Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
- C'est là que je la rencontrai pour la première fois -
#   Dim 20 Mar 2011 - 19:15
avatar
Invité

Il pleuvait aujourd’hui et j’avais ressentis le besoin de m’entrainer sur mes nouvelles capacités ainsi qu’avec mon hallebarde. Mon corps ayant toujours son apparence frêle cachait en réalité une puissance énorme. Enfilant ma tenue de sport qui n’était autre un minishort et un T-shirt blanc comportant le blason de mon ancienne Académie, je sortis de ma chambre en emportant avec moi ma hallebarde. Celle-ci avait été forgée spécialement pour moi, sa couleur mauve se mélangeait à celle de mes yeux d’un rouge sang donnant l’impression d’une vision de désespoir. J’avais appris à la magnée dés qu’elle fut finie, cela remonte à plus de cinq ans si je m’y abuse.

Arrivée dehors, je fermais les yeux en sentant la pluie se heurter sur ma peau. J’aimais rester ainsi, ca me donnait cette impression d’être lavé de tout pêcher, même si ce n’était pas vraiment le cas. Pressant le pas pour me trouver un endroit tranquille pour m’exercer, je me mis à courir en m’éclaboussant dans les flaques qui recouvraient la cours.

Une dizaine de minutes après, j’arrivais dans un lieu que je ne connaissais pas. Un terrain vague où j’étais la seule dans ce lieu, découvert des arbres ou de tous autres bâtiments, la pluie se laissait heurter sur le sol à son bon vouloir. Me plaçant au centre de la cours, je retirai la protection de mon arme et la levai vers le ciel. Restant un instant ainsi pour vider mon esprit, je commençais à trancher l’air de sa fine lame dans une danse funèbre. N’était-il pas gracieux de voir un tel spectacle ? Ne trouviez-vous pas magnifique qu’une personne arrive à interpréter de tel mouvement avec une arme de la mort ? Ne trouvez-vous pas cela … envoutant ?

Plus je coupais l’air, moi je sentais la pluie. Mes mouvements étaient précis et gracieux, la terre sur laquelle je m’appuyais s’accordait à mes mouvements de pieds, l’air qui enrobait mon corps se fondait en donnant de la puissance à mes mouvements, la chaleur dans mon corps grandissait à chaque claquement qui se faisait ressentir en onde sonore. La maitrise parfaite … de soi.

Je suis restée facilement toute la journée ainsi, à m’exercer en essayant de contrôler la flamme en moi pour la faire apparaître en extension sur ma hallebarde sans succès. Mais je ne me suis pas découragée, non, un jour j’y arriverai.

La pluie avait cessé de tomber pendant mon entrainement, retournant à ma chambre, je pris un douche rapide en me séchait pour enfiler d’autre vêtements. Une fois chose fête, je compris que j’avais oublié par mégarde la protection de ma hallebarde, retournant sur les lieux de mon entrainement, je trouvais celui-ci au centre de la cour.

- Ara … je suis tête en l’air ces temps-ci …


Dernière édition par Shizuru Fujino le Dim 20 Mar 2011 - 22:10, édité 1 fois
#   Dim 20 Mar 2011 - 21:33

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1928
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

