour moi vois-tu ! Il y a tellement de gens agréable à côtoyer et tellement de diversité dans les activités en plus on a pas trop de restriction pour les sortis ! Ce qui est sympa en soit car c'est une confiance que l'on nous laisse et ça nous apprend à nous gérer nous même. Et la nature a l'aire d'être tellement fusionnelle, que les bâtiments ce fondes dans ce jolie tableaux qu'il nous ait offert d'admirer !

Je laissais quelques douces minutes s'écouler avant de lui demander à mon tour :

-Et toi donc te plais tu ici miss pikachu ? Et tes pouvoirs sont ils aussi bien que tu le voulais, ou du moin te plaisent ils ?
Revenir en haut Aller en bas

Dim 12 Mai 2013 - 12:28
avatar
Invité

Mais...Mais...Mais tu es sur que tu as vraiment rien d'autre à dessiner que moi car je suis pas spécialement cool ou top tu sais!

J'éclatais de rire incapable de me retenir devant la timidité du nouveau. Lorsque je me fus enfin un peu calmée, je répliquais doucement :

Tu es trop timide, sois plus assuré, tu es assez classe pourtant, avec tes longs cheveux noir corbeau et tes yeux rouge !

Et là j'étais sincère. Il avait une pose naturelle et la brise qui parcourait les hauteurs du toit faisait voleter ses longs cheveux. Je dois avouer que j'étais légèrement jalouse de ses cheveux. Comment faisait-il pour les garder si brillants ? Pensive je caressais la tresse que je m'étais faite à l'arrache avant de partir de ma chambre le matin même. J'écoutais d'une oreille distraite ses réponses à mes questions et lorsqu'il m'en posa une à son tour je pris mon temps pour répondre, un doux sourire à mes lèvres.

Je me plais beaucoup, ici. En fait, je n'ai jamais été aussi heureuse que depuis que je suis à Terrae. C'est un petit paradis pour les personnes comme moi.

Je soupirais silencieusement et le regardais dans les yeux avant d'ajouter :

Quant à mes pouvoirs, oui, je les aime beaucoup, il me sont plutôt utiles parfois et c'est pratique de sentir lorsque je dois me taire ou parler, si je dois réconforter ou calmer.

En plus, ils me définissaient parfaitement. Je terminais mon dessin en rajoutant des couleurs. Or pour la peau, ébène pour les cheveux avec quelques nuances de gris argent et ocre rouge pour les yeux. Satisfaite, je lui montrais alors le portrait.
Revenir en haut Aller en bas

Dim 12 Mai 2013 - 14:40
avatar
Invité

J'étais tellement timide parfois que ça arrivais à m'agacer moi-même, je me sentais très stupide à cause de cela car dans cette état de timidité je posais des questions ou disais des commentaires franchement bêtes alors que comme à l'instant par exemple elle m'avait déjà dit que je pouvais la déranger avec ses amis. Elle avait éclatée de rire comme je ne sais pas quoi ce qui m'avait d'ailleurs fais rougir comme d'habitude, puis elle se calma pour me dire doucement :

-Tu es trop timide, sois plus assuré, tu es assez classe pourtant, avec tes longs cheveux noir corbeau et tes yeux rouge !

*Foutus timidité* que je pensais à ce moment là avant d'entendre ses compliments pour le moin flatteurs, si elle le disait c'est que ça devait être vrais, je voyais pas pourquoi elle mentirait sur ce sujet la. Elle avait raison sur tout les points cette fois ci, je ne savais que dire ou que faire à ce moment là, quand j'aperçus une lueur de jalousie dans ses yeux et qu'elle caressait sa tresse . Je m'empressais de renchaîner quelques mots :

-Effectivement tu as raison, je devrais me décoincer un peu j'ai sûrement juste besoin de quelques remontrances ou quelques conseils qui m'aideraient bien !

Elle avait d'un coup l'aire tellement pensive, qu'elle avait mit un petit moment pour répondre à ma question avec un doux sourire qui pouvait faire craquer n'importe qui :

-Je me plais beaucoup, ici. En fait, je n'ai jamais été aussi heureuse que depuis que je suis à Terrae. C'est un petit paradis pour les personnes comme moi.

