Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Une étoilisation douloureuse (Pv Road)
Sam 16 Mar 2013 - 17:53
avatar
Féminin

Messages : 947
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

La maison était en train de brûler. A côté de moi, Mitsuki observait la scène, silencieuse, en état de choc. Tout à coup, elle se baissa et enserra ses genoux de ses bras, plongeant sa tête à l'intérieur, laissant aller ses larmes. Je m'abaissai à côté d'elle et passai une main dans ses cheveux, caressant sa nuque dans l'espoir de lui remonter doucement le moral, même si c'était totalement impossible.
Relevant le regard, j'observai les derniers bouts de ma maison partir en lambeaux. Des flammes commença à se détacher une ombre noire, et j'aperçus ma mère. Le feu commença à cesser de gonfler pour s'arrêter, une jolie et douce neige ayant commencé à tomber du ciel. Je me redressai et j'observai alors ma mère qui marchait vers nous... Non, vers moi, juste vers moi. Après un coup d'oeil à côté de moi, je me rendis compte que Mitsuki avait disparu. Tout autour de moi commença à disparaître. Je reportai mon regard sur ma mère, un peu abasourdie. Ce n'est que là que je constatai qu'elle irradiait de lumière. C'était ma mère, certes. Mais est-ce qu'elle était...?
Son sourire, doux, me réchauffa le coeur en même temps qu'il me le pinça. Je ne voulais pas qu'elle meure. Cet incendie, la police avait décrété qu'elle avait emporté mes parents et ceux de Mitsuki... Mais c'était faux, n'est-ce pas ? Mes parents... Nos parents n'étaient pas morts !
Ma mère tendit une main dans ma direction, et, tremblant, je la saisis. Son sourire était aussi beau qu'autrefois. Son teint, pâle, laissait deux billes bleus transparaître. Elle me regardait avec amour, comme une mère regarde son bébé. Je sentis un léger frisson parcourir mon échine. Je ne la quittai cependant pas du regard. Elle ouvrit la bouche, semblant vouloir dire quelque chose, mais rien n'en sortit. Je lui jetai un regard interrogateur, et elle un léger rire, cristallin, franchit la barrière de ses lèvres. Elle pencha la tête sur le côté, et ses cheveux courts, coupés aux épaules, adoptèrent l'espace d'un instant les ondulations du vent.

-Allen,
me souffla-t-elle. Réveille-toi.

Tout devint alors subitement noir autour de moi. Et mon rêve prit fin, remplacé par le "bip bip" des machines. Je maugréai et grognai quelque chose d'incompréhensible pendant que je me me tournai dans mon lit, avant de pousser un grognement de douleur.

-Shit.


J'ouvris avec peine les yeux, et je remarquai qu'essayer de me tourner dans ce lit était une mauvaise idée. Je regardai les perfusions sur mes bras, et je maudis l'imbécile qui avait inventé ces choses. Toutes les fois où, jeune, je m'étais retrouvé à l'hôpital avaient probablement payées. Je me redressai avec difficulté, sentant les vertiges qui allaient arrivé. J'étais vraiment mal en point, plus que je ne le pensai. Je constatai, alors que je me redressai, qu'un énorme bandage me couvrait les côtes, et qu'une douleur lancinante me prenait à cet endroit à chaque fois que j'essayais de bouger. Visiblement, si elles n'étaient pas cassées, elles étaient au minimum bien fêlées.
J'abandonnai l'idée de me retirer ces perfs pour aller faire un tour quand je me rendis compte que j'avais vraiment trop mal et que, même sans perfs, je n'allais pas aller loin avec mon corps tout endolori. J'étais seul dans ma chambre, apparemment. La porte était fermé mais j'entendais les gens passer dans le couloir. Je m'aperçus qu'à côté de moi, sur la table de chevet, un bouton avait été déposé. En cas de problème ? Hum. Visiblement il n'y en avait pas, si ce n'était mon sale état. Et pourtant, j'appuyai dessus.
J'attendis assez patiemment que l'infirmière arrive, respirant doucement, calmement, pour éviter un maximum à mon diaphragme de se soulever et de me faire pleurer de douleur à cause de ma côte cassée. Lorsqu'elle fut là, elle me demanda ce qui n'allait pas en vérifiant chacun des écrans, et en me regardant avec inquiétude. Je ne pus m'empêcher de rire, ce qui m'arracha un râle de toux en même temps que mes côtes me faisaient horriblement souffrir.

-Je... Je voulais juste vous demander... Quelle heure est-il ?

Elle soupira avant de me donner l'heure : 22h. Elle commença à partir mais je la retins in extremis.

-Attendez... Une dernière chose... Si quelqu'un demande à me voir... Dîtes que je ne peux pas recevoir de visite. Sauf celle de Road. D'accord ?