En me levant, j'avais entendu la pluie battre les carreaux. Fixant le lit vide de plusieurs jours d'Aoi, je poussai un soupir. Akari dormait encore, et, avançant sans faire de bruit, je m'approchai de la fenêtre, laissant ma main glisser sur la vitre. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas plus... Tout du moins, c'était l'impression que j'avais.
Je finis par sourire, et, me dirigeant dans la salle de bain pour me laver rapidement, m'habiller d'une robe, histoire de pas perdre de temps à m'habiller. Je pris ensuite un parapluie que j'empruntai à Aoi, ayant oublier d'emporter le mien à Terrae, et je n'oubliais pas d'enfiler des bottines avant d'attraper un gilet et de sortir de ma chambre d'un pas précipité. Je me dirigeai vers la cafétéria, mangeai un bout avant d'aller dans la bibliothèque. Aujourd'hui, c'est décidé, je deviens intelligente...
Empruntant un livre sur la robotique, je perdis énormément de temps dessus, à essayer de le comprendre. Lorsque je finis par, au bord des larmes (de joie bien sûr), comprendre un truc qui me semblait hyper complexe (mais qui en fait était hyper con), je sautai de joie, et me pris un regard noir de la part de la bibliothécaire.
Après une durée indéterminée, je regardai finalement l'air, et hallucinai. Il était... Plus de 17h. Je venais de passer des heures et des heures DANS UNE BIBLIOTHEQUE. Moi, Mitsuki. Avouez, c'était TRES impressionnant.
Je finis donc par en sortir, et m'arrêtant dans la cafet' pour choper une pomme, je sortis ensuite dans la cour. Je commençai à aller visiter les endroits que je n'avais jamais vu, presque sûre que j'allais finir par me perdre, profitant de ce moment de détente où la pluie s'était arrêtée. J'avais embarqué un parapluie pour rien... Bah, tant pis.
Alors que j'arrivais dans le lieu sans doute le plus cachééé de Terrae ! (je déconne) j'aperçus une fille qui venait récupérer... Attendez, elle récupérait quoi là ? On dirait un truc qu'on met sur certaines armes pour les protéger... Cette fille est étrange. Elle maugréa quelques mots dans sa barbe que je ne compris pas, et je continuai à la regarder. C'est là qu'elle fit demi-tour, et qu'elle m'aperçut. Me décalant pour la laisser passer lorsqu'elle revint par là, j'eus... la "chance" de glisser en marchant sur je sais pas quoi rendu glissant à cause de la pluie. Je réussis à retrouver mon équilibre, mais posant violemment mon pied dans une flaque d'eau, je l'éclaboussai. Pestant intérieurement, je détourna le regard.

-Excuse-moi...


Sérieux, j'me suis jamais habillée aussi fémininement de ma vie, et voilà que j'ai la chance de glisser avec ces FOUTUES chaussures !



Merci Ronronnn ♥️
#   Dim 20 Mar 2011 - 22:09
avatar
Invité


-Excuse-moi...

Un drôle de spécimen venait de me faire face. Risquant de glisser sur le sol humide elle se rattrapa bien que mal à je ne sais quoi et je ne sais comment en atterrissant une flaque m’éclaboussant par la même occasion. Baissant le regard pour regarder l’ampleur des dégâts pendant que l’inconnue meuglait des excuses, mon regard qui était calme au-par-avant, tourna à une lueur sombre effrayant plus d’un. Relevant celui-ci pour regarder la chose qui venait de me salir, des insultes fusaient dans ma tête mais seul un soupir en sorti. Heureusement pour elle, après chacun de mes entrainements, j’en ressortais relativement calme, à dire trop calme même.

- Ara … Ce n’est rien …

Mes paroles n’avaient pas l’air de concorder avec mes mouvements étant donné que ma hallebarde venait de se lever d’elle même en suivant le mouvement de mon bras pour se déposer à deux centimètres du cou de la jeune inconnue. Remarquant mon geste des plus étranges ainsi que la figure terrifiée de la jeune fille, je descendis mon arme en reprenant le contrôle de mon corps.

- Gomenasaï, je crois que finalement je suis bien plus frustrée que je ne l’aurai cru …Ojou-Sama.

Passant juste à côté d’elle en remettant mon arme dans sa protection, je lâchais un soupir avant de me retourner vers la jeune inconnue.

- Désires-tu quelque chose ?
#   Mar 22 Mar 2011 - 21:18

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1928
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

C'est rien, c'est rien, mon cul ouais ! Si c'était aussi grave que ça, ça servait à rien de mentir ! Nan parce que ma grande, ton corps parle tout seul.
En effet, alors qu'elle me mentait tout simplement, elle embrocha son hallebarde, et sans que je n'aie le temps de la voir se débarrasser de la protection, la lame fut à quelques centimètres de ma gorge. Je la regardai, plus abasourdie et surprise que véritablement effrayée, bien que sans mentir, je le fus un peu. Qui ne l'aurait pas été, hein ? Elle était étonnamment rapide ! Bien trop rapide pour que ce fut naturel... Je me mordis la lèvre inférieure et tournai la tête sur le côté lorsqu'elle retira son hallebarde de ma gorge. Je pestai intérieurement, perturbée par la faiblesse dont je venais de faire preuve. Je savais bien que je n'étais une une combattante hors paire ou quoi ou qu'est-ce, mais... J'avais espéré, tout de même, rien qu'un peu, être capable de rivaliser au moins un instant face à quelqu'un. Or, mon instinct me soufflait que face à elle, face à cette fille... Je n'avais aucune chance.
Je reportai mon regard sur elle lorsqu'elle me demanda si je désirais quelque chose. Malgré les excuses qu'elle avait prononcées quelques secondes plus tôt, je ne pouvais m'empêcher de me débarrasser de ces sourcils froncés sur mon front.

