Partagez | 
Des présentations et des retrouvailles musclées... Ah, ces Anglais ! [PV]
##   Mer 22 Mai 2013 - 18:59

Personnage ~
► Âge : 21 ans ! Et je peux boire de l'alcool !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 275
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Je cours après un homme
Humeur : Passablement déprimée... Et énervée

Les ennuis arrivent.
Rongeant mon frein, je tentais de penser à autre chose en regardant à travers le hublot de l’avion. Autre chose de Dan. Autre chose que ma rupture. Malheureusement, le bavardage incessant du couple près de moi n’arrangeait pas les choses. Akari avait heureusement accepté de me faire participer au voyage qu’elle entreprenait avec son chéri. Je crois qu’il s’agissait de le présenter, ou quelque chose comme ça… Dans l’aéroport, il n’avait pas l’air très tranquille en tout cas. Maintenant, ça allait mieux. Et que je te taquine, et que je te touche les cheveux, et que je lance une petite blague… Oui, ça ne me réussit pas d’être seule. Je deviens jalouse. Eux ont l’air tellement amoureux que ç’en est rageant. Il n’y a qu’à voir comment Akari le regarde. Lâchant un soupir un peu bruyant, je me résolus à réfléchir une nouvelle fois sur mes motivations. Au fond, était-il si important pour moi ? J'étais très bien sans lui, j'avais une vie chouette, sans attache... Sauf qu'il est arrivé et a tout chamboulé avec ses faiblesses si semblables aux miennes. Son petit sourire charmeur me manquait, c'est pour dire à quel point j'étais atteinte. Lançant un nouveau coup d'oeil sur le couple près de moi, je constatais qu'Akari me regardait avec un air légèrement inquiet. Elle est mignonne... Je l'aime bien. Je tentais de lui sourire du mieux que je pus pour la rassurer, puis repartis ruminer dans mon coin.

Tout d'abord, je devais trouver celui qui m'avait dénoncé. Ou alors trouver Dan avant et m'expliquer immédiatement ? Mais s'il refuse de me voir... Il a même changé de numéro de téléphone pour que je sois incapable de le joindre ! Si ce n'est pas de la pure mesquinerie... Bon, d'abord, je dois rencontrer les membres de sa famille. Puis tirer les vers du nez d'une de ses soeurs pour réussir à le retrouver. Et enfin, tout lui avouer. En espèrant qu'en étant sincère, je parvienne à lui faire comprendre mes sentiments... Rah, je déteste exposer mes sentiments, j'ai l'impression d'être si... vulnérable ! C'est horripilant. Toujours en râlant, je m'installais plus confortablement dans mon siège. Il n'y a pas à dire, c'est quand même sympa d'être riche. Je suis dans un vol première classe tout de même ! Il faudra que je remercie Akari pour son aide après tout cela... D'ailleurs, qu'est-elle en train de faire avec son chouchou pour qu'ils soient aussi bruyants ? On sait que vous vous aimez, mais là je déprime à cause d'un chagrin d'amour, shit !

HRP : si t'as un truc à rajouter

∆ RadioEuphoria for Prism






Spoiler:
 


Dernière édition par Karin Alamaba le Sam 28 Juin 2014 - 14:38, édité 1 fois
##   Mer 29 Mai 2013 - 21:14

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

Akari se figea, surprise et choquée. Dan était en train de la descendre a un point inimaginable. C'était tellement douloureux qu'elle eut envie de tout cramer autour d’elle. Ce n'était que des paroles, mais très blessantes. Elle était en tort, certes, mais il était vraiment furieux. Le sang froid de Dan était réputé, mais la... Elle ne savait que dire. Mais ce n'était pas non plus de sa faute si on l'aimait au point d'aller acheter des lignes ferroviaires qui coûtent la peau du cul que sa famille ciblait depuis belle lurette. Elle essaya néanmoins de placer une phrase:

- Mais, Dan...
- Tais toi. Je t'avais dit de laisser tomber ce japonais! Je veux même pas savoir ce que les autres prétendants feront! Reshia, tu es vraiment une source de nuisance! Tu n'en fais qu'à ta tête et tu mets notre image en danger! Tu le fais exprès ou t'es tout simplement conne?
- Quoi!? Tu te fous de-
- Sérieusement.... Ferme-la.
- Qu-?

Et lui raccrocha au nez. Inutile de dire que la mannequin voyait rouge. Comment avait il osé.... Néanmoins, Dan ne l'appelait "Reshia" que lorsqu'il était très agacé et furieux. La dernière fois qu’il l’avait fait, c’était il y a quatre ans déjà. Akari soupira, et fit de son mieux pour contenir toute la colère. Mais déjà, le sol noircissait sous ses pieds. Il ne manquait plus qu’elle transforme celui-ci en magma… Ce David von Blumen… combien de fois, combien de fois elle avait refusé ses avances ?
Elle le connaissait depuis très longtemps, autant qu’Edward. Et depuis toujours il voulait la posséder. Et depuis toujours elle avait refusé. Elle s’assit sur son lit, la tête entre les mains. Dan avait peut-être raison. Car oui, tout ça était arrivé à cause d’elle. Une idée naquit dans son cerveau. Elle composa le numéro de son petit-ami, et lui envoya un SMS. De tout façon, lui parler au téléphone serait risqué, puisqu’il pourrait refuser.