Encore une fois c'était juste Terrae était un paradis pour nous pauvres âmes ayants subis quelques malheurs impossible à guérir car même avec le temps, ces blessures resteraient toujours en nous. En soupirant sans qu'aucun son ne sorte de sa bouche elle leva les yeux pour fixer les miens en ajoutant au passage la réponse à mon autre question :

-Quant à mes pouvoirs, oui, je les aime beaucoup, il me sont plutôt utiles parfois et c'est pratique de sentir lorsque je dois me taire ou parler, si je dois réconforter ou calmer.

C'était vrais que si de nature on ne savait pas trop comment s'y prendre avec les gens pour qu'ils nous ouvrent leur cœurs, le pouvoir de sensitif était assez utile pour ne pas trop se tromper dans les propos possible à utiliser. Je la voyais en train de rajouter des couleurs sur le dessin puis quand elle se stoppa, elle me le montra. De la ou j'étais je ne le voyais pas bien alors je descendis pour le voir de plus prés et sans la prévenir je me mis derrière elle en refaisant sa tresse et en ajoutant joueur :

-Je me demande bien comment une fille peut arriver à être jalouse de la chevelure longue d'un garçon, car lui de son côté peut penser qu'il est sûrement trop efféminé tu ne crois pas ? Et puis si tu veux les mêmes si tu veux tu peux me voler les miens !, dis-je en éclatant de rire, Ou sinon je peux venir avec toi en magasin pour te montrer ce que j'utilise . Quand à ton dessin il est parfait !!

En finissant de la recoiffer je pris le dessin pour l'admirer de plus prêt * vraiment bien réussi *.
Revenir en haut Aller en bas

Dim 12 Mai 2013 - 21:14
avatar
Invité

Alors que je lui brandissais le portrait, il se rapprocha et sans me prévenir se mit derrière moi, et, attrapant mes longs cheveux quelque peu emmêlés, il dit :

Je me demande bien comment une fille peut arriver à être jalouse de la chevelure longue d'un garçon, car lui de son côté peut penser qu'il est sûrement trop efféminé tu ne crois pas ? Et puis si tu veux les mêmes si tu veux tu peux me voler les miens ! Ou sinon je peux venir avec toi en magasin pour te montrer ce que j'utilise . Quand à ton dessin il est parfait !!

Il était en train de refaire ma tresse et ses gestes étaient incroyablement doux pour un garçon. Je rougis un peu et devint parfaitement rouge en recevant son compliment. Il rit et finit ma tresse avant de prendre mon dessin pour le regarder de plus près. Je dis timidement :

Merci pour le compliment, je suis heureuse qu'il te plaise... Garde le si tu veux ! Quant à ta proposition, je crois que la deuxième option sera légèrement moins barbare que le première !, j'eus un rire doux.Ce serait dommage de couper tes magnifiques cheveux ! Et j'aime bien les miens aussi !

Je lui souris gentiment et rangeais mes affaires de dessin. Je ne comptais plus vraiment dessiner. Je me levais et proposais :

On peut se balader si tu veux, je commence à prendre racine, j'ai besoin de bouger !

Je me dirigeais vers l'escalier et commençais à le descendre. Au milieu des marches, je ne vis pas l'eau qu'il y avait et glissais en avant, perdant l'équilibre.
Revenir en haut Aller en bas

Lun 13 Mai 2013 - 19:33
avatar
Invité

Tout en refaisant sa tresse je remarquais que ses cheveux étaient beaucoup plus sec que les miens, on aurais presque dit de la paille j'en arrachais même quelques uns sans le vouloir. Ma pauvre Kana qu'est ce que tu utilises donc comme produit bon marché pour qu'il soit comme ça je me le demande bien ,d'ailleurs je le lui demandais directement :

-Dis moi un peu miss je comprend pourquoi tu as mal fais ta tresse vu l'état de tes cheveux, tu devrais faire plus attention ! Faut vraiment que je vienne avec toi je crois ! ,Dis-je avec un grand sourire,comme ça je pourrais vraiment te conseiller !

