Partagez | 
Tient le bar pour une fois que je m'y arrête \o/ ( 21 ans WTFF )
##   Mer 26 Juin 2013 - 12:03
avatar
Invité

Alors que je me promenais dans Terrae à ne rien faire à par ressasser tout les événement que j'avais pu vivre jusqu'à aujourd'hui, tant ceux qui étaient triste que ceux qui étaient drôle. Alors que je marchais encore et toujours je pensais au lieu que j'avais visité * il manque quand même pas mal de chose à voir quand même * * Oui je sais moi c'est pour ça que l'on y pense crétin * Il faisait chaud et je commençais à devenir fou et à avoir soif pfeuh..la galère. Je cherchais dans les environs car j'avais la flemme de trop m'éloigner de ma position. Quand soudain un bar apparu devant moi...enfin il était indiqué quoi. Donc je m'y dirigé au pas de course et entrée dedans. Me rapprochant alors du comptoir je salué le barman puis commandé :

Bonjour monsieur, je souhaiterez avoir un verre de Wisky s'il vous plaît.
-Bonjour jeune homme avant ça avait vous une piéce d'identité s'il vous plait ?
-Euh oui attendez,je fouillez alors dans mes poches pour la sortir,tenez la voila.
-Mais vous avez pas 21 ans vous, la loi stipule qu'en dessous de 21 ans on à pas le droit à l'alcool jeune homme.
-Que..que quoi ?? Mais en France on y avait le droit à partir de 18 ans et encore parfois même des mômes pouvaient en prendre. S'il vous plait juste pour cette fois et au moin je le saurais pour plus tard.
-* Soupir * Bon juste pour cette fois et UNIQUEMENT cette fois j'espère être clair, tient prend ton verre.

D'un signe je le remerciais et acquiesçais avant de souffler et allez m'assoir dehors sur la terrasse pour profiter du beau temps tout en sirotant ce très chère verre qui est UNIQUE. * Quel loi stupid pfeuh a partir de 21ans c'est pourrie merde * * ça tu l'as dit * tout en buvant le plus lentement possible je recommençait à penser quand une fille au cheveux rosé et aux yeux bleus rentrait dans la bar à son tour.  * Tient elle elle à pas 21 ans en tout cas elle les fais pas * puis j'entendais le barman pousser une petite gueulante avant de me replonger dans mes pensés.
##   Mer 26 Juin 2013 - 12:56
avatar
Invité

Je n'avais pas compris ce qu'il s'était passé. Ou plutôt, je n'avais pas cherché à comprendre. Toujours était-il que j'avais fini par me retrouver dans un endroit inconnu qui ne ressemblait nullement aux rues du treizième arrondissement de Paris. Enfin, ce n'était pas important.
Ma tête bourdonnait un peu et j'étais épuisée. Je regardai autour de moi. Il y avait forcément un endroit où on pouvait s'asseoir et boire un coup par ici non? D'ailleurs, où est-ce que j'étais? Je ne savais pas, et quelque chose me disait que je n'avais pas envie de savoir.
Je me décidai à marcher un peu. Je finirais sûrement par trouver quelque chose.
Tout en avançant, j'essayais de me remémorer ce qui avait pu se passer avant que je n'arrive ici. Mais rien ne me revenait à l'esprit.

* A tous les coups, j'avais dû exagérer sur l'alcool, comme d'hab '*

Comme rien ne me venait à l'esprit, j'arrêtai de réfléchir. Je me sentais encore un peu ivre, il fallait vraiment que je me pose. Mais dormir dans les rues n'était pas vraiment ce qu'il y avait de mieux. Et puis, je l'avait fait assez souvent pour en avoir assez.
Je continuais donc de marcher. Il n'y avait rien devant, ou alors ma vue me jouait des tours. Enfin. Je voyais quelque chose, il y avait quand même un peu de vie dans les environs.
Je redressai la tête. Le ciel était dégager et le soleil m'éblouissait les yeux.