-Nan, je ne désire rien, si ce n'est éviter de mourir pour une futilité... Je suis désolée de t'avoir sali, mais je ne pensais pas que ça te ferait ce genre d'effet... Est-ce que tu voudrais que j'te passe des vêtements de rechange ? Parce que si tu pètes des crises aussi facilement, j'ai peur pour les gens qui risquent de t'approcher...


Je parlais sans doute un peu trop. Naaan, sans dec' ?



Merci Ronronnn ♥️
#   Mer 23 Mar 2011 - 0:57
avatar
Invité

-Nan, je ne désire rien, si ce n'est éviter de mourir pour une futilité... Je suis désolée de t'avoir sali, mais je ne pensais pas que ça te ferait ce genre d'effet... Est-ce que tu voudrais que j'te passe des vêtements de rechange ? Parce que si tu pètes des crises aussi facilement, j'ai peur pour les gens qui risquent de t'approcher...

Me sortant un monologue sans prendre le temps de respirer la jeune inconnue me proposa des vêtements de rechange, l’idée n’était pas mauvaise mais vu sa taille, ses vêtements seraient bien trop petit pour moi … ça coincerait au niveau de la poitrine, je crois …

- Ara, je suis assez impulsive dans mon genre, j’essaye de me maitriser comme je peux dirais-je.

Lui accordant un sourire faussement amusé, je passais ma main sur les éclaboussures qui commençaient déjà à sécher. Me demandant si il y avait un endroit ou je pourrai les faire passer à la lessive, je reportai mon attention sur l’inconnue pour lui demander.

- A la place de me prêter du linges, serais-tu me dire où je pourrai nettoyer ceux-ci rapidement ?

Portant la protection en bandoulière, j’attendis que la jeune fille me répondre et me montre le chemin. Je n’avais pas envie de retourner aux dortoirs, de plus, je n’avais pas de machine à laver dans ma chambre. J’avais pris l’habitude depuis mon arrivée d’envoyer mon linge sale à mon domicile tous les weekends afin qu’ils soient laver, mais bon. Ne devait-il pas avoir un endroit ou je pouvais faire cela moi-même ?

#   Jeu 24 Mar 2011 - 21:57

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1928
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Sa question me laissa perplexe un instant. En effet, elle posait ce genre de questions alors que je n'y avais jamais vraiment pensé moi-même. Oui, et alors ? Être une fille ne signifie pas faire le ménage et les lessives 24/24h.
Je finis par hausser les épaules en guise de réponse.

-J'en sais rien...


Je reportai mon regard sur le ciel qui s'assombrissait à nouveau. Comme c'est super... Je sentais l'orage se pointer pour la nuit, tiens.

-En réalité, depuis que je suis ici, je dépose tout mon linge sale dans un coin de la pièce, et le temps que je parte, que je revienne, il est plié, sur mon lit, tout propre.


Je reportai mon regard sur elle, pestant intérieurement d'avoir mis une robe et non un bon pantalon où j'aurais pu fourrer mes mains...

-Il doit y avoir des femmes de ménages cachées. Avec un peu de chance, tu en trouveras une rapidement.



Merci Ronronnn ♥️
#   Lun 28 Mar 2011 - 16:28
avatar
Invité

-J'en sais rien...

Portant son regard sur le ciel qui s’assombrissait petit-petit, je pouvais sentir l’apesanteur devenir de plus en plus lourde, ce qu’il voulait dire qu’une nouvelle tempête approchait. La poisse, si il pleut encore, je tue quelqu’un. De plus, la jeune demoiselle devant moi ne m’était pas utile du tout, même savoir ou se trouve une lessive était incapable pour elle.

