Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
Un pic-nique solitaire qui aurait put mieux finir
#   Sam 24 Aoû 2013 - 23:28

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 146
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Manger des ratons-laveurs
Humeur : Joyeuse comme une pierre!

Je ne savais pas trop ou aller, ni quoi faire, alors j'avais décidé de me balader au hasard. Après quelques heures de balade dans tout Terrae, voilà que je me retrouve sur le toit. Haaaaaaaaaaa ça fait du bien, je commençais à fatiguer. BON! Et bien je crois qu'un pic- nique s'impose. QUOOOOI? J'ai de la nourriture sur moi, il faut bien que quelqu'un la mange...En plus mon sac est super lourd, je me dois de l'alléger, la santé de mon dos est en péril. J'adore me convaincre moi même. Oui, parce j'étais sensé faire un régime (NON, je ne remet pas en question le fait que j'ai un corps de rêve, c'est juste que je me dois de faire attention pour le préserver). De toute façon quand je fais un régime je finis toujours par manger beaucoup plus qu'en temps habituel. Les régimes sont stupides. Oui, je sais c'est totalement contradictoire mais qui êtes vous pour me jugez, HEIN? Bref! Je m'assois sur le petit muret, juste en dessous du vide (j'adore tellement le vide!) et pose mon sac sur mes genoux.

Alooooooors, qu'avons nous là de mangeable? Un poulet (faut vraiment que je le refourgue à quelqu'un, il à l'air louche...), des cookies, des haricot verts en boîte (mince, j'ai pas d'ouvre-boîte.), la moitié d'une bouteille de vin (délicieux accompagnement pour un pic-nique improvisé!), une brioche, des myrtille,  une banane, un paquet de pâtes, une bouteille de whisky, quelques tomates et la moitié d'une bouteille de mojito. (Quelque chose me dit que j'ai bien fait de faire des réserves d'alcool avant de me ramener ici...).
Bien, je crois que je vais pouvoir commencer mon repas! Ha non, j'allais oublier. Je sors de mon sac une petite radio et l'allume. Un bon vieux single des Beatles passe. Ticket to ride. Hmmmmm, parfait... Une brioche à la main, ma bouteille de vin dans l'autre, je ne peux m'empêcher de danser. Le soleil, le ciel bleu dégagé, le petit courant d'air, la vue, la musique... Je tournes sur moi même, encore et encore. Je ferme les yeux. Oui, vraiment, tout est parfait. Alors que je ré-ouvre mes yeux, toujours en dansant, mon bras percute quelque chose. Puis je vois quelque chose chuter et je me précipite près du muret, en faisant aussi tomber au passage ma petite radio qui tenait elle aussi en équilibre sur le mur. Je vois ainsi mon sac exploser par terre avec un bruit de verre cassé, suivie de peu ma petite radio. Pendant 10 secondes je reste là à contempler l'oeuvre de ma maladresse. Et j'explose.
- PU*** DE BO**** de ME***! NAAAAAAAAN pourquoi ça n'arrive qu'à moi?! AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH! Nan, NAAAAAAN!


#   Dim 25 Aoû 2013 - 21:36

Personnage ~
► Âge : 17 cerises
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 185
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Ça dépend du canapé !
Humeur : Pour l'instant, je nage dans l'canapé du bonheur.

Des mois. Cela fait maintenant des mois que je suis ici. Et durant ces jours où je n’ai sus quoi faire, enfermé dans la bibliothèque, je n’ai jamais eu l’idée d’aller sur le toit ? Et bien non. Le toit, déjà, je ne savais pas qu’on y avait accès. Et vous me connaissez, je ne suis pas du genre à enfreindre les règles ! Sauf depuis quelque temps, où je crois pouvoir déceler une once de rébellion en moi. Ce n’est pas bien Sixtine ! Oui je sais merci la petite voix-off …

