Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Retrouvailles...
Ven 3 Mai 2013 - 14:08
avatar
Masculin

Messages : 95
Date d'inscription : 06/03/2013
Emploi/loisirs : Euh, glander?
Humeur : Euh.. T'as vu ma gueule ?

Belle journée, ensoleillée, agréable. Il ne manque qu'une chose pour que cette journée soit parfaite. L'être que j'aime le plus au monde. Alicia.

Je suis dehors, sur un banc, à l'ombre, dans le parc. Je suis là et pourtant, je voyage dans mes souvenirs. Sur la pelouse verdoyante, en face de moi, j'aperçois la petite Alicia de 6 ans qui s'amuse à courir après un papillon. Elle rit, son regard bleuté, me rend étrangement mélancolique; je frissonne. Je vois sa -ma- mère assise non loin d'elle, qui la regarde, tranquille. Je cherche à les attraper du bout du doigt, vainement. Mais déjà, la petite fille a grandi, elle a 12 ans. Elle sourit, joyeuse, dans l'herbe, à côté de son père et de son frère qui se chamaillent gentiment. Le temps passe encore, et cette fois, c'est une adolescente qui voltige, émerveillée, parmi les herbes vertes.

Mais cette fois, c'est étrange, les sons autour de moi semblant s'accorder avec ce souvenir. Non, pas un souvenir, je n'ai jamais vu Alicia a cet âge. C'est étrangement réel. Ca l'est.

Tout à coup, je sens mon coeur marteler mes oreilles de ses battements, tout mon corps en est empli. J'ai la gorge sèche, je respire bruyamment. Mes yeux cillent, étonnés, et je cherche vainement à prononcer quelque parole. Mais j'ai la langue pâteuse.

Enfin, je me lève, et vacillant, je m'avance un peu.

-Alicia!
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Ven 3 Mai 2013 - 14:18
avatar
Féminin

Messages : 505
Date d'inscription : 24/10/2012
Emploi/loisirs : Délire de psycho-dalleuse ?
Humeur : Assoiffée de sang.

Il fait beau, c'est agréable. Tout au fond de moi, je sais que cette journée n'est pas comme les autres. Et pourtant, tout semble normal.

Je décide d'aller faire un tour au parc, pour profiter du beau temps. Du soleil, que j'aime temps. Du piaillement des oiseaux, et de la beauté de la nature.

Je suis là, sur la pelouse, à observer cette fraîcheur, cette gaieté qui remplit l'espace. Je tourne sur moi-même dans l'herbe, un sourire épanoui sur le visage. Les yeux levés vers la cime des arbres, le ciel bleu tournoyant autour de moi.

Soudain, je l'entends. Cette voix. Lavoix. Celle de mon frère. Mon frère disparu. Je m'arrête, je me fige. Mon coeur bat à mes tempes, et je fixe, n'osant y croire, la silhouette qui se dresse de l'autre côté de la pelouse. Le temps semble s'être arrêté autour de nous; même le pépiement ma paraît plus lointain.

Je m'élance, je cours. Je sens les larmes me monter aux yeux, et mes jambes prêtes à se dérober sous moi. Mais j'avance toujours. Pour rien au monde je ne m'arrêtrai.

Je me heurte contre son torse, chaud, et mes larmes coulent sur son tee-shirt noir. Je suis essouflée, je sanglote, interdite. Je sens son étreinte protectrice autour de moi. Et c'est là que je sais. Jamais plus il ne m'abandonnera. Et personne ne pourra plus nous séparer.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Ven 3 Mai 2013 - 14:27
avatar
Masculin

Messages : 95
Date d'inscription : 06/03/2013
Emploi/loisirs : Euh, glander?
Humeur : Euh.. T'as vu ma gueule ?

Elle se retourne, et se fige. Rien ne compte plus que nous deux. Dans ses yeux bleus, je vois briller de l'espoir. Et puis elle se précipite.

Elle court, je la prends dans mes bras. Je lui fait comme un cocon. Je la protège. C'est dans un murmure que je souffle :

-Pardonne moi...

