Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nouvelle rencontre {Léon Valentine}
Mar 14 Mai 2013 - 20:59
avatar
Féminin

Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

Je sortais de la cafétéria. La petite ne voulais pas rester avec moi dehors et était donc retournée au dortoir. Je me demande pourquoi. D'habitude elle est la première à me suivre partout. Peut-être bien qu'elle s'est fait des amis et si c'est le cas t'en mieux. Je vais enfin pouvoir écouter ma musique tranquillement sans qu'elle me demande de jouer.

Je m'arrêtais et remarquée un banc libre. Je m’assois donc sur ce banc. Il serait peut-être temps que je me met moi aussi à me trouver des amis, après tout ça fait un petit moment que je suis ici à me le répéter.... Je me mis à contempler le ciel bleu, ma couleur préférée. Je me sentais bien. Depuis que je suis venu ici, je me sent... chez moi. Je n'ai jamais ressenti ça avant et la petite non plus. De plus, c'est la première fois depuis longtemps que j'ai réussi à avoir des conversations civilisée avec les gens qui m'entouraient sans être de mauvaise humeur ou trop sadique.

Je pensais à tout et n'importe quoi en écoutant ma musique. La cour était vide et le calme régné sous un grand soleil.
Heureuse et fière de mon choix d'être venus à terrae, je souriais et même plus je rigolais.
C'est peut-être la meilleure chose qui me soi jamais arrivée...
Mais qu'est-ce qui me prend à moi?!! Depuis quand je suis autant positive? Bon, c'est peut-être vrai que je le suis mais c'est pas moi ça. Je commence peut-être à me transformer ou à changer de personnalité.... Non non, pas possible. Je suis juste dans une nouvelle phase de ma vie, pas d'inquiétude!!

C'est à ce moment qu'un garçon me surpris et s’assoie à côté de moi. Il avait l'air un peu plus vieux, mais de combien d'année? deux? trois?
Enfin bon, mon instinct anti-gens ne se mis pas en route. Au contraire, je me sentais toujours bien. J'en ais donc déduis qu'il n'était pas une menace et que je pouvais garder mon humeur positive.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Mer 15 Mai 2013 - 14:27
avatar
Invité

Aujourd'hui avait été une journée banal comme les autres, cours ce matin prof absent cette après-midi rien de bien palpitent à par les heures de troues du matin qui m'avait fais faire des allez et retour incessant et en plus de ça j'avais été en retard à un cour car j'étais descendu sans mon sac et donc j'avais du retourner le chercher et comme si ça ne suffisait pas, j'étais tombé tout seul comme un grand dans un couloir sans rien aucune flaque juste moi et le sol ce qui me donnait droit d'avoir de jolie bleu sur le coude où je m'étais rattrapé.

Que je maudissais cette matinée mais bon c'était rien comparé à ce midi à la cafétéria, il y avait pas des plats qui m'attirait spécialement genre choux de bruxelle mouais bof personne aime mais moi m'en foutais, en viande steak haché ils pouvaient mieux faire mon bon ça allez et en dessert yaourt nature. Le plus dérangeant c'était pas la nourriture moin de la c'était plutôt le bruit continuel et surtout les sales abrutis qui soit disant avaient trop chaud faisaient mumuse avec l'eau.

Vous me direz ba pas grave, mais sauf que je m'était prit un pot à eau remplie et vue que j'étais d'humeur très fracassante ba une bagarre c'était déclenché et vue que c'était des nouveaux et qu'ils faisaient leur malin à plusieurs. Ils avaient encore plus réussis à m'irriter ce qui leur avait valu un jolie tour à l'infirmerie et moi bien évidement pour m'excuser j'avais nettoyé le bordel provoqué par ces idiots.

Pour essayer d'évacuer toute cette colère de la journée j'avais décidé d'aller au parc sauf que ba il était remplie j'allais donc au lac remplie, champ de fleur et autre remplie, mais bordel tout mes coins favoris étaient occupés. Je m'étais donc retrouvé à aller dans la cour totalement euh vide pourquoi elle était vide.Quand sur un banc j'avais aperçu une jeune demoiselle seul écouteur sur les oreilles, je m'étais donc dirigé en sa direction et m'étais assis sur le même banc.

