Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
A la rencontre d'une petite fille
#   Mar 18 Juin 2013 - 14:38

Personnage ~
► Âge : 15 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 18/05/2013
Humeur : Compliquée... Floue...

Les dortoirs. Ils étaient calmes. Juste deux filles qu’elles croisèrent en y entrant, mais qui sortaient en riant. Joanie se dirigea vers son lit et déposa la bouteille d’eau, donnée par les deux garçons, sur sa table de nuit. Elle la boira plus tard. Elle ne s’en était servie seulement pour se rafraîchir les bras. un peu d’eau fraîche sur sa peau légèrement rougie, lui avait fait un bien fou. Elle savait que ces rougeurs allaient disparaître bientôt. D’ici demain, elle n’aura plus rien qu’un simple souvenir dans son esprit, mais d’une néanmoins belle journée.

Elle regarda Aria se diriger vers une petite fille. Sa soeur sûrement. De toute façon il n’y avait personne d’autre dans cette immense pièce. Joanie chercha le prénom de cette petite fille. D’ailleurs elle se demandait si Aria le lui avait dit tout à l’heure. Alors Joanie les laissa un instant toutes les deux, ce qui lui permit de retrouver le prénom de la petite fille. En effet, Aria le lui avait dit. Ça doit être cette fichue allergie qui lui bouche les neurones ! Elle s’appelle Jane et a 7 ans. Oui, ça lui revient. Assise sur le bord de son lit, elle les regarde et elle se souvient de cette complicité qu’elle a eu avec sa propre soeur et qu’elle n’aura plus. Et si elle continue à penser ainsi, ça va la rendre triste. Alors elle secoue la tête et regarde autre part. Par la fenêtre tiens. Ce qui la fait se lever. Juste pour vérifier si ce qu’elle se posait tout à l’heure est bon ou pas.

Et oui, cette fenêtre donne bien non loin de l’entrée de l’institut, donc là où elles sont passées il y a de ça quelques minutes. A l’ombre. Elle comprend maintenant pourquoi il y a cette certaine fraîcheur dans la pièce ! Ce n’est pas plus mal en faite. Son regard se perd sur l’horizon. Au loin, tout droit, le fameux portail de l’entrée et un peu plus sur la gauche un grand espace vert. Ce n’est pas si proche qu’il en a l’air, à bien regarder. Joanie devra y aller faire un tour, un jour. Elle aime bien marcher. Ce n’est pas les falaises écossaises, mais ça à l’air bien quand même. Elle tourne la tête sur droite. De grands arbres pointent leurs cimes. De nombreux arbres même. Une forêt ? Un petit bois ? Elle note tout ça dans sa tête, à retenir pour ses jours de promenade solitaire.

Joanie tourne ensuite le dos à la fenêtre et attend un signe de la part de Aria pour qu’elle puisse faire la connaissance de sa soeur. Oui, elle attend, c’est mieux. Puis c’est plus poli. Puis elle n’est pas du tout du genre à s’incruster dans des conversations familiales. Dans d’autres non plus d’ailleurs. Elle s’adosse contre le rebord de la fenêtre et attends donc patiemment, en portant à nouveau son regard vide entouré d'un visage impassible, sur le dortoir.


Dernière édition par Joanie Lacroix le Lun 24 Juin 2013 - 9:22, édité 2 fois
#   Mar 18 Juin 2013 - 18:52

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : dessiner et rêver
Humeur : calme

Les dortoirs, Aria sentait enfin un brin de fraicheur dans ce long couloir. Elle avait hate de présenter Jane à sa nouvelle amie. Elle entre dans le dortoir en compagnie de Joanie, cet endroit est très calme, il n'y a presque personne ici, ce qui est un atout pour Aria qui peut parler avec Jane dans le calme absolue. Aria se dirige vers son lit, a côté se trouve Jane, elle lit un livre tranquillement.
Elle pause sa bouteille d'eau sur la table basse entre son lit et celui de Jane. Elle s'assoie qu bord du lit de Jane et lui dit :

" Salut soeurette. Dis, j'ai ramené quelqu'un qui voudrait faire ta connaissance. Tu veux bien lui parler ?"

Jane regarda Aria mais ne lui dit toujours rien. Sa soeur ne voulait apparament toujours pas communiqué mais elle peut se faire comprendre. De toute façon il n’y avait personne d’autre dans cette immense pièceet elle sera bien obligé de réagir. Assise sur le bord de son lit, Aria regarde sa soeur et elle devine se qu'elle pense. Elle veut bien rencontrer Joanie, ce qui est déjà une bonne chose.

