Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Journée haute tention en vue garre au courant !!
##   Ven 14 Juin 2013 - 20:54
Anonymous
Invité

Aujourd'hui ma matinée je l'avais passé à courir dans tout les sens et dans tout Terrae pour allez rendre des livres à la bibliothèque, pour rapporter quelques affaires empruntaient à des camarades, puis j'avais du aller en ville pour m'acheter de nouvelles affaires, si bien que le midi en arrivant à la cafétéria j'avais été tellement fatigué que j'avais eu une perte de connaissance pendant quelques minutes et que bien évidement à mon réveil tous le monde c'était agglutiné autour de moi sans rien faire pour m'aider.

Je m'étais alors relevé en râlant sur tout le monde comme quoi ils auraient au moin pu s'inquiéter et appeler un prof ou surveillant, mais bon heureusement pour eux je n'avais rien et j'avais alors décidé de tourner les talons pour aller manger un sandwich au distributeur car là au moin je n'avais pas à  attendre puisqu'il n'y avait personne qui s'y servait. 

J'avais ensuite décidé de me diriger alors vers un champ, un grand champ remplit de fleur que j'avais aperçu du toit. Comme je ne m'y était jamais rendu et que je voulais savoir à quoi ça ressemblais de prés, j'avais décidé de m'y rendre tout en dégustant mon sandwich avant de jeter le plastique dans une poubelle sur le chemin.

Arrivé sur les lieux je ne pouvais point retenir ma joie en voyant la beauté de cette endroit. On aurait dit une sorte de prés-paradis et le parfum émanant de chaque fleur sentait tellement bon que j'avais alors décidé de m'allonger au beaux milieux du champ pour admirer les nuages et enfin pouvoir me sentir totalement libre et me sentir comme dans un rêve. 
##   Mer 19 Juin 2013 - 17:58

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akira Nakamura
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

Bon. On va faire un petit récapitulatif de la situation dans laquelle j'étais hein. Tout d'abord, ce matin j'avais décidé de louer un vélo. Rien de très original jusque là, vous me direz. Bah oui, je ne savais même pas d'où m'était venue l'idée de louer ce vélo. Enfin, le mal était fait. Oui, oui, c'est bon je continue. Donc voilà, j'avais pris mon vélo et j'étais allée faire un tour. Une fois que j'eu fait le tour complet de Terrae, j'étais passée par un restaurant où j'avais dégusté un sandwich jambon fromage délicieux. J'ai payé puis je me suis dit que ce serais bête de rendre déjà le vélo alors que l'après midi venait à peine de commencer. Alors je suis allée vers un endroit dont j'avais entendu parler : c'était une route qui permettait d'accéder aux hauteurs d'une espèce de petite colline, puis la route redescendait et menait a un champ de fleurs. J'en avais entendu parler parce que tous les skateurs en quête de sensations fortes s'y rendait tous les après midi pour faire quelques descente à une vitesse fulgurante. Et moi, curieuse comme j'étais, je n'avais pas résister à l'envie d'aller voir à quoi ressemblait cette fameuse route. Mais c'est vrai que ça valait le coup. De là haut, on avait une super vue du champ de fleurs et des environs. La pente était très impressionnante mais vous me connaissez, s'il y a un truc dangereux  à faire, je ne peux tout simplement pas faire demi-tour, je me sentirais coupable de ne pas l'avoir fait sinon. Oui j'adore me mettre des objectif où il n'y en a pas mais bon, ne cherchez pas trop à comprendre pourquoi, ça vous rendez tous fous vu qu'il n'y a pas de raison plausible. C'est mon caractère, c'est tout. Du coup, j'ai enfourché mon vélo et ... C'est foncé dans le tas, comme d'habitude quoi. Ah c'était troopp bien, j'ai même réussis à me pas me gameler durant la descente. Ça a le mérite d'être dit quand même. Plus sérieusement, j'ai fais une super descente. Mais quand quand j'ai voulu freiner ... Je me rendis affreusement compte que les freins de marchai pas. Mais je déboulais déjà dans le champ de fleurs à grande vitesse. 

- A l'aide !! J'ai pas de frein !!!

Malheureusement pour moi, le champ de fleurs n'était pas remplis de monde et la plupart des gens que je croisais ne firent que me regarder avec des yeux rond de poisson rouge. Je m'arrivais toujours pas à m'arrêter. Quand je redirigea mon regard vers la route, un sentiment de détresse extrème m'envahis. Je me dirigeai droit vers un garçon allongé dans l'herbe, les yeux fermé. *Non, non, non ...* je pensais, affolée. Dans un dernier espoir de le réveiller, je lui hurla. 

- Hey !! ATTENTION !!!!!


Journée haute tention en vue garre au courant !! 239393Akirasignaautomne2014

Chibi Aki ♥:
 

Journée haute tention en vue garre au courant !! 3805190935
##   Jeu 20 Juin 2013 - 13:43
Anonymous
Invité

Au tient ce nuage ressemblait à une fusée, celui la à un oiseaux battant des ailes pour s'envoler au et celui ci ressemblait à un cœur. Tient en parlant de cœur ce serait bien qu'un jour je me trouve une petite amie moi ce serait fort agréable pour pouvoir partager ce genre de moment avec elle ou s'amuser ensemble n'importe ou que ce soit et aussi s'entraîner à deux durement pour au final se tester l'un contre l'autre mais juste de temps en temps. Ou faire des sorties romantique la nuit et admirer les étoiles en papotant de tout et de rien. À les moments rêveurs comme celui là je les aimais tellement. Et en plus ce champ était tellement vaste que je pouvais écouter de la musique sans avoir besoin de brancher mes écouteurs et donc de m'éclater les oreilles car il n'y avait strictement personne proche de moi, je voyais juste des silhouettes assez petites au loin, mais pas assez proche pour entendre ce que je pouvais ME dire à moi même ( non je suis pas fou ) ou pour pouvoir m'entendre faire du bruit de n'importe quel façon que ce soit à par si je m'étais mis à hurler dans ce cas là il m'aurait entendu. Alors que je commençais finalement à m'assoupir et peut être pouvoir faire une sieste j'entendis une voix plutôt forte et comment dire affolée d'une fille :

- Hey !! ATTENTION !!!!!

What c'était à moi que l'on parlait, mais pourtant il y avait quelque seconde personne n'était là alors qui pouvait me parler comme ça.Je m'étais alors vivement relevé quand j'avais alors aperçu une fille qui débouler à fond sur ma tronche avec un vélomais bordel que faisait elle, pourquoi elle freinait pas. en regardant mieux je la voyais qui tentait de le faire, arf ses freins fonctionnaient pas et bien évidement derrière moi se trouvait la route au bordel sois je m'écartais et elle se faisait réduire en charpie sois je restais là pour l'attraper, étant donné les circonstances mon choix était vite fait. J'étais resté en plein milieux de son chemin et me concentrais comme je le pouvais pour avoir assez d'énergie, et quand elle fut à mon niveaux je l'attrapais assez violemment en plongeant en avant pour atterrir dans les fleurs sur elle pendant que l'on pouvait entendre le vélo se faire légèrement exploser sur la route. Dans un soupir soulagé je lui demandait alors : 

-Je ne savais pas qu'il pouvait pleuvoir des anges par ici dis donc, c'est une première ça tient Mais à part ça comment te sens tu ?

Ses longs cheveux rouges de couleurs écarlate étaient magnifiques et en plus de ça ils formaient deux jolies couettes autan symétriques l'une que l'autre, ce devait être assez dur de se coiffer comme cela quand même pour me marrer peut être que je devrais essayer un jour....Ou je serais seul....Sans que personne soit là quoi. Et ses yeux verts me faisaient penser à deux émeraudes éclatantes. Elle était plutôt fine genre top modèle mais je pouvais repérer un aire de rebelle en elle, en plus de ça elle avait essayé de descendre toute cette colline à fond les balles alors après cette description je lui avais dit :

-Au faite miss moi c'est Léon Valentine, désolé pour ton vélo mais je préfère que ce soit lui plutôt que toi et , tu aurais dû vérifier les freins avant tu sais, tu as de la chance que j'étais là et que en plus je suis un titan !



