Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
paumée dans le noir.... {libre}
#   Lun 6 Mai 2013 - 15:36

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

Après plusieurs tentative, je n'arrivais pas à dormir. Comment faire? Je pars à l'aventure à une heure du matin toute seul ou je réveille la petite à coup de polochon??? Non, se serait méchant. Elle devrait y être habituée mais bon je lui est promis d'arrêter. Je regardais la pendule une seconde fois : une heure une du matin.

-Bon, cette fois, y en à marre, je vais faire un tour!!

j'enfile donc un gilet et me glisse dehors en toute discrétion...

Après avoir tourné en rond pendant plusieurs minutes voir plusieurs heures, je ne sais pas comment mais j'ai fini dans les sous-sol. Il fait noir, y a personne, et je crois que le plus important est le fait que je sois perdu. Je l'avoue, je n'ai AUCUN sens d'orientation et là : je suis paumée. L'idéal serais qu'il y ait un autre paumé ou mieux encore, quelqu'un qui traine par là. Peu importe la raison du moment qu'il connait le chemin du retour.

Je continuais à marcher dans l'espoir d'un miracle quand je regardais mes pieds.... Il semblerait que j'ai, non intentionnellement bien sûr, oublié de mettre mes chaussures.... Je suis donc en chausson. J'ai eu l'espoir que quelqu'un me trouve ici... mais maintenant... je ne sais pas si j'en ais vraiment envie.... Comment expliquer à un inconnue que je suis simplement une fille qui n'arrivais pas à dormir (d'où la tête de tueuse à gage) et qui à fini par se paumée dans les sous-sol en chausson à une heure et demis voir deux heures du matin....
#   Mar 28 Mai 2013 - 22:44

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 466
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

Bon, comme prévu, il faut toujours que je cherche des trucs qui ne sont pas censés exister. Genre ? Les passages secrets. En faisant l'analyse rapide du bâtiment de l'extérieur, j'avais pensé qu'il était assez peu imaginable qu'on puisse trouver des passages secrets dans le coin des dortoirs. Voir carrément impossible. Ca devait être concu pour être impossible, en fait , parce que vous vous imagineriez le temps que j'ai mis à trouver un truc interressant !
Il y avait une porte. Simple. Pas de panneau du genre "interdiction formelle d'entrée" ou de sécurité du type "celui qui franchit la porte se fait exploser la gueule". Mais pourtant ça m'a attirée. Parce que je sentais que derrière cette porte, il y avait du vide. En plus, elle était un peu bloquée comme si on nous disait "n'entrez pas même si c'est pas bien fermé".
TROP DROLE. Savent-ils que c'est dans l'instinct primaire de chaque humain de franchir les interdits, surtout quand il sait que c'est interdit ? Hé ouais, l'espèce humaine est mal foutue, je sais. Je me demande si je pourrais utiliser cette escuse si jamais je me fait prendre... Pense pas. Mais j'essayerais quand même. (oui oui, le mensonge aussi est un truc typique de l'humain. Sérieux vous imaginez si votre chat vous mentait genre : "non, c'est pas moi qui ai manger mes croquettes, c'est...ton frère !". Pas crédible).
Bref, tout ça pour dire que je suis entrée et que si je me fais choper, je vais me faire carrément éclattée, en fait. C'est un couloir sombre. Vous vous souvenez quand je disais que l'entrée avait un côté dark ? Oubliez. Portail, je te pardonne tout (enfin presque, tu restes mon ennemis numéro 1).
En fait c'est tellement glauque et silencieux que ça fout les jetons. Concrètement, il n'y a rien. Mais c'est ça qui est vraiment effrayant.
Je me balade quelques temps, jusqu'à complètement me perdre, tant qu'à faire. Je pense pas pouvoir me retrouver facilement mais justement, c'est ça le challenge.
Tout d'un coup j'entend un frottement au bout du long couloir que je traverse.
Ca y est. Je suis grillée.
A mon grand étonnement, la personne en face de moi est... Ambre ! Elle a l'air tellement endormie, exitée et énervée en même temps que j'ai l'impression qu'elle est encore en train de dormir.

_ Hey ! On se croise souvent en ce moment, dis moi ! Qu'esque tu fais là ? Tu te balade ?

Oui oui, il s'agit bien d'une discute amicale au beau milieu des sous sols en pleine nuit.


