Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
moment de tranquilité {libre}
#   Mar 14 Mai 2013 - 11:39

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

J'étais revenue de la cafétéria avec la petite et je voulais digérer mon repas avec une sieste. Je me posais donc sur le lit et commençais à écouter de la musique. Ma cousine s'allongea à côté de moi la tête posée sur mon ventre. Elle me regarder avec cet air étonnée. Je connais ce regard. C'est celui qu'elle lance quand elle est curieuse. A en déduire sur sa tête, elle voulait savoir quelle musique j'écoutais. Je lui passée les écouteurs deux minutes avant qu'elle le rejette. En ce qui la concerne, elle aime les musique douce et gentille alors que moi je préfère le hardstyle. Je remis mes écouteur et partis dans mon monde.

"Ambre...Ambre joue avec moi" me disait-elle

Je n'avait pas vraiment envie de jouer et encore moins de retirer mes écouteur. C'est alors qu'elle me lança son regard de chien battue.

"bon d'accord... Deux minute.... Et je ne retire pas mes écouteur, je baisse juste le son pour t'entendre ok?" lui dis-je en abandonnant l'idée d'une bonne sieste.

"ok" me répondit-elle heureuse.

Je sortie un jeu de UNO est commençais à distribuer les cartes. La petite regardait autour d'elle, comme ci elle voulait que quelqu'un nous rejoigne. Je n'y prêtée pas attention et continuée de distribuer. On commença le jeu et il semblerait qu'elle me connaisse par cœur. Elle ma battue du premier coup anticipant mes attaque. Maintenant il va falloir que je change de stratégie.
#   Mer 15 Mai 2013 - 18:05
avatar
Invité

Son arrivée s'était faite dans un calme absolu. Le voyage lui-même avait été long, mais peu fatiguant. Ayant dormi durant une bonne partie de celui-ci, dans le but de ne pas avoir à supporter trop d'heures sans rien pour s'occuper, elle avait ensuite griffonné quelques idées sur son carnet. Dessins, pour la plupart, de mets ou d'ornements sans réel sens. Juste le plaisir de la création. Puis était venu le tour de la voiture. Elle avait alors saisi deux écouteurs, sans prétention, et s'était perdue dans les méandres troubles de la musique instrumentale. Ses yeux, restés entrouverts, s'étaient délectés de nouvelles visions. Pour la première fois, elle quittait son pays d'origine et le déplacement lui-même se montrait intéressant. Les bâtiments, l'agencement des rues, les gens eux-même : tout était différent.
C'est cependant Terrae qui l'avait intriguée au plus haut point. Elle s'était attendue à quelque chose d'imposant, soit. Ils devaient probablement avoir une quantité conséquente de place libre pour se permettre d'aller jusqu'au côté opposé de la planète trouver leurs pensionnaires. En revanche, ce qu'on lui présentait n'était ni une école, ni un simple centre d’accueil. On aurait dit une île perdue au beau milieu de la ville. Fermée à tout le reste, comme mise à l'écart, et pourtant bien présente.

Elle attrapa une petite valise à roulettes, d'un marron terne, et s'avance vers les grilles. Ses doigts se posèrent un instant sur le métal, sans qu'elle ne fasse aucun mouvement. La voiture s'éloignait déjà, ajoutant au lieu une once de mystère qui n'était pas pour lui déplaire. Finalement, elle laissa glisser sa main vers le bas afin de pousser l'immense porte en fer et de s'engouffrer dans les lieux.
La demoiselle continua sa route d'un pas lent et pourtant sûr. Presque comme si elle faisait déjà partie des habitués, quoique son bagage laisse transparaître le contraire. Il ne fut pas difficile de trouver un habitant local, une adolescente de quelques années de moins qu'elle, à vu d’œil. Son visage se fendit d'un sourire délicat.