 
##   Mar 25 Juin 2013 - 18:56

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akira Nakamura
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

L'inconnu qui se tenait tout juste sur mon chemin avait l'air de s'être rendu compte qu'une fille a vélo lui fonçait dessus à 200 km/h. Mais ça n'avait pas l'air de le perturber tant que ça. Au contraire, il s'était relevé et s'était positionné face à moi, comme pour me barrer la route. Tout bien réfléchis, si personne ne stoppai mon vélo, j'étais bonne pour l’hôpital suivant l'endroit où j’atterrissais. Mur, arbre, haie ... J'aurais bien aimé être sauvé de cette situation mais avec la vitesse a laquelle j'allais, la personne qui essaierait d'arrêter mon vélo n'aurait jamais assez de force pour le stopper totalement. Dans tous les cas, j'avais déjà mon ticket gratuit pour l’hôpital. Surtout si l'imbécile qui se tenait là ne se poussait pas un peu ! *Mais qu'est ce qu'il fait m*** ?!!!" J'approchais de plus en plus de lui et il ne se déplaçait toujours pas. Soudain il saute vers moi et m'arracha à mon véhicule dégénéré avec une force surhumaine. Nous atterrîmes dans les fleurs, qui réduisirent un peu la puissance de notre chute. L'inconnu atterrit sur moi avant de rouler sur l'herbe sur quelques mètres, et moi de même. Au loin, on entendit un bruit de ferraille explosée, c'était mon vélo sans freins. 

-Je ne savais pas qu'il pouvait pleuvoir des anges par ici dis donc, c'est une première ça tient Mais à part ça comment te sens tu ?

J'étais légèrement sonnée par la violence de ma chute mais je réussis rapidement à me remettre de mes émotions. Mon sauveur devait avoir mon âge, il avait des yeux d'un rouge foncé très rare. Il devait être un peu plus grand que moi et avait des cheveux bruns plein d'herbes après avoir dormis par terre. Je fus étonnée par la première phrase qu'il avait sortis. Tiens, un poète ? C'est rare de nos jours.

- Heu ... oui, ça va je pense. Je n'ai que des égratignures, c'est rien.

Je m'examina encore un peu mais à part mon mollet qui était un peu rappé, je n'avais rien de bien grave. Je m'autorisa enfin à souffler un grand coup, rassurée. Ça aurait pu se terminer beaucoup plus mal.

-Au faite miss moi c'est Léon Valentine, désolé pour ton vélo mais je préfère que ce soit lui plutôt que toi et , tu aurais dû vérifier les freins avant tu sais, tu as de la chance que j'étais là et que en plus je suis un titan !

Je jette un regard vers ce qui ressemblait maintenant plus à un tas de ferrailles qu'à un vélo sans frein avec un sourire crispé. J'allais avoir des ennuis avec le loueur de vélo, moi, c'était sûr.

- Moui, c'est sûr que j'aurais du vérifier avant de monter en selle. Mais tu sais, c'est pas le mien, je l'ai loué. Mais bon, j'espère que le magasin où je l'ai pris ne m'en voudra pas trop ... Bah au pire, ils se passeront d'un vélo; de toute façon, il n'avait même pas de frein. C'est tant pis pour eux.

Je m'arrêta un peu avant de lui annoncer.

- Je m'appelle Akira Nakamura. Merci beaucoup, tu m'a sauvée d'un séjour à l’hôpital là. Je te revaudrai ça Léon.

Je me releva et me remis debout. J'attendis patiemment qu'il se relève. Pendant ce temps là, une idée vint naître dans mon esprit. Maintenant que je n'avais pu de vélo, je me rappela combien je devais m’entraîner au combat. J'avais mes pouvoirs depuis au moins un ou deux mois et je n'avais jamais mais alors jamais fait de véritable combat. C'était le moment de m'y mettre et Léon allait être mon premier adversaire. Je fis une petite sphère électrique grésillante et lui au garçon :

- Mais en attendant, je te provoque en duel mon sauveur. En garde !


Journée haute tention en vue garre au courant !! 239393Akirasignaautomne2014

Chibi Aki ♥:
 

Journée haute tention en vue garre au courant !! 3805190935
##   Mer 26 Juin 2013 - 17:04
Anonymous
Invité

Alors que l'on était enfin posé et que je lui avais demandé comment elle se sentait , je pouvais clairement entendre l'étonnement de certaine personne au loin * Ba quoi bande de boulet vous n'avez jamais sauvé personne * Bref elle me répondait alors de sa jolie voix :

- Heu ... oui, ça va je pense. Je n'ai que des égratignures, c'est rien.

Alors qu'elle disait ça je m'étais un peu écarté d'elle pour la laisser mieux respirer tout en la regardant et surtout son mollet, aille une blessure heureusement elle était pas si grave que ça vu que ce n'était qu'une griffure. Rien d'autre n'apparaissais et on pouvait donc complétement se détendre. Tendis que le vélo lui ba c'était devenu de la compote goût ferraille et plastique pour celui qui voulait. " Beurk je peut parfois dire des trucs stupide " " tout a fait c'est pour ça que parfois CHUT " Après mon mini sermon elle m'avait dit :

- Moui, c'est sûr que j'aurais du vérifier avant de monter en selle. Mais tu sais, c'est pas le mien, je l'ai loué. Mais bon, j'espère que le magasin où je l'ai pris ne m'en voudra pas trop ... Bah au pire, ils se passeront d'un vélo; de toute façon, il n'avait même pas de frein. C'est tant pis pour eux.

Le vélo avait donc était loué aille j'espérais qu'elle s'en sortirait avec la personne qui le lui avait loué car en général ces gens là sont pas spécialement compréhensif.Car aussi bien c'était la personne qui l'avait eut avant elle qui aurait fais ça mais c'était quand même elle qui allait tout prendre , tendis que je lâchais un petit grognement à cause de mes réflexions elle c'était présenté à moi :

- Je m'appelle Akira Nakamura. Merci beaucoup, tu m'a sauvée d'un séjour à l’hôpital là. Je te revaudrai ça Léon.

C'était un joli nom qu'elle avait là, mais pourquoi donc dans cette institut tout le monde avait des beaux nom et prénom, franchement à croire que.." A non pas cette blague hein " " bon je la tourne en drama alors à croire que ce sont les meilleurs qui sont le plus blessé dans ce foutu monde. Un jour j'espère que cette logique débile changera et que l'on pourra enfin aider tout les gens dans le besoin et supprimer tout ceux qui blessent ou tuent. Je la voyais se relever énergiquement, et je fis de même mais plus lentement en tapotant un peu mes habits pour les " nettoyer " vite fais quand elle me dit le truc qui me choqua assez rapidement

- Mais en attendant, je te provoque en duel mon sauveur. En garde !

Et en plus elle était sérieuse car elle tenait une sphère  électrique dans sa main. Mais quelle situation très gênante pour moi : de 1 je ne frappe pas les femmes, de 2 euh j'avais relevé pas mal de défis. Bon cela dit je pourrais m'entrainer contre la foudre. Me mettant en garde je lui lâchais alors :

-Si je me souviens bien on dit * honneur aux dames * Donc je t'attends , mais sache que j'en ai vraiment bavé et que je me suis bien entrainé contre deux personnes, mais je te dirais qui après pour l'heure COME AND GET ME !!Avais-je dis en faisant un signe tout en me préparant à tout éventualité.  

Comme à chaque fois je régulais mon énergie pour qu'elle puisse parcourir chaque particule de mon corps pour pouvoir réagir avec vigueur tout en réfléchissant à la stratégie à adopter. Bon sûr le coup j'avais peur pour elle et j'allais sûrement devoir me retenir un peu car elle était fine et je voulais pas lui briser les os " Aille cruel dilem " " Ferme là elle approche concentre toi VITE ".
##   Mer 3 Juil 2013 - 13:32

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akira Nakamura
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

-Si je me souviens bien on dit * honneur aux dames * Donc je t'attends , mais sache que j'en ai vraiment bavé et que je me suis bien entraîné contre deux personnes, mais je te dirais qui après pour l'heure COME AND GET ME !!

