Partagez
Apprendre à regarder devant soi, c'est pas compliqué qu'ils disent... [Privé]
##   Mar 16 Juil 2013 - 13:55

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aoi Amazaki
Aoi Amazaki
Master Air Solaire
Messages : 1320
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Te soigner après ta dernière connerie.
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Après une courte journée de cours, entrecoupée d'une petite heure et demi de pause, je me décide à aller flâner au village, sans pour autant avoir envie de faire quoi que ce soit de précis. Mes yeux courent sur les vitrines des magasins alentours, alors que je soupire doucement. Mon uniforme me tient vraiment chaud, malgré mes manches courtes, du coup je me suis attachée les cheveux. Je croise quelques personnes connues, discute un instant avec elles afin de prendre des nouvelles ; pourtant, la plupart s'en va rapidement, me laissant seule avec mes pensées. Ces derniers temps, j'ai à nouveau repris la mauvaise habitude de rêvasser en plein jour, et ça ne m'aide pas forcément à oublier... ce que je souhaite oublier.

Ça me perturbe, ça m'obnubile même. On a pas idée d'autant se prendre la tête à cause d'un type qu'on déteste. Même s'il a certains bons côtés, il ne faut pas lâcher le morceau et se laisser aller. C'est un feu, et j'attends rien d'eux. Ils sont tous pareil, de toute manière.

D'un autre côté, il y a cette histoire avec mes pouvoirs – est-ce que je peux, oui ou non, utiliser mon pouvoir de Guérisseuse à mauvais escient ? Ce n'est pas que je souhaite réellement le faire, simplement j'aimerais être capable de maîtriser toutes les particularités de mes pouvoirs. Mieux vaut prévenir que guérir, hein.

Je fouille dans la poche de ma jupe pour chercher mon portable et regarder l'heure, avant de le ranger avec un soupir. On est en plein milieu d'aprem', et bien entendu j'ai strictement rien à faire. Je sens que je vais aller m'entraîner un peu, là, parce que franchement... Je suis blasée.

Je relève les yeux, avant de les écarquiller lorsque je constate que je viens de rentrer dans quelqu'un.

– Mince, pardon, je suis désolée, je m'excuse immédiatement en rougissant quelque peu de gêne. J'ai pas fait attention.

J'espère que c'est pas un Titan... Quoi que si ça avait été le cas, j'aurais atterris sur le sol assez douloureusement.



Je vole en #F54759
##   Mer 17 Juil 2013 - 4:26
Anonymous
Invité

La journée avait été douce et tranquille. J'avais passé quelques heures à parler avec Lou avant qu'elle ne me demande une énième fois l'autorisation de garder Aikô. Je n'avais pu refuser, encore une fois, et c'est sourire aux lèvres que je la lui avait confié. Bien que je ressentais encore un gros pincement au cœur à l'idée de me séparer du petit bout, je faisais un effort pour faire confiance à ce petite duo. Il ne s'était encore jamais rien produit de malencontreux jusqu'à présent.
De plus cela me laissait la possibilité d'aller voir Dante et d'être seule avec lui. Et le chat. Bien entendu.

Passer du temps ainsi avec Dante, avant qu'on ne s'installe définitivement ensemble, me faisait du bien. Je le découvrait un peu mieux, il faisait de même avec moi. Et puis ça me permettait d'avoir de plus en plus confiance. De plus en plus envie d'être dans ses bras de façon spontanée.
Et il passait parfois me voir lui aussi et on sortait un peu, avec la petite. C'était comme un rêve.

Je secouais doucement la tête en souriant. Je sortais à peine de chez le Master et avait décidé de flâner près des boutiques. Peut-être pourrais-je trouver quelque chose de joli pour remercier Lou? Ou encore pour Hideko... Je verrais bien.
Mon regard s'arrêta soudainement sur une petite poupée d'enfant. Une poupée de chiffon pourtant adorable. Mon visage s'illumina quand je me mis à imaginer Aikô dormant avec. Et...

-Ouch!

Quelqu'un m'était rentré dedans, sans avoir eu l'air de s'en rendre compte. Enfin pas sur le coup.

-Mince, pardon, je suis désolée. J'ai pas fait attention.


