Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Heureusement que je ne me destine pas à être secouriste... [privé]
#   Sam 29 Juin 2013 - 20:27

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Eviter les chieurs comme toi ~
Humeur : Pas si mauvaise

Je quittais la cafétéria avec une pomme en main, la roulant contre mes paumes tout en me demandant ce que j'allais bien pouvoir faire maintenant. Nous n'étions qu'en début d'après midi et très sincèrement, je me voyais mal aller me coucher - même si ça ne m'aurait surement pas fait de mal. 

Le beau temps approchait et ma peau avait prit une teinte plus foncée grâce à mes longues heures allongée dans le parc. J'avais découvert cet endroit en explorant un peu plus Terrae et depuis je restais fidèle à ce lieu tranquille et agréable - j'aurais bien aimé le voir en hiver. 

J'en pris donc la direction, plutôt discrète parce que je n'avais pas regardé mon emploi du temps pour voir si j'avais cours ou non cet après midi - et sincèrement, je m'en contre balançais profondément. Croquant dans la pomme verte, je mangeais le temps d'atteindre le parc et une fois sur place, je jetais le trognon dans une poubelle puis je me sortis une cigarette.

L'allumant tant bien que mal à cause de mon briquet qui rendait l'âme, je réussis à tirer une flamme suffisamment puissante pour avoir le temps d'allumer ma clope et je continuais ma promenade jusqu'à trouver un coin isolé - j'aimais bien changer chaque jour même si je comptais peut-être cette fois retourner là où je m'étais le plus plut.

Seulement... Je ralentis après avoir entendu un gémissement. Balayant les alentours d'un regard interrogatif, je me questionnais sur la potentialité de ce que j'avais cru entendre. Haussant finalement une épaule, je serais partie si le bruit ne c'était pas répété, plus fort cette fois. Je me mordis le coin de la lèvre :


- Y'a quelqu'un ?... demandais-je stupidement.

Oui coucou je suis là ! C'que tu peux être inefficace... Bref. Je ne m'attendais surement pas à grand chose, et... Encore moins à ce qu'un type sorte d'un buisson avec une allure de zombie et s'écroule à mes pieds, le visage en sang, sans même que je n'ai eu le temps d'esquisser le moindre mouvement.

Oh puta*n de m*rde. Depuis mon accident de voiture, je ne supportais plus la vue du sang, peut-être parce que ça peuplait chacun des cauchemars qui traumatisaient mes nuits ou encore parce qu'en m'entaillant aussi profondément la lèvre, j'y avais goûté contre mon gré pendant plusieurs jours. Je reculais de quelques pas.

Il avait été tabassé... Ca paraissait évident vu les marques de coups sur la totalité de ses traits déformés par le gonflement occasionné sous les chocs. J'avais envie de vomir, je ne me contrôlais plus, le sang battait à mes oreilles au rythme affolé de mon coeur douloureux du choc encore tellement présent de cet accident... De mon meurtre.

Je ne savais pas quoi faire alors qu'avant j'aurais déjà réagit depuis bel lurette et ça m'inquiétait beaucoup parce que si ça se trouve ce garçon avait besoin de soins urgent et j'étais totalement incapable de bouger ou de parler. Je me détestais de vivre ça comme ça, je n'arrivais pas à oublier ni à avancer. Bon sang Kath' bouge toi !!! 

Comme si je reprenais possession de mon corps, je me dépêchais de me mettre par terre avec le jeune homme et par réflexe je posais deux doigts sur son pouls, au niveau du cou. Il était vivant - heureusement - et je me rendis compte de ma tendance à dramatiser et à voir le mal partout. En tout cas il faut l'aider... AU SECOURS !!!


#   Dim 30 Juin 2013 - 16:35

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 23

Le travail du matin terminé, le bibliothécaire en chef m'autorisa deux heures de pause. En comptant le temps du repas, j'avais surtout une heure à une heure et demi de temps libre.. Bon, agençons notre temps.. En comptant la file et le temps de manger, je prendrai une demi-heure et si je rentre à la maison cela me prendra trois quarts d'heure donc la cafét' était la solution la plus pratique ensuite, à la limite, aller faire un petit tour à la salle d'entraînement pour se dépenser un peu avant de retourner à la bibliothèque.