Il est bien entraîné ? Ah cool alors, on va bien s'amuser. Rien que ce qu'il m'avait dit attestait assurément que c'était un véritable gentleman, je craignais donc qu'il se retienne un peu. Mais de toute façons, il aura pas le choix. S'il ne voulait pas finir à l'hosto, il devrait bien se défendre. En ce moment, ma détermination pour améliorer la maîtrise et la puissance de mes pouvoirs était sans limite. Et j'espérais bien que ce combat m'apprendrai pas mal de choses pour eux et ma technique de combat (que je devrais improviser car c'était mon tout premier combat et que l'on a pas vraiment comme habitude d'apprendre ce genre de chose aux gosses de riches ... dommage.) Je me recula un peu, pour me concentrer et aussi, c'est vrai, parce ce que j'étais encore sous le choc de ma chute. Tout en localisant mon fluide pour la suite des événements, j'essaya de me souvenir des choses que je savais sur mon adversaire : tout d'abord, il était Titan, c'est lui qui me l'avais annoncé au tout début de notre rencontre; malheureusement, je n'avais encore jamais rencontré de Titan et par conséquent je ne savais pas à quelle affinité l'associer. Pour ce qui était de son physique, il n'était ni balèze ni maigrichon mais son pouvoir devait en dire long sur sa technique de combat. Je pensais plutôt a un "casse-tout" qui profiterai de sa force de Titan pour foncer droit dans son adversaire. Mais je me doutais que sa méthode d'action se résume à ça ... Encore une fois, je devrais improviser. Je pense que je compterais sur ma rapidité et mon agilité sans compter mon pouvoir de téléportation (dommage que je ne le maîtrise pas tant que ça d’ailleurs) pour esquiver ses attaques.

Enfin prête, mon énergie au maximum, je lui lança un sourire de défi. Il était temps de donner le top départ à ce duel. Mais avant ça, j'avais décidé de donner un "top départ" spécial. J'espérais seulement que je réussirais à faire ce que j'avais prémédité. Remontée à bloc, je me téléporta sans prévenir dans son dos. Le problème, c'est que j’atterris à trois mètres de lui mais bien dans son dos alors que je voulais être pile derrière lui. Bref, ne parlons pas des erreurs passées et concentrons nous sur le présent. Je vainquis en toute discrétion la distance qui me séparais de lui pour arriver pile derrière lui. A la vitesse de l'éclair, je me mis à son oreille et lui chuchota :

- Let's Go !

Puis j'effleura sa nuque de l'index et lui donna une petite décharge électrique. Il devait avoir ressentis la même chose que lorsqu'on touche une barrière électrifiée, rien de plus, mais dans le même temps je lui avais indiqué et le top départ et mon affinité : le tonnerre. Illico, je me retéléporta pour atterrir debout sur une butte fleurie. Maintenant il fallait passer aux choses sérieuses. Je me retrouva de nouveau à quelques mètres de lui dans un tel situation qu'il me j'étais quasiment derrière lui ou plutôt à coté. Je recréa deux petites sphères, une dans chaque mains. Préférant attendre qu'il se rende compte de ma présence, je profita de ce laps de temps pour agrandir les deux sphères. Elles étaient maintenant un peu plus grosses que des balles de tennis et leur puissance avait doublé voir triplé à cet instant précis. Elles grésillaient et n'attendaient qu'a être lancées.
Cette fois, je jouerai la carte de l'attaque indirecte et j'improviserai suivant de comment il réagirait. Je lança alors les deux sphères vers le ciel de façon à ce qu'elles prennent des directions différentes et les dirigea droit vers Léon.


Journée haute tention en vue garre au courant !! 239393Akirasignaautomne2014

Chibi Aki ♥:
 

Journée haute tention en vue garre au courant !! 3805190935
##   Mer 3 Juil 2013 - 16:27
Anonymous
Invité

Cette journée ou du moin après midi s'annonçait assez électrisante vu que c'était une détentrice de pouvoir tonnerre et je sentais que j'allais me faire électrocuter dans tout les sens, déjà que la dérniere fois Kana y était pas allez de main morte alors que c'était juste pour me calmer donc dans un combat ça allait être beaucoup plus douloureux. sachant cela je me préparais alors mentalement à tout ce qui allait suivre et en plus de ça c'était encore une personne à distance et pour un corps à corps c'était pas la joie j'allais devoir être malin pour l'avoir. Premier point elle connaissais mon pouvoir de titan mais savait elle que cela était associé à la terre je ne le pense par car elle avait l'aire d'être plongée en pleine analyse, deuxième point éviter de se faire électrocuter car cela à un gros impact sur le physique puisque le corps et composé à environ soixante-dix pourcentages d'eau donc c'était un joli conducteur, troisième point elle pouvait agir très rapidement beaucoup plus que moi car elle c'était téléportée derrière moi en un instant, voir en faite deux car elle avait était un peu long à la détente je trouvais, quatrième point je connaissais ses deux pouvoir elle n'en connaissais qu'un pour moi donc j'avais l'avantage de la surprise. Elle était enfin arrivé derrière moi pour me chuchoter the start à l'oreille :

- Let's Go !

Je sentis son doigt se poser sur ma nuque doucement, cela aurait pu être sensuelle mais elle m'avait donné une petite décharge de la puissance des fils là, oui cela là, vous savez ceux ou quand on était gamin on avait au moin mit les mains ou un doigt dessus avant de se prendre un choc et de ne plus vouloir recommencer même en étant adulte ba voila elle m'avait fait ça et je peux vous garantir que ça fait pas du bien sur la nuque mais je me contentais de retenir tout mon corps de vouloir sauter dans les airs à cause de cette surprise tendis qu'elle elle c'était volatilisée un peu plus loin quand je m'étais retourné. Elle avait en plus de ça eu le temps de créer deux jolies petites sphères assez grosse, mais pas assez pour m'impressionner car encore une fois elle connaissait pas mon affinité sinon elle ne les aurait pas envoyée en l'air pour les faire retomber sur moi.

J'attendais alors que les sphères m'atteignent, leur grésillement faisait un bruit assez grand que ça avait ramené quelques personnes assez curieuse pour nous voir faire. La poisse moi qui voulait que ce soit tranquille, et en plus de ça je supposais que ces gens avaient vu Akira descendre à fond sans rien faire bref je comptais les faire déguerpir de toute façon grâce aux sphères car quand elles furent sur moi je créais alors un mur pour m'en protéger et les faire ricocher dans la direction des spectateurs avant qu'elles ne s'écrasent au sol comme des crêpes faisant au passage déguerpir les gens. Analyse numéro cinq bein il n'y en avait pas car dorénavant je n'avait plus d'effet de surprise ce qui démontait mon analyse quatre mince j'allais devoir improviser dorénavant. Se rapprocher facile je m'étais servis de mon mur créé auparavant pour me rapprocher à toute vitesse en bondissant point en avant visant de préference le ventre pour faire moin de dégât car dans les côtes ou au visage c'était mal , ro zut je déteste ça mais j'y étais forcé je crois bien, et j'abattais alors mon poing sur elle cependant sans énergie pour le moment, juste un coup normal ça devrait aller, arrivant alors juste devant elle je frappais sans me servir de mon pouvoir de titan, je sais c'était un duel mais bon parfois il y à quelque limite quand même.  
##   Jeu 1 Aoû 2013 - 21:45

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akira Nakamura
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

J'étais assez fière des deux sphères que j'avais créés. Bien que je me savais plus douée dans la maîtrise de l'électricité que dans celle de la téléportation, je trouvais que j'avais fait fort en ce qui concernait leur taille et lui puissance. Je n'aurais pas pu faire mieux. Les sphères grésillaient tellement qu'elles ameutèrent en deux temps trois mouvement tous les gens des alentours. Soit dit en passant, c'est autant de personnes qui m'ont regardé passer a fond les pédales quand j'étais à vélo et qui n'ont rien fait pour m'arrêter ... En gros, elles ne méritaient pas un spectacle gratos. De toute façon, elles partiraient vite pour se mettre à l'abri dès que le combat aura un peu plus avancé. Mes deux sphères s'élevèrent dans le ciel puis se redirigèrent vers le sol et plus précisément vers Léon. Elles se rapprochaient à grande vitesse, allaient même de plus en plus vite ... Mais au dernier moment, un gros mur de terre les firent littéralement exploser, les propulsant sur nos spectateur qui filèrent se mettre à l'abri. Elles se scratchèrent de chaque cotés du mur, réduisant mon magnifique "start" de combat et mon effet de surprise à l'état de bouillie.