C'est une jeune femme, rougissante de confusion. Je rigole doucement pour lui assurer que tout va bien.

-Ce n'est rien. Il n'y a pas de mal. Vous ça va?


##   Mer 24 Juil 2013 - 23:10

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aoi Amazaki
Aoi Amazaki
Master Air Solaire
Messages : 1320
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Te soigner après ta dernière connerie.
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Récapitulons. Depuis le début de la semaine, ça doit nous faire un score de Maladresse 21 – Aoi 0 si je compte bien. Je crois que je vais arrêter de compter, sinon je vais finir par déprimer le reste de la journée. La jeune femme face à moi est plutôt petite, les cheveux longs, sombres et attachés. Visage pâle, petit sourire. Elle rit doucement lorsque je m'excuse, et je me sens soudainement encore plus stupide.

-Ce n'est rien. Il n'y a pas de mal. Vous ça va?


– Ah ? Oui, oui bien sûr.

Je la fixe un instant sans trop savoir quoi faire. J'émis un léger rire nerveux en me frottant machinalement la nuque.

Puis, je laisse mon regard flotter jusqu'à la vitrine du magasin qu'elle était visiblement en train de contempler avant que je ne lui rentre dedans, et laisse un petit sourire à nouveau gêné étirer mes lèvres.

– En plus, je t'ai dérangée dans tes emplettes. Enfin, je te tutoie, mais tu dois être plus âgée que moi...

Léger soupir.

– Pardon. Recommençons depuis le départ, j'ai beaucoup de mal ce matin : moi, c'est Aoi. Et vous ? Enfin toi ? Ou... bref.

Aoi, Aoi, Aoi... Il faut dormir, la nuit, tu sais. Ça aide, parfois ! En plus, elle doit en avoir strictement rien à faire, de ton prénom, tu sais ? Genre tu vas pas taper la discut' à toutes les personnes dans lesquelles tu fonces... Je crois ?

Bon sang, je vais aller me pendre.



Je vole en #F54759
##   Sam 24 Aoû 2013 - 0:01
Anonymous
Invité

Ses mimiques gênées m'amusaient un petit peu, mais je ne le montrais finalement pas trop, craignant de l'embêter plus. Je me contentais donc d'afficher un léger sourire, tout en l'écoutant.

Elle observe la vitrine du magasin un petit moment avant de dire, toujours aussi gênée, si ce n'est plus.

– En plus, je t'ai dérangée dans tes emplettes. Enfin, je te tutoie, mais tu dois être plus âgée que moi...

Je rigole, et m'apprête à répondre, mais elle me devance en se présentant, bafouillant un petit peu.
Je penche légèrement la tête de côté, toujours souriante et lui répond doucement.

- Moi, c'est Makiko. Enchantée. Encore une fois, il n'y a pas de mal tu sais, ça arrive à tout le monde, au moins une fois. Et je ne faisais que regarder...


Je rigole légèrement avant de reprendre.

-Et le tutoiement ne me gêne pas. Je ne suis même pas encore majeure si tu veux savoir. Enfin, pas tout à fait.

Dans quelques semaines, je le serais en tout cas. Enfin. J'espère qu'elle ne se sent pas aussi gênée que tout à l'heure maintenant.
##   Sam 7 Sep 2013 - 22:36

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aoi Amazaki
Aoi Amazaki
Master Air Solaire
Messages : 1320
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Te soigner après ta dernière connerie.
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

La femme face à moi, ou plutôt devrais-je dire jeune femme, me sourit doucement. Son visage est doux et respire la sérénité, ça me calme un peu. Même si je me sens stupide de l'avoir interpellée comme ça, elle doit me prendre pour une sale folle... En même temps, vu le nombre de psychopathe qu'y a à Terrae, ça l'étonnerait peut-être même plus ?

–Moi, c'est Makiko. Enchantée. Encore une fois, il n'y a pas de mal tu sais, ça arrive à tout le monde, au moins une fois. Et je ne faisais que regarder...

Je hoche la tête. Makiko, c'est bien ça ? C'est typiquement japonais aussi. Enfin après, on sait jamais...

–Et le tutoiement ne me gêne pas. Je ne suis même pas encore majeure si tu veux savoir. Enfin, pas tout à fait.