#   Mer 29 Mai 2013 - 14:48

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

Je déprimais. Pourquoi ça n'arrive qu'a moi ce genre d'emmerde. Les gens normaux seraient tout à fait capable de faire demi-tour et de retrouver leurs chemin, mais moi, il faut que je continus. Mon instinct me dit de continuer tout droit et déjà qu'il faisait noir en entrant, là il fait encore plus sombre et plus froid qu'avant. Je frissonnais. Il faisait vraiment froid et il à fallu que je sorte en pyjama, chaussons et uniquement un petit gilet. De plus, c'est pas le pyjama le plus chaud que j'ai choisie. Une petite chemise de nuit noir avec un petit décolleté. Normalement, je déteste les robes mais j'avoue avoir eu un faible pour ce pyjama gothique. Un courent d'air glacée me pris de dos et là, je commençais vraiment à avoir froid. Je commençais donc à me frotter les bras histoire de me réchauffer. Cette petite balade commençais à me taper sur le système et étant un peu fatiguée (normal, c'est la nuit), je m'énervais toute seul et commençais à être contrariée. Au même moment, j'entend un bruit de pas venant d'en face de moi. Merde, il me faut une excuse. Pas seulement pour ma tenu....Légère, mais plutôt du pourquoi je suis ici. J'hésitais un moment à me cacher et suivre cette individu en cachette qui finirait bien tôt ou tard par sortir. Cela me permettrais d'évité la honte (pour la tenu) mais aussi d'avoir à demander mon chemin et garder ma dignité intacte (ou presque). Que faire, je ne sais pas. Pendant ce moment de réflexion, la personne s'avançait et était suffisamment proche pour m’apercevoir. Re-merde, je n'ai plus trop le choix maintenant, je vais devoir trouver une excuse.

-Hey! On se croise souvent en se moment, dis-moi! Qu'esque tu fais là? Tu te balade?

Pendant un moment, un frisson glacé me traversé le dos en attendant que je comprenne que c'était Isis. Que faisait-elle ici? J'étais à la fois soulagée et terrifiée. Terrifiée parce qu'elle va s'apercevoir de ma petite tenu et sûrement rigoler. Soulagée parce qu'elle ma déjà vu me prendre la honte en premier lieu, parce qu'on se connait en deuxièmement et parce que j'ai l'espoir qu'elle connaisse le chemin du retour en troisième. Cependant, je restais pétrifiée de froid et de surprise un moment avant de pouvoir répondre.

"I...Isis....Qu'est ce que tu fait là?....Moi....Bah écoute moi je....Je me balade...." dis-je à la fois gênée et surprise.

Malgré le fait que je reconnaisse de m'être perdu, je n'arrivais pas à le dire à haute voix. Si seulement la petite était avec moi, je serais rentrée en toute dignité. Je regardais Isis qui avait l'air un contente (en même temps, c'est d'Isis qu'on parle), je tentais donc de lui sourire en guise de couverture (pour éviter les soupçon quoi).


Ambre  vent
#   Mer 29 Mai 2013 - 19:26

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 466
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

Je crois que je suis dans un de mes VSD. VERY SPECIAL DAY. Genre je me lève au milieu de la nuit pas fatiguée avec une envie de visiter les bâtiments, je fais des trucs interdits en toute normalité et je croise une amie, en pyjama, très visiblement perdu et très fatiguée au milieu de sous ols lugubre et assez grand pour que je ne fasse pas une crise de chlostrophobie.
Allez savoir pourquoi, j'étais vraiment heureuse. Ce genre de bonheur niais quii vous arrive que quand vous êtes soule, normalement.

"I...Isis....Qu'est ce que tu fait là?....Moi....Bah écoute moi je....Je me balade...."

Vous croyez à ce truc de, plus tu côtoie les gens plus tu les comprend ? Moi oui (et les débiles qui s'attendaient à un non devraient relire la question au lieu de s'amuser à répondre le truc qui les arrange le plus)
Elle a l'air vraiment surprise. Enfin quand je dis vraiment, faut penser que je parle de Ambre, donc vraiment endormie, et un poil surprise. Je crois que je lui ai fait une petite frayeur, aussi. Elle était en chausson-pyjama-cheveux-en-live. La tenue du parfait dormeur qui n'a rien à foutre dans les souterrains à cette heure là (quoi que moi non plus je devrais pas y être, tout bien pensé).
Sa réponse me tira un grand sourire. Elle se balade ? Mon c** ouais. Je sais bien que je suis pas la seule à faire ce genre de trucs, mais là ça colle pas du tout -mais alors pas DU TOUT- avec sa tête, qui est limite en train de crier : "Ramenez moi dans mon lit, je vous en supplie !!"

