Terrae, Une nouvelle ère commence...

Partagez | 
C'est... C'est quoi tout ça ? Je peux VRAIMENT me servir ? (PV Katharina)
#   Lun 26 Aoû 2013 - 0:13

Personnage ~
► Âge : 18 ans !... Quoi ?! Mais non, pas 15, je suis petite pour mon âge c'est tout !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 266
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Serveuse au bar de Terrae/Manger la moitié des reserves de la cafet'
Humeur : Il est où mon gâteau ?!

Long soupir de soulagement. Les yeux fermés, je me laissai le temps d'inspirer à pleins poumons l'air japonais alors que je venais de poser les pieds dans l'Institut Terrae. Le voyage de la Russie jusqu'au Japon m'avait paru durer seulement quelques minutes, tant j'étais plongée dans mes pensées. Le détour sur la tombe de ma mère m'avait laissé une impression étrange qui, combinée à l'inquiétude au sujet de la disparition de mon père, m'avait assez préoccupé pour le temps du trajet.

Cela faisait peu de temps maintenant que le Master qui m'avait accompagné m'avait laissé dans la cour, m'indiquant rapidement l'emplacement des pièces qui m'importaient le plus pour le moment. Mais pour l'instant, je n'avais pas envie de rentrer. Je préférais rester dehors, à inspirer profondément pour savourer enfin le calme qui m'habitait. Après ce vide intense, cette souffrance tellement étrange, me sentir mieux était un soulagement. Je souris légèrement et rouvris les yeux pour embrasser du regard mon nouvel environnement, avant de prendre mon sac et ma petite valise et entrer dans le bâtiment.

Avec mon tee-shirt d'un bleu délavé et mon jean trop grand, j'avais l'impression de faire tâche entre ces grands murs et ce hall majestueux. Je tentais de me faire plus petite que je ne l'étais déjà, filant aussi rapidement qu'une souris jusqu'à ma première étape : La cafétéria.

Par chance, j'arrivais à bon port sans tourner pendant trois heures, ce qui relevait presque de l'exploit venant de moi. Lorsque je poussai la porte de la pièce, je fus directement envahie par toutes les odeurs appétissantes qui provenaient des plats. De toutes les sortes, pour tous les goûts, j'avais du mal à me rappeler quand j'avais vu autant de nourriture au même endroit. Alors que je bavais presque au milieu de la pièce, je me rappelais enfin que je n'avais pas mangé depuis hier et que je n'avais pas été vraiment rassasiée depuis bientôt deux ans.

Je lâchai mes affaires sous une table déserte avant de traverser le réfectoire presque vide à cette heure-là. Mieux vaut prévenir que guérir, je pris directement deux plateaux et partis à l'attaque. Après une soupe froide à la tomate, une énorme salade de crudités et quelques fruits de mer, je choisis un énorme plat de poulet avec du riz, recouvert d'une sauce au curry, pour enfin finir avec une part de bavarois à la framboise en me disant que je reviendrais me servir. Après une canette de 7Up pour équilibrer mon plateau, je transportai mon butin avec délicatesse jusqu'à ma table et m'assis, les yeux brillants d'impatience et de gourmandise. Bon, c'est pas le tout, mais j'ai faim moi ! J'attrapai mon bol de soupe et commençai mon repas avec délectation. Si quelqu'un tournait la tête vers moi, il allait me prendre pour une tarée... Mais vu mon état, j'avais besoin de calories ! De beaucoup de calories même...




Fan club:
 
#   Lun 26 Aoû 2013 - 17:36

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Eviter les chieurs comme toi ~
Humeur : Pas si mauvaise

La flamme du briquet s’élève et rencontre la pointe de ma cigarette tandis que j'aspire pour l'allumer. La fumée envahit mes poumons goudronnés et s'évacue ensuite par mes narines alors que je soupire, soulagée. Mon service est terminé et je n'ai pas encore mangé. Il est 14h30 passé et mon ventre proteste, à l'affût de la moindre pensée concernant la nourriture ou ma faim pour pousser un grognement quémandeur.

