Partagez | 
Vide. Le seul mot qui me vient à l'esprit. [PV Alexander ~]
##   Dim 23 Juin 2013 - 20:44

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

L'homme vêtu de noir vient de me déposer devant une grille. Immense. Je lève lentement les yeux. "Terrae". Alors c'est là ? C'est ça, son fameux "refuge"...
Il a disparu. Aussi vite qu'il était apparu la veille. Je n'ai même pas eu le temps de lui demander son nom. Quoi que maintenant, ça m'importe peu. Aucune indications. A part ces gigantesques grilles. 
J'avance sans vraiment en avoir l'envie. Observons juste le lieu de plus près. On entre ? On entre pas ? Allez. Je me lance. Je pousse une grille. La seule qui me vient à l'esprit : Elle est légère. Mes yeux se lancent à la recherche d'indices, ou d'une quelconque présence humaine. Ça à l'air vide. Des arbres, un espace vide au milieu, un bâtiment.
L'institut est grand. De près, il est colossal. De l'intérieur ? Est-ce aussi grand dedans ? Je verrais ça plus tard. Je dois trouver où aller. Le voyage m'a éreintée. J'ai besoin de sommeil. Mais si je dors, le souvenir de Drew revient me hanter. Drew... Ses yeux hazel, ses cheveux roux. Reprends toi Wyatt. C'est pas le moment. 
Je soupire et relève la tête, le soleil en est presque à son zénith. Toujours personne. Je m'approche de la possible entrée de l'institut. C'est la porte la plus imposante en tout cas. 
- Toujours rien. Ils ont désertés ?
Derrière la porte ? Un hall et un nombre incalculable de couloirs. Mais toujours personne. Je m'approche d'un banc et m'y assoit. Quelqu'un passera dans le hall. Je l'espère.
Après pareil voyage, je finis par m'endormir sur le banc. Malgré la solide lutte que j'ai mené, ma fatigue a vaincu. Situation plutôt gênante. J'ai l'air d'un clochard...



Compose en #6699ff
##   Dim 23 Juin 2013 - 21:25

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 24

La tête enfouie dans la pile de bouquins mis en bord*l sur la table roulante servant de dépôt de livres, je tâchai de trouver leur emplacements dans l'immense bibliothèque. Passé quinze minutes de dure labeur, je finis par m’asseoir sur la chaise en cuir confortable derrière le pc pour enregistrer les dernier retours de la matinée. Après ma tâche finie, je put enfin daigner regarder l'heure.. Dix heure et demi, j'avais encore un peu de temps avant mon rendez-vous et m'accorda une petite pause.

Réveillé en sursaut par le *bip* strident du clavier signalant que plusieurs touches étaient utilisées en même temps et trop longtemps, je me redressa d'un seul coup, le visage encore marqué du clavier et osa jeté un coup d'oeil à l'horloge intégrée au pc. Midi passé... ..... OH PUTAIN ! D'un simple coup, je bondit, attrapa mon sac en vol, prit les différents dossiers et fiches que m'avait remis un des master responsable des entrées et courut vers le hall d'entrée.

Arrivé sur les lieux, je put voir un jeune homme endormis. Profitant de son assoupissement, je me ré-ajusta, tapota légèrement sur mes joues pour enlever mon état de torpeur et m'approcha doucement de lui. Afin de ne pas trop le brusquer, je m’immisca dans son esprit de le fit reprendre conscience doucement en titillant son inconscient pour le remettre "en marche". Lorsqu'il ré-ouvrit les yeux, je lui sourit pour le mettre à l'aise et me présenta gentillement.

- Salut, moi c'est Al-....

Après mettre fait un facepalm, je lui tendis une oreillette comme celle que je possédais depuis mon arrivée. Parfaitement confortable, je l'aidais à la mettre correctement et repris.

- Je disais donc, salut, je suis Alexander. Mais tu peut m’appeler Alex' si tu le souhaites.. L'oreillette que je t'ai mise est une oreillette de traduction permettant à tout les élèves de pouvoir se comprendre étant donné que Terrae regroupe un nombre gigantesque de nationalités différentes. Je m'excuse du retard, j'avais du travail à faire et je me suis assoupis.. Je suis vraiment désolé.

