Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Guten Tag ? [PV : Sixty~]
#   Ven 12 Juil 2013 - 16:14

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

Je me hâtais au pas de course vers les salles de cours, tout en contemplant mon emploi du temps avec étonnement. J'avais une heure d'Allemand et j'avais finit. Je refis le début de ma journée.
Je m'étais levé et étais parti tôt pour mes cours du jour. J'étais en maths et en musique avec mon frère puis on se séparait. Lui avait Japonais et moi Allemand. J'avais donc accompagné mon cher Amadeus à nos cours et nous avions passé la plupart du temps ensemble, ne nous mêlant pas aux autres. Les deux cours s'étaient bien passés et nous nous étions séparés sur une promesse de déjeuner commun.
Je me hâtais, donc, et arrivais juste au moment à la bonne salle de cours. Je bloquais la porte et dit dans un allemand nonchalant :

Excusez-moi, je suis légèrement en retard.

J'allais ensuite m'asseoir au fin fond de la salle, juste à côté d'une jeune fille un peu moins âgée que moi. Je pris un crayon et remontais mes longs cheveux pour les nouer rapidement, ce qui fit ressortir mon côté efféminé. Évidemment, j'étais habitué, alors je m'en fichais, malgré quelques regards pas très discrets. Très vite ennuyé par le cours, qui était dur la plus simple grammaire que comportait ma langue, je regardais discrètement la jeune fille.
Elle était jolie comme tout, avec ses beaux cheveux bruns ondulés en un chignon rapide. Ses yeux, verts, brillaient d'intelligence. Elle avait la peau blanche. Elle était... mignonne, c'est le bon adjectif pour elle.





Spoiler:
 

#   Ven 12 Juil 2013 - 19:13

Personnage ~
► Âge : 17 cerises
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 185
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Ça dépend du canapé !
Humeur : Pour l'instant, je nage dans l'canapé du bonheur.

Je ne sais pas pourquoi. Non, je ne sais pas pourquoi j'ai choisi allemand en langue. Enfin si, parce que l'allemand, d'un point de vue externe, ca se rapproche du polonais. Sauf que justement, ce n'est QUE du point de vue externe. Bref, je suis nul de chez nul et c'est la boule au ventre que je sors mon cahier pour un nouveau cours de blablabla incompréhensibles. Assise seule à ma table, à côté d'une chaise vide, pour pas changer mes habitudes de fantôme.

- Entschuldigen Sie verspäte ich mich leicht.

Une tête blonde entra dans la classe au moment où le prof referme la porte. Top chrono. Mais je ne m'en occupe pas plus que cela, trop stressée à l'idée que le professeur nous colle un contrôle surprise. Prise dans des révisions intensives, je fus stoppée par le bruit d'une chaise qui racle. Ma chaise voisine. L'individu au temps records s'installa à côté de moi. Cheveux long, blond, un côté efféminé que personne ne rata. Attachant ses cheveux avec un crayon, il s'intéressa pendant un temps au cour.
Moi, pauvre âme sensible, je gribouille quelque mots, raturant soigneusement mes énormes fautes de grammaire. Pathétique. Je finis donc par abandonnée tout en écrivant des notes de musique sur une partition invisible en fin de page de mon cahier. Tout cela fut bien merveilleux, jusqu'à ce que je croise les yeux de mon voisin. Je lui sourie et lui fis un geste de la main. J'entendis des chuchotement et mon regard aux pupilles verts se fixa sur les autres qui discuté d'un sujet intéressant : mon voisin.
Le pauvre, si ca se trouve, il se fait charrier ? Vraiment horrible les autres ! Je lui sourie.

-Bonjour ! Tu es nouveau ?

J'engage la conversation par ennuis et , au fond, parce que j'ai peur que le nouveau- si s'en est un- ne se retrouve tout seul ! Je connais bien la solitude pour savoir qu'il ne faut pas trop en abuser ! Les chuchotements s'intensifie et moi je grince des dents. Vraiment de vrais abrutis !

-Ne fais pas attention à eux , dis-je en reprenant ma partition, ils ne savent pas quoi faire d'autre !
#   Ven 12 Juil 2013 - 20:52

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

Les regards derrière mon dos se changèrent en chuchotements et je pinçais les lèvres. Je priais pour qu'Amadeus soit mieux accueilli. Je poussais un soupir discret pendant que je détaillais ma voisine. Je ne dus pas être assez discret car elle me sourit et me fit un petit signe de la main. Je répondis d'un hochement de tête. Soudain, l'inconnue me demanda :

Bonjour ! Tu es nouveau ?

Je hochais la tête :

Oui, Camus, enchanté.