Aucun de nous deux ne disait un mot. C'était le calme avant la tempête comme on dit. Effectivement, j'eu juste le temps de respirer un peu que je vis son grand mur foncer droit vers moi. Son armure était trop solide, je savais que je ne serais pas arrivée à la détruire donc je n'avais pas même pas essayé de lui lancer des attaques. Au dernier moment, il fit disparaître son mur de terre et me donna un coup que je n'avais même pas vu venir en plein dans le ventre. Son coup me coupa le souffle, l'effet de surprise aidant. Mais pour un titan, je trouvais qu'il n'y était pas allé bien fort (en même temps, heureusement parce que à mon avis je serais déjà écroulée par terre). Je recula de quelques pas avec une agilité un peu affaiblie par cette douleur au ventre puis je me remis face à lui. Je devais être à 5 mètres de lui, à cette distance j'éviterai le corps à corps. Car mon avantage était bien là : j'étais capable d'attaquer à distance alors que lui ne pouvais utiliser son pouvoir de Titan qu'en combat rapproché. Mais encore fallait-il savoir s'il ne pouvais pas m'attaquer à distance grâce à son affinité Terre ... En attendant d'avoir cette réponse, je décida de créer à nouveau des sphères d'électricité, mon niveau était trop bas pour que je me risque à créer des choses plus compliquées. Cette fois, j'en créa 3 mais de plus petites taille. Le temps de les créer, je jaugeai mon adversaire en me maintenant toujours à distance respectable. Je ne tenais pas à me prendre d'autres coups. Motivée comme jamais, j'étais maintenant prête à riposter. Je laissa les 3 sphères tourner autour de moi. Puis j'en pris une, la plus puissante d'après moi et je lui lança au niveau de l'épaule. La première atteint sa cible. Je pris la deuxième en main, attendant sa réaction.


Journée haute tention en vue garre au courant !! 239393Akirasignaautomne2014

Chibi Aki ♥:
 

Journée haute tention en vue garre au courant !! 3805190935
##   Jeu 8 Aoû 2013 - 13:21
Anonymous
Invité

Comme je l'avais prévu un simple coup de poing plus l'élan lui faisait mal car elle en avait eu le souffle coupé, si j'avais en plus de ça utilisé ma force de titan je lui aurais détruit les intestins et ça aurait été direction hôpital directe sans même pouvoir voir son utilisation de ses pouvoirs au moin une seconde fois, ça aurait été dommage mais bon j'allais devoir me retenir durant ce combat mais dans un sens c'était pas plus mal car ça allait encore augmenté ma capacité à utiliser mon pouvoir comme il fallait. Suite à ça elle avait reculé un peu plus difficilement en se position à quelques mètres de moi puis elle avait l'aire de m'analyser tout en créant des sphères au moin deux fois plus petite que les deux autres mais comme on dit c'est pas forcement la taille qui compte car plus c'est petit plus ça va vite quand on les lances.

Elle les faisait tourner autour d'elle et du coup cela allez m'empêcher de l'attaquer au corps à corps et il ne me restait qu'une seul solution, c'était de l'attraper à distance grâce à mon pouvoir de terre, ce qui devait me faire tirer un peu la tête, car dans ce domaine là j'étais pas doué et je savais pas si elle elle maitrisé bien ses pouvoirs pour que je puisse m'amuser à ce genre d'expérience, mais en même temps si je n'essayais pas je l'aurais jamais. Pendant tout se temps de réflexion je m'étais déconcentrée et je vis un peu trop tard une sphère me foncer dessus à grande vitesse, pas le temps de l'esquiver je me la prenais alors en pleine épaule, cela me rappelez la sensation de la décharge de Kana en moin puissant car après tout Kana était étoile mais je devais avouer qu'elle m'avait quand même fait mal Akira.

J'avais juste reculé d'un pas qu'elle en avait attrapé une autre, et comme j'avais pensé, elle sont plus petite et leur sifflement dans les aires se fait plus aiguë et donc leur vitesse est plus rapide que les précédentes, j'allais devoir faire attention et ne pas me laisser déconcentrer par n'importe quel élément que ce soit. Pour commencer je me créais alors une carapace de terre pour réduire les futurs dégâts possible ensuite je fabriquais un mur pile derrière elle en faisant sortir des sortes de bras en terre qui l'attrapèrent directement. Elle avait tout de même toujours une sphère dans une main et l'autre qui planait autour d'elle, je me rapprochais lentement de mon adversaire tout en faisant attention à moi, mais il restait toujours la question de comment j'allais a battre sans lui faire trop de mal.

Réfléchissant un peu j'en déduisais que j'allais devoir l'assommer et arrivé à son niveau le mur la tenait toujours et quand j'allais frapper au niveau de son front pour qu'elle se cogne d'un coup et qu'elle tombe dans les vapes, je la vis disparaître d'un coup et à la place de l'avoir elle je cassais mon mur en morceau. Elle avait du utiliser son pouvoir de téléportation et j'allais devoir me tenir sur mes gardes car ses attaques pouvaient arriver de n'importe ou maintenant que je l'avais complétement perdu de vue. 
##   Mar 27 Aoû 2013 - 14:38

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akira Nakamura
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

Atteint à l'épaule par ma première sphère, mon adversaire recula d'un pas. Dans ma concentration, cette première victoire me tira un petit sourire victorieux malgré mon ventre qui me faisait toujours un peu mal après le coup qu'il avait pris. J'étais prête à attaquer, une nouvelle sphère électrique dans la main. Je le laissa reprendre son souffle tandis que j'en fis de même afin d'avoir assez d'énergie pour utiliser pouvoir utiliser mes deux pouvoirs jusqu'à la fin du combat. Car Léon avait l'air beaucoup plus entraîné que moi et ne devais pas en être à son premier duel, il devait donc être plus endurant et plus puissant que moi. La défense comptait aussi beaucoup, et dans ce domaine, à part faire tourner quelques sphères électriques autour de moi afin de limiter le corps à corps, je n'avais pas grand chose, contrairement à lui. Après 2 ou 3 secondes, je lança ma deuxième sphère sur lui. Il avait dut avoir le temps de se préparer à cette deuxième attaque : il se fabriqua une carapace de terre sur laquelle se brisa la boule grésillante d'électricité. Maintenant il se rapprochait. Mon tour était passé et désormais c'était à moi de prévoir une défense puis une riposte à ses futurs attaques. Tout allait très vite, si bien que je ne disposais que d'un moment pour réfléchir à ça. Tout était dans la vitesse de réflexion et d'action assurément. 

J'étais si concentré sur ses action à lui que je n'avais pas vu l'immense mur de pierre sortir de terre juste derrière mon dos. C'est seulement quand je recula pour prévenir les offensives du Terre que je me rendis compte de son existante. Prise de court, coincée entre le mur et son créateur, je me téléporta au hasard, juste avant de recevoir un coup. 

