Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Faisons un tour et des détours [Wyatt]
##   Mer 17 Juil 2013 - 14:22

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Jun Zhao
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 33

- Ça me va. Il devrait y avoir moins de monde dehors.

Je me départis donc pas de mon sourire et je vide le plateau puis le rejoints, il me frôle à nouveau, nouveau frisson j’ai une légère rougeur sur les joues, mais ça va rien de bien flagrant enfin je l’espère. Le soleil m’éblouit un peu et je me frotte les yeux, le temps de m’habituer, il fait beau, il fait chaud aussi, je souris paisiblement, le regardant du coin de l’œil. Lui aussi à l’air bien, tant mieux il faut que je fasse attention à ce que ça continu, éviter les gaffes aussi.

Je marche à ses côtés nous allons faire les boutiques, enfin façon de parler, regarder surtotu pour ma part, peut-être qu’on trouvera un magasin de musique ? Ça serait bien ça, comme ça il pourra se renseigner pour son archer.

- Quand tu auras réparer ton archer.. Tu me joueras quelque chose ?

C’était sortie tout seul, j’espère qu’il le prendrait bien, je n’avais rien dit de méchant en même temps, et puis j’aimerais bien connaitre sa façon de jouer et son répertoire aussi, on pourrait jouer un peu ensemble, ça nous occuperait si on a rien d’autre à faire. Oui c’était une bonne idée, j’espère qu’il l’approuverait mais je ne vais pas lui dire tout de suite au cas où.

On y arrive, je regarde un peu partout et nulle part à la fois, il n’y a pas tellement de monde c’est pas plus mal, les rues ne sont pas désertes non plus, mais il y a juste assez de monde pour que ça paraisse vivant, parfait. Enfonçant mes mains dans mes poches j’avance toujours regardant parfois une vitrine, m’arrêtant devant celle-ci. Je regarde surtout les prix,  il faudrait que j me fasse une liste de ce qui me manque, tout quasiment, heureusement qu’ils fournissaient les uniformes ici… Pourvus que je trouve un travail rapidement, je ne sais pas comment je vais faire en attendant…

Je soupire faiblement puis je me mordille l’intérieur de la joue, il faut que j’arrête de pensé à des trucs déprimant, sinon Wyatt va encore s’inquiéter, je voulais qu’on passe un bon moment et c’était ce qui allait se passer, il fallait que ça soit comme ça !


Spoiler:
 
##   Mer 17 Juil 2013 - 16:08

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Wyatt L. Stevens
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Il frotte ses yeux. La lumière est aveuglante. La cafétéria était sombre. Je souris. Mes yeux s'habituent vite. Il fait bon. Presque chaud. Nous marchons l'un à côté de l'autre. En silence. Souriants. Nous arrivons au village. Jun me surprend en parlant. Je retient  un petit sursaut. Je ne m'y attendais pas. Je m'étais habitué au silence.

- Quand tu auras réparer ton archer.. Tu me joueras quelque chose ?

Je pivote lentement ma tête vers lui. Je le fixe un instant. Jouer pour lui ? Je retiens un soupir. Je veux encore jouer pour Drew. Je ne sais pas. Il faudrait déjà que mon archet soit réparé. S'il est réparable.

- Je suppose que oui.

Je balaie la rue du regard. Il y a du monde. Pas trop. Juste assez. C'est animé. Pas trop bruyant. Calme. Sans être vide. Tant mieux. Je regarde à ma droite. Jun n'est pas là. Je m'arrête. Où est-il ? Je me retourne. Ah. Il fait du lèche-vitrine. Je souris. Je n'en fais jamais.

- Tu trouves ton bonheur ?

Je m'approche. Je regarde le magasin. Ah. Il y a un café juste à côté. Je viendrais y faire un tour. Une prochaine fois. Je suis à côté de Jun. Il a les yeux rivés sur une autre vitrine. Je souris. On ne va jamais y arriver. Je regarde par dessus son épaule. Rien qui ne m'intéresse. Ah. Si.

- Tu as lu ce livre ?

Je lui indiquais un roman de 500 pages. "Londoners". Craig Taylor. Un livre que Drew m'avait fait lire. Un livre que j'ai aimé. La vie de Londres. De ceux qui y vivent. Une cacophonie d'expériences. Je ne sais pas s'il est dans ma valise. Je doute. Je souris. Je sais qu'il est là. Je pourrais toujours venir l'acheter. Quand je le pourrais.


Faisons un tour et des détours [Wyatt] FBkkzapvLRp_Signature-Printemps-2016
Compose en #6699ff
##   Ven 19 Juil 2013 - 8:08

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Jun Zhao
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 33


- Je suppose que oui.

Pourquoi il supposait ? Je comprenais pas bien là, il aurait pu me dire oui on verra, ou je sais pas peut être mais ce je suppose m’intriguait grandement. Pourquoi je me posais autant de questions d’ailleurs ? Mh Parce qu’habituellement j’étais quelqu’un de réfléchis, de calme et de posé qui faisait gaffe à ses actions, enfin ça c’était avant… Chassant mes idées de noires rapidement je me mis à regarder une puis deux vitrines.

- Tu trouves ton bonheur ?