« Bonjour. Puis-je savoir où se rendre lorsque l'on arrive ici ? On m'a parlé de dortoirs, notamment. »

« Oh, bien sûr !, l'adolescente aperçu la valise à ce moment même et se montra un peu plus accueillante. Bienvenue à toi. Tu es juste à côté, à vrai dire. Juste là. »

Elle se tourna quelque peu et indiqua l'entrée d'un bâtiment, non loin. Éléonore inclina légèrement la tête pour la remercier, sans se défaire de son sourire puis s'éloigna. Le chemin était plutôt bien tracé et, en moins de temps qu'il n'en faut, elle poussa la porte du dortoir des filles.
Son regard parcourut la pièce, comme une étude rapide. L'endroit était visiblement bien entretenu, éclairé juste ce qu'il fallait. On sentait que la personne qui avait décidé de l'organisation de cet endroit avait voulu lui donner une impression chaleureuse. Finalement, ses yeux se posèrent sur deux jeunes filles. Quoique, l'une devait avoir à peu près son âge. La seconde n'était encore qu'une fillette. Sans cherche à se dissimuler, elle s'approcha lentement et jeta un regard vers leur jeu. Après quelques secondes silencieuses encore, elle glissa, d'une voix douce.

« Vous venez d'arriver ici ? »
#   Jeu 16 Mai 2013 - 14:47

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

Je me concentrais. Je n'arrivais pas à battre la petite alors qu'avant je devais le faire exprès. C'est pas possible, elle à du s'entrainer avec quelqu'un!! Je commencé à m'énerver. La petite se moqué de moi parce que j'étais une grosse mauvaise perdante. Je me donnais à fond au jeu, comme je le pouvais quand une voix m'interpella.

« Vous venez d'arriver ici ? »[/justify][/quote]

Une fille de mon âge était là avec sa valise. Je compris qu'elle était toute nouvelle, comme la jeune femme que j'ai croisée à l'entrée.

"Non, nous sommes ici depuis quelques jours déjà"

Ma cousine semblait intéressée par cette fille. Elle lui faisait de grand sourire. Je pensais donc à nous présenter, après tout, se serait plus polie.

"Moi c'est Ambre et la petite est ma cousine. Je suis encore novice ici...."


Un petit moment passé. On avait arrêté de jouer au carte quand je retirais mes écouteurs et lui demandé gentiment :

"Et toi, quel est ton nom? Tu viens juste d'arriver?"

La petite avait l'air encore plus intéressée par la réponse. Elle continuait de lui sourire gentiment.


#   Jeu 16 Mai 2013 - 19:37
avatar
Invité

Elle ne quittait pas les cartes du regard. Quelques rares fois elle avait eu l'occasion d'expérimenter ce jeu. Suffisamment pour en connaître les règles et les assimiler. De ce fait, il n'était pas compliqué de comprendre que la plus jeune était aussi la plus douée pour cette partie-là. Quoiqu'une part de chance existe, bien entendu, mais à l'expression réjouie de la petite, elle avait du apprendre une certaine technique. Pour battre l'autre, peut-être : elles semblaient proches. Sans cesser ses réflexions, qui comme d'habitude se propageaient dans son esprit avec un naturel peu commun, elle afficha finalement un sourire posé à son tour. Sa tête se hocha, une première fois, après sa réponse. Elles devaient donc déjà connaître quelque peu les lieux : cela pourrait s'avérer utile. Après tout, l'endroit était suffisamment imposant pour requérir un certain entraînement dans son exploration.
Son regard se déplaça vers la fillette, et elle adoucit encore un peu son sourire, comme pour la rendre plus confortable vis à vis d'elle. Ses mains étaient toujours posées, à peine serrées, sur la poignée de sa valise. Elle acquiesça, une seconde fois, après l'énoncé de leurs noms, gravant ceux-ci dans son esprit.

« Je vois. »


La jeune femme fit quelques pas, à peine, restant toujours dans l'angle de vue des demoiselles. Finalement, elle trouva un lit qui paraissait libre et déposa sa valise près de celui-ci. Elle se contenta de passer une main sur le drap, y traçant quelques plis, pour indiquer que l'endroit était désormais pris. Enfin, elle revint se placer aux côtés des deux filles, reprenant la même expression que plus tôt.

« Je m'appelle Éléonore, mais vous pouvez m'appeler Nora si vous voulez. »

Le commentaire était en partie destiné à la petite, à qui elle lança un léger regard en coin. Celui-ci était à l'image de son sourire ou de sa voix : doux, paisible. Pour la troisième fois, elle hocha la tête légèrement, bien que la question aie été plutôt rhétorique qu'interrogative.

