Partagez | 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Retrouvailles {Jun ♥}
##   Sam 20 Juil 2013 - 20:39

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1168
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

C'est le bordel. On dirait qu'une salle d'archive et un un magasin de photo sont entrés en collision et que ça a donné ma chambre, le lit en plus. J'ai des articles découpés et des tirages photos qui traînent partout au point qu'il y a des endroits où je ne vois plus le sol.
Bon aller je déteste faire ça mais aujourd'hui c'est crise sanitaire : je range. Je sors mes classeurs et mes pochettes avant de me mettre à trier. Les photos "natures", celles des gens que je croise, les articles important et ceux que je découpe pour moi... Tout se range dans des pochettes cartonnées et, ho miracle, je vois le plancher. Heureusement que j'ai assez d'étagère pour tout ranger en plus des quelques trucs que j'ai emporté.
Je me met sur les genoux et attrape un album au fond de l'étagère. Ce sont les rares photos qu'il me reste de mon ancienne vie, celle de ce que j’appelais "mon gang". Je me souviens d'eux tous même si je ne les ai pas vu depuis plusieurs années pour certains mais celle que je préfère c'est la sienne, Jun. Une de ces photos que j'ai pris quand il jouait sur sa guitare. Je l'ai toujours trouvé beau dans ces moments-là, quand il avait cet air rêveur et concentré, penché sur son instrument.
C'était mon meilleur ami, l'ange de notre groupe, celui qu'aucun de nous ne méritait. Il brillait comme un soleil au milieu des feux d'artifices. J'étais fier d'être son ami même si je n'ai pas pu le rester, être avec moi le faisait trop souffrir.
Je referme l'album d'un coup sec et le balance sur le lit en soupirant. Ça ne sert à rien de ressasser tout ça, je ne suis plus à Hong Kong et il vaut mieux. Je ne regrette pas de m'être éloigné de lui. Enfin presque pas, je ne lui ai plus parlé depuis des semaines mais j'espère qu'il va bien, qu'il va mieux sans moi. C'est une des rares personnes avec qui je ne me permet pas d'être trop égoïste.
Je sors en fermant la porte, morose. Bon j'ai le bourdon maintenant, deux solutions : soit je vais boire mais là on est en plein après-midi, soit je vais chercher de quoi me faire oublier tout ça. Traduction : Huo passe en mode "drague", attention les filles.
Et où est-ce que je peux trouver de quoi draguer ? Bon aller on va faire un tour à la bibliothèque, avec un peu de chance j'y croiserais une fille sympa et jolie qui acceptera que je lui fasse un peu de charme.
Arrivé au lieu-dit je regarde autour de moi, personne que je connais. Bon c'est déjà ça de gagner, j'imagine pas si Katharina ou ma princesse était là je me serais fait mettre dehors à coup de pied au derrière. Je vais me balader un peu dans les rayonnages pour voir si je ne trouverais pas ce que je cherche.


##   Sam 20 Juil 2013 - 22:43

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 32


J’avais une drôle de sensation ce matin en me levant, une sensation étrange, une sensation queje redoutais mais j’étais aussi impatient de savoir pourquoi j’avais ça. C’était étrange comme parfois on avait hâte de quelque chose tout en la redoutant. J’étais dans cet état d’esprit, du coup j’étais aussi très fébrile et par conséquent très maladroit… C’était comme ça.

Je redoutais cette sensation, j’en avais déjà eu dans le passé et ça c’était toujours mal passé, enfin toujours… Majoritairement. J’espérais que Wyatt et Aoi allaient bien, je ne voulais pas qu’il leur arrive quelque chose, c’était mes deux seuls amis...Amis ? Tiens donc pouvais-je vraiment les appeler ainsi ? Connaissance ne suffisait pas, du moins je ne pensais pas que je pouvais les caser dans cette case-là ? Non ils avaient été très gentils avec moi. J’avais passé un très bon moment en leur compagnie, même si pour Aoi, la pauvre d’ailleurs, c’était plutôt partie étrangement.

Me secouant, je fermais le livre que j’avais en main, je venais de le finir, je l’avais dévoré, une fois de plus. Je me levais et m’étirais un coup puis je défroissais un peu mon uniforme, reprenant le livre je sortis dans le couloir. Je n’avais plus qu’à rendre le livre à la bibliothèque, j’aimais bien cette endroit, mais normal après tout j’avais toujours aimé apprendre et ici j’étais servis. Esquissant un sourire je pris le chemin de la bibliothèque, livre caller sous mon bras, mains dans mes poches, j’avançais comme à mon habitude, en regardant le sol...C’était assez dangereux de faire ça mais certaine habitude avait la dent dure…