Je laissais un petit quart d'heure passé quand je décidais de lui parler assez fort mais gentiment :

-Bonjour mademoiselle, désolé de squatter le même banc que toi mais vue que tu étais seul ba je me suis dit que l'on pouvait peut être se parler ? Moi c'est Léon Valentine enchanté.

En disant cela je ressentit comme un apaisement en moi et tout en relâchant un gros soupir j'avais fermé les yeux et levé la tête au ciel en rajoutant :

-Désolé de paraître sois trop brusque ou tendu mais j'ai passé une horrible journée...
Revenir en haut Aller en bas

Mer 15 Mai 2013 - 18:03
avatar
Féminin

Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

Depuis l'arrivé de cet inconnue, je continuais d'écouter ma musique. J'engagerais bien la conversation mais pour dire quoi? De plus, aucun mot ne sortait de mes lèvre, même pas pour dire bonjour. Plus le temps passé plus je commençais à me sentir gênée. Je ne pense pas qu'il soit venu à côté de moi pour le calme puisque la cour est vide donc logiquement il se serait installé ailleurs. Je me posais des questions sur cet individu quand il me parla.

"Bonjour mademoiselle, désolé de squatter le même banc que toi mais vue que tu étais seul ba je me suis dit que l'on pouvait peut être se parler ? Moi c'est Léon Valentine enchanté"

Il parla fort. Sûrement parce que j'avais mes écouteurs. Il s'était présenté à moi donc mes sens ne m'on pas menti, il n'est pas un de ces enfoirés qui persécute tout le monde. Je me sentait quand même mal à l'aise. Il est peut-être la première personne à être venue de son plein gré vers moi. Je n'ai jamais vécu ce genre de situation donc je ne sais pas quoi faire. Dois-je me présenter moi aussi? Sûrement, au moins par politesse. J'allais me lancer quand il continua.

"Désolé de paraître sois trop brusque ou tendu mais j'ai passé une horrible journée..."

Je comprenais. Moi aussi je passais d'horrible journée avant et c'est la raison pour laquelle je traumatisais les autres. Dans ces cas la, seul ma cousine n'avait pas peur de m'approcher et arrivait toujours à me calmer les nerfs. Je retirais donc mes écouteurs.

"Salut, moi c'est Ambre...."


Je réfléchis. Il à passé une mauvaise journée, peut-être qu'il à envie d'en parler? C'est compliqué. Certaine personnes ne supporte pas que des inconnues s'occupe de leur vie privée. Que dois-je faire? Lui demander quand même? Tant pis, je me jette à l'eau et je verrais pour sa réaction. Je lui lancé alors un grand sourire.

"Tu veux me parler de ton horrible journée?" dis-je à la fois gaiement et timidement.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Mer 15 Mai 2013 - 21:38
avatar
Invité

J'ouvris les yeux toujours regardant le beaux ciel bleu qui se prêtait parfaitement à notre regard, et la brise était douce et chaude comme je l’espérais pour arriver à me détendre comme il le faillait tout en m'étirant je la regardais qui enlevée ses écouteurs pour se saluer d'un ton remarquablement normal :

- Salut, moi c'est Ambre....

Ce fut très bref mais faut dire aussi quelqu'un qui aborde comme ça une fille toute seul pouvait effectivement paraître assez louche ou bizarre. Puis je la vis réfléchir tout en se plongeant dans ses pensées, et sans plus m'attarder sur elle pour ne pas paraître encore plus louche ou pervers je m'étais remis à regarder le ciel, quand elle me dit sur un joli ton joyeux et timide accompagné d'un sourire sûrement :

-Tu veux me parler de ton horrible journée?

Au bas finalement elle avait l'aire de plutôt bien le prendre que je m'incruste littéralement comme ça mais bon je suis content qu'elle ne m'ait point rejetais et m'empressais donc de lui répondre pour me soulager la conscience et la faire rire un peut avec quelque geste :

-Alors pour te résumer : le matin j'ai fais un câlin au sol qui m'a laissé un bleu au coude et un jolie retard en cour car bien évidement les heures de trous nous faisait remonter, ensuite une jolie petite bagarre car des nouveaux m'avaient arrosé et que du coup je les grondaient mais il faisait leur malin et ba je leur ai montrer ce qu'un terre titan pouvait faire et les ais envoyé à l'infirmerie...