-En réalité, depuis que je suis ici, je dépose tout mon linge sale dans un coin de la pièce, et le temps que je parte, que je revienne, il est plié, sur mon lit, tout propre.

Ah, des femmes des ménages donc. Pourtant aucunes d’entre elles n’étaient venues dans ma chambre … serait-ce à cause de l’insigne permanente disant « interdiction d’entrée » que j’ai placé sur la porte qui les empêchaient de venir ? Pourtant l’idée de me faire servir et voir une jeune femme nettoyer ma chambre serait amusant … du plus si elle m’appelait « maitresse ».

-Il doit y avoir des femmes de ménages cachées. Avec un peu de chance, tu en trouveras une rapidement.

Signifiait-il qu’elle allait m’aider à chercher ces gens ? Si c’était le cas, elle se rendrait peut être plus utile que je ne l’aurai cru. Me penchant poliment, je décidais de me présenter à l’inconnue.

- Je me nomme Shizuru Fujino et toi ? Par où devrait-on commencer à ton avis ?

Me redressant en regardant son uniforme, je compris que la jeune fille devant moi ne devait pas être nouvelle en vue des deux étoiles se trouvant sur son uniforme. Un initié aussi ? Quel pouvait être son pouvoir … Feu ? Comme moi ? Ca risquerait de … brûler si on surchauffe …

Ps : Désolée pour le retard T_T Problème de net x)


#   Lun 28 Mar 2011 - 20:45

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1928
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Elle sembla... S'incliner, et, un peu surprise par son geste, je ne repris mes esprits qu'au moment où elle me demanda où est-ce que nous devions chercher en premier. J'avais dit que je l'accompagnais ? Quand ça ? Enfin, ceci dit, heu... J'avais tâché ses vêtements, alors peut-être que dans un sens, c'était normal... Comment avait-elle dit qu'elle s'appelait déjà ? Bon, en plus, vu l'inclinaison, les formalités sont pas inutiles avec elle... Ah, ça me trouble ! D'habitude on me rencontre en me donnant un coup dans l'épaule, et un bonhomme me crache limite son nom à la figure... Enfin bon, reprenons notre sérieux !
Après m'être passée une main derrière la nuque, un peu déboussolée, je baissai ma tête et inclinai instinctivement la haut de mon corps avant de me présenter à mon tour.

-Mitsuki Hojitake.


Je relevai d'abord le regard, cherchai à voir sa réaction -j'étais pas trop ridicule ?- avant de me redresser. Je fis glisser mes mains de ma taille à mes hanches, essuyant la sueur qui s'y perdait, légèrement agacée de ne pas avoir mis de jean où fourrer mes mains.

-Où chercher en premier...?


Je fis mine de réfléchir quelques instants, avant de finalement répondre brièvement :

-Ben on pourrait traîner dans les couloirs de l'Institut, et au pire, on ira en salle commune, ou à la cafétéria... Ca te va, Shizuru...san ?


J'ai vraiment pas l'habitude d'être aussi polie...



Merci Ronronnn ♥️
#   Lun 28 Mar 2011 - 21:05
avatar
Invité


-Mitsuki Hojitake.

Se penchant poliment vers moi, elle se redressait après s’être présentée en essuyant la sueur qui s’était formé sur son corps. Etait-elle nerveuse par ma présence ?

-Où chercher en premier...?

Cherchant un point invisible à fixer en prenant une mine songeuse pendant un cours instant, elle décidait de répondre sans me laisser le temps de répondre à sa première question.

-Ben on pourrait traîner dans les couloirs de l'Institut, et au pire, on ira en salle commune, ou à la cafétéria... Ca te va, Shizuru...San ?

Encore une personne qui m’appelle par mon prénom, était-ce une habitude ici ? Regardant au tour de moi en cherchant un endroit par où commencer, j’entamais le pas en répondant à sa question.

- Je ne connais pas très bien cet endroit à vrai dire, je te laisse donc me conduire Mitsuki-San.

Pourquoi l’avais-je appelé par son prénom ? Tout simplement parce que j’avais oublié son nom de famille. Désolée de ne pas avoir une bonne mémoire pour cela, mais son prénom est quand même plus facile à prononcer quand même.