" Elle s'appelle Joanie. Elle est un peu timide mais est très gentille, tu devrais bien t'entendre avec elle... Je peux aller la chercher ? "

Elle avait l'air d'être d'accord alors Aria se leva et se dirigea vers Joanie doucement. Elle se détacha les cheveux sur le chemin vers Joanie, il faisait moins chaud ici,presque une température suportable et agréable. Elle arrive enfin vers Joanie, la regarde, et lui dit:

" Il fait meilleur ici, hein ??? Viens, je vais te présenter ma soeur, mais je te préviens elle est pas de très bonne humeur."

Lui dis Aria avec un air de compassion. Après tout, elle ne peux pas décider de l'humeur de sa soeur.
#   Mer 19 Juin 2013 - 9:08

Personnage ~
► Âge : 15 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 18/05/2013
Humeur : Compliquée... Floue...

C’est vraiment grand ce dortoir, avec tous ces lits alignés en plus, ça donne à Joanie l’impression d’être dans un très large couloir. Il y a aussi des lits plus ou moins bien faits, des affaires qui traînent sur certains aussi. Ça lui fait penser à sa sœur qui elle était vraiment brouillon par rapport à elle-même. Des jumelles différentes, sur certains points. Un mince sourire triste effleure ses lèvres jusqu’à ce qu’elle voit l’ombre de Aria s’approcher. Joanie revient au présent et écoute ce que lui dit sa camarade.

- Oui vraiment, on a bien fait de rentrer.

Elle lance un regard à la petite fille. Celle-ci veut bien faire sa connaissance même si d’après les dires de Aria, elle a une humeur mauvaise. Peut-être qu’il serait préférable de reporter la rencontre, non ? Joanie reste appuyée un instant sur le bord de la fenêtre entrouverte, le léger vent tiède de l’extérieur faisant voleter les voilages ainsi que quelques mèches longues de ses cheveux.

- D’accord.

Joanie étire très brièvement ses lèvres dans un sourire qui se veut rassurant. Sa petite sœur n’est pas de bonne humeur. Tant pis, elle fera avec. Parfois, c’est un vrai caméléon, Joanie. Elle s’adapte très vite. Et parfois, bah non. se décolle du bord de la fenêtre et suit Aria jusqu’au lit de la petite Jane. Oui son prénom lui revient une nouvelle fois, parce qu’elle l’avait encore paumé dans les méandres de ses pauvres neurones qui ont certainement pris un coup de chaud. Mais ça devrait aller, enfin normalement. Elle reste debout au pied du lit, ne voulant pas s’incruster en se posant dessus sans y avoir été invitée. Elle posa son gris regard sur la petite. Il se veut avenant même si les expressions sont très rares, voire invisibles dans les yeux de Joanie.

- Bonjour Jane.

Sa voix est faible, comme toujours, mais le ton est aimable. Oui, elle fait des efforts Joanie, mais c’est difficile. Faut lui laisser du temps. Beaucoup de temps. Puis, elle regarde en direction de Aria, puis vers Jane, encore une fois vers Aria, avant d’arrêter une dernière fois ses yeux vides sur la petite fille. Va-t-elle lui parler ou bien lui mettre un vent monumental ? Joanie est patiente, alors elle attend faisant sa statue et en croisant ses mains dans son dos, avec un léger étirement des lèvres qui ressemble à un sourire.
#   Mer 19 Juin 2013 - 12:50

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : dessiner et rêver
Humeur : calme

Joanie a l'air d'accord. Aria fait demis tour et va chercher Jane, qui attend patiemment que ça se passe. Elle fait un geste de la main pour lui dire de venir avec elle, Jane la suit donc vers Joanie. Elle a l'air intimidé, c'est rare pour Aria de voir ça. Elle lance un regard à sa petite soeur. Celle-ci veut bien faire la connaissance de Joanie, ce qui est un bon point.

" Allez viens Jane. "

Aria s' étire très brièvement et regarde sa sœur qui a l'air vraiment intimidé par la jeune fille qu'elle ne connaissait pas. Sa petite sœur n’est pas de bonne humeur. Tant pis, elle fera avec. Mais, un air d'appréhension se dessina sur le visage d'Aria. Comment aller réagir Jane face à Joanie ? Est-ce que Joanie 
se vexera si Jane ne lui parle pas ? Elle reste debout au pied du lit de Jane, Joanie était arrivé devant et attendant ne voulant pas se mêler à notre conversation, surement par timidité. 