_ Je suppose que tu connais pas la sortie... Tu sais quoi ? Moi non plus ! (j'avais peut-être mis un peu trop de joie dans ma voix, pour le coup...) Mais bon, baladons nous ensemble un moment si tu veux. De toute façon j'étais venu faire l'inventaire des passages secrets, donc j'ai tout mon temps ! AU PIRE, on finira bien par trouver une trape pour sortir !

Evidemment, je ne lui précisais pas qu'il n'y avait pas de passages secrets. Inutil de l'éffrayer, je suis encore de bonne humeur !


#   Mer 29 Mai 2013 - 20:52

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

Plus je repensais à ma réponse, plus je me disais que ce n'était pas crédible. Pour le moment, je ne pensais qu'à une chose : retrouver ses foutues dortoirs!!! Certes je pétais la forme il y a environ une heure, mais là, après avoir passé un quart d'heure dehors et trois quart d'heure à tenter de retrouver mon chemin, je commence vraiment à me sentir fatiguée et énervée.

_ Je suppose que tu connais pas la sortie... Tu sais quoi ? Moi non plus ! Mais bon, baladons nous ensemble un moment si tu veux. De toute façon j'étais venu faire l'inventaire des passages secrets, donc j'ai tout mon temps ! AU PIRE, on finira bien par trouver une trape pour sortir !

Isis paraissait vraiment de bonne humeur. Sa première phrase me fit comprendre que je n'étais pas du tout crédible tout à l'heure quand je parlais de la balade. Quelque chose me dit que désormais, au lieu d'être la seul dans la merde, nous sommes deux. Certes, c'est carrément mieux que d'être seul à flipper ici mais quand même.... Se paumer dans les sous-sol et s'enfonçais encore plus pour aller voir s'il y à des passage secret c'est....Passage secret? Quel passage secret? J'en ai jamais entendu parler. Un moment passé le temps que je me fasse un petit films dans ma tête. Je m'imaginais une aventure sans précédant avec des passages secret et une bonne action. Je suis!! me dis-je dans ma tête quand une autre pensée (sûrement mon côté sage si j'en ai un) me dit que c'est n'importe quoi et que je devais retrouver mon lit au plus vite. Je réfléchissais un moment avant de me dire que dans tout les cas on ne connaissait pas la sortie et que j'avais pas trop le choix de partir en quête de passage secret. Après tout, je n'allais pas repartir de mon côté, se serait à mes risques et péril que de me faire confiance encore une fois (surtout à mon sens d'orientation). Je répondit donc de façon sûr.

"je te suis!!!!"

Je commençais à me rendre compte que j'avais du mettre un petit moment pour répondre mais c'est hors sujet donc on s'en fou.


Ambre  vent
#   Ven 31 Mai 2013 - 18:27

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 466
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

Le temps qu'elle mit pour répondre à ma question me paru interminable. Est-elle plus lente la nuit ? Ce qui serait tout à fait normal, en fait... Quand enfin elle répondit un :

"je te suis!!!!"

Bah, j'éclatais de rire. Nan nan, pas de méchanceté (je suis pas méchante, enfin je crois pas...), juste que j'avais l'impression qu'elle me disait "de toute façon tu es la dernière personne en qui je peux avoir confiance pour rejoindre mon lit !". Ou alors c'étais un "Mon dieu que les souterrains sont interressant...enfin quand on est avec quelqu'un". En fait j'avais pas la moindre idée d'où aller, mais je commençais d'abord par faire demi tour. Le plafond était haut, mais je voyais parfois quelques tuyaux qui me permettaient d'affirmer : "juste au dessus de nous, les douches", ce qui me faisait penser que j'étais une guide touristique. Pour souterrains. Ok, je me la ferme.
Je souriais toujours mais au bout d'une demi-heure, j'avais la certitude que je ne trouverais le passage du retour. Exactement quand j'avais désespérément cherché l'atelier. Il me vint alors une idée (enfin !!!!). La dernière fois je m'étais mise en automatique. Peut-être que c'est une bonne idée ! Je me tournais vers Ambre.

_ Ok ! J'ai une idée pour sortir, mais faut que je t'explique d'abord, sinon tu vas flipper. Je vais parler toute seule pendant.....un certain temps. Et on finira par trouver quelque chose, j'en suis certaine. Par contre j'ai pas les idées très claires la nuit, alors ne fais pas trop attention à ce que je dis, ok ?