– Pas tout à fait ? Bientôt, peut-être, alors ? je demande d'un air curieux, avant de reprendre avec un sourire. Enfin, en tout cas, enchantée Makiko. Tu es à Terrae depuis combien de temps, dis-moi ? Suffisamment pour être initiée ?

Puis je lâche un léger rire gêné, me frottant la nuque.

– Oh, ne fais pas attention. Je suis trop curieuse aujourd'hui. Si mes questions te gênent, dis-le moi...

C'est ça, quand je m'ennuie, en général...



Je vole en #F54759
##   Mer 19 Fév 2014 - 17:32
Anonymous
Invité

- Pas tout à fait ? Bientôt, peut- être, alors ? Enfin, en tout cas, enchantée Makiko. Tu es à Terrae depuis combien de temps, dis-moi ? Suffisamment pour être initiée ?


Je souris à ses questions. Elle semblait un peu bavarde et je trouvais ça... Rigolo. Allez savoir pourquoi. C'étaient des questions toutes innocentes. J'allais répondre, mais elle me prit de court, me disant de ne pas y faire attention, de lui dire si j'étais gênée par ses questions.
Je rigolais encore une fois, sincèrement amusée, doucement et reprit avec un sourire:

-Mais non ! Ce n'est rien ! J'ai vingt ans. J'aurais vingt et un ans dans quelques semaines. Et je suis à Terrae depuis quelques mois... Je suis une Initiée air solaire. Et je maîtrise très mal mon affinité ahah ! Et toi ?

Je me retournais vers la vitrine que je contemplais quelques minutes plus tôt. Il y avait toute sorte de bijoux, fantaisies comme plus coûteux. Certains extravagants me paraissaient plus encombrants et m’as-tu-vu que vraiment jolis. Dans l'ensemble, la vitrine ne m'attirait pas vers l'intérieur du magasin, mais un petit bijou, unique, tout seul dans son coin derrière sa barrière de glace dure avait suffit à me garder captivée. Un petit collier en or dont le pendentif, une pierre rouge -un rubis- minuscule, représente une rose. Élégant et vraiment beau. Le prix va avec.

Je laisse finalement mon esprit retourner vers la jeune femme près de moi. Quitte à causer, autant le faire tranquillement et en évitant de gêner la circulation... Il y a un café pas loin, pourquoi pas ?

-Ça te dis de continuer derrière un verre de thé ou café ? On sera mieux installer et on bouchera pas l'allée au moins, fis-je en souriant et m'écartant pour laisser passer quelqu'un.
##   Mer 2 Avr 2014 - 21:02

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aoi Amazaki
Aoi Amazaki
Master Air Solaire
Messages : 1320
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Te soigner après ta dernière connerie.
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

HRP : Voilà, désolée du retard ! >< Fallait que je termine mon RP solo avec Aaron @.@


Contente qu'elle ne me remballe pas comme certains l'auraient fait, j'esquisse un large sourire. Bon, j'ai l'air de la faire rire, c'est déjà ça. Généralement, quand je papote de cette manière, les gens ont plutôt un air blasé ou désespéré, avant de me faire comprendre plus ou moins gentiment que ce serait mieux que je ralentisse la cadence, voire que... je ne parle pas du tout. Quand je pense qu'avant, j'étais presque incapable d'aligner deux mots sans bégayer, ça me fait rire. J'ai sacrément changé depuis le temps...
Elle me répond qu'elle aura en effet bientôt vingt-et-un ans, et j'ai une légère mimique surprise. On ne dirait pas comme ça, vraiment. Vingt ans, à la limite, je veux bien, mais vingt-et-un ? C'est déjà une adulte. Pourtant, elle garde des traits plutôt enfantins, il me semble... Enfin. Pas réellement enfantins. Simplement plus jeunes. Honnêtement, je lui aurais donné mon âge, pas plus.
Makiko – si c'était bien son nom ? – se tourne vers la vitrine derrière elle et se perd dans sa contemplation. Je n'ose pas la déranger pour le moment, mais lui rend son sourire lorsqu'elle me propose d'aller boire quelque part. Wow, le truc qui m'est jamais arrivé dans ma vie. Elle a l'air sacrément sympa, ou alors elle a vraiment rien d'autre à faire de sa journée...