« En effet. J'ai trouvé les dortoirs plutôt facilement, bien que je n'aie aucune idée du reste des lieux. On peut dire que je suis encore plus novice que toi... Je ne connais de cet endroit presque que le nom. »

Bien qu'ayant déclamé cela de suite, elle savait prendre son temps et les mots sortaient comme un flot tranquille, sans être pressés. En revanche, elle devait s'avouer une certaine curiosité vis à vis de Terrae, particulièrement devant la diversité de ses locataires. Bien qu'elle soit nouvelle également, Ambre allait peut-être pouvoir l'aider. La moindre information lui était utile, après tout. Patiemment, elle attendit une réponse, restant bien droite, ses mains se frôlant distraitement.
#   Jeu 16 Mai 2013 - 21:22

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

La nouvelle pris un lit et le marqua pour éviter que quelqu'un ne lui prenne. J'attendais sa réponse avec impatience mais elle semblait calme et décontractée.

« Je m'appelle Éléonore, mais vous pouvez m'appeler Nora si vous voulez. »

Éléonore regardait ma cousine d'un coin de l’œil gentiment. Peut être est elle aussi intéressée par elle. Elle hocha la tête plusieurs fois quand me vin l'idée de l'inviter à jouer avec nous. Peut être saura-t-elle battre la petite? Non, si c'est vraiment le cas je me ferais encore plus descendre. Je préfère arrêter la partie tout bêtement.

« En effet. J'ai trouvé les dortoirs plutôt facilement, bien que je n'aie aucune idée du reste des lieux. On peut dire que je suis encore plus novice que toi... Je ne connais de cet endroit presque que le nom. »

Ces phrases sortie doucement. Encore une preuve que cette fille était calme. Cependant, elle avais l'air d'attendre quelque chose de moi. Je ne sait pas quoi exactement, mais elle en avait l'air. Je réfléchissais. "Je ne connais de cet endroit presque que le nom." que voulait-elle dire par là? Voulait-elle une visite guidée? Si c'est le cas, c'est foutue. Les seul chemins que je connaissent par cœur sont ceux de la cafétéria, la cour et celui qui mène à l'entrée. De plus je ne suis pas douée pour retrouver mon chemin. Une fois perdu, sauf si la petite est présente, c'est foutue. Mais peut-être n'était-ce pas vraiment ce qu'elle attendais de moi. Peut-être voulait-elle juste des informations sur le lieu dont elle vient d'arriver. Je ne suis pas sûr mais je pense que c'est ça.
Voyons, par ou commencer? A vrai dire, je ne connait pas grand chose moi non plus. Que dire.... Qu'il ne faut pas se mesurer face à un ancien au grand risque de finir à l'infirmerie ou qu'ici c'est un monde totalement différent de celui de dehors? Je ne sait pas.

Je pris un moment pour choisir ma réponse avant de lui dire calmement :

"Moi non plus je ne connais pas grand chose de cet endroit, tout ce que j'ai fait ces dernier temps c'était des rencontres avec des membres de cet institut et visiter quelque recoin..."




#   Jeu 16 Mai 2013 - 22:49
avatar
Invité

L'autre jeune femme prenait un certain temps pour répondre. En pleine réflexion, probablement. Sur ce qu'elle avait dit, où sur l'endroit lui-même, qui sait. Il était difficile de comprendre les pensées humaines, sa propre expérience lui ayant appris que nombre d'entre elles pouvaient être dissimulées avec une facilité affligeante. D'autant plus les plus banales d'entre elles, et dire que leur conversation était d'une importance capitale n'aurait pas été exactement juste. Mais sa volonté d'en savoir plus restait la même, ainsi elle patienta sans bouger tout d'abord, avant de s'asseoir à leurs côtés, lentement, repliant ses jambes sous elle, une main placée sur le côté. Tandis qu'elle glissait une question innocente à la petite, elle détaillait avec une discrétion totale sa cousine. Pas de manière insistante. Seulement observatrice.

