Partagez
Naissance d'une nouvelle relation.
##   Dim 7 Avr 2013 - 16:44
Anonymous
Invité

L'air était frais, agréable et les coups de vents légers et doux. Le soleil émettait une chaleur douce, qui réchauffait sans pour autant brûler.

Le réveil, ce matin là avait été difficile. Le temps donnait envie de rester au lit, à se reposer tranquillement. Mais Aikô en avait décidé autrement et avait demandé sa maman jusqu'à ce que je décide de me lever, un peu à contre cœur.
Je fis toute la matinée mon travail de mère attentive, celui de colocataire et d'étudiante. Les devoirs n'étaient pas nombreux mais ils demandaient beaucoup de travail personnel, que je fis l'après-midi durant la sieste de la demoiselle. À son réveil, j'avais finis. Le soleil était encore haut mais commençait petit à petit à descendre. Je regardais l'heure. 16h.
Je pris Aikô dans mes bras et sortis un peu afin de me promener avec elle. Elle avait les yeux grands ouverts et regardait partout d'un air curieux et assez drôle. Je lui expliquais ce qu'elle voyait, lui désignant les choses, les gens, les animaux, les arbres... Elle semblait m'écouter d'un air distrait, plus occupée à se poser des questions existentielles sur le goût que pouvait avoir telle ou telle chose... J'étais contente de pouvoir me balader aussi tranquillement avec ma fille. J'avais décidé d'aller voir avec elle la forêt. Celles que je pouvais voir chez mes grands-parents me manquaient.

Nous arrivâmes enfin à la forêt. Je me baladais à la lisière, me demandant si il était sage d'entrer toute seule. Peut-être y avait-il quelque sentier praticable? Mais connaissant mon sens de l'orientation je me contentais de rester à observer tranquillement.
##   Dim 7 Avr 2013 - 21:50

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Glen Foxer
Messages : 95
Date d'inscription : 06/03/2013
Emploi/loisirs : Euh, glander?
Humeur : Euh.. T'as vu ma gueule ?

Après avoir travaillé toute la nuit ici et là, rendant service du mieux que je pus, je rentrais chez moi, le mode zombie allumé. De grosses cernes étaient bien visible en dessous de mon oeil et de mon bandeau, témoignant du manque de sommeil permanent. J'avais énormément de boulot ces temps-ci, contrairement à mes heures de sommeil qui se faisaient rare. La fatigue s'accumulait; j'envoyais donc un sms à Hideko pour lui demander un jour de congé le lendemain.

Une fois entré dans ma chambre, je m'affalais sur mon lit sans prendre la peine de me déshabiller ni même de retirer mes chaussures. Fermant mon oeil valide, je sombrais aussitôt dans un sommeil profond. Remplie de rêves doux,contrairement à d'habitude, cette nuit me parut agréablement normale. Pas de cauchemars, pas de réveils en sursaut et en sueur. Cela faisait bien longtemps que ça ne m'étais plus arrivé. Une nuit parfaite. Une nuit qui dura exactement 10 heures. (Quand je dis ça, on pense au contraire que j'ai passé une nuit mouvementée...) Une nuit qui se termina a 15h, lorsque la fatigue disparut, et que je me réveillais en pleine forme.

Le sourire aux lèvres, satisfait d'avoir rattrapé mon retard de sommeil, je me levai tranquillement, avant d'aller prendre une bonne douche tiède. Une fois propre et habillé, je me préparai un petit déjeuner copieux, afin de rassasier mon estomac affamé, et de pouvoir passer quelques heures sans me nourrir.

Après être sorti de ma maison, j'errais dans les alentours, souriant, la tête levée vers les cieux, observant le magnifique ciel bleu et écoutant la joie du printemps naissant. Quel douce symphonie! Un hymne parfait symbolisant ma bonne humeur. Une mélodie enchantante qu'on se plaît à écouter en boucle.

Me laissant guider par mes pas, j'arrivais bientôt à l'orée d'un bois fleuri. Baissant légèrement la tête, j'aperçus une jeune femme de dos quelques mètres devant moi, ses beaux cheveux noirs et lisses flottant au gré du vent derrière elle comme une robe de soie qu'on aurait fait sécher dehors. [oui, c'est une comparaison nulle, je sais]. M'approchant plus près, d'un pas doux et régulier, je lui adressai la parole avec une voix presque chantante bien que mon timbre fut grave:

-C'est magnifique, n'est ce pas?

