Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Discours de Bienvenue. (ouvert à tous, forcément !)
#   Ven 21 Jan 2011 - 21:16

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2496
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 23
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

    Je jetai un dernier regard en direction de mon bureau, où trônaient les quelques dossiers que je n'avais pas encore eu le temps de regarder. Tous les premiers élèves, la première génération depuis l'arrivée de cette nouvelle Terrae, tous étaient enfin arrivés... Et je n'étais pas seulement inquiète... J'étais aussi émue. J'avais enfin l'impression d'avoir vraiment réalisé quelque chose, d'avoir vraiment créé quelque chose qui allait les aider. Du moins je l'espérais, de tout mon coeur.
    Mais je demeurai inquiète. Ne pas être à la hauteur, ne pas réussir à les protéger. D'une certaine façon, j'allais, moi, et les autres Masters... Nous allions leur donner ces pouvoirs, parce qu'ils avaient ressenti l'Appel. Alors si jamais je ne parvenais pas à les protéger, si les scientifiques s'emparaient d'eux... Ce serait de ma faute. Car je leur aurais donné ce que les scientifiques voulaient, en connaissance de cause. Même si à la base, ils étaient d'accord...
    Je poussai un petit soupir, et me tournai vers les autres Masters qui me regardaient et m'attendaient avec un sourire. Je le leur rendis, et m'éloignai définitivement de mon bureau, refermant la porte de la pièce derrière moi.
    Direction la cour ! J'allais... Tout leur expliquer ? Quel discours long à venir. Sérieux... C'est chiant pour eux, et surtout pour moi ! Je vous dis pas toutes ces têtes de con qui vont parler pendant que j'essairais d'expliquer mes projets d'avenir ! Et ce que je voulais faire en ouvrant cet endroit... Une belle année en perspective. Je vais pouvoir choisir mes boucs émissaires pendant ce discours. Pour toute l'année !
    Je parcourrai les couloirs de l'institut à une vitesse... Bah, normale. Je vais pas non plus me presser ! Une fois arrivée, je montai sur l'estrade improvisée, 3 ou 4 masters à mes côtés, et j'attendis que tous les élèves soient plus ou moins calmés pour commence à parler.

    -Bon... Pour commencer, bienvenue à tous ! J'espère que vous obtiendrez ici les réponses à vos questions, et que vous pourrez remplir ce vide, en vous.

    Je marquai une légère pose, et, leur adressant un sourire chaleureux, je les regardai tour à tour.

    -Si j'ai décidé d'ouvrir cet endroit... C'est parce que je savais que je n'étais pas la seule... A pouvoir profiter de ces "pouvoirs". Et parce que je savais que beaucoup d'autres personnes, comme vous, avez besoin d'un endroit comme ici !


    J'observai du coin de l'oeil Ryu, master Air, qui me regardait. Je lui adressai un sourire amusé avant de reporter mon regard sur la foule.

    -Je sais que ça vous fait chier d'être là à m'écouter...

    Je retins un soupir en apercevant des... Mecs, évidemment, qui commençaient à me prendre le chou à force de s'engueuler comme des gosses...

    -Mais je fais ça plus pour vous que pour nous.

    Ryu envoya un courant d'air dans leur direction, qui les fit reculer de quelques... 5 mètres seulement, et j'affichai un sourire satisfait, m'intéressant à d'autres personnes, plus loin. Beaucoup plus calmes, ces personnes, par ailleurs !

    -Tout ce que je voulais vous dire, c'est que j'étais disponible, et là pour vous écouter, en cas de souci. Je sais que c'est rébarbatif, mais... C'est vrai. Sachez qu'ici, vous êtes en sécurité à partir du moment où, équipés de vos pouvoirs, après l'initiation, vous restez dans l'enceinte de l'école. Bien sûr, vous pourrez partir en mission, et ça arrivera souvent ! Mais dans ces cas-là, vous serez en présence d'un Master. Et vous ne serez jamais seuls ! Car les scientifiques sont là et n'attendent que vous, vous et vos gênes si spéciaux, simplement pour approfondir leurs études.

    Je me passai une main sur le front et fixai dans les yeux une jeune fille à l'apparence fragile, dans les premiers rangs.

    -Je sais que c'est une drôle de manière de vous inciter à rester mais... Je veux que vous sachiez tout ça. Je veux que vous restiez ici en connaissance de cause, et pas en pensant qu'il s'agit du monde des bisounours. C'est tout ce que je vous demande. Comprendre, et ne pas oublier.