* J'ai vraiment besoin de dormir... *

J'avançai encore un peu. A présent, je voyais des bâtiments. Je n'avais pas cherché à lire les enseigne. J'avais poussé une porte et j'étais entrée dans l'un d'entre eux.
Comme par hasard, il a fallu que ce soit un bar.
Je me dirigeai à pas lent vers le bout du comptoir et me hissai sur un tabouret. Il y avait déjà un homme qui était en train de boire, et le barman qui criait tout en nettoyant des verres.

* Fermez-là un peu, y'a des gens qui ont encore la gueule de bois, bordel *

Enfin, je pensais ça, mais la seule chose que je voulais, c'était m'enfiler des Whisky-Coca et autres alcools pour finir ivre morte et ne plus penser à rien.

- Vous faites quoi comme boisson? Whisky? Vodka? Absinthe?

Le barman semblait trop occupé à crier pour me répondre. Lorsqu'il eut terminé, je reposai une autre question.

- Je peux avoir un verre s'il vous plaît?
- Oui bien sûr. Votre pièce d'identité s'il vous plait.

Je cherchais dans mes poches pour trouve ma carte ou mon permis.

- Je n'en ai peut-être pas l'air, mais j'ai l'âge de boire.

Je mis enfin la main sur mon porte-monnaie. J'en sortis mes pièce et le posai sur le comptoir.

- Vous voyez.
- Désolé mais je ne peux rien vous servir.
- Pardon? Mais la limites est à dix-huit ans et j'en ai dix-neuf!
- Il y a une erreur. Au Japon, la limite est à vingt-et-un ans.
- Au... Japon?

Je me rappelais maintenant. Cette femme que j'avais rencontré au bar. Elle me parlait de Terrae. Mais quand est-ce que j'avais quitté la France?
Encore une chose que je ne savais pas. Toujours était-il que j'avais besoin de boire, il fallait que j'arrive à convaincre le barman. Je n'avais pas besoin de grand chose pour me retrouver ivre et tout oublier.

- S'il vous plait. Ce n'est pas comme s'il y avait souvent des descentes ci, personne ne saura. S'il vous plait.

Le barman ne me dit rien. Je soupirai et regardai l'autre homme assis au comptoir. Il n'avait pas l'air plus vieux que moi.
Pourtant, il avait quelque chose à boire, et ce n'était certainement pas du jus de fruit.
Je me retournais alors vers le barman qui semblait avoir compris...
##   Ven 28 Juin 2013 - 16:57
avatar
Invité

( HRP : Yuki on continu de RP et à un moment un master normalement devrait débarquer XD )

Le barman grommelait un peu en me regardant mais bon que voulait vous j'avais soif et la seul chose qui se trouvait non loin de moi car j'avais trop soif et j'avais besoin de me " déshydrater " ou pour éviter d'avoir trop à marcher sous un soleil de plomb et de finir évanoui par terre comme un idiot. La fille aux cheveux rosé c'était assise au comptoir juste à côté de moi en geulant qu'il y en avait qui avait encore la gueule de bois ce qui avait eu pour effet de me faire un peu rire, ensuite elle demanda au barman ce qu'il avait comme alcool pour finalement finalement par pour demander un Whisky coca.
Le barman lui avait demandé comme pour moi sa carte d'identité " loi de merde loin de merde loi de... " " STOP " bref donc elle l'avait cherché dans ses affaires et comme pour moi il lui  avait finalement dis qu'elle était trop jeune elle aussi " oups la jalousie allez débarquer " elle essayait quand même de le convaincre mais rien n'y faisait. Elle aurait peut être pas du clamer haut et fort qu'elle avait la gueule de bois car en gros cela voulait dire que la veille elle avait déjà bu.


La voyant me regarder et regarder mon verre je fixais alors le barman faire son nettoyage et ranger ses affaires " bon on essaye ou pas " " non on vol rien crétin " je soupirais alors puis d'une voix bien distinctive disait alors au barman :

Heu...s'cusé moi, vous pouvez lui donner ce qu'elle veut , j'en prend l'entière responsabilité et je resterais avec la demoiselle jusqu'a chez elle comme ça rien arrivera !Avais-je dis gaiment.
-*soupir* très bien de toute façon c'est votre santé pas la mienne, tenez mademoiselle voici votre verre. Tient le gentleman je t'en donne un deuxième mais vous n'aurez plus rien du tout sur ce je retourne à mes affaires.
-Je vous remercie mon brave !Euh...je commençais à pas aller bien moi, enfin si mais j'étais joyeux plus que d'habitude quoi.