- Bonjour Jane.

Sa voix est faible mais Aria l'a entendu et apparemment Jane aussi.

" Désolé mais elle ne parle plus depuis que nous sommes arivé à Terrae. Elle bouge juste la tête ou écrit sur un papier ce qu'elle veut dire. "

Jane avait bougé la tête en signe de salutation. Elle avait l'air de bien l'aimer. Aria fut soulagé, elle a eut peur que Jane s'en aille mais en faite, ça se passé plutôt bien.
#   Mer 19 Juin 2013 - 15:04

Personnage ~
► Âge : 15 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 18/05/2013
Humeur : Compliquée... Floue...

Et bien voilà, le pourquoi du silence de la petite. Elle est muette. Enfin, pas naturellement d’après ce que lui explique Aria. Mais Joanie voit remuer la tête de Jane. Elle garde son faible sourire. Ça n’allait pas être évident de communiquer. Elle se tourne vers Aria, comme si elle cherchait de l’aide, mais non. En plus, elle qui ne parlait pas beaucoup, non plus... Enfin là ça devrait aller, normalement. Joanie regarde de nouveau Jane et elle reste toujours debout, au pied du lit.

- Euh... Tu te plaît à Terrae ? Je sais pas si tu as vu, mais c’est joli dehors... y a plein de jolies fleurs...

Qu’est-ce que l’on peut dire à une petite fille que l’on ne connaît pas ? En plus si elle n’aime pas les fleurs, Joanie commencera plutôt mal la conversation. Heureusement il y a Aria. En tant que sœur aînée, elle doit connaître les sujets qui peuvent l'intéresser et aiguiller Joanie.Pour plus tard peut-être. Pour l’instant, elle tente de se débrouiller seule. Si jamais, elle sent qu’elle n’y arrive pas, sans doute alors, elle fera appel à Aria. Alors Joanie imagine qu’elle est seule dans le dortoir avec la petite Jane.

-... Si tu n’aime pas les fleurs, y a plein d’autres choses à voir.

Joanie garde son sourire très discret envers Jane. Allait-elle lui répondre en griffonnant quelques mots sur un bout de papier ? Ce serait bien ça. Mais elle fait ce qu’elle veut la petite Jane, après tout. Elle n’est pas obligée de communiquer avec Joanie non plus. Rester debout n’est pas très pratique, elle a l’impression de dominer cette petite fille qui ne parle plus et ça la dérange. Aussi, elle se retourne et regarde autour d’elle. Il n’y a pas de chaise de disponible alors, elle prend l’initiative de s’asseoir sur le bout du lit d’en face. Et elle attend.
#   Mer 19 Juin 2013 - 15:34

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : dessiner et rêver
Humeur : calme

Sa a l'air de plutot bien se passer entre Jane et Joanie, mais Aria savait que Joanie été génée, en plus Jane ne disait absolument rien. Quand Joanie demanda a sa soeur si elle aimait Terrae et les fleurs, Jane fit un pas en arrière et partit vers sa table de nuit :

" Ne t'inquiète pas, elle va juste chercher un papier et un crayon pour te répondre. J'espère que ça ne te gène pas... Je suis désolé si c'est le cas !!! "

C'était vrai, elle était désolé pour Joanie, elle l'avait en quelque sorte obligée à rencontrer sa petite soeur. Jane revint avec un bloc-note et un crayon... non, un stylo à bille, surement plus pratique. Elle commence à noter quelque chose, arrache la feuille et la donne à Joanie. Juste avant, Aria pus lire :

J'aime pas trop Terrae, ya pas beaucoup d'enfant ici, en plus c'est pas moi qué choisi de venir ici. Sinon, ta quel âge toi ?

Elle a que sept ans, ne parlons pas de son orthographe. Aria sourit à la vue de cette question, Jane s'intéresserait-elle enfin à quelqu'un d'autre qu'Aria. En tant que sœur aînée, elle se doit de protéger sa soeur et de tout faire pour l'aider à s'intégrer,mais c'est vrai qu'Aria a beaucoup de mal avec Jane, depuis la mort de leur mère........... Aria se chassa cette idée déprimante de sa tête, elle ne voulait plus y penser. Elle regarda par la fenêtre de droite pour se changer les idées.

-... Si tu n’aime pas les fleurs, y a plein d’autres choses à voir.