– Oui, ce serait peut-être mieux, je ris doucement. Il y en a un pas très loin.

Je désigne la direction de la tête et l'invite à me suivre, l'observant d'un air curieux en me souvenant de ses paroles.

– Alors comme ça, toi aussi tu es Guérisseuse ?

La phrase est sortie d'elle-même, aussi je rougis un peu, embarrassée. Je dois avoir l'air particulièrement stupide.

– Ah, pardon. Je le suis aussi. C'est pour ça, j'argumente faiblement. Mais sinon, ne t'en fais pas, la maîtrise est souvent un peu longue, mais après ça vient tout seul.



Je vole en #F54759
##   Sam 26 Avr 2014 - 17:25
Anonymous
Invité

[A mon tour d'être désolée pour le retard ! >< Mais je passe souvent ici, sans poster, avec le bac qui approche c'est pas facile >< ]

Elle sembla apprécier l'idée -bien qu'une sorte d'étonnement pu se lire sur les traits de son visage- et acquiesça en désignant l'endroit. Je lui emboîtais tranquillement le pas, me tenant à côté d'elle, toujours souriante.

– Alors comme ça, toi aussi tu es Guérisseuse ?, fit-elle avant d'enchaîner. Ah, pardon. Je le suis aussi. C'est pour ça. Mais sinon, ne t'en fais pas, la maîtrise est souvent un peu longue, mais après ça vient tout seul.

Je rigolais une nouvelle fois. Sa gêne semblait lui accrocher à la peau. C'était à la fois mignon et contagieux. J'avais l'impression que mon attitude la gênait tout autant qu'elle se gênait elle-même. On irait pas très loin comme ça à mon avis.

-Tu sais, pas besoin de t'excuser tout le temps ! Et tu n'as pas à être gênée, ça risquerai de devenir tellement contagieux qu'on ne saurai plus quoi se dire, dis-je en souriant doucement.

Nous étions arrivées au café. J'ouvris la porte et la tins pour elle.

-J'aimerais m'entraîner, continuais-je en avançant vers une table, mais avec quelqu'un, pour être certaine que ce que je fais est bon, mais il n'y a pas beaucoup de Master Air dans le coin. Du moins, je n'en connais aucun et pas plus d'Etoilés. C'est assez contraignant... D'ailleurs, tu es de quel niveau toi ?


Nous étions assises, l'une en face de l'autre, attendant qu'un serveur passe près de nous. J'espérais sincèrement qu'elle s'habituerait vite à parler sans s'excuser sans cesse !
##   Mar 10 Juin 2014 - 15:56

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aoi Amazaki
Aoi Amazaki
Master Air Solaire
Messages : 1320
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Te soigner après ta dernière connerie.
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Makiko me tient la porte et je la remercie doucement avec un sourire. Bon, d'accord, on arrête d'être parano et gênée maintenant, ça suffit ! C'est vrai que ça doit être super lourd, quand on y pense. Mais disons que bon, maintenant, ce serait bien de s'arrêter quand même, hein, genre discuter normalement et calmement ! Voilà, c'est très bien comme ça.
Nous nous avançons jusqu'à une table libre et nous installons toutes les deux. Le café est tranquille, pas trop bruyant – et il n'y a pas grand monde. Un type – un prof, je crois me rappeler – qui corrige ses copies avec un bout de tarte et un café, quelques personnes en train de discuter en riant et un couple – le type garde son téléphone en main depuis tout à l'heure, ça doit pas être super agréable pour sa compagne mais bon. Finalement, je me reconcentre sur Makiko et lui souris encore une fois. Besoin de s'entraîner, hein ? C'est vrai qu'en tant qu'initié, j'avais eu besoin de l'aide de Tomoe Marguerite pour débuter correctement. Enfin j'étais quasiment Etoile mais bon... Vu que j'étais super nulle !

– Oui je comprends. Je suis Etoile, je réponds au bout du compte. Si tu as besoin d'aide tu peux toujours venir me le demander, ça me gêne pas. Enfin, je suis sûrement pas une bonne prof, mais on peut essayer.

Après tout, j'ai déjà plus ou moins aidé Selvi et Naoki, mais ça ne fait pas de moi un bon instructeur.