Eh voilà. J'avais recommencé, j'avais dit trois mots pour me présenter. Trois mots seulement ! Bref. Les regards redoublèrent d'intensité et les chuchotements se firent moins discrets. Je pus dont entendre des "C'est qui, lui ? Ou elle d'ailleurs, on sait même pas si c'est un mec ou une fille." Je poussais un nouveau soupir. La jeune fille me dit alors :

Ne fais pas attention à eux ils ne savent pas quoi faire d'autre !

Je souris, juste un tout petit peu. Elle semblait faire autre chose qu'écrire le cours et, trop curieux, je me penchais pour voir. Elle avait écrit une partition que je lus par réflexe. Un endroit clochait cependant et je m'empressais de le lui faire remarquer. Je posais mon doigt sur la note en question :

Ici. Tu as un si, alors ne met pas de do, met plutôt un ré. À propos, c'est quoi ton nom ?

Je lui sourit, pour éviter mon effet glaçon, à cause de mes yeux. Les autres chuchotèrent plus fort. Je les calmais d'un regard, tranchant, impitoyable, glacial. Ils se retournèrent et suivirent le cours.





Spoiler:
 

#   Ven 12 Juil 2013 - 23:39

Personnage ~
► Âge : 17 cerises
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 185
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Ça dépend du canapé !
Humeur : Pour l'instant, je nage dans l'canapé du bonheur.

Bien qu'il fut polis dans ses mots, je noté qu'il ne devait pas avoir l'habitude de parler. Du moins avec des inconnu. Et je suis une inconnu pour un peu près tout le monde alors ! Je souris à cette triste constatation. Je le sentis se pencher sur mon cahier. Prise en flagrant délit, je le vis relire mon brouillon de partition. Pourvu qu'il ne si connaisse pas !

-Ici. Il mit son doigt sur une note : Tu as un si, alors ne met pas de do, met plutôt un ré. À propos, c'est quoi ton nom ?

Et bah pas de chance, il est doué. Et moi ca fait un moment que je n'ai pas pratiquée, mais la salle de musique m'avais fais ressortir mes cahiers du placard. Ce qui est une expression, puisque je n'ai que deux trois CDs dans mon sac de voyage, pas de cahier !

-Tu as raison, je suis un peu rouillée. Sixtine !

Heu ... Avec "Sixtine" comme prénom, je ne suis pas sur qu'il est compris. On pourrait prendre sa pour une tournure, une expression ...
Bref, mon prénom me pose toujours problème de toute manière !
J'attrape ma gomme et change ma note, en haut dans le coin je note "Camus = musique/partition" . Je mets souvent des petits mémos, ca m'aide à me retrouver !

-Sixtine c'est mon prénom ... Tu connais deux trois personne ici ?

J'avais réellement peur qu'il se retrouve seul. Il lançait quelques regards glaçant à nos camarades à la volé, bien que cela ne signifie pas grand chose. Après tout, être nouveau à Terrae, c'est forcément qu'on a pas toujours eu la belle vie. Alors si on se sens seul ici, on peut vite déprimé ! Et je suis bien trop gentille/innocente/naïve pour laisser quelqu'un seul dans ce labyrinthe !
Je vis un projectile arrivé sur ma table, dépliant le bout de papier je pus lire le message de la fille sur notre gauche "C'est une fille ou un garçon ce phénomène blond ?". Je fonce les sourcils et grogne en attrapant mon stylos rouge : "Si tu sais pas faire de différence à ton âge, cours chercher des lunettes !".
Je lui balance son papier exprès par terre. J'aime pas les commères. Fin de la discussion !
#   Dim 21 Juil 2013 - 16:42

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

La jeune fille se redressa lorsque je la corrigeais.

Tu as raison, je suis un peu rouillée. Sixtine !

Elle gomma la mauvaise note et la changea puis griffonna quelque chose en haut de la page. Elle se tourna ensuite vers moi :

Sixtine c'est mon prénom ... Tu connais deux trois personne ici ?

Je souris, un peu intimidé. J'allais répondre lorsqu'une boulette de papier atterrit sur le bureau de Sixtine. Elle provenait du bureau juste derrière. Je lus par réflexe. Pas bien Camus de lire ce qui ne te regarde pas. Or le papier me concernait effectivement. Le ou la destinataire y demandait si j'étais une fille (ah ah.) ou un garçon. Sixtine y écrivit une réponse qui me fit sourire. Bien envoyé. J'entendis un hoquet indigné derrière lorsque la destinataire lut le papier. Puis Sixtin l'envoya par terre. Le professeur lorsqu'il vit la boulette de papier rouler depuis le bureau de la jeune fille, fronça les sourcils et aboya :

Mademoiselle ! Je vous serais garant de bien vouloir éviter ce genre de gaminerie dans mon cours. Vous copierez...