« Coucou, Sasu’ ! Bon, écoute, je vais aller droit au but. J’ai réservé deux billets pour l’Angleterre pour après-demain, et tu viens avec moi bien sur. Et oui, j’ai besoin d’un Master pour m’accompagner, et je suis sûre que tu n’aimerais pas que ce soit un autre de tes collègues, qui sont plutôt mignons d’ailleurs. Et au passage, tu auras l’immense honneur de rencontrer ma petite famille ! Sur ce, salut~ ! »

Elle alla soumettre donc cette idée à la directrice. Elles n’étaient pas très amies, il faut dire qu’Akari aimait la faire chier. Mais après avoir bien argumenté, Akari avait finit par avoir l’autorisation de sortir. Il fallait officialiser sa relation avec Sasuke, s’occuper de David, aider Dan à relever les bénéfices, et au passage dire bonjour à certaines personnes. Ce même-jour, elle reçut l’appel de Karin, qui apparemment voulait les rejoindre. Elle avait accepté, puisqu’elle l’aimait bien. Mais elle n’apprit que plus tard, par Celia, que Karin avait eu des problèmes avec Dan. Elles ne savaient pas encore la nature du problème, mais ça semblait plutôt grave.

C’est pourquoi, elle était là, assise à parler avec Sasuke. Karin était bien silencieuse et pensive. Akari lui lança plusieurs regards inquiets, mais Karin souriait, doucement, mais avec une telle tristesse. Sasuke avait surement remarqué, mais aucun des deux ne voulaient vraiment en parler…
C’était le pilote de la famille qui était aux commandes du Jet Privé. Ronove, majordome en chef de la famille les avait accueillit. Il revint d’ailleurs, avec un plateau d’éclairs au chocolats essentiellement et d’autres pâtisseries.

- Tenez, mademoiselle Reshia. Je suis sûr que les éclairs aux chocolats anglais vous ont manqué. Prenez en aussi, monsieur Sarutobi et mademoiselle Alamaba.

Akari se souvint alors qu’elle n’avait pas encore parlé de son « vrai » nom à Sasuke, ni à Karin. Elle prit un éclair, et après que Ronove soit parti ranger les plateaux, elle leur dit :

- Au fait… juste au cas où vous seriez confus… Mon nom complet est Reshia Akari Redford Wryteln Castle of Aldeburgh Healthford Ushiromiya. Donc en fait, les prénoms “Akari” ainsi que “Zero” pour mon frère sont des prénoms d’usage. Mon vrai prénom étant Reshia, seul les intimes m’appellent ainsi. Ma famille en fait. Voilà !

Il restait surement une bonne dizaine d’heures avant l’atterrissage en Angleterre. Leur laissant pas le temps de répondre, elle enchaina :

- J’explique quand même, histoire que je vous ne soyez pas paumés. Donc, le manoir principal de la famille se trouve sur une île près des côtes de l’Angleterre. C’est l’île de l’Aigle, et est non indexée sur la carte car elle appartient depuis toujours à notre famille. Les seuls qui ont l’autorisation d’y entrer sont ceux sont membres de la famille, et de grandes personnes influentes. J’ai juste signalé à mon père que je venais avec deux personnes, et lorsqu’il m’a demandé qui c’était, je lui ai dit « surprise ». Donc… voilà. Des questions ?







Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
##   Mar 18 Juin 2013 - 20:14

Personnage ~
► Âge : Tout juste 20 ans ! Parait que c'est l'âge où on est le plus heureux...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

D’un regard blasé, Sasuke relut le sms de sa douce et tendre : c’était elle tout craché. Dirigiste au possible, elle ne lui laissait même pas la chance de refuser. Cette fille le rendrait fou… Et puis, « l’immense honneur de rencontrer sa famille » ne l’enchantait pas plus que ça. Oh, il savait bien que la confrontation serait obligatoire, mais il aurait préféré qu’elle ait lieu à un endroit où il aurait un avantage quelconque. Et surtout, avec le plus de témoins possibles. Heureusement pour elle, il n’appréciait pas non plus qu’un autre Master que lui ne l’accompagne, et ce sentiment l’emportait sur la peur de rencontrer sa « belle-famille ».  En soupirant, il jeta un coup d’œil sur sa chambre en désordre, réfléchissant à ce qu’il allait emporter pour ce voyage improvisé. Et dire qu’Hideko avait accepté… Il venait tout juste de rentrer sain et sauf de sa mission secrète secondé par Haley, et il devait aussitôt repartir. Bon, les risques étaient nettement moins élevés, c’est un fait. Mais pour le principe ! Et comment Akari avait-elle réussit à la convaincre d’ailleurs ? Les arguments utilisés avaient dû être des plus étranges, et des plus mauvais pour sa vie privée. Oh, allez, sortir avec une élève de trois ans de moins ce n’était pas si grave, si ? Refusant d’y réfléchir plus longtemps, Sasuke quitta son point d’observation près de la fenêtre. Puis, comme tout bon flemmard, il se mit à râler contre un peu tout le monde tout en préparant ses affaires pour le voyage qui s’annonçait être une présentation en bonne forme à la famille de sa belle. Un aller simple ou une mission suicide ? Ca, il ne pourrait le dire qu’une fois rentré chez lui ou sur le point de mourir. Pas très rassurant tout ça.
 