" C'est vrai ça. Pourquoi tu n'irais pas prendre l'air au lieu de rester cloitré dans les dortoirs. Toi qui dit qu'il n'y a pas beaucoup d'enfant, tu en verrais peut-être dehors ? "

Jane fit non dela tête, et Aria n'avait pas envhie de se battre (encore une fois) contre sa soeur pour que celle-ci sorte un peu du dortoir. Mais elle fait ce qu’elle veut la petite Jane, après tout. Aria sait au fond d'elle qu'elle a peu de chance de lui faire changer d'avis, après tout elle est tout aussi tétue qu'Aria.
#   Jeu 20 Juin 2013 - 9:05

Personnage ~
► Âge : 15 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 18/05/2013
Humeur : Compliquée... Floue...

Joanie regarda la petite fille se lever et reculer. Ça y est, elle lui a fait peur à être restée debout, de toute la hauteur de ses 1,65 m, au pied du lit. Elle aurait dû s’asseoir un peu plus tôt. Tant pis. Mais Aria la rassure en lui disant qu’elle va juste trouver de quoi écrire. Joanie fait un timide sourire. Elle la connaît bien sa sœur. Presqu’en osmose, comme elle l’avait été elle avec la sienne. Son regard prit une teinte un peu plus sombre. Non, vraiment, elle n’arriverai pas à oublier. Elle regarde alors d’un air complètement ailleurs, la petite Jane griffonner sur un papier. Elle remarque cependant que le geste est fluide en même temps d’être rapide, sûr. Surtout quant elle arrache la feuille du bloc. Joanie tend sa main, revenant peu à peu à l’instant présent et son regard reprenant sa jolie teinte grise. Et lit pendant que Aria discute avec Jane et répond ensuite.

- Tu n’aime pas ? C’est dommage. Enfin, je veux dire c’est joli dehors. Dedans j’sais pas trop, j’ai pas vraiment visiter encore.

Rester enfermée. C’est une chose que Joanie ne pourrait faire. Enfin, un peu. Car même en hiver, quant il fait bien froid, elle met le nez dehors. Surtout la nuit. Les étoiles sont plus faciles à voir, pendant cette saison et ainsi elle peut mieux communiquer avec... Elle sourit gentiment à Jane. Depuis un certain moment d’ailleurs, ce geste se fait beaucoup sur son visage bien impassible.

- Aria a raison. Il y a certainement d’autres personnes de ton âge dans cet institut. Je t’avoue que je n’en n’ai pas encore vu... mais c’est peut-être parce que c’est... vraiment immense ici. J’ai 15 ans. Tu sais... personne n’a vraiment choisi de venir ici. Enfin... peut-être.

Joanie reprend sa respiration. Encore une fois, elle a parlé longtemps. Oui pour elle, plus d’une trentaine de mots dans une phrase, c’est beaucoup. Mais non, elle ne les a pas compté ! Hem. Bref. Elle reste un instant silencieuse, repense à cet inconnu qui est venue la chercher. Avait-elle choisi alors ? Joanie se souvient de la longue discussion avec ses parents, regard suspect sur l’inconnu en noir. Oui, certainement qu’elle avait choisi à ce moment là de venir. Mais accepter, est-ce réellement identique à choisir ? Elle soupire. Si elle vient à ce poser ce genre de question... elle va se perdre. Elle se tourne alors vers Aria.

- Au faite... une question qui n’a rien à voir. Mais je me souviens plus si tu me l’a dit tout à l’heure. Vous êtes venues comment ici ? En avion, en bateau ?

Elle ne parle pas du train. C’est une île. Joanie redonne la feuille à Jane. On ne sait jamais si elle veut répondre avant Aria ou si elle a quelque chose d’autre à dire, à rajouter.
#   Jeu 20 Juin 2013 - 11:09

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : dessiner et rêver
Humeur : calme

Joanie a 15 ans, Aria avait raison, elle était plus vieille qu'elle. Aria voyait bien que Jane voulait parler à Joanie mais qu'elle ne le ferait pas. Elle regarda Joanie, qui essayait elle aussi de convaincre Jane de sortir un peu de temps en temps pour se ballader ou pour visiter Terrae, cette endroit qui semble tellement étrange et unique aux yeux d'Aria.

- Au faite... une question qui n’a rien à voir. Mais je me souviens plus si tu me l’a dit tout à l’heure. Vous êtes venues comment ici ? En avion, en bateau ?