C'était moi, Monsieur. Répondis-je en vitesse. Je m'en excuse.

Le professeur s'avança vers moi. Il redressa ses lunettes sur son nez et lâcha :

Dans ce cas, Monsieur-le-nouveau-qui-se-croit-tout-permis, vous écrirez cinquante fois la phrase "Ich muss die Lektionnen folgen." Et ramassez-moi ce papier.

Je m'inclinais légèrement et me levais pour aller prendre la boulette. Le professeur poursuivait à nouveau son cours. En revenant à ma place, je lançais un sourire dragueur apprit pour le mannequinat à le jeune fille à l'origine de la question. Je chuchotais :

Je crois que tu sais à présent. Je te prierais de ne plus importuner Sixtine, merci.

Sur ce, je me retournais en direction du tableau.





Spoiler:
 

#   Sam 27 Juil 2013 - 13:47

Personnage ~
► Âge : 17 cerises
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 185
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Ça dépend du canapé !
Humeur : Pour l'instant, je nage dans l'canapé du bonheur.

-Mademoiselle ! Je vous serais garant de bien vouloir éviter ce genre de gaminerie dans mon cours. Vous copierez ...

Alors que j'allais recommencer à écrire sur mon cahier, la voix du professeur me fis l'effet d'une douche froide. Je relève la tête et me retrouve nez-à-nez avec lui. J'allais lui répondre en lui expliquant le problème, mais ma voix resta bloquée au fond de ma gorge. Les adultes me font directement cet effet là. Pourquoi leur parler, ils n'écoutent jamais !

C'était moi, Monsieur. Répondit Camus en vitesse. Je m'en excuse.

Je tourne la tête vers Camus, un cour instant indignée de le voir prendre ma place de mauvaise élève ! C'est un nouveau après tout, il n'a pas besoin de cela maintenant ... Zut, zut, zut !
Je vois le prof se rapprocher en relevant ses lunettes. Oh non ! Pas bon tout ca, pas bon du tout !

-Dans ce cas, Monsieur-le-nouveau-qui-se-croit-tout-permis, vous écrirez cinquante fois la phrase "Ich muss die Lektionnen folgen." Et ramassez-moi ce papier.

Je regarde Camus se lever et jeter le papier. Je me promets intérieurement de ne plus aider ma voisine de derrière à faire ses exercices de maths. Vraiment. Je suis pas contente. Je fronce les sourcils et commence à mâcher mon crayon de papier ... Quand je vois mon voisin sourire bizarrement à ma nouvelle non-amie, j'en lâche mon crayon ! C'est quoi ce nouveau délire ?
Je secoue la tête histoire de ne pas y penser et le laisse se rasseoir en regardant le tableau. Je ne tiens que dix minutes avant de lui attraper un bout de son T-shirt.

-Camus, chuchotai-je, pourquoi tu as fais ca ?!

Je fronce les sourcils pour lui montrer mon mécontentement à l'idée qu'il fasse mes lignes à ma place. Je regarde le prof qui n'as pas l'air de nous remarquer. Temps mieux, je n'ai pas envie de me faire virer de cours moi !
Je replace une mèche rebelle derrière mon oreille, mes chignons ne tiennent généralement pas très longtemps. Mince de mince, tout joue contre moi aujourd'hui ... Dire que je suis en train de me prendre la tête pour une mèche de cheveux ! Pff ... Pathétique.

#   Lun 29 Juil 2013 - 23:02

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

Je m'étais rassis et suivais le cours (ou plutôt m'ennuyais ferme) depuis une dizaine de minutes lorsque quelque chose tira un bout de mon T-shirt. Je me tournais face à une Sixtine assez remontée.

Camus, chuchota-t-elle, pourquoi tu as fais ca ?!

Je lui fis un sourire maladroit, hésitant. Je réfléchissais à la raison de mon acte et la trouvais bientôt. Je me retint de rire en la voyant s'énerver sur une mèche de cheveux. Je la pris en m'approchant légèrement d'elle et plaçais la rebelle du bon côté derrière son oreille droite. Je répondis, amusé :

La galanterie, Mademoiselle, je ne voulais pas que tu subisse une punition... - je jetais un regard glacial à la voisine de derrière de Sixtine - ...injuste et cruelle.

La fille en question se raidit et brandit sa main en l'air. Je reprit ma place et fis semblant de me concentrer sur mon cahier. Le professeur interrogea la jeune fille et elle dit, en me jetant un regard de biais :

Monsieur, Lorelleï est très impoli avec moi et il me dérange pour travailler.