– Sur quoi est-ce que tu as du mal, par exemple ? Le contrôle de l'air, la guérison ? Quelque chose qui bloque, qui--

Je suis interrompue par le serveur qui s'approche prendre notre commande, et prends un thé avec un sourire.

– Désolée. Tu veux boire quelque chose ? j'interroge la jeune femme.



Je vole en #F54759
##   Jeu 12 Juin 2014 - 22:52
Anonymous
Invité

Elle me répondit avec un sourire et sans balbutier. J'en étais plutôt contente, les phrases fluides, c'est toujours plus agréable à suivre.
J'avais donc en face de moi une Étoile. Ça changeais tout de suite la vision que j'avais de Aoi. Elle m'avait fait l'impression d'une adolescente pas très sûre d'elle et au final, je discutais avec une personne capable de rivaliser tant bien que mal avec un Master.
Depuis mon arrivée à Terrae, je n'avais pas vraiment pris le temps de me pencher sur les caractéristiques des pouvoirs, des rangs et des formalités d'Étoilisation, mais une chose était sûre, je devais apprendre à maîtriser l'élément qui m'était attribuer avant de tenter quoi que ce soit.

L'arrivée du serveur coupa brusquement la parole à Aoi qui se tourna vers moi après avoir commandé.

-Hm, je vais prendre un café,fis-je en regardant d'abord la jeune femme puis le serveur.

Celui-ci nous sourit et repartit préparer notre commande. Je me décidais à répondre à la demoiselle en face de moi. Qu'est-ce que je veux améliorer ? Tout.

-Excepté créer des bourrasques plus ou moins violentes quand je suis énervée ou changer la direction du vent pendant trois secondes pour embêter quelqu'un, je n'ai jamais réussi à maîtriser l'air. Je le manipule selon mes émotions, mais ce n'est pas voulu la plupart du temps et c'est assez gênant. Je crois que ce qui me bloque le plus c'est que je n'arrive pas à concevoir l'air en fait. C'est incolore, inodore, intouchable... Je ne vois pas comment on peut le manipuler. Et ça me dérange beaucoup. La guérison, par contre, je m'en sors plus ou moins bien. Je l'utilise assez souvent avec ma fille, quand elle est malade, pour la soulager un peu et lui éviter de prendre trop de médicaments. C'est devenu un peu la trousse de secours... Donc je m'entraîne un peu comme ça. Mais c'est assez fatiguant quand je veux soulager de grosses plaies.

Je m'arrête de parler et réfléchis quelques secondes.

-J'ai une question... Qu'est-ce que ça change pour un Air Solaire, le rang d'Étoilé ?
##   Mer 2 Juil 2014 - 22:34

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aoi Amazaki
Aoi Amazaki
Master Air Solaire
Messages : 1320
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Te soigner après ta dernière connerie.
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

J'acquiesce doucement alors que le serveur s'en va pour préparer nos commandes. Concentrée sur ses mots, je tente d'enregistrer les informations au fur et à mesure, préparant mentalement ce que j'allais ensuite lui dire. Je hoche néanmoins la tête de temps à autres pour lui faire comprendre que je l'écoute. Il faut dire qu'elle a l'air d'avoir un peu de mal pour le moment. Peut-être qu'elle n'est initiée que depuis longtemps ; ce qui expliquerait qu'elle ait du mal. Mais ce n'est jamais un problème, c'est même au début qu'on apprend le plus vite. Et après, on a vite l'impression de stagner, d'arriver à un point de rupture. Se dire qu'on arrivera jamais plus loin que ça. On a tous des blocages, à tous les niveaux...
J'ai un petit sourire lorsqu'elle évoque sa fille. Je n'aurais jamais pensé qu'elle puisse être mère si jeune, mais après tout pourquoi pas ? Maman m'a eu plus tôt encore, alors ça ne me choque pas vraiment.
Me décidant à répondre à sa dernière question, je souris doucement.

– Eh bien, le passage au rang d'Etoile signifie déjà que nos pouvoirs sont libérés, que nous sommes plus puissants qu'auparavant. En gros, le temps de contrôle est accru, mais aussi le contrôle en lui-même.