Je déglutit, je n'ose y croire. Serait-ce vrai? Si c'est un rêve, je ne veux pas me réveiller. Je veux rester, quoi qu'il se passe. Nous sommes dans une bulle, et rien ne peux nous séparer l'un de l'autre.

Je la sens, blottie, ses longs cheveux brillant au soleil, qui pleure. Ses larmes gouttent sur mon T-shirt. Puis rien ne peux me retenir. La gorge nouée, je sens une larme, une larme de cristal perler puis rouler le long de ma joue. C'est une larme de délivrance, elle annonce le renouveau.

Je la serre plus forte encore, et je sens nos coeurs battre à l'unisson. Pour une fois, depuis bien longtemps, nous sommes réunis.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Ven 3 Mai 2013 - 14:32
avatar
Féminin

Messages : 505
Date d'inscription : 24/10/2012
Emploi/loisirs : Délire de psycho-dalleuse ?
Humeur : Assoiffée de sang.

Glen m'étreigne, et me souffle des excuses à l'oreille. Rien n'est sa faute, il n'a pas à s'excuser. L'important, c'est que nous sommes réunis.

Je lève la tête, et, au travers des larmes, je vois une larme unique s'écraser sur ma joue. Son visage est tranquille, heureux.

Je ne remarque pas tout de suite l'incohérent. Nous passons de longues minutes, comme ça, à se serrer l'un contre l'autre. Enfin, nous allons nous asseoir lentement sur un banc, je lui fait face.

Je n'ose briser le silence, et pourtant, il le faut bien. C'est là que je l'aperçois. Son bandeau, cachant son oeil. Mais le cache-t-il réellement? Je ne peux m'empêcher, inquiète, de demander :

-Glen... Ton oeil!

Je le regarde, mon visage trahissant mon inquiétude.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Ven 3 Mai 2013 - 14:42
avatar
Masculin

Messages : 95
Date d'inscription : 06/03/2013
Emploi/loisirs : Euh, glander?
Humeur : Euh.. T'as vu ma gueule ?

Nous restons de longues minutes, collés, moi à sourire, elle à sangloter. Enfin, nous allons nous asseoir sur un banc, et nous observons mutuellement pendant de longues secondes de silence. Enfin, Alicia brise la quiétude, de sa voix fluette mais douce, une pointe d'in quiétude perçant dans sa voix :

-Glen...Ton oeil!

Je ne peux retenir un sourire triste, qui je l'avoue n'explique rien. D'une voix le plus douce que je peux, je tente :

-Je l'ai perdu,dis-je amèrement.Ne t'en fais pas, c'est tout ce que je mérite.

Je lui souris, avec un air joyeux. Puis, j'entame un long récit pour lui expliquer la longue période de séparation, et tout spécialement ma "filature".

-Et toi, que t'es t'il arrivé pendant tout ce temps?
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Ven 3 Mai 2013 - 14:49
avatar
Féminin

Messages : 505
Date d'inscription : 24/10/2012
Emploi/loisirs : Délire de psycho-dalleuse ?
Humeur : Assoiffée de sang.

Tristement, Glen m'explique :

-Je l'ai perdu...Ne t'en fais pas, c'est tout ce que je mérite.


Je le regarde avec nostalgie, incapable de comprendre. Je suis à deux doigts de fondre en larmes, mais je ravale mes sanglots, et écoute attentivement son histoire.

Puis je raconte la mienne, et mes complications, mon arrivée à Terrae.

Enfin, je m'exclame, tout de suite plus joyeuse, bien que je ne pus m'empêcher de songer à son oeil :

-Au fait, t'as quoi comme pouvoirs?

Avec un sourire heureux, presque candide, j'attends patiemment sa réponse.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Ven 3 Mai 2013 - 14:55
avatar
Masculin

Messages : 95
Date d'inscription : 06/03/2013
Emploi/loisirs : Euh, glander?
Humeur : Euh.. T'as vu ma gueule ?

Au fil de l'histoire d'Alicia, je ressent toutes sortes d'émotions, mais surtout du remord -le repenti d'avoir dû la laisser. Peut être que si j'étais resté avec elle, nous ne serions pas là dans ce monde merveilleux? Ou peut être que si, je ne sais pas.