C'est vrais qu'en y pensant les pauvres j'aurais peut être pu y aller un peu plus doucement mais bon ils avaient pas qu'a chercher et de tout façon c'était eux les fautifs. Puis en soupirant et me levant pour m'étirer encore une fois je me tournais vers elle pour lui demander :

-Et toi miss Ambre comment c'était passé ta journée ? A et j'ai oublié de dire mais j'ai aidé ensuite à ranger le bazar à la cafétéria et tu as vraiment un jolie prénom.
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 16 Mai 2013 - 8:56
avatar
Féminin

Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

Je me demandais si je l'avait vexé ou non en lui posant ma question. Son visage n'avait pas l'air intrigué donc j'en déduit que non. Cependant, il n'a peut être pas envie de m'en parler... Je ne sait pas. Attendons sa réponse et nous verrons bien.

"Alors pour te résumer : le matin j'ai fais un câlin au sol qui m'a laissé un bleu au coude et un jolie retard en cour car bien évidement les heures de trous nous faisait remonter, ensuite une jolie petite bagarre car des nouveaux m'avaient arrosé et que du coup je les grondaient mais il faisait leur malin et ba je leur ai montrer ce qu'un terre titan pouvait faire et les ais envoyé à l'infirmerie..."

Je vois, il donc eu une mauvaise matinée. Personnellement, j'aurais bien assisté à la partie bagarre pour rigoler mais d'un autre côté, je comprend pas comment des gens peuvent être suffisamment fou pour s'en prendre à quelqu'un qui maîtrise déjà ses pouvoirs. Il faut croire qu'ils avaient mérités se qui leurs est arrivé. Ça à du quand même être comique. Je rigolais en imaginant la scène dans ma tête quand il me parla.

"Et toi miss Ambre comment c'était passé ta journée ? A et j'ai oublié de dire mais j'ai aidé ensuite à ranger le bazar à la cafétéria et tu as vraiment un jolie prénom."

Comment c'est passé ma journée? Pas grand chose je dirais, en pensant à ce qui lui est arrivé, je repensais à ce qui m'était arrivé la dernière fois dans les sous-sol.

"Normal pour le moment..."lui répondis-je simplement.

je ne sait pas quoi dire d'autre. Après tout je vais pas lui raconter la honte que je me suis prise à une heure du matin la dernière fois. Et puis à part ça, aujourd'hui il ne se passe pas grand chose. Bon c'est vrai que lui se confit à moi mais il n'a peut-être pas envie d'entendre ça et puis il va sûrement rigoler....
Un moment passé quand je lui parla.

"Et sinon, tu est ici depuis combien de temps? Moi je suis encore novice donc je connaît pas bien l'institut encore..."


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 16 Mai 2013 - 20:41
avatar
Invité

Après mon petit résumé surtout le passage de la bagarre j'avais vu un petit sourire prendre forme sur son visage, donc j'avais réussi à la faire au moin sourire par mon discoure hum c’était bien mais pas assez suffisant je voulais qu'elle rigole ce qu'elle avait fait dans la foulé c'était une petite victoire qui me rassurait car elle avait l'aire assez triste et seul.

Après que je lui avait demandé comment c’était passé ça journée tout en me rasseyant sur le banc pour me détendre encore plus, elle m'avait répondu encore d'un ton très banale sans forcement montrer quelconque émotion que ce soit ce qui m'étonnait toujours autant mais bon elle devait être timide et pas très bavarde :

-Normal pour le moment...

Je ne pouvait m’empêcher de me demander pourquoi elle avait dit * pour le moment * voulait elle que je change cette normalité fracassante ou bien voulait elle au contraire que je la laisse dans cette même normalité. Tout était encore un peu flou dans ma tête et je lui disais donc avec un petit rire joueur :

-Tu sais si tu veux je peux changer cette journée ou du moin ce qu'il reste comme temps pour que ce soit moin normal !

Je souriais espérant qu'elle accepte bon bien évidement il fallait que je trouve une idée au cas ou mais bon tant pis j'y réfléchissait tout en meublant un peut la conversation et tout en jouant au jeux des questions réponse, un coup elle un coup moi c'était pas déplaisant au contraire comme ça on ne pouvait point s’embrouiller. Puis ensuite elle me demandait :

-Et sinon, tu est ici depuis combien de temps? Moi je suis encore novice donc je connaît pas bien l'institut encore...