Elle hocha la tête, puis repartit. Complètement fatigué, je me laissai de nouveau emporter par Morphée.
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Dim 24 Mar 2013 - 15:27
avatar
Féminin

Messages : 1078
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Ordinateur; Piano et lecture sont les mots clés !

[désolé du retard ><]

Etoilisée. Road était Etoilisée. La petite n'en revenait toujours pas. Admirant cette nouvelle étoile sur son uniforme, elle était captivée par la jolie couleur jaune du petit astre. Alors maintenant elle pouvait user encore plus librement de son élément, jouer davantage avec sa téléportation, aller plus loin ! Toujours plus loin ! Mais... La petite avait beau s'extasier sur son nouveau grade, la réalité la rattrapa rapidement. Avoir une étoile en plus n'effaçait pas le fait qu'Allen était gravement blessé. La petite l'avait laisser dans un état critique et bénissait sincèrement les guérisseurs de Terrae d'avoir été présent.

La petite se demandait si son acolyte lui pardonnerait. Elle l'espérait et... Elle ne l'espérait pas. L'Etoile ne pouvait pas se pardonner elle même alors pourquoi Allen le ferait ? Même si Hideko avait réussit à faire comprendre à Road qu'elle n'était plus elle-même à ce moment là, la petite s'en voulait. Elle aurait voulu révéler son potentiel d'Etoile plus pacifiquement. D'ailleurs cet "accident" n'était pas passé inaperçus. Une bonne partie de l'Institut était au courant maintenant. Tous le monde savait qu'Allen avait été gravement blesser par une petite futur Etoile. Et depuis Road avait l'impression que beaucoup l'évitaient. Être Etoile s'était bien ! Mais laisser à deux doigts de la mort son Acolyte, moins. Surtout quand ce dernier à beaucoup d'mais ou tout du moins de connaissances qui l'aimaient assez pour se méfier de Road. Pour qu'elle genre d'ami passait-elle à présent ?!

Cela faisait un bon moment que la petite marchait au hasard dans l'institut. Il faisait beau, le soleil rayonnait dans le ciel, mais il faisait affreusement froid, la neige était toujours là et l'hivers aussi. Road ne voyait plus le temps passer et rapidement, le paysage pris une teinte orangée puis totalement noir. La petite était assise dans la neige devant le lac gelé de Terrae. Elle réfléchissait. Elle réfléchissait à ce qu'elle allait faire maintenant. Ce qu'elle allait faire de ses nouveaux pouvoir mais aussi ce qu'elle allait faire d'elle-même. Devait-elle aller voir Allen ? C'était la question la plus récurrente dans ses débats intérieur. Elle avait peser au moins mille fois le pour et le contre. Mais à quoi bon réfléchir. C'est sur cette dernière pensée qu'elle se leva et se dirigea vers l'hôpital.

L'Etoile du bien mettre une heure avant de parvenir jusqu'à sa destination. Non, elle n'avait pas envie d'utiliser sa téléportation. Vu son état, elle ne savait pas encore ce que cela pourrait donner, elle préféra donc attendre un entraînement pour se retrouver à l'autre bout du pays. Enfin si elle en était capable...

Une fois arrivée devant la porte du bâtiment, Road se mit à douter. Elle hésita un instant à faire demi-tour, mais elle devait y aller et affronter sa réalité pour mieux la combattre. Elle rentra donc et se dirigea vers l'accueil. L'infirmière qui était présente la regarda d'un air intrigué avant de lui demander gentiment ce qu'elle voulait. La petite lui répondit donc qu'elle venait voir son ami Allen, mais l'infirmière s'excusa poliment en disant que le jeune homme était en train de dormir et qu'il n'avait pas envie de recevoir de visite. Le visage de Road s'attrista. Son acolyte de voulait vraiment pas la voir hein... Il la détestait tant que ça ? Voyant la petite fille triste en face d'elle, le regard de l'infirmière s'adoucit alors qu'elle demandait l'identité de son interlocutrice tout en lui proposant de laisser un mot pour son ami. Road se présenta donc et elle n'eut pas à en rajouté plus qu'il y eu comme un déclic sur le visage de l'infirmière qui lui indiqua la direction de la chambre d'Allen.

Cette femme était vraiment bizarre songeait Road. Elle semblait d'abord totalement réfractaire à l'idée de laisser quelqu'un rentrer et maintenant elle lui indiquait gentiment le chemin en lui proposant même de l'accompagner. Bien évidement, l'Etoile avait refuser l'offre et s'était diriger d'un pas qu'elle voulait sûre vers la chambre de son acolyte. Elle ne mit d'ailleurs pas beaucoup de temps à la trouver. Renonçant à réfléchir très longtemps, Road entra sans frapper de peur de réveiller le jeune homme. Elle avait bien fait d'ailleurs car ce dernier semblait dormir à point fermés. Et vu son état il était mieux de le laisser se reposer. D'un sens le fait qu'il ne soit pas éveillé rassurait la petite qui alla s'asseoir sur une chaise près du lit du blessé.