Lui souriant, mal à l'aise, je ne put m'empêcher de rester connecté à son esprit lisant ses pensées afin d'essayer de voir quels genre de choses je devrais éviter d'aborder.. Après tout, chacun vient en raison d'un vide ressentit alors autant éviter un manque de tact.. 

Spoiler:
 


##   Lun 1 Juil 2013 - 16:22

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Je ne sais plus très bien depuis quand je dors. Je suis seulement en train de rêver, une énième fois, de Drew. Nous étions dans un de nos lieux préférés. Le piano-bar à quelques pas de chez moi. Des souvenirs qui me revenaient, qui me hantaient, et qui m'empêchaient de vivre une vie normale. Alors que dans mon rêve, Drew me parle du pianiste. Un homme élégant et plutôt charmant. Ses lèvres me demandent de me réveiller. Je ne comprends pas. Je suis là, devant lui, éveillé. Et pourtant, petit à petit, tout devient flou.

Lorsque j'ouvre les yeux, une expression de stupeur s'affiche sur mon visage sans que je ne puisse la contrôler. Face à moi se tient un homme d'une vingtaine d'années sûrement, à en jugé par sa taille et sa musculature, quoi qu'elle soit peu présente. Il me sourit et commence à me parler.

- Salut, moi c'est Al-....

Pourquoi s'est-il arrêté ? Je m'apprête à lui demander, mais il me tend sa main, avec une sorte d'oreillette à l'intérieur. Il s'approche et m'aide à la positionner convenablement, de façon à ce qu'elle fonctionne. Puis, il reprend tout depuis le début. Et je ne peux m'empêcher de rire. Une fois qu'il termine son petit monologue. Je le regarde et me redresse.

- Alex donc. Je suis Wyatt Lawrence Stevens. Mais Wyatt suffit. Je t'avoue ne pas avoir compris dès le départ. Je suis anglais. Tu m'as surpris à t'arrêter si brusquement.

Je le regarde un instant. Et continu mon petit monologue. Toujours amusé.

- Je me suis endormi. Alors ton retard est excusé.

Je souris. Je n'en ai pas réellement envie ni besoin. Je tente de paraître éveillé et aimable. Maintenant que je suis debout, il semble plus petit. Il doit faire dix centimètres de moins que moi. A peu près la taille de Drew. Avec cette taille, il rentrait pile entre mes bras... Maintenant non... Je dois arrêter d'y penser. Je suis là pour me relever. Je ne dois pas me focaliser sur ça. Drew...

Je prends ma valise et regarde Alex, un peu plus sérieux.

- Maintenant que je suis là. Je fais quoi ?

Je lui laisse le soin de me répondre. Je veux seulement du calme. Ce qui semble réalisable. La pièce actuelle est grande, vaste et silencieuse. Nos voix résonnent. C'est agréable. Je doute que ce soit le cas ailleurs.



Compose en #6699ff


Dernière édition par Wyatt L. Stevens le Jeu 11 Juil 2013 - 19:13, édité 1 fois
##   Mar 2 Juil 2013 - 20:16

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 24

Souriant à sa remarque, je ne fût que plus rassuré en entendant qu'il s'était lui aussi assoupi.. Je restais à le regarder quelques secondes lorsqu'il se leva.. Je n'étais déjà pas petit de base .. Sergueï me dépasse certes mais lui... Bon et bien ... C'est dur d'être ancien mais plus petit et surement plus jeune que le nouveau... Passons..

- Et bien tu as le choix.. Soit on monte dans le bureau général où un secrétaire s'occupera de toi et de tout les petites choses à suivre, soit on le fait là au calme et je m'en occupe.. Je suis assez ancien pour pouvoir m'en charger seul, ne t'en fais pas..

Les pensées de Wyatt me confirmèrent qu'il préférait rester au calme. Je lui fit donc signe de se rasseoir et m'installa auprès de lui. Je pouvais parfaitement remplir le formulaire sans avoir à lui poser de questions, mais je préférais quand même le faire afin de mettre le nouveau à l'aise et pouvoir le rassurer s'il le faut.