En arrivant dans l’aéroport, Sasuke eut la surprise d’y retrouver la petite amie de Dan, la charmante blonde déjà rencontrée à la piscine. La saluant amicalement, il la quitta un instant pour interroger Akari sur la raison de sa présence : « Je pense qu’il y a quelque chose de grave qui se passe entre elle et mon frère… Mais n’en parle pas ! » Il acquiesça et changea de sujet immédiatement.
Dans l’avion, assis près d’Akari, il faisait de son mieux pour rassurer sa belle sur la suite des événements. Il pouvait sentir sa nervosité à l’idée de le présenter à sa famille : elle avait déjà bravé plusieurs règles de bases pour pouvoir les obliger à l’accepter, mais il ne parvenait pas à savoir si ce serait suffisant ou non. Dissimulant du mieux possible sa propre nervosité, il la câlinait, la taquinait… bref, il faisait en sorte de penser à autre chose. L’arrivé des éclairs au chocolat y contribua grandement enfin, jusqu’à ce qu’Akari revienne sur le sujet.
Patient, il écouta attentivement ses remarques puis pris immédiatement la parole après, ne laissant pas à Karin le temps d’intervenir.


- Oui. –Il prit un air grave, comme s’il allait demander quelque chose d’extrêmement important- Pourquoi je ne peux pas avoir un droit réservé sur le nom Akari puisque Reshia est déjà utilisé par toute ta famille ?
 
Presque vexé de ne jamais avoir eu l’information, il en devenait bougon. En fait, il préférait s’arrêter sur ce petit détail plutôt que de digérer l’information principale : la rencontre avec TOUTE la famille. Ca, ça lui faisait peur. Entamant son dessert, il laissa à Karin le temps d'ajouter quelque chose avant de poser une question plus sérieuse :

- Juste, est-ce que je dois prévoir un gilet pare-balle une fois à l'intérieur ou je ne risque rien ? Il y a des plantes en pot sinon ?



Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
##   Ven 12 Juil 2013 - 14:39

Personnage ~
► Âge : 21 ans ! Et je peux boire de l'alcool !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 275
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Je cours après un homme
Humeur : Passablement déprimée... Et énervée

Le danger est prévu !
Trop d'informations... Que ce que c'était, cette manie d'avoir six noms de famille, franchement ? Je n'en ai qu'un seul, et je me porte très bien ! Ah, ces riches... On leur pardonne toutes leurs folies. Je les laissait faire leur petite dispute de couple et les remises au point, préférant réfléchir en paix. Toute la famille... Bien. Il va falloir que je me les mette dans la poche, ce qui risque d'être assez difficile. Eh, je ne peux pas les corrompre non plus ! Je sais qu'Akari sera de mon cô- heu... Peut-être pas. Il faut bien avouer que tout cela arrive par ma faute. Roh, mais franchement, il exagère tout ! Il ne peut pas être si fidèle que ça quand même, c'est n'importe quoi ! Et qui lui a demandé de l'être hein ? Pas moi ! Je veux dire, nous sommes tous les deux très séduisants alors il faut en profiter tant que nous sommes jeunes. Et quand je serais vieille, je suis sûre que lui me quittera pour une petite jeunette si nous restons ensemble jusque là. Autant éviter l'humiliation, non ? Non, me répondit ma conscience. Mais on ne t'a pas sonné toi ! J'en ai marre de cette situation pourrie ! Je cachais mon visage dans mes mains un instant pour retrouver un semblant de calme. Vivement qu'on arrive, je ne tiens plus. Profitant du silence de Sasuke, je posais rapidement ma question à Akari :

- Est-ce que j'ai été surveillée par ta famille ? Ils analysent les dossiers des prétendants de leurs enfants systématiquement ?

Je trouvais cette façon de faire répugnante. Ils ne connaissent pas le principe de la vie privée ceux-là ou quoi ? Le coupable... Oui celui qui m'a dénoncé à Dan, il doit sûrement être un de ses proches. Si j'apprends son identité, je vais lui faire regretter de s'être incrusté dans ma vie comme ça !

- Juste, est-ce que je dois prévoir un gilet pare-balle une fois à l'intérieur ou je ne risque rien ? Il y a des plantes en pot sinon ?
- Shit, we seriously need this ? Mais vous êtes des grands malades dans cette famille ! Akari, il n'y a que toi qui me semble saine d'esprit pour le moment !

Je surpris alors le sourire ironique de son copain, qui secoua doucement la tête. Quoi, elle aussi elle a des problèmes ? Mais non, elle est juste dynamique et pas froussarde, c'est tout ! C'est l'autre, Dan, qui a un sérieux problème... Enfin, sans me compter.


∆ RadioEuphoria for Prism







Spoiler:
 


Dernière édition par Karin Alamaba le Sam 28 Juin 2014 - 14:40, édité 1 fois
##   Lun 11 Nov 2013 - 13:16

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

- Oui.Pourquoi je ne peux pas avoir un droit réservé sur le nom Akari puisque Reshia est déjà utilisé par toute ta famille ?

Akari ne put s'empêcher de sourire. Elle trouvait ce Sasuke bougeon absolument mignon. Non, Celia ne déteignait pas sur elle... Elle lui donna un rapide baiser sur la joue, lui affirmant que désormais, il aurait ce droit réservé rien que pour lui, tout en lui lançant un clin d’œil. La question qui suivie la surpris un peu, au début. 

