Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Joanie, nous avons une surprise pour toi !
##   Lun 24 Juin 2013 - 10:18

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Messages : 2660
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

J'observai les vent agiter les feuilles des arbres de la cour, presque insouciante. Ryu m'avait dit qu'il s'occupait de tout aujourd'hui ! Mon directeur adjoint était au petit soin pour moi aujourd'hui... Alors je n'avais qu'à en profiter ! Enfin bon, je dis ça, mais dans l'idée, hein... J'avais passé la journée à ranger et nettoyer ma maison. Bon, certes, ça me changeait de d'habitude, et puis... J'avais fini plus tôt que si j'avais été au bureau ! Mais ça restait une corvée quand même. 
M'enfin, j'avais tout de même eu droit à quelques heures à moi. Daisuke était venu dans le jardin avec moi, et avait gambadé, joué avec son ballon de foot et toutes ses bricoles pendant que je lisais sur ma chaise longue, au soleil, m'exposant comme un lézard. Bon, n'exagérons rien, je ne m'exposais pas non plus ! 
Vers 18h, je m'étais enfin décidé à aller faire des courses pour préparer le repas de ce soir. J'avais emmené Daisuke avec moi, ce qui m'avait valu quelques jolies démonstrations d'amour des personnes que j'avais croisé en chemin -en même temps, mon bébé est adorable, qui pourrait lui résister ? 
Une fois les courses faites, et tout le bazar, j'étais ensuite rentré à maison et j'avais commencé à préparer le repas. C'est là qu'il y avait eu erreur en fait... Ryu était rentré. J'haussai un sourcil, et je le regardai un long moment, sans comprendre. Puis, je lui demandai, toute innocente.
-Dis voir joli coeur... Tu en fais quoi de l'initiation de ce soir ?
Et ce fut seulement là qu'il comprit qu'il n'avait pas vraiment à être là ce soir. L'expression qu'il afficha me tira un large sourire, d'ailleurs.
Je lui adressai un sourire entendu, et lui demandai de terminer le repas à ma place. Je l'embrassai, fis un bisou sur la joue de Daisuke, et partis pour l'institut. Allons bon... J'allais m'en occuper va ! 
Arrivée à mon bureau, je lus rapidement le dossier de la jeune Joanie. Une chose à retenir : ne pas parler de jumeau ou de jumelle, et ne pas parler de soeur... A cette pensée, mon estomac se tordit. Et si Misao était mort, hein ? S'il avait perdu la vie lui aussi ? Je préférais ne pas y penser...
Je me rendis par la suite en salle des Masters et enfilai ma cape avant de me tourner vers le Master Sonore de la soirée.
-Joanie Lacroix est attendue en salle des Masters.


Joanie, nous avons une surprise pour toi ! 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Lun 24 Juin 2013 - 12:08

Personnage ~
► Âge : 15 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joanie Lacroix
Messages : 130
Date d'inscription : 18/05/2013
Humeur : Compliquée... Floue...

- Voilà. Bonne nuit... Jo.

Dans un murmure, Joanie range son télescope sur ses 3 habituelles piles de linge et referme doucement l’armoire. Dehors, les étoiles étaient au rendez-vous, mais de gros nuages étaient venus tout gâcher. Elle avait même reçu quelques gouttes de pluie et ne voulant pas que l’eau s’incruste dans les interstices très très fines de l’appareil, elle avait tout rangé à vitesse grand V. Ce n’était peut-être qu’une averse passagère, mais ça lui avait gâché l’envie de retourner dehors quant elle était arrivée dans le hall d’entrée et que la pluie fine s’évanouissait un peu. Joanie avait alors haussé les épaules. Les pluies de printemps. Passagères certes, mais bien compactes aussi.

Elle prit une serviette dans son armoire et commença à s’essuyer les cheveux, après avoir enlevé sa veste, se posant sur le bord de son lit. Il n’est pas si tard, mais elle aimait bien voir les premières étoiles apparaître dans le ciel en s’amusant à les compter. Au début. Puis avec le soleil qui se couchait de l’autre côté, il y avait une luminosité particulière qu’elle appréciait bien. Joanie étend sa serviette éponge sur la couverte au pied de son lit. Elle va sécher ainsi. Puis elle n’est pas si mouillée que ça. Enfin, à certains endroits si quand même. Elle soupire, restant assise, les mains sur ses cuisses, croisées. Mains rafraîchies par la pluie et aussi par l’atmosphère du soir.

Puis, elle se laisse tomber en arrière, sur le matelas les bras en croix et ferme les yeux. Sa respiration est lente, reprenant son train train habituel, les battements de son cœur eux aussi reprenant leur rythme. C’est qu’elle a couru du parc jusqu’à l’entrée et monter les escaliers quatre à quatre pour essuyer sont télescope. Elle commence même à sommeiller quant elle entend une drôle de voix, l’appeler. Ses paupières s’ouvrent en grand, un sursaut fait se mouver son corps tout en restant allongé et son cœur bondit dans sa poitrine.

 
-Joanie Lacroix est attendue en salle des Masters.

Elle a un doute. Elle ne bouge donc pas jusqu’à ce qu’une fille passe son visage au dessus du sien et lui dit qu’il faut qu’elle y aille. Alors c’est bien pour elle, cet appel ?  Elle a mit du temps à la trouver. Elle regarde la pancarte. Salle des Masters. Elle ne s’est pas trompée. Elle hésite. Toque doucement à la porte et entre de la même façon. Une mèche encore un peu humide qui tombe devant ses yeux est remise derrière une oreille dans un geste rapide, d’une main tremblante. Elle referme la porte et se tourne vers la pièce. Elle se fige. Il y a beaucoup de monde ici, trop pour elle, et en plus ils sont vêtus de noir, elle ne voit pas leur visage..

- ...B’soir.