Après avoir engouffré mon repas sans vraiment le déguster, je sortit et prit la route vers la salle d'entraînement. N'ayant usé que de vingt minutes à la cafétéria, je m'octroyais un petit détour dans le parc afin de respirer des parfums doux et avoir un chemin un peu plus joyeux. Cependant, un flux de pensée sortit du lot. Celui-ci était plus chaotique que les autres, emprunt d'un élan de stress. Lorsque je vis l'une des images des pensées de la jeune fille, je me mis à courir, horrifié.

Quand la jeune fille finit par crier à l'aide, j'étais déjà à côté d'elle, à genoux et l'aida à installer le jeune homme. Je plaçais tout d'abord ma veste d'uniforme sous la tête du blessé, me retrouvant donc en t-shirt blanc et observa la jeune fille en face de moi.

- Katharina, ressaisit-toi, je n'ai pas envie d'abord un blessé et une évanouie sur les bras. J'ai aussi eu des problèmes et le sang me rebute sévèrement mais ce n'est pas le moment. Passe outre mesure de ça. Aide moi. Prend sa main dans la tienne et essaie de lui parler demande lui de réagir s'il t'entend comme en te serrant la main, n'importe. Moi je vais essayer de voir s'il n'a pas été attaqué à l'arme blanche et avec des pouvoirs.. Allez, allez !

Après l'avoir pressée du regard, je me mit à le palper doucement et tâchais de soulever doucement à la recherche de marques particulière. J'hésitais à fouiller dans ses pensées.... Car faire ça à quelqu'un qui souffre beaucoup.. C'est très douloureux pour le télépathe aussi. En tout cas, une chose était sure.. La salle d'entraînement et la bibliothèque allaient attendre..


#   Dim 30 Juin 2013 - 17:02

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Eviter les chieurs comme toi ~
Humeur : Pas si mauvaise

 Je fis un bond sur le côté lorsque j'entendis une voix. Mais il sort d'où celui là ?! Sa présence me rassura cependant un petit peu - je n'arrivais pas à réagir correctement, au moins pourrait-il prendre les choses en mains... Je l'écoutais attentivement en me mordillant la lèvre avant de tilter quelque chose et de froncer les sourcils. Comment il ?... Ok c'est pas le moment. Rangeant mes interrogations au placard, j'essayai de m’exécuter.

Malgré les frissons qui me traversèrent désagréablement, je regardais l'individu au sol qui portait un uniforme, signe qu'il était nouveau et je lui saisis la main avec hésitation avant de retenir un soupir et de faire attention à mes mouvements - ses phalanges étaient en sang, signifiant qu'il avait cherché à se défendre, il ne faudrait pas qu'il ai la main cassé et que j'appuie dessus comme une gourde :

- Hum... Tu m'entends ? demandais-je en me penchant tout en coinçant une mèche de cheveu derrière mon oreille.

C'était une situation complètement inédite en fait. J'avais cru que à Terrae il n'y aurait surement pas ce genre de problème mais logiquement si - en fait j'avais rien cru, je m'en battais les steaks, c'était pas mon problème... Enfin jusqu'à maintenant. Ne voyant aucune réaction, je jetais un coup d'oeil au type que j'avais à peine regardé jusqu'à présent puis je baissais à nouveau les yeux sur le jeune homme :

- Si... Si tu es conscient, fais moi un signe visible, n'importe quoi, bouge quelque chose ou encore mieux fais un son... proposais-je maladroitement, penchée sur lui pour être sure qu'il m'entende.

Il devait avoir la tête comme une pastèque, je doutais qu'il réagisse. J'attendis, attentive pendant que le mec qui sortait de nul part lui faisait un examen pour faire un état des lieux. Je me souvins qu'il y avait une infirmerie ici, il fallait l'y amener d'urgence mais je ne savais pas exactement où c'était et comment transporté ce mec... Si au moins il était conscient... Je retentais le coup :

- Euh... Hey, tu m'entends ? fis-je plus fort cette fois.

Il poussa une sorte de gémissement grommellement soupir et je regardais l'autre type :

- Y'a pas quelqu'un qu'on puisse appeler ? 

Les urgences, par exemple...


#   Dim 30 Juin 2013 - 17:20

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 23

Je continuais mon examen sans prêter réelle attention à la jeune fille en face qui semblait galérer à se faire entendre.. L'examen n'avait rien donné, il avait "juste" été tabassé.. Déjà ça de prit. Je planta alors ma main dans le sol terreux sous le buisson puis regarda la fille.

