Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Wilkommen, bienvenue, welcome...
Lun 29 Avr 2013 - 0:33
avatar
Invité

    Silence. Calme. Plénitude à peine troublée par le chant des oiseaux. Les klaxons des voitures, le bruit des moteurs, l’effervescence de la foule, tout ici a disparu. Difficile à croire que je me trouve au cœur de la capitale nipponne, et pourtant… je suis là. Surplombant l’institut dans lequel j’ai élu domicile il y a peu. Un concours de circonstances ou un coup du destin, je ne sais pas trop ce qui m’a portée à Terrae. Je ne me suis pas réellement penchée sur la question. J’ai simplement suivi les conseils d’un inconnu, voyant là une échappatoire inespérée de devenir quelqu’un d’autre. De poursuivre un rêve inaccessible. D’entrevoir un avenir qui ne pouvait être que meilleur en l’absence d’un lot quotidien de tracas. C’était comme faire un arrêt sur image, figer le temps et l’espace en ce lieu unique afin que je ne me consacre qu’à moi, à mes aspirations et mes capacités, à mes choix et mes envies, à cette extraordinaire opportunité que j’avais d’appartenir à ce nouveau monde.

    Je n’aurais jamais cru qu’il m’était possible de supporter pareil égoïsme, notamment parce que je n’avais pas été élevée de cette façon. En réalité, cela me faisait beaucoup de bien et j’en avais honte. Je pensais à ma mère, à ma sœur, à ce qu’elles devaient vivre au-delà de ces murs et cela aurait dû m’empêcher de dormir, me contraindre à abandonner, me résigner pour retourner d’où je venais et partager avec elles une vie de misère. Mais avais-je jamais eu un lit aussi confortable rien qu’à moi ? Etait-ce seulement possible que le seul souci qu’on m’autorise soit de me préoccuper de mes résultats et de mon futur ? Je n’ai pas tardé à m’habituer à cet endroit, à ses restrictions qui ne ressemblent en rien à de vraies privations, au plaisir de manger plus que raison sans me sentir coupable, au délice de me lever chaque matin sans savoir ce que je vais apprendre et en étant certaine de finir ma journée sur une note positive, quoiqu’il advienne. J’avais définitivement adopté Terrae en tant que nouvelle résidence et je n’étais pas prête de la quitter.

    Cependant, tout cela me semblait encore flou. Irréel. Je ne voyais pas comment j’allais réussir à me fondre dans le décor, ni même à faire partie de cet environnement si particulier. Enfin, pour ce qui était de se fondre…la plupart des étudiants que j’avais pu croiser disposaient du même uniforme que moi. Disons alors que cette étape est déjà franchie ! J’avais cru comprendre le système de " classes ", ou ce qui s’en rapprochait un maximum du moins. Je n’avais pour autant pas encore abordé le sujet avec ceux qui partageaient le même dortoir…Peut-être par manque d’assurance ou tout simplement parce que je ne savais pas par où commencer ? La rentrée est toujours synonyme d’appréhension et de doute lorsqu’elle est programmée…alors imaginez un peu ce que cela donne lorsqu’elle est imprévue ?

    Je souffle, appréciant la légère brise sur mon visage amaigri et blafard. J’ai beau être perdue et un peu dépassée par les évènements, je n’en reste pas moins excitée, curieuse de rencontrer de nouvelles personnes et d’apprendre des choses que je n’aurais jusqu’alors pas même soupçonné. Je m’étire sans gêne, bâillant aux corneilles en affichant un léger sourire. Je jette un rapide coup d’œil de chaque côté et inspire profondément.

    " BONJOOOOUR TERRAEEEEEE ! "

    Ou comment débuter une bonne journée…
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 2 Mai 2013 - 22:28
avatar
Masculin

Messages : 40
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : emmerder le monde
Humeur : cela dépend de vous

Je sortais du bureau de la Directrice pour mon initiation, je venais de recevoir mes pouvoirs, je me sentais tout étrange… Je sentais pour la première fois l’énergie du sol, de la terre, à chacun de mes pas.
J’avais besoin d’air pour me vider un peu la tête alors malgré mon vertige je me dirigeais vers le toit, là où j’avais rencontré Lou…

J’étais encore derrière la porte quand j’entendis une fille hurler :
« Booonjoouuur Teeerrraaéééé !!! »
Encore troublé par mes nouveaux talents de télépathes je ne savais pas trop si c’était vraiment des paroles, mais Hideko m’avait dit qu’il fallait d’abord que je créer un contact avant d’être « connecté »…

J’entrais sur le toit et vis une jeune felle au milieu du toit, les bras grand ouvert, elle avait l’air heureuse, même de dos je pouvais deviner le sourire qui se dessinait sur ses lèvres.

« N’allez pas trop près du bord Mademoiselle, vous risqueriez de tomber ! »

Elle se retourna, surprise de ne pas être seule surement, elle n’avait pas dû m’entendre pousser la porte.
Voir le profil de l'utilisateur


Mido-kun.

Revenir en haut Aller en bas

 

Wilkommen, bienvenue, welcome...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Toit de l'institut