C’est à peine perceptible. Joanie n’est pas rassurée. Logique. Bras tendus contre elle, elle joint ses mains encore fraîches suite à sa sortie. Pourquoi est-elle ici ?
##   Mer 26 Juin 2013 - 12:37

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Messages : 2660
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

    Après un certain temps, probablement le temps de trouver la salle, la jeune fille arriva dans la salle des Masters. Elle toqua trois fois à la porte, entra, et se figea quelques instants. Son joli minois, doux et tendre, fixa l'ensemble de la pièce avec quasiment un mouvement de recule. Dans un souffle, elle sembla dire quelque chose, que je ne perçus pas. Les Airs ont une meilleure ouïe... Et malheureusement pour moi, j'étais Feu. Je me contenterais d'une meilleure résistance physique.
    Bras étendus le long de son corps, elle joignit ses mains, ce qui laissa un sourire prendre place sur mes lèvres. Devais-je avoir tort lorsque j'imaginais qu'elle était timide ?
    N'ayant pas entendu ce qu'elle avait pu dire, mais sachant que c'était relativement court, je penchai pour un "bonsoir" ou quelque chose de ce genre là.
    Je penchai alors la tête sur le côté, et lui adressai un joli sourire.

    -Bonsoir Joanie. J'espère que nous ne te dérangeons pas ? Tu as été convoquée ce soir afin de passer l'initiation. Est-ce que tu en as déjà entendu parler ?


    Je marquai une légère pause, avant de reprendre.

    -Pour faire simple... Il s'agit de cette étape où tu vas recevoir les pouvoirs qui te sont dus. Tu es donc là ce soir pour faire un choix : les accepter ou les refuser, en sachant que si tu les refuses, nous te ramenons d'où tu viens, et si tu les acceptes, tu ne pourras plus quitter Terrae sans au minimum la compagnie d'un Master, afin d'être protégée des scientifiques qui ne chercheront qu'à étudier ton ADN de fille aux superpouvoirs...

    Je laissai un nouvel ange passer, savourant ce silence l'espace de quelques instants.

    -Je te laisse donc faire ton choix. Et... Tant que j'y suis, si tu as des questions, n'hésite surtout pas !
    déclarai-je dans un clin d'oeil à son intention.


Joanie, nous avons une surprise pour toi ! 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Mer 26 Juin 2013 - 14:58

Personnage ~
► Âge : 15 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joanie Lacroix
Messages : 130
Date d'inscription : 18/05/2013
Humeur : Compliquée... Floue...

Une voix l’interpelle parmi tout ce monde en noir qu’elle fixait depuis son arrivée. Elle s’est retirée en elle, cherchant la présence rassurante de sa jumelle perdue. Elle ne sait combien de temps elle était restée ainsi, toute droite, retranchée dans sa bulle. Comme protégée du monde extérieur et là en l'occurrence, de ces personnes toutes en noir. Joanie réussit tout de même à faire tourner sa tête, serrant un peu plus ses mains entre elles. Les jointures devenant un peu plus blanches. Le visage qu’elle rencontre est souriant. Une jolie jeune femme aux fins traits de ce pays. Elle a déjà entendu parler que c’est une directrice qui dirigeait cet institut. Serait-ce cette jeune femme ? Si jeune ? Sans doute. Oui, parce qu’elle ne semblait pas avoir plus de 40 ans. Un sourire effleura ses neurones car elle entendait d’ici, sa mère dire qu’avoir 40 n’est pas vieux. Puis, Joanie regarde donc cette jeune femme.

- Oui... un peu.

Toujours impassible, mais sa voix un peu haute, elle desserre ses mains. Pas qu’elle se détend, mais ça commence à lui faire mal et le sang a du mal à circuler. Elle les garde cependant jointes l’une dans l’autre tout en écoutant la suite de ce que lui explique la jeune directrice. Dans cette longue phrase, elle entend les mots pouvoir... acceptation... refus... quitter Terrae.... scientifiques...ADN... et tout ce mélange pendant un long moment silencieux. Bien appréciable pour Joanie qui tente de remettre toutes ces informations dans un ordre logique. Un long silence qui peut bien sembler durer une éternité, pour ceux qui attendent une réponse. Comme tout ces êtres en noirs et la directrice. Joanie était désolée pour eux, mais ils allaient devoir attendre encore un peu. Faire un choix. Accepter ou refuser. Elle retint un long soupir, porte son regard sur ses mains jointes. Elles ont repris une couleur standard. La sienne, pâle et le blanc des jointures a disparu.

- ... Ces pouvoirs... ça va me servir à quoi ?

C’est vrai, ça. D’accord, elle y avait droit, comme vient de dire la directrice. Mais pourquoi a-t-elle droit à des pouvoirs ? Elle est pourtant une fille sans histoires, sans problèmes particuliers. Si ? Elle garde sa tête baissée vers ses mains. Des mots de l’inconnu en noir, reviennent lentement, des images de choses étranges qu’elle a aperçut dans l’institut et loin à l’extérieur, lui reviennent également. Ce n’est peut-être qu’un mauvais rêve au faite, qu’elle est en train de faire ? Puisqu’il fait nuit et qu’il est à peu près l’heure de se caler sous sa couette. Alors discrètement, elle se pince un bout de peau sur le côté d’une de ses mains. Ça ne fait pas du bien, ça. Elle retient même une grimace. Donc, elle ne dort pas et ce qui se passe autour d’elle est bien réel. Joanie relève lentement son visage sur la directrice, évitant de croiser les silhouettes sombres des autres, là, autour d’elle. Après tout.

- Je veux... je veux bien... ces pouvoirs. Et je n’ai pas de questions, pour l’instant.

Allait-elle regretter d’avoir prononcer ces quelques mots ? D’avoir accepter ? Ça c’est des questions qui ont une réponse seulement au fond d’elle. Elle le sait, le sent. Joanie attend toujours aussi raide depuis son entrée dans cette pièce. Oui, elle fait la statue, encore une fois. Mais là elle réussit à aligner une suite logique de mots, enfin un peu.

- Ah si. Ça se passe comment la réception des... de ces pouvoirs ?

En voilà une bonne question ! Ok, elle veut bien ces pouvoirs qui lui sont dus. Mais c'est bien gentil tout ça, elle ne veut pas avoir mal non plus ! Même si elle sait que l’on a rien sans souffrir un tant soit peu. Enfin presque. Elle sent que quelque chose de spécial va se passer, car ce n’est sans doute pas pour rien, la présence des personnes en noir dans cette pièce. Joanie fixe alors la directrice de ses prunelles grises sans expression.
##   Mar 2 Juil 2013 - 13:11

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Messages : 2660
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

HRP : Je suis vraiment désolée pour le retard :/

Une jeune fille douce, réservée, calme ; Joanie était toujours dans la même position depuis qu'elle était entrée dans la pièce. Alternant entre ses pensées et la réalité, ses yeux semblaient légèrement se perdre autour d'elle par moment, tandis que ses mains ne cessaient de toujours plus se serrer, sous le stress, la panique, ou encore la peur de l'inconnu, probablement.