- Bon.. Là, je vais avoir besoin de ton aide. Viens à côté de moi et déchire mon T-shirt. Il faut qu'on s'occupe des plaies et des contusions majeures.

Attendant qu'elle s'exécute, je lançais un appel de détresse mental en direction de l'infirmerie. Si ils ne comprennent pas la totalité du message, ils sauront au moins qu'un télépathe viens de leur bousiller le cerveau et qu'il se trouve en mauvaise posture au parc.. Désormais torse nu, encore heureux il fait chaud et le soleil et présent, je tourne la tête vers elle et reprend.

- Bien, maintenant essaie de faire des bandelettes de tissu.

Après avoir sortit ma main du sol, je commençais à appliquer une sorte de baume aux odeurs de fleurs sur les bout de tissus que me donnais la jeune fille. Lorsqu'elle eut finit de dépioter mon habit, je lui indiqua alors de commencer à panser quelques plaies en y allant doucement.

Quelques minutes après, des bruits de pas affolés se firent entendre et des infirmiers arrivèrent devant nous avant de tout prendre en charge. Après un vague remerciement, ils repartirent avec le jeune homme dans le brancard.

Je ne put m'empêcher de lâcher un soupir et m'allongea dos au sol bétonné du petit chemin. Celui-ci était suffisamment chaud pour être agréable. Plaçant mes mains derrière la tête, je finis par dire.

- Et baah.. Dans le genre bel après-midi, j'ai déjà vu mieux... Moi c'est Alexander au passage... Pas trop secouée ?

Je regardais l'heure sur mon portable puis envoya rapidement un sms à mon employeur lui expliquant rapidement ce qu'il s'était passé puis regarda le ciel, attendant une réponse numérique et une autre orale.


#   Dim 30 Juin 2013 - 17:49

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Eviter les chieurs comme toi ~
Humeur : Pas si mauvaise

 ... Hein ?... Je penchais machinalement la tête sur le côté, une expression l'air de dire "Tu débloques ?" sur les traits. Non mais il est pas sérieux, c'est quoi ce malade ? Et puis comment il veut que je déchires son T-shirt Einstein ? Un coin de ma lèvre supérieure remonté, je le fixais encore quelques secondes avant de me rendre compte que... Il était vraiment sérieux. 

M'approchant de lui, je me mis dans son dos et j'attrapais son col entre mes mains - sans trop tirer histoire de pas l'étrangler - et je forçais dans deux directions opposées. Que dalle, pas étonnant. Soufflant sur sa nuque, je sortis mon briquet et je cramais le tissu tant bien que mal - il a choisit son jour pour ne pas fonctionner celui là - mais cette fois sur son épaule, celle dont son bras était enfourné sous le buisson.

C'était plus court que tout son dos et comme ça se situé sur la couture, ça serait plus simple. Les mailles ainsi fragilisées craquèrent et je pus répété l'opération sur son flanc avant de lui retirer le T-shirt en passant juste la manche restant par sa main libre. Et voilà - finalement j'arrive à être un minimum efficace.

Ne me refusant pas un coup d'oeil sur son torse, je contins un sourire en coin - de toute façon j'avais pas la tête à ça - et je haussais un sourcil à sa nouvelle demande. A ton service chef... Utilisant la briquet je formais des bandes irrégulières et marrons sur les bords, mais des bandes, qu'il badigeonna copieusement d'une espèce de mixture qui venait d'apparaître comme par magie - je crois que je ne me ferais jamais à ces "pouvoirs".

Une fois finit, il m'indiqua comment agir avec le produit et je grimaçais en tamponnant l'arcade, puis les pommettes, le nez et la bouche du garçon - si j'avais su ce matin que j'allais devoir faire ça, je me serai pas lever, sauver le monde c'est trop peu pour moi, je préfère laisser les autres se démerder... Oui c'est égoïste, et vous savez quoi ? Vous pouvez prendre ma place ! C'est cadeau.

Soudain, une bande de médecins (?) débarqua et je lâchais mon bandage pendant qu'ils réagissaient et faisaient le nécessaire. Ils partirent rapidement et j'avisais l'autre gars, étalé de tout son long sur le béton et torse poil qui prenait le soleil. Ok c'est quoi c'bled ? Avec un soupir répondant au siens, je secouais la tête une fois debout tout en sortant une cigarette de mon paquet. 