Je finissais de boire mon premier verre même si cela faisait...bein enfaite j'ai jamais bu de ma vie, bon fallait bien une première fois à tout" oui j'en ai eu deux mais je suis pas un poivreaux pour autant " Je regardais alors la demoiselle en faisant glisser le verre qui lui était destiné devant elle. En l'examinant je pouvais voir qu'elle était nouvelle car je ne l'avais encore jamais vu dans les environs et je lui avais alors dit :

-Toi tu es nouvelle ici, tient ton verre mais s'il te plait fini pas par faire des bêtises sinon je vais m'en prendre plein la tête.

Je buvais paisiblement une autre gorgé du deuxième verre car j'avais soif et que ma gorge était toujours tout sèche avant de me présenter :

Moi c'est Léon Valentine et je suis ici depuis quelque moi déjà mais c'est la première fois que je viens dans ce bar. Et au sujet de cette loi : Je l'aime pas. Pourquoi ils sont pas resté sur les 18 ans pour pouvoir boire c'est mieux mais bon on y peut rien.

En posant mon verre le barman me fixait un peu compréhensif avant d''hausser les épaules d'un petit air désolé.
##   Ven 28 Juin 2013 - 21:16
avatar
Invité

Assis au fond, dans un coin sombre du bar, je fumais et buvais depuis déjà une bonne dizaine de minutes. Mon serveur attitré faisait des allés-retours du comptoir à ma table pour remplir mon verre. Au final il m'avait laissé deux bouteilles de whisky. J'en avais déjà bien entamé une, mais je n'étais pas encore sous l'emprise de l'alcool. J'étais fier de mes capacités de buveur. Au moins j'avais un vrai talent... Reconnu en plus.

J'observais la salle, plutôt vide à mon goût. Un jeune homme entra, je n'y fis pas très attention. Je me resservis un verre. En reportant mon regard sur le garçon, je compris qu'il était en grand débat, animé et peu plaisant avec le barman. Je tendis l'oreille mais n'entendis rien. J'attendis alors de voir si il y avait un quelconque "arrangement" visible. Apparemment oui... Jusqu'à ce que...
"MAIS BORDEL!", pensais-je. Je ne supportais pas de voir de l'animation sans comprendre sa raison. Sur ce je me rapprochais, le verre à la main. Le jeune homme était à présent avec une fille, le barman les ayant laissés, l'air irrité.

-Moi c'est Léon Valentine, dis le garçon, et je suis ici depuis quelque mois déjà mais c'est la première fois que je viens dans ce bar. Et au sujet de cette loi : Je l'aime pas. Pourquoi ils sont pas resté sur les 18 ans pour pouvoir boire c'est mieux mais bon on y peut rien.

Je rigolais, amusé. Aaaaaah c'était donc ça! Je m'accoudais à leur côté, bu une gorgée et m'intégrais à la conversation.

-Bienvenue... Au JAPON! Les lois les plus chiantes du monde, c'est ici qu'on les trouve!

Je marquais une pause, sourire en coin.

-Vous savez ce qu'on fait aux gosses qui désobéissent aux lois fixées ici?

Je bus une nouvelle gorgée d'alcool et appelais le barman, en lui demandant un cendrier. Celui-ci me l'apporta et lança un regard heureux aux enfants. Genre je vais les gronder? Boh... Juste leur faire peur.

-On les renvois. Au mieux, bureaux d'Hideko... Mais ça se finit pas toujours bien. Même rarement.


##   Lun 1 Juil 2013 - 17:19
avatar
Invité

Ce barman ne voulait vraiment rien me donner. Je commençais à n’impatienter et j'étais prête à sortir pour aller chercher un autre bar lorsque l'homme qui était installé au comptoir éleva la voix.
Grâce à lui, j'ai pu avoir quelque chose à boire.
Aurais-je dû le remercier? Oui sûrement, mais je n'en avais pas envie.
La tête baissée, je regardai le verre posé devant moi. Je le saisis d'une main légèrement tremblante et le portai à mes lèvres.