Stupéfait, je regardais la fille. Quelle pétasse ! Et quel coup bas ! Le professeur dit d'une voix contenue :

Eh bien Monsieur Lorelleï va sortir de la classe s'aérer jusqu'à la fin du cours.

Je me levais brusquement et me dirigeais vers la sortie. Avant de passer la porte, je me retournais vers le professeur et fit une courbette en lâchant d'un ton ironique au possible :

Merci pour ce cours Professeur... Cours que je qualifierais de... Barbant à mourir~

Puis je sortis. Lorsque je fermais la porte sous les éclats de rires, je me rendis compte que j'avais oublié toutes mes affaires. Mince. Je patientais donc pour les cinq minutes qu'il restait avant la fin du cours. Lorsque la cloche sonna, je m'avançais vers la porte, laissant sortir les étudiants. Une fois qu'ils seraient tous sortis, je pourrais aller chercher mes affaires et m'expliquer avec le professeur. Ou pas.





Spoiler:
 

#   Mar 30 Juil 2013 - 14:36

Personnage ~
► Âge : 17 cerises
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 185
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Ça dépend du canapé !
Humeur : Pour l'instant, je nage dans l'canapé du bonheur.

Camus me souris maladroitement. Je vois bien qu'il est aussi gêné que moi quand il s'agit de discuter. Il rattrape ma rebelle de mèche et la replace. Merci bien, Sixtine n'a pas l'air de savoir le faire toute seule ! Pff ...

-La galanterie, Mademoiselle, je ne voulais pas que tu subisse une punition... - il jette un regard glacial à notre tendre et aimée camarade - ...injuste et cruelle.

Argh ! Pourquoi tout le monde arrive à être aussi gentil avec moi ? Je ne me sens plus vraiment à ma place, je crois que l'orphelinat me manque ... Pardon ? Syndrome de Stockholm bonjour !
Je lance un coup d'œil rapide vers la radoteuse. Celle-ci le bras levée et direction du professeur me rappela les centaine de gamines prêtes à rapporter. Faut croire qu'elle a pas appréciée le commentaire ... Sans rire ?

-Problème en vue. Murmurai-je.

Le prof l'interrogea, sur d'avoir réponse à sa question. En échange, il eu LA remarque lui donnant tout les droits sur mon pauvre ami. Quelle petite larve d'abrutisme ultime cette sale /////// ! Arhem. Nous sommes polis. Nous ne dirons pas cela à voix haute. Mais on le pense assez fort pour qu'elle le sache.

-Eh bien Monsieur Lorelleï va sortir de la classe s'aérer jusqu'à la fin du cours.

"Eh bien le professeur est aussi con que sa crétine d'élève et ce, jusqu'à la fin de sa vie." ! D'accords, je me calme. Je serre bien fort mon stylos. Je vois Camus se lever plus que brusquement et sortir de cour après avoir salué son publique. Bah ! Au point où on en est ...

- Merci pour ce cours Professeur... Cours que je qualifierais de... Barbant à mourir~

J'aime cet élève qui vient de sortir de cour sous les rires de mes camarades. Je m'octrois un sourire. Jamais je ne serai capable d'une telle chose. Dommage.
Je soupire et gribouille des dessins sur mon cahier attendant la fin du cour approchant. Les élèves ne suivent plus, trop content de pouvoir commenter l'attraction qu'est devenus Camus. J'espère qu'il aime la popularité.
A la sonnerie, je range lentement mes affaires. J'attrape celle de mon ex-voisin qu'il a oublié et attrape les deux bandoulières pour sortir de cet endroit. Entre temps un groupe me percuta pour s'en aller. Je me cogne contre la table et lâche un des sacs. Par habitude, je ne fais que grogner. Bande de délinquants !
Je vois Camus revenir, je brandis son sac en souriant. Je commence à trottiner vers lui.

-On ne court pas dans ma salle de classe Miss Spadime. Déclara le professeur en me tendant ma copie de la semaine précédente.

Je me retrouve avec un magnifique 1, cerclé de rouge. J'aime beaucoup le deuxième cercle qui tente de me faire comprendre "Cas désespéré." ! Je souris hypocritement à mon  interlocuteur, je peux me le permettre. Il n'est pas vraiment polis.

-Merci Monsieur. Et mon nom à moi c'est SZPADIME !