- Cela fait longtemps que tu es ici Mitsuki-San ?

Regardant par dessus mon épaule, j’attendis que ma compagne du jour me réponde avant d’entamer la marche.
#   Ven 1 Avr 2011 - 19:01

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1928
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

J'avais beau faire des efforts, ça me faisait vraiment étrange de l'entendre m'appeler avec ce suffixe... Je n'avais pas du tout l'habitude.

- Je ne connais pas très bien cet endroit à vrai dire, je te laisse donc me conduire Mitsuki-San.

Je hochai la tête en signe d'accord. De toute façon, je n'allais pas lui balancer à la figure que j'avais mieux à faire ! Ca aurait vraiment été étrange...
Je souris doucement, et elle me demanda ensuite si j'étais ici depuis longtemps.

- Cela fait longtemps que tu es ici Mitsuki-San ?

-Je dirais... Trois mois peut-être, un peu moins... Je n'sais pas. Et toi ? lui renvoyai-je.

Avant qu'elle ne réponde, j'enchaînai :

-Enfin, je suppose que non, puisque tu dis ne pas très bien connaître cet endroit.


Et d'ailleurs, encore une chance que je sois ici depuis un moment. Car si j'avais pas eu le temps de me faire un peu à l'endroit, je nous aurais complètement perdues, et elle m'en aurait encore plus voulu...
Je profitai alors du temps de sa réponse pour venir me tenir à côté d'elle, et on commença à marcher vers les bâtiments. J'ouvris la porte, et la laissai entrer avant de m'engouffrer dans le couloir. C'est vrai que j'ai jamais vraiment croisé de femmes de ménage, alors j'espère qu'on réussira à en trouver une !



Merci Ronronnn ♥️
#   Ven 1 Avr 2011 - 19:50
avatar
Invité

-Je dirais... Trois mois peut-être, un peu moins... Je n'sais pas. Et toi ?

Avant que je ne puisse répondre, elle se déplaça de manière à d’être à mes côtés et enchaina ses dires.

-Enfin, je suppose que non, puisque tu dis ne pas très bien connaître cet endroit.

Arrivées devant les bâtiments, ouvrant la porte tel un gentleman, Mitsuki me laissa passer en affichant un petit sourire avant de s’engouffrer dans les couloirs du dortoir en ma compagnie.

- Cela fait un peu plus d’un mois que je suis ici à vrai dire, je ne sors pas beaucoup des dortoirs à part pour m’entrainer. Je ne connais pas tous les lieux se trouvant sur le campus, seulement certains …

Zieutant de gauche à droite à la recherche d’une quelconque personne ayant le profil d’une femme de ménage, je soupirai en ne voyant personne. Quoi qu’il en soit quand j’y pense, nous étions dans les couloirs des dortoirs et à vue d’œil si mon sens de l’orientation n’était pas mauvais, ma chambre devait être à l’étage d’au dessus. Me tournant vers la jeune demoiselle qui me tenait compagnie, je déclarai d’une voix calme :

- Nous ne sommes pas loin de ma chambre, autant que j’aille me changer là.

Avançant vers les escaliers, je me tournais ce pendant en voyant que Mitsuki ne me suivait pas. Affichant un petit air surpris pratiquement apercevable, je lui demandais si elle voulait m’accompagner. Après tout, me tenir compagnie est une bonne manière de se faire pardonner pour avoir salit mes vêtements non ?

- Que dirais-tu de prendre le thé dans ma chambre Mitsuki-San ? Me tenir compagnie pour te faire pardonner n’est ce donc pas une bonne idée ?
#   Sam 2 Avr 2011 - 16:37

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1928
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

Elle ne sortait pas souvent de sa chambre, si ce n'était pour s'entraîner...? Voilà qui était intéressant ! Elle était initiée alors ?! Mais c'était super ! Enfin, c'est ce que j'en déduis... Et puis, après un mois, ça me semblait fort probable. Je doutais que des gens présents ici depuis un mois soient encore novice.
Enfin bon, là n'était pas la question. Continuant à marcher, nous ne vîmes, bien à ma déception, aucune femme de ménage. J'vais vraiment culpabiliser à force...! C'est là qu'elle déclara qu'elle allait aller dans sa chambre se changer, car c'était beaucoup plus simple, et qu'en plus, elle n'était pas loin.
Je m'arrêtai tandis qu'elle montait les marches. Elle n'avait peut-être plus besoin de moi du coup...?
Tandis qu'elle s'éloignait, elle s'arrêta alors et se tourna vers moi.