Alors je lui avait répondu une ou deux minutes après :

-Je suis ici depuis 4mois et je ne connais toujours pas tout cet endroit car il est tellement immense que parfois je m'y perd encore. Oui c'est bête je sais mais bon ! Et toi combien de temps cela fait que tu es ici ? Si tu veux si un jour tu as quelque problème tu pourra te confier...

Ba oui quoi j'allais pas la laisser presque seul je sais que la solitude c'est pas cool donc je lui avais dit ces paroles espérant que ça l'avait un peu réconfortais.
Revenir en haut Aller en bas

Jeu 16 Mai 2013 - 21:44
avatar
Féminin

Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

"Tu sais si tu veux je peux changer cette journée ou du moin ce qu'il reste comme temps pour que ce soit moin normal !"

Je ne comprenais pas ce q'il voulait dire par là. Peut-être avait-il une idée derrière la tête. Quelle genre d'idée? Je ne sait pas, peut-être voulait-il devenir mon ami ou voulait-il simplement changer la routine. Je me posais cette question dans ma tête quand je lui demandé depuis quand il était ici. Une ou deux minutes passé avant qu'il me réponde.

-Je suis ici depuis 4mois et je ne connais toujours pas tout cet endroit car il est tellement immense que parfois je m'y perd encore. Oui c'est bête je sais mais bon ! Et toi combien de temps cela fait que tu es ici ? Si tu veux si un jour tu as quelque problème tu pourra te confier...

Alors comme ça c'est tout à fait normal de se paumée dans cette endroit. Cela me rassura et me fit rigoler. Savoir que je ne suis pas la seul à m'être perdue ici sachant que moi j'était encore nouvelle me surpris mais me réconforta beaucoup. Ses dernier mots me touchée beaucoup aussi. Avoir quelqu'un sur qui compter est quelque chose d'important dans la vie mais je dois avouer que j'ai toujours était seul et que je ne voulais en aucun cas montrer mes faiblesses aux autres. Encore moins à la petite. Plutôt rassurée par ce qu'il m'avait dit, je lui répondis calmement avec un grand sourire.

"Moi je suis ici depuis quelque jours, je ne sais pas depuis quand exactement.... Et à vrai dire, moi aussi je me suis perdue il à pas longtemps dans les sous-sol..." Je rigolais à la dernière phrase avant de poursuivre.

"Je te remercie pour tout ça, j'accepte volontiers tes propositions...."lui dis-je à la fois rassurée et contente.

C'est la première fois qu'on me faisait ce genre de proposition et cela me rendis heureuse. Je suis surprise de voir ce que cette institut à le pouvoir d'apporter à ces membres et plus particulièrement ces membres eux mêmes. Cela est plutôt réconfortant à savoir pour la petite.

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Dim 19 Mai 2013 - 20:22
avatar
Invité

J'avais pu remarquer que quand je lui avais dit que j'arrivais encore à me perdre alors que cela faisait quatre jolis mois, plutôt cours à mon goût, que j'étais là elle en avait rit. Je pensais dans ses yeux en la regardant qu'elle était rassurée quand elle m'avait dit encore calmement mais pas le calme plat plutôt un calme enjoué avec un sourire :

-Moi je suis ici depuis quelque jours, je ne sais pas depuis quand exactement.... Et à vrai dire, moi aussi je me suis perdue il à pas longtemps dans les
sous-sol...


Elle avait rit en disant cela mais moi cela m'avait étonné qu'elle avait été dans les sous-sol. Moi qui n'y était jamais allé pour le moment je m'y perdrais sûrement aussi, de plus je n'aimais pas trop les endroits comme ça depuis ce qu'il m'était arrivé auparavant. et je lui demandais donc souriant :

A les sous-sol moi j'aime pas trop et je me perdrais sûrement si j'y allé ! Mais toi pourquoi donc y était tu ?Lui demandais-je poliment..

Puis elle avait tout de suite continuais en disant :


e te remercie pour tout ça, j'accepte volontiers tes propositions...

Alors comme ça ça lui faisait plaisir c'était plutôt bien à savoir, au moin c'était pas le genre de fille seul et en plus qui rejetait tout le monde ce qui était trés positif. Le temps commençait à tourner à l'orage, bon moi je m'en foutais car on était sous un arbre bien abrité donc l'eau pouvait pas nous atteindre mais pour elle par contre je savais pas alors je lui avait demandé doucement :

-Mince il commence à pleuvoir, tu veux que l'on reste ici ou bien aller à l'intérieur ?