Je me trouva derrière un arbre, hors du champ du champ de vision de mon sauveur. Cette fois, l'avantage revenait à moi car je pouvais bénéficier de l'effet de surprise. Malgré mon manque d'expérience, rien de m'empêcher d'attaquer plusieurs fois avec les mêmes techniques de combat. Pour l'instant, ce que je maîtrisais le plus était les sphères électriques. Et étant donné que j'étais pour l'instant hors de sa vu, je pouvais très bien profiter du fait que je pouvais attaquer de loin, et lui non. Je grimpa dans l'arbre qui me servait de cachette dans le plus grand des silences, il s'agissait de ne pas se faire repérer. Au moindre bruit, j'étais foutue. Je m'allongea sur une basse branche qui avait l'air bien solide, de cette façon j'étais suffisamment bien cachée pour qu'il ne me remarque pas. Aussitôt installée, je me remis en quête de mon fluide que j'avais perdue. Je le retrouva au bout de 5 bonnes secondes, toujours là, en moi. Cette fois-ci, j'allais devoir le nécessiter un peu plus car la chose que je voulais faire était un peu plus dure à réaliser. Concentrée au maximum, je réussi à faire sortir un sphère de la même taille que celle qui avait touché l'épaule de Léon. Puis une seconde, puis une troisième ... Jusqu'à que j'ai 5 boules grésillantes au dessus des mains. Pour pouvoir mieux les contrôler, je m'assis sur la branche de l'arbre qui me servait de cachette, les jambes repliées pour ne pas me faire remarquer. Calée, j'étais prête à attaquer. Je fit partir les 5 sphère électriques dans 5 directions différentes. Je savais que ça allait me coûter en énergie mais au moins, de là haut, je ne pourrais pas être attaquer, j'aurais le temps de m'enfouir. Les 5 sœurs sortirent de l'arbre en même temps en faisant griller quelques feuilles au passage, plus grésillantes que jamais. Je les dirigea a une vitesse soutenue vers Léon. Elles ralentirent en approchant de leur cible comme je l'avais voulu. De mon coté, je suivais l'action avec une grimace aux lèvres : tout gérer me coûtait beaucoup, je n'étais pas sûre de pouvoir aller jusqu'au bout au final. Mais, convaincue que je pouvais y arriver, je les fit tourner autour de lui aussi vite que ses toupies. L'objectif était de l'affaiblir à distance, en l'obligeant à utiliser son pouvoir de Titan pour les repousser toutes. Mais seulement, mon manque d'entrainement se fit sentir un peu plus tôt que prévue. Ne pouvant pas les tenir plus longtemps, deux des 5 sphères qui tournait autour de lui se propulsèrent toutes seuls dans les airs.
Non, non, non ... je "pria" intérieurement, désespérée.
Les trois petites sphères rentrèrent en collision très violemment, se divisant en des millions de petits flocons qui grésillaient de tous les cotés. D'une manière, ça m'arrangeait car mon objectif de départ : l'atteindre à distance allait finalement pouvoir être exécuté. Mais les 3 autres, qui jusque là tournait encore autour de lui, furent comme projetés vers le sol loin de Léon, ne faisant presque aucun dégâts à part 3 trous dans la pelouse du champs qui formèrent comme un cercle autour lui. Moi, épuisée, je me mis en tête de reprendre des forces tout en essayant de digérer le semi-échec de mon attaque. 


Journée haute tention en vue garre au courant !! 239393Akirasignaautomne2014

Chibi Aki ♥:
 

Journée haute tention en vue garre au courant !! 3805190935
##   Mer 28 Aoû 2013 - 16:13
Anonymous
Invité

Je restais sur mes gardes car dans ces conditions là, je ne pouvais rien faire d'autre à par attendre quel se montre d'elle même ou quel me lance une attaque pour voir la direction où elle est et la rattraper. Je me préparais aussi mentalement à devoir encaisser quelques décharges de plus que précédemment car après tout elle pouvait m'avoir de n'importe où grâce à l'effet de surprise qu'elle venait d'avoir en sa possession. Au bout d'un moment j'entendis un petit grésillement, c'était elle mais le son était trop loin pour savoir d'où il venait à cause de l'endroit qui était totalement vide de bâtiment ou autre vue qu'il n'y avait aucune réverbération du son. Tendant un peu plus l'oreille, j'entendais de plus en plus de grésillement se profiler à l'horizon, toujours avec ma carapace sur moi je me tenais en garde pour affronter ce qui allez suivre et cela ne tarda pas car il y avait désormais cinq sphères qui tournaient autour de moi. Je souriais légèrement amusé par la situation tout en étant totalement coincé dans ce satané cercle qui se dessinait autour de moi, il n'y avait pas une seul faille et si j'avais tenté de le traverser d'un coup je me serais sûrement pris deux sphères dans la carapace et les autres en plein sur moi.

Alors que j'avais une parade déjà toute construite, j'en vis deux s'évaporer instantanément leur créatrice devait être à court de ressource alors que moi j'en avais encore, après tout j'avais réussi à tenir un peu tête à quelques personnes assez puissante donc c'était pas ça qui allait m'arrêter.Un peu soulagé qu'il n'en restait plus que trois je me sentais moins anxieux à l'idée de devoir les évacuer, enfin c'était ce que je pensais quand celles-ci s'entrechoquèrent pour laisser place, dans une explosions éblouissante, à tout plein de petite bille électrique qui me retombaient dessus. Je réagis en un instant et fit alors disparaitre la carapace pour frapper le sol violemment et rapidement ce qui créa un cratère mais aussi pas mal de poussière à laquelle se mélangé les particules d'électricités. Étant caché par ce gros nuage j'avais pu trouver l'endroit où elle se planquait, un arbre à au moins dix mètres de moi, pour quelqu'un de peu mobile ça aurait été dur d'y arriver à temps mais moins je me servais alors de ma force pour courir vite et en quelques seconde j'arrivais sous elle qui était calé sur une branche.

Vue ou pas, je décidais de lui attraper sa jambe pour la faire descendre de sa cachette et une fois au sol je restais accroché à elle au cas où elle décidait de se téléporter car comme ça elle m'emporterait avec elle. La tenant fermement je la collais à l'arbre puis lui souriait et lançais alors mon poing en direction de son front pour l'assommer comme je l'avais prévu. Dans son regard, je pouvais voir qu'elle était fatigué et qu'elle en pouvait presque plus puis après tout elle avait bien combattu alors que pouvais-je faire d'autre puisqu'elle voulait un combat équitable ? Évitant de trop réfléchir je fermé les yeux quand mon poing la frappa d'un coup. Je rouvris directement les yeux quand je la vis tomber en avant, je la rattrapais alors et m'asseyais dans l'herbe tout en posant sa tête sur me genoux et je regardais ce que je venais de lui faire. Elle allait avoir un gros bleuet ensuite une bosse mais rien d'autre, je soupirais un peu soulagé de ne pas avoir besoin de l'emmener à l'hôpital tendis que je me reposais à cause des efforts que j'avais fournis. Au bout d'une demi heure elle rouvrit finalement les yeux et je lui disais alors :


-Je suis un peu confus...d'habitude je ne frappe pas les demoiselles et là je viens de le faire. Vraiment désolé Akira j'espère que tu ne m'en veux pas trop ! Sinon bein tu t'es bien défendu mais j'étais trop entraîné pour toi. Avais-je dis en essayant de sourire pour cacher le peu de peine que j'avais en moi.
##   Sam 7 Sep 2013 - 17:27

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Olivia Rosenberg
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

(Allez petit introduction d'Oli' comme prévu, du coup on fait dans l'ordre : Oli' - Léon - Aki')