J’ai sursauté, encore mais lui aussi il sursaute quand je lui parle, c’est ça quand deux personnes souvent dans la lune sont ensemble on se fait peur l’un l’autre ...Grimaçant un peu je regarde son reflet dans la vitrine, secouant doucement la tête, je ne cherche rien en particulier, j’ai pas un sous en poche alors à quoi bon et puis ça occupe un peu de regarder ce qu’il y a et quand je pourrais m’acheter quelque chose je serai où aller. Cette petite visite avait aussi un but informatique enfin pour moi, je ne savais pas pour lui.

- Tu as lu ce livre ?

Un livre ? Et je l’ai loupé ?? Je colle mon nez contre la vitrine, regardant le livre qu’il me montre "Londoners" de Craig Taylor. Je connais pas, mais il existe tellement de livres en même temps que je ne peux pas dire que je les ai tous lu, j’aime lire oui mais celui-là je ne le connais pas, je m’écarte un peu de la vitrine, j’ai quelqu’un dans le magasin qui vient de me faire les gros yeux parce que j’étais face écrasé contre celle-ci et je rougis un peu.

- Non, mais toi oui apparemment … il est bien ? Il parle de quoi.

La notion bien est évidement relative, il peut l’avoir adoré alors que moi je trouverais peut-être que c’est un navet, mais je veux son opinion, aller savoir pour moi elle compte…C’est quand même étrange non ? Je le connais depuis aller un peu plus d’une heure, voir peut être un peu plus…


Spoiler:
 
##   Dim 21 Juil 2013 - 17:32

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Wyatt L. Stevens
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Je ris légèrement. Une femme le regarde. Surprise. Il est écrasé contre la vitrine. Il s'écarte rapidement. Il rougit. Il a l'air d'un gosse. Il me répond. Me pose des questions. Je me perds dans mes pensés. Bien hein ?

- Je l'ai apprécié. Mais tout ça est relatif. Ce n'est que mon avis.

Je regarde la couverture. Un temps. En silence. De quoi parle-t-il ? Londres. Pas le Londres que l'on voit à la télé. Celui dans lequel j'ai vécu. Une suite de témoignages. Des bouts de vie. Empruntés ça et là.

- A l'intérieur. On y découvre Londres. Pas la capitale mondiale et cosmopolite. Pas ce que décrivent les médias. La ville de Londres. Les personnes qui la font vivre. Le livre est composé de témoignages. Des gens qui partent. D'autres qui tombent amoureux et restent. Certains de voyage. Leur ressentit. Leur avis. Ce qu'est Londres pour eux. Ce qu'ils y vivent. J'y ai retrouvé le Londres dans lequel je vivais petit. Dans ce livre on peut tout simplement découvrir la vie de cette ville. Ce pourquoi elle existe. Et comment elle fait pour se tenir debout.

Je marque une pose. Je rougis légèrement. Je me suis emporté. J'étais enthousiaste. Je fixe le livre. Je me racle discrètement le gorge. Je me redresse. Je regarde Jun. Du coin de l’œil. Je souris. Un peu gêné.

- Ah. Excuse-moi. Je me suis étendu. Tu y découvres juste Londres. Le vrai. Dans ce qu'ils disent. Tout simplement.

Je m'écarte. J'ai un petit rire nerveux. J'apprécie parler de ce que j'aime. Mais je me suis emballé. Je n'aurais pas du. Je vais devoir faire attention. Je pivote. Je fais quelques pas. Pourquoi est-ce que je suis là ? Je soupire discrètement. Il ne le verra pas.

- Cette femme te fixe toujours. Ne reste pas aussi prêt de la vitrine.

Je change de sujet. Je n'ai pas envie de m'étendre sur le précédent. Je passe ma main droite sur mon visage. Il a fallu d'un livre. D'une question. Pour que je retrouve cet enthousiasme. Je ne m’étonnerais pas d'avoir eu ce regard. Les yeux dans le vague. Brillants. Témoignant de ce que je disais. De ce que mon cœur laissait sortir.


Faisons un tour et des détours [Wyatt] FBkkzapvLRp_Signature-Printemps-2016
Compose en #6699ff
##   Dim 21 Juil 2013 - 21:31

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Jun Zhao
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 33

- Je l'ai apprécié. Mais tout ça est relatif. Ce n'est que mon avis.

J’esquissais un sourire, lui et moi on pensait souvent pareil c’était amusant et j’aimais bien ça, parce que c’était rare d’avoir quelqu’un en face de soi qui avait les même opinons que vous, parfois la même façon de voir les choses aussi, bon je m’emballais peut être un peu là, mais une chose était sure d’jà Wyatt et moi on avait beaucoup de point en commun et ça me plaisait, ça me plaisait énormément même.

- A l'intérieur. On y découvre Londres. Pas la capitale mondiale et cosmopolite. Pas ce que décrivent les médias. La ville de Londres. Les personnes qui la font vivre. Le livre est composé de témoignages. Des gens qui partent. D'autres qui tombent amoureux et restent. Certains de voyage. Leur ressentit. Leur avis. Ce qu'est Londres pour eux. Ce qu'ils y vivent. J'y ai retrouvé le Londres dans lequel je vivais petit. Dans ce livre on peut tout simplement découvrir la vie de cette ville. Ce pourquoi elle existe. Et comment elle fait pour se tenir debout.