    Je secouai finalement la tête, sentant le regard inquiet de Ryu posé sur moi. Puis je relevai mes yeux vers eux, éclatants, joyeux, rayonnants... Je leur souris de toutes mes dents, chaleureuse, et déclarai :

    -Mais enfin. Tout ce que je vous souhaite, c'est de vivre bien ici. De revivre. De vous faire de nouveaux amis, de vous créer un nouveau monde, à vous, d'être heureux. Je veux que vous soyez bien ! Je ne vous oblige à rien, vous pouvez bien sûr repartir ! La seule chose que je désire, c'est voir ces sourires sur vos lèvres, ces yeux rieurs illuminer vos visages. Je veux simplement être sûre que vous êtes bien. Contents d'être là. C'est tout ce que je souhaite ! Alors si jamais ce n'était pas le cas... Venez me voir. Je ne vous en voudrais jamais pour ça, sachez-le !

    Je terminai sur ces quelques mots, et, un grand sourire sur les lèvres, je me tournai dos à eux pour repartir, avant de me souvenir d'un léger détail.

    -Euh, vous deux là-bas... Vous venez dans mon bureau, s'il vous plaît,
    déclarai-je avec un grand sourire tyrannique.

    Bienvenue en enfer, mes chous.
    Je m'éloignai pour de bon, me dirigeant vers mon bureau. Au moins, ça leur fera visiter !
    ... Mince, j'ai oublié un truc. Je revins rapidement sur mes pas, et embrochai le micro improvisé.

    -Un dernier détail ! Désolée, je viens simplement d'y penser... Je voudrais que vous sachiez que ce n'est pas un institut spécialisé pour les jeunes en difficulté... Mais alors paaas du tout ! Vous avez cours, comme tous les autres jeunes du monde entier, et vous êtes tenu de participer à un certain nombre d'heures ! Faites-vous plaisir, choisissez vos matières si vous voulez... Mais alors dans ce cas, faites votre maximum pour avoir de super résultats parce que sinon... Deux matières sur le bulletin, je vous dis pas la galère. Ce n'est pas parce qu'on vous octroie des pouvoirs que vous devez flemmarder...

    Je leur adressai un dernier sourire ravi (je suis trop méchante !) et, contente de moi-même, je m'en allais une bonne fois pour toute. Oh et puis... j'ai vraiment envie de rester cacher dans un coin pour voir leur réaction ! Les p'tits zigotos de tout à l'heure m'attendront devant le bureau. Ah ! Nan ! J'en étais sûre ! Ils vont ! Mais quels nazes ! Ils se sentent même pas concernés quoi...



Spoiler:
 

#   Sam 22 Jan 2011 - 11:04

Personnage ~
► Âge : 22 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1629
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 27
Emploi/loisirs : Manger
Humeur : T'as du Chorizo?

Aujourd'hui on nous avait signalé que la directrice allait surement faire un discours aux élèves de Terr.. Va falloirs que j'apprenne à retenir son nom à cette foutu école. Bref, il fallait être présent.
Arrivé dans la cours, je vis une foule d'élèves se tenant devant une estrade. Apparemment, ils attendaient "la directrice", tous ça me rappelait un peu le lycée sauf que là je ne me tapais pas à mettre un uniforme noir... En tout cas, si il en fallait un j'étais pas au courant.
J'imaginais déjà la gueule de la directrice: Vieille peau aux cheveux gris et binoclarde. Sauf la première personne que je vis monter sur l'estrade était une jeune femme qui avait l'air d'avoir la vingtaine escortée par 3 ou 4 mecs... Surement son assistante!

Voyant que son discours allait commencé, je m'approchai de la foule en grignotant un chorizo que je venais de sortir de ma poche.
Son discours commença à pêne et je n'avais déjà rien compris, c'était quoi cette histoire de pouvoirs? Je n'étais pas au courant moi!

Puis vint une remarque de la part de la dame qui me fit hocher la tête:


-Je sais que ça vous fait chier d'être là à m'écouter...

Si je n'avais pas un peu de respect j'aurais hurler un grand "Oui!". Enfaite ce n'était pas vraiment une question de respect c'était surtout car j'avais aussi mon chorizo dans la bouche et que j'étais trop concentré à le déguster pour gueuler quoi que se soit.

Peu de temps après, elle termina son discours. Elle avait dit trop fois le mot "pouvoir" à mon gout. Mais de quoi elle parle bordel!?


#   Dim 23 Jan 2011 - 11:24
avatar
Invité

J'étais arrivé assez vite pour écouter ce merdique Fabuleux discours... Pourquoi m'être pressé pour si peu? "Pour faire tranquillement les poches des gens dans la foule voyons!" Et oui vous croyez franchement que je serais venu à ce discours sinon.
Le discours commença alors, personnellement je n'en avait rien à faire, c'était juste un signal de départ pour faire le pickpocket.
Je trouvai rapidement une cible dans la foule. Je me dirigeai donc vers cette personne et la bouscula soit disant accidentellement et profita de ce moment pour glisser ma main dans sa poche et y extraire son téléphone portable.