Je prit ma petite planche pour écrire et y coinça les quelques feuilles de formulaires. Je prit ensuite mon stylo-feutre noir.. Oui j'aime bien les stylo-feutre et alors ?! .. Et tourna la tête vers lui.

- Alors.. Il me faudrait ton nom.. Ton prénom.. Ton âge.. Ton origine tout d'abord Wyatt..

A l'instant où je prononce son nom, je commence à me dire qu'il va me prendre pour un con mais bon, c'était chose faite... Après qu'il m'ait répondu, je me met à remplir une case dont je n'avais pas vraiment envie de poser la question.. Je pouvais parfaitement y répondre sans le torturer.. La question étant "Raison du vide". Afin de l'occuper, je fit une tentative de discussion.

- Le Master qui t'a accompagné.. T'as-t-il expliqué certaines choses concernant Terrae ? Ou il t'a laissé dans le vague ?


##   Jeu 11 Juil 2013 - 19:15

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Alex m'intime l'ordre de m'asseoir sur le banc. Je me laisse mollement tomber dessus. Au moins, ce sera calme. Je l'observe s'asseoir. Il est fin. Ses cheveux noirs retombent sur son front mais ne masque pas ses yeux. Ceux-ci sont bruns. Ils tirent sur la couleur noisette avec le soleil. Ses traits sont fins mais réguliers.

Il tourne son visage face à moi et je peux le détailler davantage. Il a des lèvres plutôt fines. Leur couleur contraste avec sa peau pâle. J'écoute vaguement ce dont il me parle. Je lui réponds machinalement.

- Stevens. Wyatt Lawrence. 24 ans. Anglais. Pour être précis, le quartier de Pimlico.

Je continue mon observation. Il remplit une case dont il ne m'a posé aucune question. Une formalité je suppose. Il est fin, mais possède une musculature. Elle se devine difficilement sous ses vêtements.  Je me détends légèrement. Il ne me parle pas de Drew. Je ne veux pas lui en parler. Tout va bien.

- Le Master qui t'a accompagné.. T'as-t-il expliqué certaines choses concernant Terrae ? Ou il t'a laissé dans le vague ?

Master. C'est donc ça. De quoi m'a-t-il parlé ? "Observe le nombre d'étoiles. Évite les conflits avec ceux en ayant au moins 3. Tiens-toi tranquille. Elle t'appellera dans quelques jours." Je ne sais pas de quoi il me parlait. Je regardais les vêtements d'Alex. Il en avait trois.

- Pas une seule information compréhensible.

J'arrête mon observation. J'avais recueilli assez de données pour appréhender Alex. Plus petit, plus fin, néanmoins musclé, puissant. Et bien sur, accompagné, d'après les marques visibles dans son cou. Probablement un homme. Les filles ne laissent pas de marques aussi évidentes, elles ne marquent pas leur territoire.

- C'est un peu court comme entretient non ?

Je ferme les yeux. Il rempli les dernières cases.



Compose en #6699ff
##   Jeu 18 Juil 2013 - 15:34

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 24

Je me mit à le regarder avec un petit sourire gêné en voyant que le Master ne lui avait pas vraiment parlé. Bon, une chose est sure, il lui avait forcement parlé des pouvoirs alors je n'avais pas à me farcir toute les phrases du style "Vous foutez pas de moi !". Wyatt l'interrompit dans ses pensées quand il fit allusion à la faible durée de l'entretien. Hésitant je lui répondit doucement.

- Et bien.. C'est à dire que je ... n'y suis pas vraiment autorisé... C'est un ... Oui, un Master qui m'y a consigné..

Mes yeux se perdirent dans le vide tandis que les images d'un grand master TOTALEMENT déchiré s'approchant de moi en titubant puis, tombant à mes pieds me tendais un dossier d'admission en m’intimant de sa voix chargée de whisky d'aller s'occuper du nouveau parce que sa cafetière et lui s'était prévu une soirée de ouf..