Ayant vu bien assez de sushis et autre japonaiseries pour la journée, je choisis de rentrer à l'Institut pour profiter de la cafétéria. J'aurai pu passer à la boulangerie et me prendre un sandwich, mais j'ai envie d'un repas consistant - et si il est gratuit que demander de mieux. Je tire sur l'élastique qui retient mes cheveux et ses derniers retombent contre mon dos souplement. Il faudrait que je les coupe, ils sont un peu trop longs.

Tout en méditant sur cette pensées, je fais un tour sur mon portable que je range ensuite dans ma poche. Mon uniforme est au restaurant, et grâce aux vestiaires, j'ai pu avoir le loisir de me changer avant de rentrer. Il fait beau aujourd'hui et l'après midi commence à peine. Je réfléchis à ce que je pourrais faire. Aller en cours se fait de plus en plus rare pour moi en ce moment - déjà que je n'étais pas souvent présente de base...

Chassez le naturel, il revient au galop. Ça marche pour moi. Mon ventre grogne comme pour acquiescer. On t'a pas sonner toi. Tirant sur ma cigarette une dernière fois, je donne une "pichenette" dans la fraise qui vole et s’effrite dans l'air, puis je jette le mégot dans la première poubelle que je croise. J'aurai pu le laisser par terre... Mais Terrae est plutôt propre - à se demander si une alarme ne ce serai pas déclencher pour signaler à tous ce que j'aurai fais.

Vaut mieux pas tenter le Diable hein. J'avais chaud de marcher au soleil, mais j'étais de toute manière bientôt arrivée. Une fois devant une des portes de l'Etablissement, j'entre sans plus de cérémonie et je prends directement la direction de la cafétéria. Réjouie par l'idée de manger, je me déride un peu sans pour autant arrêter de traîner la savate dans les couloirs.

L'odeur de la nourriture attire mon attention et je me mets à saliver comme une mal nourrie en attrapant un plateau. Je suis satisfaite, il n'y a pas grand monde, tous les estomacs sur pattes de l'Ecole sont déjà passer par là et je n'ai donc pas à faire la queue pour manger. A ce sujet, je ne comprend toujours pas comment la cuisinier arrive à faire autant de trucs à bouffer chaque jours. Il y en a vraiment pour tous les goûts et le buffet encapuchonné de verre et réfrigéré ou chauffé est interminable.

Je vais pas m'en plaindre. Je m'empare de couverts et d'un verre puis je me dirige vers l'espace "Entrée". J'hésite entre une salade avec oignions rouge ou sans et finalement je me rappelle que je n'ai personne à embrasser et je chasse immédiatement Jacques de mon esprit avant de lâcher les questions - non, pas les chiens, non. Du coup, je me prends un bon steak grillé accompagné de légumes appétissants et j'ose le schweppes agrum. 

Mon plateau bien rempli, je songe au dessert pour plus tard puis j'avise une table toute seule bien à l'écart - comme ça je change rien, je reste asociale... Ou pas. Désireuse "d'évoluer" - la blague - je me dirige vers une fille qui est toute seule. Je me tâte encore un instant, parce que je me demande si ses deux plateaux qui envahissent la table ne sont pas un signe de refus d'être déranger. En fait mes déductions ne mènent nul part alors autant ne pas m'écouter.

Hmpf, je ne me soutiens même pas moi même ! Alors que j'approche, je sens mon assurance reprendre le dessus et je reste poliment debout avant mon plateau, bien en face de la brune en essayant de ne pas la détailler pour l'instant. Un sourire mi aimable mi ça-me-fait-chier-d'avoir-l'air-gentille étire mes lèvres et je désigne d'un mouvement du menton la chaise libre :

- J'peux m'asseoir ? m'enquis-je d'un air détaché.

Si elle dit non j'irai me mettre ailleurs, on va pas en faire tout un plat - mhuhu quel humour ! 




