Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Je me suis plantée de dortoir *^* [PV Akira]
#   Ven 26 Avr 2013 - 14:27
avatar
Invité

Fatiguée par le long voyage qui venait à peine de se terminer, Michiyo parcourait péniblement les long couloirs menant au dortoirs. La jeune fille n'avait pas d'affaires avec elle, ayant laissé tous ses biens à son ancien domicile.
Elle passa enfin la porte des dortoirs, et se demanda quel lit elle devait prendre.
Michiyo contempla tous les lits les uns après les autres et finit pas en choisir un qui ne semblait pas occupé en priant pour ne gêner personne. La jeune fille s'assit doucement sur le lit et parcourut la pièces des yeux. Deux rangées de lits s'alignaient, se faisant face, en laissant au milieu un large espace pour circuler à travers le dortoir. Certains lits étaient défaits, d'autre correctement plié. Des habits trainaient ça et là. En regardant certains vêtements, Michiyo aperçut des jogging, jeans, t-shirt, etc... Rien de vraiment très féminin !
Son regard s'attarda sur un espèce de short bizarre. La jeune fille compris enfin et rougis jusqu'aux oreilles. Un sous-vêtement ! Mais un sous-vêtement de... Mec !
"Impossible... Ne me dites pas que... Oh non !"
Prise de panique, Michiyo se précipita vers la porte et lu l'inscription qui surmontait celle-ci. "Dortoirs des garçons"
Elle plaqua sa main sur sa bouche, ravalant des larmes de hontes, et couru jusqu'au véritable dortoir des filles. La pièce était heureusement vide. Elle entra en trombe et s'affala sur le premier lit apparemment inoccupé qu'elle aperçut. Michiyo enfonça sa tête dans l'oreiller et se mit à pleurer de honte, et de peur de s'être fait remarquée pour son premier jour.
#   Mar 30 Avr 2013 - 13:32

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

Qu'elle imbécile je suis moi ! Baka baka baka ! Mais pourquoi je leur ai proposé de pu** rée de défi. Bon je vous explique tout. Voilà alors ce midi je suis allée à la cafétéria (comme tous les midi vous allez me dire). Une fois là bas je n'ai vu personne que je connaissais, même pas Gil, avec qui il m'arrivais parfois de manger. Alors comme il y avait toujours autant de place (c'est ironique bien sur) je me suis mis à une table où il avait déjà deux filles et deux garçons d'a peu près mon âge. On a très vite sympathisé et pendant le repas, j'ai proposé un défi à l'une des filles qui m'avait dit être tonnerre : si elle parvenait à éteindre une lumière située à l'autre bout de la pièce elle aurait gagné et elle pourrait me lancer un défi à son tour. Rien qu'un petit jeu pour s'amuser un peu. Et apparemment elle devait avoir un bon niveau puisqu'elle a réussi à éteindre l'ampoule en quelques secondes. Voilà voilà et après elle m'a lancé un défi, attention les yeux, voilà ce que je devais faire : après le repas, on allait passer par les dortoirs des garçons et j'allais devoir inscrire un petit cœur sur le 3eme lit superposé du coté du mur des fenêtres, celui du haut, lit qui s'avérais être occupé par l'un des novices les plus mignons de Terrae. Apparemment l'idée avait été proposée par l'autre fille qui était feu. C'était bien une idée de feu ça !

En clair voilà la situation. Nous étions montés à l'étage des dortoirs des novices. Les 4 rigolos s'étaient cachés derrière la porte du dortoir pour m'avertir si jamais personne ne débarquais. Heureusement il n'y avait personne pour le moment. J'entra dans le dortoir. La première chose qui m'a frappée c'est bien l'odeur; Pouark ! Quelle horreur ! Mais comment on peut vivre dans un endroit pareil, je vous le demande ?! Après quelques secondes à m'arrêter pour profiter des dernières espaces d'air à peu près purs, je m'enfonça dans le dortoir (qui mériterait mieux d'être appelé décharge si vous voulez mon avis) et essaya de ne pas regarder toutes les "choses" étalées par terre. J'étais presque arrive au 3eme lit quand j'entendis un sifflement ... Le signal. Il y en a un qui allait débarquer d'un moment à l'autre ! Je fila vers le 3eme lit et je l'escalada pour atteindre le lit d'en haut. Et là, je vous laisse imaginer l'odeur, je pensais avoir perdu l'odorat sur coup mais vu que l'odeur ne cessait pas je me suis dit que j'allais devoir subir sa jusqu'à ce que le novice parte. Mais seulement quand je regarda par dessus la rambarde ce n'est un novice que je vis mais une novice qui avait l'air bien perdue. Le temps qu'elle se rende compte qu'elle s'était trompée de dortoir, elle partit sur le champ après avoir jeté un regard apeuré à la pièce. Elle parti vers la droite. Alors je me dis que c'était le bon moment pour fausser compagnie à mes 4 connaissances de midi. Bien que ça me dérangeais un peu de ne pas faire ce pari, moi qui était joueuse ... Mais bon, je voulais aussi aller voir la pauvre petite novice. Je me concentra sur le fluide que j'avais en moi pendant un minute puis me téléporta de l'autre coté du mur. J'étais maintenant dans le dortoir des filles, ouf.