« Et toi, comment t'appelles-tu ? »


Ambre possédait une beauté bien spécifique. Ses cheveux de jais contrastaient fortement avec le clair de sa peau, tout comme ses vêtements d'ailleurs. Et ses yeux, d'un bleu plus vif que le sien, achevaient de la rendre intrigante de l'avis de bon nombre de personnes. Toutefois, pour notre demoiselle, ce genre de détails n'était pas plus intéressants que d'autres. Ils faisaient simplement partie d'elle, mais sa propre réaction n'en était aucunement affectée. Ni en voyant les différents bijoux qui ornaient, en nombre assez conséquent, ses oreilles. Elle se demanda brièvement s'il y avait une quelconque signification à ces nombres ou s'ils étaient dus au hasard. Mais sa question resterait muette : le temps n'était pas aux curiosités trop poussées pour le moment.

D'ailleurs, notre jeune femme ne savait toujours pas ce qu'elle attendait exactement comme réponse. Quelques guides rapides si possible, bien entendu : elle ne pouvait se permettre de se perdre pour aller aux endroits de première nécessité. Mais, l'endroit était suffisamment peu commun pour mériter que l'on demande une explication plus poussée. Or, si elle venait simplement d'arriver, difficile d'imaginer qu'elle en sache autant que voulu. Peut-être devrait-elle trouver quelqu'un d'autre, plus tard. Pour compléter ce qu'elle aurait déjà su. Sa réponse arriva finalement, coupant court à sa propre réflexion, invisible sur ses traits détendus. Peu claire, elle ne comblait bien évidemment par ses quelques attentes, mais cela ne faisait rien. Elle n'en était ni déçue, ni plus enthousiaste encore. C'était ainsi, simplement.

« C'est déjà mieux que moi-même, pour le moment. »

Elle s'arrêta un bref instant, laissa passer l'équivalent d'un battement de cils, détournant légèrement la tête, comme indiquant, cette fois, un éventuelle réflexion de sa part. Finalement son regard se plongea dans le sien à nouveau, inchangé.

« J'aurais deux questions, en ce cas. Tout d'abord, ces recoins... Je présume qu'il y en a certains pratiques. Un endroit où manger, par exemple. Pourrais-tu me les indiquer ? »

Une nouvelle pause, plus courte. Juste le temps de changer quelque peu de sujet.

« Et ces rencontres t'en on-t-elles appris un peu plus sur cet endroit... ? Terrae... »


Elle dit le nom en laissant légèrement en traîner le son, comme s'il s'agissait d'une interrogation en soi.

« Terrae est bien différent des endroits que je connais. Mais je ne parviens pas encore à saisir son but... en un sens. Qui sont ceux qui y vivent, par exemple. »

Après cela, elle pencha très légèrement la tête, montrant ainsi une volonté d'en savoir plus par ce biais, comme l'invitant à continuer, si seulement elle en était capable, bien entendu. Son sourire était toujours présent, un peu moins prononcé, naturel.
#   Ven 17 Mai 2013 - 10:49

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

« C'est déjà mieux que moi-même, pour le moment. »

Elle s'arrêta un petit moment avant de me regarder dans les yeux et continua.

« J'aurais deux questions, en ce cas. Tout d'abord, ces recoins... Je présume qu'il y en a certains pratiques. Un endroit où manger, par exemple. Pourrais-tu me les indiquer ? »

Évidemment, Je connais assez bien la cafétéria qui pourrait lui être utile et celui de la cour mais je doute pour celui qui mène à l'entrée. A moins qu'elle n'est de bonne raison mais puisqu'elle est ici elle devrais déjà le connaître. La petite me coupé dans mon élan pour lui chuchoter quelque chose. Qu'est ce qu'elle peut bien lui dire? Depuis quand parle-t-elle aux gens qui lui son inconnue ? Elle n'a quand même pas perdue sa timidité qui lui faisait tout son charme?!! J'écoutais curieuse de savoir. J'entendis une lettre qui me fît comprendre se qu'elle disait. La lettre "a" comme Lala. Oui, elle était juste en train de lui dire son nom. Je repris mes pensée la ou je les avais laissées et au moment de répondre elle continua.