Je n'attendais pas sa réponse. Quelle impolitesse ! Je fermais les yeux. Puis les rouvrais :

_ Bien, je prendrais bien une douche, après tout elles étaient justes au dessus de nous tout à l'heure ! (je commençais à marcher) On pourrais peut-être passer par le tuyau d'ahération, il font souvent ça dans les films ! Sauf que dans les films ce sont des hommes super-poisson et que du coup ça leur pose pas de problèmes. Les hommes poissons peuvent-ils passer par des tuyaux d'ahérations ? Telle est la question. Après tout j'aimerais bien être une luciole, ça doit être vachement cool. On doit en voir, des immondices dans la nature. Vive les hommes ! Surtout les hommes drogués. Le rapport ? aucun ! Mais j'aimerais bien me bourer la gueule un jour, ça a l'air sympa. Je suis sûre que je ressemblerais à un singe hypertrofié. Hypertrofié, ça me fait penser au coéfficient thermique d'un homme. Les machines à laver ont-elles un coéfficient thermique ? En tout cas, je suis sûre que Skip aimerais la référence. Les poussins sont tous jaunes et Nono doit être pexplosée de rire. Chantal vous envoie tous le bonjour, tant qu'on y est. Et ma grand mère vous enfonce ses biscottes dans le luc. Ok, là ça devient vraiment vraiment grossier. Où on en est du côté du souterrain ?

Je redescendais lentement sur terre. Rien. Je jettais un coup d'oeil au plafond. Notre sortie de secours : une trape. Parfois, je m'aime vraiment.


#   Ven 31 Mai 2013 - 21:06

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

Elle éclata de rire quand je lui lançais ma réponse. Je rester un moment a somnoler quand elle me dit :

_ Ok ! J'ai une idée pour sortir, mais faut que je t'explique d'abord, sinon tu vas flipper. Je vais parler toute seule pendant.....un certain temps. Et on finira par trouver quelque chose, j'en suis certaine. Par contre j'ai pas les idées très claires la nuit, alors ne fais pas trop attention à ce que je dis, ok ?

Parler seul? Ce serait pas nouveau, faut croire que j'en ai l'habitude maintenant. Cependant, comment compte-t-elle sortir d'ici en se faisant un dialogue à elle toute seul? De plus, elle aura beau le dire mais ne pas faire attention à se qu'elle dit serait difficile. Je me demande à qui elle va parler maintenant...Au mur? Sans doute, faut croire que la plupart des passage secret sont dans les mur ou il faut appuyer sur un bouton secret pour l'ouvrir. J'attendais avec impatience son sketch quand elle commença directement après avoir fermé ses yeux.

_ Bien, je prendrais bien une douche, après tout elles étaient justes au dessus de nous tout à l'heure ! On pourrais peut-être passer par le tuyau d'ahération, il font souvent ça dans les films ! Sauf que dans les films ce sont des hommes super-poisson et que du coup ça leur pose pas de problèmes. Les hommes poissons peuvent-ils passer par des tuyaux d'ahérations ? Telle est la question. Après tout j'aimerais bien être une luciole, ça doit être vachement cool. On doit en voir, des immondices dans la nature. Vive les hommes ! Surtout les hommes drogués. Le rapport ? aucun ! Mais j'aimerais bien me bourer la gueule un jour, ça a l'air sympa. Je suis sûre que je ressemblerais à un singe hypertrofié. Hypertrofié, ça me fait penser au coéfficient thermique d'un homme. Les machines à laver ont-elles un coéfficient thermique ? En tout cas, je suis sûre que Skip aimerais la référence. Les poussins sont tous jaunes et Nono doit être pexplosée de rire. Chantal vous envoie tous le bonjour, tant qu'on y est. Et ma grand mère vous enfonce ses biscottes dans le luc. Ok, là ça devient vraiment vraiment grossier. Où on en est du côté du souterrain ?

....Ahah, là, je crois qu'elle à battue tout les recors. Grâce à son dialogue à sens unique hors sujet, elle réussis à me rendre....Plus vif et surtout à me retirer ce visage neutre. Non cette fois je la regardais bouche ouverte complètement ahurie. Elle avait avancée un peu tandis que moi j'étais rester figée sur place sans trop savoir se qui se passé. Cela m'effrayé quelque peu (je vais toucher deux mot à se qu'a dit la petite sur notre "ressemblance"). Une vague pensée me dit alors "mais quelle bordel j'me suis encore fourrée".
Devant, Isis regardait en l'air. Quoi encore? Elle va pas recommencer ou pire encore, peut-être est-elle encore dans sa folie. Je la voyais sourire fière d'elle. Je mis un moment avant de me dire "non, ça n'a quand même pas marché?". Je regardé donc en l'air moi aussi. Une trappe était sur le plafond. "p*****de merde", elle à vraiment réussis. Je tirais une nouvelle tête, celle du moitié terrorisé et moitié surprise.
Nous commençâmes donc à grimper sur le mûr pour ouvrir la trappe avec quelque difficulté mais nous russisâmes quand même.