Chibi Aki ♥:
 

#   Mar 30 Avr 2013 - 15:24
avatar
Invité

Ses larmes tarries mais ses yeux toujours rougis, Michiyo gardait la tête enfoncée dans le coussin jusqu'à qu'elle se rende compte qu'elle manquait d'air.
Elle releva la tête en vitesse.
"Bon aller... Je suis venu ici pour oublier mon passé et chnager de caractère ! Donc il ne faut plus que j'agisse comme ça sinon je vais encore tenter de me tuer... Aller ! Courage !"
Sa tête retomba lourdement sur le coussin.
"Mouais... Pas très convainquant tout ça..."
Michiyo soupira. Elle se demandait si elle serai un jour assez forte pour ne plus peter un plomb à tou bout de champ, se disant que la réponse penchait plutôt vers le non, malgré tous ses efforts.
La jeune fille, allongée sur le lit, ferma doucement les yeux et s'aprêta à s'endormir.
Tout à coup, un petit bruit la sortit de sa torpeur.
Elle redressa péniblement la tête et regarda autour d'elle. Une fille.
Tout son corps se figea. L'avait-elle vu se tromper de dortoir? L'avait elle vu pleurer? Allait-elle la faire chanter ?
Michiyo faillit retomber en larme imédiatement, mais elle avit déjà trop pleurer et ses larmes refusaient de couler. Une bonne nouvelle? Peut être qu'en la voyant pleurer, la jeune fille se serait radoucie...
"Je ne dois pas penser à de telles choses... Je dois devenir plus forte"
Mais son corps refusait litéralement de lui obéir et restait figé.
"Calme toi... Peut etre que cette fille n'a rien vu! Elle vient peut etre d'arrivée et elle a cru que tu dormait... Impossible"
Michiyo pris un grande inspiration et ouvrit la bouche, la referma, la rouvrit, mais aucun son ne voulait sortir. Elle fit encore 2 tentatives puis baissa les yeux.
"Je dois ressembler à un poisson..."
Enfin, elle se résolue à ouvrir la bouche, après avoir pris une grande inspiration.

-Es ce que... Tu m'as... Vu?

Sa voix tremblait, mais au moins, elle allait être fixé.
#   Jeu 2 Mai 2013 - 19:44

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

Je n'eu pas beaucoup de mal à retrouver la novice. Dès que je me retrouva dans le dortoir des novices, je ne vis qu'une fille. Elle était couché sur un lit, la tête dans l'oreiller et pleurais. Ce ne pouvait être qu'elle. La pauvre petit avait l'air terrorisée. Moi, j'aurais surement une raison d'être un peu moins choquée par le fait de rentrer dans un dortoir de mec : j'avais un frère. Alors je peux vous dire que les chaussettes qui pus, les vêtements qui traînent et les odeurs bizarre c'était pas nouveau. Bon après je vais pas dire que ça me choque plus, mais un peu moins. Mais même avec ça, je pense que la petite nouvelle était un peu plus craintive que moi. D'ailleurs la voici qui se releva pour s’asseoir sur son lit, comme totalement figée. On aurait dit qu'elle hésitait à parler, presque comme si quelque chose l'en empêchais. La timidité peut être ? Oui ça doit être ça.

-Es ce que... Tu m'as... Vu?


Je réfléchis quelques secondes. Est ce que je devais lui dire la vérité ? Parce que je voulais la faire encore plus avoir honte. Mais de toute façon, elle devait bien savoir que je l'avais vu. Voir une initiée se téléporter dans les dortoirs des filles ne devait pas être si fréquent que ça, surtout que c'était le dortoir des novices. Oui je vais lui dire la vérité. Je lui répondit avec un petit sourire.

- Heum ... Oui, je t'ai vue. Mais ne t'inquiète pas je ne le dirais à personne. Même moi je n'aurais pas du être là bas.

J'hésita entre repartir vers les chambres ou rester un peu pour consoler la pauvre petite novice ... dont je ne connaissais pas le nom d'ailleurs. Bon allez, restons un peu avec elle, ce ne serait pas sympas de l'abandonner comme ça.