Puis quand à sa réplique par rapport à la deuxième chose que je lui avais proposé, avait eu pour effet de me faire rougir et en plus de ça provoquer une sorte de petit rire gêné :

-Merci pour le compliment, je suis heureuse qu'il te plaise... Garde le si tu veux ! Quant à ta proposition, je crois que la deuxième option sera légèrement moins barbare que le première !, j'eus un rire doux.Ce serait dommage de couper tes magnifiques cheveux ! Et j'aime bien les miens aussi !

La complimenter était pas trop dur puisque ses cheveux étaient presque comme les miens à par le côté abîmé évidement auquel je comptais bien remédier avec une lumière de volonté qui traversais mes yeux. Hum vu que l'on était à Tokyo le même type de magasin pour mon produit devais bien se trouvais quelque part en ville de toue façon. Puis dans un élan elle me proposa à son tour :

On peut se balader si tu veux, je commence à prendre racine, j'ai besoin de bouger !

J'avoue que moi aussi je commençais à prendre racine d'ailleurs je m'étais mis à sautiller à cause des fourmis dans les jambes, puis je me tournais vers elle qui rangeais ses affaires. Je fis de même en mettant le dessin dans mon sac, puis en la voyant se diriger dans les escaliers je commençais à m'écrier tout en fonçant vers elle :

ATTEND LA CAGE D'ESCALIERS À ÈTAIS-------

Trop tard elle commençait déjà à tomber à cause d'une magnifique flaque d'eaux en plus, mais bon que faire * vite réagis Léon sinon elle va se faire très mal , ra et puis merde temps pi pour mes habits *. Je me jetais sous elle en la rattrapant dans mes bras et en touchant le sol je fis un petit crie de douleur avant de glisser et me cogner contre le mur derrière nous tout en la mettant mes bras tout autour d'elle pour qu'elle ne se blesse pas.
Aille que j'avais mal, saleté de flaque pourquoi elle était encore la, le plus important de toute façon était Kana qui était en boule sur moi protégeais par mon corps, je m'empressais de relacher mes bras tout en lui demandant :


-D..dis moi ça v...va t'as rien de cassé hein ? Aille , dis-je tout en la regardant un peu inquiet pour elle,bon à mon avis non mais, dis moi toi si tu ressens n'importe quelle douleur d'accord ?

Heureusement pour moi elle était pas lourde du tout donc j'allais sûrement m'en tirer juste avec quelque bleu rien de bien méchant, par contre mes affaires ba ce soir lavage.
Revenir en haut Aller en bas

Mar 14 Mai 2013 - 18:15
avatar
Invité

Je l'entendis crier quelque chose alors que je glissais. Il se précipita dans l'escalier et je le sentis se glisser sous moi alors que je fermais les yeux, apeurée. Il y eut un choc, une glissade puis tout s'arrêta. J'avais seulement une coupure à la lèvre et une autre à la tempe. Ce n'était pas grave mais ça saignait beaucoup.
Je restais blottie contre Léon qui finit par relâcher son étreinte. Il me demanda en grimaçant de douleur :

D..dis moi ça v...va t'as rien de cassé hein ? Aille, bon à mon avis non mais, dis moi toi si tu ressens n'importe quelle douleur d'accord ?

Je roulais légèrement et m'assis à côté de lui, tremblante. Je lui répondis la voix tremblante :

Pardon... Je... je vais bien... Je ne voulais pas... Oh, je suis désolée, tu as dû te faire très mal...

Ma voix s'était brisée sur la fin de ma dernière phrase. Je pleurais. Terriblement inquiète pour lui, j'avais eu aussi très peur et je tremblais comme une feuille. Je l'aidais à s'asseoir.

Je suis tellement désolée.... J'aurais dû la voir... À cause de moi, tu es blessé... Pardon...

J'étais paniquée et encore sous le coup du choc. Tout se bousculait dans ma tête et mes oreilles sonnaient. Je demandais, vraiment très inquiète :

E-est-ce que tu peux te lever ? Tu veux que j'aille chercher quelque chose, quelqu'un ? Où as-tu mal ? Je peux t'aider..?