Je buguais en l'entendant. Heureusement qu'il a connu mieux. Son calme apparent me laissait déconcerté et je rageais sur mon briquet qui ne fonctionnait cette fois ci plus du tout avant de lui jeter un regard contrarié tandis qu'il se présentait :

- Katharina me contentais-je de répondre, cigarette entres les dents avant de me rappeler d'un truc. Mais ça tu le savais déjà... ajoutais-je en plissant les yeux.

Il me fallut quelques secondes pour que ça me monte au cerveau. Télépathie... Ca existe ici ?!? Me faisant trop d'émotion je tanguais jusqu'à un banc à à peine 1 mètre et je me posais dessus lourdement, le dossier contre mon épaule jusqu'à ce que je m'allonge. Un mec, vient de lire dans mes pensées pendant je sais pas combien de temps, et en plus :

- J'ai plus de feu...

Après midi officiellement de merde.


#   Lun 1 Juil 2013 - 22:59

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 23

Le bibliothécaire m'avait répondu de pas m'en faire et de prendre mon après-midi car je l'avais déjà bien avancé.. Du coup... REPOS ! Arrrh je ne put m'empêcher de m'étirer comme si je sortais d'une sieste et me redressa. J'étais donc désormais en repos, torse nu dans un parc avec une jeune fille boudeuse et l'heureux sauveur d'un jeune tabassé... Décidement, les journées atypiques se suivaient mais ne se ressemblaient pas. Je déposais mon regard noisette sur la jeune fille et la détailla du regard. Elle ronchonnait autant mentalement que oralement.. Même ses mimiques laissaient penser qu'elle n'était pas très réceptive à quoi que ce soit.. Je ne put m'empêcher de sourire tandis qu'elle se présentait sommairement puis haussa un sourcil en entendant la demande à peine dissimulée de Kath'.

- J'ai plus de feu...

Soupirant, je fouillait ma poche de pantalon et lui lança mon briquet après lui avoir fait un petit signe. Bon.. Première chose à faire, même s'il fait chaud, se rhabiller parce qu'en bien même le soleil est là et que physiquement, je n'ai pas trop à me plaindre... (hihi), je n'aime pas l'exhibitionnisme. Je prit ma veste et regarda si elle n'était pas trop salie. Fort heureusement, aucune tâche de sang ne fût à déplorer étant donné que sa tête avait été moins touchée et je pût donc la remettre en laissant cependant la fermeture ouverte étant donné qu'il faisait un peu chaud. Je rejoignis la fille sur le banc et m'installa après avoir repris mon briquet.

- Initiée depuis combien de temps ? lui demandais-je en souriant.

Spoiler:
 


#   Lun 1 Juil 2013 - 23:21

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Eviter les chieurs comme toi ~
Humeur : Pas si mauvaise

[HRP : T'en fais pas :D]


 Après lui avoir jeté un oeil, je le vis sortir un briquet et je lui fis un beau sourire de mon banc avant de rattraper - GG - le briquet. 

- Merci... Alexander, fis-je pour lui montrer que je ne me fichais pas de ce qu'il disait.

Pressée, j'allumais ma cigarette et je tirais longuement dessus, toujours allongée sur le banc - je sens que je vais me trouver mal avec toutes ses conn*ries. Je me souvins ensuite qu'il lisait dans ma tête et cette idée me déplut fortement même si je n'avais pas l'intention de lui faire une crise en me roulant par terre comme une gamine. UN PEU D'INTIMITÉ S'IL TE PLAIT !

... Si ça se trouve il n'écoute même pas/plus. Au moins le message est passé. J'observais son petit manège avec sa veste et je fus un peu étonné qu'il se rhabille puisque ça n'avait pas l'air de le déranger jusqu'ici. Il vint me rejoindre sur le banc et je fis la moue à sa question :

- Comment tu... Ah oui. Dis donc t'as jamais fini comme ce mec lorsque les gens apprennent que tu lis dans leurs pensées ? ne pus-je m'empêcher de dire, peut-être un peu direct.

J'en profitais pour lui répondre immédiatement, après y avoir réfléchit quelques secondes :

- Deux mois quelque chose comme ça... Et toi ?

Peut-être qu'il est au niveau maximum, j'aimerais bien voir une démo de tous ces "pouvoirs", ça pourrait être intéressant. Une sorte de spectacle. Très ouverte et absolument pas timide, je me redressais tout de même parce que j'avais la sensation d'être mal élevée et je m'installais dans le sens du banc c'est-à-dire dossier dans le dos. Fumant à nouveau, je lui tendis mon paquet de cigarettes que je n'avais pas ranger au cas où il fume. 