Dernière édition par Katharina Taima le Lun 26 Aoû 2013 - 20:49, édité 1 fois
#   Lun 26 Aoû 2013 - 18:25

Personnage ~
► Âge : 18 ans !... Quoi ?! Mais non, pas 15, je suis petite pour mon âge c'est tout !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 266
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Serveuse au bar de Terrae/Manger la moitié des reserves de la cafet'
Humeur : Il est où mon gâteau ?!

Je n'arrivais plus à me souvenir de la dernière fois où j'avais mangé des crevettes. J'adorais ce plat et me souvenais en avoir mangé plusieurs fois du temps où ma mère était vivante, mais depuis sa mort notre manque d'argent nous avait obligé à nous restreindre. En fait, depuis trois ans, je ne mangeais presque que des pâtes. Je profitais des repas à la cafétéria de mon lycée pour manger des légumes et équilibrer un peu le tout.

La simple idée que je pourrais manger de nouveau varié me réjouissait. Dire qu'il y a quelque temps, je gardais ce ravissement pour une robe ou des chaussures... Je n'arrivais toujours pas à me rendre compte que mon mode de vie avait changé à ce point. Je pensais rapidement à mon père, toujours porté disparu, avant de baisser les yeux sur mon assiette. J'avais passé le stade de l'inquiétude, maintenant j'étais en colère contre lui. Il s'était laissé aller, sans chercher à avancer, alors que j'étais toujours près de lui. J'avais du me débrouiller seule alors que j'avais besoin de lui. S'il s'était fourré dans des ennuis... C'était entièrement sa faute.

Je me remis à manger en piquant rageusement dans ma salade, prenant des bouchée si énormes que j'en avais du mal à mâcher. Pour la politesse, on repassera... Je devais vraiment avoir l'air d'une sauvageonne mais tant pis, je passerais pour une dame quand je n'aurais plus faim !

C'est alors que je sentis une présence à côté de moi. Je relevai la tête, les joues remplies de nourriture, pour observer l'arrivante. C'était une jeune femme plutôt jolie, avec d'incroyables cheveux longs et de très beaux yeux verts. Après avoir entendu sa question, je la dévisageais toujours, remarquant ses grains de beauté et même ses tâches de rousseurs, pourtant discrètes. J'ai toujours trouvé ce genre de détails jolis sur un visage, peut-être parce que ma peau laiteuse en était totalement dépourvue. En fait, je n'avais que deux grains de beauté, un entre au creux de la poitrine et un second juste au dessus du nombril.

Après quelques secondes, je me repris et avalai ma bouchée, pour sourire à la jeune femme, très gênée.

- Euh oui, bien sûr, je n'attends personne de toute façon ! lançai-je joyeusement.

Je poussai du pied mes affaires pour lui laisser de la place, avant de décaler mes deux plateaux de mon côté.

- Je viens d'arriver en fait, donc je ne connais personne encore... rajoutai-je en baissant les yeux sur mon assiette. Ah, je m'appelle Anastasya ! Et toi ?

J'avais fait ma première rencontre à Terrae. Et pas de la plus élégante des manières...




Fan club:
 
#   Lun 26 Aoû 2013 - 22:23

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Eviter les chieurs comme toi ~
Humeur : Pas si mauvaise

Mon ventre émet un gargouillis et je fais mine de n'avoir rien remarquer tandis qu'elle lève le visage vers moi. Je remarque aussi bien ses joues pleines que le fait qu'elle soit plutôt jolie. D'ailleurs, ses joues sont la seule partie actuellement bombée de son anatomie et je détaille ses bras presque squelettique d'un œil neutre. Ses vêtements sont trop grands et usés et sa valise paraît bien petite.

Elle vient d'arriver, ça ne fait aucunes doutes et qu'elle soit affamée en est une preuve de plus. Je ressens une espèce de satisfaction en ne trouvant une cicatrice ou marque sur son visage et la partie visible de son corps. Elle a l'air trop fragile, avec sa peau translucide et sa bouille encore légèrement ronde de l'adolescence. Elle a d'ailleurs l'air jeune et pas seulement à cause de sa petite taille, mais je ne peux même pas en être sure.