Mon sourire enfantin aux lèvres, je réponds à sa question :

-Je suis Master Feu Lunaire, donc Marionnettiste; et toi?


Je m'attends à ce qu'elle soit Tonnerre ou Feu, je verrai selon sa réponse.

Dire qu'il y a seulement quelques minutes, je me languissais de sa présence, et qu'à présent nous parlons de choses banales. La vie nous réserve décidément bien des surprises...
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Ven 3 Mai 2013 - 15:00
avatar
Féminin

Messages : 505
Date d'inscription : 24/10/2012
Emploi/loisirs : Délire de psycho-dalleuse ?
Humeur : Assoiffée de sang.

C'est avec étonnement que j'apprends que Glen est un Master Feu Marionnettiste.
Je m'exclame, heureuse de partager son élément :

-Waw, t'es balèse donc! Moi je suis également Feu, mais Solaire, et je ne suis qu'une simple Initiée.


Je le regarde avec admiration, et je dois bien avouer que je suis fière de lui.

Je lui fais alors une proposition :

-Eh, ça te dirai qu'on s'entraîne ensemble des fois? J'ai déjà un "Maître" qui m'apprend à me servir de mes pouvoirs et d'armes pour me défendre, mais tu pourrais me montrer quelques tous de passe- passe!

Tout sourire, yeux pétillants, je savourai cette journée parfaite.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Ven 3 Mai 2013 - 15:12
avatar
Masculin

Messages : 95
Date d'inscription : 06/03/2013
Emploi/loisirs : Euh, glander?
Humeur : Euh.. T'as vu ma gueule ?

En voyant son sourire, je ne pus être autre chose qu'attendri. Non, jamais, au grand jamais je ne pourrai faire souffrir ma soeur. Ses yeux bleus pétillants m'arrachèrent un sourire.

-Waw, t'es balèse donc! Moi je suis également Feu, mais Solaire, et je ne suis qu'une simple Initiée.


A mon tour excité, je lui lançais un :

-Bravo! Je suis heureux que tu sois Feu, c'est mon élément préféré!

A son regard malicieux, je compris qu'il en allait de même pour elle.

-Eh, ça te dirai qu'on s'entraîne ensemble des fois? J'ai déjà un "Maître" qui m'apprend à me servir de mes pouvoirs et d'armes pour me défendre, mais tu pourrais me montrer quelques tous de passe- passe!

Avec un clin d'oeil, je lui lançais :

-Evidemment! Au fait, qui est ce "maître"?

Toujours aussi curieux, j'attendais impatiemment de savoir qui "formais" ma petite soeur. Observant le parc se remplir petit à petit, je songeai que l'on serait sans doute bientôt dérangés.

-Alicia, je sais qu'il fait super beau, mais le parc se remplit. Que dirais tu d'aller tranquillement dans ma maison -nous serions plus tranquilles?
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Ven 3 Mai 2013 - 15:21
avatar
Féminin

Messages : 505
Date d'inscription : 24/10/2012
Emploi/loisirs : Délire de psycho-dalleuse ?
Humeur : Assoiffée de sang.

-Bravo! Je suis heureux que tu sois Feu, c'est mon élément préféré!

Je lui lançai un regard plein de reconnaissance. Avec un clin d'oeil, il s'écria :

-Evidemment! Au fait, qui est ce "maître"?


-Oh, c'est Akari Ushiromiya, Etoile Feu Solaire. Elle est vraiment super sympa, on s'entend à merveille!



Il reprit :

Alicia, je sais qu'il fait super beau, mais le parc se remplit. Que dirais tu d'aller tranquillement dans ma maison -nous serions plus tranquilles?


Acquiesçant, heureuse qu'il me fasse visiter son petit chez lui, je me levai et le suivis tendis que nous marchions tranquillement dans les allées.

Au final, songeai-je, tout restait comme avant n'est ce pas?

Souriante, heureuse, et en harmonie avec moi même, je m'annonçait à prendre un tournant de ma vie. N'avais-je pas eu raison, tout à l'heure, quand j'avais dit que cette journée serait spéciale?
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

 

Retrouvailles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village. :: Parc.