Je fixais avec admiration la forêt s'étalant devant nous, les oiseaux chantant et l'herbe douce, un sourire heureux sur le visage.
##   Ven 12 Avr 2013 - 1:23
Anonymous
Invité

Je sursautais et serrais doucement Aikô, de manière tout à fait automatique. La voix qui venait de s'élever à mes côtés était celle d'un homme. J'étais seule, avec ma fille, désarmée, avec un homme juste à côté de nous. Je reculais avec précautions. Je savais que ces manies de prendre continuellement mes distances avec le sexe masculin devaient être vexantes, exagérées et inutiles mais... Je ne pouvais m'en empêcher. Je soupirais et répondis presque à contre coeur à l'inconnu:

-Très. Mais qui êtes vous?

Je pris un petit moment pour le jauger, les sourcils froncés. C'était un beau jeune homme, visiblement plus jeune que moi. Il dégageait une aura puissante et pleine de joie. Je souris intérieurement. En réalité, peu d'hommes à Terrae me semblaient mauvais. Pourtant... Je n'osais m'ouvrir...
##   Sam 13 Avr 2013 - 13:11

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Glen Foxer
Messages : 95
Date d'inscription : 06/03/2013
Emploi/loisirs : Euh, glander?
Humeur : Euh.. T'as vu ma gueule ?

La jeune femme se crispe et se retourne brusquement. Je peut à présent observer son joli visage aux yeux rouges et le petit enfant qu'elle tient dans ses bras. Elle recule un peu, elle serre contre elle le nourisson, et me regarde avec une méfiance doublée d'une imperceptible inquiétude. Mon regard vert la scrute avec étonnement, je me demande à quoi est due sa réaction.

-Très. Mais qui êtes vous?

Je lui fais un grand sourire gentil avant de lui dire doucement:

-Je suis Glen Foxer, Master Feu Lunaire, et je suis âgé de 17 ans.

Je me baisse avec courtoisie à la manière japonaise.

Puis je me relève lentement, et établit son portrait. La jeune femme ne doit pas avoir plus d'une vingtaine d'années. Son fin et blanc visage contraste avec la profondeur de ses yeux rouges, et avec la noirceur de cheveux soyeux. Sa fine silhouette témoigne sans doute d'un apétit de moineau.
Son visage paraît triste, il semble recouvert d'une blessure invisible, impalpable. Son Vide sans doute...

[HRP: Pas terrible, je sais, mais j'avais pas vraiment d'idées ^^' ]
##   Sam 13 Avr 2013 - 15:58
Anonymous
Invité

Je me détendis légèrement quand il me dit être un Master. J'arrangeais doucement Aïko dans mes bras et répondit à la révérence du garçon en hochant la tête d'un air mi-sérieux mi-amusé. À son nom il ne devait pas être japonais et cette marque de politesse qu'il avait effectuée me faisait avoir une image pour l'instant, non trop mauvaise de lui. Je penchais légèrement la tête de côté d'un air songeur:

-Je n'avais jamais vu de Master si jeune. Je n'en ai rencontré que des plus âgés de 19-20 ans...

Je marquais une pause avant de me présenter moi aussi ainsi que la demoiselle qui observait Glen d'un air curieux:

-Je me nomme Makiko Yui. Je suis guérisseuse, j'ai 20 ans. Bientôt 21. Et elle, fi-je en désignant Aikô, elle a 1 ois. C'est Aikô. Aikô Junko Yui. Nous sommes enchantées.

Aikô fit un petit bruit comme pour approuver ce que je venais de dire. je rigolais en la regardant. Elle grandissait à une allure folle!
##   Lun 29 Avr 2013 - 11:17

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Glen Foxer
Messages : 95
Date d'inscription : 06/03/2013
Emploi/loisirs : Euh, glander?
Humeur : Euh.. T'as vu ma gueule ?

La jeune femme sembla se décrisper, et elle cajola doucement son enfant, avant d'hocher la tête. Chacun de ses gestes était précis et doux, lui rajoutant la grâce d'un félin. Elle parut me scruter, puis s'exclama, avec un ton qui restait cependant très calme:

-Je n'avais jamais vu de Master si jeune. Je n'en ai rencontré que des plus âgés de 19-20 ans.

J'hochai presque imperceptiblement la têtye pour approuver ses paroles; j'étais le Master, ouen tout cas un des Masters les plus jeunes de l'Institut.