Eh bah je souris tout en le regardant il est passionné, j’aime ça, je me mords la lèvre doucement ne l’interrompant surtout pas, il me donne envie de le lire, je le ferais, j’irais voir si il est à la bibliothèque, j’ai vus qu’il y en avait une….Je suis impatient de pouvoir le faire et tout ça grâce à ce qu’il vient de me dire.

- Ah. Excuse-moi. Je me suis étendu. Tu y découvres juste Londres. Le vrai. Dans ce qu'ils disent. Tout simplement.

Il rougit c’est trop mignon, je baisse les yeux un instant sur le livre, lui je l’achèterais, je me ferais un point d’honneur à l’avoir et à le lire, juste parce que Wyatt me l’avais conseillé, juste parce que ce livre arrivait à le mettre dans cet état, juste pour ça oui c’était fou n’est-ce pas ? J’aimerais le voir plus souvent comme ça, le regard brillant, parlant avec son cœur, j’avais l’impression d‘avoir en face de moi le vrai Wyatt celui qu’il devait être il y a quelque temps…J’aimerais beaucoup qu’il soit là à nouveau, parce que quand il était comme ça, j’oubliais mes propres soucis et ça faisait vraiment du bien.

- Cette femme te fixe toujours. Ne reste pas aussi prêt de la vitrine.

Je fais une petite moue, le voilà à nouveau changer, je m’écarte de la vitrine, me plaçant en face de lui, je viens poser ma main sur sa joue, la caressant doucement.

- Ne t’excuse pas, j’ai beaucoup aimé te voir avec cette passion. Je lirais ce livre avec plaisir et quand je le ferais, je penserais à toi.

Je lui souriais, un vrai sourire puis je retirais ma main, la mettant d’office dans la sienne et je me mis en route le tirant un peu.

- Aller on a encore plein de choses à voir !

J’étais moi-même enthousiaste et je lui devais, je serrais un peu sa main comme pour le mettre au défi de me dire non, c’était un peu osé certes mais j’étais juste plein de bonne volonté….


Spoiler:
 
##   Dim 21 Juil 2013 - 22:03

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Wyatt L. Stevens
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Après m'être excusé. Je regarde Jun. Il fixe le livre. Il voudra sûrement le lire. Je vais tâcher de retrouver le mien. Je pourrais lui laisser. Il me le rendra. Je le sais. Je lui fais confiance. Il ne le gardera pas. Je souris. Ce sourire doux. Confiant. Apaisé.

Je retourne à la réalité. La femme le fixe toujours. Je le préviens. Il fait la moue. Ah. Je n'aurais pas du parler. Je vois Jun sans le voir. Je regarde le livre. Un peu ailleurs. Il me surprend. Encore. Il pose sa main sur ma joue. Il la caresse du bout des doigts. Je retiens un léger frisson.

- Ne t’excuse pas, j’ai beaucoup aimé te voir avec cette passion. Je lirais ce livre avec plaisir et quand je le ferais, je penserais à toi.

Je rougis légèrement. Mon regard se posa sur le livre. "Passion" hein. Ce n'était pas le mot. Joie plutôt. Ce livre m'avait permis de renouer avec Londres. Je lui en était reconnaissant. J'avais redécouvert Londres avec lui. J'avais appris à voir d'autres facettes de cette ville. Elle me plaisait d'avantage. J'avais hâte d'y retourner. Ne serait-ce que pour récupérer mes souvenirs.

- Aller on a encore plein de choses à voir !

J'écarquille les yeux. Il sourit. Un vrai sourire. Franc. Et attrape ma main. Je pense à la retirer. Je sens la sienne se resserrer. Je la laisse là. Il est plus petit. Mais sa main est bien celle d'un homme. Forte. Un peu calleuse. Et chaude. Je le suis en fixant nos mains jointes. Je souris. Un sourire doux. La chaleur. Elle m'apaise. Je sers sa main. Juste un peu.

- Je jouerais pour toi.

Je parle sans réfléchir. J'ai envie de jouer. Je marche à côté de lui. Je n'ose pas retirer ma main. Je ne sais pas quoi faire. Je le suis. J'observe les enseignes. Ah. Une animalerie. Je le lâche sans m'en rendre compte. Je m'accroupis. J'observe les chatons. Je souris. Je n'en avais pas vu depuis longtemps. J'aime les animaux. Plus précisément. Les chatons.

Il y en a deux. Un noir avec le museau et les pattes blanches. Un beige, avec une tâche chocolat sur l’œil gauche. Je pose ma main sur la vitrine. Je les observe. J'ai oublié Jun. Je ne sais pas s'il marche ou s'il s'est arrêté. Je suis obnubilé par ces chatons. Je ris un peu. Le noir a trébuché.


Faisons un tour et des détours [Wyatt] FBkkzapvLRp_Signature-Printemps-2016
Compose en #6699ff
##   Dim 21 Juil 2013 - 22:40

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Jun Zhao
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 33

Je le sens serrer ma main, enfin un peu, ça me fait du bien et du coup je souris encore.il y avait si longtemps que je ne m’étais pas sentis comme ça, aussi bien dans mes baskets, je le lui devais et pour ça je lui serais éternellement reconnaissant.

- Je jouerais pour toi.