J'avais l'impression de tourner en rond. Tout d'abord, cela faisait des mois et des mois que je n'avais pas eu de nouvelles de Lucky. Quelque soit l'heure de la journée, il ne répondait jamais au téléphone, ni ne répondait aux SMS (oui, je commençais à me réconcilier avec la technologie. Le premier message que j'avais envoyé avec mon téléphone faisait une vingtaine de lignes dans lesquelles je lui disais que je m'inquiétais et too, avait mis 1/2 heure s'envoyer, allez savoir pourquoi. ) Tout ça commençait à m'inquiéter mais mis à part l’appeler, je ne pouvais rien faire pour la simple et bonne raison que l'on avait pas le droit de sortir de l'enceinte de Terrae. Et en ce qui concernait ma demi-sœur ... Rien n'avançait non plus. Je savais qu'Akira était à Terrae grâce à Lucky mais rien de plus. Impossible de joindre ni l'un ni l'autre car je n'avais pas le numéro la première et que son frère était injoignable. Ça avait si compliqué de la retrouver ... Alors qu'elle était peut être à quelques dizaines de mètres de moi et que l'on s'était peut être même croisées. Chaque fois que j'étais motivé pour la rechercher, demander à des gens s'ils la connaissait, je sortais d'abord de ma chambre avec un détermination impressionnante puis après quelques pas, je commençais à hésiter, je me demandais si ce n'était pas mieux comme ça, s'il ne valait pas mieux s'ignorer ... Je faisait finalement demi-tour à chaque fois et je retournais dans ma chambre encore plus troublée. Ma vie était super depuis que j'étais arrivée ici, j'avais des amies et des amis, Mishka était en pleine santé, je me préparais à entrer dans une nouvelle année scolaire à l'institut ... Mais pourtant quelque chose me manque. Elle, Akira, ma demi-sœur, c'est sa présence dans ma vie qui me manquait. Et il y avait Lucky aussi, lui je n'avais aucune chance de le croiser dans les couloirs de Terrae et pourtant j'aurais été prête à aller le chercher dans tout Tokyo si j'avais pu sortir. Au final, si les rôles avaient été inversés, si c'est lui que j'aurais pu croiser que c'était Akira qui ne donnait plus de nouvelles, surement que je l'aurais déjà retrouvé. Je savais très bien que c'était injuste pour elle car contrairement à Lucky, je ne lui avais jamais parlé, même pas au téléphone ... Mais je pouvais vraiment affirmer que, sans trop connaitre les deux frères et sœur, je savais que j'avais plus d'affinité avec lui qu'avec elle. Même si ce n'était pas juste pour elle, c'en était une certitude pour moi.

Toutes ces réflexions était tellement épuisantes pour moi que j'en avais mal au crane. Et étant fatiguée je sortais de moins en moins, préférant faire des siestes à longueur de journée. J'allais mal, je le sentais bien. Même mes pouvoirs avec lesquels je m'étais si ardemment entraînée me laissaient tomber et ne m’obéissaient presque plus. Au fil des jours, je devenais de plus en plus mauvaise et pessimiste. Je me fanais, seule Mishka arrivait encore à me rendre mon sourire. Je me sentais seule, si seule. J'avais perdue ma joie de vivre. Aujourd'hui étant un jour un peu moins mauvais que les autres, je m'étais décidée à sortir. Je ne savais vraiment pas où aller ... Puis en me promenant à la manière d'une somnambule, je me décida à prendre la direction du champ de fleurs. Tout me semblait morne à un point où j'oublia que il y de cela deux semaines, la vue de ces fleurs m'aurait ravie. Là, je n'étais plus moi-même. J'étais ... Une autre. Tout en me promenant dans le champ, je regardais un peu à droite, un peu à gauche. Tel un insomniaque que regardait tout et rien à la fois. Comme perdu, vide une fois de plus ... Quand tout à coup, j'entendis une fois familière, proche d'ici. Léon.

-Je suis un peu confus...d'habitude je ne frappe pas les demoiselles et là je viens de le faire. Vraiment désolé Akira j'espère que tu ne m'en veux pas trop ! Sinon bein tu t'es bien défendu mais j'étais trop entraîné pour toi.

Mon sang ne fit qu'un tour. Akira ? Akira Nakamura ? J'accouru vers la source du bruit des paroles de Léon. Akira ? Avec Léon ? Les battements de son cœur s’accéléraient. Qu'est ce qui avait bien pu leur arriver ?  Courant à perdre halène parmi les fleurs du champ, je trouva Léon qui avait posé sa tête sur ses genoux. Elle, était a demie assommée avec une gros bleuet sur le front. A force de courir, j'arriva rapidement à eux. Je lança à Léon :

- Qu'est ce que ... Qu'est ce qui s'est passé ici ?!!!

J'esquissa un sourire pas très réussi, qui devait bien aller avec la tête de déterrée que j'avais en ce moment. Mon regard se dirigea vers Akira qui était consciente, j'espérais qu'elle ne réagirais pas trop mal à cette retrouvaille ou plutôt rencontre inattendue.

- Akira ?! Ca va ?

Soudain, quelque chose de bizarre s'opéra en moi. C'était comme ... comme une vision. Comme si je m'étais rendu tout à coup compte de quelque chose qui clochait. Je releva le regard vers Léon. Une lueur de rage et de folie apparut dans mes yeux. Ce n'était pas Léon. C'était ... Lui. Mon cœur se mit à battre de plus en plus vite, affolé.

- Non ... T'es pas Léon ! Va t'en ! Laisse la tranquille et vient te mesurer à moi si tu es un être humain ! Bat toi !!

Je ne le savais pas encore mais mes yeux commençaient à se teinter d'un bleu foncé, bleu océan. Intérieurement, ma rage se faisait de plus en plus intense au fil des secondes qui passaient. Il était revenu, pour me faire du mal, pour nous faire du mal. Il ne toucherai pas à Akira non, je me le jurais. C'était ma demi-sœur et la seule famille qu'il me restait, je la protégerais coûte que coûte. Il allait payer pour ce qu'il m'avait fait endurer !! Et il souffrirai comme j'avais souffert chaque jour de son absence. Je fit un sourire hautain quand je m'aperçu que déjà deux sphères d'eau grosses comme des ballons de foot s'étaient formées d'elles même dans mes deux mains, sans que je ne le demande. Et petite nouveauté de la maison : ces sphères d'eau contenaient toutes deux des dizaines de petites lames de glace grosse comme des clous et tranchantes comme des rasoirs.

- Prépare toi à souffrir Papa, voilà des années que j'aurais du te faire payer tes choix. Espèce de lâche !!! Bat toi !!!!

J'hurla de tout mon cœur mes derniers mots. Immédiatement, je propulsa la première sphère en direction de son visage.


Journée haute tention en vue garre au courant !! 448347Olisignat2015
~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
##   Dim 8 Sep 2013 - 22:04
Anonymous
Invité

Certes je lui parlais et la bombardais déjà d'information alors qu'elle venait à peine de se réveiller. Quel piètre connaissance je devais être à ce moment là mais bon on moins elle allait bien, elle avait ouvert ses yeux puis les avait refermée mais je la sentais respirer normalement et elle avait surtout l'aire plus fatiguée et sonnée qu'autre chose. J'étais assis là, au sol adossé à l'arbre la contemplant allongé dans l'herbe, je me demandais si je n'aurais pas du la laisser gagner comme ça j'aurais pas eu à la blesser dans ce combat et surtout lui faire une bosse aussi visible que celle que je lui avais fais sur la tête. Alors que nous nous reposions, moi pour reprendre mes forces et elle pour aller mieux, je vis quelqu'un au loin qui courrait vers nous, ce quelqu'un n'était autre qu'Olivia que j'avais pas revu depuis ce fameux jour à l'arène. Arrivait à notre niveau elle demandait toute essoufflée et inquiète:  

- Qu'est ce que ... Qu'est ce qui s'est passé ici ?!!!

Et voila justement la situation que je voulais éviter, je voulais éviter que l'on croit que c'est moi qui ait attaqué une pauvre demoiselle et qui l'avait assommé pour profiter d'elle par exemple. Mais bon c'était Livia donc tout allait bien vu que j'étais pas tombé sur soit une pure féministe, soit un gros lourd de service et j'en était très content. Bien sur dans son inquiétude totalement légitime, elle avait ensuite demandé à Akira si elle allait bien. Bien évidement j'allais répondre à la place de interclassé car après tout elle était encore assez faible mais Livia avait l'aire assez bizarre quand je m'étais plongé dans son regard car celui-ci était assez hostile à mon égard, cette histoire commençait à sentir le souffre d'autant plus qu'elle me dit un truc assez étrange :

- Non ... T'es pas Léon ! Va t'en ! Laisse la tranquille et vient te mesurer à moi si tu es un être humain ! Bat toi !!