Je finissais par connaitre le chemin par cœur pour y aller du coup je pouvais plus ou moins rêvasser en y aller, ce que je fis, enfin rêvasser, je m’interrogeais toujours sur cette boulle que j’avais dans le ventre, cette sensation étrange qui m’étreignait. Soupirant je me retrouvais  bientôt devant les portes de la biblio, j’en poussais une, regardant si il y avait beaucoup de monde ou pas…Il y avait du monde mais ça ne me dérangeais pas, je me mis dans la file vers le « guichet » pour pouvoir rendre le livre et en prendre une autre ou des autres parce qu’à la vitesse où je lisais.. J’eus un sourire, très bref, mais bien présent, j’attendis donc mon tour, tranquillement, sans m’impatienter, de toute manière ça n’aurait servis à rien…

J’avançais au pas comme on le faisait toujours dans ce cas-là, je ne sais pas combien de temps cela prit mais ce fut, enfin, à mon tour, rendant le livre je m’écartais ensuite allant de rayon en rayon prenant parfois un livre, lisant le résumé tout en replaçant une mèche de mes cheveux derrière mon oreille. Je prenais mon temps je n’avais rien d’autre à faire pour l’instant, alors j’en profitais.


Spoiler:
 
##   Dim 21 Juil 2013 - 14:59

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1168
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je regarde une blondinette à travers les rayonnages, m'amusant à la perdre entre deux étagères pour la retrouver plus loin. Elle semble m'avoir remarqué et me souris avant de retourner à son petit jeu de cache-cache. Je la suit un moment, hésitant à l'aborder, puis je me rapproche d'elle furtivement et pose une main sur son épaule.
Elle se retourne et me souris avant de m'expliquer gentiment qu'elle a déjà un copain et que je ferais mieux d'arrêter de la draguer. Je grommelle et lâche l'affaire, retournant me perdre au milieux des livres. J'attrape un bouquin au hasard et en lit la quatrième de couverture avant de le reposer en soupirant. Une histoire d'amour... Pourquoi est-ce que j'ai l'impression que tout est fait pour qu'aujourd'hui je ne puisse pas Le sortir de ma tête. Pour un peu je dirais que c'est...


-... Une malédiction.

Je viens de l'apercevoir, de dos, qui lit un livre au milieu d'une allée. J'ai du mal à en croire mes yeux mais c'est bien lui. Je reconnaîtrais sa silhouette entre mille tant je l'ai vu. Pourquoi est-il là ? Qu'est-ce qu'il peut bien foutre à Terrae ? Est-ce que j'attend qu'il se retourne ou bien je me fait remarquer ? Mes pensées tourbillonnent dans ma tête en s'entrechoquant et je reste là, planté comme un con au milieu de l'allée sans me décider à bouger. Je ne crois pas ce que je vois et j'oscille entre le désir de l'étreindre pour vérifier que c'est bien lui et celui de partir en courant.

-Jun.

Ma voix n'est qu'un souffle désespéré, un appel sans forme. Je ne sais pas si j'ai envie qu'il se retourne ou si j'ai juste besoin d'énoncer à voix haute ce que je pense. Mais il est là, juste à quelques mètres, et je tend un bras vers lui. Je n'ai même pas conscience d'avoir bougé que déjà je le serre dans mes bras, son dos collé à mon torse.

-Jun.


##   Dim 21 Juil 2013 - 16:14

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 32

J’avais toujours cette sensation au fond de mon ventre, c’était vraiment étrange, n’ayant rien mangé de  particulièrement bizarre je ne pouvais pas pensé à une indigestion ou quelque chose du même genre, non je savais que quelque chose  allait arriver mais je ne savais pas quoi, savoir sans savoir qu’est-ce que ça pouvait être flippant... Soupirant je reposais le livre puis je fis quelque pas en prenant un autre.

Une histoire d’amour ... Hahaha, je trouvais ça hilarant…Le hasard ne fait pas bien les choses, j’allais d’ailleurs le reposer quand mes yeux s’écarquillèrent je me retrouvais emprisonner dans des bras...Les bras de qui ??? Aucune idée, je commençais à trembler un peu, une sueur froide glissant le long de ma nuque, j’en restais muet...Qu’est-ce que…

-Jun.

Non... Non !!!! NON !!! Je ne pouvais pas le croire, cette voix ! Cette voix je la connaissais, je ne la connaissais même que trop bien... Comment ? Pourquoi ? Mais qu’est ce qui se passait !!!???? Ca ne pouvait pas être lui !

- C’est …Impossible...

Je l’avais plus dis pour me convaincre moi-même que pour entendre une confirmation, mes yeux s’étaient fermés, je pris une grande bouffé, son odeur…Si c’était lui... Me mordant la lèvre je me dégageais doucement de ses bras, c’était une mauvaise blague...Ça ne pouvait qu’être que ça..Je me tournais, yeux toujours clos me demandant si j’allais les ouvrir, pourtant oui je le fis ma curiosité, l’envie de savoir était la plus grande. Mes yeux s’ouvrirent, je devais être blanc comme un linge, déjà que je n’étais pas bien bronzé, je devais carrément être livide là. Je le regardais, il était là, devant moi, je n’en revenais pas…

- Hu..Huo..

Me mordant  la lèvre je lâchais le livre que j’avais en main l’enlaçant avec…force… Je voulais juste être sûr que c’était lui, que je ne rêvais pas...Du coup j’avais oublié un détail de poid. Je m’en aperçus en entendant un crack très subjectif et je rougis violement me reculant me frottant la nuque.

- Excuse moi je t’ai pas fait trop mal ?

Mais quel boulet j’étais…


Spoiler:
 
##   Dim 21 Juil 2013 - 17:33

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1168
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je le sens qui tremble dans mes bras, il ne m'a pas reconnu peut-être, ça fait si longtemps. Je serais un peu vexé qu'il m'ait oublié quand même.

- C’est …Impossible...

Il inspire profondément avant de retourner et de se dégager, les yeux clos. Il est blanc comme un linge, comme s'il avait vu un fantôme. Quoi qu'à la réflexion on n'en est pas loin... Il n'a pas changé, toujours le même visage aux traits fins, le même teint pâle et les mêmes cheveux dorés.

- Hu..Huo..
-C'est bien moi.

Je n'ai pas le temps d'en dire plus qu'il me saute au cou en m'enlaçant. Je grimace en entendant mes côtes craquer sous la pression de ses bras. Wow, depuis quand il est aussi fort lui ? Il est là depuis assez longtemps pour être devenu Titan ? J'ai raté trop de trucs.
Il se recule un peu en rougissant et je souris, amusé, en me massant doucement les côtes. Il est toujours aussi mignon quand il rougit lui.


-Tu aurais du me prévenir que tu allais essayer de me tuer.

Je ris doucement et lui donne un petit coup dans l'épaule. Il m'a tellement manqué mon Jun, ses sourires et ses rougissements. Sa gentillesse et ses câlins aussi ça m'avait manqué. D'ailleurs j'en profite mais je lui en refais un vrai, de câlin.

-Tu m'as tellement manqué Jun. Je suis désolé d'être parti sans prévenir.


##   Dim 21 Juil 2013 - 21:12

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 32


J’ai dus lui faire mal, je le vois se frotter les côtes, je suis vraiment pas doué mais j’ai pas réfléchis plus, je suis si heureux de le voir j’ai l’impression de flotter...Je n’arrive toujours pas à y croire en plus et je me pince discrètement laissant s’échapper un petit « aie » mais je souris parce que j’ai mal, parce que je ne rêve pas, parce qu’il est là devant moi…

-Tu aurais dû me prévenir que tu allais essayer de me tuer.

Je rougis de plus belle, il me taquinait, j’adorais quand il le faisait mais là j’étais quand même un peu gêner, je n’avais pas prémédité de lui sauter au cou j’avais agi à l’instinct j’étais si heureux de le voir…Je n’ai d’ailleurs pas le temps de dire quoique ce soit que je suis à nouveau dans ses bras, je dois avoir un sourire terriblement niais là, mais je m’en moque, le sentir à nouveau comme ça contre moi, entendre le son de sa voix, c’est tout simplement magique. Je ferme les yeux nichant mon visage dans son cou, humant une fois de plus son odeur, je pourrais continuer comme ça à m’en faire exploser les poumons…

-Tu m'as tellement manqué Jun. Je suis désolé d'être parti sans prévenir.

Je sens mon cœur louper un battement puis se mettre à tambouriner de toutes ses forces, comme si il voulait sortir de ma poitrine, je lui ai manqué... Lui aussi terriblement même si je ne voulais pas l’admettre, son absence je l’ai ressentis quand je me suis retrouvé seul, je le détestais un peu pour ça, mais je l’aimais tellement que je n’arrivais pas à lui en vouloir.. Je ne sentais même pas mes larmes coulés, je ne sais même pas pourquoi je pleurais en fait, de joie ? De tristesse parce que j’ai crus mourir quand il était partis ? Un mélange des deux surement.

- Tu peux l’être, tu as de la chance que je te casse pas un bras minimum là..

Le pire c’était que je pouvais le faire, involontairement cela allait s’en dire, mais je pourrais réellement lui faire du mal si je le voulais, mais je ne voulais pas la question était donc close. Je resongeais un instant à la conversation que j’avais eu avec Hideko, elle m’avait tout expliqué, j’avais trouvé ça fou au début, je buvais ses paroles comme l’assoiffé de savoir que j’étais. Esquissant un sourire je relevais mon visage.

- C’est malin tu me fais déjà pleurer alors que ça fait que 5 minutes qu’on est ensemble..

Je n’avais pas parlé bien fort, n’oubliant pas l’endroit où nous étions, non je l’avais dit d’une voix douce comme à mon accoutumé, et en plus je souriais, un vrai sourire ce sourire que je ne faisais que rarement , la dernière fois c’était avec Wyatt d’ailleurs..

- Où étais tu ? Comme es-tu arrivé ici ? Raconte-moi…

Ma demande était légitime, j’avais cependant un peu hésité pour le pourquoi es-tu ici, peut-être qu’il ne voudrait pas m’en parler, mais j’espérais que si… Il m’avait tellement manqué, je n’arrivais pas à me dégager de ses bras, je voudrais rester tellement rester comme ça…


Spoiler:
 
##   Ven 26 Juil 2013 - 17:14

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1168
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je le serre contre moi doucement, caressant son dos pour le calmer un peu. A le voir comme ça je m'en veux d'être parti sans prévenir. Je suis content qu'il n'aie rien, j'espère qu'être ici lui donnera la chance de repartir du bon pied. Il méritais tellement mieux que la rue, il n'aurait jamais du y tomber.

- Tu peux l’être, tu as de la chance que je te casse pas un bras minimum là...

Je frissonne doucement. Le pire c'est qu'il en serait capable maintenant. Mon petit protégé fragile et sans défense est devenu une brute. Je crois que je vais devoir faire attention à ce que je lui dirais maintenant moi.

- C’est malin tu me fais déjà pleurer alors que ça fait que 5 minutes qu’on est ensemble..

Son sourire, son regard... Il a l'air tellement heureux de me revoir que ça me serre le coeur. J'espère tellement que tout ne va pas recommencer comme avant. Je ne veux plus le faire souffrir comme ça.

-Tu es trop émotif mon p'tit Jun. Au moins une chose qui n'a pas changé, ça me rassure.
- Où étais tu ? Comme es-tu arrivé ici ? Raconte-moi…

Je le serre contre moi. Je ne veux pas devoir lui raconter tout ça, pas alors qu'on vient de se retrouver. J'ai pas envie de lui briser le coeur une fois de plus alors qu'il a l'air tellement heureux de me revoir. Je lui caresse la nuque doucement et pose un baiser sur ses cheveux.

-Tu es sur ? On vient à peine de se retrouver, j'ai pas envie de gâcher ça avec une histoire triste.


##   Ven 26 Juil 2013 - 23:22

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 32

-Tu es trop émotif mon p'tit Jun. Au moins une chose qui n'a pas changé, ça me rassure.

Le rassurer ? Il trouve que j’avais changé ? Vraiment ? Je ne sais pas trop, je m’en suis pas aperçus…j’avais dû changer oui, pas forcément physiquement, peut-être un peu si j’avais du maigrir, ça oui mais autrement ? Mh il faisait sans doute référence à ce pouvoir...J’étais de la terre, c’était étrange, mais c’était comme ça. J’avais enchainer sur la raison  d’être ici, ainsi que d’autre question je n’avais pas pu m’en empêcher j’aimais toujours autant savoir…

Je referme les yeux quand il me serre contre lui, je suis si bien là, j’en ai des petits frissons, surtout quand il caresse ma nuque je suis à deux doigts de ronronner, si je suis sérieux là voir même de gémir mais je ne le fais pas, y a un truc qui me retient de le faire, j’arrive cependant pas à mettre le doigt ou même la main dessus. Mais ce n’est pas grave, le principal c’est qu’il soit là, avec moi, je suis tellement heureux, faut que je le dise à Wyatt ! Ou pas… Le pauvre si ...Non je ne peux pas me permettre de lui montrer mon bonheur alors que lui... Je me mords la lèvre, ne sois pas égoïste Jun, tu vas le faire souffrir, ça ne se fait pas… Je retiens un soupire et je me calle un peu plus contre lui, si c’est possible.

-Tu es sur ? On vient à peine de se retrouver, j'ai pas envie de gâcher ça avec une histoire triste.

Une histoire triste…Oui évidemment, il avait dû se passer un truc terrible pour qu’il soit là, je me demandais quoi...Et en plus j’avais un pincement au ventre, mais aussi au cœur, j’étais un peu jaloux, sans vraiment savoir pourquoi. Je relevais mon visage le regardant, il m’avait tant manqué… Je posais une main sur sa joue, esquissant un sourire.

- Je veux tout savoir, c’est normal non de prendre des nouvelles, de vouloir ce quit ‘es arrivé pendant tout ce temps…

Je ne dois pas être triste, pourtant je le suis un peu, je me demandais ce qu’il avait fait sans moi, et pourquoi il avait subitement cessé de me donner des nouvelles ? J’avais pensé qu’il avait rencontré quelqu’un, ça m’avait tué à petit feux ça aussi, qu’il nous avait oublié, qu’il m’avait tout simplement oublié...

- On devrait se mettre dans un coin plus confortable...

On était au milieu d’une allée quand même, pas que ça me gênait d’être dans ses bras, bien au contraire, mais quand même ... Je m’écartais de lui à regret prenant cependant sa main dans la mienne.

- - Tu n’as plus de natte…

Ca me choquait un peu ça et je le regardais interrogateur. J’étais vraiment curieux de savoir ce qui c’était passé dans sa vie depuis qu’on s’était… depuis qu’il m’avait quitté…


Spoiler:
 
##   Sam 27 Juil 2013 - 0:17

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1168
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je ne veux pas refaire les mêmes erreurs mais je me rend compte qu'en étant proche de lui je vais forcément le faire souffrir. Mais je peux pas m'en empêcher, il est mon meilleur ami et j'ai besoin de lui pour garder mon équilibre. Je l'aime énormément mais pas de la façon qu'il voudrait et ça a toujours été un problème pour moi.

- Je veux tout savoir, c’est normal non de prendre des nouvelles, de vouloir ce qui t'es arrivé pendant tout ce temps…

Je pose ma main sur la sienne et sourit doucement. Il a l'air un peu triste, si ça se trouve il doit être un peu jaloux même. Quand je suis parti on avait gardé le contact mais une fois ici j'ai complètement cessé de me retourner. Je n'aurais pas du sans doute, considérer qu'il appartenait à mon passé n'aurait pas du me faire cesser de l’appeler.

-Je m'en veux de ne pas t'avoir recontacté ensuite, si tu savais...

Je serre sa main dans la mienne, entrelaçant nos doigts. Toujours cette relation ambiguë, cette façon de se comporter qui fait que même moi j'ai souvent du mal à distinguer la frontière entre amitié et amour.

- Tu n’as plus de natte…

Par réflexe je passe ma main sur mes cheveux désormais courts et esquisse une grimace en soupirant.

-Une folle furieuse me l'a coupé pendant un combat. Après toute la patience que ça m'avait demandé pour qu'ils arrivent à cette longueur... Franchement je suis dégoûté, je suis sur qu'elle a fait ça parce qu'elle était jalouse en plus.

J'affiche une moue boudeuse. J'en reviens toujours pas qu'elle aie coupé ma si belle tresse cette furie. Bon j'avoue, je l'ai cherché, mais le but c'était pas de finir à moitié chauve.

-Enfin bon, du coup ils sont courts et j'ai de nouveau ma tête de racaille. Je te jure après tout le mal que je me suis donné ça me désespère.

Si elle avait pas été si gentille en me soignant après je crois que je lui en aurait vraiment voulu. Mais bon là je râle pour la forme, près tout je ne peux m'en prendre qu'à moi-même pour l'avoir provoqué comme je l'ai fait.


##   Sam 27 Juil 2013 - 22:26

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 32

-Je m'en veux de ne pas t'avoir recontacté ensuite, si tu savais...
Il s’en voulait j’étais à deux doigt de dire et alors ? Je ne veux pas être méchant ou le blesser, ça ne serait pas moi ça, mais j’étais aussi un peu en colère contre lui, en colère qu’il ait réussis à tourner la page si facilement, triste aussi... J’ai jeté un coup d’œil à nos mains, il avait entrelacé nos doigts, ça me faisait plaisir … Mais...Ça me faisait un peu mal aussi, mais comme à mon habitude je ne dis rien. Alors j’oriente plus la conversation sur autre chose, sa natte par exemple. Je le regarde se passer une main sur sa nuque ça devait être étrange comme sensation pour lui, je me demandais si ça faisait longtemps que c’était arrivé ou non, j’avais l’impression que non, mais je pouvais me tromper...

-Une folle furieuse me l'a coupé pendant un combat. Après toute la patience que ça m'avait demandé pour qu'ils arrivent à cette longueur... Franchement je suis dégoûté, je suis sur qu'elle a fait ça parce qu'elle était jalouse en plus.

Mh je reste dubitatif, le connaissant je songeais que cette jeune femme avait sans doute eut ses raisons d’agir ainsi, je doutais fort qu’il ait autant changé mais ça je ne pouvais vraiment pas le savoir puisqu’il avait coupé les ponts avec moi... Je serrais faiblement les mâchoires, ne pas penser à ça maintenant, à quoi ça me servirait, surtout qu’il était là à présent, devant moi, il semblait heureux, enfin déjà content de me voir, il était en bonne santé aussi et bon que valait une natte coupée dans tout ça ? Rien...

-Enfin bon, du coup ils sont courts et j'ai de nouveau ma tête de racaille. Je te jure après tout le mal que je me suis donné ça me désespère.

Je penche la tête l’entrainant ensuite vers les fauteuils étant un peu à l’abri on ne risquait rien là-bas.

- Quoique tu fasse t’auras toujours ta tête de racaille..

J’esquissais un sourire, c’était une petite boutade mais je disais aussi la vérité, il ne s’en offusquerait pas, enfin normalement, je le remettais souvent à sa place par le passé, mais il faisait de même avec moi, c’était un bon retour des choses. Oui mais voilà on était plus dans le passé là.

- Tu ne m’as toujours pas dis ce que tu fais ici...

Je me calle dans le fond du fauteuil mains sur mes genoux comme pour résister à l’envie que j’ai de lui sauter à nouveau au cou, de vouloir être contre lui...J’ai un frémissement et je détourne un instant les yeux, essayant de ne pas rougir, parce que malgré moi j’ai eus une autre vision de nos retrouvailles et je ne voulais pas qu’il se doute de quoique ce soit, du coup j’ai à nouveau enchainé sur autre chose.

- J’ai ..rencontré des gens ici…Je les aimes bien..

Beaucoup même pour un…


Spoiler:
 
##   Mer 14 Aoû 2013 - 20:22

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1168
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je me laisse entraîner vers des fauteuils un peu plus loin et m'enfonce dans les coussins en le fixant avec un sourire doux.

- Quoique tu fasse t’auras toujours ta tête de racaille..

Je ris doucement, amusé. C'est bien vrai, enfin je n'accepterais pas ce "compliment" de la part de n'importe qui. C'est bien parce que c'est lui qu'il peut se permettre de me réprimander : même gentiment je casserais le nez d'une autre personne qui essaierait.

- Tu ne m’as toujours pas dis ce que tu fais ici...

Je soupire, je n'ai pas envie de lui raconter ça. Pas envie de le rendre jaloux d'une morte ni de lui dire que c'est aussi à cause d'elle que je lui parlait moins ces derniers temps. Je fais mine de ne pas remarquer son trouble. Je sais bien à quel point il aurait voulu une autre sorte de retrouvailles. La dernière fois que j'avais craqué c'était avant de partir du gang et je l'ai regretté.

- J’ai... rencontré des gens ici… Je les aimes bien.

Je pince les lèvres. Oui Jun n'a jamais eu le monopole de la jalousie possessive mais qu'est-ce que j'y peut ? Je sais que mon comportement est contradictoire et que c'est justement ça qui l'empêche de se détacher de moi mais je ne peux pas me réfréner. J'ai du mal à concevoir qu'il puisse s'attacher de cette manière à quelqu'un d'autre que moi c'est comme ça.

-C'est cool pour toi, avec un peu de chance tu pourras te détacher de moi comme ça.

J'ai voulu dire ça sur le ton de la plaisanterie mais ma voix est bien plus amère que je l'aurais voulu. Vas-tu un jour cesser de me tourmenter Jun ?


##   Ven 16 Aoû 2013 - 22:11

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 32

Je le vois pincer ses lèvres, j’ai dit quelque chose de mal ? Penchant un peu la tête je le détaille, serait-il jaloux ? Je souris un peu, ça me fait plaisir et je sais que ce n’est pas une bonne chose, une bonne chose pour moi, mais mon sourire s’élargit, j’ai un sourire un peu niais là, mais je m’en moque. J’ai même mon cœur qui s’est légèrement affolé dans ma cage thoracique.

-C'est cool pour toi, avec un peu de chance tu pourras te détacher de moi comme ça.

Mon sourire se fane aussitôt, la phrase par elle-même aurait pu passer mais le ton avec laquelle il l’a dit, c’est ça qui me blesse. Je déglutis, je baisse les yeux cachant mes larmes et je le relève.

- Vas te faire voir Huo.

Je ne suis rarement grossier, jamais en fait, sauf quand je suis énervé et encore, là il a abusé, il a toujours un point plus que sensible chez moi et il le sait, ça me fait mal, vraiment mal.

- C’est pas ta natte qu’elle aurait du coupé !

Je pensais à ses couilles, c’était un cavaleur, il avait toujours été à droite et à gauche, alors me dire un truc comme ça à moi, je crois qu’il avait de la chance là que j’ai encore un minimum de sang-froid, sinon je crois bien que je l’aurais frappé, c’était d’ailleurs pas l’envie qui m’en manquait, mes poings s’étaient serrés d’eux même.

- Me détaché de toi hein, je le fixe, le regard brulant de larmes, tu crois que je n’ai pas essayé !! J’ai fait que ça de me convaincre que tu ne me manquais pas, que tu n’étais rien pour moi et ça à donner quoi hein ? Rien je suis ici, je me suis retrouvé seul par TA faute ! Les autres sont en prison parce qu’on a galéré pour survivre, oui survivre et pas vivre, tu crois qu’ils ont réagis comment quand tu es partis ? Qui a dû prendre ta défense ? Moi, qui a du s’occuper d’eux, moi ! Tout ça pour que tu puisses être libre!

Je ricane, je suis peut-être un peu méchant mais j’en ai sur le cœur et c’était lui qui avait commencé, je devais vraiment être pathétique là à lui crier dessus tout en pleurant, comme si...Non je lui faisais une scène, mais tant pis c’était plus fort que moi, j’avais pensé à ça pendant tant de temps que là je craquais. Y avait que lui qui me faisait craquer comme ça d’ailleurs…

- En plus ça a servis à rien puisque toi aussi tu es ici, seul .Tu veux que je me détache de toi ? Bah écoute tu vas de ton côté et moi du mien, tu as bien réussis à le faire une fois tu peux bien recommencer ici et maintenant..

Je me passe une main sur le visage triste, à bout, j’ai l’impression que je vais tomber, mais je me mords la lèvres baissant les yeux.

- Ne me dis pas que je t’ai manqué ça fait trop mal, à toi comme à moi…

Ma voix s’éteint petit à petit, je suis à nouveau calme, comme apaiser de lui avoir hurlé dessus, je ne le regarde plus non plus.

- Je sais que les sentiments ça ne se commandent pas, mais tu ne crois pas que je souffre aussi de cette situation ? Je ne joue pas les martyre je sais bien que m’avoir dans les pattes ça doit être gonflant et même plus que ça, mais ne me reparle plus comme tu l’as fais, ou je te jure que premier amour ou pas, je te fracasse la tête..


Spoiler:
 
##   Sam 17 Aoû 2013 - 1:12

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1168
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je me sens horrible, monstrueux même. Je ne suis qu'un égoïste, quand je suis parti je n'ai pensé qu'à moi et je l'ai laissé seul. Je sais très bien que jamais je ne pourrais racheter ma faute. Je me suis rarement senti aussi honteux.
Je baisse la tête en serrant les dents sous ses reproches mais je ne les réfute pas. Je le mérite, je le sais, mais ça ne diminue pas le poids que j'ai sur le coeur en le voyant comme ça. J'avance une main comme pour le toucher mais je laisse tomber à mi-chemin et mon bras retombe contre mon flanc.


-Pardon. Toutes les excuses du monde ne pourront jamais racheter ma lâcheté et mon égoïsme mais c'est tout ce que je peux faire. Pardon.

Je voudrais en dire plus mais dans cette situation ça ne servirait à rien d'autre qu'à m'enfoncer encore plus.

-J'ai une faute impardonnable envers toi. Je te demande pas de me comprendre mais sache que si je suis parti de Hong Kong comme je l'ai fait c'est que j'avais de bonnes raisons.

Une raison qui a un nom et un visage que je ne pourrais jamais plus oublier. Une raison qui est le reflet de ma propre incapacité à appréhender les sentiments des autres, preuve que je suis et resterais un égoïste même si je ne le suis pas pour lui.

-Je m'excuse de t'avoir parlé comme ça. Je me rend compte que j'ai pas été là pour toi quand tu en avais besoin et je comprend que tu m'en veuille. Je suis désolé d'être aussi jaloux et possessif mais parfois je peux pas m'en empêcher, surtout quand ça te concerne.

Je suis un imbécile qui ne te mérite pas mais je suis trop stupide pour te souhaiter d'être heureux avec un autre.


##   Lun 19 Aoû 2013 - 11:03

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 32

-Pardon. Toutes les excuses du monde ne pourront jamais racheter ma lâcheté et mon égoïsme mais c'est tout ce que je peux faire. Pardon.

Je le regarde, ne sachant pas quoi dire, en fait je me serais plus attendus à ce qu’il se défende plutôt que de me demander pardon.. Il a changé, enfin un peu, je ne sais pas ce qui lui est arrivé, il n’a toujours pas voulus m’en parler, mais ça a dû être douloureux. J’ai mal là, parce que je sais que ce n’est pas à cause de moi, une fois de plus je me sens exclus...Je suis vraiment pathétique avec lui, quand est ce que j’arriverais à le voir que comme un ami ? Y arriverais-je un jour ? Je ne savais pas, vraiment pas et ça me rongeais.

-J'ai une faute impardonnable envers toi. Je te demande pas de me comprendre mais sache que si je suis parti de Hong Kong comme je l'ai fait c'est que j'avais de bonnes raisons.

Je suis toujours debout à le regarder, mes poings se sont desserré et finalement je baisse les yeux je m’en veux maintenant, je n’aurais pas dû dire tout ce que je lui ai dit, j’aurais dû me taire, garder ça pour moi, après tout il m’avait demandé de le suivre, j’avais refusé, je ne pouvais m’en prendre qu’à moi. Qu’est-ce que je pouvais être bête ! C’était plutôt moi qui en méritait une là et une sévère.

-Je m'excuse de t'avoir parlé comme ça. Je me rends compte que j'ai pas été là pour toi quand tu en avais besoin et je comprends que tu m'en veuille. Je suis désolé d'être aussi jaloux et possessif mais parfois je ne peux pas m'en empêcher, surtout quand ça te concerne.

Je ne sais plus quoi dire sur le cou, je relève les yeux soupirant et tout ce qui me vient à l’esprit c’est.

- Pardon, je n’aurais pas dû te dire ça, je me doute que ça n’a pas été facile pour toi, tu ne serais pas là sinon…

Mes épaules s’affaissent un peu, je suis triste pour lui, triste de le voir comme ça, triste pour ce qu’il a dû vivre et endurer. Je pose ma main sur le haut de sa tête, caressant brièvement celle-ci puis je retourne m’asseoir en face de lui, le regardant. Il ne faut  pas que j’aborde le sujet ou le fait plutôt qu’il soit jaloux à mon sujet, parce que je vais encore espérer et je risque d’avoir à nouveau le cœur brisé.

- J’ai un travail tu sais pour... M’occuper un peu et pour m’acheter ce dont j’ai besoin. Je travaille chez le glacier.

Oui je change radicalement de sujet, autant ne pas continuer sur cette voix, ça nous ferait du mal à tous les deux et en quelque sorte je voulais qu’il saisisse la perche que je lui tendais. En changeant de sujet je voulais lui dire que je ne lui en voulais pas, que c’était passé, j’espérais qu’il me pardonnerait aussi de lui avoir dit toutes ces méchancetés… J’esquissais un faible sourire.


Spoiler:
 


Dernière édition par Jun Zhao le Mar 3 Sep 2013 - 11:22, édité 1 fois
##   Mar 27 Aoû 2013 - 15:22

Personnage ~
► Âge : 27
► Doubles-comptes ? : Sarika Kapoor
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1168
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

- Pardon, je n’aurais pas dû te dire ça, je me doute que ça n’a pas été facile pour toi, tu ne serais pas là sinon…

Je me mordille nerveusement la lèvre inférieure, un peu gêné de le voir s'excuser comme ça. J'ai envie de le prendre dans mes bras, de le serrer contre mon coeur jusqu'à faire disparaître sa souffrance et la mienne mais je ne bouge pas. Je me contente de fermer les yeux quand il caresse mes cheveux et de le laisser se rasseoir.
Quand pourrais-je enfin apaiser ton coeur sans risquer de le briser ? Je déteste tant te voir souffrir, je ne le supporte pas. Tu as toujours été mon soleil et celui des autres. Celui qui nous souriait quand on revenait cassés de partout, qui nous jouait des morceaux de guitare pour nous aider à apaiser nos cauchemars de mort et de sang. J'aurais tellement voulu t'aimer comme tu le mérite Jun, mais je n'en ai pas été capable.


- J’ai un travail tu sais pour... M’occuper un peu et pour m’acheter ce dont j’ai besoin. Je travaille chez le glacier.
-Je viendrais te prendre une glace alors.

Je lui fais un clin d'oeil en souriant. Je lui suis reconnaissant de changer de sujet, je n'ai pas très envie de parler de moi aujourd'hui, juste de savoir qu'il va bien et qu'il commence à se reconstruire.

-Tu as rencontré des gens sympas alors ? Enfin tu me diras ils sont tous gentils ici, à se demander si c'est pas la plus grosse concentration de bisounours que j'ai jamais vu.

Enfin ça c'est quand on regarde en surface, dès qu'on creuse un peu on voit les blessures, les marques à vif sur l'âme, le Vide. Terrae est une sorte de refuges pour cas désespérés mais d'un autre côté c'est pour ça que cet endroit est aussi bien. On ne se sent pas aussi mal quand on réalise qu'on a tous une bonne raison de pleurer. Mais on le fait pas, on se soutiens et on essaye d'avancer un peu, de se reconstruire.


##   
Contenu sponsorisé

 

Retrouvailles {Jun ♥}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bibliothèque.
Aller à la page : 1, 2  Suivant