En m'entendant, je me rendis compte que je posais trop de questions. Je me tus donc et baissais les yeux. D'une voix lourde de sanglots, je dis d'une toute petite voix :

Merci... De m'avoir protégée...

J'éclatais alors en gros sanglots sous le trop plein d'émotions.
Revenir en haut Aller en bas

Mer 15 Mai 2013 - 11:57
avatar
Invité

Je me tenais la tête pour regarder si j'avais rien de grave quand même car vu le choc que je me suis prit ça aurait pu faire très mal. J'inspectais mes mains sans trace de rouge quelconque, mais par contre une jolie petite bosse était apparue, mais bon je préférais ça plutôt que d'emmener Kana à l'hôpital qui d'ailleurs quand je lui avait demandé comment elle allait, elle c'était assise à mes côtés en roulant et en tremblant de tout son corps et même quand elle parlait :

-Pardon... Je... je vais bien... Je ne voulais pas... Oh, je suis désolée, tu as dû te faire très mal...

*Oups je crois bien que moralement elle va pas très bien la Kana *elle pleurais assez fort à ce moment là tout en m'aidant à m’asseoir encore sous le choc. , j'avais pas le temps de penser à quelque chose d'autre qu'elle continuait dans sa lancé :

Je suis tellement désolée.... J'aurais dû la voir... À cause de moi, tu es blessé... Pardon...

Je ne pouvais qu'essayer de la rassurer, la pauvre pour elle ça avait du être assez effrayant car quand on y pensait tomber comme ça dans des escaliers d'une c'était très dangereux et de deux on pouvait se blesser très gravement mais bon par pur chance j'avais rien et la rassurait alors :

-Mais... ne pleure pas voyons miss je n'ai rien je vais bien je vais juste avoir quelque bleu et une bosse mais c'est tout t'en fais pas.

À peine je lui avait dit ces quelques mots qu'elle renchaînait avec tout un tas de question par derrière :

-E-est-ce que tu peux te lever ? Tu veux que j'aille chercher quelque chose, quelqu'un ? Où as-tu mal ? Je peux t'aider..?

Aille ça faisait un peut beaucoup à la fois la je devais l'avouer mon pauvre cerveaux endommageait ne pouvait pas tout calculer d'un coup pour une fois, mais je tachais d'y répondre tel un soldat parlant à son chef :

-Alors pour la première oui je dois pouvoir me lever avec un peut d'aide, pour la deuxième pas besoin de chercher quelqu'un car je t'assure que je vais bien, pour la troisième j'ai mal aux coudes à la tête et au dos mais ça picote rien de plus, et pour ta dernière question tu m'aideras à marcher un peut en attendant que j'aille mieux.

Je ne la savais point si sensible la pauvre fille mais bon tant pis au moin elle elle était entière et c'était tout ce qui comptais pour le moment. Elle était devenue totalement silencieuse, j’espérais que c'était pas à cause de moi au moin, puis elle dit d'une voix trop tremblante et trop basse à mon goût :

-Merci... De m'avoir protégée...

En disant cela elle c'était mise à pleurer de toute ses larmes, punaise mais fallait pas, fallait que je trouve un truc d'urgence à dire ou faire pour qu'elle aille mieux, bon ba elle l'avait cherché et je pris alors sur moi en oubliant la douleur merde quoi elle pleurait donc je me devait d'agir. Tout en la reprenant dans mes bras je me levais bon difficilement certes mais j'y arrivait puis totalement debout je la regardais d'un grand sourire. Toujours en la portant je me mis à descendre les escaliers en forçant bien évidement mais sans le montrer à la demoiselle et lui dit en voulant être totalement rassurant :

-Tu vois que je vais bien ça sert à rien de pleurer pour moi, tu peux te sentir soulager maintenant d'accord et c'est tout à fait normal que je t'ai protégé car si je ne l'avais pas fais tu te serais sûrement cassez pas mal de chose.