Comme Jane ne semblait pasvouloir répondre à cette question, Aria pris la parole :

" On est arrivé en bateau, mais on a pris le train pour arriver à Terrae. C'était d'ailleurs très long, on a mis plusieur jours pour faire le trajet de Paris à Terrae mais l'on a vus des paysages magnifiques. N'est ce pas Jane ? "

Elle essayait de faire parler Jane mais celle ci bougea juste la tête pour dire oui. Elle pris sa feuille et marqua un mot ;

Tu peux t'asseoir si tu veux, Je t'aime bien toi.

Au moins, Aria ne devait pas s'inquiéter pour cela. Elle se leva et alla chercher la bouteille d'eau qui était sur la table de nuit, pendant ce temps Jane voulut faire une petite blague et mouilla le lit là ou s'assit normalement Aria. C'est alors qu'Aria cria pour que sa soeur l'entende :

" Jane, arrête sa, sa met des plombes à sécher un matelat. "

Aria avait une connexion bizarre avec sa soeur. Elle savait quand quelque chose n'allait pas et elle avait deviné sans problème qu'elle allait mouillé le lit en son absence.

" Tiens boit "

Aria tend la bouteille à Jane et se retourne vers Joanie:

" Tu veux faire quoi maintenant ? "
#   Jeu 20 Juin 2013 - 15:53

Personnage ~
► Âge : 15 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 18/05/2013
Humeur : Compliquée... Floue...

Le bateau. Joanie en avait souvent vu passer au loin, quant elle montait jusqu’à la falaise. Parfois même en pleine nuit, avec son télescope elle essayait de fixer un point lumineux et pas trop fort sur l’un d’eux et de le suivre. Oui essayer. C’est tout ce qu’elle avait pu faire. Parce que quoi que l’on puisse dire, suive quelque chose qui bouge, à travers un télescope, et bien... courage. les avions ? Elle n’avait pas tenté, non. Et puis aussi, il y avait cette sensation désagréable de nausée. Elle frissonna à ce souvenir assez désagréable.

- Oh, ça a dû être agréable, ce voyage sur l’eau.

Et c’est une des choses qu’elle n’avait pas encore faite. Voyager à bord d’un bateau, petit ou grand. Par contre, les bateaux de croisière ne lui conviendrait pas. Trop de monde là-dessus et à part rester enfermée dans la cabine, elle ne voyait pas d’autre lieu où elle pourrait s’isoler. Elle se tourna vers Jane qui lui tendait de nouveau la feuille. Joanie se pencha un peu pour l’attraper. Elle l’invitait à s’asseoir près d’elle il lui semblait. Et cette petite dernière phrase... elle était attendrissante. Étant déjà installée sur un autre lit en face, Joanie se préparait à se lever pour rejoindre la petite Jane, après qu’Aria se fut à son tour levée. Elle l’a laissa passer et au même moment la petite fille fit une farce.

Joanie arque un sourcil. Elle ne comprit pas ce qui se passait mais visiblement Aria, elle oui. D’ailleurs le ton assez fort, comme un cri lui semble-t-il, la fait sursauter et se stopper net dans son avancée vers la petite Jane. Querelle familiale ? Joanie se sent un peu en trop du coup là. Elle se demande ce qu’elle doit faire. La statue, c’est pas mal, ça. Puis, elle a l’habitude de le faire. Donc, Joanie ne bouge plus d’un pouce et fait voyager son regard vers la grande puis la petite. Jusqu’à ce que Aria revienne avec la bouteille d’eau donnée par les deux garçons. Elle lui parle. Joanie met un moment quand même avant de percuter.

- Euh... je sais pas.  Tu veux faire quelque chose d’autre ?

Il semble à Joanie que Aria ne veut pas rester un moment de plus dans le dortoir avec sa petite soeur farceuse. Mais elle ne montre pas son doute et s’asseoit de nouveau sur le bout du lit sur lequel elle était auparavant. Ce n’est pas qu’elle soit fatiguée, puisqu’elle a passé une bonne partie de l’après-midi assise dehors, d’abord sous l’arbre puis sur le banc, avec Aria. Mais faire la statue, bah ça va un moment, quoi. Avant de s’asseoir, elle a rendu la feuille de Jane en la déposant sur le coin du lit de la petite fille. Maintenant, Joanie met ses deux mains jointes sur ses jambes et attend. Ça aussi, elle sait bien le faire. Puis ça fait partie de son côté réservé.
#   Jeu 20 Juin 2013 - 18:35

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : dessiner et rêver
Humeur : calme

Aria repensa à son voyage en bateau, le grand bleu........ Quel souvenir !!! Et c’est une des choses qu’elle n’oublirais jamais, elle n'en avait pas fait avant et il est vrai que c'est une image extraordinaire, ce retrouvé sur l'eau, avoir l'impression d'être dans un monde appart, un monde à soie, un monde unique... , un autre lieu où elle pourrait s’isoler. Elle se tourna vers Joanie qui s 'assit sur le bout du lit en redonnant la feuille de papier à Jane.