Je remercie le serveur lorsqu'il dépose nos commandes devant nous puis reporte mon attention sur Makiko.

– Par exemple, s'il est facile de faire de grosses bourrasques, il est déjà plus ardu de faire s'envoler une liasse de feuilles de papier sans tout mettre en vrac. Pour la guérison... On passe de petites plaies à des plaies plus importantes. Petit à petit on peut essayer de réparer des os fêlés, mais c'est encore compliqué. On peut aussi ressentir un peu mieux les flux sanguins, tout ça, déterminer où se trouve le mal. Comme une sorte de scanner ; les pouvoirs réagissent, mais il faut y être attentif. Ça ne vient qu'avec le temps, et de l'entraînement. Si tu as un peu de temps, tu peux peut-être aller aider à l'infirmerie pour ça. Mais tu m'as dit que tu avais une fille, alors je pense que ce sera peut-être compliqué non ? je fais la moue. Enfin j'imagine qu'elle doit être en bas âge.

Je prends une gorgée de mon thé en faisant une pause pour lui laisser le temps de tout assimiler. Puis je repose la tasse, refrénant ma légère grimace après m'être brûlée la langue.

– Sinon... Si tu veux pouvoir contrôler l'air, il te faut essayer de le ressentir. Tu as déjà pratiqué un peu de méditation ? C'est très utile dans ces cas-là.

Durant un instant, je réfléchis à la manière de lui expliquer la chose.

– L'air, contrairement aux autres éléments, se trouve tout autour de nous ; nous pouvons le créer, mais nous n'en avons pas besoin. C'est ce qui rend le contrôle aussi compliqué au départ, parce qu'il est extérieur à nous. Mais en réalité, c'est notre plus grande force.

J'ai un petit geste de la main pour essayer de lui expliquer.

– Il faut se concentrer pour essayer de retrouver cette même énergie que tu sens dans tes veines lorsque tu soignes quelqu'un, mais autour de toi. Essayer de voir cette énergie, même lorsque tu as les yeux fermés. Ce ne sont pas les yeux qui voient, c'est ton esprit, c'est ton pouvoir. Et tu as tout contrôle sur eux. Dans mon cas, les courants m'apparaissent comme des arabesques colorées et lumineuses, des sons ; il faut écouter le vent lorsqu'il te « parle ». Y être attentif...

J'ai un sourire embarrassé.

– Je ne dois pas beaucoup t'aider. Mais c'est vraiment une question de sensation personnelle.



HRP : Pardon pour le temps de réponse ><



Je vole en #F54759
##   Mer 23 Juil 2014 - 21:25
Anonymous
Invité

Je pris ma tasse dans les mains, savourant sa chaleur sur mes doigts et continuais de suivre les explications d'Aoi. Je hochais la tête au fur et à mesure, me créant des images pour exemples dans ma tête. Lorsqu'elle parla d'Akiô, je souris.

-Oui, elle n'a pas encore un an à vrai dire, mais je vais vivre avec son père bientôt.

Je sirotais lentement mon café en soufflant de temps en temps dessus. J'essayais de suivre, mais le sujet devint plus compliqué. En réalité, suivre n'était pas difficile, c'était s'imaginer la chose qui l'était. La méditation, je n'en avais jamais vraiment fais. Mes parents le souhaitaient, mais je passais le plus clair de mon temps à fuir ces moments ou à penser à des friandises lorsque je devais absolument méditer. La chose s'avérait compliquée... Je reposais ma tasse et pris un instant pour réfléchir une fois qu'elle eu finit de parler. Je souris finalement à la jeune femme.

-Non au contraire, ça m'aide beaucoup, tu m'as déjà appris beaucoup et maintenant je sais comment travailler, il va falloir simplement que je m'entraîne beaucoup, je n'ai jamais fais de méditation et je dois avouer que ça n'a jamais ma tasse de thé...Ou de café en l’occurrence.

Je fis une pause sur cette blague très réfléchie et repris:

-Je pense que le tout est de s'entraîner maintenant et de travailler, je devrais y arriver, même si ce n'est pas tout les jours, mais au moins prendre une journée entière pour le faire chaque semaines.