Sur ce, je me contente de donner son sac à Camus, visiblement près à s'expliquer avec le professeur. Peine perdu : la fille de tout à l'heure peut bien être la pire garce de la planète, c'est avant tout sa meilleure élève. Donc, son petit trésor.
#   Sam 3 Aoû 2013 - 14:53

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

Alors que j'arrive au palier de la salle de classe, je vois Sixtine qui brandit mon sac en souriant. Elle se met à trottiner vers moi, histoire de me donner mes affaires. Le prof l'interpelle en lui donnant sa copie et elle lui sourit hypocritement puis répond de façon assez drôle au prof qui vire rouge colère. Je souris et m'avance vers les deux protagonistes. Sixtine me donne mes affaires que je rattrape et je hisse ma lourde sacoche sur mon épaule.
Je me met face au professeur et tend la main, réclamant à mon tour ma copie. Lorsqu'il me la donne enfin, je souris de satisfaction en y voyant un 20+. Je lance un regard à la copie de la jeune fille qui m'a "dénoncé" au professeur. Elle comporte un 19 entouré en rouge. Plus que satisfait je décoche un sourire sympathique au professeur et part rejoindre ma nouvelle amie hors de la salle d'allemand.
Je pose ma sacoche à terre pour y ranger ma copie. Alors que j'aillais l'y déposer, la Peste (ce sera désormais son surnom !) shoote dedans, la renversant et rit en s'éloignant. Mon regard plante quelques éclats de glace entre ses omoplates puis je tente de réunir les différentes affaires éparpillées autours de moi. Je remarque que mon cahier de composition est au milieu du couloir. Les personnes qui y marchent n'y font pas attention et avant que j'ai eu le temps de le ramasser, un garçon marche dessus. Je prend le cahier en question et inspecte son précieux contenu. Tout y est et en parfait état. Je reviens et prend mon sac pour le poser sur mon épaule, mes compositions toujours dans la main.
Je fais un sourire à Sixtine pour lui montrer que tout va bien, même si intérieurement je bout de rage, et lui propose gentiment :

Ça te dis d'aller boire un truc à la cafèt' ? Je t'invite ! Je pourrais te montrer les compo' que je fais si tu veux.





Spoiler:
 

#   Sam 3 Aoû 2013 - 15:34

Personnage ~
► Âge : 17 cerises
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 185
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Ça dépend du canapé !
Humeur : Pour l'instant, je nage dans l'canapé du bonheur.

Camus arrive avec sa copie hors de la classe. Je vois bien son 20+ sur son devoir. Blasé. Moi avec mon 1, je vais pas faire ma fière. Rappelez-moi pourquoi j'ai pris cette langue déjà ? Ah oui, la Pologne. Les origines, tout ca. Sauf que l'Allemand, bah j'aime pas en faite. Et quand j'aime pas, je sais qu'il faut pas trop forcé. Limite je me demande si le prof m'a mis 1 par pitié en faite ! Ca dois être ca ...

Je regarde Camus ranger sa feuille, tout en souriant face à ce spectacle. C'est pas tout les jours qu'on voit quelqu'un s'en prendre à un prof ici. Une minute, non, trente secondes plus tard, je vois le sac de mon nouvel ami valdinguer en pleins milieu de l'espace. Je ne réagis pas tout de suite. Jusqu'à ce que je vois la Peste passer devant moi avec un sourire moqueur. Je lui souris aussi, balance mes cheveux en arrière et lui lance un regard vengeur. Pas habitué à ce genre de réaction de ma part, elle fuit -VICTOIRE- et moi je rougis directement. Bien sur que je me vengerai pas, je sais même pas frapper quelqu'un ! Je cour vers mon ami qui à l'air plus que stressé par le bon ou mauvais état d'un cahier.
Il se retourne vers moi en souriant. Je me permets de lui sourire aussi.

-Ça te dis d'aller boire un truc à la cafèt' ? Je t'invite ! Je pourrais te montrer les compo' que je fais si tu veux.

Je réfléchis deux secondes. Je n'ai rien à faire de très important aujourd'hui et mon prochain cours est dans 2 bonnes heures étant donné qu'un Master professeur est parti en mission ! Je ramène correctement mon sac sur mon épaule et réponds par l'affirmative d'un mouvement de tête.

-Si c'est toi qui invite et qu'en plus je peux lire tes compos ... Comment ne pas accepté ?

Sur ce, nous nous dirigeons rapidement vers la cafétéria. Les regards posés sur nous : l'associable et le nouveau BG efféminé. Genre " C'est quoi leur délire ? ". Bah vous savez quoi ? Je risque de pas être associable très longtemps au rythme où les gens m'aborde ! Bien que je pense que les regards se tourne naturellement plus vers Camus. Normale quoi.
#   Sam 10 Aoû 2013 - 17:40

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

Du coin de l'œil, je vois Sixtine qui tente d'intimider le Peste. La jeune fille rejette ses magnifiques cheveux en arrière et lance un regard mi-méchant mi-menaçant à la fouteuse de trouble. J'éclate d'un rire franc en voyant l'autre s'enfuir. Ma nouvelle amie vira au rouge. Que c'était drôle à voir ! Ensuite Sixtine était revenue vers moi et elle réfléchissait à ma proposition. Elle finit par accepter :

Si c'est toi qui invite et qu'en plus je peux lire tes compos ... Comment ne pas accepté ?