* Pourquoi est-ce différent? *

Je reposai mon verre pour écouter ce qu'on me disait. Je ne saisissais pas grand chose, je n'arrivais pas à comprendre.
"Nouvelle"
Sûrement puisque je ne sais pas où je suis. Mais en quoi est-ce que je pourrais causer des problèmes?
L'homme finit par se présenter.

* Léon donc... *

Mais pourquoi y portais-je de l'intérêt? Peut-être parce que je venais d'arriver. Ça pouvait toujours être utile de connaitre quelqu'un.
Je saisis mon verre à nouveau mais je le reposai lorsque j'aperçus un homme accoudé sur le comptoir près de l'endroit où nous étions.
J'écoutai ce qu'il dit avant de reporter mon attention sur mon verre.

* Le Japon... C'était son pays d'origine... *

Je serrai les poings puis vidai mon verre d'une traite. Pourquoi fallait-il toujours que je tombe dans des endroits où je n'aurais jamais voulu être? En plus de ça, je ne me souvenais pas de la façon dont j'étais arrivée ici et par dessus tout, je tombait sur le seul endroit où on ne pouvait pas boire à 19 ans.

Je m'appuyai sur le comptoir, ma tête lourde retenue par ma main. J'attendais que l'alcool fasse l'effet voulu. J'ignorai l'autre homme et considérai Léon. Il avait fait l'effort de se présenter, je pouvais bien faire la même chose.

- Je... Je m'appelle...

Je hoquetai un peu avant de terminer ma phrase.

- Je m'appelle Yûki.

Et je me retrouve perdue au Japon, le seul pays où je n'aurais jamais voulu mettre les pieds...
##   Lun 1 Juil 2013 - 21:18
avatar
Invité

La demoiselle n'avait pas spécialement l'aire de m'écouter, elle semblait plutôt plongée dans ses pensés buvant son verre les mains tremblante comme si quelque chose la tracassait vraiment. Son visage avait l'aire avait des traits grave comme si elle était complétement perdue. Je préférais pas y porter attention pour le moment et buvais donc une gorgé de mon autre verre tranquillement la laissant un peu réfléchir puisqu'en plus de ça i elle avait la gueule de bois, elle ne pouvait sûrement pas tout percevoir. Je remarquais alors un gars qui j'avançais vers nous d'un pas assuré " au non il veut quoi lui " " chez pas on verra " Je posais alors mon verre tout en le regardant s'accoudait et nous dire :

-Bienvenue... Au JAPON! Les lois les plus chiantes du monde, c'est ici qu'on les trouve!

Ma foi il avait l'air sympathique pour le moment celui là " attend je le sens pas trop se gars " " à bon , pour une fois je vais t'écouter " Il avait un petit sourire en coin genre vous allais souffrir ,ce sourire à force était tellement reconnaissable que je me tenais tout le temps sur mes gardes " tu as bu je te rappel " ou presque dans ce cas là, puis il recommençait alors à parler :

-Vous savez ce qu'on fait aux gosses qui désobéissent aux lois fixées ici?

C'était qui celui là en tout cas je savais que je devais m'en méfier car d'après ses paroles c'était une sorte de rabat-joie ou de balance alors qu'il continuait de plus belle :

-On les renvois. Au mieux, bureaux d'Hideko... Mais ça se finit pas toujours bien. Même rarement.

Sous la frustration de ses paroles j'avais serré le verre jusqu'à le fissurer " ba bravo c'est sur lui qu'il faut faire ça " " euh non pas envie pour le moment " Je me tournais alors vers ce gars tendis que la fille se présenté en hoquetant un peu :

- Je m'appelle Yûki.

Jolie comme prénom mais seulement il y avait ce gars qui nous avait interpelé sans se présenter et je trouvais que c'était d'une grande impolitesse assez exaspérante. Tout de même quand on parle à quelqu'un que l'on ne connait et qu'en plus on le menace , la moindre des politesses c'était de se présenter. Je me rapprochais alors de lui finissant de boire mon verre avant de le regarder dans les yeux et de lui dire :

-Tu sais tu viens nous importuner, mais ce serait pas mal de te présenter quand même tu trouve pas ? Moi comme tu as du l'entendre c'est Léon Valentine et elle c'est Yuki , et toi donc ?