- Est-ce que j'ai été surveillée par ta famille ? Ils analysent les dossiers des prétendants de leurs enfants systématiquement ?
- Juste, est-ce que je dois prévoir un gilet pare-balle une fois à l'intérieur ou je ne risque rien ? Il y a des plantes en pot sinon ?
- Shit, we seriously need this ? Mais vous êtes des grands malades dans cette famille ! Akari, il n'y a que toi qui me semble saine d'esprit pour le moment !

Non, en fait, là c'était un réel interrogatoire! Elle était assaillie de questions. Elle posa son regard sur Karin. Sa mine était devenue plus sérieuse. Les Ushiromiya étaient connus pour avoir pleins de dossiers sur tout le monde. Et tout ça résultait évidemment d'espionnages, ou juste d'informations qu'ils avaient payés. En ce qui concernait Karin, il lui semblait que ce soit à cause de sa relation avec son frère. Dès qu'une fille rentrait dans le cercle intime de l'Héritier, immédiatement, le grand-père allait à la pêche aux informations. Bien sûr, c'était parfois superficiel car ces filles ne restaient jamais longtemps. Mais Karin avait suscité tout son interêt car elle avait réussi à rester longtemps avec Dan. Lord David s'était donc tout de suite mis au travail, et après avoir découvert qu'elle était nympho sur les bords... Akari pouvait imaginer son courroux. Elle déclara:


- Tu as tout compris. A mon avis, grand-père a tout un dossier sur toi, incluant tes ex, tout ce qui concerne ton histoire et celle de tes parents, ton milieu social... enfin, tu vois ce que je veux dire. Puis, avec un regard insistant, elle continua. Si jamais tu as eu une aventure avec un autre homme, alors que tu étais avec Dan, il le saura aussi. Pas que lui d'ailleurs.



Akari ne savait pas si elle avait agit ainsi, mais son instinct féminin le lui disait. Puis, adressant un sourire amusé à Sasuke, elle répliqua:



- Le manoir est entouré d'une forêt donc si ça peut t'aider... Et, normalement, personne n'utilisera une arme à feu, ni une arme blanche. Mais je précise: seulement si vous êtes poli. 







Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
##   Dim 1 Déc 2013 - 13:30

Personnage ~
► Âge : Tout juste 20 ans ! Parait que c'est l'âge où on est le plus heureux...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

"Seulement si nous sommes polis..." Vous aussi vous la sentez venir la catastrophe ? Parce que Sasuke, oui. Et elle serait énorme, cette catastrophe... Karin avait la tête de quelqu'un à qui on aurait servi des serpents vivants à manger en osant ajouter : "Goûte, c'est délicieux !". Vous pensez sincèrement qu'elle réussira à rester polie ? Elle n'est pas une Feu, certes, mais lorsque la tension monte... Avoir une Titan déchaînée dans un manoir où le moindre bibelot vaut des fortunes n'est pas la meilleure idée du siècle.
S'efforçant à garder tout son flegme, Sasuke scruta un moment par le hublot de leur jet en réfléchissant à toute allure. S'il se retrouvait coincé entre belle-maman et beau-papa, il tenait à avoir des plans de secours intelligents. Surtout si l'autre héritier avait des problèmes avec sa copine... Dan n'est déjà pas heureux de le voir en général, mais si il est déjà d'une humeur de chien alors qu'il vient à peine d'arriver, ça sent le roussi. Quoique, ça pourrait être un passe-temps amusant de le faire rager un peu plus... Non, on ne va pas commencer à transformer le manoir en un champ de ruines pour une bagarre entre beaux-frères pas ravis de l'être. Heureusement qu'ils avaient eu l'idée de laisser pousser une forêt tiens. Il irait remercier personnellement les jardiniers, ça pouvait lui sauver la vie.

Il joua un moment à éteindre et allumer l'écran en face de lui, puis reporta son attention sur Akari. Tranquillement, il lui attrapa la main et commença à jouer avec elle cette fois. Lui stressé ? Noooon... A peine. Ronove arriva alors soudainement, s'inclina puis annonça d'une voix claire :

- Très chers passagers, notre avion entame sa descente. Nous allons atterrir, je vous prie d'attacher vos ceintures et de vous préparer à sortir. Nous nous chargerons de vos valises, vous les retrouverez dans vos chambres. J'espère que ce vol fut agréable !

"Magnifique pour un voyage en Enfer, merci." voulut répondre Sasuke, mais il croisa le regard d'Akari qui le défiait d'oser le dire à haute voix. Elle commençait à bien le connaître maintenant... Il obéit donc en silence aux consignes et serra de nouveau la main de sa petite-amie en attendant que l'avion se pose.



Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
##   Sam 28 Déc 2013 - 9:17

Personnage ~
► Âge : 21 ans ! Et je peux boire de l'alcool !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 275
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Je cours après un homme
Humeur : Passablement déprimée... Et énervée

L'atterissage
Je me sentis pâlir lorsque Akari m’expliqua qu’effectivement, la famille avait un dossier bien fourni et continuellement remis à jour sur moi. Fuck. J’ai peur de ce qui peut se passer là-bas… Mais le mec qui s’est chargé de recueillir toutes les infos sur moi devrait commencer à se trouver une sacrément bonne cachette dès maintenant parce qu’il est désormais sur ma liste très noire. Ce qui n’est jamais bon pour personne.