-Mais je ne suis pas si loin que ça de cet âge : j'aurais 18 ans dans quelques jours.

Je songeais tristement que si je m'étais encore trouvé en France ou en Angleterre, j'aurais été majeur à peine quelques jours plus tard. Mais j'avais également une grande responsabilité ici, et on me considérait souvent comme tel.

-Je me nomme Makiko Yui. Je suis guérisseuse, j'ai 20 ans. Bientôt 21. Et elle,elle désigna tendrement son petit enfant,elle a 1 mois. C'est Aîko. Aîko Junko Yui. Nous sommes enchantées.

La petite demoiselle émit un gazouillage qu'on aurait presque pu confondre avec celui des oiseaux, et sa mère ainsi[/i] que moi-même rigolâmes, attendris par l'affection de l'enfant. Je m'exprimais joyeusement:

-Et bien, je suis également enchanté de faire vos connaîssances ! Vous êtes toutes deux affublées de très jolis noms qui vous vont à ravir, et vous êtes toutes les deux charmantes.

Je fis un grand sourire à Aîko, avant de reprendre :

-N'hésitez pas, si un jour vous avez besoin de quoi que ce soit, je serai là pour vous aider! Même vous rendre un quelconque service me ferait plaisir.

Mes lèvres s'étirèrent en un sourire franc. Les deux dames me donnaient envie de les aider, de mettre à leur service tous les moyens que je pus pour leur faciliter la vie.

##   Mar 7 Mai 2013 - 18:31
Anonymous
Invité

Je hochais la tête d'un air assez sérieux. Le jeune Glen nous proposait son aide sans nous connaître. Je trouvais cela étrange et inquiétant. Pourtant... Il avait l'air sincère dans son sourire et son attitude. Même si je m'étais par le passé faite avoir, j'avais su reconnaître les ennemis des amis.
Je faisais confiance à mon instinct. Une dernière question et si celui-ci répondait correctement je laisserais tomber encore un peu la garde.

-Pourquoi proposer ainsi tes services à ceux que tu ne connais pas? Trouves-tu cela prudent?

Je le fixais dans les yeux, un léger sourire au lèvre. Histoire de lui faire comprendre l'importance de la question et aussi un peu le côté légèrement moqueur de son atitude.
##   Dim 12 Mai 2013 - 0:49

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Glen Foxer
Messages : 95
Date d'inscription : 06/03/2013
Emploi/loisirs : Euh, glander?
Humeur : Euh.. T'as vu ma gueule ?

La guérisseuse hocha la tête presque imperceptiblement, puis demanda tout à coup :

-Pourquoi proposer ainsi tes services à ceux que tu ne connais pas? Trouves-tu cela prudent?

J'avoue que je fus désarçonné. Je ne m'y attendais pas du tout. Une expression de surprise recouvra mon visage, et je répétai, incrédule :

-Pourquoi?

Je réfléchis une seconde, avant de lancer, sincère:

-Eh bien, premièrement, c'est mon rôle de Master, d'aider les habitants de Terrae. Emsuite, et plus personnellement, cela n'est pas prudent, j'en conviens, mais je peux lire la tristesse sur votre visage. Et je tiens à faire quelque chose pour vous. Et pour finir, quand bien même vous essayeriez de me tuez, ou je ne sais quoi d'autre, je pense être suffisament fort pour me défendre.

Je souriai calmement, montrant ma détermination. Si sa question m'avait laissé pantois, je pouvais à présent lui montrer les motifs de ma familiarité.
##   Sam 25 Mai 2013 - 19:04
Anonymous
Invité

Je ne pu m'empêcher de rire. Moi? Tenter de le tuer?

- J'imagine bien! Mais je te rassures, je ne lèverais jamais la main sur quelqu'un m'aidant avec une telle gentillesse. Et tu peux me tutoyer si tu le souhaite.

Je marquais une pause. Il avait bien parlé de ma "tristesse"... Mais je n'osais pas rebondir sur cela. Ça risquait de me faire plus de mal qu'autre chose.
Je regardais un instant Aikô, alors endormie dans mes bras avant de reporter le regard vers le jeune homme. Il avait beau être du sexe masculin, il ne me déplaisait guère. Poli, courtois, agréable... il ne semblait pas du tout animé de mauvaises intentions. Ça me rendait assez confiante.

-Merci.