- Hm bref *dis-je en me reprennant* C'est une longue histoire et crois moi.. Ce mec là, vaut mieux pas s'en approcher.. Il te refourgue tout son boulot. Je l'ai déjà vu demandé un un nouvel arrivant d'aller entraîner des gens.. C'est.. un beau spécimen...

Je me mis à me gratter la tête, gêné.

- Disons que je n'ai pas besoin de t'entendre parler... Comme le Master t'a déjà dit.. Chacun possède des dons... Moi par exemple.. Je t'entends.. Même quand tu ne parle pas.. C'est pour ça que tu m'as vu dans ton rêve.. Pendant que je continues de remplir, tu peut me poser des questions. Je penses que tu dois en avoir quelques unes..


##   Dim 21 Juil 2013 - 17:56

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Un larbin. C'est ce qu'il était là. Un Master. Une personne dans le genre de celle qui m'avait emmené ici. Je souris. Ils ont l'air de fainéants. Je ne veux pas en croiser. Je perdrais ma patience. Alex reprend la parole. Je me redresse. Il est gêné.

- C'est une longue histoire et crois moi.. Ce mec là, vaut mieux pas s'en approcher.. Il te refourgue tout son boulot. Je l'ai déjà vu demandé un un nouvel arrivant d'aller entraîner des gens.. C'est.. un beau spécimen...

Je l'écoute à peine. Je ne sais pas comment interprété ce qu'il dit. "Un beau spécimen". Je doute que ce soit un compliment. Surtout là. Va savoir. Tout n'est pas compréhensible. L'humain est illogique.

Je l'écoute plus attentivement. Il évoque le Master. Les pouvoirs. Et je tique. Il m'entend. Alors il à déjà connaissance de ça. De ce que j'ai déduis de son apparence. Il sait aussi pour Drew. J'y pense depuis le début. C'était ça la case ? Ça m'irrite. C'est une intrusion. Je soupire discrètement. Passons. Des questions hein ?

- Tu es là depuis longtemps ?

Mes yeux se perdent dans le vague. Je ne voulais pas rester longtemps. Ma vie était à Londres. Mes souvenirs dans le double-fond d'un tiroir. Je pose mes bras sur mes genoux. Je fixe mes mains. Combien de temps devrais-je rester ? Quand n'aurais-je plus ce creux avide dans la poitrine ?

Drew me manquait affreusement. Je voulais le voir. Le serrer contre moi. Sentir son odeur. Rien qu'une fois. Mais c'était impossible. Je soupire et tourne mon visage vers Alexander.

- Ça te fait encore mal ?

Je reprends rapidement. Ma question n'est pas appropriée.

- Excuse-moi. Ça ne me regarde pas.

Je plante mon regard sur mon étui. Le violon de Drew. Je le garde à l’œil. Il est précieux. Son dernier souvenir.



Compose en #6699ff
##   Dim 21 Juil 2013 - 18:25

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 24

J'étais gêné de la tournure des choses. Wyatt me prenait désormais pour un larbin fouineur.. Génial, il ne manquait plus que ça.. Bref.. Je lâchais un soupir silencieux tandis que j'écrivais lorsque sa voix brisa le silence qui s'était installé.

- Tu es là depuis longtemps ?

J'ouvrit la bouche pour répondre, mais ses pensées m'indiquèrent qu'il allait reprendre la parole. Fermant mes lèvre je patientais les quelques seconde qui restait.

- Ça te fait encore mal ? dit-il avant de reprendre de plus belle. Excuse-moi. Ça ne me regarde pas.

Son regard s'échappa ensuite vers l'étui de l'instrument de musique. Me voulant apaisant, je déposais ma main sur la sienne. Le geste n'évoquait rien d'homosexuel (bien entendu), juste un sentiment de soutien.

- Cela fait plus d'un an que je suis ici.. Mais.. Le temps semble s'écouler différemment ici.. Evidemment, nous sommes régit par les mêmes règles que le reste du monde, mais la vie ici est plus douce et donne l'impression de passer agréablement moins vite. Ensuite.. Pour ce qui est du Vide.. Il faut savoir une chose, c'est que tu ne l'oubliera jamais.. Tu vas apprendre à vivre avec parce que c'est une part de toi. Oui.. Des fois ça me fait encore mal.. Quand j'y repense ou quand quelque chose se produit et y ressemble de près comme de loin. Ici, chacun avance à son rythme pour se remettre sur pied. Terrae n'est pas une prison. Tu peut choisir de partir comme choisir de rester..