Finalement, au bout de quelques instants, elle parvint à reprendre parfaitement contenance. Elle posa son regard sur moi, ne tremblant pas un instant, sans que ses mains se serrent à s'en détruire les phalanges... Sa première question avait relevé ma curiosité face à cette jolie personnalité naissante que je rencontrais face à moi. Je lui souris doucement, comme pour continuer à la mettre en confiance. On était en si bonne voie, il aurait été dommage de tout mettre à l'eau comme ça...

-Lorsque tu as ressenti ce vide... Ton corps a été choisi pour être le réceptacle de certains pouvoirs, qui dépendent de ton caractère et de là où tu tires ta force. Tes pouvoirs vont t'aider en partie à combler ce vide... Et plus tu progresseras, plus tu parviendras à combler ce fameux vide, jusqu'à ce que tu deviennes Master.


Sans me départir de mon sourire, je fis une pause, lui rendis la parole. Lorsqu'elle acheva de dire ses derniers mots, un nouveau sourire, presque mystérieux apparut sur mes lèvres. Je reculai de quelques pas, et remontai lentement ma capuche sur ma tête, prenant part au cercle que formaient les Masters dans la salle, autour de Joanie.

-Ca se passe très bien... Tu le verras pas toi-même.

Je lui adressai un dernier clin d'oeil, et désignai le centre du cercle du menton pour lui indiquer de si rendre. Une fois qu'elle fut en place, je fermai les yeux... Et laissai l'initiation débuter.

Son corps s'éleva lentement, sûrement, montant à une hauteur de trois bons mètres. Arrivée là, la tête de Joanie bascula en arrière et elle sombra dans l'inconscience. Une lumière bleue commença à s'extirper hors de son corps, irradiant la pièce d'un halo azur. Les murs furent repeint de cette couleur douce, bien loin d'être froide comparée à l'ordinaire. Le bleu empli la salle dans des flopées lumineuses, des paillettes saphirs, jusqu'à ce que toute cette magie revienne se nicher à l'emplacement du coeur de Joanie. Son corps redescendit lentement sur le sol, et je m'agenouillai à ses côtés.

-Bienvenue à Terrae, Joanie, chère Eau Lunaire... Morphe.


Joanie, nous avons une surprise pour toi ! 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Mar 2 Juil 2013 - 16:29

Personnage ~
► Âge : 15 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joanie Lacroix
Messages : 130
Date d'inscription : 18/05/2013
Humeur : Compliquée... Floue...

[Hrp : Y a pas de soucis :)]

Se détendre. Lui soufflait un écho au fond d’elle. Oui. Mais pas facile. Du tout même. On l’aura compris Joanie n’aime pas la foule, quand il y a trop de monde dans une seule pièce et qui plus est, avec tous les regards portés sur elle ! Ah ça, y a rien de tel pour la mettre mal à l’aise et la faire se renfermer encore un peu plus qu’elle ne l’est déjà. Mais les yeux rivés sur la directrice, elle arrive à faire quelque chose de son être. Elle demande des choses. Elle occulte les personnes encapuchonnées non loin et écoute les réponses qu’elle attend. Là aussi, la directrice parlait de Pouvoirs, comme l’avait fait deux garçons bien sympathiques qu’elle avait rencontrés. Joanie se concentre alors, mêlant les informations des deux jeunes hommes à celles qu’elle entend actuellement. Elle reste de marbre. Comme si toutes ces paroles ne l’atteignaient pas, et pourtant elle sent qu'il se passe quelque chose au fond d’elle. Ce vide. Cette perte. Ça communique avec elle. Ça lui donne confiance au propos de la directrice. Enfin un peu.

- Ah.

Joanie voit bien que la directrice tente de la détendre avec ses jolis sourires qu’elle-même n’arrive pas rendre. C’est surtout que quant elle vit cette étrange expression sur le visage de la jeune femme qui reculait en même temps, ça la coinça un peu. En plus elle se coiffait de sa capuche, comme les autres autour. Là, Joanie avait de quoi s’inquiéter, non ? Alors aussitôt une angoisse qu’elle ne se connaissait pas, l’accapara. Ça allait bien se passer à ce qu’elle entendit, mais intérieurement elle tremblait. Après un léger moment d’hésitation, Joanie réussit à faire un semblant de sourire répondant au clin d'œil encourageant de la directrice et à faire bouger ses pieds pour arriver au centre d’un grand cercle.

Soudain, elle se sentit s’élever. Elle regarda ses pieds quitter le sol, intriguée, inquiète parce que c’est haut là elle monte. Mais n’eut pas le loisir de penser à quelque chose de plus, car ce fut le noir complet quant elle senti sa tête basculer en arrière. Joanie ne su combien de temps elle resta ainsi, inconsciente, mais quant elle se réveilla, elle vit d’abord le plafond, enfin presque parce qu’elle était encore un peu comateuse et puis une ombre était à ses côtés. Elle tourna  lentement sa tête qui glissa sur le sol. Le sol ? Oui, elle senti le froid de celui-ci sous ses mains quant elle se redressa en regardant la directrice. Elle n’avait rien senti. Joanie resta assise, repliant un peu ses jambes vers elle, émargeant doucement.

- Bienvenue à Terrae, Joanie, chère Eau Lunaire... Morphe.

Cette phrase résonna comme un écho dans son cerveau un peu embué par ce qui lui était arrivé. Elle ne se souvenait que d’avoir été élevée dans les airs et puis... plouf, plus rien. Puis, ce que venait de dire la directrice, Joanie ne le comprenait pas. Elle réussit à faire bouger ses sourcils dans un petit froncement dubitatif. L’initiation était terminée. Elle est maintenant Eau Lunaire, Morphe. Elle regarde interloquée la directrice. Oui, chose extrêmement rare, elle réussit à faire apparaitre sur son visage impassible, une légère expression d’étonnement, tout comme le ton de sa voix.