Je reportais le regard vers la forêt. Étais ce bien sage de vouloir y pénétrer? Elle semblait belle et agréable mais qui sait... J'avais pourtant bien envie d'y faire un tour.

-Cette forêt... Elle est sûre?, fis-je à l'attention de Glen.
##   Sam 29 Juin 2013 - 12:32

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Glen Foxer
Messages : 95
Date d'inscription : 06/03/2013
Emploi/loisirs : Euh, glander?
Humeur : Euh.. T'as vu ma gueule ?

La voix douce de Makiko se teinta d'amusement, et un sourire m'échappa :

-J'imagine bien! Mais je te rassure, je ne lèverais jamais la main sur quelqu'un m'aidant avec une telle gentillesse. Et tu peux me tutoyer si tu le souhaites.

La jeune femme regarda tendrement son enfant dormir, une expression si candide sur le visage que je ne pus m'empêcher de penser qu'elle était sans défense.
Regardant autour de moi prudemment, inquiet quelques instants à peine, juste le temps de remarquer que nous étions seuls, les oiseaux gazouillant dans les arbres, la nature respirant la joie de vivre et le calme enchanté. Aussitôt rassénéré, je reportai mon regard sur la guérisseuse, qui m'observait tranquillement.

-Merci.

Surpris par ce mot pourtant bien connu, j'haussai un sourcil étonné, questionnant du regard Makiko.

-Ce n'est pas la peine de me remercier! Aider les autres fait partie de mon métier, de mes préoccupations, et j'irais même jusqu'à dire que c'est un plaisir!

Elle détourna le regard à sa droite, où la forêt luxuriante semblait avoir poussée comme par magie au milieu d'une plaine.

-Cette forêt...Est-elle sûre?

Scrutant à mon tour la masse d'arbres, je répondis calmement, un sourire, confiant apparu sur mon visage :

-Tant que je suis là, oui.

M'avançant tranquillement vers l'orée du bois, je me tournai vers Makiko en demandant :

-Alors? Vous venez?
##   Mar 16 Juil 2013 - 7:02
Anonymous
Invité

Ce Master me semblait si calme pour un feu. Si doux et protecteur. J'eus un instant un doute sur la confiance que je pouvais lui accorder. Doute qui se dissipa bien vite. Je souris.

-Ce n'est pas la peine de me remercier! Aider les autres fait partie de mon métier, de mes préoccupations, et j'irais même jusqu'à dire que c'est un plaisir!

-Tant mieux dans ce cas.


Il regarda lui aussi les arbres et répondit, avec assurance.

-Tant que je suis là, oui.

Puis il prit la direction de cette nature intrigante, presque effrayante.

-Alors? Vous venez?

Je hochais la tête et le rejoignis, marchant à ses côtés tout en contemplant le paysage.
##   Jeu 29 Aoû 2013 - 18:36

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Glen Foxer
Messages : 95
Date d'inscription : 06/03/2013
Emploi/loisirs : Euh, glander?
Humeur : Euh.. T'as vu ma gueule ?

Elle me suivit tranquillement, observant le paysage coloré s'épaississant d'arbres et de plantes au fur à mesure que nous nous enfoncions dans le sous-bois.
L'air frais pénétrait mes poumons et me rafraîchissait considérablement.

Mais plus nous progressions, quelque chose clochait. L'odeur d'humus était remplacée par quelque de prenant. Quelque chose qui serrait la gorge comme un étau de fer. Une odeur de sang.

Me dirigeant en trottinant vers l'endroit où elle était la plus forte, inquiet, je contournai un tronc d'arbre et trouvai un cadavre. Non, pas un cadavre, un homme gisant à terre. Un adolescent, à bien y regarder. Une flaque de sang pourpre, et encore fraîche se répandait autour de lui. Suffisamment petite pour le sauver. Mais suffisamment élargie pour ne nous laisser que quelques minutes avant son agonie finale. Hors, l'hôpital était à 15 minutes du lieu où nous étions.

Ma voix, plus grave et plus sérieuse, je dmandai à Makiko :

-Pensez vous être capable de le sauver? Répondez franchement. Sinon, je devrais rendre des mesures qui devront rester entre nous.


HRP : bon j'ai fait un peu à ma guise pour rediriger le RP, dis moi si tu veux que je fasse autre chose :3
##   
Contenu sponsorisé

 

Naissance d'une nouvelle relation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Forêt.