Tout en disant cela j'avais replié mes jambes pour pas que la pluie me touche car fallait le dire quand le soleil n'était plus là il faisait un peu plus frais. En parlant de frais est ce que au moin elle allais bien, je m'étais alors empressé de lui poser la question entre deux soupirs :

Et dit moi tu as pas froid au moin hein ?
Revenir en haut Aller en bas

Lun 20 Mai 2013 - 19:31
avatar
Féminin

Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

Il m'avait répondu avant de continuer ma phrase. Il parlait des sous-sol. Apparemment il n'y est jamais allé et me demande pourquoi j'y suis allée. Je continuer ma phrase sur se que je voulais dire quand il commençait à pleuvoir. Ça ne me dérangée pas spécialement. La région ou je vivait avant était réputé pour ses mauvais temps et avant la naissance de la petite je.... Je fuyais la maison ce qui m'a fait passé pas mal de temps sous la flotte... Enfin bon, tout ça pour dire que la pluie ne me dérange pas, au contraire, elle à peut être toujours était avec moi, comme une amis....

"Mince il commence à pleuvoir, tu veux que l'on reste ici ou bien aller à l'intérieur ?"

Il repliait ses jambes. Il faut dire en même temps que la températures à chuté. Comme je l'ai dit, la pluie ne me dérange pas mais peut-être que lui il n'est pas aussi habitué que moi à être trempé. J'allais lui dire que pour moi ça n'avait pas d'importance quand il me dit.

Et dit moi tu as pas froid au moins hein ? [/quote]

Pas spécialement. Je porte sur moi une longue veste noir et il faut dire qu'elle me tient chaud. En y repensant, cette veste.... Ça va bien faire deux ou trois ans que je l'ai et elle est toujours aussi efficace. Je repensais à sa question sur les sous-sol. Il faut que je lui réponde avant de changer de sujet. Je commençais donc à parler.

"Non ne t'inquiète pas, la pluie ne dérange pas et j'ai une veste qui me porte chaud. Après si ça te dérange on peut rentrée si tu veux"

Voilà qui est fait. Maintenant je dois lui répondre.

"Et... En se qui concerne les sous-sol, je n'arrivais pas à dormir donc je suis partie faire une ballade nocturne et sans le vouloir je me suis retrouvée dedans.... J'ai mis un certain moment avant d'en ressortir mais j'ai fini par réussir...."


Après lui avoir répondus, la pluie commençait à tomber de plus en plus fort et l'orage commencer à se faire entendre au loin. Je le regardais pour savoir sa réponse de s'il voulait rentrée ou non.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Mar 21 Mai 2013 - 20:27
avatar
Invité

Dû à la grande baisse de température car le soleil était complètement caché et que aucun rayon, mais vraiment ne serai-ce vraiment qu'un tout petit rayon ne pouvait même pas passer cette couche de sombre et épais nuage, je lui avait demandé si elle avait froid et elle m'avait répondue :

- Non ne t'inquiète pas, la pluie ne dérange pas et j'ai une veste qui me porte chaud. Après si ça te dérange on peut rentrée si tu veux.

Que j'avais été bête de lui demander ça bien sûr que non qu'elle ne pouvais point avoir froid vu la veste qu'elle avait, parfois je me demandais si j'avais quelque chose dans la tête puis en pensant à ça je m'étais mis à rigoler tout seul, mince peut être allait elle penser que j'étais fou ou je ne sais quoi, puis elle m'avait ensuite répondu par rapport au sous-sol en disant ceci :

-Et... En se qui concerne les sous-sol, je n'arrivais pas à dormir donc je suis partie faire une ballade nocturne et sans le vouloir je me suis retrouvée dedans.... J'ai mis un certain moment avant d'en ressortir mais j'ai fini par réussir....

A la pauvre effectivement ce devait pas être bien joyeux pour elle surtout la nuit là-bas dedans brrrr j'en avais les frissons quand l'orage avait éclaté et m'avait fais sursauté. Après ce magnifique coup de peur je lui avait répondu en me calmant :

-Non moi ça va ça ne me dérange pas la pluie...J'avais souvent du dormir dessous donc c'est un peu comme une gardienne ou amie pour moi si tu veux ! Puis un peu d'eau ça ne fais pas de mal. Lui dis-je avec un grand sourire.