- Merci pour tout à l'heure... soufflais-je, un peu agacée de mon comportement.

Je tirais sur ma cigarette lentement cette fois - je me demande ce que j'aurais fait autrement... Passant vite à autre chose, je coinçais une mèche de cheveu derrière mon oreille puis je tournais la tête vers Alexander pour croiser son regard et discuter un peu :

- Comment tu fais ? Je veux dire... Pour utiliser tes pouvoirs ? questionnais-je.


#   Mar 2 Juil 2013 - 20:24

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 23

Poliment, je me forcit à refuser sa proposition de cigarette étant donné que j'essayais d'arrêter.. Autant éviter de succomber à peine commencé.. Je retenus un petit rire amusé à sa pensée. Je n'écoutais pas spécialement celles-ci mais étant donné qu'elle hurlait presque intérieurement, je fût presque obligé de l'entendre.. Amusé, je retins ensuite un rire à sa remarque puis l'observa finir de vider son sac.

- Donc, non, je ne me suis jamais fait taper dessus à cause de ça pour deux raisons.. La première c'est que je n'embête personne avec ça, comme la plupart des autres télépathes, et que si jamais je rend mon écoute publique c'est uniquement pour des cas comme celui qu'on viens d'avoir. Et la deuxième raison est que les gens se méfient de moi.. Je m'entraîne avec surement l'une des fille les plus puissantes de Terrae et forcement, ça inquiète quelques personnes.. Sinon, je crois que ça fait déjà une année que je suis là et quasiment autant depuis mon initiation mais cela fait quelques semaines que je suis étoile.. Il me semble.. Je ne suis plus tout à fait sur.. Le temps semble passer différemment ici hein ? Par contre.. Je ne comprend pas ce que tu entends par "Comment j'utilise mes pouvoirs"...

Je me mis à l'observer. Ne sachant pas si elle voulait vraiment une démonstration ou si elle demandait juste le principe de la télépathie.


#   Mer 3 Juil 2013 - 0:28

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Eviter les chieurs comme toi ~
Humeur : Pas si mauvaise

Alexander ne voulut pas fumer et je rangeais donc mon paquet de cigarettes dans la poche de ma veste kaki à manches courtes. Passant une main sous mon T-shirt, je triturais mon nombril tout en fumant de mon autre main. Il attendit que j'ai posé toutes mes questions pour me répondre et je souris en coin.

Pas franchement convaincue, je songeais qu'il savait cependant mieux de quoi il parlait que moi. Il piqua ma curiosité avec cette histoire de "fille puissante" et je haussais un sourcil. Hideko devait être la plus puissante - du moins en théorie - mais je n'avais jamais pensé que certains pouvaient effectivement être... Puissant... Et de ce que je comprenais, dangereux. 

Je levais les sourcils. Un an... C'était si long... Mais je ne le jugeais pas, je me demandais juste si je resterais ici autant de temps. Si je pars, on effacera tous mes souvenirs... Si je reste... Je ne sais tout simplement pas combien de temps je tiendrais... 'Fin on verra bien...

Sa remarque me parla énormément et je hochais la tête. Je n'aurais jamais cru être ici depuis déjà deux mois et quelques. Ma notion du temps était quasiment inexistante depuis mon arrivée, je me laissais vivre... Je devrais peut-être voir pour travailler. Je tenais à éclaircir un point alors je tournais la tête vers lui :

- Tant mieux, tu sais,... Que tu n'ai pas eu de problèmes, je ne te souhaitais pas ce genre de situation répondis-je, lui souriant ensuite avant de tirer sur ma cigarette.

Je jetais cette dernière au sol et je l'écrasais du bout de la chaussure pour l'éteindre :

- En fait... Je veux dire pour activer le pouvoir... Ca a l'air si naturel chez toi... expliquais-je avec un air un peu amusé de ce que je disais.

C'est parce qu'il est "étoile", un niveau supérieur je suppose mais... J'avais du mal à y penser en fait... A penser que j'avais des pouvoirs.


#   Mar 9 Juil 2013 - 17:16

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 23

J'écoutais Katharina se justifier avec un petit sourire. J'avais bien évidement compris mais elle semblait être gênée d'un possible quiproquo.. Cependant, elle ré-enchaîna vis-à-vis des pouvoir et s'expliqua un peu plus clairement cette fois-ci.