Je le regarde, il est à côté de moi, marchant, suivant mon rythme, je souris toujours, vraiment content de ce qu’il me dit, parce que cette fois c’était venus comme ça, naturellement et avec son cœur. Alors oui j’avais toutes les raisons d’être heureux là et je l’étais. Subitement il lâche ma main, je ressens comme un petit vide, et du coup je l’enfonce dans ma poche de jeans, m’arrêtant regardant pourquoi il s’est stoppé lui aussi. Ainsi donc il aimait les animaux, je souris doucement m’approchant de lui me mettant à ses côtés observant les chatons puis lui. Ils sont mignons comme tout, j’implique aussi Wyatt dans ce que je viens de penser. Il ne fait plus attention à moi, mais je m’en moque il semble fasciné et il rit même pourquoi je ne sais pas  trop, je l’observe lui surtout, les petits chats ont du faire quelque chose d’amusant.

Je me relève lui faisant dos et me mets à fouiller dans mon portefeuilles, j’ai un peu de sous, pas grands chose c’est tout ce qui me reste de la dernière fois où j’ai fait la manche, je ne pourrais pas lui acheter un chaton, ça serait étrange que je le fasse d’ailleurs non ? Je lui jette un coup d’œil, il les contemple toujours alors sans un bruit je rentre dans la boutique d’à côté, une espèce de boutique souvenir apprament. J’ai ma petite idée en tête, je regarde si il n’y a pas quelque chose, à bas prix qui pourraient l’intéresser… Et je finis par trouvé, ça n’aura pas mis longtemps tant mieux, je le prends et le paye puis retourne vers lui cachant ce que j’ai acheté dans mon dos.

- Wyatt ? tends la main et ferme les yeux, pas de triche hein !

Je souris, attendant qu’il s’exécute. Une fois fais je dépose la peluche dans sa main, elle est pas bien grosse, j’ai plus un rond d’ailleurs mais tant pis ça me fais tellement plaisir de lui offrir.

- Ouvre les yeux vas-y..

Je me mordille la lèvre un peu anxieux du choix que j’ai fait.

- C’est pas un vrai je sais bien…Mais c’est déjà ça…


Je rougis un peu et je baisse les yeux, contemplant le sol attendant une réaction de sa part.
 
 
 
 
La peluche
Spoiler:
 


Spoiler:
 
##   Dim 21 Juil 2013 - 23:19

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Wyatt L. Stevens
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

J'observe les chatons. Je me sens bien. Je voudrais les serrer contre moi. Jouer avec eux. Toucher leur petite fourrure. Elle est encore douce. Ils sont minuscules. Je ne les quitte pas des yeux. Je ne sens pas Jun à mes côtés. Je ne remarque pas son regard insistant. Je ne vois que les chatons. Comme dans une bulle.

Je ne le vois pas se relever. Ni se faufiler dans une boutique voisine. Je ne sais pas combien de temps je reste là. Le temps semble s'arrêter. Mon cœur et mon esprit font une pause. Je profite simplement. Jun me sort de ma rêverie. Je me relève péniblement. J'ai du mal à les quitter des yeux. Je le regarde finalement. Il cache quelque chose.

- Wyatt ? tends la main et ferme les yeux, pas de triche hein !

Il sourit. Je le regarde. Incrédule. Que voulait-il faire ? Je tends les mains. Et ferme les yeux. Combattant ma curiosité. Il y dépose un objet. C'est doux. Petit. Une peluche ? Aucune idée.

- Ouvre les yeux vas-y...

J'ouvre lentement les yeux. Je les écarquille. Une peluche. Un chat. Je rougis légèrement. Un cadeau. J'ouvre la bouche. Je m'apprête à le remercier. Il me coupe. Je fixe la peluche. Elle ressemble à un des chatons de l'animalerie. Je souris. Un sourire doux. Que je commence à souvent avoir sur le visage. Le genre de sourire que l'on fait une fois apaisé.

- C’est pas un vrai je sais bien…Mais c’est déjà ça…

Il rougit et baisse les yeux. Je prends la peluche dans ma main gauche. Je souris. Je m'approche. Je passe ma main dans ses cheveux. Ils sont doux. Je la pose sur sa nuque. Je penche la tête. Mon nez caresse ses cheveux. J'embrasse le haut de sa tête. Je n'ai pas envie de parler. Les gestes font bien plus. Pourtant mon visage se place à côté du sien. Mes lèvres sont à quelques millimètres de son oreille. Je parle. Je la frôle.

- Merci Jun. Ça me fait plaisir. J'en prendrais soin.

Je me décale. Je dépose un léger baiser sur sa joue. Je me recule et souris. J'attrape sa main. Par automatisme. Je m'en rends compte. Je rougis légèrement. Je la relâche.


Faisons un tour et des détours [Wyatt] FBkkzapvLRp_Signature-Printemps-2016
Compose en #6699ff
##   Lun 22 Juil 2013 - 8:20

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Jun Zhao
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 33

Il a rougis avant que je ne parle, je l’ai vus mais j’ai aussitôt baissé les yeux, il est vraiment mignon quand il est comme ça, je me mordille la lèvre un peu nerveusement je me demandais si j’avais bien fais ? Faudrait que j’arrête de psychoter comme ça par moment, mais ça risque d’être difficile ça. Je retiens un soupire, il n’aurait pas sa place ici. Et puis on est bien là pourquoi tout gâcher avec de sombres pensées ?