Aria se sent un peu mal à l'aise tout un coup. Elle sentait que Joanie se sentait un peu de trop au sein de la conversation. Mais, elle espérait qu'elle avait tord et que tout allait bien.

- Euh... je sais pas.  Tu veux faire quelque chose d’autre ?

Aria regardait bien Joanie, elle ne savait pas quoi faire non plus. Elle réfléchit et là Jane écrit un autre de ses mots, me le montre, le donne à Joani et part. Elle lui envoie un petit bisou de la main, comme elle le faisait quand elle était petite.

Je sors, j'ai faim. Aria,je te retrouve se soir dans les dortoirs. T'as gagné, je sors faire un tour.
Joanie, je suis contente d'avoir fait ta connaissance, a plus tard.

Aria regarda Joanie et lui dit :

" Tu es venue comment à Terrae toi ? "

Aria ne se rappellait plus si elle le lui avait aussi dit. Mais, il lui semblait que non. Et puis, c'était un sujet intéressant auquel on n'avait pas encore beaucoup parlé.
#   Ven 21 Juin 2013 - 9:31

Personnage ~
► Âge : 15 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 18/05/2013
Humeur : Compliquée... Floue...

Joanie n’a pas longtemps à attendre une action ou une réponse de la part de l’une des deux sœurs. Elle vit Jane griffonner rapidement un mot, le montrer très vite à Aria avant de le lui tendre. Puis, la petite fille se lève pour se diriger vers la sortie. Joanie lit le petit mot. Une partie est destinée à Aria, alors elle la passe très vite pour lire ce qui suit derrière son prénom à elle. Elle a tout juste le temps de lever sa tête et d’apercevoir le bisou volant et de lui répondre d’un petit sourire en coin et d’un bref salut de la main. Visiblement, Joanie s’est trompée. Ce n’est pas Aria qui ne voulait pas rester, c’est Jane, au vu de l’écrit.

Un grand silence s’incruste dans le dortoir. Après s’être levée, Joanie pose le petit mot de Jane sur sa table de nuit. La rencontre de la petite sœur a été rapide. Mais ce n’est pas important. Elle a réussi en un sens à communiquer avec elle et aussi se faire apprécier de la petite fille. Chose qui n’avait pas parue certaine aux dires de Aria, sur l’humeur de sa sœur. Elle lève la tête vers Aria avant de se diriger vers la fenêtre. De nouveau. Elle regard un instant dehors, machinalement avant de s’y adosser, comme tout à l’heure.

- Je suis venue en avion.

Joanie se souvient de ce voyage dans les airs. Elle n’avait pas compter les heures, ne préférant pas le faire et aussi et surtout, qu’elle n’aimait pas ça. Compter. Mais elle sait que ça avait été assez long. De plus, ça c’était passé la nuit. Chose qui le l’avait pas dérangée. Au contraire. Elle avait pu ainsi être un peu plus près de sa sœur, voir son sourire et son visage, comme dans un miroir dans les étoiles et pendant l’endormissement de l’inconnu en noir, elle en avait profité pour lui parler, lui murmurer surtout. C’est qu’elle n’a pas voulu réveiller le type bizarre à ses côtés ! D’ailleurs quant elle y repense, à cet inconnu et son petit discours sur cet endroit où elle serait mieux où une nouvelle vie l’attendait, en sécurité. Puis ses parents aussi. Ils avaient réussit tous les trois à la convaincre de venir ici, n’empêche. Joanie avait un trou, elle ne s’en souvenait pas, mais ils avaient dû être vachement convainquant tout de même pour qu’elle soit d’accord et qu’elle se retrouve quelques heures plus tard dans cet engin volant. Elle est restée bien silencieuse après ses 4 petits mots. Partie dans ses souvenirs de voyage. Elle regarde alors Aria, toujours de son regard vide.