J'eus un sourire ravi et l'entraînais alors vers la cafèt'. L'incident avec la peste avait déliée ma langue et je demandais à Sixtine :

Dis-moi... Comment tu as fait le tour avec tes cheveux, tu sais tout à l'heure, avec l'autre peste ? C'était juste génial !

Je souris, admiratif. Alors qu'on arrivait à la cafèt, je poussais la porte et laissais passer la jeune fille, galant. J'entrais à sa suite. Dès qu'on m'apperçut, les chuchotements allèrent bon train. Intrigué, je tendis l'oreille. Deux garçon parlaient en me désignant pas très discrètement :

Il est pas déjà entré, lui ?
Si ! je l'ai vu entrer y'a même pas trois minutes ! Comment c'est possible ?

Je baissais légèrement la tête. Donc mon frère était là. Je le cherchais du regard et le repérais au fond de la salle. Je pris mon amie par le poignet, délicatement, et l'entraînais vers le silhouette solitaire de mon jumeau. Arrivé face à lui, je lui dit :

Hey Ama ! Besoin d'un peu de compagnie ?

Le jeune homme redressa la tête et un sourire éclaira son visage :

Yeah ! Camus, comment va ? Bien passé ta matinée ? C'est qui la jolie fille avec toi ? Ta copine ?

Malgré moi, mes joues prirent une teinte rosée. Je donnais un coup à mon frère qui me le rendis en riant pendant que je protestais :

Nan ! Pas ma copine, idiot !! C'est une camarade de classe que j'ai rencontrée. Je l'ai invitée vu qu'on a pas cours. -je me calmais difficilement et fis les présentations- Sixtine, je te présente Amadeus, mon frère. Ama', Sixtine, Sixtine, Ama'.

L'air un peu boudeur je les laissais se saluer puis dis à Sixtine :

Je vais aller chercher quelques snacks. Dis-moi ce que tu veux ! Et donnes moi ce que tu veux boire aussi, s'il te plais. Ensuite on regardera mes compos ! Ça te va ?





Spoiler:
 

#   Sam 10 Aoû 2013 - 18:34

Personnage ~
► Âge : 17 cerises
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 185
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Ça dépend du canapé !
Humeur : Pour l'instant, je nage dans l'canapé du bonheur.

-Dis-moi... Comment tu as fait le tour avec tes cheveux, tu sais tout à l'heure, avec l'autre peste ? C'était juste génial

Camus me pris au dépourvus. Totalement. C'est ma mère qui faisait toujours ça. Dans les moments où je ne m'entends pas avec quelqu'un, je le reproduis. Histoire de me sentir plus forte. Mensonge, mensonge !
Je vois son sourire, admiratif. Je détourne les yeux, nous arrivons à la cafét' et j'entends encore un gargouillis de murmures sur notre passage.
Quand à mon ami, il à l'air tout de suite plus alerte et cherche quelque chose. Ou quelqu'un. Ma seconde option est confirmée quand Camus attrape mon poignet gentiment et m'amène vers le fond de la salle. Une silhouette se dessine et bientôt, je reste plantée dans le sol, la bouche ouverte.
Y'a Camus qu'est assis devant nous.

-Hey Ama ! Besoin d'un peu de compagnie ?

Je vois "Ama" relever la tête et de nous sourires à tout deux. C'est la copie conforme de Camus. Mais je ne reste pas choquée bien longtemps. Des jumeaux, j'en ais vues. La plupart du temps c'est eux qui partaient le plus vite. Les couples sont fans de jumeaux. Bref, je sourie à mon tour. "Ama" se tourne vers moi. Puis vers sont frère.

-Yeah ! Camus, comment va ? Bien passé ta matinée ? C'est qui la jolie fille avec toi ? Ta copine ?

Je deviens rouge comme une pivoine. Moi ? Copine ? De qui ? (...) CAMUS ?! Olala, j'espère que personne ne suit ce genre de résonnement, sinon les filles vont me lynchées aux dortoirs !
Camus se jette sur son frère et le frappe gentiment. Son frère le lui retourne. Adorable.

-Nan ! Pas ma copine, idiot !! C'est une camarade de classe que j'ai rencontrée. Je l'ai invitée vu qu'on a pas cours. Sixtine, je te présente Amadeus, mon frère. Ama', Sixtine, Sixtine, Ama'.

Je donne un signe de tête avec un sourire, assez timide. Je suis pas sortie d'auberge. Amadeus alors ... Camus, Amadeus, Sixtine, ont fait la collecte de beaux noms ! Je ne le fixe pas trop longtemps, de peur d'être impolis.