J’attrape mon sac de cour/voyage/survie, y enfourne deux sandwiches que je ne finirai surement pas, mes bouteilles de jus de fruit, mes gâteaux – que j’ai fais moi-même respect !-, les chips, la salade et la fameuse bêtise. Oui, vous savez, la bêtise que je dois absolument finir ! Non ? Je suis en train de vous parler de la bouteille de vodka que j’ai trouvée dans la salle de bain des chambres communes. Oui,oui, je l’ai prise et alors ?! La vodka chez moi, c’est tout aussi égale -et légale- que de l’eau pour ceux qui ont plus de 15 ans ! Voir 3 jours, quand on en met dans le biberon. Et puis, je suis moins dépendante à l’alcool que les autres. C’est pour aider la population de Terrae que j’ai ~ Ok, la voix-off vous informe que c’est un tissu de mensonges, Sixtine voulais boire de la vodka, elle est allée au bar et à voler une bouteille discrétos ! Oh merci de me dénoncer. Ok, ok, j’ai volé une bouteille, mais j’ai des circonstances atténuantes. Ma belle-mère à appeler. Et ce n’était pas joli à entendre …

Bref, j’attrape tout ceci et me dirige gaiement vers le bâtiment principale qui donne la magnifique vue dont j’ai entendus parler. Je vais pour passer le pas de la porte, une chanson connus traversant mes oreilles. Mais impossible de mettre un nom dessus. J’entre, marche dans les couloirs, monte les escaliers quatre à quatre et ouvre en grand la porte menant au toit. Le vent s’engouffre dans mes cheveux crée par un appel d’air. Mes pas me mènent vers la musique de tout à l’heure, diffusé par un post sur le muret. Devant moi, il y a une fille. Jolie, jeune. Moins ou autant que moi, je ne sais pas. Mais elle respire la joie de vivre celle-là. Ca en ais mignon ! J’aime bien les choses mignonnes !
Mes yeux restent bloqués sur sa silhouette dansant au rythme de la musique, je vois sa main percuter son sac. Et là y’a toute la beauté de l’instant qui vole en éclat. Son corps se tend et se colle au muret, éjectant la radio dans le vide, rejoignant ainsi le défunt sac qui fit un bruit de verre brisé. Alcool ? Aucunes idées. En tout cas, le bruit des morceaux de métal du post me resta dans la gorge. Je ne préfère pas tombé d’ici. Vertige ? Non. Maladresse extrême serait le mot le plus juste.

- PU*** DE BO**** de ME***! NAAAAAAAAN pourquoi ça n'arrive qu'à moi?! AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH! Nan, NAAAAAAN!

Bon, nous ne reviendront pas sur le magnifique et enrichissant vocabulaire de la belle au corps de rêve. Disons que c’est sous le coup de la colère. Mais déjà que je suis assez timide pour dire bonjour aux gens, pour me montrer ça va pas être simple. Mais au vue de son unique étoile accroché à son haut, elle est nouvelle. Donc terriblement moins dangereuse qu’un Feu en furie d’avoir cassé pas mal de choses, toute seule de surcroit. Là, je peux vous jurez que vos cheveux, ILS CRAMENT !J’attrape mon sac et m’avance vers elle sortant de l’ombre. Un éternel sourire plaqué au visage.

-Bonjour la nouvelle … Tu m’as l’air d’être dans le pétrin non ?

Je tourne un peu la tête derrière elle, me balançant sur mes pieds. Je finirais jamais ma grosse bouteille de vodka toute seule, je ne suis pas une alcoolo non plus …

-Ca te dit si on partage mon repas à deux ? J’ai peur de pas tout finir de toute manière …

Pour conclure mes dires, et être acceptée en temps que potentielle amie d’un repas/beuverie, j’ouvre mon sac bourré à craquer. Toujours avec le sourire s’il vous plait, merci !
#   Lun 26 Aoû 2013 - 11:34

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 146
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Manger des ratons-laveurs
Humeur : Joyeuse comme une pierre!