- Euh... Désolée... Je repensais seulement au voyage et à ce qui s’était passé pendant. Dis, celui qui est venu te chercher, il t’a donné des explications, comme les miennes ?

Oui, comme les siennes. Mais voilà. Joanie n’a pas grand souvenir de ce que lui a dit ce type. Quelques brides de mots, de phrases lui reviennent, mais elle trouve que cela n’a pas de sens.
#   Ven 21 Juin 2013 - 11:05

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : dessiner et rêver
Humeur : calme

Aria pensa à l'avion, cette oiseau qui vole si haut dans le ciel. Joanie était donc venue en avion, quel belle vue elle a dus avoir,la sensation de voler qu' Aria s'imaginait si bien. Durant son trajet à elle, elle avait vus toute sorte de chose, de paysage, mais pas voler entre les nuages...
Lorsque Joanie lui a demandé si " l'homme en noir " lui avait dit quelque chose, elle réfléchit pendant un certain temps, se mit debout à côté du lit, addossée à une armoire. Elle pris son temps avant de répondre, il lui fallait retracer les évenement dans l'ordre chronologique.

" Alors... La première fois que je l'ai vus, c'était dans une ruelle sombre en compagnie de Jane, on essayé de... Bref, il nous avait suivis je ne sais pas depuis combien de temps mais apparament il me connaissait. Il est apparus sans prévenir, je regardais devant moi et le seconde d'après, il était là. Debout devant moi, tout en noir. A partir de ce moment et jusqu'a mon arrivé à Terrae il ne m'a dit que : 
Terrae t'attend, jeune Aria. Ta vie a changé.
C'est tout ce qu'il ma dit. Et toi il t'a dit d'autre chose ? "

Maintenant qu'elle y pensé, elle ne savait pas pourquoi elle avait accepté d'y aller. En même temps, elle devait changer de vie, pour elle mais surtout pour Jane alors c'est peut être pour sa. Elle avait eut un préssentiment lors de sa rencontre avec cet homme si mystérieu et apparemment il s'est avéré bon. Sa vie avait bel et bien changé...
#   Ven 21 Juin 2013 - 14:39

Personnage ~
► Âge : 15 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 18/05/2013
Humeur : Compliquée... Floue...

Pas de sens du tout même. Mais peut-être que Aria allait l’éclairer sur ce sujet. En attendant, Joanie redevint pensive, cherchant dans les méandres de sa mémoire, les paroles qu’avaient prononcées l’inconnu. Elle se souvient aussi que cela avait été bref, en plus. Ça doit être pour cette raison qu’elle n’avait pas tout retenu. Un petit vent passe dans l’entre ouverture de la fenêtre et fait se soulever le léger voilage et les longs cheveux de Joanie. Ça fait du bien, même si celui-ci est tiède. Elle regarde la petite bouteille qu’elle a posée sur sa table de nuit. Ce serait bien aussi de se désaltérer. Elle jette un coup d’œil rapide à ses bras. La rougeur s’est atténuée. Joanie relève la tête vers Aria.

- Ah je vois. Il t’a dit la même chose qu’à moi, enfin presque. Il m’a dit qu’une nouvelle vie m’attendait ici. Puis, je vois que pour toi aussi, ça c’est passé la nuit, sa venue.

Si elle avait bien compris que si Aria venait de dire que par ruelle sombre, c’est qu’il faisait nuit chez elle également. Elle trouvait ça bizarre. Pourquoi la nuit ? Mais est-ce que cela avait été le cas pour les autres au faite ? Elle soupira doucement en glissant contre le bord de la fenêtre entre ouverte pour pouvoir regarder dehors. Posant une main sur la vitre, côté fermé, voyant faiblement son reflet dedans, elle porte son regard vide vers cet immense portail tout en continuant à répondre à Aria.

- Tu sais ... j’ai cru qu’il me racontait des bobards, quand je l’ai vu arrivé. En plus il m’a fichu une de ces peurs !

Ça elle s’en souvient ! Et elle n’est pas prête d’oublier ce fameux soir ! Elle n’est pas prête à oublier ce qui s’est passé avant, aussi. Ça c’est sûr. Et pour une fois, depuis longtemps, elle soupire fortement. Que peut-il y avoir dans cet institut qui vaut de dire qu’une nouvelle vie est là pour elle ? Qu’est-ce qui l’attend ? Elle a hâte de savoir ce qu’a voulu dire l’inconnu en noir. Et en même temps, elle a un peu peur. Quand même.
#   Ven 21 Juin 2013 - 15:55

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 123
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 21
Emploi/loisirs : dessiner et rêver
Humeur : calme

Il lui avait aussi fait très peur à elle. Surgir de l'ombre, abordait deux jeunes illes n prétextant partir. Elle s'en souvenais très bien, en même temps, ça ne faisant pas longtemps que cela s'étai passé.