Plus furieuse que mal à l’aise, je me mis à massacrer avec délice les accoudoirs de mon siège. Là, malgré le calme habituel des Terres, j’avais juste besoin de me défouler sur quelque chose. Et si c’était avec des dégâts visibles, c’était encore mieux. Je suis tout simplement furieuse. Je le déteste. Et en même temps, je l’aime ce con ! Pourquoi prend-t-il la tangente comme ça, alors qu’une bonne explication directement après les faits aurait pu tout arranger ? Franchement ? Parce qu’il est lâche ou quoi ? Je ne sais pas, il ne m’a vraiment jamais trompé ? Mais non, c’est impossible voyons, c’est un playboy shit ! Qu’il soit au moins fidèle à sa réputation celui-là ! J’en ai franchement marre de me retrouver dans le rôle de la méchante. Si ça se trouve, je fais ça pour rien en plus. Eh oui, nous ne sommes pas dans un conte de fée, la vie est dure mes amis ! Il ne m’aime pas autant que moi, je l’ai juste blessé dans sa fierté. Et dans ce cas là, je crois que nous n’avons effectivement plus rien à nous dire. Je ne m’abaisserais pas à venir m’excuser parce que j’ai heurté un mâle dans sa virilité ! Non mais.

Mes accoudoirs étant désormais décédés, je serrais les dents en priant pour que nous arrivions le plus rapidement possible. Je déteste me ronger les ongles comme ça, sans possibilité d’action. J’ai besoin de le voir, et vite. Rien que pour le gifler déjà. Oh, et pour retrouver ce petit enquiquineur d’espion. Dieu merci, le vol se termina rapidement. J’étais tellement pressée que je n’attendis même pas la fin du discours pour me lever et descendre mes deux sacs. Les serrant contre moi, doucement cette fois-ci pour ne pas abîmer ce qu’il y avait à l’intérieur, je jetais un regard presque angoissé à Akari. Je crois que je n’ai jamais eu aussi peur du futur qu’à cet instant même.


∆ RadioEuphoria for Prism







Spoiler:
 


Dernière édition par Karin Alamaba le Sam 28 Juin 2014 - 14:42, édité 1 fois
##   Sam 29 Mar 2014 - 17:36

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1522
Date d'inscription : 02/02/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : 1. Mannequin de renom. 2. Infirmière de Terrae. 3.Cut someone into pieces...?
Humeur : Don't go screaming if I blow you up with a bang, sweetie~

Akari fut surprise de voir à quel point... Sasuke et Karin étaient stressés. De un, Sasuke jouait avec sa main pour se calmer un peu et faire genre tout va pour le mieux. Et d'un autre côté, Karin qui avait littéralement désarticulé les accoudoirs. La tension était vraiment trop palpable, et Akari ne savait vraiment pas quoi dire. Elle pouvait aussi sentir les volontés meurtrières de Karin, qui apparemment, ne ferait qu'une bouchée de leur espion.

- Très chers passagers, notre avion entame sa descente. Nous allons atterrir, je vous prie d'attacher vos ceintures et de vous préparer à sortir. Nous nous chargerons de vos valises, vous les retrouverez dans vos chambres. J'espère que ce vol fut agréable !

Akari sourit doucement à l'intention de Ronove, avant de penser très fortement: « Agréable.... je ne sais pas trop. » . Après de nombreuses secousses étranges, le jet finit par se poser sur l’unique piste de l’Eagle Island. Commençant à descendre, Akari posa sa main sur l’épaule de Karin, lui murmurant :

- Tout va bien se passer, je te le promets.

Elle essayait de la calmer, mais avec son grand-père, ça pouvait très fortement dégénérer.Elle se força tout de même à paraître rassurante. Une fois dehors, Akari s’arrêté quelques secondes, respirait l’air marin qui lui rappelait tant de souvenirs. Une vaste forêt les entourait, des mouettes parcouraient le ciel avec leur chant, elle entendait le son mélodieux des bruissements de feuilles.  Un sentiment de nostalgie la remplit. Elle revenait chez elle, enfin ! Pour le meilleur ou pour le pire, d’ailleurs… Elle se retourna, presque en dansant, et fit face à Sasuke et Karin. C’est avec le sourire le plus heureux qu’il soit qu’elle leur souhaitala bienvenue :

- Bienvenue chez moi ! Ca sera votre future maison, d’ailleurs ! –ajouta-t-elle avec un petit clin d’œil.

Son regard fut attiré par un jet, placé juste à côté de celui qu’ils avaient empruntés,  qu’elle montra impoliment du doigt :

- Celui-là, c’est celui de Dan. Ca veut dire qu’il est là. Celui de derrière, c’est celui de mon papa ! Donc il est là aussi !

Elle venait légèrement de refroidir l’atmosphère, mais ce n’était pas grave. Elle détourna l’attention en montrant cette fois, au côté opposé, un bout de manoir qu’on pouvait apercevoir au travers les arbres :

- Ca, c’est chez moi. Il suffit de suivre cette route pour y être.