J'avais continué d'écrire tout en parlant et réussit à finir mes deux tâche en même temps. Le dernier point frappé du stylo scella comme la fin du dossier et celle de ma phrase. Lui souriant, je me mis à ranger les feuilles puis reprit.

- Au fait.. Pour ce qui est de ce que tu as vécut.. Je n'ai rien écouté de ce que je ne devais savoir. La case était effectivement faite pour ça mais je n'ai fait que de la retranscription. Je n'ai pas prêter attention à se que j'écoutais et écrivais.. J'ai juste servit d'antenne relais si tu préfère..

Me voulant amical, je lui adressa un petit clin d'oeil.

- Bien.. Alors, soit on reste ici à parler, ce qui ne me dérange pas.. Soit je te laisse tranquille et je vais déposer ton dossier pendant que tu crapahute dans l'Institut.. Ou bien, tu m'accompagnes et je te fais ensuite une mini-visite pour t'emmener ensuite jusqu'à tes dortoir. Je te laisse choisir, j'ai finit mon travail alors... A la limite, durant la petite visite, on pourra passer à la cafet' ou se faire des sandwich dans ma chambre. Je dois avoir de quoi en faire..

Je me mis à l'observer par la suite, attendant patiemment sa réponse.


##   Lun 22 Juil 2013 - 14:50

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Je fixe mon étui. Le violon de Drew. Alexander pose sa main sur la mienne. Je la laisse. C'est gênant. Mais je ne dis rien. Il a déjà commencé à parler. Plus d'un an hein ? C'est long. Je l'écoute attentivement. Je ne cerne pas tout. Mais il a mal par moment. Même après un an. Mais. Même s'il me dit que je peux partir. Je ne le veux pas vraiment. Si j'y retourne. Tout ira mal. Waren n'aidait en rien. J'étais peut-être mieux ici. J'avais une chance sûrement.

- Au fait.. Pour ce qui est de ce que tu as vécut.. Je n'ai rien écouté de ce que je ne devais savoir. La case était effectivement faite pour ça mais je n'ai fait que de la retranscription. Je n'ai pas prêter attention à se que j'écoutais et écrivais.. J'ai juste servit d'antenne relais si tu préfère..

Il range le dossier. Je souris. C'est aimable. Je suis rassuré. Tout est encore à moi. Ce sont mes souvenirs. Il me fait un petit clin d’œil. Il me propose de parler. Ou bien visiter. J'hésite. Je finis par me lever. Je saisis ma valise et le regarde.

- Va pour la balade. Mais je dois refuser l'en-cas. Je préférerais prendre une bonne douche avant.

Une fois debout. Je le suis. J'en profite pour observer les alentours. Les couloirs se ressemblent. J'observe la fenêtre. Il y a des nuages dehors. Il va pleuvoir. Je suppose. Je n'aime pas la pluie.

- Ça a l'air grand.

Une pensée m'échappe. Je m'excuse aussitôt. Je frotte légèrement ma main sur ma nuque. J'étais dans la lune. Je pensais encore à Drew. Son visage obstrue mes pensées. Je soupire discrètement. Vivre avec hein ? Je veux vivre avec son souvenir. Mais pas avec cette douleur. Je veux rire et sourire à nouveau. Retrouver mon enthousiasme. Je doute que ce soit possible avant un moment.

- Je serais toi je dissimulerais la marque. Elle se voit bien.

Je souris. Je pose mon index dans mon cou. Je lui indique le sien d'un mouvement de tête. Ce suçon n'est pas discret. Je le sais. Mais je trouve ça déplacé. La discrétion était plus appropriée. Il n'a pas l'air de s'en vanter. Il ne l'avait peut-être pas remarqué.



Compose en #6699ff
##   Mer 24 Juil 2013 - 10:04

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 24

- Ça a l'air grand.