Je me demandais si aller chercher mon sac en valait la peine quand une voix à interrompu le fil de mes pensées. QUI OSES M'INTERROMPRE DANS MON MONOLOGUE INTERIEUR?
-Bonjour la nouvelle … Tu m’as l’air d’être dans le pétrin non ?
Je tourne lentement la tête vers la voix qui vient de m'adresser ses paroles et l'observe avec un regard que je sais être terriblement pénétrant et flippant.
-Ca te dit si on partage mon repas à deux ? J’ai peur de pas tout finir de toute manière …
Elle a l'air gentille et un peu gênée, timide peut-être? Mais faut pas ma grande! JE SUIS PAS DU TOUT EN COLERE, APRES TOUT! Bon, je crois qu'il est temps de choisir. Je pourrais piquer le déjeuner de cette fille et partir en courant mais ça serrait pas super marrant, et je fais des trucs méchants que si c'est drôle. En plus, comme apparemment aujourd'hui est un mauvais jour pour moi, il y a de grandes chances qu'en piquant son sac je marche une sangle et je me casse la gueule de la manière la plus ridicule qui soit. Je pourrais aussi lui répondre par un sourire et lui taper la causette bien gentiment mais je crois que JE SUIS PAS TROP D'HUMEUR. Nan mais ma radio, quoi! Elle appartenait à ma mère, autant dire qu'elle était méga vieille, et j'aime bien les trucs vieux! Et mes réserves d'alcooooooool! Ici, personne ne croira que j'ai vraiment 21 ans! Nan, il faut surtout pas que je me mette à chialer! Je vais passer pour quoi sinon? NON, non les larmes me montent aux yeux! Mais non, c'est pas si triste après tout! Allez du calme. Au moins je me suis séparé de ce poulet! Bon, aller, CALM DOWN. En plus elle commence à me dévisager bizarrement, la petite (il faudrait que je songe à l'appeler autrement, quand même, elle est pas si petite...). OH! Mais... Qu'aperçois-je au loin, dans le petit sac de la fille gentille? Serait-ce.... Le Saint-Graal?  MAIS OUI! C'est bien une bouteille de Vodka! Je ravale mes larmes et lui souris.
- Bon, j'oublie le fait que tu es souligné mon infériorité en m'appelant "nouvelle", mais c'est bien parce que tu me propose de partager ce repas - et cette bouteille avec moi.
Je bave rien qu'à l'idée de ces petits gâteaux que j'aperçois dans son sac. C'est étonnant, tout de même, qu'une fille comme elle soit en possession d'une bouteille de vodka. Les petits gâteaux, oui, mais la bouteille... Bah, ce qui compte c'est que je me sois trouver une compagnonne de beuverie! Au moins pour une après midi.


#   Mer 28 Aoû 2013 - 17:38

Personnage ~
► Âge : 17 cerises
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 185
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Ça dépend du canapé !
Humeur : Pour l'instant, je nage dans l'canapé du bonheur.

La dite nouvelle n’a pas du tout l’air d’être heureuse que je l’interromps dans son grand malheur. Faut dire qu’elle me lance un de ses regards ! Je t’ai connus moins trouillarde. Et moi, je t’ai connus moins envahissante. Je lui retourne tout de même un sourire en la voyant calculé mentalement la situation dans sa tête. Faite que son addition ne l’amène pas à me balancer par-dessus le muret …

La jeune fille finis par ravaler des larmes tentatrices. Tentatrices de quoi, je n’en sais absolument rien ! Je trouve ça à moitié drôle, ici, c’est à moi de pleurer. Tellement j’ai peur de finir comme sa radio. Son visage se pourfende en un sourire et elle devient tout d’un coup très joviale. Soit elle veut me faire un sale coup, soit elle veut devenir ma nouvelle copine de beuverie ! Nous prions tous pour que la deuxième option soit la bonne …

- Bon, j'oublie le fait que tu es souligné mon infériorité en m'appelant "nouvelle", mais c'est bien parce que tu me propose de partager ce repas - et cette bouteille avec moi.

Dieu soit loué, il existe et nous sommes sauvez ! Comme le poulet. Pardon ? Dieu soit loué, comme le poulet Louet ! Oh my Satan …
Bon, disons que à l’habitude, cette fille me puncherait sans états d’âmes. A première vue. Et la première impression n’est pas toujours la bonne. Mais bon sang ce qu’elle me fait penser à quelqu’un … mais qui, je ne vois pas. Peut-être une fille de l’orphelinat !
Je lui sors la bouteille et la lui temps en souriant.

-Tu aimes la vodka ? Temps mieux parce que cette bouteille là, je me vois pas la terminer seule.

Je la lui tends, m’approche du muret, m’assois dessus en posant mes vivres par terre, contre la paroi. Je ne vais pas faire la même erreur qu’elle. Sans vouloir attenter à sa manière de vivre hein ! J’en sors les deux sandwiches, ouvre le miens et mords dedans.

