Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Malchanceuse ? Non, pas du tout
#   Lun 22 Juil 2013 - 23:04

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 419
Date d'inscription : 21/07/2013
Emploi/loisirs : .../Ecouter de la musique
Humeur : Prête à Bondir
http://nariwen-ecrivaine.e-monsite.com/

J'avais passé une bonne journée. Et avec de la bonne musique de sur-coït  ce qui faisait que mon humeur était au beau fixe. Je m'étais finalement installée sur le toit pour y regarder le coucher de soleil, tranquillement, moi et ma musique, moi et mes pensées, moi et mon côté solitaire. Comble suprême du bonheur : les autres élèves de l'institut semblaient ne pas vouloir me rejoindre ni venir me déranger. Qu'est-ce que j'étais bien...
Cela faisait un bout de temps maintenant que le soleil était parti, même s'il n'était pas encore trop tard. Mais il fallait que j'y aille, et je commençais à me sentir engourdie. Je me levais donc et rejoins la porte qui menait à l’intérieur du bâtiment au dessus duquel j'étais. Je n'étais pas encore tout à fait fatiguée, et donc j'ouvris la porte avec détermination et m'avançais sans autre précaution, je m'avançais. Erreur fatale, le retour. Je percutais quelqu'un de plein fouet, reculais dans un mouvement un peu maladroit quand j'eus un étrange réflexe. 
J'avais entraperçu un objet s'envoler des mains de l'inconnu, sans l'identifier. Mais je réussis à l'attraper quand il arriva sur moi, par contre. Ce n'est qu'en ressentant la vive chaleur et en sentent l'odeur que je compris : du Café. Chaud le café en plus. Je tendis précipitamment la tasse à son propriétaire pour décoller le tee-shirt de ma peau. Heureusement que je n'étais pas très sensible à la chaleur  Par contre, le hasard avait voulu, bien évidemment, que je porte un tee-shirt blanc. Le concours de circonstances un peu énorme qui se pressentait à moi fit ressortir une énergie toute nouvelle et je ne pus retenir mes pensées, les énonçant à haute voix :
"Evidemment, ça ne pouvait arriver qu'à moi. Deux fois en deux jours, je suis maudite ou quoi ? En plus du café, moi qui en ai horreur. Je le crois pas ça !"
En relâchant mon tee-shirt je remarquais par la même fâcheuse occasion qu'il était maintenant transparent et qu'on voyait clairement tout de mon joli soutien-gorge bleu, malgré la couleur du café. Il n'aurait pas pus prendre un café plus noir, non ? Je relevais la tête, visiblement agacée :
"Une seule remarque, et je te jure que je pète un plomb. Bon, dis-je en me calmant un peu, Nariwen, presque heureuse de te rencontrer."
Je lui souris  mais ce fut un sourire un peu tendu. Certes, tout dans ma position et dans ma voix semblait indiqué que je n'étais ni gènée par sa présence, ni par ma tenue maintenant si... Enfin bon. En réalité, on pouvait très bien lire dans mes yeux que j'étais inquiète. Mais il faisait nuit, non ?


La Passion est mon Etre comme le Vent est la Liberté
#   Mar 23 Juil 2013 - 22:00

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 236
Date d'inscription : 22/06/2011
Emploi/loisirs : #Stock Exchange
Humeur : #Furieux

- Je n'ai jamais compris pourquoi t'aimais le sucré... pourtant, les adultes, ça aime les trucs amer, non?


Voilà ce que lui demanda sa soeur. Dan n'aimait pas tout ce qui était amer, incluant le café, donc. Pourtant, ses cousins et ses amis, sans oublier quelques adultes proches de lui, se moquaient de lui en le traitant de gamin... parce-qu'il n'aimait pas le café! Une raison bien étrange de se moquer de quelqu'un. "se moquer" est un grand mot, disons plutôt "taquiner".
Aujourd'hui il s'était décidé une chose: boire du café. Il en avait déjà goûté, deux ou trois fois, et à chaque fois, il se retenait d'aller le vomir sur la tête des hôtes. Non, vraiment, Dan n'aimait pas le café. Mais pour fermer le clapet à sa plus grande de ses petites soeurs, il prépara devant elle, avec sa tasse préférée en porcelaine, faite en Chine, appartenant à sa famille depuis des siècles, son café.
C'était en soirée, et il avait décidé de le boire devant quelque chose de beau: le ciel. Avec des étoiles, seul, une douce brise lui caressant le visage. Peut-être que ce magnifique paysage atténuerait l'horrible arrière-gout du café. Il se mit en route vers le toit, la tasse en porcelaine précieuse dans les mains. Alors qu'il allait ouvrir la porte menant à son endroit fétiche, il percuta quelqu'un, et sous ses yeux effarés sa tasse quitta sa main. Il allait péter un câble. Et par miracle, la personne devant lui le rattrapa, tout en se renversant du café. Qu'est-ce-qu'il était soulagé! Briser ce verre lui aurait valu sa vie de la part de son père, qui était déjà réticent à lui prêter sa tasse préféré avant qu'il n'aille à Terrae. Il la récupéra rapidement, et vérifia s'il n'avait pas de traces, ou quelques fissures.

- Evidemment, ça ne pouvait arriver qu'à moi. Deux fois en deux jours, je suis maudite ou quoi ? En plus du café, moi qui en ai horreur. Je le crois pas ça !


Il ne répliqua pas, trop absorbé par sa tasse mais aussi par le joli soutien gorge de la jeune fille devant lui. C'était joli, elle n'avait peut-être pas les plus gros seins de Terrae, mais c'était agréable à voir.