Pas plus de 17 ans en tout cas. Ses cheveux noirs ébène me font penser à Blanche Neige et je trouve dommage que ses lèvres ne soient pas rouges pour compléter le look. Ses grands yeux bleus me détaillent encore quelques secondes avant qu'elle ne me fasse un sourire tout en paraissant un peu gênée - je ne voulais pas lui faire peur, si j'avais su je ne l'aurais pas aborder.

Sa réponse me laisse interdite une demi seconde de trop pour avoir l'air normale. J'étais bizarrement surprise de son ton joyeux et de sa réponse parfaitement maîtrisée. Je l'ai prise pour un chaton blessé mais visiblement elle va mieux que ce à quoi je m'attendais. Je reste plantée devant elle le temps qu'elle repousse ses affaires puis je dépose mon plateau sur la table avant de m'installer sur une chaise :

- Merci, dis-je tout de même.

J'ouvre ma canette dans un "pschitt" caractéristique de la boisson gazeuse et j'en verse dans mon verre tranquillement. Elle surenchérit alors et je lui lance un regard insondable en m'appuyant sur le dossier de ma chaise. J'aurai pu le deviner rien qu'à ses sacs mais je ne dis rien - elle va me traiter de mal aimable sinon, et le pire c'est qu'elle n'aura pas tord. Tout en rangeant mes sarcasmes, je hochais la tête à sa présentation :

- Katharina... me présentais-je à mon tour.

Je prend ensuite un air pensif :

- T'inquiète pas, c'est facile de rencontrer du monde ici la rassurais-je d'un ton sincère.

La preuve, je viens de me poser à sa table, tout simplement. Je bois un peu et ma gorge sèche me remercie tandis que je repose le verre. Je m'empare alors de ma fourchette mais tout d'abord je jette un regard à Anastasya - j'aime bien son prénom - tout en trifouillant ma salade pour être sure que la vinaigrette soit bien répartie :

- Tu arrives d'où ? questionnais-je avant de piquer une tomate cerise.

J'espère ne pas avoir jeter un froid tout en savourant l'explosion du fruit contre mon palet. J'adore les tomates cerises. Je retrouve alors ce que me rappelle ce prénom. Un 20th century fox, Anastasia ! Je cherche alors le surnom de la princesse et je finis par hésiter entre Anya et Ana. Dur, ça remonte à loin. Quoi ? Mon préféré c'était Pocahontas ? Petit malin, le tiens ça va être Fight club. Ouais je sais, c'est pas un Disney celui là.


#   Lun 26 Aoû 2013 - 23:17

Personnage ~
► Âge : 18 ans !... Quoi ?! Mais non, pas 15, je suis petite pour mon âge c'est tout !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 266
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Serveuse au bar de Terrae/Manger la moitié des reserves de la cafet'
Humeur : Il est où mon gâteau ?!

Alors que je répondis joyeusement à sa question, je remarquai que la jeune femme me fixait un peu trop intensément pour passer inaperçue. Etonnée, je lui rendis son regard. J'avais dit quelque chose qui n'allait pas ?... Pourtant je n'avais fait que répondre à sa question... J'allais prendre les devants et lui poser la question quand elle finis par me remercier. Je m'étais peut-être fait des idées...

Une fois qu'elle fut installée, je repris mon repas, avant de remarquer de nouveau son regard. J'avais vraiment l'impression d'avoir dit quelque chose qui n'allait pas... Ou peut-être que c'était tout simplement sa manière d'être. J'avais remarqué dans son sourire de tout à l'heure une part de détachement et son regard me confirmait que je n'avais pas rêvé. Cette constatation me rassura. Je venais d'arriver, je n'avais pas vraiment envie de commettre d'impair !

Alors que je finissais ma salade, Katharina se présenta à son tour et je lui souris de nouveau.

- C'est un très joli nom, j'aime beaucoup ! la complimentai-je.

Bon, c'est vrai, elle ne l'avait pas choisi, mais j'avais quand même le droit de lui dire, non ? Je pris l'assiette de poulet et la mit devant moi, pour ensuite souffler sur ma fourchette contenant la nourriture encore un peu chaude. Sa réplique rassurante et sa question me firent relever la tête et je reposai ma fourchette pour le moment. On ne m'avait jamais appris à parler la bouche pleine...