-Je vais aller chercher quelques snacks. Dis-moi ce que tu veux ! Et donnes moi ce que tu veux boire aussi, s'il te plais. Ensuite on regardera mes compos ! Ça te va ?

Je lui sourie aussi. Mais je ne sais pas du tout ce qu'il veut dire pas "snack" ! Je ... Je connais pas ce langage moi ! Je tourne la tête un peu partout, ok, je respire. Je relance mes cheveux en arrière comme tout à l'heure, parce que Camus à l'air d'apprécié. Je lui fais un clins d'œil entendus et lui lance :

-Juste un pain au chocolat et un thé pour moi s'il te plait. Un thé vert !

Je vois mon ami partir et me retourne vers son jumeau. Et puis ça saute aux yeux. Ils sont différents. Je m'assois. Et je ne sais pas trop où me mettre. Je ne connais pas Amadeus. Il a les cheveux plus foncé que son frère et un éternel sourire !

-Tu étais ... passé où toi ? Dis-je vraiment, vraiment timide. Ton frère est devenus une belle coqueluche ... en moins de quelques minutes tu sais !

Ouai, parle lui de son frère ! Je me frappe le front et me le cogne ensuite sur la table. Idiote, idiote, idiote !

-Désolé ! Je ... Je ...

Je baisse la tête, rouge comme une tomate transgénisée ... Bravo Sixtine. Niveau communication, c'est pas gagné !

-Tu t'intègres bien ici ?

Camus ... Viens me sauveeeeeer !
#   Dim 11 Aoû 2013 - 12:27

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

À ma question, Sixtine semble prise au dépourvu. Elle eut ensuite l'air choqué par la découverte de mon jumeau, ce qui me fit rire intérieurement. Du coin de l'œil alors que je me battais avec mon frère, je la vis rougir violemment. Puis elle eut l'air légèrement perdu lorsque je lui demandais ce qu'elle voulais que je lui prenne. Finalement elle rejeta à nouveau ses cheveux en arrière et me fit un clin d'œil en disant :

Juste un pain au chocolat et un thé pour moi s'il te plait. Un thé vert !

J'acquiesçais et répondis à son clin d'œil, malicieux. Amadeus m'interpella alors que je m'en allais :

Et pour moi, un croissant !

Je hochais la tête et m'en allais commander tout ça.

[PV Amadeus]

Je m'accoudais à la table de la cafèt. Quelle bonne surprise cette apparition de mon frère. Et comme j'aimais le taquiner ! Moi méchant ? Nope, M'sieurs Dames ! Je détaillais alors la jeune fille en face de moi. Elle était mignonne à croquer, à sa façon. Elle semblait intimidée par ma personne, ce qui me fit sourire. Elle tenta d'engager la conversation :

Tu étais ... passé où toi ? Ton frère est devenus une belle coqueluche ... en moins de quelques minutes tu sais !

Je ris. Affalé dans ma chaise comme toujours dans une attitude détendue, je fourrais mes mains dans mes poches. Elle eut l'air de croire avoir fait une bêtise et se corrigea :

Désolé ! Je ... Je ...

Elle se tut et baissa la tête, rouge tomate. Cette petite me plaisait ! Encore quelqu'un à taquiner ! Bref. La jeune fille continua :

Tu t'intègres bien ici ?

Je souris. Je me levais, me penchant près de Sixtine et prit son menton pour lui relever la tête. Je répondis d'une traite :

En fait... Je suis pas les leçons d'allemand ! Je suis moi-même allemand, je préfère apprendre d'autre langues ! Camus est paresseux, il préfère avoir de bonnes notes sans travailler. -je ris- Ça t'en bouche un coin hein ? Ensuite... Camus a été mannequin, il est beau de nature. Et son caractère glacial ajoute à sa classe ! Lui, on le trouve cool, beau, classe. Moi, c'est plutôt mignon, adorable ! Comme un gamin ! Et ça me va très bien !

Je lui fis un clin d'œil puis me rassis. Du coin de l'œil, Camus se ramenait avec un plateau plein de bonnes choses. Miam. Je lui lançais :

Hey, frérot ! Ta copine est adorable, tu sais !

[PV Camus]

Je posais le plateau sur la table que j'occupais avec Sixtine et Amadeus puis frappais méchamment mon frère derrière la tête. Je râlais :

Pas ma copine ! J'espère que tu ne l'as pas taquinée, ni mise mal à l'aise, idiot !

L'autre rigola et piqua son croissant, sans répondre évidemment.