« Et ces rencontres t'en on-t-elles appris un peu plus sur cet endroit... ? Terrae... »[/i]

Euh... Les rencontres que j'ai fait... Voyons... J'ai pue rencontrer une jeune femmes à l'entrée et c'est plutôt moi qui lui est indiquée son chemin, il y a aussi celles de la cafétéria avec Sodako mais comme moi elle était nouvelle puis aussi celles de Léon dans la cour qui lui m'a plus conseillé de le voir en cas de problème et aussi celle des deux membres à mon arrivé à la cafeteria la première fois....

« Terrae est bien différent des endroits que je connais. Mais je ne parviens pas encore à saisir son but... en un sens. Qui sont ceux qui y vivent, par exemple. »

Elle avait très intéressée par cet endroit et je la comprend. Rien qu'en voyant la petite changer autant ainsi que moi rend cette endroit encore plus intriguant. Je ne suis pas sûr mais je pense que les membres présent dans cette institut sont ceux qui possède des capacité différentes des hommes normaux et aussi d'être un toit pour ces individus qui sont pour la plus part rejetés. Je pris le temps de lui répondre gentiment.

"Alors pour les recoins, je connais la cafétéria qui pourrait t-être utile et aussi peut-être la cour. Après pour les rencontre que je fais c'était soi avec d'autre novice qui comme moi ne connaissait pas grand chose soi des membres habitués mais je ne leurs ai pas pausé de question spécialement donc... C'est difficile à dire. Après, ce que je pense de cette endroit c'est que c'est un toit pour toutes les personnes différentes. Je pense que chaque membres à sa propre personnalité et jusqu'ici pas mal de main m'ont été tendu donc je me suis... comment dire... Attendris et surtout attachée à cette endroit."


C'était bien vrai. Terrae ma changé voir transformée. Je ne suis plus du tout la même et je lui en suis reconnaissante pour moi et pour la petite.
#   Ven 17 Mai 2013 - 21:39
avatar
Invité

La demoiselle nota cette fois le nom de la plus jeune, qui lui allait plutôt bien d'ailleurs. Une sonorité légère, presque chantante, qui se mêlait bien avec sa voix enfantine. En revanche, elle n'avait que rarement croisé de personnes avec une telle appellation et se demandait si cela était courant d'où elles venaient. Sa connaissance du monde était malheureusement trop faible pour distinguer clairement les cultures de chaque pays. Elle n'était pas non plus capable d'assimiler les deux cousines à un lieu en particulier. Là encore, cela aurait pourtant son intérêt, mais pour le moment l'important était Terrae : leur nouvelle maison, en un sens. Il allait lui falloir la considérer ainsi et s'habituer à ses coutumes aussi différentes puissent-elles être de sa France natale. Son écoute se fit plus attentive quand Ambre prit la parole à nouveau. Son visage afficha, le temps d'un battement de cils, un air plus satisfait en entendant parler de la cafétéria.

« Ah... Je voudrais bien savoir comment y aller, en effet. Juste quelques instructions suffiraient, j'ai un plutôt bon sens de l'orientation. »

Après un instant d'hésitation, assez feinte au vu de son ressenti réel, elle ajouta.

« Sais-tu s'il est possible d'y cuisiner soi-même ? De manière occasionnelle pour le moment, en tous cas. »

Ses pensées se tournèrent à nouveau vers le calepin qui était resté, bien calé, à l'intérieur de sa valise. Elle avait de nouvelles recettes à expérimenter et nul doute qu'elle trouverait un moyen de le faire. Même si sa discrétion était son aspect le plus souvent démontré, lui évitant donc de se faire remarquer la plupart du temps, elle n'en restait pas moins décidée sur les rares, et même presque inexistantes, choses auxquelles elle attachait un semblant d'importance. Elle n'hocha que brièvement la tête à la mention des autres élèves. Soit, c'était sur ce point qu'elle devrait pousser ses propres recherches. Rien ne pressait cependant et les rencontres les plus fortuites se faisaient le plus souvent suivant le fruit du hasard. Elle ne put s'empêcher de relever un certain mot, qu'elle répéta, très bas.