Je le sens bouger ais je reste toujours tel quel à fixer le sol, je ne sais pas trop pourquoi j’agis comme ça, peut être que je n’aime pas voir les gens embarrassés ? Je ne sais pas, surtout que là c’était de ma faute, mais sur le coup j’avais crus bien faire, peut être que j’étais allé trop loin, peut être que j’aurais dû attendre qu’il finisse de regarder les petits chats ? Ça m’agaçait de me poser autant de question. Je sens sa main dans mes cheveux, je ferme les yeux, celle-ci se pose ensuite sur ma nuque, j’en frissonne qu’est-ce qu’il va faire ? La curiosité l’emporte, comme souvent chez moi et j’ouvre à nouveau mes yeux mais je sens ses lèvres se poser sur le haut de ma tête je rougis…J’ai l’impression d’être un enfant qu’on félicite là et encore. Pourtant ça ne s’arrête pas là, je sens son souffle près de mon oreille, ça chatouille un peu et je frémis à nouveau...Il se rendait compte-là de ce qu’il faisait ? J’avais mon cœur qui battait à nouveauà la chamade, mes mains étaient devenues légèrement moites. On n’avait pas idée de faire truc aussi...Quoi sexy ? Pourquoi c’était cet adjectif qui venait dans mon esprit ? Parce que ça l’était bien sûr, elle était bonne celle-là...

- Merci Jun. Ça me fait plaisir. J'en prendrais soin.

Ahh mais qu’il arrête de me parler aussi gentiment, je ne sais pas si mon cœur allait résister à battre comme un fou comme ça !! Je déglutis discrètement et j’hoche la tête en signe d’assentiment, je n’arrive pas à parler et je crois qu’il ne faut mieux pas je serais capable de sortir un truc genre ‘gha..’ ou un truc ressemblant. Je suis toujours rouge d’ailles, mes joues me chauffent un peu, mais c’est encore pire quand il se décale et dépose un baiser sur une de celles-ci. J’ai étrangement un petit pincement au cœur et mon estomac est noué. Je sais pourquoi ce pincement mais je ne veux pas l’admettre pas encore, je n’avais pas envie de passer pour un fou, j’en suis déjà pas trop loin.

Je baisse un instant les yeux en sentant sa main dans la sienne, j’aurais aimé la serrer un peu mais il ne m’en laisse pas le temps et il récupère la sienne presqu’aussitôt. Pourquoi a-t-il fait ça ? Je le regarde à nouveau penchant un peu la tête me mordillant la lèvre, il est encore un peu rouge lui aussi…Il avait apparemment agis sans s’en rendre compte en prenant ma main et quand il s’en est aperçu –un peu trop tôt à mon goût- il l’avais relâché, un peu gêné ?

- Je suis content que la peluche te plaise...

Je n’avais pas parlé bien fort mais j’avais parlé parce que je sentais le silence s’installer un silence un peu gênant et qu’il fallait vite le chasser au risque qu’on soit à nouveau plonger dans nos pensées chacun de notre côté. Je repris donc sa main d’office et commença à y aller à nouveau. Je voulais trouver La boutique. Celle que je voulais et celle que lui voulait aussi, pour son archer bien évidement et puis j’étais un peu impatient de l’entendre jouer, j’espérais vraiment que son archer pouvait être réparé parce que sinon, ça risquait d’être difficile à encaisser pour lui et je n’aimais pas vois mes amis tristes...Ami ? Depuis seulement une journée ? Je m’arrêtais subitement le regardant.

- J’ai une question bête je sais mais je la pose quand même. On peut dire qu’on est ami n’est-ce pas ?

Eh oui en plus d’être un boulet j’étais un peu con sur les bords, ça faisait mon charme…Ou pas


Spoiler:
 
##   Lun 22 Juil 2013 - 13:53

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Wyatt L. Stevens
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

J'embrasse sa joue. Elle est chaude. Il rougit. Ma main saisit la sienne. Par automatisme. Je rougis légèrement. Je la retire. Je regarde la peluche. Je souris. Il faudra que je trouve quelque chose. Que je le remercie à mon tour.

- Je suis content que la peluche te plaise...

C'est presque un murmure. Il empêche le silence de s'imposer. A dire vrai. Je n'en veux pas non plus. Il reprend ma main. Je la sers. Instinctivement. On repart. J'observe les alentours. Je ne vois pas "cette" boutique. Je commence à perdre espoir. Un peu. Nous ne la trouverons pas. Je ne pourrais pas jouer. Une douleur sourde prend place. Je décide de l'ignorer. Pour le moment. Jun s'arrête. Je suis surpris. Je manque de trébucher.

- J’ai une question bête je sais mais je la pose quand même. On peut dire qu’on est ami n’est-ce pas ?

Je le fixe. Je relâche la pression sur sa main. Je n'aime pas classer. Je ne veux pas mettre d'étiquettes. Ranger dans une catégorie. Nous sommes sûrement des amis. Nous le sommes devenus rapidement. Mais. Des amis ne feraient pas ça. Enfin. Je suppose. Je cherche la réponse dans ses yeux. Je les baisse sur la peluche. Ami hein ?

- Ça me paraît bien.