Je relevais les yeux vers Aoi en lui souriant avec reconnaissance:

-Vraiment, merci beaucoup, tu m'as redonné un peu confiance, je commençais à désespérer !
##   Mer 30 Juil 2014 - 23:57

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aoi Amazaki
Aoi Amazaki
Master Air Solaire
Messages : 1320
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Te soigner après ta dernière connerie.
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Mes explications terminées, j’attends patiemment que Makiko les enregistre et boit tranquillement mon thé. À l’évocation de sa fille, j’ai un sourire amusé et un peu attendri. Un an ? C’est encore jeune. Ce doit être difficile d’élever un enfant à cet âge-là, cela dit ; quand j’avais demandé à maman comment elle avait fait, si ça n’avait pas été trop compliqué, elle m’a souri, a ri (très fort…) et m’a prise dans ses bras comme on serre une peluche en me disant que j’étais trop mignonne de m’inquiéter pour ça, que je n’avais pas à m’en faire et qu’elle avait donné tout ce qu’elle pouvait de bon cœur. Une femme assez étrange, qu’au final… je ne connais pas vraiment. Maman me manque tellement, c’est terrible. J’y pense de plus en plus, aller la voir, la reprendre dans mes bras et pouvoir échanger quelques mots avec elle. Je n’ai presque plus de nouvelles depuis tellement longtemps…
Enfin. Si Makiko me dit vivre bientôt avec son père, je n’ai pas de souci à me faire. Au moins, elle ne connaîtra pas l’absence d’un de ses parents…
J’ai un sourire lorsqu’elle me dit que c’était plutôt clair pour elle. Je hoche la tête.

- C’est vrai, c’est une question de travail, tout simplement. Il faut prendre beaucoup de temps – sinon… Sinon, ce n’est qu’un contrôle léger et sans intérêt. Pour maîtriser ses pouvoirs, il faut s’y donner à fond pendant quelques temps au moins. Je pensais aussi qu’un petit entraînement de temps à autres suffirait mais… en réalité, non.

Dire que je n’ai appris que récemment à voler correctement… Je suis persuadée qu’Allen y arrivait plus tôt que moi !

- Si tu as besoin d’aide une fois, n’hésite pas à venir me voir. Ça me ferait plaisir de m’entraîner avec quelqu’un, je souris. Ça ne me gêne pas. Et je suis contente si je peux aider ne serait-ce qu’un petit peu.

Reposant ma tasse, je me concentre et fais voler le petit biscuit qui l’accompagne, avant de l’attraper et croquer dedans avec une moue mutine un peu enfantine.

- Après un petit bout de temps, tu arriveras à soulever des choses plus lourdes. Même s’il est plus difficile de faire voler de minuscules objets que des gros… sans soulever ce qu’il y a autour. C’est pour ça que la méditation est utile.



Je vole en #F54759
##   Lun 4 Aoû 2014 - 4:39
Anonymous
Invité

Ce qui me faisait certainement le plus sourire dans cette conversation, c'était le regard rêveur d'Aoi. Sans qu'elle s'en rende compte, sans doutes, ses yeux se perdaient dans le vague un moment, puis elle revenait sur moi et souriait de façon plus... Présente. On aurait dit moi, lorsque je sursautais en entendant Dante arriver par derrière, me prenant par surprise dans mes réflexions plus ou moins profondes. Mais la demoiselle en face avait cela de plus que moi, qu'elle continuait à suivre ce que je disait malgré sa rêverie. Atout intéressant à mon avis.

Je souris à nouveau, penchant légèrement la tête sur le côté, mes cheveux tombant presque dans la tasse, que je poussais vivement, sans pour autant en renverser le contenu. Lorsqu'elle parla du travail je secouais doucement la tête.

-Pas un petit entraînement "de temps en temps", mais bien régulier. Je saurais trouver des chrénos.

Puis elle enchaîna sur l'aide qu'elle me proposait pour apprendre à maîtriser mes pouvoirs. Je souris en hochant cette fois la tête et en soufflant un petit "avec plaisir", bientôt surprise par le petit biscuit flottant jusqu'à la jeune femme en face de moi. Oui, j'étais là depuis quelques mois déjà, et l'utilisation des pouvoirs était courante dans les rues et les coins de l'Institut, mais je n'ai jamais réussi à réellement m'y faire. Selon Eïon, lui non plus, ne s'est jamais fait à l'idée d'un pouvoir "ronflant" dans ses "entrailles", mais qu'au bout d'un moment, il avait finit par faire avec. J'essayais de faire avec. Mais les démonstrations m'étonnaient encore, et n'avaient pas finit de m'étonner.
Mon sourire s'étira, d'extase et de joie.