- J'espère ! Parce que c'est la première fois que je viens au Japon et je me sens un peu perdue... Je viens de Saint Petersbourg, en Russie, ajoutai-je. Tu es là depuis longtemps toi ? Tu parais plutôt à l'aise ici...

Mais les lieux créaient une atmosphère rassurante, je me sentais bien entre ces murs. A quoi était-ce du ? Aux Masters qui parcouraient les couloirs, où à l'établissement lui-même ?... En attendant, l'effet était réussi !




Fan club:
 
#   Lun 26 Aoû 2013 - 23:39

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Eviter les chieurs comme toi ~
Humeur : Pas si mauvaise

Je lui accorde un premier vrai sourire à son compliment. C'est un remerciement comme un autre. En tout cas elle avait ce petit côté gentil que j'appréciais à sa juste valeur tout en piochant dans ma salade. L'oignons rouge me ravit de son goût légèrement sucré et je pique un nouvel anneau - tu veux un bisous ?

Elle semblait faire attention et se tenir poliment ce qui m'amusa légèrement. On est loin de ses joues bourrées de tout à l'heure, même si ça ne me gêne pas spécialement. Je hoche la tête à sa réponse. Normal, elle ne connait encore rien ici et puisqu'elle a encore ses valises, elle n'est même pas encore passer par le dortoir. 

Comme elle enchaîne je ne dis rien de suite, me contentant de sourire en coin. La Russie ? Et Saint Petersbourg en plus. Elle me fait définitivement penser à ce personnage de dessin animé et ça me donne un côté plus amical, tout bonnement parce que je ne tire plus la tronche. 

- Si tu as des questions tu n'as qu'à me demander, suggérais-je parce que d'avoir eu une oreille pour écouter les miennes m'avait servi au début.

Je hausse une épaule en l'entendant. A l'aise ? Tant mieux si je dégage cette impression, parce que c'est loin d'être le cas. Je finis de mâcher une feuille de salade avant de répondre une fois sure de ne pas en avoir partout, un rapide passage de ma langue sur mes lèvres charnues ayant tout nettoyer - c'est ça que j'ai oublié, une serviette :

- A peu près 5 mois me surpris-je en réfléchissant.

Déjà. Comme je ne cherche pas à lui donner une vision négative de l'Institut je reste aussi neutre que possible. D'une main, je cale une mèche de cheveu derrière mon oreille puis je reprend mon repas, prête à répondre à de possibles questions. J'espère pouvoir la satisfaire, finalement en autant de temps je ne suis pas incollable non plus sur Terrae. Mais j'en connais assez pour vivre ma p'tite vie, c'est l'essentiel je suppose.




Dernière édition par Katharina Taima le Mar 27 Aoû 2013 - 17:52, édité 1 fois
#   Mar 27 Aoû 2013 - 17:37

Personnage ~
► Âge : 18 ans !... Quoi ?! Mais non, pas 15, je suis petite pour mon âge c'est tout !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 266
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Serveuse au bar de Terrae/Manger la moitié des reserves de la cafet'
Humeur : Il est où mon gâteau ?!

Je remarquai que son sourire était plus chaleureux après mon compliment. Au final, moi qui croyait qu'elle allait me regarder bizarrement pour avoir compliment son prénom, c'était tout l'inverse ! Elle me mettait plus à l'aise avec cette tête là d'ailleurs.

Je mangeais quelques fourchettes de mon plat avant de boire une longue gorgée de 7Up. Les épices du curry mélangées à la boisson gazeuse me pique la gorge, mais ça n'est pas désagréable. Finalement, le gout sucré de la boisson reprit le dessus et je descendis encore quelques gorgées avant de reprendre mon plat en souriant pour répondre à sa proposition. Des questions, j'en avais des tonnes, mais je n'avais pas vraiment envie de l'accabler, surtout que pour la moitié d'entre elles, je pouvais trouver la réponse toute seule... Je réfléchis en tapotant distraitement le bout de ma fourchette contre mes lèvres, avant de trouver la question à poser.