Allen ne semblait vraiment pas du tout en pleine forme et Road était bien contente qu'une couverture et des bandages cache ses blessures. La petite n'avait pas envie de voir ce qu'elle avait infligé à son ami. Ce dernier risquerait de garder ces cicatrices à vie. Il se passa ainsi un grand moment de silence. Rien bougeait dans l'hôpital. Pas un malade ne revendiquait sa douleur. Pas une infirmière ne renversait un plateau. Rien. Fixant donc son acolyte d'un regard triste, Road retenait ses larmes et ses sanglots tout en disant d'une voix basse, presque inaudible :

- Désolé Allen. Je suis désolé. C'est de ma faute si tu es ici attaché à autant de machine bizarre. Je suis désolé, au final je crois qu'il vaux mieux que j'évite de devenir trop attaché aux gens qui m'entoure. Je suis trop dangereuses. Je ne sais pas protéger les personnes que j'aime et qui me le rendent bien. Je ne sais que les blessés pour les remercier. Je suis désolé Allen, il est mieux pour toi qu'on ne se revoit jamais.

A ses mots, la petite se leva de son siège et se dirigea d'un pas lent vers la porte. Au final, elle aurait très bien pu laisser un mot à l'accueil au jeune homme. Au moins là il l'aurait lu et saurait ce qui se passe. Mais d'un sens se n'était pas plus mal qu'il ne sache pas et garde des rancoeurs envers Road de n'avoir jamais cherché à se faire pardonner ou de s'effacer petit à petit de sa vie sans le prévenir.
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/



Merci Shizuru pour ce kit ^^ !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Lun 1 Avr 2013 - 10:57
avatar
Féminin

Messages : 947
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Quelque chose vint me troubler dans mon sommeil. Une présence. Une odeur que je connaissais. Un sentiment étrange. Et puis, j'ouvris les yeux. J'aperçus Road, à la porte, en train de s'éloigner. La main sur la poignée. Les paroles qu'elle venait de m'adresser me revinrent en tête. Je souris, et commençai à rire doucement, m'arrachant quelques toussotements gras et un petit grognement de douleur. Elle m'avait vraiment bien amoché, hein. Mais elle le regrettait. Elle le regrettait tellement... Alors elle ne voulait plus me voir ? Elle pensait que c'était mieux ? Je toussai de nouveau, et tendis une main dans sa direction. Je laissai mon bras retomber sur le lit aux draps blancs.

-Road... Road. Joyeux anniversaire.


Je lui souris. C'était un peu tard, certes. Mais je savais que c'était son anniversaire. Ce jour où... Et bien, elle a révélé son potentiel d'étoile.

-Joyeux anniversaire. En retard.


En revanche, Road... Si tu ne veux plus jamais me voir, ça risque de ne pas fonctionner. Attends que je sois de nouveau sur pied.
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Sam 6 Avr 2013 - 22:11
avatar
Féminin

Messages : 1078
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Ordinateur; Piano et lecture sont les mots clés !

Hésitante, Road resta un instant devant la porte. Elle espérait que son ami la rappelle, la force à se retourner, et la force à rester aussi. Mais chaque seconde lui semblaient être une éternité à telle point qu'elle posa sa main sur la clenche avant d'entendre un rire derrière elle qui se transforma rapidement en une quinte de toux affreuse. Se retourna d'un coup, Road regarda son acolyte tousser d'un regard étonné. Pourquoi rigolait-il ?

-Road... Road. Joyeux anniversaire.

La petite n'en revenait pas, avait-elle bien entendu ce qu'elle avait entendu. Non. Impossible alors il le savait... Il...

-Joyeux anniversaire. En retard.

Les larmes montèrent aux yeux de l'étoile, elle se redirigea d'un pas rapide vers le lit d'Allen et doucement, pour ne pas le faire souffrir davantage, elle le prit dans ses bras. Elle tenta de lui cacher son visage en larme, mais ça voix pleine de sanglot la trahit :

- Me... Merci Allen ! Tu n'es pas si en retard... T'inquiètes pas... Tu es le premier à me le souhaiter.

Ne voulant plus lâcher le jeune homme, Road finit tous de même par se redresser à côté de lui, essuyant ses larmes d'un revers de manche, elle sourit timidement. Au moins quelqu'un avait pensé à son anniversaire aujourd'hui, cela donnait finalement un point positif dans sa journée... Quoique... Non c'était le second point vu qu'elle était devenue une étoile aussi. Mais tous c'était passé si vite... Trop vite...

- Je suis désolé Allen... Comment ça va ?
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/



Merci Shizuru pour ce kit ^^ !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 5 Juin 2013 - 19:03
avatar
Féminin

Messages : 947
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Sa chaleur lorsqu'elle me prit dans ses bras me réchauffa le coeur. C'était elle. C'était la Road que j'avais connu. Les larmes qu'elle avait aux yeux me rappelèrent ce regard que j'avais croisé lorsqu'on s'était revu en salle d'entraînement, et qu'on avait tous les deux, sans véritablement le vouloir, parlé de choses qui nous touchaient et qui étaient, probablement dans son cas aussi à vrai dire, les raisons de notre venue à Terrae.