C'était vrai que la pluie et l'orage nous avaient bercés pendant de long moment moi et ma sœur, cela nous aidaient à nous endormir en la regardant tomber et en comptant les secondes ou minutes qui passaient entre chaque éclair qui illuminait le ciel et qui il le fallait dire tombait souvent pas loin de nous. Et je rajoutais alors joyeusement et rougissant un peu gêné :

-Et si j'ai sursauté c'est juste par ce que je déteste vraiment les sous-sol au plus haut point. Car j'adore l'eau la foudre et le bruit parfois mélodieux ou violent que ça fait.

Parfois on pourrait croire que la foudre reflétait les sentiments de certaine personne trop triste en ce monde. Doucement je fermais les yeux pour me concentrer sur le son provoquais par la pluie ce qui me rappelait le passé. Les moments dur comme les moments joyeux où tout était presque rose, par contre comme elle allait peut être penser que je l'ignorais je m'étais empressé de lui dire :

-Ne t'en fais pas je t'écoute même si j'ai les yeux fermé, c'est pour me détendre en essayant d'entendre la mélodie de la pluie tombante!

Quelle douce sonorité qu'était la pluie en laissant derrière chaque goute qui tombé un jolie ploc.
Revenir en haut Aller en bas

Mer 22 Mai 2013 - 21:02
avatar
Féminin

Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

-Non moi ça va ça ne me dérange pas la pluie...J'avais souvent du dormir dessous donc c'est un peu comme une gardienne ou amie pour moi si tu veux ! Puis un peu d'eau ça ne fais pas de mal. Lui dis-je avec un grand sourire.

Alors lui aussi avait passé beaucoup de temps sous la pluie. Pour moi elle est ma meilleur amie, présente ou que je sois n'importe quand depuis que je suis toute petite. L'orage grondé de plus en plus près de nous quand il se mit à rougir en ajoutant joyeusement :

-Et si j'ai sursauté c'est juste par ce que je déteste vraiment les sous-sol au plus haut point. Car j'adore l'eau la foudre et le bruit parfois mélodieux ou violent que ça fait.

C'est vrai que moi aussi il m'a bien surpris. Je ne pouvais m'empêcher de rire quand il me dit qu'il à sursauté, je ne l'avais même pas remarqué. Il y a quelque chose dont je suis parfaitement d'accord avec lui, le son de la pluie et du tonnerre sont vraiment relaxant et qu'on s'y sent bien. Pour moi c'est le meilleur remède pour me calmer quand je suis effrayée ou en colère. Malgré les effort de la petite, elle ne pourra jamais égaliser la pluie. C'est alors que Léon ajouta :

-Ne t'en fais pas je t'écoute même si j'ai les yeux fermé, c'est pour me détendre en essayant d'entendre la mélodie de la pluie tombante!

A vrai dire, ça faisait un petit moment que je les avais moi même fermée. Je me laisser bercer par cette pluie pour la première fois depuis que je suis ici et malgré le fait que j'étais déjà bien à l'aise, la pluie me plongée dans un sentiment de sécurité comme je ne l'avais jamais ressentis. Je me sentais encore mieux qu'avant. Le son qui en émanée me bercé et surtout m'endormais. Non, il ne faut pas que je m'endorme. Du moins pas au milieu d'une conversation et encore moins en public. Je m'efforçais donc de répondre pour éviter de m'endormir.

"Pour moi, la pluie est ma meilleur amie. Elle à toujours était avec moi et peu importe ou j'étais..."

Un moment passé, le temps de quelques secondes avant que je reprenne.

"Je suis cent pour cent d'accord avec toi, le son de la pluie et du tonnerre sont apaisent."

Mes dernier mot sortais à peine de ma bouche. Cette fois il n'y a plus rien à faire, j'étais vraiment en train de m'endormir. Je m'impressionnais moi-même. Comment faisais-je pour être parfaitement réveillée à un moment et ne plus tenir mes paupières la seconde suivante. Je me forçais donc à me taper les joues histoire de me réveiller. Il va sûrement me prendre pour une folle mais c'est pas grave tant que je reste éveillée.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Ven 24 Mai 2013 - 11:45
avatar
Invité

Que c'était apaisant les moments comme celui-ci dehors abrité de la pluie yeux fermé pour avoir une ouïe un peu plus concentrée sur le son produits par les gouttes, et à ses côtés une personne avec qui parler et échanger des idées certaines farfelus d'autres sérieuses, surtout après une journée comme celle-ci où tout était allé de travers. Un silence c'était installé en quelques minutes, allait elle bien, pensait elle, pleurait elle hum...tout ces impressions avaient été coupé quand elle m'avait dit :

-Pour moi, la pluie est ma meilleur amie. Elle à toujours était avec moi et peu importe ou j'étais...