Je laisse ma main glisser. Il n'y a plus que le bout de mes doigts. Je retiens un soupir. Je le regarde et souris. Je n'ai pas envie de sourire. Je tourne mon regard vers les boutiques. Une pâtisserie, une salle d'arcade, un glacier. Ah. Elle est là. La boutique que je cherche. Je ne regarde pas Jun. Je tire simplement avec le bout de mes doigts. Je le lâche en entrant dans la boutique. Il y a des guitares, des basses, une batterie, des synthétiseurs, une tonne de micro. Je ne vois pas de violons. J'hésite. Je ressers la peluche dans ma main. J'angoisse. Je veux jouer. Rien qu'une fois.

- Salut vous deux ! Vous cherchez un truc spécial ?

Je pivote. Une femme me sourit. Je jette un coup d'oeil à Jun. J'hoche la tête rapidement. Elle s'approche. Je ne parle pas. Elle a vu le cal sur mon menton. Elle me demande de la suivre. Nous avançons vers le fond de la boutique. Elle s'arrête. Je me détends enfin. Les violons sont là. A l'abri. Je souris. J'ouvre la bouche pour parler. Je veux lui demander. Savoir si elle peut réparer mon archet. Aucun sons de franchis mes lèvres. Mon cœur me fait mal. La douleur revient. Pardon Drew.


Faisons un tour et des détours [Wyatt] FBkkzapvLRp_Signature-Printemps-2016
Compose en #6699ff
##   Mar 23 Juil 2013 - 8:33

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Jun Zhao
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 33


- Ça me paraît bien.
Voilà sa réponse je le regarde, pourquoi celle-ci ne me convient qu’à moitié ? J’esquisse quand même un sourire, on peut dire qu’on est ami mais ce n’est pas tout...Enfin je crois pas, je sais pas trop là, j’ai l’esprit un peu trop embrouillé.. Mais c’est normal non ? Même lui semble un peu perturber par tout ça, alors je ne reviendrais pas sur le sujet, ça ne servirait à rien.

Je crois que j’ai une fois de plus cassé l’ambiance, moi et ma manie de parler, de poser des questions bêtes, voilà le résultat… Je me désespère moi-même et là je me serrais bien giffler.. Je jette un coup d’œil à nos mains on se tient presque plus, juste le bout des doigts. Pui s je le regarde lui, il sourit mais je sens que le cœur n’y ai pas et puis il détourne les yeux se mettan tà observer autour de nous. Il a dut trouvé quelque chose, peut-être la boutique qui nous intéresse, je relève les yeux le suivant à la légère pression sur ma main, main qui retourne dans ma pcohe quand on entre, il vient de la lâcher…

C’est bien une boutique pour les instruments, j’ai un petit soupir de soulagement, j’espère vraiment qu’il pourra faire réparer son archer. Je regarde la boutique intéresser, je vois pas de violons. Je ne risque même pas un coup d’œil dans sa direction, je continu de regarder, me disant que ça doit bien être quelque part par là…

- Salut vous deux ! Vous cherchez un truc spécial ?

Je sursaute et me retourne, je vois une femme qui nous souris, je la salue d’un signe de tête puis je regarde Wyatt, celle-ci à l’air de savoir ce qu’il cherche et l’entraine dans le fond, je lui emboite le pas, au cas où mais je reste silencieux. Lui aussi d’ailleurs, c’est pas normal ça. Je me mets à côté de lui, je n’ose pas reprendre sa main dans la mienne alors je presse son épaule doucement, je vois de la douleur sur son visage, ça me fait mal de le voir comme ça.

- On a brisé l’archer de son violon, un violon assez ancien et auquel il tenait énormément.. On a pas songé à l’emmener on voulait juste voir si il y avait une boutique telle que la vôtre et si vous faîtes les réparations…

Je n’en dis pas plus, je ne connais pas les termes technique pour un violon alors je presse un peu plus l’épaule de Wyatt pour qu’il tente de reprendre pied, c’est à lui de parler, moi j’en ai déjà assez fait là, en plus à chaque fois que j’ouvre la bouche, ça finit plutôt mal ou avec de la tension. Je baisse les yeux retirant ma main la replongeant dans ma poche.




Spoiler:
 
##   Sam 27 Juil 2013 - 16:30

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Wyatt L. Stevens
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

La jeune femme nous arrête devant les violons. Dans le fond de la boutique. Elle se retourne face à moi. Je n’arrive pas à parler. Aucun sons ne sort. Je sens la main de Jun. Il presse mon épaule.

- On a brisé l’archer de son violon, un violon assez ancien et auquel il tenait énormément.. On a pas songé à l’emmener on voulait juste voir si il y avait une boutique telle que la vôtre et si vous faîtes les réparations…

Je tourne mon regard vers Jun. Je ne m’attendais pas à ce qu’il parle. Je suis soulagé. Je me détends. Je souris doucement. Il laisse sa main retomber. Il l’enfonce dans sa poche. Je l’attrape juste avant. Je la sers. Pour le remercier.

- Il a heurté le sol. La tête s’est brisée. Il doit être réparable. La cassure me semblait nette et franche.

J’observe la jeune femme. Je sais que l’archet perdra sa valeur. Mais j’espère le faire réparer. Je n’en veux pas d’autre. Elle ouvre une porte et entre. J’en profite et remercie Jun. Je lui en dois une.

- Tu m’as sauvé la mise Jun.

La jeune femme revient. Souriante. Elle est au téléphone. Elle nous fait signe. Je lâche la main de Jun. On retourne devant le bureau à l’entrée. Elle fouille ses tiroirs. Elle râle au téléphone. Je souris. Les discussions animées m’amusent.