- Me... Merci Allen ! Tu n'es pas si en retard... T'inquiètes pas... Tu es le premier à me le souhaiter.


Elle se redressa et posa son regard sur moi, embué de larme. Elle songea un instant à je ne sais quoi, gardant ses yeux brillants posés sur moi, puis reprit la parole :

- Je suis désolé Allen... Comment ça va ?

Ca question manqua de me faire rire mais je me retins, appréhendant avec difficulté une nouvelle vague de toux immonde et grasse. Je me contentai de lui sourire et de hocher la tête.

-Au sommet de ma forme ! Je pourrais aller courir un marathon, s'ils me laissaient partir d'ici.


Je lui souris, et pris ses mains dans les miennes, pour tenter de la rassurer et lui faire comprendre que je ne lui en voulais pas. Elle était revenu... C'était de nouveau elle... Et ça me faisait plaisir. Je préférais la revoir ainsi. Et je préférais qu'elle s'en soit pris à moi plutôt qu'à quelqu'un d'autre.

-Et toi, comment tu vas ? Comment s'est passé ton étoilisation, dis-moi ?
demandai-je dans un sourire sincère et doux.
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Lun 1 Juil 2013 - 17:07
avatar
Féminin

Messages : 1078
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Ordinateur; Piano et lecture sont les mots clés !

Suite à la question de Road, Allen sourit et la petite compris que ce qu'elle venait de dire était totalement débile. Si il était à l'hôpital s'était qu'il n'allait pas bien. Pourtant l'acolyte de la petite sourit et lui répondit avec un ton ironique :

-Au sommet de ma forme ! Je pourrais aller courir un marathon, s'ils me laissaient partir d'ici.

La nouvelle étoile eu un petit rire, comment pouvait-il sortir une chose pareil après ce qu'elle venait de lui faire ?! Road était contente de voir son ami aussi plein d'entrain mais elle était sûre que malgré le sourire qu'il affichait elle lui avait fait mal et pas seulement physiquement. Le sourire rassurant de Allen balaya les pensées négatives de la petite, oui, elle avait eu sa dose d'émotion pour aujourd'hui, le jeune homme attrapa alors les mains de Road et lui demanda :

-Et toi, comment tu vas ? Comment s'est passé ton étoilisation, dis-moi ?

Quoi ? Allen était déjà au courant qu'elle était une étoile à présent ?! Wahou ! Les nouvelles allaient vite ici ! Ou alors il s'était douté de quelque chose. Est-ce que Road avait beaucoup changé grâce à l'étoilisation ? Ou est-ce que Allen avait développé une sorte de sixième sens qui lui désignait quel rang était les personnes qu'il croisait ? En faites cela n'avait aucunes importances. Souriant malgré son regard toujours triste la petite répondit :

- Moi ça va ! Je me pense apte aussi à courir un marathon. Et mon étoilisation c'est très bien passé enfin... Douloureusement bien passé. J'aurais aimé que tu ne finisse pas dans un état pareil juste pour ça...

Marquant une pause, Road respira profondément pour ne pas laisser ses larmes paraître de nouveau. Elle n'aimait vraiment pas cette situation. Depuis l'accident dans le champs de fleurs, la petite faisait que de se remettre en question et elle venait même à se demander si elle devait continuer de tourner le dos à sa famille ou au contraire renouer avec eux. Depuis son arrivée à Terrae elle avait toujours pensé qu'elle devait choisir entre l'institut et les Arakan et donc son choix était vite fait mais finalement... Ne pouvait-elle pas rester proche des deux ?

- Enfin maintenant j'ai pas mal de question en tête et il faut dire que Hideko m'a bien aider aussi. C'est grâce à elle que j'ai su que tu était encore en vie. J'aimerai vraiment être utile à Hideko au lieu de lui causé autant de problème...
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/



Merci Shizuru pour ce kit ^^ !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mar 9 Juil 2013 - 16:41
avatar
Féminin

Messages : 947
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Je crois qu'en grandissant avec Mitsuki, c'était devenu une habitude de plus me soucier des autres que de moi. Alors que j'étais enfermée dans une chambre d'hôpital moche et mal décorée (pas décorée à vrai dire), la seule chose qui me préoccupait n'était pas mes côtés cassés et tout mes muscles douloureux mais... Road. Alors que je lui demandais comment s'était passé son étoilisation, elle sembla surprise.

- Moi ça va ! Je me pense apte aussi à courir un marathon. Et mon étoilisation c'est très bien passé enfin... Douloureusement bien passé. J'aurais aimé que tu ne finisse pas dans un état pareil juste pour ça...