« Différentes... »

Différentes en quoi, tel était la question. De par leur origine ? Leur caractère ? Leur talent, peut-être... Même si elle n'avait pas l'expérience d'un grand chef, ou pâtissier, elle se savait relativement douée en la matière mais... peut-être pas jusqu'à être amenée à l'autre bout du monde, tout de même. Étrange manière de procéder.

« Je comprends. Beaucoup d'entraide, donc... Je présume que je m'y ferais également. »

Elle lança cela avec une certaine conviction, comme apaisée, quoique son esprit n'aie guère d'avis sur la question en réalité. Elle pouvait être dans n'importe quel endroit et s'y sentir normalement. Quant à l'entraide, sa nature la menait plutôt vers les calmes rêveries solitaires, si d'aventure elle devait aller explorer les alentours. Mais il s'agissait tout de même d'un contexte plus appréciable qu'une prison gigantesque comme pouvaient laisser penser les grilles entourant les lieux.

« Merci pour tes mots, Ambre. Cela m'aidera déjà un peu plus à m'y retrouver ici. »

Son sourire s’agrandit très légèrement, semblant cette fois teinté de reconnaissance.
#   Dim 19 Mai 2013 - 15:31

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

« Ah... Je voudrais bien savoir comment y aller, en effet. Juste quelques instructions suffiraient, j'ai un plutôt bon sens de l'orientation. »

Elle hésita un moment avant de poursuivre.

« Sais-tu s'il est possible d'y cuisiner soi-même ? De manière occasionnelle pour le moment, en tous cas. »

Bonne question. Personnellement, je ne cuisine jamais. C'est toujours la petite qui s'en occupe. Je sais, je suis flemmarde et je le reconnais. après tout elle recracher souvent se que je cuisinais et voir parfois n'y goûtait même pas. Après ça elle à commençait à faire à manger toute seul refusant que je m'approche d'une cuisine. C'est à ce moment là que je compris que je ne lui était d'aucune aide mais plutôt le contraire. Ça a toujours était elle qui s'occupait de moi. Quoique ça dépendait des moments. En vérité on se soutenais l'une à l'autre sachant qu'elle était mon contraire. Elle était douce et gentille alors que moi (certes, plus depuis que je suis ici) j'était méchante et sadique. Juste avant que je me perde dans mes pensée, la jeune fille chuchota.

« Différentes... »

Je ne comprenais pas. Ce mot l'avait-il perturbée... Plus ou moins....

« Je comprends. Beaucoup d'entraide, donc... Je présume que je m'y ferais également. »

Elle avait l'air apaisée. Je ne comprenait toujours pas. Ce mot l'a-t-il si profondément touchée? Enfin bon. C'est qu'elle est nouvelle et qui sait ce qu'elle à vécue dans le passé. Peut-être en était-ce la cause. Je préférais ne pas m'en mêler de peur qu'elle se vexe ou autre quand elle continua

« Merci pour tes mots, Ambre. Cela m'aidera déjà un peu plus à m'y retrouver ici. »

Elle avait l'air sincère. Son sourire le paraissait en tout cas. La petite continuait de lui sourire tout en la scrutant. J'avais envie de lui dire que c'était impolie de fixer les gens mais elle ne pensait pas à mal et ça se voyait. Je m'empressais donc de répondre clairement et poliment.

"Y a pas d'quoi. On est là pour ça après tout.... S'entre-aider..."

Je lui sourit de sorte qu'elle se sente un peu mieux. Je sais qu'arriver n'importe ou après un long voyage peut-être fatiguant donc un peu de gentillesse ne lui ferait pas de mal.
#   Lun 20 Mai 2013 - 17:58
avatar
Invité