Oups pardon mon chère, je n'ai pas fais exprès on m'a poussé derrière...

Je pris un ton totalement innocent pour que la personne me prenne pour quelqu'un de sympathique "Haha quel con!"
#   Dim 23 Jan 2011 - 17:31
avatar
Invité

Je venais d'arriver à cet endroit dont l'homme qui était venu me chercher m'avait parlé : Terrae. J'étais toujours sous le choc de la m... du fait que je ne reverrai pas ma mère avant très longtemps mais le voyage qu'on avait fait pour venir ici m'avait aidé à me remettre les idées en ordre. Je mettrai du temps avant de totalement faire mon deuil, même si pour l'instant j'étais presque certain de ne jamais y arriver, mais je m'en étais suffisamment remis pour avoir assez de contrôle de moi-même pour ne pas me lamenter sur mon sort pendant des jours. Peut-être que je n'avais pas totalement reçu le contrecoup du choc que ça m'avait fait et qu'il arriverait plus tard mais pour le moment j'étais aussi remis que possible.

Lorsque nous arrivâmes, je regardai tout autour de nous. J'avais l'impression d'avoir atterri dans un campus tellement c'était grand et, il fallait l'avouer, impressionnant. L'homme qui m'avait accompagné me conseilla de me rendre dans la cour dont il m'indiqua la direction, où la directrice allait donner son discours de bienvenue. Sur le coup, je fus assez rassuré : je n'étais pas le seul à être totalement nouveau ici. Après l'avoir remercié, je me dirigeai vers ladite cour.

Lorsque j'arrivai, je constatai qu'en fait, j'étais très loin d'être l'unique nouveau ici aujourd'hui. Il y avait un nombre assez impressionnant d'élèves qui avaient tous l'air aussi perdus que moi. Je finis par porter mon attention sur l'estrade où une fille qui avait dans la vingtaine, escortée par trois ou quatre personnes, montait. C'est peut-être une représentante de l'école ou un sorte de déléguée.

Lorsqu'elle prit la parole et que l'objet de son discours devint clair, j'écarquillai les yeux de surprise. C'est elle la directrice? Mais elle est super jeune! Quand l'homme me disait que Terrae était un endroit spécial, je n'en attendais pas tant. Par contre, je ne compris pas les trois quarts de ce qu'elle avait dit. Elle avait parlé de pouvoirs, d'initiation, de scientifiques, de missions, de bisounours... ah non ça j'ai compris ça y est.

Puis elle s'en alla, manifestement définitivement. Je regardai rapidement autour de moi pour voir les réactions des autres élèves. Manifestement, je n'étais pas le seul à ne pas tout avoir compris, même si certains avaient l'air d'avoir compris plus de choses que d'autres.

Comme personne n'avait l'air de pouvoir nous indiquer ce que nous devions faire, je décidai de m'éloigner aussi discrètement que possible et me dirigeai vers les bâtiments des alentours pour essayer de trouver l'endroit où j'allais dormir en évitant de croiser les regards des autres élèves, ayant peur que l'un d'entre eux ne prenne ça pour une quelconque forme d'agression. Je n'avais pas envie d'attendre qu'il fasse nuit avant de m'y prendre.
#   Mar 25 Jan 2011 - 17:39

Personnage ~
► Âge : Vingt-deux.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1156
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 21
Emploi/loisirs : Travailler à l'hôpital et bosser mes cours... C'est ça les études de médecine !
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

On nous avait demandé de nous rassembler dans la grande cour; je n'avais donc pas manqué à l'appel. Une grande estrade y avait été installée, estrade sur laquelle était montée une jeune femme âgée d'environ 25 ans, suivie par quelques autres personnes.

La femme, qui se trouvait être la directrice en personne -je me disais d'ailleurs qu'elle semblait être assez jeune pour diriger une telle école...-, nous fit un discours sur les différents points à connaître.
Je crois n'avoir compris que la moitié des choses qu'elle avait dite; toutes ces histoires avec des pouvoirs me dépassaient. Néanmoins, maintenant, j'étais certaine que ma mère n'était pas complètement folle.

Terrae... A peine arrivée ici que je ne me reconnaissais plus. Kumiko Amazaki; ma mère... Elle avait raison de dire que nous changions, ici. Mais je crois que ce n'était pas que grâce aux personnes que l'on y rencontrait -Bito, qui était debout, non loin, et qui réussissait à me faire rire en débitant des imbécilités; la directrice, qui tenait tant à nous protéger, à nous aider...-, mais tout simplement... L'aura qu'il se dégageait de cet endroit. Peut-être que je ne faisait que l'imaginer; mais je crois que le fait qu'il ait protégé ma mère avant moi me rend vraiment... Heureuse. Nostalgique...