Je lui adressai un sourire doux, et par habitude, passai mon pouce sur le dos de sa main, la caressant gentiment, comme un grand frère tente de réconforter sa petite soeur. Enfin bon, ça va, je m'étais quand même retenu de l'attirer vers moi pour lui faire un câlin. En fait, je pense que mon corps n'aurait pas accepté et que je serais mort sous la douleur, même si elle est aussi légère qu'une plume. Je posai sur elle un regard calme et posé. Road semblait être totalement perdue dans ses pensées...


- Enfin maintenant j'ai pas mal de question en tête et il faut dire que Hideko m'a bien aider aussi. C'est grâce à elle que j'ai su que tu était encore en vie. J'aimerai vraiment être utile à Hideko au lieu de lui causé autant de problème...

Je secouai négativement la tête et laissai un léger rire m'échapper, retenant une nouvelle crise de toux. Je lui adressai un sourire gentil.

-Banane. T'en fais pas. Tu ne lui causes pas de problème... Je suis sûr qu'un jour ou l'autre tu sauras lui montrer exactement ce que tu vaux, et tu l'aideras beaucoup. Pour l'instant, ne t'inquiète de rien... Aucune étoilisation ne se passe bien de toute façon.

En disant ces derniers mots, je repensai à la mienne, et je souris. Peut être que maintenant... Après plus d'un an, je serais près à pardonner ? C'était à voir... La prochaine fois que je croiserais Matthew, je verrais si je peux maintenant le pardonner ou non.
Je revins à la réalité et plantai mon regard bleu-vert dans les prunelles violines de la jeune Road.

-Qu'est-ce que tu vas faire de ta journée là, sinon, dis-moi ?
demandai-je d'une voix calme.
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Mar 13 Aoû 2013 - 2:32
avatar
Féminin

Messages : 1078
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Ordinateur; Piano et lecture sont les mots clés !

Road se ressassait sans cesse toutes les interrogations que lui avaient provoquer son étoilisation et l'accident qui l'avait précédé. Elle mettrai sans doute un certain temps avant de reprendre pleinement confiance en elle, comme après le meurtre de son frère, mais là c'était différent, Allen était vivant et cela lui enlevait un sacré poids des épaules. Surtout lorsqu'elle pouvait voir son acolyte sourire et rire comme il le faisait actuellement.

-Banane. T'en fais pas. Tu ne lui causes pas de problème... Je suis sûr qu'un jour ou l'autre tu sauras lui montrer exactement ce que tu vaux, et tu l'aideras beaucoup. Pour l'instant, ne t'inquiète de rien... Aucune étoilisation ne se passe bien de toute façon.

La petite ne pu s'empêcher de sourire en entendant cela. Monter ce qu'elle vaux... C'est ce qu'elle attendait depuis toujours, prouver à la surface de la terre que Road Arakan existe et qu'elle compte bien aider ses paires dans cette dure bataille qu'est la vie.

-Qu'est-ce que tu vas faire de ta journée là, sinon, dis-moi ?

Faisant mine de réfléchir un instant, Road ne savait pas du tout ce qu'elle pouvait bien faire, elle n'avait pas envisager de faire quelque chose de particulier. Elle haussa donc les épaules et répondit :

- Je... Je ne sais pas... Il faut dire que ça fait quelques temps que je ne suis pas sortie... Je pense que ce serait une bonne occasion de le faire et d'aller tester mes nouvelles capacités ! Enfin... De tester mes nouvelles limites plutôt.

Sans cesser de sourire, Road se sentait de nouveau pleine d'énergie, elle avait bien envie d'aller courir pendant des heures avant d'aller se poser devant le lac observer le joli reflet des arbres dans l'eau.

- Et... Et toi ? Tu pense pouvoir sortir quand d'ici ? Enfin... Je sais que je t'ai pas mal amoché... Mais se serait sympa si on pouvait aller se promener un peu ensemble non ?
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/



Merci Shizuru pour ce kit ^^ !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sam 28 Sep 2013 - 15:35
avatar
Féminin

Messages : 947
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Lorsque je constatai que le sourire et le visage de Road reprenait petit à petit vie, je ne pus m'empêcher de sourire à mon tour, sentant mon coeur se réchauffer. Je la préférais ainsi... Largement ! Au moins, elle paraissait en pleine forme, et pas remplie de remords inutiles. Certes, elle m'avait blessé... Mais dans quel état avec fini Matthew lors de ma propre étoilisation ? Je crois que c'est un truc d'étoile. C'est un peu toujours pareil...
Je lui adressai alors un sourire doux, alors elle me racontait qu'elle était bien partante pour se promener un peu et tester ses nouveaux pouvoirs, ou plutôt, se corrigea-t-elle, ses nouvelles limites. Je laissai un nouveau rire m'échapper, qui me tira d'affreuses douleurs entre les côtés. Je gardai ma grimace pour moi, cachant ma douleur, ne voulant pas que Road me voit souffrir. Elle était bien plus jolie quand elle souriait, et elle paraissait bien plus vivant lorsqu'elle était heureuse !
Elle me demanda par la suite quand est-ce que j'allais sortir. Je lui adressai un nouveau sourire.