Et ils s’exécutèrent, avec Akari en tête. Celle-ci les guidait, tentant de détendre l’atmosphère, et de surtout, calmer la Titan durant tout le trajet. Le chemin qu’ils empruntèrent avait été spécialement tracé pour les voitures. Mais Akari, depuis toujours, préférait marcher (avec son frère et ses sœurs) jusqu’à chez eux. Le chemin qui y amenait était bordé de grands arbres, notamment d’anciens chênes très majestueux. On y croisait beaucoup de lapins, ou d’écureuils. Il y avait déjà eu des cerfs, qui venaient de l’arrière-forêt qui se situait des km derrière le manoir. Du coup, ça donnait un aspect assez convivial à cette route. Mais ce ne fut de courte durée puisqu’un klaxon se fit entendre , avec un bruit de moteur effroyable. Obligés de se mettre sur l’accotement, Akari regarda la voiture, furieuse. Mais c’est avec surprise qu’elle vit la Bugatti Veyron bleue s’arrêter à sa hauteur, avec un tête blonde qui en sortait :

- Hallo, Babe !


« Et merde, je vois mieux pourquoi Dan est ici, maintenant . David Von Blumen est la. » . Akari le fixa un instant, avant de s’accrocher au bras de Sasuke, et de continuer sa route. Elle faisait en sorte que Karin ne soit pas trop délaissée, et lui attrapa aussi le bras. Evidemment, le blond se vexa, et accéléra, les dépassants, n’oubliant pas de lancer un :

- On se verra plus tard, chérie.


Avant même qu’on lui pose la question (notamment Sasuke), la mannequin expliqua :

- C’est David Von Blumen, un héritier allemand qui fait chier le monde. Il a acheté des lignes ferroviaires que l’on convoitait parce-que j’ai refusé ses avances. Bref, parlons d’un sujet plus joyeux !

Ils arrivèrent finalement devant l’énorme portail qui protégeait un manoir qui ferait pâlir l’architecte du Château de Versailles. En plus d’être énorme, le jardin de devant était extrêmement bien entretenu, créant ainsi une atmosphère presque royale. Le portail s’ouvrit automatiquement, puisque Ronove les attendait justement devant l’entrée du manoir. Ils pénétrèrent dans le jardin, marchant sur une élégante allée pavée destinée à les conduire vers les énormes portes. De nombreuses fontaines, de fleurs rares, d’arbres (fruitiers ou pas), avaient été stratégiquement placé dans cette verdure. Akari, murmura à l’oreille de son petit-ami :

- Tu voulais des plantes, non ? Tu es servi !


Ils atteignirent les portes que Ronove avait fait ouvrir.  De nombreux domestiques s’inclinèrent lorsqu’Akari posa les pieds, après autant d’années, chez elle.

« Bienvenue, mademoiselle Reshia. »


Akari leur sourit doucement, avant de demander à Ronove où se trouvait tout le monde (le rez-de-chaussée, aussi immense soit-il, était absolument vide). Celui-ci lui répliqua qu’ils se trouvaient tous dans le bureau de l’actuel chef, situé à l’étage du dessus. Akari, avec Sasuke et Karin, s’y empressa d’y aller : ils montèrent les escaliers, avant de traverser un long couloir, pour finalement arriver devant une grande porte avec une plaque en or surlequel était écrit : « Edwin R. Ushiromiya ».
Akari jeta un regard stressé à Sasuke, et en particulier à Karin. On pouvait entendre la voix de Dan, d’Edwin, de David et de Lord David. La voix de ce-dernier glaça le sang d’Akari. Elle serra très fort la main de Sasuke, avant de s’engager à toquer et à pousser la porte. Elle retint sa respiration. Tout le monde était là.
Son grand-père était assis à la place de son père, car celui-ci lui avait cédé la place vu son âge avancé. Edwin , en costume, se tenait devant le bureau, les bras croisés, en avec Dan à sa droite  et David à sa gauche  qui se faisaient face. C’était un homme bien plus grand que Sasuke et Dan, à l’allure imposante et élégamment coiffé et vêtu. On lui donnait trente ans, alors qu’il en avait dix ans de plus. Très beau avec des cheveux et des yeux rouges, c’était en le regardant qu’on savait d’où Dan tenait son physique presque parfait. Mais en l’observant attentivement, on pouvait remarquer que la personne qui avait le plus hérité de ses traits était Akari : les mêmes yeux mystérieux, le même sourire amusé, les mêmes mimiques aussi. Les personnes s’arrêtèrent de parler lorsque la mannequin arriva. Avec derrière là, son amoureux, et celle de l’héritier. D’ailleurs ce-dernier crut mal voir un instant. Qu’est-ce-qu’elle faisait là ?
Akari s’avança doucement dans l’énorme salle. Son père fit de même, avant d’embrasser sa fille sur le front et de lui ébouriffer les cheveux au passage.

- Akari !! Ma chérie, ça fait tellement longtemps ! Tu ne sais même pas à quel point tu m’as manqué ! –déclara-t-il, en l’a serrant dans ses bras au point de presque l’étouffer.  

Après une plainte à peine compréhensible de la mannequin, il la lâcha, riant légèrement, et posa ses yeux sanglants sur les deux invités, tout en posant le bras autour des épaules de sa fille. Il leur adressa un sourire rassurant, avant de dire :

- Bienvenue ! Je suis le père d’Akari et de Dan, Edwin Ushiromiya ! Puis-je savoir à qui j’ai à faire ?

Edwin savait parfaitement qui étaient ces invités, mais il voulait juste… les tester un peu. Lord David fixait intensément les deux invités. Il toisait Sasuke, mais vit en lui un certain charme, puis toisa Karin. Il l’admettait : elle était vraiment très (trop) séduisante. Mais jamais, il ne l’accepterait comme compagne de l’héritier.