- Je m'appelle Akira Nakamura. Et toi ?



Chibi Aki ♥:
 

#   Ven 3 Mai 2013 - 9:44
avatar
Invité

Michiyo, toujours figée, observais la jeune fille qui venais de faire son apparition. Guettant une réponse, Elle se rendit vite compte que l'inconnue hésitait manifestement à parler.
"Oui, elle m'a vu, pas de doutes..."
Michiyo sentit les larmes lui monter doucement aux yeux, elle les ferma pour tenter de bloquer ce trop plein d'émotions.
La réponse de la jeune fille se fit bientôt entendre.

- Heum ... Oui, je t'ai vue. Mais ne t'inquiète pas je ne le dirais à personne. Même moi je n'aurais pas du être là bas.

Elle ne le dirai à personne... Michiyo fut quelque peu rassurée mais même sans la dire à personne, la jeune fille pourrais la faire chanter. Michiyo ne saurai alors pas se défendre, elle se renfermerait juste sur elle même et le cauchemars de son ancienne vie recommencerait.
Elle senti ses larmes commencer à déborder. Elle fit un effort considérable, ouvrit les yeux, sécha ses larmes et planta ses iris dans ceux de la jeune fille.
"Allez, courage, elle non plus n'aurai pas du être la-bas, elle ne peut donc pas te faire chanter..."
L'inconnue lui dit alors son nom, geste assez inattendu qui étonna Michiyo.

- Je m'appelle Akira Nakamura. Et toi ?

Michiyo observa la jeune fille et mis un temps avant de comprendre qu'elle devait répondre.

-Je... Je m'appelle Michiyo, Michiyo Tsuzuki...

La peur perçait toujours un peu dans sa voie mais elle faisait maintenant plus confiance à la jeune fille. Juste parce qu'elle savait son nom, elle lui faisait confiance ? Michiyo ne put s'empêcher de penser que ce n'était pas très prudent de faire confiance à une personne juste quand on connais son nom...
Enfin, advienne que pourra.
#   Sam 11 Mai 2013 - 12:20

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

La petite novice avait l'air de se sentir encore couverte de honte quand je lui donna mon nom. Je n'aurais jamais cru qu'elle mettrai tant de temps à s'en remettre. Ce n'est pas comme si le dortoir avait été totalement remplis de ces "habitants" (déjà que ça sentait le mort quand ils étaient pas là, j'imaginerai pas comment c'était quand ils investissent les lieux). Une chose était sûre : la nouvelle n'était jamais rentrée dans une chambre de garçon au par avant. J'ai envie de dire, il y a un début à tout hein. Elle garda quelques instants le silence avant de répondre d'une voix toujours aussi hésitante.

-Je... Je m'appelle Michiyo, Michiyo Tsuzuki...

C'est vrai qu'il y avait beaucoup de japonais ici, à croire que c'était eux les plus malheureux (ce qui les enverraient tous à Terrae, vous me suivez hein). Michiyo, donc, avait l'air toujours aussi apeurée qu'a mon arrivée. Ça m'embêtait beaucoup de la voir comme ça, surtout qu'il devait surement il y avoir un autre raison pour qu'elle pleure. Et puis elle ne va pas me dire qu'elle était allée délibérément dans les dortoirs des garçons juste pour voir à quoi ça ressemblait. Non, je ne voyais qu'une seule solution, elle avait dut se tromper de dortoir. Pauvre petite ... Je l'examina avec attention. Normalement, je n'agissais jamais en grande sœur protectrice sauf avec mon frère peut être. Non ce n'était vraiment pas mon caractère. Mais là allez savoir pourquoi, cette petite toute timide et apeurée me faisait pitié, elle avait besoin d'aide et peu être que je pouvais l'aider. Non je ne la rabaissait pas du tout, je sentait juste qu'elle avait besoin d'aide. Je m'approcha d'elle et lui tendit ma main.

- Allez relève toi, ça ne sert à rien de pleurer pour si peu.

Puis une fois qu'elle fut relevée, je lui dit avec un sourire.

- Et puis c'est pas comme si le dortoir avait été rempli de garçons.