" Haha Léon tu es bourrés avec deux verres c'est affligeant " Ro tais toi c'est la première fois et il n'y avait que ça " Me rasseyant alors attendant sa réponse je regardais Yuki en lui demandant :

- Mademoiselle Yuki, que faite vous donc par ici avec une mauvaise mine à boire dans un bar ?avais-je dis avant de regarder l'autre , et toi que fais tu ici ? Oui je suis bavard mais il faut bien se faire des connaissances.
##   Ven 5 Juil 2013 - 15:49
avatar
Invité

Je m'étais perdue dans mes pensées lorsque j'entendis Léon s'adresser à moi. 
Ah non, tout compte fait, il parlait à l'autre homme.


- Tu sais tu viens nous importuner, mais ce serait pas mal de te présenter quand même tu trouve pas ? Moi comme tu as du l'entendre c'est Léon Valentine et elle c'est Yuki , et toi donc ?



Le moment des présentations.
Je n'aimais pas ça. Il y avait toujours quelqu'un qui se trouvait au milieu, à vouloir jouer la passerelle entre deux personnes. Cette personne prenait tout en main, ne laissant pas le temps aux autres d'ouvrir la bouche. Elle donnait l'impression de connaitre la personne qu'elle présenter alors que ça n'avait jamais été le cas. Et c'était ce que faisais Léon à ce moment-là, du moins, j'en avais l'impression.
L'homme en face semblait être plus amusé par la situation qu'autre chose et elle avait de quoi être risible : Léon avait l'être d'être ivre déjà et cet excès de confiance rendant la chose affligeante.


* Si tu ne tiens pas bien l'alcool, pourquoi tu bois... *
 
Enfin, je pensais ça, mais je n'était pas tellement dans un meilleur état. Ce dernier verre venait de m'achever, et je ne savais pas vraiment quelle quantité d'alcool j'avais bu avant. Ni quand j'en avais bu d'ailleurs. 
Depuis combien de temps me trouvais-je ici? Ce n'était pas important, ce que je devais savoir, c'était la raison pour laquelle j'étais ici. Est-ce que ça avait un lien avec cette personne masquée de la dernière fois ?
Je sentais ma tête chauffer. Je réfléchissais un peu trop ces derniers temps, tout comme je buvais beaucoup plus.
J'enfouis ma tête dans mes bras et laissai mes yeux se fermer. Pas longtemps, juste le temps de me reposer un peu.


Mais je rouvrit les yeux presque immédiatement. L'image de ma mère et de ma soeur m'était revenue en tête.


* Ce n'était pas encore assez... *


- Bordel !


Je redressai la tête avant de me rendre compte que Léon était en train de me parler. 


- Mademoiselle Yûki, que faites vous donc par ici avec une mauvaise mine à boire dans un bar ?


Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire? En quoi est-ce que ça le regardait?


Ça... Ça ne vous regarde pas...


C'est vrai, je ne voulais pas lui répondre. Sa question était beaucoup trop curieuse. Si je lui donnais la vrai raison, d'autres questions allaient suivre, j'en étais sûre. Et il allait falloir que je réponde ce qui allait à nouveau ouvrir la blessure qui n'était as encore fermée.


- Dites... J'ai besoin d'un autre verre... Vous pouvez m'aider.


Avec un peu de chance, je pourrais en avoir un autre. Mais il y avait cet homme aussi. Il était plus vieux que nous. Et qu'est-ce qui nous disait qu'il ne faisait pas partie des forces de l'Ordre ou autre? Dans le pire des cas, qu'est-ce qu'on risquait?


Rien ne pouvait être pire que ce que j'avais l'habitude de vivre alors.
Une autre idée me traversa l'esprit. Puisqu'il y avait des gens, je pouvais poser la question.