- Que dirais-tu de prendre le thé dans ma chambre Mitsuki-San ? Me tenir compagnie pour te faire pardonner n’est ce donc pas une bonne idée ?

L'idée me fit hausser un sourcil. J'y avais pas pensé... Je souris alors, et hochai la tête.

-Ben pourquoi pas, hein ! J'ai rien à perdre après tout.

Je repris ma marche et la rattrapai avant qu'elle ne se remette à monter les escaliers. Une fois arrivés à l'étage, je m'arrêtai pour la laisser aller dans la direction de sa chambre. Je suis pas trop devin non plus !

-Tu te plais à Terrae ?
demandai-je alors en tournant la tête vers elle, curieuse de connaître la réponse.



Merci Ronronnn ♥️
#   Sam 2 Avr 2011 - 17:11
avatar
Invité


- Ben pourquoi pas, hein ! J'ai rien à perdre après tout.

Me laissant passer première, nous montâmes les escaliers ensemble jusqu’à ce que nous arrivions sur le prochaine pallier. Lui faisant signe de la tête pour lui montrer la direction de ma chambre, celle-ci me questionna en me laissant montrer le chemin.

- Tu te plais à Terrae ?

Pourquoi toujours cette même question ? Serait-ce un genre de refoulement demandant à une personne si elle se plaisait quelque part parce que soi-même on se ne sent pas bien à cet endroit ? Gardant ma réflexion pour moi, je lui répondis d’une manière quelque peu floue.

- Je ne peux pas encore le dire pour l’instant. J’attendrai de donner mon avis dés que j’aurai trouvé une raison pour rester ici. Et cet endroit est toute fois mieux que ceux de mon passé.

Avançant jusqu’à la porte de ma chambre, j’enfonçai la clé dans la serrure et tournai celle-ci de manière à entendre le déclic du mécanisme. Entrant la première, je me dirigeai directement vers ma bouilloire et l’allumai, lui faisant signe d’entrer je fermai la porte derrière elle.

- Et toi ? Tu te plais ici ? Assied-toi donc, ne reste pas debout.

Commençant à préparer le thé, il ne fallut qu’un court instant pour que celui-ci soit prêt. Sortant deux tasses de l’armoire se trouvant juste à côté de moi, je versais le liquide dedans avant de me retourner vers Mitsuki et lui demander :

- Du lait ? Du sucre ?
#   Jeu 21 Avr 2011 - 12:45

Personnage ~
► Âge : 23 ans
► Doubles-comptes ? : Allen & Hideko
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1928
Date d'inscription : 23/01/2011
Emploi/loisirs : Martyriser Allen 8D /pan
Humeur : EXCELLENTE !

HRP : Pardooon pour le retard >< Mille excuses ! En plus de ne pas avoir été très active ces derniers jours, j'avais oublié ce topic... Encore désolée >O<

-Tu te plais à Terrae ?

Après cette question, je l'observai, attendant sa réponse. Shizuru sembla d'ailleurs se plonger un instant dans ses pensées, comme si... Comme si cette phrase la perturbait ou... Je ne sais pas. Mais lorsqu'elle répondit, j'en déduis que je m'étais complètement trompée. Il était vraiment dur de lire dans cette fille et de deviner ce qu'elle pensait...

- Je ne peux pas encore le dire pour l’instant. J’attendrai de donner mon avis dés que j’aurai trouvé une raison pour rester ici. Et cet endroit est toute fois mieux que ceux de mon passé.

Mieux que ceux de son passé...? A quoi pouvaient ressembler ces lieux ? Cette question résonna un bon moment dans ma tête, tandis que je la regardai tourner la clé dans la serrure de la porte de sa chambre. Une fois qu'elle fut entrée, je la suivis. Elle referma la porte derrière moi et me renvoya ma question.