" A moi aussi il m'a fait très peur à surgir de nulle part. Un homme en noir ça doit se voir pourtant. J'ai du mal à comprendre pourquoi je ne l'ai pas remarquer. C'est vrai que noir sur noir, c'est difficile à voir mais quand même..."

Ce jour là, Aria a cru que c'était un voleur ou pire un délinquant avec un flingue ou autre chose, qui sait ??? Mais c'est vrai qu'elle n'avait pas beaucoup réfléchit à l'impact de son acte. Ca n'avait pas de sens du tout même, elle avait été inconsciente et avait suivis son instinct. Aria but un coup pour se désaltérer et regarda par la fenetre à nouveau. Elle repesé à cette nuit, apparemment Joanie avait vus cet homme aussi durant la nuit. Coincidence ? Ca Aria n'y croiyé pas mais alors pourquoi la nuit ???

" Je ne sais pas pourquoi il intervint la nuit. C'est bizarre quand même non ? "
#   Ven 21 Juin 2013 - 17:49

Personnage ~
► Âge : 15 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 130
Date d'inscription : 18/05/2013
Humeur : Compliquée... Floue...

Elle réfléchissait. Regard perdu sur l’horizon, mais gardant une oreille attentive à ce que lui disait Aria. Tout c’est passé si vite. La perte, le mal être, ce quelque chose qui s’est brisé en elle, la venue de cet inconnu qui lui avait raconté très brièvement une histoire qu’elle n’avait pas crue réelle. Même pendant la discussion avec ses parents, elle avait gardé ce petit doute au fond d’elle. Même pendant le voyage en avion. Et encore maintenant.

- Oui. Je ne sais pas ce que j’aurai fait si je n’avais pas vu mon père derrière lui.

Et c’est vrai. Qu’aurait-elle fait si elle avait été seule ce soir là ? Une question à laquelle elle ne trouvait aucune réponse pour le moment. Peut-être un jour. Elle leva son regard vers le ciel qui perdait sa luminosité. La fin de l’après-midi arrivait. Le vent devenait moins tiède, l’ombre de l’institut se faisait plus grande sur le sol et recouvrait également quelques arbres. Joanie n’avait pas vu le temps passé grâce à sa rencontre avec Aria. Et tant mieux. Une chose était sûre quand même, elle ne serait pas restée longtemps sous le cerisier en fleurs ! A cette pensée elle sourit. Un petit filet de sourire, à peine visible.

- J’sais pas non plus. Peut-être que c’est dû au décalage horaire ? Faudrait sans doute savoir si pour les autres ça été la même chose.

Mais ce n’est pas elle qui irait demander. Aller vers les gens, c’est pas pour elle. Ce n’est pas dans ses gênes. Elle pense à ses parents de l’autre côté du monde et leurs recommandations sur le fait qu’elle doit se socialiser. Nouveau soupir de lassitude. Ils sont bien sympas les parents. Mais il faudrait peut-être qu’ils se mettent à la place de Joanie, un peu. Ils verraient que ce n’est pas si évident qu’ils le disent. Nouveau léger filet de sourire sur ses lèvres, un peu plus triste, cette fois-ci. Faut pas croire, ce n’est pas parce qu’elle a 15 ans et que sous ses airs de grande solitaire, elle n’aime pas ses parents et qu’ils ne lui manque pas, même si elle ne leur a pas montré non plus, le soir du départ. Au contraire.

- T’as vu. Le soleil est en train de se coucher. Ca a passé vite cet après-midi.

Mais il se couche de l'autre côté de l'institut et il fait un peu plus sombre qu'il y a une heure. Ça ne veut pas dire que c'est déjà la nuit. Joanie se tourne vers Aria, mince sourire aux lèvres, même si son regard est toujours aussi vide. Elle est ravie de l’avoir rencontré. Et sa petite sœur aussi. Très sympathiques.
#   
Contenu sponsorisé

 

A la rencontre d'une petite fille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Dortoirs Novices. :: Dortoirs des filles.
Aller à la page : 1, 2  Suivant