Chibi Aki ♥:
 

#   Sam 11 Mai 2013 - 14:05
avatar
Invité

La jeune fille prénommée Akira passa un long moment à détailler Michiyo.
En tout cas, pour Michiyo, les secondes passant avec une lenteur impressionnante. Elle détestait que l'on la fixe de cette façon et elle se sentait vraiment très mal à l'aise. La jeune fille essaya de se calmer un peu, essuya les marques de larmes sur ses joues et focalisa son attention sur le reste de la pièce.
Le dortoir des filles était vraisemblablement de la même taille que celui des garçons, et était aussi équipés de lits composés. Michiyo se demanda qui était situé sur le lit au dessus du sien. La jeune fille remarqua aussi que le dortoir des fille était mieux rangé que celui des garçons et que l'on n'y trouvait pas de sous vêtements éparpillés un peu partout.
Elle re concentra son attention sur Akira, qui avait visiblement finit de la détailler.
A la grande surprise de Michiyo, Akira s'approcha d'elle et lui pris la main.

- Allez relève toi, ça ne sert à rien de pleurer pour si peu.

Akira sourit à Michiyo, qui lui rendit un faible sourire après s'être relevée.

- Et puis c'est pas comme si le dortoir avait été rempli de garçons.

Michiyo imagina quelques instant la scène et frémit. Mais bon, au moins, elle ne serait pas restée 15 minutes dans le dortoir avant de se rendre compte de son erreur.

-Oui c'est vrai...

Michiyo pris une grande inspiration avant de poser la question qui la torturait.

-Tu... Es-ce qu'il y avait quelqu'un d'autre avec toi ?
#   Jeu 23 Mai 2013 - 17:17

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

La pauvre Michiyo avait l'air encore sous le choc de son escapade inconsciente dans le dortoir des garçons. Et si en plus elle était timide, ça ne devais pas lieu arranger les choses. A l'entente de ma supposition, elle frémit légèrement. Bon après tout moi aussi je n'aurais pas aimé être dans cette situation. C'est vrai quoi, elle venait juste d'arrive, il lui était surement arrivé des choses horribles et au moment où elle arrive à Terrae, elle s'attrape la peur de sa vie en se trompant de dortoir. Faut vraiment pas avoir de chance, quoi. Elle prit finalement la main que je lui avait tendus et me répondit.

-Oui c'est vrai...

En fait j'aurais bien voulu lui poser d'autres questions mais j'avais vraiment peur de l'effrayer encore plus. Ce n'était pas du tout ce que je voulais. Michiyo prit respira un grand coup avant de me demander.

-Tu... Es-ce qu'il y avait quelqu'un d'autre avec toi ?

Je lui lança un petit sourire amusé. Non, je ne me moquais pas d'elle. Mais elle avait tellement peur qu'on l'aie vue entrer dans ce dortoir, qu'elle se faisait un mauvais sens monstre. Je sais qu'il n'y avait personne qui était allé avec moi dans les dortoirs mais peut être bien bien qu'il y avait déjà quelqu'un quand je suis rentré. Et du coup peut être qu'elle avait raison de s'en faire et que je devrais aussi m'en faire pour moi. Je veux dire, si quelqu'un m'avait vu dans ce lit superposé, on pourrai vite faire courir que Akira Nakamura traîne à ses heures perdues dans les dortoirs des garçon ... Et ça, croyez moi, c'est pas bon du tout. Bon, en tout cas, moi, je n'avais vu personne d'autre que Michiyo. Et j'espérais bien qu'il n'y avait eu que elle.

- Hum ... Non, j'y suis allée seule. Je baissa légèrement le ton pour que personne d'autre m'entende. Et puis je n'ai vue personne d'autre alors je pense que notre petite odyssée dans les dortoirs d'à coté pourra être passée sous silence. Enfin, j'espère.

Et d'ailleurs moi je devais faire attention à mes 3 amis challengers, ceux que j'ai rencontré à la cafétéria et qui n'ont lancé ce gage débile. Ce n'est pas que je ne les trouvais pas sympas mais si je les revoyais, ils risquaient de me lancer un deuxième duel dans le sens où je n'avais pas réussis entièrement le premier. Je dis à Michiyo :

- Au fait, tu dois t'installer ? Tu veux que je t'aide ?

(Désolée, désoléeee; j'ai été envahie de rep et mon mois de Mai a été bombardé d'oraux et de contrôles. Normalement je serais plus rapidement pour répondre quand on sera en juin. Encore désolée.)



Chibi Aki ♥:
 

#   Sam 1 Juin 2013 - 14:39
avatar
Invité

Michiyo vit qu'Akira lui souriait, et se demanda quelques instants si le jeune fille se moquait d'elle. Elle decida finalement de le prendre comme un geste de réconfort et attendit la réponse d'Akira, qui semblait réfléchir.

- Hum ... Non, j'y suis allée seule. Je baissa légèrement le ton pour que personne d'autre m'entende. Et puis je n'ai vue personne d'autre alors je pense que notre petite odyssée dans les dortoirs d'à coté pourra être passée sous silence. Enfin, j'espère.