-Na zdrowie* ! Dis-je en lui montrant la bouteille du doigt.

Je laisse le soleil se répandre sur ma peau blanche, bien seule distinction des gens de mon pays. Le reste, je le dois à ce mystérieux hispanique qui doit être un de mes aïeules remontant à je ne sais trop quand. Je balance mes cheveux derrière mon épaule et regarde mon interlocutrice, qui regarde ma bouteille.

-Sixtine Szpadime pour t’accompagner cette après-midi ! Lançai-je en balançant mes jambes dans le vide. Et toi ?

Je me trouve décidément trop petite. Va falloir que je trouve un truc qui fait grandir … Opération des genoux ? Nan ! Je n’aime pas les piqûres.


*"Santé !" en polonais.

HRP: MP moi si tu veux que je change quelque chose :3.
#   Jeu 29 Aoû 2013 - 21:11

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 146
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Manger des ratons-laveurs
Humeur : Joyeuse comme une pierre!

-Tu aimes la vodka ? Temps mieux parce que cette bouteille là, je me vois pas la terminer seule.

Ohhhh si tu savais combien je l'ai côtoyer ma grande amie la vodka! Et je crois que j'en ai vraiment besoin! Après tout je suis dans un lieu assez  bizarre, où je ne connais qu'un mec bizarre que j'ai rencontré à l'entrée, et j'ai fait tomber tout ce à quoi je pouvais accorder un minimum d'importance d'un TOIT. Alors, vraiment, je crois que terminer cette bouteille sera un plaisir. Et ça me permettra de faire une ou deux petite choses avec cette fille que je ne pourrais pas faire sans alcool. NON, rien de pervers, je suis HETERO, ok? C'est juste pour la décoincer. Moi j'aime les hommes virils et musclés. Avec de beaux cheveux bruns soyeux. Et qui sentent le romarin. Et qui s'appellent Jim.  NON, JE NE REPENSE PAS NON PLUS A MON EX, il y a des PLEINS de personnes qui correspondent à cette description! Non mais. Bref, où en étions nous? Ah oui, VODKA. La petite pose son sac sur le sol (enfin quelqu'un qui un cerveau!) et sort les sandwich. Aaaaaaaah, j'ai très faim, soudain.

-Na zdrowie !
Elle prononce ces mots qui me sont absolument incompréhensible et montre la bouteille. C'est du russe? 'sais pas...surement.

- Na zbo machin! , criais-je en prenant la bouteille en main. Je souris. Elle a l'air marrante, elle me donne envie d'être son amie et de pas l'embêter. Et puis elle a l'air fidèle. C'est bien, ça. Et je meurs d'envie de la voire bourrée! Oh, j'ai hâte. J'ai bien fait de pas l'envoyer balader. Pour l'instant je penche plus pour l'insérer dans ma colonne "camarade" que "victime".

-Sixtine Szpadime pour t’accompagner cette après-midi ! Et toi?
Sixtine? Très chouette prénom, en toute sincérité. C'est original, mais en bien. CONTRAIREMENT A "SEATTLE". Je devrais me présenter sous un faux nom! A près tout, personne ne me connaît ici? Je pourrais très bien m'en inventer un nouveau...mais, et il y a toujours un mais quoi qu'il advienne, ça serait renoncer à une part de moi-même! (c'est tellement philosophique, je ne comprend pas pourquoi Boudha ne m'a pas encore accepté comme disciple...)
Revenons en à nos moutons. Bêeeeeee. Ah oui, Sixtine, c'est ça? Son nom famille, je le retiendrais une autre fois, ne m'en voulez pas.

- Seattle Carter, pour vous servir! Je serais ravie d'être votre compagnonne de beuverie. m'exclamais-je en la rejoignant, les pieds dans le vide. Analyse de l'individu Sixtine quelque chose. Hm, elle n'a pas hésiter une seconde en s'asseyant que ce muret. Téméraire. Timide, certes, mais plus sûre d'elle qu'on ne le croit (après tout elle m'a quand même adresser la parole dans un moment où je n'étais pas au meilleure de ma forme au lieu de s'enfuir les jambes à son coup) et elle accorde un peu trop facilement sa confiance (vu ma maladresse et ma colère, j'aurais pu la bousculer, la faire tomber dans le vide). Amicale, aussi. Généreuse. BON, SHERLOCKETTE, tu vas la fermer OUI? Impossible de se concentrer avec ce cerveau toujours occuper à se mêler de ce qui ne le concerne pas. Bon. On va pouvoir commencer à s'amuser.