- On est où ici?
##   Sam 13 Juil 2013 - 3:47
avatar
Invité

Je devais m'avouer un peu perdu dans les différentes réactions des enfants. La fille se trouvait être réellement bourrée, à la limite de nous faire un joli bad et le garçon près à m'arracher les yeux.
D'un air de défi et sans frémir quand il se rapprocha de moi -bien que j'ai remarqué le pauvre verre- je répondis aussi simplement que sûrement:

-Eion Nassel, 23 ans. Master Feu.

Mon sourire s'élargit, devenant légèrement sadique et provocateur.

-So, calm down boy.... Tu es... Dans mon antre.

Je me tournais vers les gens assis dans le bar et capta leur attention.

-Messieurs dames, tournée générale.

Le barman me regarda en arquant un sourcil.

-Et l'ardoise Eion?

-Tu es vieux jeu...

-Je ne rigole pas.

-Tchhh...

Je tendis vers lui plusieurs billets qu'il attrapa sans mot dire. Je me tournais à nouveau vers les deux enfants.

-Mademoiselle... Yuki, c'est ça? Voilà votre verre. Les enfants, ce soir je veille sur vous. Faites comme bon vous semble avec l'alcool mais je vous arrêterais quand ce sera de trop. Et pour répondre à votre question, nous somme dans le bar de l'institut Terrae. Interdit au moins de 21 ans à la base...

Mais quand il y a moi dedans, tout est permis, of course.
##   Sam 13 Juil 2013 - 19:02
avatar
Invité

Alors la situation dans ce bar était assez étrange car d'une cette Yuki était encore plus froide que de la glace qui avait d'ailleurs lâchée un * bordel * sortie de nul part et de façon agressive, en plus de ça elle m'avait dit que ça ne me regardait pas ce que je lui avais demandé. En un certain sens elle avait pas vraiment tord mais ça me faisait un peu de peine de la voir comme ça tendis qu'elle venait juste d'arriver, je voulais simplement l'aider mais bon si elle avait pas envie de dire quoique ce soit je n'allais pas la forcer. Ce qui était le plus pénible c'était quand elle m'avait alors demandé :  

- Dites... J'ai besoin d'un autre verre... Vous pouvez m'aider.

Donc si je résume : elle me jetait , ne voulait pas dire grand chose , rester totalement de glace et pour combler le tout elle me demandait ça. J'étais pas un jouet dont l'on pouvait disposer comme ça tout de même non mais. Et deuxième point le pire de tous l'autre là c'était un master et nous allions nous faire méchamment engueuler, car alcool a moin de 21 ans et un master qui voyait ça je pensais sincèrement me faire enguirlander comme jamais.  
Ce Eion était un étrange personnage car il m'avait surpris en disant qu'il offrait une tournée général pour tout le monde à moin que je rêvais et que j'étais dans mon lit douillé à faire cet étrange rêve, mais il n'en était rien c'était vraiment la réalité. Je m'étais alors relevé pour dévisager cet Eion et me positionner en fasse de lui et j'avais alors dit :  


-Toi...Euh je veux dire moi...Léon Valentine un peu désolé pour le dérangement...et pourquoi il y a que de l'alcool ici ? Et à la base tu étais pas censé nous gronder monsieur le master ? Bien évidement je veux pas hein...mais c'est sympa en tout cas !

Puis je me rassaillais au côté de Yuki soupirant légèrement un peu agacé par ce qu'elle pourrait dire mais bon autant l'aider :

-Effectivement ici nous sommes à Terrae une grande institut remplie de gens au passé plus douloureux les uns que les autres, et nous essayons de nous entre aider pour faire revivre le bonheur en nous ! Et toi Yuki c'est pas en faisant cette tête que tu iras mieux, certes tu peux rien nous dire mais laisse nous au moin te redonner le sourire non ?

Je buvais alors mon verre mais lentement cette fois car je voyais bien que je n'allais pas vraiment bien...enfin si ça allait bien mais mon comportement était un peu plus bizarre que d'habitude alors j'y allais doucement pour ne pas finir par terre.
##   Sam 13 Juil 2013 - 19:58
avatar
Invité

Je commençais à avoir le tournis.

- Messieurs dames, tournée générale.