Oh...Come here, my prey. Get ready to be cut!:
 


- absente (Dan et Celia aussi x3)
##   Sam 29 Mar 2014 - 18:52

Personnage ~
► Âge : Tout juste 20 ans ! Parait que c'est l'âge où on est le plus heureux...
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 254
Date d'inscription : 15/04/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Tenter d'entrer en contact avec quelqu'un de potentiellement dangereux, ça compte ?
Humeur : Je ne suis pas dans la m****...

L'atterrissage fut fortement apprécié par tous les passagers du vol, car il marquait la fin d'une attente de plus en plus difficile à soutenir. Karin semblait être une véritable boule de nerfs, jamais le rouquin ne l'avait vu ainsi. Elle qui semblait apte à gérer n'importe quelle situation stressante avec désinvolture... Il semblerait que Dan occupe vraiment une position de choix dans son cœur pour la faire réagir ainsi. Sasuke lui conseillerait bien de l'oublier, mais bon, si c'était pour se prendre la mandale du siècle... Autant garder la bouche fermée. En sortant de l'avion, ils tombèrent sur une véritable île enchanteresse. L'air marin plut à Sasuke, mais ce fut surtout à la vue de l'énorme forêt qu'il retrouva le sourire. Et l'air enchanté d'Akari. Elle paraissait si fière de pouvoir leur montrer l'endroit où elle et son frère et ses sœurs avaient grandi ! C'était craquant. Bon , pour la future maison, il y réfléchirait car il avait quand même envie de lui offrir leur propre nid douillet. Disons que ce sera plutôt leur nouvelle famille.

La demoiselle pointa ensuite du doigt deux mauvaises nouvelles : les jets de monsieur Ushiromiya et monsieur Ushiromiya junior. Génial. Enfin, quelque part, c'était pour ça qu'ils étaient venus... ll choisit de se concentrer d'abord sur le chemin à suivre pour aller au manoir et ensuite seulement sur les deux êtres à affronter. Le petit groupe marcha tranquillement sur la grande allée, Sasuke observant attentivement les environs tout en participant distraitement à la conversation ayant pour but de détendre la Titan. La paix de la forêt fut soudainement troublée par le bruit assourdissant d'un moteur et d'un klaxon. Levant un sourcil d'une manière très noble, Sasuke dévisagea l'individu qui osait faire tout ce bruit et sut tout de suite que cela ne pourrait jamais coller entre eux en l'entendant appeler Akari "babe". Non mais "babe" quoi ! Il s'est pris pour qui lui ? Peu de choses sont capables de faire réagir Sasuke au quart de tour, mais là, il dut sincèrement prendre sur lui pour ne pas lui vriller la tête avec ses dons de Thélépathe. "Babe"... Heureusement qu'Akari attrapa directement son bras en ignorant ce crétin. D'un geste possessif, Sasuke poussa même en passant le bras qu'elle avait attrapé autours de ses épaules, se retenant de faire pousser subitement des racines pour faire dégager cet imbécile.

Vexé par l'attitude de "babe", il disparut dans un nuage de poussière. Sasuke grommela dans sa barbe quelques mots qu'on ne répétera pas ici lorsqu'Akari lui déclina l'identité de cet homme. Imbécile va... La suite de la marche se déroula sans accroc et ils arrivèrent devant un gigantesque portail, s'ouvrant sur un jardin magnifique et un manoir digne d'un film. Sasuke sourit normalement suite à la remarque de sa petite amie. Effectivement, si son père décidait de lui tirer dessus, il n'aurait qu'à s'échapper jusqu'au jardin... Pratique. En entrant dans le hall du manoir, le jeune homme se figea brusquement. Beaucoup trop de monde était au courant de leur visite. Il ne pourrait jamais se faire au rituel d'entrée de la famille Ushiromiya... Serrant la main d'Akari, il la suivit dans les dédales de sa maison natale pour finalement aboutir face à une porte où été écrit en lettres dorées le nom de son père. Bien, c'est maintenant que les choses deviennent sérieuses...

En pénétrant dans la pièce, le petit groupe tomba face à face avec l'idiot nommé David, Dan (ô joie), le père de famille et le grand-père, assis derrière le bureau de son fils. Eh bien, on attaquait direct par la partie corsée du jeu. Edwin Ushiromiya vint saluer sa fille tout de suite, ravi de la retrouver, avant de s'adresser à lui et à Karin sur un ton amical et jovial :


- Bienvenue ! Je suis le père d’Akari et de Dan, Edwin Ushiromiya ! Puis-je savoir à qui j’ai à faire ?

Sasuke fut le premier à répondre, devinant immédiatement à quel type d'homme il avait à faire. Quelqu'un de sûr de soi, habitué à juger correctement les gens dès le premier coup d'oeil. Pour sûr, Akari avait prit de lui, il n'y avait qu'à regarder leurs yeux. C'est pour cette raison que le rouquin s'adressa de manière naturelle au père de sa douce.

- Je suis Sasuke Sarutobi, professeur à l'institut de Terrae. Je suis également le petit ami de votre fille, monsieur. Enchanté de vous rencontrer.