- Eau Lunaire, Morphe ?

Puis, Joanie regarde alors instinctivement son corps quant elle s’entend prononcer ce dernier mot. Morphe. Il y a un truc de changer sur elle ? Non, elle ne voit rien. Rassurée sur ce point mais se demandant tout de même à quoi ça correspond, elle se lève alors en reportant son regard sur la directrice.
##   Mer 3 Juil 2013 - 12:34

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Messages : 2660
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

L'inquiétude et l'angoisse qu'avait affiché Joanie avant l'initiation avant maintenant laissé place à l'interrogation et à la curiosité, mêlée à la surprise. Dans sa tête, sans même être télépathe, j'entendais sa question : Qu'est-ce qu'il s'est passé ?!
Je lui souris doucement.

- Eau Lunaire, Morphe ? 

Sa question était empreinte d'étonnement, et elle baissa la tête juste après pour vérifier l'état de son corps, comme si cette initiation l'avait déformée... Ce n'est peut-être qu'une idée, mais après ce rapide contrôle, je crus apercevoir dans son regard une pointe de soulagement. Je souris, gentiment amusée, et me redressai. Une fois debout, je tendis une main dans sa direction pour l'aider à se relever. Elle semblait avoir repris ses esprits - du moins je l'espérais - elle ne devrait alors pas s'évanouir.

-L'affinité dépend du caractère, comme je te l'ai dit. Tu es Eau, relativement timide, calme, loyale... Et tu tires ta force de la Lune, c'est ce qui t'offre ton second pouvoir, celui de Morphe... Tu as la pouvoir de te transformer.


L'un des plus jolis pouvoirs, si vous voulez mon avis... Avoir cette possibilité de faire ce que l'on veut de son corps, de prendre l'apparence que l'on désire en un claquement de doigt... Pouvoir traverser une plaine à grandes foulées de tigre, se promener dans la forêt à vol d'oiseau... Ce devait être magique. Vraiment. C'était peut-être idiot à dire, d'autant plus que j'adorais mes pouvoirs, mais j'enviais les Morphes pour ça.

Par curiosité, je m'interrogeais un instant sur la transformation que prendrais Joanie... Sa toute première transformation. En général, la première métamorphose des Morphes est très symbolique...Et représentative de leur caractère, de leur façon d'être... C'est peut-être con, mais moi je trouve qu'une simple transformation dit beaucoup sur quelqu'un.

Je quittai finalement mes pensées en revenant à la réalité. Je penchai la tête sur le côté.

-Par quel pouvoir veux-tu commencer ? demandai-je dans un sourire. Et est-ce que tu veux tenter de les utiliser par toi-même ou bien je te donne quand même quelques conseils ?


Joanie, nous avons une surprise pour toi ! 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Mer 3 Juil 2013 - 16:14

Personnage ~
► Âge : 15 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joanie Lacroix
Messages : 130
Date d'inscription : 18/05/2013
Humeur : Compliquée... Floue...

C’est sûr qu’elle se posait milles questions, Joanie. Après s’être levée avec l’aide de la directrice, parce que pas bien en forme après ce vol non contrôlé par elle-même, dans la salle, et se demandant toujours comment cela s’était produit, elle leva un très bref regard vers le plafond. Elle était montée bien haut tout de même ! Puis, elle écouta la directrice. Un jour il lui faudra retenir son nom, au faite. Oui, elle avait entendu que cela dépendait de son caractère, mais elle n’avait pas enregistré. Grande différence. Et donc, elle se trouve un peu bête quant la directrice lui annonce qu’elle le lui a indiqué, tout à l’heure. Joanie est donc Eau à cause où grâce, à ses côtés calme et timide. Et sa force viendrait de la Lune qui lui donnerait un autre pouvoir, celui de se transformer. D'ailleurs, à l’entente de ces derniers mots, les yeux de Joanie s’écarquillèrent de stupéfaction. Se transformer ? Elle pourrait se transformer ? Elle ? Elle en resta bouche bée, aussi, là. Que d’expressions qui passèrent sur son visage de marbre dans cette étrange soirée ! La directrice était, à cet instant la seule personne, avec les types encapuchonnés bien sûr, à voir des expressions se peindre sur son visage, depuis l’accident.

- Me... Me transformer ?

Cette question avait tournée pendant un très long moment dans son cerveau avant qu’elle ne puisse la poser. Et encore, là, Joanie n’arrivait pas encore à réaliser ce qu’elle pourrait bientôt faire avec ce second pouvoir. Non, elle en était loin quant elle vit la directrice pencher la tête sur le côté en souriant. Elle se força donc à effacer un tout petit peu, ce côté Morphe pour écouter ce qu’on lui disait. Là, de nouveau, elle écarquilla les yeux. Il lui fallait commencer maintenant ?  En plus elle devait choisir ? Joanie referma d’un coup sec, sa bouche qui était rester entre ouverte de béatitude. Alors son côté impassible repris le dessus. Plus d’expressions d’aucune sorte sur le visage et sa voix redevint monocorde. L'eau lui paraissait beaucoup plus simple, à utiliser. Paraissait oui.

- Je ne sais pas... euh...je vais... commencer par celui de l’Eau et... oui, je veux bien quelques conseils... surtout pour le côté ... Morphe... Madame. Parce que... si je tire ce pouvoir de la Lune, est-ce que ça veut dire que je... que ça se fera uniquement la nuit ?