Alors donc elle aussi pensait ça et bien on dirait que j'étais vraiment tombé sur une bonne personne avec qui bien m'entendre pour cette journée : départs en catastrophe et fin en beauté. Pas mal comme sensation, puis après quelques secondes elle avait rajoutée :

-Je suis cent pour cent d'accord avec toi, le son de la pluie et du tonnerre sont apaisent.

Une deuxième fois dans le mil on dirait bien, hum le hasard et le destin étaient très joueurs avec moin ce jour ci mais ça me faisait rire de plus belle quand j'y avait pensé car peut être que sans mes problèmes je ne l'aurait peut être pas rencontré, puis de toute façon une bagarre de temps en temps pour expliquer les bonnes manières aux personnes un peux, voir complètements stupides était toujours la bienvenue.

Quand je l'avais entendu taper sur quelque chose je m’étais alors levé pour m’accroupir devant elle tout en restant sous l'arbre pour ne poins être mouillait et lui demandais alors :

-Dit tout vas bien ? Vue que je t'ai entendu taper sur je ne sais quoi je m’inquiète un ti peu désolé...

Bon il était vrai cela dit que je m'inquiétais toujours beaucoup trop et que ça avait tendance à me faire défaut, moi même je me trouvais insupportable alors que tout mes amis eux me disaient que c'était vraiment rien. Pour moi ce devait sûrement être la peur d’embêter ou de gêner quelqu'un sans doute. Je m'étais alors empressé de rajouter :

-Je minquiéte souvent énormément pour rien ou pour des trucs qui sont totalement faux en me faisant des films stupides tu sais !
Revenir en haut Aller en bas

Ven 24 Mai 2013 - 22:33
avatar
Féminin

Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

Léon s'accroupi devant moi et me dit :

-Dit tout vas bien ? Vue que je t'ai entendu taper sur je ne sais quoi je m’inquiète un ti peu désolé...

Il m'a entendu, enfin.... Faut croire que j'ai pas était discrète. Il avait l'air inquiet du moins c'est se que je pensais. Personne ne s'était vraiment inquiété de moi avant sauf la petite. Je remarquais alors ses cheveux. Noir. Comme les miens. J'allais lui répondre quand il me pris d'avance.

-Je minquiéte souvent énormément pour rien ou pour des trucs qui sont totalement faux en me faisant des films stupides tu sais ![/quote]

Des films? Moi je m'en fait, très souvent même. Faut croire que quand t'es seul, ton imagination prend vite le dessus. Bref, je ne suis pas sûr qu'on parle du même genre de films. Lui il pense aux autres alors que moi....Bah moi je rêve, je me créer un monde fictif. La pluie ne cessait de tomber et mes paupière se fermer toute seul. Comment expliquer que je suis juste en train de m'endormir. Peut-être va-t-il le prendre mal, peut-être va-t-il croire que c'est parce que je m'ennuie et que la conversation ne m’intéresse pas? Non, ce n'est pas ça. J'ai juste un gros coup d'barre. Je lui répondit donc doucement et à moitié endormis.

"Non ne t"inquiète pas, j'ai juste un coup de barre et il faut que je me réveille.... Désolé de d'inquiéter...."

ma voie sortait à peine de ma bouche. M'a-t-il seulement entendu? Je ne savais pas mais je continuais quand même.

"Et sinon, toi, quelles sont tes Hobbes? Moi personnellement j'adore dessiner et écouter de la musique."

Je me concentrais pour retrouver ma pêche. Il ne fallait pas que ma fatigue prenne le dessus, après tout c'est moi qui décide non?
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Mar 28 Mai 2013 - 10:59
avatar
Invité

La pauvre demoiselle je commençais à deviner qu'elle était sûrement fatiguée, remarque après tout une journée de cours plus un temps comme celui sous lequel nous étions était une recette assez facile pour nous endormir rapidement et c'est pour cela que je me forçais à rester éveillais quand elle répondit à ma question :

-Non ne t"inquiète pas, j'ai juste un coup de barre et il faut que je me réveille.... Désolé de t'inquiéter

Sa voix était basse mais je pouvais encore l'entendre en me concentrant un peu tout de même pour l'écouter, et elle continuait :

-Et sinon, toi, quelles sont tes Hobbes? Moi personnellement j'adore dessiner et écouter de la musique.