Ambre  vent
#   Sam 1 Juin 2013 - 10:54

Personnage ~
► Âge : 21 ans
► Doubles-comptes ? : Houston Carter, Dunkan D. Carter (en pause), Michigan Carter (mort)
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 466
Date d'inscription : 17/05/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Faire de mon cerveau un enfer pour les télépathes ♥
Humeur : Nickel Giselle

Parfois je plaint quand même les gens qui m'entoure. Du moins ça m'arrive. En fait je n'avais absolument pas envie de savoir à quoi pensait Ambre quand j'ai eu fini mon monologue. Ça marchait beaucoup mieux quand je parlais, tout compte fait. Et mieux sous terre, aussi. Pourquoi ? Il semblerait que en plus de mon hypersensibilité aux pouvoirs des autres, j'ai un don d'attraction de tous les mécanismes à activation manuelle. L'électricité, c'est déjà beaucoup moins mon truc. Faut que je commence à me poser la question de mon futur pouvoir. Le plus proche de moi me paraît être "terre", mais je crois que c'est aussi celui que je voudrais le moins avoir après l'"eau". Bref, vu comme j'ai de la chance, je vais être allergique à mon pouvoir, je le sens bien comme ça.
Revenons à nos oignons (ça s'écrit comment le pluriel de ail au fait ?). Ou moutons, c'est meilleur à cuisiner. J'escaladais le mur et poussait la trappe. Je me demande où on a atterries... Dehors. Il fait un froid de chien (en même temps j'estimais qu'il était vers quatre heures du mat'). Comme d'hab, j'étais pas trop habillée.
Je jetais un coup d’œil à Ambre. Elle semblait encore sous le choc. De mon monologue ou du fait que ça ai marché ? Un peu des deux, je crois. Je l'aidais à monter et refermais la trappe.

_ Elle est un peu rouillée, mais elle ferais une super-planque lors d'une attaque.

Je disais ça même si je savais bien que personne ne pouvait attaquer Terrae. C'était tellement protégé et bourré des maléfices et de sécurités que j'en avait mal au crâne dès que je m'approchais des grilles. Ouais, l'hypersensibilité, ça a des côtés pas cools du tout.
Nous regardâmes (vive le passé simple !) autour de nous, et je fit signe à Ambre.

_ Je crois que nous sommes juste devant l'arène. Je te laisse retourner aux dortoirs, moi j'ai pas sommeil, perso. Je vais continuer ma balade ! Bonne nuit !

Je m'enfonçais dans les bois tous proches, un dernier sourire aux lèvres.
(Notez que c'est super classe, quand même !)


#   Sam 1 Juin 2013 - 15:44

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

Nous arrivâmes dans la salle du dessus. Cette pièce était un peu vieux et ça se voyait au mur rouillé. Il faisait horriblement froid que mon corps en frissonné pendant qu'Isis referma la trappe. Elle commença donc par me dire.

_ Elle est un peu rouillée, mais elle ferais une super-planque lors d'une attaque.

Attaque? Pour ça faudrait que quelqu'un de tarer voir totalement suicidaire apparaisse!!!! Vu les gens qui vivent à Terrae, aussi bien les master que les initiés, je suis pas sûr qu'il est un fou de se genre sur terre. Je pense que pour attaquer Terrae, il faut d'abord élaborer un plan parfait pour ensuite la prendre d'assaut et finir en moins de d'une seconde soit : cramé, noyé, défoncer et j'en passe. Non non, c'est CATÉGORIQUEMENT impossible. Isis et moi commençâmes à regarder autour de nous avant qu'elle ne me fasse signe.

_ Je crois que nous sommes juste devant l'arène. Je te laisse retourner aux dortoirs, moi j'ai pas sommeil, perso. Je vais continuer ma balade ! Bonne nuit !

Haha, même si elle me dit ça, il n'y à aucune chance que je puisse retrouver le chemin du dortoir, vous savez moi et mon sens de l'orientation.... Elle commençais à s'enfonçait dans les bois après m'avoir souhaitée bonne nuit. J'hésitais un moment à la suivre ou à TENTER de retourner aux dortoir. Je fini par me dire que j'étais fatiguée et que je savais qu'en se qui la concerné, elle ne rentrerait pas aux dortoir de si tôt. Je me mis donc en direction des dortoir pour retrouver mon lit tant regretté (si c'est la bonne bien entendu).


Ambre  vent
 

paumée dans le noir.... {libre}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Sous-sol de l'école.