Des bons conseils ! Joanie en avait bien besoin ! Déjà il lui fallait trouver en quoi elle pourrait se transformer, parce qu’elle n’était plus petite. Et puis, la taille de ce quelque chose en quoi elle allait se transformer avait-elle un rapport, un grand lien avec sa propre taille à elle ?  Puis si ce n'était que la nuit, ça n'allait pas être très commode tout ça. Et puis rien qu’à penser changer de forme, d’apparence, ça ne la rassurait pas. Que ça bouillonnait là-dedans, au niveau de ses neurones ! Aller, elle verra ce passage plus tard. Après les bons conseils de la directrice. Aussi, elle rangea de côté ce second pouvoir. Pour le moment elle devait se focaliser sur l’élément Eau. Qu’allait-elle faire avec de l’eau, au faite ? Joanie regarda alors autour d’elle. Elle ne vit pas d’eau. Faut dire qu’autour d’elle, y a du monde, aussi. Trop pour elle. Alors de nouveau, elle reporte son regard sur la directrice. Se focaliser sur une seule paire d’yeux. C’est bien ça. Et occulter les autres regards. Pour se sentir mieux. Pas évident, pour la timide Joanie, mais elle fait tout pour y arriver, en fixant la directrice.
##   Mar 9 Juil 2013 - 11:14

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Messages : 2660
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

A l'idée de pouvoir changer de forme et se transformer, le visage de Joanie quitta un instant son éternel air indifférent et lointain pour prendre un regard surpris et curieux. Je lui souris, doucement, chaleureusement, amusée à l'idée de constater que finalement... Elle était encore capable de laisser quelques émotions se tracer sur les traits de son visage.

Par la suite, son visage reprit un air ordinaire, et elle m'écouta terminer mon explication. Je lui laissai à cet instant le choix du pouvoir qu'elle testerait en premier. Hochant d'abord la tête lorsqu'elle me répondit "L'eau", comme pour lui montrer que j'avais écouté et que j'étais d'ores et déjà prête à lui donner quelques conseils, elle posa une question qui me décrocha un joli rire. Je secouai la tête négativement.

-Mais non, ne t'en fais pas, tu n'es pas obligé de te transformer uniquement la nuit. Imagine, sinon... Les Guérisseurs tirent leur force du Soleil... Ca signifierait que la nuit, ils ne peuvent pas guérir ?


Je penchai la tête sur le côté.

-Ne t'en fais vraiment pas. Ce n'est que de là où tu tires ta force. Ca ne détermine pas de quelle façon tu dois utiliser ton pouvoir. Tu pourras te transformer à tout instant de la journée !

Je lui adressai un clin d'oeil, et pris le verre d'eau que mon collègue était parti chercher pendant que je répondais à la jeune fille. Je m'approchai de Joanie et le déposai dans ses mains.

-Ferme les yeux, et fais le vide en toi. Tente de sentir cette nouvelle énergie qui coule dans tes veines. C'est un liquide chaud, doux, agréable... Focalise-toi dessus. Puis reporte ton attention sur l'eau et joue avec comme si tu jouais avec l'énergie qui coule dans tes veines. Tu verras, c'est naturel... Ca se fera tout seul.


Joanie, nous avons une surprise pour toi ! 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Mer 10 Juil 2013 - 9:38

Personnage ~
► Âge : 15 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joanie Lacroix
Messages : 130
Date d'inscription : 18/05/2013
Humeur : Compliquée... Floue...

A force de fixer la directrice, pour oublier un peu tous les autres regards cachés sous les capuches, Joanie en a les yeux qui piquent. Puis le rire de la jeune femme la fait un tantinet sursauter. En plus. Qu’a-t-elle dit de drôle pour faire surgir un rire chez la directrice ? Joanie se tourne vers son passé. Celui d’il y a quelques minutes. Ne trouve pas. Jusqu’à ce qu’elle ai une explication. Ce qui la fit se sentir encore plus mal à l’aise, encore un peu plus idiote aussi. Oui, mais elle a une excuse la Joanie. Elle n’était pas encore informée qu’il y a des Guérisseurs dans l’institut. Bah oui, elle ne s’est pas vraiment renseigné sur les types de Pouvoirs qu’il y a ici. Non, ça ne lui est pas réellement venu à l’esprit. Tant pis. Maintenant elle le sait.

Joanie regarde le verre d’eau que lui tend la directrice, ramené par une des personnes à capuche, tout en écoutant le reste des explications quant à son pouvoir, sa force, tirés de la Lune. Elle enregistre ces infos, enfin elle essaie. Il se passe tellement de choses en même temps qu’elles sont dites, ce soir ! Elle lève son regard couleur de pluie sur la directrice. Fait un demi sourire en réponse au clin d’oeil en prenant soigneusement le verre d’eau. Manquerait plus qu’elle le renverse. Elle écoute une nouvelle les nouvelles instructions, puis descend ses yeux en direction du verre. Elle a maintenant, un petit peu, le pouvoir de contrôler l’eau. Joanie ferme alors ses paupières en serrant doucement le verre entre ses deux mains qui s’arrêtent enfin de trembler. Elle se détend, un peu.

Elle cherche ce fluide chaud, dont vient de parler la directrice, en elle. Il doit être loin ou bien il s’est perdu en chemin, parce qu’elle ne ressent rien. Joanie reste donc un très long moment les yeux fermés, la tête penchée en avant vers le verre. Elle tente de s’imaginer alors que le sang dans ses veines, c’est ce liquide doux et chaud, cette étrange énergie qu’on lui a transmit pendant son inconscience. Elle soupire tout bas. Elle a du mal à la trouver. Les yeux toujours clos, elle plisse le front, penche la tête sur un côté, la remet en place, recommence l’opération de l’autre côté. Et le trouve enfin ce fameux fluide chaud doux et agréable. Un très fin filet de sourire en coin étire alors ses lèvres vers la gauche.

Joanie ouvre alors les yeux, fixe le verre ou plutôt son contenu. Elle sent des petits picotements aux bouts de ses doigts et l’eau remue. C’est un mouvement très léger, presque imperceptible, un peu comme elle, mais elle les voit ces petites ondulations. Et même qu’à force de fixer l’eau, de se concentrer, de faire taire ses picotements qui se transforment d’eux-mêmes en cette nouvelle énergie, de petites bulles apparaissent au fond du verre. Il y en a même une qui monte et qui meurt à la surface et sur le coup de la surprise, Joanie effectue alors un léger sursaut en redressant la tête comme si elle ne voulait pas être éclaboussée. Elle regarde la directrice, son regard scintillant de milles étoiles dans un visage sans quelconques autres expressions. Oui, il n’y a que ses prunelles qui s’expriment.

- Vous... vous avez vu ?