- Une seule remarque, et je te jure que je pète un plomb. Bon,  Nariwen, presque heureuse de te rencontrer.


Il ne put s'empêcher de dire:

- Très joli sous-vêtement! Tu fais du B, non?

Il finit par avoir une idée: il enleva sa chemise blanche, dévoilant ses muscles si bien dessinés, et le tendit à la jeune fille, avec un petit sourire moqueur:

- Tiens, mets ça avant que t'attrape froid... Je m'appelle Zero, et je suis ravi de te voir en soutif.


Il avait l'habitude qu'on l'appelle Zero, puisque c'était son prénom d'usage. Seuls les profs, la directrice, et sa famille se permettaient parfois de l'appeler Dan.




« Wanna see my awesome slice of hell?  »

Is it too late...?:
 
#   Mar 23 Juil 2013 - 22:32

Personnage ~
► Âge : 18 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 419
Date d'inscription : 21/07/2013
Emploi/loisirs : .../Ecouter de la musique
Humeur : Prête à Bondir
http://nariwen-ecrivaine.e-monsite.com/

-Très joli sous-vêtement! Tu fais du B, non? 
 Il se foutait de moi. C'était obligé. Il ne me connaissait pas aussi. Ok, j'avais deux solutions : péter réellement un câble comme je l'avais prévenue une demi-seconde avant, ou la jouer à l'aise. Une sorte d'énergie rageuse bouillonnait en moi et quelque part, cela faisait un bien fou Cela faisait tellement longtemps que je n'avais pas ressentit un sentiment comme ça, un agacement qui ressemblait à un feu dévorant. Je ne lui ferais pas le plaisir de m'énerver pour si peu. Il en était hors de question.
Alors que je prenais sur moi pour paraître à l'aise, le jeune homme enleva sa chemise, dévoilant son torse un peu trop parfait pour le coup. Respire Nariwen, respire. Une seconde, sa réaction m'avait désarçonnée  et celle d'après, j'étais de nouveau à l'aise, du moins en apparence. Je commençais vraiment à me croire maudite moi...
- Tiens, mets ça avant que t'attrape froid... Je m'appelle Zero, et je suis ravi de te voir en soutif. 
Zero, de courts cheveux blonds, de jolis yeux verts et le don de m'agacer dès notre première rencontre. Ok, c'était noté. Et non, je n'allais pas prendre sa chemise. Et puis quoi encore ? Il n'avait qu'à se rhabiller, ce serait bien mieux à mon goût. Tandis que je bouillonnais intérieurement, je réussis à répondre calmement :
"Non, laisse tomber, remets ta chemise. Je ne suis pas du genre à tomber malade. Et pour ta gouverne, oui je fais du B. Les yeux d'un expert, n'est-ce pas ?"
J'aurais bien voulu faire un regard perçant, mais j'en étais bien incapable. Je pouvais être la parfaite comédienne, tant qu'on ne me regardait pas droit dans les yeux. Ces fichues fenêtres sur mon âme disaient tout. En l'occurrence, que j'étais agacée et très peu à l'aise. J'aurais voulu cacher tout ça avec mes bras, alors que j'avais actuellement les main sur les hanches, d'un air quelque peu critique.
"Personnellement, j'aurais préféré te rencontrer dans une tenue plus sobre. J'espère que ce n'est pas un mauvais présage au moins. Bien que je n'y crois aucunement."
Bon, mon agacement était entrain de gentiment retomber, doucement mais sûrement. Enfin, à moins que ce cher Zero ne décide encore de piquer mes nerfs à vif... Bien sur...


La Passion est mon Etre comme le Vent est la Liberté
#   Mer 16 Oct 2013 - 18:26

Personnage ~
► Âge : 18
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 236
Date d'inscription : 22/06/2011
Emploi/loisirs : #Stock Exchange
Humeur : #Furieux

- Non, laisse tomber, remets ta chemise. Je ne suis pas du genre à tomber malade. Et pour ta gouverne, oui je fais du B. Les yeux d'un expert, n'est-ce pas ?

Il savait qu'il avait raison. Non, sérieusement, lui, le playboy et le sex symbol de référence, se tromper sur la poitrine d'une fille? Impossible! Ce serait limite une honte, et ternirait sa merveilleuse réputation. A part ça, la fille devant elle voulait plutôt mourir de froid plutot que de prendre sa chemise et de mater son torse d'apollon. Même si elle se disait pas du genre à tomber malade, il était sûr que d'une minute à l'autre, elle allait éternuer.
Ce qui intrigua le jeune homme, c'est qu'elle ne cherchait même pas à cacher son joli soutien gorge, et les mettait plutôt en valeur avec ses mains sur les hanches. Il esquissa un sourire moqueur, alors qu'elle continuait, s'enfonçant encore plus selon lui.

-Personnellement, j'aurais préféré te rencontrer dans une tenue plus sobre. J'espère que ce n'est pas un mauvais présage au moins. Bien que je n'y crois aucunement.

Dan reprit alors sa chemise et la remit. Bah oui, il allait pas la supplier de prendre sa chemise. Il était galant, certes, mais quand on refusait sur un tel ton, il ne l'était plus. Il boutonna doucement sa chemise, et répliqua:

- Tu as parfaitement deviné, Nariwen. Je suis un expert en ce qui concerne les femmes en général. Et personnellement, je suis ravi de t'avoir rencontré dans une telle tenue.


Il lui adressa un petit clin d’œil taquin. Il attendait sa réaction avec impatience. Il allait bien s'amuser ce soir!




« Wanna see my awesome slice of hell?  »

Is it too late...?:
 
 

Malchanceuse ? Non, pas du tout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Toit de l'institut