Cette sensation était loin d'être agréable mais sur le coup, j'ai eu envie de m'achever.
Une tournée générale, super. Je pourrais avoir ce dont j'avais besoin, surtout que Léon ne semblait pas avoir apprécié ma demande.
Cela se comprendrait sûrement pour quelqu'un qui avait l'habitude de vivre avec les autres, mais ce n'était pas mon cas, et puis, je n'étais pas tout à fait dans mon assiette alors.

- Mademoiselle... Yûki, c'est ça? Voilà votre verre. Les enfants, ce soir je veille sur vous. Faites comme bon vous semble avec l'alcool mais je vous arrêterais quand ce sera de trop. Et pour répondre à votre question, nous sommes dans le bar de l'institut Terrae. Interdit au moins de 21 ans à la base...

Je me retournai vers l'homme qui me parlait. Qui était-ce déjà ? J'étais certaine d'avoir entendu son nom. 
Eion, oui c'était ça, il s'appelait Eion. Je saisis le verre qu'il me tendait.

- Merci...

Je commençai à boire dans mon verre.

- Effectivement ici nous sommes à Terrae un grand institut rempli de gens aux passés plus douloureux les uns que les autres, et nous essayons de nous entre aider pour faire revivre le bonheur en nous ! Et toi Yûki c'est pas en faisant cette tête que tu iras mieux, certes tu peux rien nous dire mais laisse nous au moins te redonner le sourire non ?

Terrae encore. C'était de cet endroit que cette personne m'avait parlé. Mais pourquoi je me retrouvais là ? Je n'avais pas besoin d'aider, j'étais très bien comme j'étais.
Je bus encore un peu.

Ça tourne un peu trop... *

- Qui t'as dit que j'avais envie de sourire ? Pourquoi est-ce que tu cherches à ouvrir une discussion ? Tu n'es pas stupide, tu as bien vu que j'avais juste envie de boire non ? Ce n'est pas parce que je me suis présentée que tu dois avoir besoin d'essayer de sympathiser ! J'ai d'autre chose à faire que de discuter.

Je vidai la moitié de mon verre avant de me rendre compte de mes mots. Même si je pensais réellement ce que j'avais dit, je n'avais pas besoin d'être si froide et si directe.

- Excuse-moi. Je n'aime pas parler avec les autres, j'en ai perdu l'habitude. Je ne sais pas vraiment comme m'y prendre et du coup, je suis un peu trop franche. Désolée.
##   Mar 16 Juil 2013 - 6:41
avatar
Invité

Eion, des fois, vieux, reste dans ton coin à vider des bouteilles. Vas pas vers les gosses. Laisse les. Ou alors engueule comme il se doit et si ils résistent grille les. Ça leur apprendra. Autrement ne fais pas de tournée générale. Surtout si y a une gamine en face qui est à ça de faire un bad.

Je passais ma main sur mon visage quand je réalisais l'état dans lequel était la gamine. Mais j'avais déjà fais ma connerie.
Je répondis à Léon, avec amusement.

-Je suis un Master spécial. J'engueule rarement. Mais si tu veux... Je peux demander à Hideko de venir. Elle sait bien faire ça elle.

Je rigolais pour lui faire comprendre que je n'en ferais rien et me concentrais sur la demoiselle qui venait de le rejeter avec.. Classe.
Je passais à côté d'elle et m'assis.

-Ah. C'est plus confortable comme ça.

Je sirotais mon verre sans lui porter trop d'attention. Je n'avais pas envie de prendre un coup psychique moi aussi. Je me contentais de rester près d'elle, au cas où il faudrait que j'intervienne. Ce que je lui fis savoir. Avec sérieux et autorité.

-Yûki. Je t'ai accordé ce verre, mais au vue de l'état dans lequel tu es là, va falloir que je te surveille. Que tu le veuilles, ou non. Tu peux m'envoyer sur les roses, je reste près de toi.

Je fis une pause et levais mon verre en direction de l'assemblée.

-SANTÉ!