-Oh, bientôt je pense. Demain, probablement. Les guérisseurs sont doués... Ils avancent très vite. Si tu veux, dès que je sors, on va manger une glace ! Ca te va ?
m'enquis-je.

Demain, demain... C'était probablement rapide quand même... Les guérisseurs étaient rapides et efficaces, le problème étant malheureusement qu'ils ne pouvaient pas... Avancer aussi rapidement qu'ils l'auraient souhaité. Le simple bémol étant que le corps humain n'est pas habitué à être soigné aussi rapidement, et des effets secondaires pourraient se faire ressentir. De fait, même si la guérison est formelle, ils doivent y mettre un peu de temps et le faire par étape. Enfin bref... Je préférais lui dire que j'allais sortir vite pour ne pas l'inquiéter. Même si parfois, mentir, c'est mal.
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Mer 9 Oct 2013 - 18:35
avatar
Féminin

Messages : 1078
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Ordinateur; Piano et lecture sont les mots clés !

Road se sentait vraiment coupable pour l'état de Allen, seulement ce dernier ne semblait pas être du même avis et savoir qu'il faisait toujours confiance à la petite malgré tout, cela la rassurait fortement. Certes, il restait encore pas mal de questions et de regrets que l'étoilisation avait provoqué chez Road. Mais pour le moment elle préférait s'occuper d'un seul problème à la fois, or là, elle devait commencer par ce rassurer sur l'état d'Allen.

-Oh, bientôt je pense. Demain, probablement. Les guérisseurs sont doués... Ils avancent très vite. Si tu veux, dès que je sors, on va manger une glace ! Ca te va ?

Si Road ne souriait pas déjà, elle aurait volontiers afficher un air encore plus heureux. Les masters Airs étaient vraiment géniaux et la petite ne pouvait que les remercier pour leur travail. Alors comme ça Allen pourrai sortir dès demain ? Mais c'était super ! La Tonnerre s'imaginait déjà marcher joyeusement aux côté de son acolyte tout en mangeant la glace promise. Rien que le fait de savoir qu'il serait bientôt sur pied rassurait Road au possible. Elle qui pensait l'avoir tuer...

- Bien sûr que ça me va ! C'est même parfait ! Il faut qu'on fête ta sortie de l'hôpital, mon étoilisation et mon anniversaire aussi hein !? Ça va être génial ! Je te promet même que tu n'aura jamais mangé de glace aussi délicieuse de ta vie !

Road regrettait un peu que son ami ne pourrait pas sortir avant demain, maintenant qu'elle y pensait, elle avait tellement hâte de faire cette sortie qu'elle n'avait pas envie d'attendre le lendemain. En plus l'air était toujours frais mais c'était encore supportable. En plus la neige n'avait pas encore totalement fondue alors les paysage restaient magnifique tout revêtu de blanc.
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/



Merci Shizuru pour ce kit ^^ !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Mer 9 Oct 2013 - 21:50
avatar
Féminin

Messages : 947
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

Je regardai le regard de Road s'illuminer avec un léger sourire toujours présent sur les lèvres.
Non... Mentir, ce n'était pas bien. Parce que je le savais... J'étais conscient du fait que mon corps ne pourrait jamais encaisser une guérison aussi rapide. Et pourtant... Pour ne pas mentir, j'allais sortir, demain, et aller manger cette glace avec Road, en fêtant tout autant son étoilisation que son anniversaire.
C'était mal, hein ? Mais bon. Je m'en fichais. Même si mon corps se plaisait à me le rappeler en laissant une vive douleur me tordre l'estomac. Je niais. De toute façon, que je crie ou que j'ignore la douleur, elle sera toujours là, pas vrai ?
Je portai mon regard sur Road, sentant malgré tout mon oeil gauche se plisser sous le coup. Je secouai la tête pour chasser ça.

-Oui, on fêtera tout ça !
m'enthousiasmai-je.

Road... Fidèle à elle-même. Une pile électrique. Je crois qu'il n'y avait pas besoin de plus pour constater son impatience. Je ne pus m'empêcher de sourire de nouveau, amusé.

-Mais bon, si jamais tu t'impatientes trop, peut être qu'on peut demander à une infirmière de rapporter une bougie pour la planter dans ma compote pour mon repas de ce soir ! Je t'offrirais la compote, bien sûr.


Je posai sur elle un regard doux, comme un frère regarde sa petite soeur. C'était rigolo... Parce qu'à la base, c'était moi, son 'acolyte', pas vrai ? Et je me retrouvais à lui mentir pour la protéger, pour ne pas l'inquiéter... Pour qu'elle aille mieux.
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Lun 25 Nov 2013 - 22:47
avatar
Féminin

Messages : 1078
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Ordinateur; Piano et lecture sont les mots clés !