La demoiselle, toujours attentive aux réactions de son interlocutrice, ne pu s'empêcher de remarquer qu'elle aussi demeurait parfois songeuse suite à ses réponses. Elle se douta que cela devait être de par leur arrivée nouvelle dans cet endroit. Leurs marques n'étaient pas prises et le doute alors facile à obtenir. La recherche de connaissances était aussi un trait humain très courant et comment ne pas en être doté dans un pareil lieu ? Certaines de ses questions en demeuraient alors sans réponses, mais ce n'était pas bien important. Elle pourrait toujours vérifier ses dires plus tard, par elle-même, sa rencontre avec la jeune femme en restant inchangée. En un sens, cela lui confirmait déjà une chose : elle aussi avait été menée ici sans réelles informations. Dans beaucoup d'écoles, ou pensionnats, on faisait faire aux résidents un petit tour du bâtiment. On leur donnait parfois une petite carte, si les lieux étaient très grands, et au moins une personne auprès de qui aller si jamais ils avaient besoin de références. Ici, cela n'avait pas été le cas pour aucune des deux, apparemment. Était-ce une généralité ? Ceux qui s'occupaient de Terrae envoyaient-ils souvent des gens en récupérer d'autres, partout dans le monde, pour finalement les laisser ici sans marques ? Quoique... en un sens, cela permettait de faire de nouvelles rencontres rapidement. Et, au long terme, l'impression d'appartenance au lieu devait en être renforcée. Pas si étrange, quand on y réfléchissait...

Tandis qu'Ambre restait pensive quant à ses propos, notre demoiselle lança un nouveau regard vers sa cousine. A chaque fois qu'elle se reportait vers elle, ses traits s'adoucissaient. On aurait pu penser qu'elle appréciait les enfants, tout du moins celle-ci en particulier. Toujours est-il qu'une certaine impression de chaleur, agréable, émanait d'elle comme pour effacer une quelconque appréhension que pourrait avoir la petite. Pas que cela soit réellement nécessaire : elle paraissait d'un naturel curieux et enjoué, ne cessant de la fixer d'ailleurs. Cela ne la dérangeait pas outre mesure. Elle aurait presque pu être amusée par le manque de discrétion dont elle faisait preuve, qui ajoutait à son air innocent. Elle acquiesça à nouveau, d'un air légèrement reconnaissant, suite à sa réponse. Ambre se montrait juste comme il fallait : polie, aidante, mais pas trop insistante non plus. Elle était tombée sur une bonne personne.

« C'est vrai. Je suppose que c'est aussi ce que souhaitent ceux qui dirigent cet endroit, en un sens. »

Son regard se porta vers son poignet, où se trouvait une montre simple, discrète, au bracelet argenté. L'heure avait été modifiée pendant le trajet, et elle fit un léger calcul pour se situer vis à vis de la France. Elle sentait qu'elle aurait un peu de mal à s'habituer à ces changements horaires, mais tant pis, il le faudrait bien. Une semaine de perturbations, peut-être ?

« Je risque de me fatiguer assez vite... L'heure n'est pas exactement la même chez moi. »

Bien qu'elle ai ajouté sa seconde phrase normalement, il s'agissait d'une expression bien moins importante que la réalité.

« Je pense donc aller faire un petit tour, pour situer les lieux... Comprendre un peu mieux. »

Son regard voleta vers la fenêtre. Elle s'endormirai sûrement alors qu'il ferait encore jour, pour sûr. Presque comme une grande sieste.

« Je vous retrouve ici plus tard, donc.. ? Je pourrais peut-être jouer un peu avant d'aller dormir. »

Elle s'adressait cette fois plutôt à la petite, qui avait paru apprécier grandement de battre sa cousine un peu plus tôt. Une partie ou deux ne pourrait pas lui faire de mal en rentrant, au contraire : elle irait se coucher à une heure un peu plus logique et pourrait se détendre quelque peu dans le confort des dortoirs avant. Elle attendit ainsi une réponse, restant assise pour le moment, que ce soit de l'une ou de l'autre des deux filles.
#   Lun 20 Mai 2013 - 20:05

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 22
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

« C'est vrai. Je suppose que c'est aussi ce que souhaitent ceux qui dirigent cet endroit, en un sens. »

Je le pensais aussi, après tout si ça n'avait pas été le cas je n'aurais jamais pu avancer dans ma nouvelle vie. Je pense que c'est aussi ce qui fait le charme de cette endroit, nous laissant nous débrouiller tout en nous forçant une approche plus ou moins directe avec les autres membres. Éléonore regardait sa montre. Je suppose que son voyage était long et qu'elle était fatiguée. Je regardais l'étiquette sur sa valise. Elle venait de France. Très long voyage donc. Elle aura du mal à se mettre dans les horaires du Japon mais elle finira bien par s'y habituée donc je ne m'y intéressée pas plus que ça.