Je me met à sourire à sa remarque. Il n'a même pas idée de la taille de cet institut.. Pour dire, on possède quand même notre village..
Alors que je m'apprêtais à lui répondre, une pensée puis un propos me brisa dans l'élan.

- Je serais toi je dissimulerais la marque. Elle se voit bien.

Je me permis de fouiller l'esprit de Wyatt quelques instants pour savoir de quoi il parlait. Et là.... Mes joues se teignirent en rouge. La honte ! Et repéré par un nouveau en plus ! Rouge comme un pivoine je me mit à regarder le jeune homme complètement gêné.

- Euh.. je... Je suis désolé, je ne savais même pas que j'en avais un....

Avant de me reprendre, je marmonne une sorte de mini menace envers Sergueï dans laquelle les mots "petit con", "vengeance" et "ceinture" prenaient une grande place. Lorsque je fût de nouveau en état, je fit en sorte qu'il ne voit pas trop le suçon, mal à l'aise, et lui répondit.

- Bref.. Oui, Terrae est un institut d'une taille conséquente.. C'est vrai.. Et juste.. J'ai entendu une bride de tes pensées.. Car oui, même si j'essaie de "couper" ma télépathie.. Disons que je capte toujours un peu la radio quoi.. Bref.. Il faut que tu saches que Terrae ne te soigne pas.. C'est toi qui apprend tout ce qu'il faut ici et si tu veux un exemple.. Il y a moi... J'ai vécut une fusillade dans le métro Londonien. Tu as du surement entendre parler de cette boucherie.. Elle date d'un an.. J'ai été le seul survivant.. Je me suis échappé de là-bas sans que personne ne le sache puisque de toute manière, le choc de ce qu'il s'est passé m'a rendu amnésique. Depuis, je fuyais tout contact humain, celui-ci me donnant des flash-back et des peurs viscérales. Et regarde ce que je suis maintenant.. J'ai même un petit-ami pour dire... Il ne faut pas t'en faire Wyatt.. Tu avanceras.. Je t'en fais la promesse.


##   Dim 8 Sep 2013 - 13:34

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Il rougit. La gêne se lit sur son visage. Non. Il ne l'avait pas remarqué. Quelque part c'est amusant. Mais je ne ris pas. J'esquisse juste un sourire. J'hoche la tête pour accepter son excuse. Et il se met à marmonner. Râlant sûrement après la cause de ce suçon. Il se calme et dissimule la chose. Peine perdue.

Je l'écoute commencer un monologue. Je retiens un soupir. Je m'irrite. Je n'aime pas les monologue. J'affectionne le silence. Je reste tout de même attentif. Il m'affirme ce que je pensais. Terrae est gigantesque. Je l'écoute un peu plus attentivement. Il parle de lui. De la fusillade. Celle d'un an auparavant. A Londres. Je suis surpris. Drew, Waren et moi devions prendre le métro. Nous sommes arrivés trop tard. Nous avons échappé de justesse à la fusillade. Depuis nous les avions évités. J'étais sur qu'aucun n'avait survécu. Il est l'exception qui confirme la règle.

- Et regarde ce que je suis maintenant.. J'ai même un petit-ami pour dire... Il ne faut pas t'en faire Wyatt.. Tu avanceras.. Je t'en fais la promesse.

Je souris doucement. Amusé. Je l'avais remarqué. Pour le petit-ami. Je hoche la tête en silence. Le regard dans le vague. Quelques souvenirs occupant mes pensées. Nous marchons encore un moment. Passant devant différentes salles. Cours. Retenue. Musique. Commune. Je m'arrête en bas d'un escalier.

- Alex. Je suis navré d'écourter notre balade. C'était agréable. J'ai pu repéré le plus gros. Les dortoirs sont là-haut n'est-ce pas ? Je voudrais vraiment prendre une douche. Le voyage m'a épuisé.

Je souris. Embarrassé. Il ne me gêne pas. Mais l'air est lourd. J'aimerais me rafraîchir. Visiter le reste par moi-même.



Compose en #6699ff
##   
Contenu sponsorisé

 

Vide. Le seul mot qui me vient à l'esprit. [PV Alexander ~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Entrée.