- En fait... Je veux dire pour activer le pouvoir... Ca a l'air si naturel chez toi... expliquais-je avec un air un peu amusé de ce que je disais.

Je me mis à l'observer durant quelques secondes, cherchant les mots appropriés.. C'est vrai qu'expliquer une chose qui viens naturellement est assez compliqué..

- Disons que je suis tout de même là depuis plus d'un an.. Forcement, au bout d'un moment, tout deviens plus "naturel".. Après il est vrai que mon don de télépathie est un don passif.. Contrairement à la plupart des télépathes, je n'ai pas à activer mon don sur une personne.. Ma télépathie reste en permanence néanmoins le hic c'est que j'entends tout.... Visualise un hall de gare puis triple le volume et le nombre et ça peut te donner l'idée de la migraine que j'ai eu les premières semaines, pour ne pas dire les mois... Désormais j'arrive à me focaliser uniquement sur ma propre pensée pour éviter d'entendre celle des autres. Mais cela à été un entraînement long et assez compliqué..

Je lui adressais un regard sympathique et un sourire. Comme si je voulais la rassurer sur son avenir en quelques sortes..

- Après, pour ce qui est du contrôle de la terre... J'ai encore du mal par rapport à la création. Par contre j'ai un don pour la remodélisation... Comme faire fleurir une rose à la place d'une fleur de pissenlit par exemple.. Il faut vraiment que tu trouve ta façon de faire.... Par exemple, dans l'affinité Terre... J'ai vu beaucoup de chose, de la créatrice de roche à la créatrice de sables mouvants en passant par le "fleuriste". Il faut trouver le style que tu aimes et tu verras que tout te paraîtra plus simple..


#   Lun 22 Juil 2013 - 14:42

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Eviter les chieurs comme toi ~
Humeur : Pas si mauvaise

 Je lui rendis son regard, le miens étant toujours aussi interrogatif tandis qu'il semblait chercher le meilleur moyen de m'expliquer ce que je ne comprenais pas bien. Je fronçais les sourcils au fur et à mesure de son discours, un peu inquiète pour la suite et compatissante en même temps - il avait dû en baver... 

Néanmoins, je pris note de ce qu'il disait, parce que ça me serait certainement utile en tant voulu. Je n'osais pas dire que depuis mon initiation, je n'avais pas réutilisé ne serai-ce qu'une fois mes "pouvoirs". J'avais un peu... Peur bizarrement même si ce n'était pas un sentiment très fort.

Il me décocha un sourire agréable mais je n'en fis pas de même, comme concentrée. Sa réaction rassurante n'était pas vraiment bon signe même si avec mon histoire de sensitive j'aurais surement moins de problème que lui. Il poursuivit quand à son élément et je hochais simplement la tête. 

Tout ça avait l'air bien, mais toujours aussi irréel à mes yeux. Je contins un soupir - je n'allais pas l'ennuyer avec mes problèmes mentaux. Il faudrait que je règle ça d'ailleurs, à force, je devrais arrêter de douter de ce qui se passe ici, surtout en ayant moi même utilisé ces fameux "pouvoirs" un fois.

- Merci répondis-je avec un petit sourire.

Je ressortis mon paquet et je m'allumais une nouvelle cigarette. J'espère au moins que la fumée ne le dérange pas... Je tirais dessus puis je rangeais mon bord*l avant d'étendre mes jambes :

- Tu as un maître toi ? continuais-je.

Si le sujet le dérange, il n'aura qu'à partir - c'est ce que j'aurais fais en tout cas.


#   Mer 24 Juil 2013 - 10:15

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 23

J'observais la jeune fil-... Bon d'accord...
J'observais la cigarette avec un peu d'envie, mais combattait celle-ci pour faire plaisir à Sergueï. Je continuais à lui sourire gentillement. Enfin pas de quoi avoir l'air débile non plus. Juste poli..

- Tu as un maître toi ?

Un sourcil se haussa. Quelle étrange demande.. Je n'avais encore jamais été soumis à cette question. Amusé, je répondis doucement.

- Je n'ai jamais eu de maître à proprement parlé. Je me suis souvent entraîné avec des personnes plus puissantes que moi.. Mais je n'ai pas vraiment eu de Maître réellement. Ou juste quand je suis arrivé.. Une fille m'a prit sous son aile.. Sinon, en ce moment, je fais partit d'une équipe ayant pour but de partir dans des missions plus dangereuse que celle attribuées aux élèves.. Les deux master présent nous entraînent, un autre étoile et moi. Alors on peut dire que ce sont des maîtres finalement..