« Je risque de me fatiguer assez vite... L'heure n'est pas exactement la même chez moi. »

C'est évident!!!!

« Je pense donc aller faire un petit tour, pour situer les lieux... Comprendre un peu mieux. »

Elle regardait dehors. Elle avait l'air de réfléchir donc je préféré la laisser faire attendant une suite. La petite continuait de la fixer bêtement. Je lui fis un signe d'arrêter mais celle-ci (sachant qu'elle m'a très bien vu) continuer quand même. Merde, il faut même que je lui refasse une éducation. Ça va me pourrir mes moments de tranquillités, je le sent.

« Je vous retrouve ici plus tard, donc.. ? Je pourrais peut-être jouer un peu avant d'aller dormir. »

Elle regardait la petite. Je suppose donc qu'elle s'adressé à elle. Je ne comprenais pas, elle n'a pas arrêtait de la fixer et pourtant ça n'a pas l'air de la déranger. Moi personnellement ça m'aurais soûlé jusqu'à se que je pète un câble. La petite ne répondis pas et continuait de la fixer. Sale gosse. Elle à beau être pleine de bonnes attention mais n'en reste pas moins une enfant. Je lui lançais (sans qu’Éléonore ne l’aperçoive) le regard qu'elle détestait. Celui que je lançais quand j'étais vraiment très énervée et qui lui fait peur. C'est mesquin, je sais, mais il faut qu'elle apprenne la politesse et en premier lieu il faut qu'elle arrête. Je détestais quand elle se comportait comme ça, à vrai dire, ça me rend folle. Elle me remarqua immédiatement et compris qu'il fallait qu'elle arrête. J'en profitais pour lui faire signe de répondre. Elle s’empressait donc de lui dire :

"oui, avec plaisir.... Je t'attendrai."

#   Mar 21 Mai 2013 - 0:43
avatar
Invité

Nora suivit l'échange avec un certain intérêt, toujours parfaitement immobile, une main sur ses genoux. La petite s'était d'abord montrée étrangement muette, comme si elle attendait quelque chose, peut-être. Ou alors était-ce juste sa présence qui obnubilait ses pensées. Ou encore le fait qu'elle lui ai proposé de jouer ensemble, puisqu'elle était visiblement une grande joueuse. Toujours est-il qu'une certaine réponse sembla être donnée par Ambre, bien qu'elle ne puisse l'apercevoir directement. Elle présuma que cette dernière devait s'occuper seule de la jeune fille depuis un certain temps, tout du moins assez pour pouvoir communiquer discrètement et ainsi lui expliquer comment se comporter avec les autres. La preuve : rapidement, elle ouvrit finalement la bouche pour lui donner une réponse de sa voix fluette, la faisant acquiescer légèrement.

« C'est entendu dans ce cas. Je tenterai de ne pas revenir trop tard. »


Sur ces mots, elle se releva sans se presser, se tenant à nouveau droite, habituellement. Notre demoiselle se détourna pour se pencher vers sa valise, l'ouvrant à peine, juste de quoi prendre son carnet qu'elle cala sous son bras, collé à elle, comme toujours lorsqu'elle se déplaçait avec lui. Satisfaite, puisqu'après tout elle n'avait besoin que de peu de choses ici, elle revint vers les deux demoiselles et leur sourit un peu plus que précédemment, inclinant légèrement la tête pour les saluer.

« Ravie de vous avoir rencontrées, toutes les deux. A tout à l'heure. »

Sa voix était tout aussi calme, teintée de sincérité quant à sa première phrase. Elle fit le tour des deux demoiselles, allant vers la porte, leur lançant cependant un dernier regard, comme pour les saluer une dernière fois. Cela rassurerait peut-être la petite quant à la teneur de leur promesse. A ce moment, elle se retourna vers la porte, qu'elle poussa lentement, se préparant à visiter ce qu'elle pouvait de l'établissement.
#   
Contenu sponsorisé

 

moment de tranquilité {libre}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Dortoirs Novices. :: Dortoirs des filles.