- Et si on jouait à un jeu pour faire connaissance et finir cette bouteille? On se pose des questions personnelles, et à chaque fois qu'on ne veux pas répondre à une question, on boit.  Qu'est-ce que t'en dis?

Hmmmm décidément, je crois que finalement je vais passer une bonne après midi! Me saouler, me nourrir, et peut-être même me faire une amie?

HRP: Non, non, pour l'instant tout va bien. :) (l'allusion avec un rappel troublant de Seattle avec un certain individu ne me gêne pas, en tout cas ^^)


#   Sam 14 Sep 2013 - 22:15

Personnage ~
► Âge : 17 cerises
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 185
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Ça dépend du canapé !
Humeur : Pour l'instant, je nage dans l'canapé du bonheur.

De toute évidence, mon interlocutrice n’est pas trop sadique. Je veux dire, je ne suis pas encore écrasée par terre, en charmante compagnie de la radio, en miette. Oulah ! Je commence à avoir des idées noires moi. Je devrai écrire notre rencontre. Mais demain. Parce que là, c’est jour de faite, je suis tombée sur une fille, ou femme, très copine avec la boisson !

- Na zbo machin! Criat-t-elle, ravie donc, d’avoir une bouteille en main.

Bon, bien sur elle ne doit pas franchement savoir ce que ça veut dire, mais temps pis ! Je croque dans mon sandwich après mettre poliment présenté. Histoire que je sache avec qui j’étais aujourd’hui si je me saoule la gueule et que je me réveille demain matin ! Elle semble hautement réfléchir. Genre, elle a un prénom ou un nom pire que le mien ? Mon Dieu mais où serait-elle née alors ? Dans une pirogue ? Ca fera Pirogue X ou un truc dans le genre ! Je sourie un tantinet ironiquement.

- Seattle Carter, pour vous servir! Je serais ravie d'être votre compagnonne de beuverie.

Je tente de faire abstraction de toute remarque. Surement parce qu’au fond, son nom de famille vient de me serrer le cœur. Seattle. Un très jolie prénom, la ville d’où il est originaire ne l’est pas autant. Un endroit pluvieux et tout le bordel de mauvais temps ! Beurk. Quand à son nom de famille. Je ne vais même pas émettre d’hypothèse, parce que se serai invraisemblable. Mais je ne peux m’empêcher de penser à mon ami qui à quitter Terrae il n’y a pas si longtemps. Sans donner de nouvelle depuis. Sale traitre !
Bref ! Je lui sourie gentiment. Autant la rassurée, je n’ai rien contre les filles à prénoms de villes, c’est aussi courant que les gens qui s’appelle Bagdad !

-Et bien Seattle, je suis bien heureuse d’être tombé sur toi ! Du moins, juste après que tu es envoyé promené ta radio, parce qu’à trois minutes près, c’est moi que tu aurais assommée ! Et Adieu la vodka ~ Fis-je d’un clin d’œil aimable.

Seattle semble tout d’un coup bien sur d’elle. Et surtout en pleine analyse. Tout comme moi. Elle semble assez sur d’elle et surtout d’avoir un fort caractère ! Je vais me faire avoir, je le sais. Mais au point où j’en suis en ce moment. Rien de mieux qu’une bonne bouteille de vodka 2Litres Made In Bar du coin !

- Et si on jouait à un jeu pour faire connaissance et finir cette bouteille? On se pose des questions personnelles, et à chaque fois qu'on ne veut pas répondre à une question, on boit. Qu'est-ce que t'en dis?

Et voilà une bonne raison et surtout, un bon mécanisme de reconnaissance. Je ne tiens peut-être pas aussi bien l’alcool qu’elle. Mais bon, qui ne tente rien n’a rien n’est-ce pas ? Je pose mon sandwiche et m’assois sur le sol, pour éviter toute chute désagréable !

-Je veux bien y jouer à ce jeu là ! Vas-y, tu commence ! Dis-je en souriant de toutes mes dents blanches.

Intéressant.
Oh toi ! Ne t’avise pas de t’en mêler !
Je vais me gêner tiens.