Je regardais souvent Drew et Waren pendant leurs joutes verbales. Je restais assis dans un coin. L’oreille tendue. Je ne faisais pas de remarques. Je ne voulais pas envenimer les choses. Je calmais souvent le jeu avant que ça ne soit trop agressif. Tout est calme ici. C’est différent. C’est apaisant.

- Bon. Je suis à vous. Tu penses pouvoir le ramener quand ? Je te dirais s’il est réparable à ce moment.

Je sursaute légèrement. Je pivote face à Jun. Je ne me vois pas l’emporter seul. Je ne veux pas non plus qu'il soit contraint de m'accompagner. Je viendrais seul. Je sers la peluche dans ma main. Je me retourne et me penche sur le bureau. Je fixe l’agenda ouvert. Quand ?

- Demain. Dans l’après-midi. C’est possible ?

Elle regarde l’agenda. Je sais qu’il est vide. Elle note le rendez-vous. Mon cœur se serre. Je vais devoir m’en séparer. Elle m’explique ce que je sais déjà. Je ne le récupèrerais pas dans les jours à venir. La semaine suivante plutôt. Tout dépend de l’archetier. J’hoche simplement la tête. J’ai hâte de récupérer mon archet. En bon état. J’ai envie de jouer. Pour Jun.


Faisons un tour et des détours [Wyatt] FBkkzapvLRp_Signature-Printemps-2016
Compose en #6699ff
##   Dim 28 Juil 2013 - 11:14

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Jun Zhao
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 33

J’aurais peut-être pas du parler mais il ne le faisait pas, il fallait bien expliquer à cette femme pourquoi on était là, surtout Wyatt en fait, j’espère qu’il ne m’en voudra pas, un rapide coup d’œil dans sa direction me dit que non, il a même l’air soulagé que j ‘ai parlé, tant mieux ça me soulage aussi. Par contre je m’attendais pas à ce qu’il prenne ma main ni ne la sert comme ça, j’ai un petit rougissement et je me mets à regarder mes pieds.

- Il a heurté le sol. La tête s’est brisée. Il doit être réparable. La cassure me semblait nette et franche.

Son sourire me fait chaud au cœur, je suis content de voir aussi qu’il a retrouvé l’usage de la parle, j’ai surement fait le plus dur pour lui, quoique je ne savais pas trop, j’avais parlé naturellement, voulant l’aider. J’avais bien fait apparemment, tant mieux ?

- Tu m’as sauvé la mise Jun.
- Mais non..

Je me mords la lèvre, il n’avait pas à me remercier, j’ai parlé sans vraiment réfléchir, enfin si mais Rhaa, il m’embrouillait l’esprit maintenant, je le regarde un instant avant de reporter mon regard sur la femme. J’avais fait ça naturellement alors je ne voulais pas de ses remerciements, même si ça me touchait. La femme nous fit signe, elle était au téléphone, Wyatt aussi l’avait vus et il la suivit donc lâchant ma main... Je baissais un instant les yeux sur celle-ci, sentant encore la chaleur de la sienne puis je la mis dans ma poche leur emboitant le pas, restant néanmoins un peu en retrait.

- Bon. Je suis à vous. Tu penses pouvoir le ramener quand ? Je te dirais s’il est réparable à ce moment.

Ce n’était pas à moi qu’elle s’adressait, normal, ce n’était pas mon instrument qui était cassé alors une fois de plus je demeurais silencieux. Je fus un peu surpris de le voir se tourner vers moi en revanche, pourquoi faisait-il ça ? Il faisait comme il voulait...A moins qu’il souhaite que je l’accompagne ? Je le ferais avec plaisir si il me le demandait…je n’aimais pas m’imposer, et puis je ne sais pas peut être qu’il… Soupirant discrètement j’étais prêt à lui dire que je viendrais avec lui, mais il s’était déjà retourner.. Trop tard, je baisse les yeux, restant dans « mon coin ».

- Demain. Dans l’après-midi. C’est possible ?

Demain, oui normal, plus c’était ici.. Un semaine minimum, le pauvre, je me demandais comment il allait supporter ça.. Me mordant la lèvre je m’approchais un peu de lui, mais cette fois je ne le touchais pas, il fallait que j’arrête d’être aussi tactile, c’était peut-être gênant à force...  Je finis par sortir ne jugeant pas ma présence utile, je me mis contre un poteau en face du magasin main toujours dans les poches regardant la boutique, puis je me décollais de là m’approchant du glacier il y avait un écriteau comme quoi il cherchait du personnel, tient c’était intéressant ça ! Je jetais un œil à la boutique où était Wyatt, il fallait mieux que je revienne après, j’allais pas le laisser tout seul quand même, bah tiens demain comme ça au cas où j’aurais une excuse pour l’accompagner...Enfin je verrais je voulais vraiment pas m’imposer.. Soupirant contre moi même je me repostais vers la boutique, l’attendant sagement.


Spoiler:
 
##   Dim 28 Juil 2013 - 12:21

Personnage ~
► Âge : 25 ans.
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Wyatt L. Stevens
Messages : 217
Date d'inscription : 21/06/2013

Je prends sa main et la serre. Il rougit. J’explique le problème à la jeune femme. Elle disparaît. Juste le temps qu’il me faut. Je remercie Jun. Il se mord la lèvre. Je n’aurais peut-être pas du. C’est fait. Tant pis.