Akira ne semblait pas si sure d'elle que Michiyo l'aurait espéré, mais de toute façon, les deux jeunes filles ne pouvaient rien faire dans l'immédiat pour vérifié.
"De toute façon, je n'ai rien fait de mal... Je me suis trompée c'est tout."
Comme à son habitude, Michiyo se perdit quelques instants dans ses pensées. Dans ce genre de situation, elle imaginait le pire et se disait que, finalement, si tout tournait trop mal, elle mettrait fin à ses jours. Elle savait pourtant qu'elle n'aurai finalement jamais le courage de le faire, mais cette perspective la rassurait.
Après 2 tentatives de suicide, la mort ne lui faisait plus vraiment peur et lui apparaissait comme une délivrance en cas de situation vraiment désespérée.
Michiyo revint peu peu à la réalité et sourit à Akira.

- Au fait, tu dois t'installer ? Tu veux que je t'aide ?

Michiyo se sentait mieux maintenant et elle songea à accepter, mais quelque chose lui revint.

-En fait, je n'ai aucun bagages. Je n'ai rien à installer. Mais merci quand même !

(Ce n'est rien ! Moi aussi j'ai mis du temps à répondre ! J'ai du mal a gérer mes émotions et mes problèmes en ce moment, et j'ai eus du mal à trouver la motivation pour rp ! Désolée !)
#   Ven 14 Juin 2013 - 19:29

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

Michiyo avait l'air de se détendre un peu au fil du temps. Oui parce que il y a seulement 5 minutes, on aurait dit un petit écureuil apeuré. Maintenant elle avait l'air moins méfiante, moins craintive. Elle fit planer un temps le silence pour lui réfléchir un peu. Comme si elle aurait bien voulu accepter mais qu'un quelque chose l'en empêchait. Elle me répondit : 

-En fait, je n'ai aucun bagages. Je n'ai rien à installer. Mais merci quand même !

Rien ? Elle voulais dire rien, rien du tout ? Immédiatement et sans trop réfléchir, je lui lança un regard étonnée. La pauvre petite n'avait surement pas du avoir le temps de faire ses bagages quand un master de Terrae était venu la chercher; et du coup, elle se retrouvait maintenant sans rien de plus que ce qu'elle avait sur le dos. Au final, j'espérais que mon regard qui avait maintenant plus de la pitié que de l'étonnement n'allais pas la vexer. La pitié ... Beaucoup de personnes on été amenées à détester ce sentiment de la part des autre à cause de leur passé. Voilà quelque chose que je ne pourrai jamais comprendre.  Moi, ce n'est pas ce sentiment là qui m'avait valu mon arrivée à Terrae, c'était ... différent. Je me demandais si je pouvais lui passer quelques affaires juste pour la dépanner en attendant qu'elle s’achète de nouveaux vêtements. De toute façon, j'en avait 30 fois trop, (je n'aurais jamais cru que je dirais ça mais merci ... "mère").

- Rien ? Tu veux dire rien de rien ? Oh ...

Ne sachant pas trop quoi lui dire, je savais juste qu'il ne fallait pas que je parle sans réfléchir, ça pourrai la blesser suivant ce que je lui sortais. Bon déjà, je devrai lui proposer de lui passer des habit; ça comblerai au mois le gros blanc que j'avais laissé.

- Donc ça veut dire que tu n'a rien d'autre à te mettre ? Je peux te prêter des vêtements si tu veux. Il n'y a qu'a demander, je me ferait un plaisir de te rendre ce service.

Je m’impressionnais moi même. Il me semblait que je n'avais jamais été aussi gentille avec quelqu'un, même à Terrae. Aussi, Michiyo avait tellement l'air d'avoir besoin d'aide que je ne pouvais pas la laisser comme ça.

(Pas de soucis ;p)



Chibi Aki ♥:
 

#   Sam 15 Juin 2013 - 16:15
avatar
Invité

Je n'arrive plus a repondre a aucun rp depuis quelques temps et du coup, j'ai décidé de quitter le forum... Désolée.
Ce fut un plaisir de rp avec toi, au revoir !
#   Sam 15 Juin 2013 - 18:38

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 19
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

(je poste sur Oli', flemme de changer de compte : Oh ... d'accord. C'est vraiment dommage. Enfin ... Bonne continuation en tout cas. Pour moi aussi ça a été un plaisir de rp avec toi.)


~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
#   
Contenu sponsorisé

 

Je me suis plantée de dortoir *^* [PV Akira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Dortoirs Novices. :: Dortoirs des filles.