Il laissa ensuite parler Karin, intrigué par sa réaction en constatant que Dan était déjà en face d'elle. D'ailleurs, en parlant de Dan, il lui adressait un petit coucou moqueur. Eh, il ne faut pas perdre les bonnes habitudes ! Il observa ensuite le grand-père, puis David Von Blumen, qui ne perdait rien pour attendre. C'était lui, le petit ami de Akari, personne d'autre ne pouvait prétendre à ce titre.



Here we go

Spoiler:
 


Merci Akari <3:
 
##   Sam 29 Mar 2014 - 19:16

Personnage ~
► Âge : 21 ans ! Et je peux boire de l'alcool !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 275
Date d'inscription : 04/03/2011
Age : 22
Emploi/loisirs : Je cours après un homme
Humeur : Passablement déprimée... Et énervée

Enchantée beau-père !
Dans ma tête se jouait déjà une musique bien particulière, celle des films d'actions lorsque la bagarre va enfin commencer. Là, c'était bien parti pour. J'avais peur, j'étais sur les nerfs, j'étais tout simplement prête à arracher des têtes. Si j'avais été un loup, j'aurais déjà commencé à grogner et à montrer mes dents. L'avion se posa sans incident majeur et tout le monde descendit en laissant le soin aux employés d'emmener nos bagages jusqu'au manoir. Akari m'arracha un sourire contraint en nous souhaitant officiellement la bienvenue sur son île. C'était adorable de sa part, j'appréciais vraiment l'intention, mais j'étais trop stressée pour être naturelle. L'air marin ne m'apaisa aucunement, ce fut seulement lorsque nous commençâmes à marcher que je pus me détendre un peu. Les plantes, curieusement, me chuchotaient des choses encourageantes, aspirant un peu de mon stress. C'est flippant, je me fais l'effet d'être la nouvelle Poison Ivy de Terrae ! Mais elles sont mignonnes ces plantes, de me faire passer des émotions aussi douces... Après l'annonce d'Akari comme quoi Dan et Beau-papa étaient déjà au manoir, j'en avais bien besoin !

En marchant, Akari essayait de me faire participer à la conversation tant bien que mal pour m'obliger à penser à autre chose. Et ça fonctionnait en plus. D'autant plus qu'une soudaine distraction entra dans l'arène : un mec, plus "m'as-tu vu" tu meurs, apparut au volant d'une superbe voiture et nous klaxonna, appelant Akari "babe. La réaction de Sasuke en entendant ça fut digne d'un véritable sir anglais, c'était vraiment drôle à voir. Je réussis finalement à me détendre, boostée par les plantes, ma nouvelle détermination et mon soudain fou rire. Je vais les souffler les petits Ushiromiyas ! Le chemin dans la forêt fut long, mais nous parvînmes finalement au bout pour tomber sur un gigantesque portail, très impressionnant. Derrière se dressait le manoir de la demoiselle, entouré d'un jardin très bien entretenu. J'en connais un qui va être content de voir autant de vert... On vint nous ouvrir et en entrant dans le hall nous eûmes droit à un véritable accueil discipliné. Eh ben, ils font quoi quand c'est toute la brochette Ushiromiya qui rentre de vacances ? Ils nous chantent une ode composée en leur honneur ?

Akari nous entraîna rapidement en haut des escaliers puis dans un long couloir et nous fûmes devant la porte du bureau de monsieur Ushiromiya. Génial. A l'attaque. Elle ouvrit la porte, et je pus constater qu'il n'y aurait pas seulement monsieur Ushiromiya : il y aurait également m. Ushiromiya junior (apparemment vraiment étonné de me voir là...), le fameux David Von Blumen qui nous regarda entrer avec un sourire carnassier sur le visage et le grand-père, le fameux sadique de la famille. Je m'en moque, je me fais quatre tarés tous les matins au petit-déjeuner de toute façon. Na. Le père, nommé Edwin, vint saluer sa fille en l'embrassant sur le front, dans un geste très affectueux. C'est mignon ! Puis son attention se porte sur moi et Sasuke.

- Bienvenue ! Je suis le père d’Akari et de Dan, Edwin Ushiromiya ! Puis-je savoir à qui j’ai à faire ?
- Je suis Sasuke Sarutobi, professeur à l'institut de Terrae. Je suis également le petit ami de votre fille, monsieur. Enchanté de vous rencontrer.

Bien, je crois que c'est à moi. Respire Karin, c'est le moment de rentrer en mode séduction. Tout naturellement, je pris une attitude digne, me redressant de toute ma hauteur, respirant profondément et calmement. Pourquoi aurais-je peur ? J'affronte mes adversaires un par un. De ma voix suave et amicale, je me présentais poliment :

- Il en est de même pour moi. Je suis Karin Alamaba, je fais également partie de Terrae.

L'assistance n'avait pas besoin que j'avais eu une affaire récente avec le fils héritier. Je n'étale pas ma vie privée devant des inconnus moi, s'ils veulent des détails en plus, il va falloir creuser. Ou demander à leur saloperie d'espions. Je suis venue pour parler à Dan et à personne d'autre. D'ailleurs, après avoir souri à l'assistance, je fixais mon regard sur Dan, lui faisant comprendre que je trouverais un très bon moyen pour le forcer à me parler. Je sais être très convaincante quand il le faut.


∆ RadioEuphoria for Prism







Spoiler:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Des présentations et des retrouvailles musclées... Ah, ces Anglais ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Le Monde.
 :: L'Europe.