- Est-ce que je peux savoir tout de suite quel élément je vais contrôler ?

C'était quelque chose qui me tournait en tête depuis tout à l'heure. Déjà que l'idée de ces pouvoirs m'étonnait, je voulais au moins savoir ce qui allait me tomber dessus... En attendant sa réponse, je jouais avec la bague de ma mère et ouvris de grands yeux quand elle me dit être là depuis cinq mois.

- J'aurais dit plus ! Et tu ne t'ennuies pas trop ? demandai-je.

Mais au final, pourquoi s'ennuyer ? Nous étions en plein cœur de Tokyo, il y avait bien plus perdu et ennuyeux quand même...




Fan club:
 
#   Mar 27 Aoû 2013 - 18:12

Personnage ~
► Âge : 19 ans
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 215
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Eviter les chieurs comme toi ~
Humeur : Pas si mauvaise

Je suis le mouvement de sa fourchette des yeux avant de les baisser sur mon plat. Je ne m'attendais pas à ce genre de question et je souris un peu, de moins en moins farouche. On dirait qu'elle aussi ne saisit pas exactement ce concept de pouvoir et ça me rassure un peu - tout le monde trouve ça tellement normal, alors que je ne m'y fais absolument pas, au point de ne pas avoir utilisé mes "pouvoirs" une seule fois après l'initiation.

Tout en réfléchissant à la réponse que je pouvais lui donner, je fais rouler une tomate cerise avant de la piquer et de la monter à ma bouche. Non, on ne peut pas le savoir à l'avance, même Hideko l'a découvert, en même temps que moi. J'ai cru comprendre qu'il y avait une histoire de caractère, mais je ne suis pas assez renseigner pour m'étendre sur le sujet :

- Non, pas que je sache dis-je finalement avec un léger haussement d'épaules.

Mon air je-m'en-foutiste est difficile à effacer. Peut-être qu'elle sera contente d'avoir des pouvoirs et s'amusera avec tout le temps, au contraire de moi. D'ailleurs, ça ne me dit toujours pas quel âge elle a, mais ce n'est pas très important. La tomate cerise éclate une nouvelle fois sous la pression, serrée dans l'étau de ma langue et de mon palet.

Sa réaction me fait hausser un sourcil. Qu'est ce qui l'étonne à ce point ? Pour ne pas paraître trop froide, je baisse les yeux sur mon assiette un instant. Finalement, elle réussit à m'amuser avec son ton innocent et je l'observe avec un sourire en coin en me redressant un peu sur ma chaise. M'ennuyer ? Je dois avec l'air de m'éclater :

- On ne voit pas le temps passer, et puis tu as des cours, pleins d'endroits à visiter et de trucs à faire ou essayer dans le Village ou l'Ecole elle même fis-je sans me départir de mon sourire.

Un peu d'enthousiasme que Diable ! Je trouve avec une tactique pour connaître son âge - oui ça m'obsède, l'âge des gens, ma passion dans la vie :

- Tu peux travailler aussi, au bout d'un certain âge je pense par contre ajoutais-je tranquillement.

Ca se verra de suite si elle est mineur... Ou majeur mais de 18 ans, comme en France. Je termine ma salade que je repousse sur le plateau avant de ramener mon steal et mes légumes devant moi avec appétit. J’éprouve un mécontentement de plus en plus prononcé en remarquant sa maigreur et son air fatigué. Son vide n'a pas du être provoqué avec une gentille vie tranquille, comme devrait avoir toute adolescente.

Cette constatation me désole. Sensible j'vous dis. Pour penser à autre chose, je me lance dans une liste des informations qui pourraient lui être utile dans un avenir proche. Les Masters expliquent déjà pas mal de choses, mais certainement pas tout. C'est bien aussi, de découvrir des choses par sois même.

- Si tu veux, je pourrais t'accompagner aux dortoirs après proposais-je.