Nous sommes devant le bureau. Jun est en retrait. Ca ne le concerne pas. Enfin. Pas vraiment. C’est l’instrument de Drew. Que je garde précieusement. Ce n’est pas le sien. Et il joue de la guitare. Ca ne l’intéresse sûrement pas. Il ne doit pas y connaître grand-chose. Comme moi avec son instrument.

Elle me propose de repasser rapidement. Je me retourne face à Jun. Je ne lui demande pas de m’accompagner. J’aurais bien aimé. Je prends rendez-vous. Le lendemain. Dans l’après-midi. Ca me fait mal de le laisser. Même si ce n’est que l’archet. Je sais que je ne le récupèrerais pas de suite. Il faudra un temps. Environ une semaine. Mon cœur se serre. Je veux jouer. C’est impossible. Je sens Jun dans mon dos. J’ai envie de prendre sa main. Je ne le fais pas. Je n’en ai pas le temps. Il s’écarte. J’entends la porte s’ouvrir. Il sort.

- Donc je te vois demain. Allez. Je te laisse. J’ai du boulot moi.

La jeune femme disparaît dans le fond. Avec un petit clin d’œil. Je soupire discrètement et prends le chemin de la sortie. Je m’arrête juste avant. Jun n’avait pas de quoi nettoyer sa guitare. J’appelle la propriétaire. Elle réapparaît. Visiblement gênée.

- Il me faudrait de quoi nettoyer une Gibson noir en acajou.

Elle sourit et fouille dans les rayons. Elle me tend une petite boîte. De quoi nettoyer ses cordes. Ca devrait suffire je pense. Lui faire plaisir aussi. J’espère. Je paye rapidement. Je sors en remerciant la jeune femme. Je souris et sert la petite boîte dans ma poche. J’ai de quoi le remercier. Jun est là. Juste en face. Contre un poteau.

- Je ne pourrais jouer que dans un petit moment. Navré.

Ca me fait mal de le dire. Mais je l’ignore. Je souris doucement. Jun soupire. Trop souvent. J’ai envie de lui changer les idées. Je pose ma main droite dans son dos. Au milieu de ses omoplates. Je le pousse légèrement. J’enfonce ma main dans ma poche. La boîte est là. Je regarde Jun du coin de l’œil. Je la sors et lui tend.

- Tiens. J’ai supposé que tu n’avais pas de quoi nettoyer les cordes de ta guitare ce matin.

Je détourne le regard. Gêné. Si ça ne lui plait pas ? Tant pis. Ca part d’un bon sentiment. Advienne que pourra.


Faisons un tour et des détours [Wyatt] FBkkzapvLRp_Signature-Printemps-2016
Compose en #6699ff
##   Dim 28 Juil 2013 - 13:17

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
Jun Zhao
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 33

- Je ne pourrais jouer que dans un petit moment. Navré.

Je sursaute, je l’attendais certes mais je me suis plongé entre temps dans mes pensées et du coup je me suis fait une fois de plus surprendre par lui. Il s’excusait je secouais doucement la tête, il n’y pouvait rien, ce n’était pas lui qui avait cassé son archer, j’étais prêt à parier qu’il serait capable de se couper un bras plutôt que d’abimé son violon, se couper un bras pour un violoniste...mh j’avais peut-être pas choisi le meilleur exemple quoique...Enfin bref, là n’était pas le sujet ! Je soupire à nouveau, lui il sourit, sourire lui vas bien, enfin je trouve... Hum bon alors on allait faire quoi maintenant ? Aucune idée mais je sens sa main dans mon dos qui exerce une légère pression du coup je le regarde, un peu interrogatif.

- Tiens. J’ai supposé que tu n’avais pas de quoi nettoyer les cordes de ta guitare ce matin.

Hein ? Mais ? Je baisse les yeux et je vois ce qu’il me tend, je me mords violement la lèvre, rougissant énormément. Il détourne les yeux, je comprends pas bien là, j’ai l’impression d’avoir un gros point d’interrogation au-dessus de la tête, je sais pas quoi dire non plus…Que peut on dire dans ce genre de situation, il a l’air encore plus gêner que moi, c’est pas peu dire… Je me décide à prendre la boite la serrant contre mon cœur, je suis émus vraiment, e je me rends pas compte mais je me mets à pleurer, quand je sens les larmes je baisse les yeux, je veux pas qu’il me voit comme ça, je dois vraiment faire pitié là...

- Je...Suis...Merci...Vraiment...

Mince voilà que j me mets à bégayer, quel idiot, j’essuie rapidement mes joues et je le regarde, encore tout rouge. Je m’approche un peu de lui déposant un petit baiser sur sa joue.

- Tu es vraiment quelque d’adorable Wyatt...

Je lui souris, un sourire doux puis je regarde le ciel essayant de me reprendre, enfin un peu mais j’ai mon cœur qui tape comme un fou dans ma poitrine…

- Tu veux continuer la ballade ou rentrer ?

Je le regarde à nouveau je tiens toujours la boite tout contre mon cœur et je souris toujours, je me sentais vraiment bien avec lui.


Spoiler:
 
##   
Contenu sponsorisé

 

Faisons un tour et des détours [Wyatt]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Boutiques.
Aller à la page : 1, 2  Suivant