Toujours souriant, j'observais Kath'. Cette jeune fille avait une manière de penser bien à elle qui me faisait sourire. J'espérait que cette réponse lui convenait.. Je ne savais pas vraiment quoi lui répondre.

- Et toi .. Quand penses-tu t'intéresser à ton pouvoir ? Si tu comptes le faire bien entendu... Les sensitifs sont, pour moi, les seuls pouvant à peu près contrecarrer un télépathe.. Alors j'adore m’entraîner avec eux...


#   Sam 27 Juil 2013 - 18:48

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Eviter les chieurs comme toi ~
Humeur : Pas si mauvaise

 Je ne remarquais pas son regard sur ma cigarette - en même temps je n'y voyais rien d'anormal. Par contre son sourire ne faisait pas très franc mais je ne m'en préoccupais pas, au moins c'était poli... Et puis il valait mieux ça plutôt que de tirer la tronche comme moi. 

Tirant justement sur ma cigarette, j'observais sa réaction à ma question et je souris légèrement, presque désolée - je sais, mes questions sont paraît-il "désordonnées". Mais en même temps c'est une question comme une autre et ça a un rapport avec le sujet - je suis en plein progrès, mon thérapeute fait un travail formidable.

Je l'écoutais en silence puis je hochais la tête. Donc je n'étais pas obligée d'en avoir un pour me débrouiller... Même si au final lui même en avait prit un. Je réfléchis quelques instants puis je soupirais - je verrais bien, laissons les choses se faire... Et puis voilà. 

Perdue dans mes pensées, je relevais les yeux lorsqu'il reprit la parole et je soupirais, autant parce qu'il me fallait évacuer la fumée que je venais de stocker dans mes poumons que parce que ça question m'ennuyait. M'intéresser à mon pouvoir... Un jour ?... De toute façon je me sentais larguer mais ses quelques réponses jusqu'ici m'avaient quand même un peu éclairer.

Par contre je fus un peu surprise par la suite. Les sensitifs ? Je pensais que ça ne valait pas grand chose comme pouvoir, tout simplement parce que je n'en connaissais pas les réels avantages et capacités. Cependant, ses derniers mots n'étaient pas tombés dans l'oreille d'une sourde. Est ce qu'il pourrait m'aider ? Je me laissais mollement glisser contre le dossier du banc :

- Je préférerais qu'il y ait des cours pour maîtriser ce truc, plutôt que de continuer à nous rabâcher des maths marmonnais-je, exposant mon avis.

C'était un avis très subjectif, surtout que je n'étais pas toute seule et qu'un gamin de 13 ans a besoin de continuer son "apprentissage". Mais dans ce cas pourquoi il n'y a pas des cours à côté pour avoir un peu d'aide - dans ton cas ma vieille, seul un psy pourra faire quelque chose pour toi.

- Est ce que tu... Laisse tomber fis-je finalement.

Je tirais la dernière latte de ma cigarette que je balançais ensuite par terre. Croisant les mains sur mon ventre, je restais quelques secondes silencieuse puis je tournais la tête vers lui, un peu désespérée - aussi bien par la situation que par mon propre cas, tellement ridicule de connerie :

- Désolée... C'est vraiment... Dur d'accepter tout ça me confiais-je avant de me mordre la lèvre.

Si il y a bien un truc qui m'énerve c'est de faire chier les autres avec mes états d'âmes. 

- ... Tu viens d'où toi ? demandais-je comme si de rien n'était.

... Encore une question sans aucun sens.


#   Jeu 1 Aoû 2013 - 0:12

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 432
Date d'inscription : 22/02/2012
Age : 23

Je continuais à fixer Kath' tout durant sa torture méningère avec un sourire un peu figé. Durant quelques secondes, elle ne prononça aucun mot avant de déblatérer une suite de phrase désordonnées.

- Je préférerais qu'il y ait des cours pour maîtriser ce truc, plutôt que de continuer à nous rabâcher des maths. Est ce que tu... Laisse tomber ... Tu viens d'où toi ?

Je l'observais, dubitatif sur comment répondre à ses questions ou même s'il fallait tiquer sur les précédentes. Doucement, je me permit un mini massage de l'arrête du nez avant de répondre toujours aussi calmement.