Elle sait bien que la directrice ainsi que les encapuchonnés ont vus, puisqu’ils sont là pour ça, en même temps, mais elle le dit quand même. Elle est trop contente même si elle a mit plusieurs longues minutes à y arriver. Joanie repose son regard vers le verre. L’eau ne bouge plus, il n’y a plus rien ou juste la fin d’une bulle qui laisse derrière elle des minimes ondes. Elle a bien aimer. Elle a bien aimer oui, sentir ce fluide chaud dans ses veines, les picotements aux bouts de ses doigts jusqu’à faire "vivre" l’eau. Et dire que là, ce n’était que le début, ce n’était qu’un simple verre d’eau. C’est alors qu’elle se rend soudainement compte de ce qu’elle a en elle et ressent une angoisse, affolante, mais qu’elle taira, qu’elle gardera tout au fond d’elle. Même à son double perdu, elle ne dira rien.

Joanie lève de nouveau la tête en direction de la directrice et comme un robot, lui tend le verre d’eau. Elle sait qu’il y a maintenant le second pouvoir à tester. Et celui-là, il lui fait encore plus peur que le premier.
##   Dim 21 Juil 2013 - 17:53

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Messages : 2660
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

Concentration. Silence. Calme.
Tout avait été effectué dans une propreté, une efficacité irréprochable.
Je fixai Joanie, sans piper mot, je l'observai se dépatouiller avec l'eau qu'elle tenait entre ses mains. Sa concentration avait atteint des sommets que peu d'élèves avaient déjà atteint. Probablement car tous n'étaient pas aussi réfléchis et calmes.
Enfin, ce n'est qu'une hypothèse.
Au bout d'un certain moment, plusieurs bulles se formèrent au fond du verre, et remontèrent à la surface, comme de l'eau qui bout. Le mouvement s'accéléra alors que la jeune brune rouvrait les yeux. Je fixai le verre avec un sourire, avant de poser mon regard sur son visage ébahi par toute cette magie.
C'est à ce moment que je croisai son regard empli de paillettes. Un regard fier, heureux, émerveillé, comme si elle avait entre les mains le cadeau le plus merveilleux du monde... Un cadeau magique, un cadeau qu'elle n'oublierait jamais.
Cet élan de joie lui coûta de fait sa concentration et l'ébullition de l'eau prit fin. Elle sembla un peu déçue, mais son regard brillait malgré tout toujours autant.

- Vous... vous avez vu ?

Mon sourire s'élargit et je hochai la tête avant d'ajouter la voix à mon geste.

-Oui, j'ai vu... C'était niquel. Tu as très bien contrôlé ton élément.

J'ajoutai à ce compliment un clin d’œil, tandis qu'elle me rendait le verre. Je le repris et le rendis de nouveau au Master qui me l'avait apporté.
Je me perdis un instant dans mes pensées pour tenter de trouver la meilleure façon et la plus simple de lui expliquer comment se servir de son deuxième pouvoir... Celui qui semblait le plus l'intriguer.
Je lui offrais un sourire.

-Passons à ton pouvoir de Morphe, d'accord ? Comme tout à l'heure... Tente de faire le vide en toi. Ne pense plus à rien, et laisse ta nouvelle énergie se répandre en toi. Et puis, là, pense au premier animal qui te passe par l'esprit, ou à la première personne, et change toi. Laisse aller ton coeur.


Joanie, nous avons une surprise pour toi ! 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Lun 22 Juil 2013 - 12:44

Personnage ~
► Âge : 15 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joanie Lacroix
Messages : 130
Date d'inscription : 18/05/2013
Humeur : Compliquée... Floue...

Le second pouvoir. Celui qui l’affole un peu plus que la maîtrise de l’eau. Déjà que ce passage n’avait pas été des plus simple, elle se demandait ce que ça allait être avec celui qui venait. De son regard vide, elle regarde le verre d’eau changer de mains, des siennes à celles de la directrice via celles d’une des personnes à capuche. Elle émit un très fin sourire quand la directrice la complimenta sur son contrôle avec l’eau. Pour une première fois, ça l’avait un peu épuisée. Toute la force qu’il lui a fallu utiliser pour faire remuer ne serait-ce que l’espace de quelques secondes le contenu du verre ! Joanie leva son regard vers la directrice et se concentra sur ses paroles. Le premier animal qui lui passerait par la tête. La première personne. Non, elle ne pouvait pas se transformer en sa jumelle. Évidemment. Même si ce fut à elle qu’elle pensa en premier. Alors Joanie chercha dans sa mémoire l’animal préféré de sa sœur perdue. Des tonnes d’images passèrent. Il avait été difficile à sa jumelle de trouver un préféré. Joanie se souvenait qu’elle en changeait tous les ans.

- Pfff...

Elle ferma les yeux. Baissa la tête. Lequel ? Lequel était-ce, le dernier ? Alors comme avec l’eau, elle effectua les mêmes gestes. Tenta tant bien que mal de faire le vide en elle. Puis, y arriva. Une douce chaleur l’envahit. Les picotements revinrent lentement. Mais ils étaient différents. Joanie se crispa. Plissa le front. Les picotements devinrent plus forts. Elle visualisait l’animal préféré de sa sœur, maintenant. Puisqu’elle ne pouvait pas se transformer en elle-même, hein, elle allait se rapprocher le plus possible de ce que représentait sa sœur, pour elle. Oui, l’image d’un animal précis passa devant ses yeux fermés. Mais qui s'efface vite, trop vite.

- C’pas vraiii !

Elle pousse un fort soupir. Elle ouvre ses yeux et regarde la directrice d’un air désespéré. Elle n’y arrivait pas. Mais elle ne voulait pas partir en décevant cette jeune femme avec ses sourires confiants et ces personnes qui avaient pris, sans doute, du temps pour l’initier. Il lui fallait y arriver. Alors, elle referme ses yeux, rebaisse sa tête en avant. Faire le vide. Retrouver cette énergie qui était passée tout à l’heure pour le verre d’eau. Puis soudain, plus aucune expression sur le visage de Joanie. Elle était comme figée. Non, elle ne s’était pas endormie. Loin de là. Elle venait de trouver l’énergie et la canalisait. Les picotements coulaient dans ses veines, chaud, calmes. Elle écarta et ouvrit alors lentement ses paumes de mains qu’elle avait auparavant serrées l’une contre l’autre. Écarta tout aussi lentement ses doigts. Ce fut étrange ce qui se passa alors, en elle. Les yeux toujours fermés Joanie ne vit rien, mais le sentit.