Spoiler:
 

#   Dim 11 Aoû 2013 - 19:08

Personnage ~
► Âge : 17 cerises
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 185
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Ça dépend du canapé !
Humeur : Pour l'instant, je nage dans l'canapé du bonheur.

Amadeus sourit. Surement de mon côté très ... stupide. Je sens ses doigts me soulever le menton. Debout, au-dessus de la table, il décide de m'expliquer vivement ce qu'il en pense.

-En fait... Je suis pas les leçons d'allemand ! Je suis moi-même allemand, je préfère apprendre d'autre langues ! Camus est paresseux, il préfère avoir de bonnes notes sans travailler. Ça t'en bouche un coin hein ? Ensuite... Camus a été mannequin, il est beau de nature. Et son caractère glacial ajoute à sa classe ! Lui, on le trouve cool, beau, classe. Moi, c'est plutôt mignon, adorable ! Comme un gamin ! Et ça me va très bien !

"Comme un gamin !". Je ne le trouve pas gamin, mais plutôt joueur. Surement très agréable à vivre en faite. Alalala, je tombe sur mes voisins allemands alors. Moi qui déteste cette langue depuis deux mois ! Vraiment, vraiment pas du tout comme dans mon pays. Très peu de ressemblance. Je lui souris. Un cas à examiner encore. Comment vais-je écrire cette double rencontres ? Je verrai ça ce soir !

-Hey, frérot ! Ta copine est adorable, tu sais !

Je lève un peu plus la tête, les joues rougies par ses mots. Bon, assimiler copine à amie. Pas de stresse ! Sixtine on se reprends. Je vois Camus arriver posant un plateau remplis sur la table.

-Pas ma copine ! J'espère que tu ne l'as pas taquinée, ni mise mal à l'aise, idiot !

Je tente de resté stoïque face à la chamaillerie des deux frères. Mais je ne peux m'empêchée de rire quand Amadeus chipe son croissant sans répondre à son frère.

-Amadeus m'expliqué que vous étiez très dissociable. Et que vous étiez allemands ! J'attrape mon thé et bis une gorgée. Merci pour ça !

J'attrape mon élastique et attache mes cheveux. Chignon Powa ! Ca je sais faire en deux trois mouvements rapides. Ma seule fierté je crois ... Bref, je mords dans mon pain en chocolat et soupir de soulagement.

-J'ai pas eu le temps de déjeuner ce matin, je voulais pas me faire coller par ce fou ! Fis-je en reprenant mon thé. Vous êtes là depuis combien de temps maintenant ?
#   Lun 26 Aoû 2013 - 11:54

Personnage ~
► Âge : 2O ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 14/06/2013
Emploi/loisirs : Musique, et m'amuseeeeeer °^°
Humeur : Je père le feu !!! Eh, attendez... Ça fait pas mal ça ?

[HRP : si ça devient trop bordélique entre les PV Ama et Camus, dis-le moi :s]

PV : Amadeus.

Je rit lorsque mon frère me frappa, malgré que ça m'ait fait mal. Je mordit dans mon croissant et chipais le croissant de Camus alors que celui-ce s'asseyait. Je le taquinais :

Eh, frérot ! Je te pique ton croissant, t'en a pas besoin ! T'es en surpoids, pour un ex-mannequin !

Camus me repris la pâtisserie et me frappa à nouveau derrière la tête en râlant :

Je suis plus mannequin alors fout moi la paix, espèce de charognard !

Je ricanais et lui tirais la langue. Sixtine but une gorgée de son thé qui sentait bon, je dois l'avouer. Elle s'attacha les cheveux en chignon avec une dextérité qui me laissa pantois. Et admiratif. Elle mordit ensuite dans son pain au chocolat.

J'ai pas eu le temps de déjeuner ce matin, je voulais pas me faire coller par ce fou ! Je haussais un sourcil en même temps que mon frère, parfait miroir. Vous êtes là depuis combien de temps maintenant ?

Je souris et lançais un regard à mon frère.

Pv : Camus.

Amadeus, je te hais... C'est ce que je pensais en mordant dans ma pâtisserie. Je répondis après avoir avaler ce que j'avais dans la bouche :

Ça va faire deux petits mois... Peut-être un peu plus ! Et toi ?

Je luis souris gentiment et en remarquant qu'Amadeus avait son saxophone avec lui, j'eus une idée. Je proposais à mon amie :

Eh ! Tu voulais voir mes compositions, non ? Que dirais-tu d'en entendre une ? Comme j'ai ma voix et Amadeus son saxophone, alors je me disais que l'on pourrait te faire un mini concert ! Ça te plairait ?





Spoiler:
 

#   
Contenu sponsorisé

 

Guten Tag ? [PV : Sixty~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Salles de cours. :: Salle de Langues.
Aller à la page : 1, 2  Suivant