-On dirait un film de science fiction, quelque chose du genre. Ça ressemble à de la télékinésie, sans l'être. C'est faire bouger l'air, simplement...

Je me tu un instant et bu une autre gorgée de café.

-Je vais me mettre à la méditation, merci pour tout ces conseils Aoi... Et désolée de t'avoir pris ton temps ! J'espère que tu n'avais rien de prévu !!
##   Sam 16 Aoû 2014 - 16:37

Personnage ~
► Âge : 24
► Doubles-comptes ? : Aaron W, Ariana, Misao
► Rencontres ♫♪ :
Aoi Amazaki
Aoi Amazaki
Master Air Solaire
Messages : 1320
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 23
Emploi/loisirs : Te soigner après ta dernière connerie.
Humeur : Vous voulez la version longue ou la version courte ?

Ma petite démonstration terminée, je souris largement en voyant l’air ravi de Makiko en face de moi. C’est vrai, moi aussi j’étais comme ça au début – je me demandais comment je pourrais faire pour progresser, comment je pourrais même ne serait-ce qu’y parvenir un jour. Réaliser toutes ces choses, voler, créer des tornades ; c’était si compliqué pour moi au départ, et à présent si simple ! Comme si tout ça faisait réellement partie de moi à présent… Enfin, c’est un peu le cas, évidemment. Je ne sais pas si je serais capable d’imaginer ma vie sans mes pouvoirs, en réalité ; une fois qu’on y a goûté, et surtout qu’on les a apprivoisés, on ne peut plus s’en passer. Je sais que, dans mon cas, ce sera difficile de faire comme s’ils n’avaient jamais existé. Ce n’est pas un accessoire, ni même un outil ; c’est plus que ça, l’essence de notre vie, l’essence de notre énergie, celle qu’on a appris à comprendre et contrôler. Au final, nos pouvoirs nous en apprennent bien plus sur nous-même que ne le ferait n’importe quel psychologue, aussi doué soit-il. Mais je ne critique pas la profession, hein ! C'est juste que... Enfin bon, voilà, bref.

– C'est ce qu'il faut faire, oui. Je t'aiderai à l'occasion, alors n'hésite pas à passer me voir. Nous sommes dans le même couloir de l'institut, de toute manière, je lui réponds en lui offrant un clin d'oeil complice.

Puis, lentement, je secoue la tête.

– Pas vraiment, je comptais m'entraîner à la base... Tu peux te joindre à moi si tu veux ?

J'ai à peine le temps de finir ma phrase que mon portable sonne dans ma poche. Je repose ma tasse que je venais de reprendre pour décrocher, et offre un regard d'excuse à Makiko.

– Oui ? Tiens, salut Allen !

Mon nez se plisse et je fronce les sourcils.

– Comment ça Mitsuki s'est blessée et ne veut pas aller à l'infirmerie ?! Mais... Rahh. J'arrive, d'accord ? Dis lui de pas bouger ! Enfin, de pas se téléporter... De pas s'enfuir, quoi ! Ça me prendra cinq minutes.

Aussitôt, je raccroche et fais une moue boudeuse.

– Désolée Makiko, mais je vais y aller. Une amie à moi s'est encore un peu blessée pendant son entraînement et comme je la connais... Bref.

Un sourire se glisse néanmoins sur mes lèvres, et je termine mon thé avant de déposer quelques pièces pour payer ma consommation.

– Si jamais tu as un problème, n'hésite pas, hein, vraiment !

Sur ce, je me lève et lui fais un petit signe, contente de cette petite discussion. Et, me dirigeant vers l'institut, j'en profite pour pester à l'encontre de ma meilleure amie un peu trop casse-cou...



Je vole en #F54759
##   
Contenu sponsorisé

 

Apprendre à regarder devant soi, c'est pas compliqué qu'ils disent... [Privé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Boutiques.