[HRP : Désolé du retaaard ><]

-Oui, on fêtera tout ça !

L'enthousiasme de Allen était très réjouissant. Le voir aussi plein d'énergie alors qu'il était dans un très mauvais état, (il fallait le dire) rassurait Road. Plus elle lui parlait, moins elle s'en voulait, mais plus elle se remettait en question sur elle-même et sur sa famille. Avait-elle eu raison de les blâmer autant cette dernière année ? Après tout si elle avait tué son frère c'était pas réflexe, était-elle vraiment elle-même à cet instant ? Ou était-ce comme lorsqu'elle avait fait du mal à Allen ? Tant de questions sans réponses encore...

-Mais bon, si jamais tu t'impatientes trop, peut être qu'on peut demander à une infirmière de rapporter une bougie pour la planter dans ma compote pour mon repas de ce soir ! Je t'offrirais la compote, bien sûr.

Road rit en entend la proposition du jeune homme, elle ne savait pas quelle heure il était ! Tout c'était passé si vite ! Reprenant son calme la petite étoilisé ne cessa pas de sourire à son acolyte et lui répondit :

- Ne t'inquiètes pas pour ça ! On aura tout notre temps pour fêter ça en même temps que ta sortie ! Et je ne voudrais pas te priver de ta compote !

Restant là en souriant, Road ne savait plus vraiment quoi dire, elle avait vraiment hâte que son ami aille mieux, comme elle avait hâte de tester son potentiel d'étoile ! Dans son élan de bonne humeur, la petite ne remarqua même pas qu'on avait ouvert la porte derrière elle, une infirmière venait de passer sa tête pour voir si tout allait bien entre les deux jeunes gens. Après tout elle savait sûrement que c'était Road qui avait été l'agresseur de Allen alors peut-être voulait-elle s'assurer qu'elle n'était pas revenu lui faire du mal. Ou alors... Elle voulait juste l'informer que les visites étaient terminées... Mais vu que Road ne l'avait pas vu... Elle ne pouvait pas savoir ce qui l'attendait.
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/



Merci Shizuru pour ce kit ^^ !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 5 Déc 2013 - 15:33
avatar
Féminin

Messages : 947
Date d'inscription : 24/01/2011
Emploi/loisirs : Je vous jure : j'adore répondre à des questions.
Humeur : Ca me donne l'impression d'être... Ben pas inutile quoi. J'ai l'impression qu'on s'intéresse à moi, et c'est gratifiant !

HRP : Pas de souci t'inquiète :3

Je regardai Road avec un regard rassuré. Je préférais la voir comme ça, c'était évident. Calme, enjouée, des étoiles dans les yeux. Elle se sentait mieux, s'en voulait moins, et ça me rassurait. Qu'elle se morfonde des jours et des jours n'était pas utile. Il suffisait qu'elle comprenne... C'est tout.
Je lui souris, je laissai échapper un léger rire alors qu'elle me dit qu'elle ne voulait pas me priver de ma compote.

-C'est gentil ! Je te revaudrais ça !

Je lui adressai un clin d'oeil amical, tandis qu'un léger silence s'installait dans la pièce, laissant une Road heureuse qui m'observait avec un petit sourire. En cet instant, elle faisait... Enfant. Comme une enfant au chevet de son grand frère ou... Bref. Quelque chose en ce genre-là. Elle était adorable de veiller sur moi comme ça.
Après quelques coups frappés à la porte, cette dernière s'ouvrit sur une infirmière qui m'adressa un léger signe de tête accompagné d'un sourire en signe de salut.

-Tout se passe bien ?
me demanda-t-elle en jetant un regard à Road, puis à moi.

Je lui souris et répondis que oui, tandis qu'elle venait vérifier les panneaux de soins qu'il y avait au bout de mon lit. Prenant les papiers, elle les feuilleta quelques instants avant de venir jeter un coup d'oeil aux tableaux électriques qui donnait mon rythme cardiaque ainsi que quelques autres choses que je n'arrivais pas réellement à identifier. Je ne fis pas plus attention que ça à elle, portant mon regard sur Road, quand sa voix brisa une nouvelle fois le silence.

-Je suis désolée, mademoiselle, je vais devoir vous demander de partir... Il faut que nous administrions à Mr Wilder les derniers soins qu'il nécessite avant de passer au repas du soir.

Ah... J'avais oublié. Les repas, à l'hôpital, sont servis avant 18h30. C'est vraiment dingue ça. Qui mange à cette heure-là ? Moi, personnellement, je mange plus vers 19h30-20h... C'est vraiment incroyable. Articulant un geste pour lui demander un petit peu plus de temps avec mon amie, elle anticipa ma demande et repris :

-On ne peut vraiment pas faire autrement, Mr Wilder est encore en soins intensifs et vous avez déjà eu de la chance de pouvoir le voir aussi longtemps...