WUT ? Moi pas être Léon ? Mais elle était devenue folle la demoiselle. En plus de ses jolies divagations, sa voix assez terrifiante, son regard changé tout à coup de couleur. j'en avais déjà entendu parler de ça, c'était suite à une grosse colère ou peine ou autre truc dans le genre pas cool, mais pourquoi elle était comme ça envers moi ? Je n'avais même pas eu le temps de parler ou de m'expliquer. Sentant de l'énergie se former non loin d'elle je la scrutais du regard pour voir finalement des boules d'eau remplie de lame glaciale tranchante comme des rasoirs se former sous ses mains, on aurait dit la même façon de modeler son pouvoir qu'Akira mais en plus puissant et dans un hurlement qui criait à la peine et la douleur elle avait dit :

- Prépare toi à souffrir Papa, voilà des années que j'aurais du te faire payer tes choix. Espèce de lâche !!! Bat toi !!!!

Donc Olivia n'était plus elle même à ce moment là génial. Et en plus de ça elle me prenait pour son père, je lui ressemblait tant que ça ? Pourtant de ce que je me souvenais vaguement, j'avais jamais vu de père de famille avec les cheveux aussi long que moi. Et encore ça ne faisait que commencer car elle m'avait balancée une sphère en pleine face, j'eus le temps de me penche en arrière pour l'éviter de justesse mais une lame m'avait quand même entaillée le bout de mon nez. Ne m'arrêtant pas sur ça, je m'étais Akira à couvert en me relevant vivement puis en regardant Olivia je créé deux lames comme des sabres en pierre et les arrachais du sol puis je la pointais d'un en disant d'une voix grave et retentissante :

-Tu vas te calmer Olivia ! JE SUIS LEON PUTAIN ! Arrête ton grabuge Akira à besoin de repos ! Si elle est dans cette état c'est uniquement car elle à voulu me défier ! Et encore je n'ai fais que l'assommer puisque je frappe pas les filles alors STOP TOI !

Je grondais presque car je détestais ce genre de situation et de comportement, et d'une impulsion donné sur le sol je m'élançais vers elle pour fracasser sa deuxième sphère avant qu'elle ait le temps de la lancer sur moi. Cela fait je me repositionnait face à elle en un bon arrière pour rester à à peu près un mètre d'elle tendis que l'herbe verte commençait à se tapisser de rouge sang et que la pluie commençait à s'abattre sur nous. Je ne voulais qu'une seul chose : qu'elle redevienne normal !
##   Sam 21 Sep 2013 - 14:26

Personnage ~
► Âge : 16 ans (Et non je ne suis pas PETITE !!)
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Akira Nakamura
Messages : 207
Date d'inscription : 14/09/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : En train de jouer avec le paratonnerre de l'institut
Humeur : Pétillante !

Je n'eu même pas le temps de voir arriver mon adversaire, que je reçu un horrible coup sur la tête qui m’assomma direct. Et je tomba dans les pommes. Du moins ça devait être ça qui m'était arrivé parce que après le coup, je ne me rappelle plus de rien. Le coup puis le noir total et rien d'autre. 

---

Quand je réveilla, la première chose que je vis c'est le visage de mon adversaire.

-Je suis un peu confus...d'habitude je ne frappe pas les demoiselles et là je viens de le faire. Vraiment désolé Akira j'espère que tu ne m'en veux pas trop ! Sinon bein tu t'es bien défendu mais j'étais trop entraîné pour toi.

... Je crois que je lui aurais sauté à la gorge si je n'avais pas été totalement dans les vapes. Peu à peu je sortais je mon état de semi-coma, ma vision devint de moins en moins flou et je me rendis compte que Léon avait posé ma tête sur ses genoux et me regardais avec un sourire qui devait cacher un minimum de peine. Depuis quelques minutes ... depuis mon réveil en fait, un affreux mal de tête me torturais et cela ne faisait qu'empirais, ce qui m'empêchais de faire ne serait ce qu'un seul geste offensif. Je ne pouvais rien faire. Mais intérieurement, je bouillonnais. Si mon esprit aurait pu sortir de mon crâne, mon sauveur/adversaire du jour ne serait pas encore là en train de sourire bêtement. Oui, je déteste perdre. J'essaya juste de froncer les sourcils pour lui donner une idée de mon état d'esprit du moment mais même ça j'étais incapable de le faire tellement mon mal de tête me faisais mal. En clair, tous mes muscles étaient K.O. 

Quand soudain :

- Qu'est ce que ... Qu'est ce qui s'est passé ici ?!!!

HEIN ?! C'est qui elle ? Je la connais ?! Et puis qu'est ce qu'elle fout là d'abord ? Apparemment, Léon avait l'air de la connaitre car il n'avait pas la même moue que moi. Et la tête qu'il faisait me suffit pour deviner qu'elle devait être une amie. Mais qui s'était et pourquoi elle réagissait comme ça ***** ?!!! J'en peux plus ! Je ne savais pas pourquoi, mais je sentais qu'il y avait un truc qui ne tournait pas rond dans cette histoire. Et j'avais raison en plus.

- Akira ?! Ca va ?

Et elle connaissait mon prénom en plus ?! Encore plus intriguée, je tourna totalement la tête vers l'inconnue. Mon regard se figea. Flash back d'a peu prêt un an, quand moi et Lucky habitions encore chez nos parents. 

***

C'était le lendemain de sa révélation sur l’existence de ma demi-sœur. Je lui avais donné rendez-vous dans ma chambre à 13h, quand les parents étaient au travail et que les bonnes prenaient le repas de midi. Il avait l'acte de naissance et moi j'avais des millions de questions sur cette fameuse demi-sœur. Après deux heures à faire un questions réponses, il me parla des signes distinctifs d'Olivia, enfin ... la dernière fois qu'on l'avais vue en tout cas, elle avait 15 ans. 

- D'après mes infos, elle est blonde aux yeux bleu comme l'océan. Elle attache toujours ses cheveux en une queue de cheval sur un seul coté. Assez blanche de peau vu qu'elle es née et vis en Alaska. Un petit nez qu'elle tiens de sa mère et un sourire qu'elle doit tenir de son père, de ... votre père. Elle n'est ni grande, ni petit, et d'un caractère adorable d'après ce j'ai su. Voilà, c'est tout ce que j'ai pu récolter comme infos.

***

Je me rappelais de chacune de ces information pour les avoir apprises par cœur. Mais, à l'époque où il m'avait dit ça, je ne m'attendais pas à ce qu'elles me servent un jour ...

Mais c'était bien elle. Elle avait traits pour traits, la même apparence que la fille qu'il m'avait décrit avec tant de précisions il y a un an. Ce ne pouvait être personne d'autre qu'elle. Olivia. 
Je n'eu même pas le temps de prendre conscience de cette retrouvaille, qu'elle commença à attaquer Léon en l'appelant Papa, créant deux énorme boules d'eau contenant chacun des milliers de piques de glace acérés. Papa ? Mais c'est ce bordel encore ?! Je ne comprenais rien de rien de rien et ça me rendait folle. Pris de vitesse, Léon me mis à couvert et alla à la rencontre de la folle furieuse. J'avais encore légèrement la tête qui tournait et les membres engourdis mais je réussi à trouver assez de force pour me cacher derrière l'arbre où il était adossé il y a quelques instants. Mais bien que cachée, je ne pus pas m'empêcher de faire dépasser ma tête de derrière l'arbre pour voir la suite des événement  Olivia était devenu terrifiante, ses yeux au part avant bleus océan avait pris une teinte de bleu surnaturelle, un bleu trop vif pour être normal. Tout son visage exprimait une haine d'une violence rarissime. Le regard rageur, la mâchoire crispée, tout autant de signes d'une rage loin d'être superficielle. Il se passait quelque chose de grave, j'en était sûre ... 


Journée haute tention en vue garre au courant !! 239393Akirasignaautomne2014

Chibi Aki ♥:
 

Journée haute tention en vue garre au courant !! 3805190935
##   Ven 27 Sep 2013 - 22:43

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Olivia Rosenberg
Messages : 639
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 21
Emploi/loisirs : Chanter, utiliser mes pouvoirs, me retrouver dans des situation improbables et juste vivre avec le sourire !