- Je viens d'Angleterre. De Londres précisément. Par contre, c'est tout ce que je sais. Mon passé n'est plus dans ma mémoire. C'est lié à mon traumatisme. Mais bon, on s'y fait. Et puis, sans mémoire, il m'a été plus facile de me refaire une vie ici..

Je lui envoya un petit clin d'oeil et un sourire doux afin de la mettre en confiance pour qu'elle arrête de stresser et de se triturer les pensées.

- Il n'y a pas de cours à proprement parlé pour une simple et bonne raison. Ces dons sont fait pour nous redonner confiance en nous et en ce que nous pouvons être. Autre chose que des humains meurtris. Le pouvoir, tu t'en rendras compte plus tard, évolue avec toi et non l'inverse.. Souvent, mieux les gens se portent, plus leur maîtrise est précise. Il faut que tu t'améliores grâce à tes propres capacités. Après, n'importe qui appréciera de t'aider. Mais personne ne t'améliora à ta place... Je ne sais pas si c'est compréhensible.. C'est un peu confus comme explication.

J'avais un peu faim à cause de l'effort que m'avais demandé le mini-sauvetage. Aussi, dans un soucis de politesse, je me relevais et me retourna vers elle.

- Je t'invite à manger ? Ah et, quelle question voulais-tu poser ? Ne tant fais pas, je ne juge personne.


#   Ven 9 Aoû 2013 - 16:59

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Eviter les chieurs comme toi ~
Humeur : Pas si mauvaise

 ... Je crois que je lui donne mal à la tête. Son air dubitatif me tira un nouveau sourire plus ou moins d'excuse. J'ai presque envie de dire que pourtant moi je suis très bien ce qui se passe ! Heureusement me dira-t-on, parce que si je me perds moi même ça pourrait devenir bizarre... Et sacrément chiant.

On peut dire que je ne m'attendais pas à ça. Comme il ne me montra aucun signe de souffrance ou bien de tristesse je rangeais la grimace compatissante que je m'apprêtais à lui servir. Oui je sais ça ne me va pas, même si je suis désolée pour lui, c'est pas tellement mon genre de le lui montrer, surtout s'il me joue pas le dernier acte dramatique de sa vie.

Je deviens méchante là. Il m'offrit un clin d’œil accompagné d'un sourire ce qui me fit lui rendre un timide sourire - mais un sourire quand même. C'est gentil de se donner du mal pour calmer ma connerie, j'apprécie, vraiment. Mes mains posées sur mon ventre migrèrent dans mes cheveux alors que je les ramenais sur une épaule.

De son côté, il entama une nouvelle réponse à mes pseudos questions et je l'écoutais en silence, les yeux baissés sur mes chaussures. Lentement pourtant, je levais le regard sur lui et je le dévisageais un instant après qu'il eut terminé. C'est bien le premier qui arrive à me dire quelque chose qui me touche en quelque sorte. Je me contentais de hausser les épaules en retour. 

- J'ai compris... Merci ajoutais-je tout de même pour qu'il n'ait pas l'impression d'avoir parlé dans le vide.

Enfin, avoir la sensation de parler à un ascenseur à action vocale ça doit pas être mieux non plus. Il se leva soudain puis me regarda et j'attendis de savoir quelle excuse il avait trouvé pour prendre la fuite - ça me donnera l'occasion de faire une sieste. Ce que tu peux être aigri ma grande !

Au final, je me retrouvais stupidement surprise de son invitation et je fis la moue. Quelle imbécile. Je repris cependant rapidement mes esprits, consciente qu'il attendait une réponse puis je lui adressais, ô miracle, un sourire sincère tout en me levant :

- J'veux bien acceptais-je.

Par contre... Je secouais la tête - c'était plus une bonne idée :

- Non, rien assurais-je en jetant un coup d'oeil dans sa direction.

Lui demander de m'aider avec ses pouvoirs, surtout après son discours de tout à l'heure se révélait complètement inutile. Quand je m'en sortirais mieux et que j'aurais enfin mûri peut-être, pour l'instant je suis en mode gamine qui fait du boudin contre la vie donc bon.

- Tu veux aller où ? m'enquis-je tout de même.

Je ne connaissais pas encore très bien ici, mais vu le temps je boirais bien un truc frai... Ou je mangerais bien une glace carrément... Ou manger tout court en fait... Il est quelle heure ?


 

Heureusement que je ne me destine pas à être secouriste... [privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Parc.
Aller à la page : 1, 2  Suivant