Je me mordis la lèvre inférieure. Ce n'était pas vraiment ce qu'il fallait dire à Road, je pense.
Tournant un regard désolé vers elle, je lui adressai un sourire et lui pris la main.

-On se voit demain, d'accord ? Dès que je sors d'ici !

L'infirmière me jeta un regard que je compris assez rapidement. Sortir demain ? Impensable. Mais je m'en fichais. Je sortirais demain, pour Road.
Voir le profil de l'utilisateur




Merci Aa-chan ♥
Revenir en haut Aller en bas

Mar 7 Jan 2014 - 13:31
avatar
Féminin

Messages : 1078
Date d'inscription : 20/08/2011
Age : 20
Emploi/loisirs : Ordinateur; Piano et lecture sont les mots clés !

-C'est gentil ! Je te revaudrais ça !

Répondant à Allen par un sourire, Road trouvait que c'était la moindre de des choses, elle n'allait pas se mettre à prendre la nourriture des blessés maintenant ! Allen avait besoins de forme et une compote c'était plutôt bon pour faire le plein de vitamine. La petite allait alors faire par de ses pensés à son ami, mais l'infirmière qui était rentrée pris la paroles faisant sursauter la Tonnerre.

-Tout se passe bien ?

Road hocha la tête lorsque l'infirmière la regarda, pusi elle eu tout de même un regard triste en ce demandant si cette femme était au courant que c'était Road qui avait mit Allen dans un état pareil. C'est vrai ça ? Qui était au courant de ce qu'il c'était passé ? Cette histoire avait-elle déjà fait le tour de Terrae ? Road en doutait fortement, il y avait beaucoup d'élèves ici et même de plus en plus, donc tout le monde ne serait pas au courant, mais c'était possible que les Masters le savent, ou au moins les professeurs de Road.

-Je suis désolée, mademoiselle, je vais devoir vous demander de partir... Il faut que nous administrions à Mr Wilder les derniers soins qu'il nécessite avant de passer au repas du soir.

La petite se doutait bien qu'elle n'aurait pas pu rester ici trop longtemps. Mais rien que d'avoir parler un peu avec Allen lui avait déjà fait le plus grand bien. Une fois de plus elle hocha donc la tête, se résignant à laisser son acolyte aux mains de ses soigneurs. Allen ne semblait pas vouloir mettre fin à cet entretient et Road était bien de son avis, mais l'infirmière le devança :

-On ne peut vraiment pas faire autrement, Mr Wilder est encore en soins intensifs et vous avez déjà eu de la chance de pouvoir le voir aussi longtemps...

Le regard de Road se fit plus triste, mais cette fois ce n'était pas à cause de son étoilisation, mais plus pour le fait qu'elle devait partir. Quoique, c'était entièrement de sa faute si elle était là en ce moment et que Allen aussi... Comme quoi, les événements même passés finissaient toujours par nous rattraper. Road sentit alors qu'on lui attrapait la mains et en relevant la tête vers son acolyte elle découvrit que ce dernier lui souriait.

-On se voit demain, d'accord ? Dès que je sors d'ici !

La petite se mit à sourire à son tour. Elle doutait fortement qu'on laisse Allen sortir demain vu qu'il était encore en soins intensifs, mais elle était sûre qu'elle reviendrait le voir. Peut-être pourrait-elle passer un peu plus de temps avec lui que aujourd'hui, quoique, Road devrait aller en cours demain et elle espérait bien que ses professeurs ne lui accorderait pas un traitement de faveur. Elle avait beau ne pas être fière d'elle et regretter ce qu'elle avait fait, Road ne voulait pas qu'on ai pitié d'elle et qu'on se mette à la traiter différemment.

- Pas de problèmes ! Bon courage cher acolyte ! Et remet toi bien heiin ?!!

Vu qu'il était à l'hôpital, Road se doutait bien que son ami ne pourrait pas avoir d'autre choix que de bien se réétablir de toutes façons. Avant de partir, elle embrassa Allen sur le front et se dirigea vers la porte d'un pas léger, sans jeter de regard à l'infirmière. Elle s'arrêta un moment, hésitant à rajouter quelque chose et finit par murmurrer tout doucement :

- Je suis désolé Allen...

L'étoile sorti alors, à la fois heureuse que son ami soit encore en vie et meilleur état que ce qu'elle aurait pu penser mais aussi de lui avoir fait subir une chose pareille. Ne sachant pas réellement où aller, Road quitta l"hôpital et alla se promener dans le parc de Terrae pour faire le point.
Voir le profil de l'utilisateur http://gakuenbakemono.lebonforum.com/



Merci Shizuru pour ce kit ^^ !



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

 

Une étoilisation douloureuse (Pv Road)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Hôpital.