Je souris.
En réalité, le monde était peuplé d'une minorité de gens biens qui souhaitaient le bonheur des autres. Et je crois que notre directrice... Fait vraiment partie de cette catégorie. La première impression qu'elle m'avait laissé... Était vraiment formidable.



Je vole en #F54759
#   Lun 31 Jan 2011 - 21:31

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 2496
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 23
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

Un sourire fendit mon visage lorsque j'aperçus certains sentiments passer dans les yeux des quelques élèves que je voyais. Je sursautai cependant en sentant une main se poser sur mon épaule. Je me retournai leeentement, les dents serrées, avant de pousser un looong soupir en apercevant Ryu.

-Hideko, il ne faudrait pas...
-Chut !
-Mais vous êtes derrière un...
-Mais tais-toi !
-Il y a des élèves qui vous ont...
-Ferme-lààààà !

Je me jetai sur lui, l'écrasai au sol, et, un genou de chaque côté de son torse, je posai ma main sur sa bouche avec un petit sourire.

-Tu te tais, d'accord ?

Je me relevai, le laissant au sol, avant de retourner derrière mon petit arbre. Je soupirai en voyant quelques regards intrigués posés sur moi. Quoi ? Vous avez jamais vu une femme se battre ? En plus, c'est pas pour dire, mais je n'suis pas en jupe, alors voilà quoi... Encore, j'aurais eu une jolie robe qui se serait soulevée... Mais là, même pas.
J'entendis Ryu se relever derrière moi et je l'ignorai, avant de repenser à mes deux idiots qui auraient normalement dû venir à mon bureau. Les cherchant du regard, je ne les trouvai pas. Bah, ces abrutis ont dû aller voir ailleurs ! Après tout, c'est des mecs...
Soupirant une enième fois, mon regard tomba cette fois-ci sur... Nan mais il vient de lui piquer son portable cet abruti ?!

-Ryu, attaque tornade !
m'écriai-je en pointant du doigt l'ennemi grand, musclé, et... très bronzé ou noir ? Bref.

Je me tournai vers lui et remarquai qu'il me fixait en haussant un sourcil.

-Tu m'as pris pour un pokémon ?


Ben... Oui. Pourquoi, un souci ? Je secouai doucement la tête tandis qu'un sourire en coin commençait à étirer mes lèvres.

-Mais non, mais non...


Je reportai mon regard sur l'impertinent, et, tandis que tous les élèves se dispersaient, le voyou également, je claquai des doigts, tandis qu'une légère flamme prenait sur le bout de sa manche. Un petit, faible, rire m'échappa, et je me tournai vers Ryu.

-Allez, on y va !


Sur ce, je m'éloignai, joyeuse, Ryu sur mes traces, presque blasé.

Les élèves qui m'avaient marqué... Cet idiot, avec son chorizo. Cet autre crétin, voleur comme je sais pas quoi. Ce gars, vachement pensif ou... je n'sais pas. Et cette adorable fille, trooop mimi, toute timide et pas méchante pour un sou !
Enfin, y'avait bien ces deux autres zigotos, aussi... Mais bon. J'avais surtout croisé le regard de ces personnes-là, c'était tout simplement pour ça...



Spoiler:
 

#   Lun 31 Jan 2011 - 22:28
avatar
Invité

"Tiens j'ai chaud au... Merde, merde, merde! Ma manche est en feu!" A cause du feu qui se trouva sans raison sur ma manche je fis tomber le portable que je venais de voler il y avait à pêne dix secondes. Je tapais sur cette flamme pour l'éteindre au plus vite et essayant de sauver ma veste de la flamme qui la menaçait.

Au feu!

Je réussis à étreindre assez vite la flamme mais celle-ci m'avait quand même niqué ma veste à 100$ "C'est quoi ces portables à la con! Un nouveau système d'anti-vol ou quoi!?"
Pendant que je perdais mon temps à me lamenter sur le sort de ma veste le mec à qui j'avais volé le portable était déjà en train de le chercher. Il le retrouva donc par terre et fut rassurer en croyant qu'il était tout simplement tombé de sa poche.


Shit...

Etant déçu de ma défaite face à un minable portable à nouvelle génération d'anti vol et surtout de l'état de ma veste. Je partis de la cour d'un pas énervé.
 

Discours de Bienvenue. (ouvert à tous, forcément !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Cour.