H.R.P : Excuse-moi de ce looooong et terrible temps d'attente ... J'ai étais très occupée et ensuite, j'avais plus d'inspiration ! Nom de Dieu ça m'a fais peur Oo !
#   Dim 15 Sep 2013 - 15:47

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 146
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Manger des ratons-laveurs
Humeur : Joyeuse comme une pierre!

HRP: Pas de problèmes, je comprends... ;) Et désolé, ma réponse est un peu courte...

Je suis prête à me changer les idées et me bourrer la gueule mais avant toutes choses, je mords sauvagement dans le sandwitch qui m'était destiné. Hmmm... Ca faisait tellement longtemps que je n'avais pas mangé de sandwitch aussi... Authentique? Ouai, ça doit être ça...Un vrai délice. J'écoute Sixtine me répondre tout en reprenant une bouchée, puis une autre, puis finit par engloutir entièrement le sandwitch. Voilà, maintenant j'ai le ventre plein au moins. Tout en mangeant mon sandwitch, j'avais définis les questions qu'il allait falloir que je pose à Sixtine. Bah oui que voulez vous, je suis une femme, je peux faire deux choses en même temps! HAHAHAHA, je suis tellement exceptionnelle... enfin non, puisque théoriquement je ne suis pas la seule femme, donc pas la seule à savoir le faire. PEU IMPORTE.

Je descend du muret à mon tour pour m'assoir en face de Sixtine et m'empare de la bouteille. Je l'ouvre et la porte à ma bouche. Je bois quelques gorgées et sens le liquide brûler ma gorge. AAAAAAAAAAAAAAAH bon sang que ça fait du bien. Je la tends à Sixtine et dis:

- Avant toute chose, quelques gorgées pour nous défaire de notre pudeur. Et ensuite, voilà ma première question: pourquoi t'es ici? A Terrae, hein, pas sur le toit. Quoique, ça m'intéresse aussi...

Comment ça, cette question est banale? OUI, je sais bien qu'elle est banale! Mais je ne peux rien faire tant que je n'en connais pas un peu plus sur elle. Et puis c'est un truc qui s'appelle la CURIOSITE. Parce que c'est vrai qu'on se demande vraiment ce qu'il est arrivé à certains gamins ici... Mais qui c'est, peut être qu'elle choisira simplement de boire et de contourner la question...
J'observe Sixtine, les yeux grands ouverts, en attente d'une réponse.


#   Dim 27 Oct 2013 - 17:16

Personnage ~
► Âge : 17 cerises
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 185
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Ça dépend du canapé !
Humeur : Pour l'instant, je nage dans l'canapé du bonheur.

Mes yeux restent fixés sur ma charmante collègue. Si tant est que l’on puisse la définir comme tel ! Nous dirons donc, camarade. Ma camarade commence donc pas croquer dans son sandwiche, ce que j’apprécie grandement. Un peu d’observation ne peut faire de mal : qui me dis qu’elle n’a pas étais tueuse à gage ? Hum ?
En tout cas, si cette jeune fille est une psychopathe invétérée, elle à tout de même une bonne descente et ça, on ne peut pas le lui enlevé ! Finalement, ma bouteille ne sera pas si difficilement trop pleine pour nous deux … Pas grave, c’est une bonne grosse bouteille de bar, on va pouvoir jouer pendant un moment. Mouahahaha, comme cela serait drôle !

- Avant toute chose, quelques gorgées pour nous défaire de notre pudeur. Et ensuite, voilà ma première question: pourquoi t'es ici? A Terrae, hein, pas sur le toit. Quoique, ça m'intéresse aussi...

La question à 8 millions de dollars, l’unique et seule question qui nous obsèdent tous un tantinet dans cet institut : On fou quoi dans ce bordel déjà ?! Oui nan mais parce que vous m’auriez dis qu’un jour je signerai pour rester dans un endroit où les gens se tapent dessus, sont nympho, créés des bagarres qu’aucuns selfs de tout le japon ne connaitrait jamais, que j’accepterai de dormir alors que je sais qu’une folle furieuse se promène en tuant mes petits camarades … Je pense que j’aurai tracée mon chemin ! Oui, parce que je ne suis pas du genre à rire ouvertement de la gueule des autres, c’est très déplacé. Accessoirement ça crées des problèmes que je préfère éviter ! J’attrape gentiment la bouteille, laissant couler un peu de ce merveilleux miel chaud. Pologne quand tu nous tiens. J’attends cinq petites secondes, très bref, je sais que je tiens l’alcool et je sais aussi que ça délit quand même les langues ! Profitons, profitons.