Si Hideko me voit, je suis juste mort.
##   Mer 17 Juil 2013 - 12:24
avatar
Invité

Bon comment dire ça sans être trop frustré et de façon simple ? Bein il n'y en avait pas du tout car cette Yuki elle m'avait envoyée bouler comme personne ne l'avait fait auparavant. Elle avait tout simplement était méchante et blessante, je ne voulais qu'essayer de parler ou de lui remonter le moral alors qu'elle bein elle m'avait presque foutu un coup en pleine face. Je buvais alors mon verre d'une traite pour pas laisser le chagrin ou la colère monter puisque je ne savais pas comment je pouvais réagir en étant sous l'emprise de l'alcool. Eion lui m'avait proposé d'appeler Hideko si je voulais sauf que non merci je ne voulais pas mourir.

Sur mon siége je le regardais s'assoir à côté de mon agresseur verbal qui c'était à près tout excusé mais bon elle m'avait blessé et ça c'était pas vraiment sympa du tout. Eion avait crié * SANTÉ * à tout le monde sauf que moi je tentais de noyer mon chagrin et surtout ma colère comme je le pouvais avant de répliquer :


-Non mais ça va quoi je tente de t'aider un peu et tu m'agresses totalement certes tu t'es excusé mais quand même on mesure ses paroles même si tu es presque ivres morte fait attention quand même. On agresse pas les gens de la sorte on essai de rester diplomate.

Je commençais à me laisser emporter par la colère et franchement j'avoue que parfois cela fait du bien de se laisser aller peut être que j'avais été un peu violent mais au moin elle devait sûrement comprendre que l'on ne m'utilisait pas comme un pantin quand à ce master il était bizarre pour moi.

-Dit Eion quand des personnes sont dans le même état qu'elle tu es pas scensés les empêcher de boire plus ? Car là elle va peut être finir par nous faire un coma !Le verre que je tenais vola en éclat d'un coup et je me contentais de ramasser les morceaux Bon de toute façon comme on vient de me dire cela ne me concerne pas mais bon.Avais-je rajoutais sûr un ton cru.
##   Mer 17 Juil 2013 - 17:33
avatar
Invité

Je venais de terminer mon verre. Après l'avoir reposé sur le comptoir, je m'étais appuyée sur mes bras et avait fermé les yeux.
J'écoutai d'une oreille ce qu'il se disait autour de moi.

- Non mais ça va quoi je tente de t'aider un peu et tu m'agresses totalement certes tu t'es excusée mais quand même on mesure ses paroles même si tu es presque ivre morte fait attention quand même. On agresse pas les gens de la sorte on essai de rester diplomate.
- 'Pas envie...

Je n'étais pas certaine d'avoir tout compris. J'avais la tête qui chauffait, alors tout ce que j'allais retenir c'était que Léon était à présent d'aussi mauvaise humeur que je ne l'étais devenue.

- Yûki. Je t'ai accordé ce verre, mais au vu de l'état dans lequel tu es là, va falloir que je te surveille. Que tu le veuilles, ou non. Tu peux m'envoyer sur les roses, je reste près de toi.

Bon et ça, qu'est-ce que ça voulait dire ? Il n'allait pas vérifier chaque verre que je buvais. Je n'étais pas une gamine après tout, si j'avais décidé de boire jusqu'à n'en plus pouvoir, c'est que je le voulais, je n'avais pas besoin d'être surveillée.
Pourquoi s'était-il tous associé pour me déranger ?

- J'veux pas ! lâchai-je assez brutalement. Laissez-moi tranquille !

Je me levai de mon tabouret, je voulais aller prendre un peu l'air et sans doute en profiter pour m'en aller.
J'avais titubé jusqu'à la porte d'entrée et je m'apprêtais à sortir lorsque je sentis mon estomac se retourner.

* Non pas maintenant... *

Trop tard. Tout l'alcool que j'avais dans l'estomac était ressorti sans que j'aie pu contrôler quoi que ce soit.
J'étais donc revenue sur mes pas, préférant une table dans un coin du bar pour aller m'installer. Je ne connaissais pas la ville, je n'allais pas prendre le risque d'aller cuver dans une rue.
##   
Contenu sponsorisé

 

Tient le bar pour une fois que je m'y arrête \o/ ( 21 ans WTFF )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bar.