Deux longues oreilles aux bouts arrondis poussèrent lentement sur son crâne, poussant ses grands cheveux cendrés. Ses bras, eux se transformèrent en deux pattes longues et fines et dessus un pelage fauve avec de multiples taches comme chez le léopard. Sauf que c’en est pas un. Non. Puis, sur son visage, Joanie sentit pousser de fines et longues moustaches de chaque côté de sa bouche. Elle ouvre alors les yeux. Elle sent qu’elle peut plus aller plus loin. Et pourtant dans le bas de son dos, il y a une longue et fine queue, fauve aussi et rayée de noir. Joanie regarde ses pattes avant. Elle écarquille ses yeux en regardant cette semi métamorphose. Visiblement, elle n’a pas laissé allé son cœur comme il fallait.

- Oh... C’est...

Stupéfiant. C’est le mot qu’elle cherche mais qu’elle ne dira pas. C’est même affolant de voir deux pattes à la place de ses bras, de sentir, quant elle lève l’une d’elle, sur le haut de son crâne deux oreilles étranges ainsi que ces drôles de moustaches longues, fines et blanches sur chaque côté de sa bouche. Et oui, ce n’est pas totalement réussi, cette transformation. Elle débute, c’est normal. C’est ce qu’elle se dit en tout cas. Puis, en regardant ses jambes, qui elles n'ont pas bougées, elle voit quelque chose passer le long de ses mollets. Elle se tortille alors pour voir derrière elle. C’est quoi cette chose qui pendouille dans le bas du dos ?? Joanie tourne sur elle même pour tenter de mieux voir, mais rien à faire. Alors elle s'arrête. Ce n’est pas la peine de se rendre encore plus ridicule. Elle a l’image de l'animal (un Serval) dans sa tête et sait donc assez bien ce qui est collé derrière elle. Mais sur le coup, elle a été tout de même bien surprise !

- Euh... Ça part comment ?

Elle aime bien, c'est une partie, en quelque sorte, de sa jumelle, mais c’est qu’elle ne se voit pas trop se balader comme ça, dans quelques minutes, pour aller au dortoir. Puis, faudrait pas que ça disparaisse au compte goutte non plus. Il y a un moyen, elle le sait, elle le sent, mais là, c’est coincé, elle n’y arrive pas. Ce n’est pas qu’elle commence à paniquer, mais un petit peu quand même. Joanie fixe alors la directrice.
##   Jeu 25 Juil 2013 - 19:01

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Messages : 2660
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

HRP : J'aime beaucoup ta signature *3*

Je me souviens de la toute première métamorphose de mon tout premier Morphe. J'étais resté... Simplement bouche bée. Comment dire ? Je n'avais encore qu'une simple idée de la magie. Je connaissais mes pouvoirs. Mes limite... Je connaissais les pouvoirs de Ryu. Mais à part les affinités Air et Feu -et encore, seulement Air et Feu lunaires...- les premiers initiés de Terrae m'impressionnèrent. Bien sûr, j'avais parlé à des anciens de Terrae, j'avais eu des idées sur les pouvoirs... Mais ce n'est jamais pareil qu'en vrai. On peut imaginer quelque chose... Mais quand on le voit en vrai, c'est toujours plus impressionnant.
Prenez l'exemple tout bête d'un feu d'artifice. On se l'imagine... On se dit que c'est beau. Mais lorsqu'on se retrouve devant, nos yeux s'écarquillent, on est éblouis, émerveillé par cette merveille. C'était un peu la même chose pour la magie. On se l'imagine, et on se dit "Ca doit être cool !". Mais lorsqu'on le voit... Lorsqu'on le ressent, lorsque cette énergie parcourt nos veines, nous rend plus forts, renforce notre confiance en soi... C'est totalement différent. Les mots ne sont en général pas suffisants.
Je souris alors en observant Joanie se concentrer.
Mon premier Morphe... Sa métamorphose, sa toute première -qui est en général symbolique chez les Morphes, était un loup. Plus gros que la moyenne, plus robuste, plus fort... Un beau et majestueux loup. Qui ne cessait de nous fixer avec ses yeux bleus brillants, doux... Les yeux de l'élève. Qui était désormais Master, mais enfin...
Je souris. C'était vraiment beau à voir, un transformation. Les corps qui s'allonge, les poils qui poussent, s'étendent. Le regard qui change, la forme des yeux qui suit. Les pattes qui remplacent les mains et les pieds, les griffes qui s'allongent... C'est un tout autre monde, celui de la Magie, n'est-ce pas ?
Ayant gardé le silence, plongée dans mes pensées, je n'avais pourtant cessé de regarder Joanie, et de capter son énergie qui bouillonnait en elle... Mais pas de la même façon que lorsqu'elle avait maîtrisé l'eau.
Un sourire se dessina sur le coin de mes lèvres, alors que deux oreilles poussaient entre ses cheveux, sur le sommet de son crâne. De longues moustaches s'étirèrent sur ses joues, et ses mains se changèrent en jolies pattes touffues, fauves. La transformation s'arrêta là. Quelques secondes s'écoulèrent avant que son pouvoir n'accomplisse une dernière action... Une longue queue s'étendit dans le bas de son dos, fine, et de couleur fauve elle aussi. Mon sourire s'élargit alors que j'observai Joanie tourner sur elle même pour tenter de voir sa queue... On aurait dit un véritable chaton, qui s'amuse à tenter d'attraper sa queue...
Finalement, la jeune fille leva les yeux vers moi.

- Euh... Ça part comment ?

Instinctivement, je ne pus m'empêcher de laisser mon sourire prendre encore un peu plus d'ampleur, alors que ses pupilles, plus félines, me fixaient avec une certain anxiété. Je finis par lui sourire plus doucement, tentant d'être rassurante, et je penchai légèrement la tête sur le côté.

-N'aie pas peur et ne panique pas, c'est le mieux à faire pour l'instant.


Je marquai une légère pause.

-Respire calmement, ferme les yeux, et visualise-toi, toi et toi seule, puis laisse agir ton pouvoir pour reprendre ton apparence.


Joanie, nous avons une surprise pour toi ! 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   Ven 26 Juil 2013 - 14:32

Personnage ~
► Âge : 15 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Joanie Lacroix
Messages : 130
Date d'inscription : 18/05/2013
Humeur : Compliquée... Floue...