- Et toi ? Tu te plais ici ? Assied-toi donc, ne reste pas debout.

Ne me faisant pas prier, je m'assis sur une des chaises qu'elle me désignait, détaillant la jolie table en bois (HRP : sauf si tu veux pas qu'elle soit en bois ?) autour de laquelle nous allions prendre le thé toutes les deux. Tirant sur les plis de ma robe pour bien la remettre, je répondis à ses mots de tout à l'heure tandis qu'elle faisait chauffer l'eau pour préparer le thé.

-Oui, je m'y plais. C'est ce que je pense en tout cas... Je ne suis pas non plus là depuis très longtemps, mais d'une certaine manière, c'est rassurant de se dire qu'on a tous vécu une certaine galère pour se retrouver ici. Disons que c'est... Pas non plus comme une sorte d'école de redressement ou autre, parce qu'on a pas forcément commis quelque chose de grave, mais c'est un endroit où on a tous vécu un truc difficile, et ça fait du bien de savoir qu'on n'est pas seuls au monde. D'ailleurs, parfois, c'est vraiment dur et même méchant à dire, mais... Ca fait encore plus de bien de savoir que des personnes qui sont ici ont vraiment vécu des trucs pires que nous. Comme on dit "Il y a toujours pire que soit-même".


Je relevai le regard vers elle, avant de secouer la tête pour me changer les idées. Shizuru termina enfin le thé et se saisit de deux tasses, déversant le liquide à l'intérieur. Elle se tourna alors vers moi.

- Du lait ? Du sucre ?

-Du sucre, s'il te plaît !



Merci Ronronnn ♥️
#   Dim 24 Avr 2011 - 3:22
avatar
Invité

-Oui, je m'y plais. C'est ce que je pense en tout cas... Je ne suis pas non plus là depuis très longtemps, mais d'une certaine manière, c'est rassurant de se dire qu'on a tous vécu une certaine galère pour se retrouver ici. Disons que c'est... Pas non plus comme une sorte d'école de redressement ou autre, parce qu’on n’a pas forcément commis quelque chose de grave, mais c'est un endroit où on a tous vécu un truc difficile, et ça fait du bien de savoir qu'on n'est pas seuls au monde. D'ailleurs, parfois, c'est vraiment dur et même méchant à dire, mais... Ca fait encore plus de bien de savoir que des personnes qui sont ici ont vraiment vécu des trucs pires que nous. Comme on dit "Il y a toujours pire que soi-même".

J’étais restée intriguée sur ses dires, penser ainsi était plus qu’étrange à vrai dire. Moi-même je n’aurai pas songer à cela, serait-ce parce que je ne m’intéressais pas tant que ça aux autres hormis quand ils m’attiraient, chose qui était rare en somme. Finissant le thé, je me dirigeais vers elle et posai sa tasse sur la tablette en bois. Lui demandant si elle désirait qu’elle chose, elle me répondit d’une voix enjouée si je puisse dire.

-Du sucre, s'il te plaît !

Lui tendant un petit bocal dans lequel se trouvait des morceaux de sucres blancs et beiges, je lui passai une cuillère avant de prendre place à mon tour. N’ajoutant jamais quoi que ce soit à mon thé vert, je portai ma tasse à mes lèvres et goutai l’exquis liquide brulant. Bonheur ! Une bonne tasse de thé et hop, tout va bien !

- Mitsuki-San, Je ne sais que répondre à tes dires. Je n’ai jamais songé à me comparer à qui ce soi à vrai dire, ce n’est pas parce que les autres ont commis des atrocités pires que les miennes se trouvent autours de moi. Cela serait plus effrayant qu’autre chose en fait.

Laissant un petit silence planer entre nous, je continuais en lui demandant si son thé lui convenait … histoire de détendre l’atmosphère ou tout simplement parce que je ne savais pas quoi dire ?

- Ton thé te convient ? Désires-tu autre chose ?

Lui accordant un petit sourire, je pris une fois de plus un instant avant de continuer. Boire, apprécier, déposer.

- Pourquoi as-tu accepté de venir à Terrae ?
#   
Contenu sponsorisé

 

- C'est là que je la rencontrai pour la première fois -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cour.
Aller à la page : 1, 2  Suivant