Me Hobbes, j'en ai plein cela allait être dur de tout résumer, tout en me relevant je commençait alors à les lui énumérer tout en repliant un doigt à chaque fois que j'en disais un pour les compter :

-Alors moi j'aime dessiner et écouter de la musique tout comme toi, ensuite j'aime lire et écrire mais souvent cela n'aboutis à rien du tout , lui dis-je en rigolant , ensuite j'aime bien de temps en temps courir prés du lac ou dans la forêt et pour finir passer du temps avec mes amis et regarder des films !

Ces derniers bien entendu étaient les meilleurs car quoi de mieux que une soirée devant un film d'humour ou d'horreur avec les personnes que l'on aime, soit pour les voir sursauter ou soit pour les voir rire et pouvoir rire de bon cœur avec eux.


-Hum...tu écoutes quoi comme musique ? Tu aimes dessiner quoi ? Si tu veux on pourrais un jour se faire un cinéma avec des amis t'en penses quoi ?

Bombardement de question briseuse de silence enclenchait, à que c'était bien de pouvoir demander tout ça en même temps, car le silence alors que j'étais avec quelqu'un que je connaissait pas vraiment c'était toujours gênant, Bon j’espérais juste qu'elle ne s'enfuirait pas en courant .
Revenir en haut Aller en bas

Mar 28 Mai 2013 - 14:31
avatar
Féminin

Messages : 121
Date d'inscription : 11/04/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : flemmarde ou emmerdeuse professionnel... a voir
Humeur : Muahaha, vous ne le saurez jamais

Après ma question endormie, il réussit à me réveiller en me citant avec joie tout ses hobbes.

-Alors moi j'aime dessiner et écouter de la musique tout comme toi, ensuite j'aime lire et écrire mais souvent cela n'aboutis à rien du tout , lui dis-je en rigolant , ensuite j'aime bien de temps en temps courir prés du lac ou dans la forêt et pour finir passer du temps avec mes amis et regarder des films !

Voilà une personne plutôt positif. Moi en vérité, tout dépend de mes humeur car parfois il peut arriver que je change de goûts et donc aussi de hobbes. Les seuls que je garde son vraiment le dessin et la musique. Cela me permet de garder mon monde fictif et de me retrouver en cas de détresse. Après cette liste détaillée, un enchaînement de question me tomba dessus.

-Hum...tu écoutes quoi comme musique ? Tu aimes dessiner quoi ? Si tu veux on pourrais un jour se faire un cinéma avec des amis t'en penses quoi ?

Ok, il va falloir que je réponde aux questions une par une. Malgré le fait qu'il est réussit à me réveiller, mon cerveau n'est pas encore totalement présent. Je répondis donc de façon plus vive.

"Euh...Personnellement, j'écoute un peu de tout mais principalement du hardstyle, du métal,....Tout ça quoi"
Je laissais une courte pause avant de reprendre.

"Pour les dessin, je suis plus manga, j'aime bien me faire des films et les redessiner mais dessiner les personnages me suffis parfois."

Au même moment, la pluie commençait à se calmer et un rayon de soleil passée à travers les nuages. Cela ne dura que quelques secondes avant que le nuages re-caché le soleil. Il ne me resté plus qu'une question à répondre, seulement, je n'ai pas encore beaucoup d'amis ici et j'ai peur de me sentir de trop dans le groupe. Après tout, je ne suis pas la plus sociable et lieu publique sont les lieu que je fuis le plus. Je sais que si la petite me voyait elle me ferait la gueule. Après tout, si j'ai acceptée de venir ici, c'est pour pouvoir prendre un nouveau départ. Je vais donc accepter mais garde l'espoir qu'il n'y ai pas trop de monde quand même. Je lui répondit timidement.

"Oui, pourquoi pas....ça pourrait être une bonne idée...."

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

 

Nouvelle rencontre {Léon Valentine}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Cour.
Aller à la page : 1, 2  Suivant