[HJ :Merci Embarassed ]

Joanie fixe la directrice et ne descendra son regard que quant elle aura une réponse. Il lui fallait absolument retrouver son apparence. Elle se voyait pas vivre le restant de ses jours avec ces moustaches blanches sur le visage et ces deux longues oreilles sur le dessus de la tête. Et ne parlons pas de ses bras ! Deux longues et fines pattes. Puis, oui, aussi, cette queue qui remuait, contre son gré. Enfin, peut-être pas. Elle secoua la tête, les yeux toujours rivés sur la directrice. Il n’y avait pas de miroir dans cette pièce et c’était bien dommage, elle aurait bien aimé se voir en entière dans cette semi transformation. Parce que oui, en même temps... hein... elle s'aimait bien, en ce côté félin... Mais peut-être qu’elle paniquerait moins, dans ce cas là. S'il y avait un miroir.

Mais, elle avait un doute car, même en voyant le grand sourire de la directrice, elle ne réussissait pas calmer ce qui se passait en elle. En plus, elle sentait encore quelques picotements, dans ses chaussures. Non, elle ne baissera pas la tête pour vérifier si il y avait transformation ou pas. Elle souffla très discrètement. Ne pas paniquer. Joanie inspira, détendit ses muscles qui s’étaient contractés et elle sentit en même temps que des griffes glissaient de ses doigts félins. Ne pas paniquer. Il ne fallait pas continuer la transformation, mais la stopper. Retrouver son corps d’humaine. Elle soupira une nouvelle fois, essayant de se détendre un peu mieux et dans ce souffle sortit un drôle de son. Elle en écarquilla les yeux. Étonnée et intérieurement de nouveau stressée. C’était comme un feulement.

Non, elle ne perdait pas sa voix tout de même ?! Joanie suivit alors les conseils de la directrice. Ferma les yeux. Se visualisa. Elle toute seule. Sans sa jumelle. Même si elle étaient identiques, il y avait tout de même quelque chose de différent, quant on regardait de très très près et quant et surtout on les connaissaient fort bien. Comme leur mère qui les avaient mises au monde. Joanie retrouva alors une respiration plus lente, plus posée. Elle se voyait. Elle. En humaine. Les yeux fermés, bien clos elle baissa lentement la tête et effectua le processus inverse. Son énergie, celle qu’elle avait utilisée pour son côté morphe, elle l’inversa. Elle plissa le front, doucement. Ça remuait dans tout son être. Elle sentit alors la disparation de la queue, lentement, les griffes qui rentrent dans ses doigts, ses moustaches s’évanouirent de la même façon que ses pattes.

Joanie attendit un bon moment avant de ré ouvrir ses yeux. Elle voulait être sûre d’avoir retrouvé son apparence originelle. Elle remua les doigts de sa main. Ça avait l’air d’être bon. Doucement, alors, elle ouvrit un œil, puis l’autre quant elle constata que tout était redevenu à la normale. Même derrière, il n’y avait plus rien, quand Joanie jeta rapidement un regard dans cette direction. Elle souffla soulagée et lissa d’un geste machinal ses vêtements. Elle est redevenue elle. La jeune fille leva alors la tête vers la directrice.

- Merci... madame... et... vous aussi.

De ce côté aussi, elle fut rassurée. Elle n’avait pas perdue sa voix. Elle failli d’ailleurs toucher sa gorge, mais se retint en croisant ses mains devant elle et en effectuant un infime et rapide petit sourire envers la directrice et les autres personnes à capuches.
##   Jeu 22 Aoû 2013 - 16:02

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? : Mitsuki & Allen
► Rencontres ♫♪ :
Hideko Honda
Messages : 2660
Date d'inscription : 24/12/2010
Age : 25
Emploi/loisirs : Heuu... Directrice à plein temps, à c'qui paraît.
Humeur : C'est vous qui voyez :3
http://terrae.forumpro.fr

La semi-transformation de Joanie était, dans un sens, adorable. Et surtout, c'était le genre de chose qui pourrait être pratique à l'avenir. Peut être pas en chat... Mais imaginons, ne serait-ce qu'un instant, la semi transformation d'un oiseau... Avec juste les ailes qui poussent dans le dos. La voici qui serait alors capable de voler sans être Air !
Mon sourire étira mes lèvres, de nouveau. Oui... Être Morphe, ce n'était pas donné à tout le monde, mais c'était un bien beau pouvoir.
Fixe et silencieuse, j'observai alors Joanie se dépatouiller pour reprendre une apparence normale. Dans un sens, à sa place, j'aurais probablement aussi paniqué de ne jamais redevenir moi-même. Mais une fois qu'elle aurait compris le truc, elle pourrait faire de grandes choses !
Je sentis son énergie faire machine arrière, et réitérer le processus mais dans l'autre sens.
Petit à petit, sa queue disparut, ainsi que ses griffes, qui après s'être rétractées, emmenèrent avec elles ses pattes. Ses moustaches rentrèrent dans sa peau, et son côté félin s'envola avec tout ces attributs qui avaient fui son corps.
Quelques instants passèrent avant que Joanie ne rouvre les yeux. Et là, je souris, une dernière fois, satisfaite. Ses yeux avaient perdus leur couleur propre aux chats. Détail qu'elle n'avait pas eu le loisir de découvrir.
D'une voix timide, elle me remercia, ainsi que les autres Masters présents. Je ris légèrement. Elle n'avait pas à nous remercier...
Penchant légèrement la tête sur le côté, posant sur elle un regard doux, je lui offris un joli sourire.

-Il n'y a pas de souci.


Je marquai une légère pause, avant de reprendre, entraînante.

-Je crois n'avoir plus rien à te montrer... On peut réessayer quelque chose si tu le souhaites. Ou bien si tu as des questions, c'est le moment de les poser ! Sinon, tu peux retourner dans ta chambre... Tout nouvellement attribuée ! J'espère qu'elle te plaira.


Joanie, nous avons une surprise pour toi ! 385993Hidesignature
Spoiler:
 

##   
Contenu sponsorisé

 

Joanie, nous avons une surprise pour toi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salle des Masters.
Aller à la page : 1, 2  Suivant