-Bien, alors qu’est-ce que je fiche dans ce centre pour personnes peu communes ?

Petite pose. Pas théâtral, loin de là, je cherche surtout une bonne formulation des termes …

-Ma mère est morte, mon père l’a tué. J’ai su ça il y a sept mois maintenant ! Et je me porte bien mieux ici que dans l’orphelinat où j’ai étais placée avant que mon père daigne me reprendre. Et toi, c’est quoi qui t’a amenée ici ?

Je dis ça en souriant. Parce que bon, j’ai déjà plombée l’ambiance, les meurtres, l’orphelinat et sa super devise : « Crève en silence ou soit meilleur que les autres ». Tout ça ce n’est pas joyeux. Mais ce qui rend si chaleureux Terrae c’est que justement, personne n’a eu de vie joyeuse ! Mouahahahaha, quel bien étrange paradoxe …
Je lui passe la bouteille, après tout, elle est nouvelle, ma camarade n’a peut-être pas envie de se lancer de suite dans l’explication du pourquoi du comment. D’où le fait qu’il faille !
Oulà … Depuis quand je sors des trucs conplicado dans mes phrases ?!

H.R.P : A chaque fois que j'écris ça je lis Harry R Potter ... //PAN //
Bref, t'as remarqué à quel point j'ai étais longue et j'en suis navrée TwT
#   Lun 28 Oct 2013 - 17:44

Personnage ~
► Âge : 17 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 146
Date d'inscription : 08/08/2013
Age : 20
Emploi/loisirs : Manger des ratons-laveurs
Humeur : Joyeuse comme une pierre!

J'écoute, attentive, la réponse de Sixtine et ne peux m'empêcher de frissonner un bref instant. Woaw. J'ai l'impression que ma vie est une sorte de flan tout fade à côté de ça. Non que je l'envie d'avoir vécu des événements pareil, hein!  Loin de là. Non, c'est juste que moi tout ce qui m'est arrivé, j'en suis plus ou moins responsable. Alors qu'elle, est a juste eu pas de chance.

Quand elle me tend la bouteille, j'ai le réflexe de boire directement, oubliant un instant les règles du stupide jeu que je venais d'inventer. Je repose la bouteille en douceur et répond.

- Oh bah moi disons que j'ai voulu faire un peu l'intéressante parce que mes fortunés parents étaient peu présent, alors du coup j'ai traîné avec des gens peu fréquentables et suis peu à peu tombé dans la drogue. Voilà voilà.

Mm quelle ambiance! Bravo Seattle, tu sais aborder les bons sujets pour instaurer rire et joie dans une conversation! Je m'admire.Au moins j'ai satisfait ma curiosité. J'avoue que je ne pensais pas, mais alors pas DU TOUT que c'est ce genre de truc qui lui était arriver. Je pensais plutôt à... je sais pas moi, une histoire de brutalisation en classe, ou un meilleur ami mort dans un accident de voiture. Des trucs plus soft, quoi. Enfin, "soft", tout est relatif. BREF, je vais changer un peu cet ambiance lourde et pesante. Enfin, je vais essayer. Je bois encore quelques gorgés de la divine vodka avant d'annoncer:

- Bon, je propose qu'on porte un toast à nos nouvelles vie pleines de joies (la plupart du temps) à Terrae! Aller, bois un coup toi aussi.

Je lui tend à nouveau la bouteille. Bois, mon enfant, bois! Haha, nos esprit ne vont pas tardé à s'échauffer. On va bientôt pouvoir rigoler un peu plus. Quoique, on peut déjà s'amuser maintenant!

- Dis, t'aurais pas un portable? J'ai une soudaine envie de faire des blagues téléphoniques!


H.R.P: Je comprend ta souffrance, jeune pandawan. Ces initiales sont un maléfice pour toute une communauté, je crois.


 

Un pic-nique solitaire qui aurait put mieux finir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae. :: Toit de l'institut