Bouillante de rage, j'étais bouillante de rage ! C'était bien lui alors. Il n'avait pas changé, c'était exactement le même que sur les photos sur lesquelles il avait une vingtaine d'année. Les mêmes cheveux raides très long pour un garçon, à la seule différence que ses cheveux n'étaient plus blond mais noir ... Pas bien grave ça, il avait du se faire une coloration depuis. Mon esprit était tellement obnubilé par ça que je n'avais même pas vu que ses yeux à lui étaient rouges alors que sur la photo et d'après mes grands parents, ceux de mon père avaient toujours été vert-bleu. Mais à ce moment, j'étais trop fatiguée, trop perdue, trop tout et rien à la fois, pour remarquer ce détail. Il mit Akira derrière l'arbre sur lequel il s'était adossé et se releva, face à moi. Ouais, c'est ça le paternel, viens, viens te mesurer à moi. Je vais te montrer ce que ça fait que de souffrir.

Il évita de justesse mais seul une petite pointe de glace vint lui érafler le nez. Rah ce qu'il m'énervait ! Toute cette puissance pour   avoir juste un dégât extrêmement minime. Pas grave, j'aurais d'autres occasion de mieux l'atteindre. Mon attaque toute en puissance l'avait énervé apparemment, ce qui me tira un petit sourire sournois qui ne m'étais pas du tout habituel. Ouais vas y, montre moi ce que t'a dans le ventre. Il me gueula de toutes ses forces de faiblard :

-Tu vas te calmer Olivia ! JE SUIS LEON PUTAIN ! Arrête ton grabuge Akira à besoin de repos ! Si elle est dans cette état c'est uniquement car elle à voulu me défier ! Et encore je n'ai fais que l'assommer puisque je frappe pas les filles alors STOP TOI 

Oui, cause toujours menteur permanent, tu m'intéresse. Pfffff. Attaque et bat toi plutôt, au lieu de parler pour ne rien dire. Je le voyais justement avant vers moi avec un air bien déterminé. En s'approchant, il créa deux formes bizarres avec la terre et l'instant d'après, il avait de gros sabres de terre dans les mains. Ouais, ouais, je répétais mentalement, ouais c'est ça, viens m'affronter. Les sourcils froncés, je l'attendais, j'attendais qu'il m'attaque en fait. Mais au lieu de ça, il arriva sur ma gauche et explosa la seconde sphère d'eau et de glace. Je voulu reculer, mais trop tard, il l'avait déjà atteinte de plein fouet. Au moment où il explosa la deuxième sphère, je retira ma main du plus vite possible mais un pic glacé arriva quand même à m'entailler le doigt. Heureusement, il ne m'avait pas atteint au centre de la main, je pouvais encore utiliser mon pouvoir d'eau avec cette main sans difficultés. Même si ce n'était pas grave mais alors pas le moins du monde, cela aida encore plus à augmenter la rage que j'avais en moi.

- Mensonges !

J'étais au comble de la rage et de la haine. Il ne tiendrait pas le coup très longtemps. J'allais le détruire, oui le dégommer une bonne fois pour toutes !!! Je m’apprêtait à relancer une attaque quand soudain ... Une goutte me tomba sur le nez, puis une deuxième sur le bras, une autre sur le front ... Ce qui me coupa net dans mon élan, mais la haine restait là, attendant simplement le bon moment pour se manifester. Il pleuvait. Quel avantage pour moi, ça ne me donnera que plus de facilité et plus de possibilités pour attaquer avec mon pouvoir d'eau. Des milliers d'idées germaient dans mon esprit en même temps. De l'eau, de la pluie, eau de pluie, glace ... Grêle. Le sourire sadique revint. La pluie allait être ma plus fidèle amie. Le leva mes bras vers le ciel, me concentrant sur mon fluide et toutes les gouttes de pluie en même temps. Puis j'omis de ma pensée celle qui tombait sur moi pour ne plus me concentrer que sur celle qui tombait vers Papa. Ma rage fit le reste. En effet, il ne me fallu pas une seconde de plus de réflexion. Immédiatement, les gouttes de pluie qui allaient tomber sur lui se transformèrent en de gros grêlons. Il n'avait maintenant plus qu'à attendre. Non, NON ! Je ne pouvais pas attendre ! Il devait périr et vite ! Je ne réfléchissais même plus, c'est mon pouvoir qui réagissais tout seul. En fait beaucoup de parties de mon corps étaient passée en mode "automatique". Je pensais avoir encore un peu de maîtrise sur mon corps mais cette rage qui surgissais hors de moi comme un fauve avait bien l'air décidée à me prendre ce contrôle. Pourtant je pensais que je me maîtrisais encore un peu ... En réalité, je ne contrôlais plus rien. Je continuais toujours à concentrer cette énergie qui s'accumulait et s'accumulait encore depuis ces dernières semaines. Désormais, elle se libérait et elle avait l'air sans limites. Le fait de voir que mes pouvoirs faisait de pair avec mon état d'esprit ne m'aida pas à me calmer. Au contraire ! C'était comme si mon fluide se déchaînait en moi et qu'il allait exploser. Les bras de chaque coté de mon corps, moyennement relevés vers le ciel, je me déchaînais. Je ne m'en rendais pas compte mais une espèce de fumée bleu très semblable a de la vapeur d'eau se dégageait lentement de moi. J'attaquais mon adversaire de lui avec mes grêlons sans discontinuer, de tel sorte qu'il n'avait même pas le temps de riposter.

Mon énergie était au maximum, prête à le détruire. Et soudain, je sentis que quelque chose se passait derrière moi. J'avais l'impression que je cachais ce quelque chose depuis quelques instant, du temps qu'il se forme. Et c'était vrai, cette chose était une sphère d'eau tout simplement énorme qui grossissait et grossissait encore plus au fil des secondes. Au début à la taille d'un ballon de foot, sa taille avait désormais été multipliée par 20 voir plus. Et elle continuait encore de grandir. Je l'arrêta ou plutôt elle s'arrêta de croître quand elle me dépassa d'un peu en taille. Et maintenant elle se modelait. Cette fois ci, c'était moi qui avait le contrôle sur elle. Mon subconscient en fait dût donner les finitions de la forme de ma sphère. Je le savais, même si elle était derrière moi, je savais pour avoir été à l'origine de cette création, qu'est ce que c'était. C'était un dragon. Il était entièrement fait d'eau et faisait bien un mètre de plus que moi. Il avait des ailes majestueuses et magnifiquement belle, des écailles qui était en vérité toutes faites d'eau, une belle tête ... Mais ce qui attirait le plus le regard, c'était ses yeux. Des yeux bleus comme la glace d'Alaska qui lui donnait un regard froid, froid et meurtrier. La copie conforme de mon état d'esprit et d'autre chose ... Cette autre chose, je n'arrivais pas à deviner ce que c'était. Mais le moment n'était pas à réfléchir à ça, j'avais d'autres choses plus importantes à faire. Je dirigea mon regard vers léon, immédiatement imitée par le dragon de glace. La bête jaugeait mon adversaire autant que moi et elle, se rapprochait de léon, comme l'aurait fait un fauve avec sa proie. Elle lui tournait autour sans cesser de le regarder avec son regard de glace, prêt à attaquer. J'étais restée à distance, ni trop loin, ni trop proche et je lui lança un regard aussi froid que le dragon et lui dit en lui montrant 4 autres sphères d'eau identiques à celles que je lui avais déjà envoyé, bourrées de milliers de lames de glaces, acérées et tranchantes comme des rasoirs. Je lui lança :

- C'est fini.

Et, cette fois ci enfin sous mes ordres, deux des quatre sphères filèrent rapides comme des flèches vers mon père tandis que le dragon le jaugeai toujours de son regard de glace.


Journée haute tention en vue garre au courant !! 448347Olisignat2015
~ Si on cesse de rêver, on meurt ~
Spoiler:
 

Spoiler:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Journée haute tention en vue garre au courant !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Aux alentours de Terrae.
 :: Champ de fleur.
Aller à la page : 1, 2  Suivant