Horrifiée, je regardais mon steak, comme si c'était lui qui m'avait rendue gentille. Pfeuh, c'est sa bouille à elle aussi, on pourrait vraiment lui donner le bon Dieu sans confession. Et puis chui fatiguée... Et sous nicotine.


#   Mer 28 Aoû 2013 - 18:58

Personnage ~
► Âge : 18 ans !... Quoi ?! Mais non, pas 15, je suis petite pour mon âge c'est tout !
► Doubles-comptes ? :
► Rencontres ♫♪ :
avatar
Messages : 266
Date d'inscription : 24/08/2013
Age : 24
Emploi/loisirs : Serveuse au bar de Terrae/Manger la moitié des reserves de la cafet'
Humeur : Il est où mon gâteau ?!

Après avoir lâché ma question, j'attendis avec un peu d'impatience la réponse de Katharina. C'était une question importante quand même ! J'aimerais bien savoir ce que j'allais pouvoir faire après mon initiation... De ce que j'avais compris, il y avait cinq contrôles des éléments et dix pouvoirs différents. Les possibilités étaient plutôt étendues... Quand elle me répondit avec un air détaché, j'affichais une mine un peu dépitée.

- Ah, d'accord... J'attendrais mon initiation alors.

C'est dommage, j'aurais bien voulu savoir ce que j'allais devenir... J'avais bien envie de contrôler l'Eau, c'était un élément intéressant et puis, si je me débrouillais bien, peut-être que je pouvais faire tomber de la neige !... Par contre, la manipulation de la Terre ne m'intéressait pas vraiment, mais c'était surement un pur à priori. On pouvait surement faire de super trucs avec la Terre !... D'ailleurs, je me demandais quel était l'élément de ma nouvelle rencontre.

-Et toi, tu as passé ton initiation ? demandai-je en finissant ma part de poulet.

J'avais déjà fini mon assiette, mais j'avais encore faim... Je soupirai rapidement, avant de relever le regard vers Katharina. L'idée d'aller me balader autour de Terrae m'enchantait, et j'avais de toute façon besoin d'y aller pour trouver un emploi étudiant. Je devais continuer à travailler parce que dès que j'aurais des nouvelles de mon père, je m'arrangerais pour vendre tout ce qu'il reste de nos affaires et l'envoi en cure de désintoxication. Je ne pouvais plus veiller sur lui alors je trouverais quelqu'un pour le faire à ma place, mais pour cela, j'avais besoin d'argent... En plus, j'allais devoir faire les boutiques pour renouveler ma maigre garde robe... Mais quand la jeune femme me parla d'un âge pour travailler, je fronçai les sourcils d'inquiétude.

- Quoi ?! Mais... Il faut que je travaille moi ! Tu pense qu'ils prennent des gens de 17 ans ? Parce que j'ai absolument besoin de travailler et je ne peux pas attendre quatre ans... m'inquiétai-je.

Je devais me renseigner au plus vite, mais pas pour l'instant. Là, il fallait que je me resserve. Je m'excusai rapidement auprès de Katharina et partis vers le buffet pour me servir une petite part d'omelette aux tomates, et revins à ma place. Quand elle me proposa de m'accompagner aux dortoirs ensuite, je souris pour la remercier.

- J'adorerais ! J'ai réussi à trouver la cafétéria, mais c'est mon estomac qui m'a guidé. En général, je suis une bille en orientation... ajoutai-je en me passant une main sur la nuque.

Je remarquai par la même occasion que le regard de Katharina s'était fixé un instant sur mes bras frêles, et les planquai sous la table le plus possible. Je collai mon bras gauche contre mes côtes pour manger afin d'éviter de nouveaux regards. Je pouvais répondre à ses questions s'il elle osait me les poser, mais je refusais qu'elle me plaigne ou me prenne en pitié rien qu'en me regardant et en imaginant ce qui m'avait rendu comme ça.




Fan club:
 
 

C'est... C'est quoi tout ça ? Je peux VRAIMENT me servir ? (PV Katharina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1Terrae, Une nouvelle ère commence... :: L'Institut Terrae.
 :: Cafétéria.