Tout en disant cela je descendais les marches une à une totalement sûr de moi nous éloignant un peu du toi.
Revenir en haut Aller en bas

Mer 15 Mai 2013 - 18:51
avatar
Invité

Il répondit à toute vitesse à mes questions :

Alors pour la première oui je dois pouvoir me lever avec un peut d'aide, pour la deuxième pas besoin de chercher quelqu'un car je t'assure que je vais bien, pour la troisième j'ai mal aux coudes à la tête et au dos mais ça picote rien de plus, et pour ta dernière question tu m'aideras à marcher un peut en attendant que j'aille mieux.

Puis, alors que j'avais caché mon visage dans mes mains en pleurant, je sentis Léon qui m'entourait de ses bras. Figée, je n'osais plus bouger jusqu'à ce que je me sente soulevée dans ses bras. Je ne pus alors lâcher qu'un faible "eeeeeeeeh ??!" et m'accrocher à lui. Il commença alors à descendre les escaliers glissants. Il me dit avec un grand sourire :

Tu vois que je vais bien ça sert à rien de pleurer pour moi, tu peux te sentir soulager maintenant d'accord et c'est tout à fait normal que je t'ai protégé car si je ne l'avais pas fais tu te serais sûrement cassez pas mal de chose.

Je rougis légèrement et acquiesçais. Il continua la descente des escaliers et je dis timidement :

Euh... Léon..? Je... Je pense qu'il vaut mieux que je marche... Comme ça ne pourrais t'aider, hein..?

Je posais les pieds par terre et descendis les dernières marche rapidement avant de lui tendre la main pour l'aider.
J'utilisais un mouchoir en tissu pour éponger le sang qui me coulait de ma tempe. Ma lèvre fendue me lançait et j'avais le goût du sang dans la bouche, mais je m'en fichais totalement, Léon m'avait protégée, et c'était à moi de l'aider maintenant. Je lui devais bien ça.
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 16 Mai 2013 - 11:33
avatar
Invité

En la soulevant elle avait sortit de sa bouche un mignon petit *eeeeh * comme dans les mangas et animés ce qui avait eu pour effet de me faire rire un petit peu. Les marches des escaliers glissaient un peut mais bon j'étais très attentif pour ne pas me laisser piéger par ça tout en la regardant de temps en temps avec un sourire. Alors qu'elle rougissait de plus en plus elle me dit de sa petite voix :

-Euh... Léon..? Je... Je pense qu'il vaut mieux que je marche... Comme ça je pourrais t'aider, hein..?

Bon d'accord peut être que j'en faisais un peu trop mais au moin elle voyait que j'allais bien et qu'elle avait pas de soucie à se faire pour moi. En posant les pieds sur le sol qui était encore glissant, elle avait descendue les dernière marche assez rapidement pour encore m'inquiéter qu'elle puisse encore tomber, puis elle tendis une main vers moin pour m'aider à son tour. Je rechignais un peu mais acceptais quand même.

Arrivé finalement en bas je soufflais en laissant échapper un petit * ouf * quand je la vis sortir un mouchoir et le poser sur sa tempe droite, je lui avais alors prit délicatement le visage pour le tourner et remarquer avec stupeur sa blessure à la lèvre. Mon sourire c'était crispé et ma voix devenait un peu tremblante :

-Je...excuse moi...je voulais te protéger et tu t'es quand même blessé. Pourquoi quand j’essaie d'aider quelqu'un ça rate presque tout le temps pfff !!

En disant cela je me tourner genre je suis indigne qu'elle me regarde et avais donné un coup dans le mur à coté de moi ou malheureusement pour ma main un cloue dépassé. Je sortis alors très vite des bandages de mon sac pour soigner tous ça et en même temps pour la bander sur ses blessures en disant :

-Je dois paraître vraiment pitoyable je pense...Excuse moi encore de pas avoir pu te proteger entièrement !

Je me demandais vraiment à ce moment la elle devait penser de moi alors que je sanglotait légèrement tout en faisant ses bandages.
Revenir en haut Aller en bas

 

faire la connaissence du toit de l'institut ^^

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Toit de l'institut
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant