Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Retrouvailles {Jun ♥}
#   Mar 3 Sep 2013 - 11:48

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 31

-Je viendrais te prendre une glace alors.

Il appuie ses dires d’un clin d’œil, ça me réchauffe le cœur, il a saisi la perche que je lui tendais, et je lui souris doucement, fermant un peu les yeux, en me concentrant bien je pourrais presque me croire comme avant...Presque…

- Avec plaisir…

Je songe à Wyatt et son rire quand je lui avais dit pour la place, je sens mon ventre se torde, son explication du pourquoi il avait ri, il avait eu raison d’ailleurs au début ça été un peu chaotique mais j’avais finalement prit le coup de main… Penser à lui me fait étrangement du bien, mais ça me chagrine aussi parce que je songe à la façon dont on s’était quitté et surtout parce qu ej ene l’avais pas revus, je jette un coup d’œil à Huo avais je le droit d’aimer Hu et d’être attiré par Wyatt ? C’était franchement dégueulasse, enfin je crois, j’étais un peu perdu dans ce qu eje ressentais, parce qu’Huo était là... Je sais bien qu’entre lui et moi ça ne sera jamais possible, il ne m’aime pas…Mais je suis humain et j’espère toujours malgré moi...Mais ça fait de moi un salaud vis-à-vis de Wyatt ? Je ne sais pas, je ne sais plus, ce n’est peut-être pas le moment d’y penser non plus.. Je soupire faiblement me redressant.

-Tu as rencontré des gens sympas alors ? Enfin tu me diras ils sont tous gentils ici, à se demander si ce n’est pas la plus grosse concentration de bisounours que j'ai jamais vu.

Je penche la tête, le regardant toujours, je reconnais la petite pointe d’humour noire, mais je sais à quoi il pense aussi, parce que moi aussi je l’ai pensé. Ici on est tous brisé, on se reconstruit comme on peut, on aide aussi les autres parce que justement qui mieux que nous pouvons comprendre ?

- Oui une jeune femme, très charmante, d’ailleurs je lui ais carrément tombé dessus.. - je rougis un peu en y repensant, puis j’esquisse un sourire- et Wyatt.. c’est un musicien comme moi, il joue du violon lui, il a eut un soucis avec celui-ci, je m’entends bien avec lui, enfin je crois il s’estpassé quelque chose.. Qui tu vois, je sais plus trop quoi penser..

Je suis gêné de lui dire ça, d’ailleurs je ne le regarde pas, j’ai honte tout à coup et je rougis violement m’enfonçant dans le fauteuil , me passant unemain  sur le visage, je tâche de me recomposer un visage neutre, peine perdu probablement, il me connait mieux que quiconque, il sait que je suis troublé… Je me racle la gorge et je me lève m’étirant un peu puis je le regarde du coin de l’œil.

- Et toi tu t’es fait des amis ici.. Plus que ça…?

J’ai mal là, ça me dégoûte, je me dégoûte, mais c’est plus fort que moi il faut que je sache ! Je me mordille nerveusement la lèvre tout en le regardant fixement cette fois.

- j’ai l’impression d’être un alcoolique devant une bouteille d’alcool, je lutte tu sais… T’es pire qu’une drogue en fait..

Je me détourne, je n’avais pas dit ça méchamment, bien au contraire ma voix était douce, presque tendre même, mais il fallait qu’il sache que malgré tout, il restait dans mon cœur...


Spoiler:
 
#   Sam 7 Sep 2013 - 12:29

Personnage ~
► Âge : 26
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1082
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

- Oui une jeune femme, très charmante, d’ailleurs je lui ais carrément tombé dessus... Et Wyatt.. c’est un musicien comme moi, il joue du violon lui, il a eut un soucis avec celui-ci, je m’entends bien avec lui, enfin je crois il s’est passé quelque chose... Qui tu vois, je sais plus trop quoi penser...

Je fronce légèrement les sourcils. Je n'aime pas le regard qu'il a en parlant de cet homme, je n'aime pas qu'il rougisse de cette façon en me regardant parce qu'il sait que j'ai deviné. Je suis mauvais, jaloux, et je sais que je ne devrais pas mais qui peut m'en empêcher ? Lui ? Ça ne fait que lui donner de faux espoirs et je ne veux pas ça pour lui. Je l'aime réellement, très fort même, mais pas de cet amour là. Plus d'un amour fraternel qui m'inspire ce besoin de le protéger.
C'est ce qui a toujours fait que je refuse de l'intégrer totalement au monde dans lequel je vivais. Je ne lui cachais rien mais j'ai toujours fait en sorte de lui cacher les cadavres et les balles perdues, les filles des rues et les bagarres. Je ne veux pas qu'il voit ça. Son âme est bien trop pure pour que le démon que je suis se donne le droit de la souiller.


- Et toi tu t’es fait des amis ici.. Plus que ça…?

Je frémit, mal à l'aise. Ai-je vraiment envie de lui répondre ? D'un côté je sais ce que ça ne fera que lui apporter une réponse qu'il connait déjà et qui le fera souffrir, de l'autre je n'ai pas envie de le laisser dans l'expectative.

- J’ai l’impression d’être un alcoolique devant une bouteille d’alcool, je lutte tu sais… T’es pire qu’une drogue en fait.

Je me mordille la lèvre en détournant le regard, un peu honteux. Je ne veux pas qu'il sache à quel point ce genre de parole me rappelle des souvenirs. Chaque fois que je le vois je me souviens de la période où on était ensemble et chaque fois je me demande si j'ai bien fait. J'aurais du insister, tenter de l'aimer plus que ça, mais j'ai fait mon égoïste. J'ai préféré garder son amitié parce que c'était plus pratique, plus confortable. Je suis dégueulasse.

-J'ai... fait des rencontres. Un garçon très gentil et très mignon pendant une insomnie, une fille avec des cheveux bleu et une autre un soir où je suis allée au bar. Ha et la furie qui m'a coupé ma natte aussi.

Inconsciemment j'esquisse un sourire amusé. Ma Princesse est très intéressante, j'adore la taquiner. Je l'ai recroisé une ou deux fois depuis la salle de musique et plus je la fréquente et plus j'ai envie de la protéger. J'en arrive presque à un stade où je me réfrène pour ne pas la draguer trop ouvertement mais je me connais. A un moment je vais craquer et soit je la laisserais pour de bon soit...

-Tu sais quand j'y repense rien ne vaudra jamais ta présence. Tu es le seul à tout savoir de moi ou presque. Il y a juste...

Je suspend ma phrase, m'empêchant de dire quelque chose qui le ferait souffrir. Comment je pourrais lui parler d'Elle ? Comment je pourrai lui dire que mon premier amour c'était une fille qu'il ne connaissait même pas et qui est morte dans mes bras avant que je puisse réaliser que je l'aimais ? Je ne peux pas.


#   Sam 7 Sep 2013 - 13:10

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 31


Il se mordille la lèvre, nerveux ? Gêné ? Je n’avais pas dit ça pour ça, c’était sortis tout seul, je disais souvent, peut-être trop même, des choses comme ça. Pourquoi je fais ça je sais pas trop, peut-être parce qu’il faut que ça sorte de moi justement, comme un poison, non comme une drogue dont on tente de se sevrer, il faut que ça sorte, que ça s’évacue…Ca marche pas beaucoup pourtant.. Je retiens cependant un soupire, à quoi bon soupirer ce qui est fait et fait.

-J'ai... fait des rencontres. Un garçon très gentil et très mignon pendant une insomnie, une fille avec des cheveux bleu et une autre un soir où je suis allée au bar. Ha et la furie qui m'a coupé ma natte aussi.
Je remarque tout de suite son sourire amusé, il n’y a que ça qui me saute aux yeux d’ailleurs, tout de suite je sens une légère panique trop familière en moi. Je sais ce que ça signifie, si on attire l’attention d’Huo il se focalise sur vous et encore plus quand cette personne lui plait. Je le connais je l’ai souvent vus faire, mais ça ne m’empêche pas d’avoir mal, mais j’ai demandé alors normal d’avoir une réponse, si douloureuse soit-elle. Je me demande même qui est cette fille, d’instinct je la déteste déjà, je suis pathétique là…

-Tu sais quand j'y repense rien ne vaudra jamais ta présence. Tu es le seul à tout savoir de moi ou presque. Il y a juste...

Je le regarde toujours, oui je sais c’est pareil pour moi, sauf que moi je l’aime c’est là que ça blesse, que ça coince, c’est vraiment nul dans le fond. Cette fois je soupire pour de bon .

- Tu ne veux rien me dire pour ne pas me faire souffrir je sais, j’ai compris.

Oui j’ai compris, là subitement ça fait tilte en moi, il a perdu une personne qu’il aimait, qu’il aimait VRAIMENT. Alors oui j’ai mal, je baisse les yeux, serrant les poings, je ne lui en veut pas non, j’encaisse le coup, je crois qu’à la limite j’aurais préféré me prendre un poing dans la figure, ça au moins ça cicatrise… J’ai l’impression que mon cœur a été poignardé à chaud. Comment je peux être comme ça sérieusement.. Je m’écarte un peu faisant mine de regarder les livres oublié sur la petite table, j’ai besoin d’un moment juste avec mes pensées, de me raisonner, je ne veux pas qu’il voit comme j’ai mal, ça le ferait souffrir aussi, alors j’inspire un bon coup puis revient dans le fauteuil, plongeant mon regard dans le sien.

- Je suis vraiment désolé.

Je suis sincère, vraiment sincère, je sais qu’il a eu mal, qu’il doit probablement en souffrir encore, alors autant ne pas rouvrir la plaie, ça serait idiot. Je me penche un peu vers lui posant ma main sur sa joue, la caressant doucement.

- Cette personne devait vraiment être exceptionnelle…

J’esquisse un sourire, un sourire doux, je romps finalement la distance et le prend dans mes bras, comme un ami, comme son meilleur ami et je ferme les yeux , lui montra juste que je suis là maintenant et qu’il n’est plus seul pour affronter ça…


Spoiler:
 
#   Sam 7 Sep 2013 - 22:39

Personnage ~
► Âge : 26
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1082
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

- Tu ne veux rien me dire pour ne pas me faire souffrir je sais, j’ai compris.

Et là je le vois qui tilte, qui comprend ce que je ne voulais pas qu'il sache. Il s'éloigne un peu, surement pour se reprendre, et je sais qu'il a mal. Je le vois qui hurle de douleur intérieurement parce que je lui ai brisé le coeur, une fois de plus, une fois de trop. Cette sensation devenue bien trop familière mais qui reste toujours douloureuse, la culpabilité.

- Je suis vraiment désolé.

Il est sincère, je le sens, et c'est peut-être ça qui fait le plus mal. Plus que le fait de me sentir coupable c'est sa douceur qui touche mon coeur. C'est son regard qui donne envie de pleurer. Parce qu'il a compris, parce que lui plus que quiconque sait ce que ça fait de perdre un amour. Et ça me ramène brusquement à ma propre détresse, mon propre deuil, ma propre tristesse.

- Cette personne devait vraiment être exceptionnelle…

Son sourire doux me renvoie au Sien, rieur, celui que j'aimais tant chez elle. Et les larmes viennent, toutes seules, alors que je réalise que c'est ça que j'attendais, pouvoir être dans ses bras et me laisser aller à pleurer enfin.


#   Dim 8 Sep 2013 - 13:05

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 31

Je le garde contre moi et je ferme les yeux, je pense que quelque part ça doit le libérer, alors je reste là à le tenir contre moi, à caresser son dos, silencieux, je le laisse faire, il en a besoin, je le sens tout au fond de moi. Je ne sais pas trop combien de temps on reste comme ça, peut être suffisamment pour qu’il se sente mieux. Je n’ai pas envie de bouger, je l’ai contre moi, c’est égoïste, je le sais, il va mal et moi quelque part j’en profite, parfois, comme là, je me dis qu’il a raison de ne pas m’aimer. Qu’il faudrait que j’arrête de m’accrocher à lui comme ça, que dans le fond je dois être un peu déranger pour ne rester focaliser que sur lui. En fait je dois être un peu psychopathe sur les bords et je suis sérieusement atteint...

J’ouvre les yeux, voyant un peu flou, j’ai pleuré et ça me brouille un peu la vue. J’ai pleuré pour lui, pour moi, je suis idiot. Je passe ma main sur mon visage pour essayer d’effacer tout ça, je ne veux qu’il voit que j’ai pleuré, il trouverait ça surement idiot, alors j’en profite pendant qu’il est encore contre moi pour me recomposer un visage, ma main glisse dans sa chevelure la caressant doucement. Je lui murmure finalement quelque mots de réconfort, je ne sais pas trop si je le fais pour lui ou pour moi, mais je le sens petit à petit s’apaiser et je resserre un peu plus mon étreinte, jusqu’à ce que tout cesse, j’attends encore un peu et je le relâche doucement, lui souriant doucement et je viens effacer les sillons de ses larmes sur ses joues, déposant un léger baiser sur ses lèvres, rien d’appuyer, sans aucune arrière-pensée.

- Aller on va prendre un peu l’air.

Je lui laisse pas trop le choix et je me relève et je lui tends la main le même sourire que je ne réserve qu’à lui accrocher à mes lèvres. J’attends qu’il se décide, j’ai un peu l’impression d’étouffer ici, je songe que lui doit avoir cette impression en permanence, alors sortir un peu lui fera du bien, simplement.


Spoiler:
 
#   Lun 23 Sep 2013 - 17:16

Personnage ~
► Âge : 26
► Doubles-comptes ? : /
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 1082
Date d'inscription : 17/10/2012
Age : 27
Emploi/loisirs : Photographe, fouineur, emmerdeur
Humeur : Ca va, ça vient... Et quand ça vient, ça va très bien~

Je reste blotti un moment contre lui, profitant presque honteusement de notre position. J'en avais besoin je crois : je n'avais pas réalisé à quel point son contact me manquait. C'est très égoïste mais quelque part j'ai besoin de lui pour me sentir bien même en sachant que ça le blesse d'être près de moi sans avoir ce qu'il veut.
Je finis par me calmer, les larmes ne coulent plus et je profite pleinement de son étreinte. D'habitude c'est le contraire mais là je me sens en sécurité dans ses bras, je cesse de penser à mes regrets et mes remords et ça me fait du bien. Il se sépare doucement de moi et je lui souris faiblement alors qu'il efface les traces de larme sur mes joues de son pouce. Son baiser, trop bref et léger pour qu'il y ait une arrière-pensée, me fait un bien fou et je souris plus franchement.


- Aller on va prendre un peu l’air.

Je prend sa main et me relève en souriant doucement. J'en peut plus de me sentir enfermé. Cet institut a beau être immense ce n'est pas comme le monde extérieur et je déteste l'idée de ne pas pouvoir aller où je veux quand je veux.

-Tu as déjà visité un peu l'institut ?


#   Mer 25 Sep 2013 - 8:46

Personnage ~
► Âge : 20 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 182
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 31

Je garde sa main dans la mienne, hors de question que je la lâche, je l’ai fait par le passé mais c’est finis on est tous les deux, je serais toujours là pour lui et savoir qu’il était là, à Terrea m’emplissait de joie. Je voyais mon avenir différemment, je commençais enfin à voir la lumière après avoir sombrer pendant une année dans les profondeurs de la solitude et du désespoir. Oui je pouvais me sentir à nouveau libre, serein, bien sûr ça ne viendrait pas comme ça, du jour au lendemain ça ne s’est jamais vus. Mais je savais maintenant que je pouvais le faire…

Souriant doucement je pris le chemin de la sortie, sans livre pour une fois, je reviendrais, je revenais toujours. Hochant la tête à sa question je lui répondis cependant que je n’avais pas tout vus, quoi de plus normal et que si il était ok j’aimerais bien visiter un peu plus en sa compagnie. Je trouverais des sujets légers pour parler, j’essayerais de le faire sourire, même si ça ne serait qu’éphémère, il valait mieux être un peu heureux et puis la journée n’était pas finis, on pourrait en profiter. Simplement, juste nous deux, comme les vieux amis que nous étions…

La sensation qui m’enserrait le corps depuis le matin avait fui, je me sentais plus léger, j’étais heureux, vraiment heureux, même si je savais que ça ne durait qu’un temps, je voulais moi aussi en profiter, j’étais un peu égoïste par moment, parce que je savais aussi que cette sensation de plénitude ne durait pas, mais j’étais humain, quoi de plus normal que de vouloir profiter, juste profiter de l’instant présent ? Je ne pensais pas que c’était si mal que ça, n’est ce pas….


Spoiler:
 
#   
Contenu sponsorisé

 

Retrouvailles {Jun ♥}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Terrae, Une nouvelle ère commence... :: Terrae Village.
 :: Bibliothèque.
Aller à la page : Précédent  1, 2